*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Pourquoi aimer ses ennemis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Sam 23 Jan 2016, 9:14 pm

Rappel du premier message :



Une question à la foi

Pourquoi faudrait-il aimer ses ennemis ?

Christine Gilbert, directrice adjointe de l'Institut d'études religieuses de l'Institut catholique de Paris, répond à Sophie de Villeneuve. Publié le 15 novembre 2015.


Dans l'Evangile, JESUS dit qu'il faut aimer ses ennemis, tendre l'autre jour quand on vous gifle et donner tous vos vêtements à celui qui vole votre tunique. Franchement, c'est dur à entendre, et difficile à mettre en œuvre ! Quel intérêt à aimer ses ennemis ? Et d'abord, qui sont nos ennemis ?

C. G. : L'ennemi dans la Bible, c'est celui qui refuse l'amour comme loi du monde. C'est celui qui sème la zizanie, qui refuse la justice, la vérité, et qui fait tout ce qui empêche l'amour.


Il y en a beaucoup, des gens comme ça ?

C. G. : Chacun à son niveau, nous en rencontrons tous. Dans la vie, il y a vraiment des difficultés, des gens qui nous font du mal.


Nous avons donc tous des ennemis ?

C. G. : Oui. Chacun sait bien qui lui fait du mal, ou du moins qui il croit lui faire du mal. Il y a aussi des ennemis non identifiés, on peut être broyé par exemple par l'injustice d'un système. Et effectivement, dire avec la foi chrétienne qu'on doit aimer ses ennemis, c'est très audacieux ! C'est à l'opposé total de toutes les évidences !


C'est quasiment inhumain d'aimer des gens qui ne vous aiment pas ?

C. G. : Attention, aimer, dans cette injonction, ne signifie pas éprouver un sentiment. Eprouver des sentiments, cela ne se commande pas, même si l'on est capable de maîtriser ou de contrôler l'affection ou l'aversion que l'on éprouve pour quelqu'un. L'amour des ennemis ne consiste pas à éprouver un sentiment de sympathie, c'est chercher à stopper la violence.


Ce n'est donc pas les aimer comme on aime ses amis ou sa famille ?

C. G. : Si, d'une certaine façon, c'est le même amour, mais qui va s'exprimer différemment. D'un côté dans les relations affectives qui sont profondes, intimes et qui nous construisent. C'est là d'ailleurs que nous pouvons être le plus violemment blessés, parce que nous sommes impliqués émotionnellement. Mais l'amour, dans la Bible, ne se réduit pas à l'affectif, ce qui rendrait impossible le commandement d'aimer. Comment pourrait-on se forcer à éprouver une émotion positive ?


Alors de quoi s'agit-il ?

C. G. : Il s'agit d'éviter d'entrer dans le jeu de l'ennemi. Ce que veut l'ennemi, c'est démolir. Revenir sans cesse à ce qu'il m'a fait, à ce que je vais lui faire en retour, c'est entrer dans un jeu de calculs, et finalement me comporter comme lui. Le Christ nous invite, plutôt que de regarder l'ennemi, à regarder Dieu. Alors se produit un déplacement. Cela dit, il faut faire entendre à l'autre que son comportement est inadmissible. Non pas en rendant coup pour coup, mais en s'engageant dans une rencontre sur son terrain tout en se situant autrement.


Un exemple ?

C. G. : Une figure emblématique de l'amour des ennemis se trouve dans les Misérables, au moment de la rencontre entre Jean Valjean, ce forçat considéré comme irrécupérable, et l'évêque. L'évêque croit en lui et lui donne sa chance. Jean Valjean lui vole des chandeliers, et l'évêque le couvre en disant qu'il les lui a donnés.


Est-ce qu'on peut tous aller aussi loin ?

C. G. : Chacun doit faire ce qu'il a à faire dans le contexte où il se trouve. Quand l'Evangile dit « Aimez vos ennemis », il ne donne pas une liste de choses à faire. A chacun d'inventer sa manière de faire. Il ne s'agit pas d'excuser des actes mauvais, mais d'avoir foi en un Dieu qui est venu aussi pour les méchants. Le chrétien est appelé à chercher cette marque divine au fond de toute personne.


Chacun doit trouver sa manière propre de rejoindre la personne qui lui fait du mal ?

C. G. : Un jeune que je connaissais bien et qui vivait dans une coloc, avec d'autres étudiants, s'est un jour violemment disputé avec un de ses colocataires, au point qu'ils ne se parlaient plus. Chrétien, il se demandait quoi faire : lui reparler ? Impossible. Il a décidé alors de s'en tenir à deux choses : lui dire bonjour le matin, et le garder dans sa liste d'amis sur Facebook. C'était minime, mais il avait trouvé là le début de son propre chemin. Je crois que l'Esprit nous aide à trouver la petite chose qui nous aide à refuser la violence, à refuser d'entrer dans le jeu de l'ennemi.


Qu'est-ce qu'on y gagne ?

C. G. : On y gagne ce que la Bible exprime en termes énigmatiques, mais vrais et importants : être fils et filles du Très-Haut. On y gagne de la liberté, de l'audace, de la sérénité, de l'amour. Dieu nous aime alors que nous ne sommes pas comme lui, il fait alliance avec ce qui n'est pas comme lui. Il nous appelle à faire de même, et nous y arrivons parce que nous nous savons aimés. Cet amour de Dieu donne des ailes, nous permet de nous situer et nous ouvre les yeux sur la misère du monde. Et cela nous fait vivre en proximité avec Dieu, parce que c'est lui que nous regardons, et non l'ennemi.


On n'est quand même pas obligé d'aimer tout le monde de cet amour-là ?

C. G. : Aimer tout le monde, c'est beaucoup moins compliqué qu'aimer son prochain. C'est très curieux comme certaines personnes vous font du mal et d'autres non. Mais celles-ci en feront souffrir d'autres. Il y a toujours un point d'accrochage, dans une équipe de travail, dans une famille, dans une communauté. Certains ont de vrais ennemis, au point d'avoir recours à la justice, mais c'est souvent dans les petites choses du quotidien que le poison se répand. Il faut alors se situer dans la rencontre.


Et si ça ne marche pas ? Si on n'arrive pas à trouver ce chemin que vous décrivez ?

C. G. : C'est un chemin ! Il faut commencer par trouver le point de départ. Mais beaucoup doutent d'y parvenir, et d'ailleurs doutent de la foi chrétienne à cause de cela. Aller jusqu'à aimer son ennemi ? Sûrement pas ! Mais envisager la possibilité de se mettre au bord du chemin, et qu'alors se produise une petite chose, voilà ce qu'on peut demander au Seigneur, voilà ce que l'on peut approcher petit à petit.


Vous avez l'air de nous dire qu'aimer ses ennemis, c'est difficile, mais c'est possible ?

C. G. : Chrétienne, je crois que le Christ mort et ressuscité a rendu l'amour et la vie plus forts que tout. Sinon, j'aurais du mal à le croire.


C'est possible aussi de donner sa tunique quand on vous a volé votre vêtement, et de tendre l'autre joue quand on vous a giflé ?


C. G. : Je crois que le Christ a voulu donner des exemples concrets, pour montrer que ce n'était pas qu'une idée. Mais on peut se demander quel chemin de liberté une telle manière d'agir peut ouvrir, pour les autres, mais surtout pour soi !


JESUS a demandé qu'on aime ses ennemis, mais il n'a pas dit comment. Quel conseil nous donneriez-vous ?


C. G. : Dans ce domaine, c'est difficile. Cela dépend de chacun, dans la profondeur de sa vie, dans sa relation à Dieu. On ne peut dire à personne : « Tu dois ». Devant cet appel à l'amour et à l'ouverture, chacun fait comme il peut, et c'est déjà énorme.


Et si on n'y arrive pas du tout ?


C. G. : Je crois à la vertu du temps, et je suis persuadée que cela peut venir.

Propos recueillis par Sophie de Villeneuve
Croire.com




Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 11658

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Jeu 25 Mai 2017, 6:43 pm




3 manières de prier pour nos ennemis
Connaître la volonté de Dieu
Éthique
Prière

« Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. » a dit JESUS dans son célèbre sermon sur la montagne. « Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. Alors vous serez fils de votre Père qui est dans les cieux » (Matthieu 5.43-45).

Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi tant de gens refusaient de suivre JESUS pendant son ministère terrestre, ne cherchez pas plus loin que ces versets.

De nos jours, nous avons tellement édulcoré le terme « ennemi » que ce commandement a perdu beaucoup de son effet-choc. Aujourd’hui, « ennemi » est surtout utilisé pour les gens qui sont impolis envers nous ou qui ne nous considèrent pas avec respect. Les anglophones utilisent même le mot-valise « frenemy » (friend + enemy) pour parler des personnes qui prétendent être nos amies, ou celles qui sont peut-être de vrais amis, mais qui sont aussi nos concurrents.

Toutefois, au temps de JESUS, les Juifs en Israël avaient de vrais ennemis. Durant leur existence entière en tant que peuple, ils ont eu à combattre des ennemis – depuis leur esclavage en Égypte, jusqu’à l’occupation de leur territoire par leur ennemi du moment, l’Empire romain. Leur ordonner d’aimer et de prier pour leurs ennemis revenait au même que de demander aux chrétiens d’Irak d’aimer et de prier pour DAECH (l’organisation de l’État islamique).

Et pourtant, c’est exactement ce que JESUS était en train de dire. Quand JESUS a donné ce commandement d’aimer et de prier pour nos ennemis, il savait que ça impliquerait de prier pour les groupes islamiques extrémistes comme DAECH et Al-Qaïda, qui assassineraient un jour son Épouse. JESUS était en train de dire que quand nous pensons à ces personnes, nous ne les considérons plus comme des ennemis. Comme l’explique John MacArthur, « nous ne devons pas être les ennemis de ceux qui pourraient être nos ennemis. Pour eux, nous sommes leurs ennemis ; de notre point de vue, ils doivent être nos prochains. »

Mais comment faire ? Comment prier pour ces prochains qui veulent assassiner les membres de notre famille ? Cette tâche est difficile, mais il existe trois manières spécifiques de prier pour ceux qui sont engagés dans la persécution des chrétiens.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 11658

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 16 Juin 2017, 7:26 pm



3 manières de Prier pour nos ennemis,


1. Priez pour leur conversion

Il existe deux principales raisons pour lesquelles nous ne prions pas pour la conversion des extrémistes islamiques. La première est que nous croyons que c’est absurde de penser qu’ils pourraient devenir chrétiens. La seconde est que nous avons peur qu’ils se convertissent réellement.

La première raison est plus répandue, puisque prier que des terroristes se convertissent semble être une cause perdue. Nous reconnaissons la vérité théologique que Dieu peut faire pour eux ce qu’il a fait pour nous : accorder sa grâce pour qu’ils puissent être sauvés (Ep 2.8). Mais nous regardons la situation de manière « réaliste », et nous nous disons que la probabilité d’une réelle conversion est si proche de zéro que ça serait une perte de temps (pour nous et pour Dieu) de devoir même s’embêter à demander.

Il est certain qu’une telle conversion est peu probable et rare. Mais nous devrions quand même prier pour leur conversion. Si nous aimons vraiment nos ennemis, comment ne pouvons-nous pas au moins les remettre à Dieu dans nos prières ?

Une autre raison, moins fréquente, pour laquelle nous ne prions pas pour la conversion des terroristes, c’est parce que nous avons peur qu’ils se repentent vraiment. Comme Jonas à Ninive, nous voulons que nos ennemis reçoivent leur juste châtiment, sans possibilité de miséricorde ou de pardon. Pensez à tous les chrétiens qui ont consciencieusement prié pour les nazis. Comment auraient-ils réagi s’ils avaient découvert que Hitler, juste avant sa mort, s’était réellement repenti de ses péchés et avait été pardonné par Dieu ? Beaucoup de ces chrétiens se seraient sentis lésés, comme si ce n’était pas juste pour Dieu de lui pardonner ses crimes horribles. Ils voudraient certainement se plaindre, comme Jonas l’a fait quand Dieu a épargné les Ninivites : « Je savais que tu es un Dieu qui fais grâce et qui es compatissant, lent à la colère et riche en bienveillance, et qui regrettes le mal » (Jon 4.2).

Mais c’est exactement à cause de la grâce et de la compassion de Dieu que nous devons prier pour la conversion de nos ennemis. Comment pouvons-nous ne pas demander à Dieu de faire preuve de la même grâce que celle qu’il nous a accordée ?



Revenir en haut Aller en bas
Swany
.
.


Date d'inscription : 21/01/2017
Messages : 150

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 16 Juin 2017, 8:48 pm

La loi de Dieu est parfaite , mais moi être humain qui est faite de chère je suis bien incapable d'aimer mes ennemis , il me faut prier , intercéder , supplier mon Dieu afin qu'il vienne m'aider et me donne cette grâce de pardonner , alors oui bien sur je sais aimer mes ennemis sans être fausse dans mes pensées .
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 16 Juin 2017, 9:50 pm




@Swany a écrit:
La loi de Dieu est parfaite , mais moi être humain qui est faite de chère je suis bien incapable d'aimer mes ennemis , il me faut prier , intercéder , supplier mon Dieu afin qu'il vienne m'aider et me donne cette grâce de pardonner , alors oui bien sur je sais aimer mes ennemis sans être fausse dans mes pensées .


Tout ce qui est décrit dans ce topic,

Découle des Commandements de JESUS,

C'est cela vers quoi il faut tendre,

Car JESUS est le Chemin, la Vérité et la Vie !

Certains Humains y réussissent,

Mais la plupart des autres sont plutôt comme toi et moi,

Et peuvent écrire ce qui est dit dans ton commentaire ci-dessus... scratch


Prions donc le Seigneur de nous aider à toujours aller plus loin dans le bon sens de ses Commandements !






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 10 Juil 2017, 7:25 pm





3 manières de Prier pour nos ennemis,


2. Priez pour que le mal qu’ils font soit restreint

Il n’y a pas de contradiction entre le fait de prier pour le bien de nos ennemis et prier pour que les conséquences de leurs mauvaises actions soient réduites. Il est avantageux pour eux autant que pour nous qu’ils soient empêchés de commettre plus d’atrocités. Pour ceux qui ont endurci leur cœur contre Dieu, il serait même préférable que leur vie soit écourtée plutôt qu’ils continuent à persécuter ses enfants.

La protection des innocents contre leur massacre peut obliger les gouvernements humains à intervenir militairement contre les extrémistes islamistes. Il est justifié que nous soutenions l’usage juste de la force pour restreindre de telles horreurs. Mais nous devons nous souvenir que même si la mort des terroristes est peut-être la seule manière efficace de restreindre leurs actions, nous ne devons jamais nous réjouir de leurs souffrances ou de leur mort (Pr 24.17).





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Mer 02 Aoû 2017, 9:27 pm



3. Priez pour qu’ils reçoivent la justice divine

De même que nous recherchons la justice sur terre de la part de nos autorités dûment établies, nous pouvons rechercher la justice divine de la part de notre Dieu saint. Comme le dit l’auteur John N. Day : « l’amour et la bénédiction sont l’éthique caractéristique des croyants des deux Testaments, mais maudire et en appeler à la vengeance divine sont leur éthique extrême qui peut se révéler dans les circonstances extrêmes, contre les pécheurs endurcis, trompeurs, violents, immoraux et injustes. »

En demandant à ce que la justice divine soit faite, nous devons veiller à nos motivations. Prier pour la justice divine peut être une manière de contourner notre devoir d’aimer nos ennemis. Alors que nous devons laisser à Dieu la vengeance, nous ne devons pas oublier ce qui nous est ordonné. Comme l’écrit Paul dans Romains 12.19-21 :

Citation :
Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère, car il est écrit : “à moi la vengeance, c’est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur. Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête”. Ne sois pas vaincu par le mal, mais vainqueur du mal par le bien.





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Jeu 31 Aoû 2017, 7:56 pm







L’audace de prier pour ses ennemis

Marie Malzac, le 08/01/2016 à 15h59


Face aux menaces et aux attaques terroristes qui ont frappé la France, de nombreux chrétiens ont repris conscience du caractère révolutionnaire du commandement évangélique au cœur de leur foi

Après les attentats parisiens du 13 novembre dernier, le groupe Facebook « Adopte un soldat de Daech » a connu un succès fulgurant. Passant en quelques jours de plusieurs centaines de membres à plusieurs milliers, la page propose d’adopter « dans son cœur » un djihadiste et de prier pour qu’il se convertisse « à l’amour ».

L’idée vient d’une jeune femme de 30 ans, Céline, qui s’étonne encore de la tournure prise par son initiative. « J’avais moi-même fait l’expérience de prier pour mes ennemis, dans mon cercle familial, et dû mener un douloureux travail personnel ainsi qu’un long chemin de pardon envers des personnes très proches », raconte-t-elle pudiquement.

Touchée par les événements en cours au Moyen-Orient, la jeune femme qui vit à Paris décide alors de lancer une prière pour ceux qui représentent aujourd’hui les ennemis publics numéro un. « Face à la haine dénuée de sens, la prière est pour beaucoup la seule réponse », décrypte Laure, internaute et psychologue de 29 ans, qui a, elle-même, décidé « d’adopter » un djihadiste.

Incompréhension

La page a aussi suscité beaucoup d’incompréhension… Quoi de plus antinaturel, en effet, que d’aimer ses ennemis et de prier pour eux ?

Pourtant, ce commandement figure dans le Sermon sur la montagne, cœur du christianisme, dont il incarne bel et bien le caractère révolutionnaire : « Vous avez appris qu’il a été dit : “Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi”. Mais moi, je vous dis : “Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent” », lance JESUS à ses disciples (Matthieu 5, 43-45).

Par ces mots, il dépasse la loi du talion – « œil pour œil, dent pour dent » – qui marquait déjà, dans l’Ancien Testament, un progrès dans la justice humaine, et va même encore plus loin que le commandement de l’amour du prochain du Deutéronome.

Toutefois, cette demande n’est pas « un commandement supérieur que l’on doit réaliser par la force », mais « la nouvelle loi divine que le Messie lui-même a accomplie et qu’il nous permet de vivre par la grâce », précise le P. Guillaume Bruté de ­Rémur, recteur du séminaire Redemptoris Mater du Liban et docteur en théologie.

Se disposer à changer de sentiment

« Aimer ses ennemis, c’est dire : je vous remets vos dettes, je décide de ne pas me laisser aller à la haine », assure Céline, qui affirme prier chaque jour pour ceux qui l’ont fait souffrir dans son enfance, même s’il lui est impossible, aujourd’hui, de les fréquenter.

« Ils sont trop nocifs, précise-t-elle. Mais aimer ses ennemis, cela ne veut pas dire qu’on va faire des bisous à tout le monde. Prier pour eux est un acte de foi, c’est désirer que Dieu touche le cœur de la personne qui nous fait du mal, dans la perspective de se convertir soi-même en priorité ».

De fait, prier pour ses ennemis, c’est se mettre dans la disposition de changer de sentiments à leur égard et de pouvoir un jour, peut-être, les aimer.

Ainsi Paul (1), 53 ans, employé d’un laboratoire en a fait l’expérience avec son supérieur au travail. « Un prêtre m’encourageait à prier pour cette personne qui me contestait en profondeur, les sentiments négatifs que j’éprouvais pour elle me rongeaient au quotidien, raconte-t-il. J’ai prié avec constance sans comprendre tout à fait, mais un jour, je me suis senti touché au cœur par la miséricorde de Dieu, et j’ai pu pardonner. »

Avec le regard de Dieu

La tradition de l’Église a amplement approfondi ce commandement du Christ. Pour saint Thomas d’Aquin, dans sa Somme théologique, aimer ses ennemis en tant que tels est « pervers et contraire à la charité, car c’est aimer le mal d’autrui », affirme-t-il.

Pas question donc de fermer les yeux sur l’injustice. « Mais c’est bien en tant qu’hommes créés par Dieu à son image et donc en tant qu’ils restent toujours, tant qu’ils vivent, capables de bien », que chaque chrétien est appelé à l’amour envers les ennemis, relève pour sa part le théologien dominicain Jean-Miguel Garrigues, dans ses vœux publiés pour Noël.

Évoquant particulièrement les difficultés de certains catholiques à l’égard des musulmans, dans le cadre d’une actualité douloureuse et complexe, le P. Garrigues affirme que plus un chrétien s’ouvre à la foi, plus il devient apte à voir cette « capacité de bien » chez les fidèles de l’islam et en chaque homme.

Plus largement, prier pour ses ennemis revient à faire l’expérience soi-même de la miséricorde de Dieu dans sa vie, prendre conscience que l’on n’est pas meilleur que les autres. « Prier pour pouvoir aimer ses ennemis, c’est vouloir les regarder comme Dieu les regarde et comme Dieu m’a regardée : avec une infinie miséricorde, malgré mon propre péché, ma propre faiblesse », confie encore Céline.

Surplus de bonté contre excès du mal

Mais cette démarche est incompréhensible sans la logique du pardon chrétien. « C’est loin d’être instantané, poursuit Céline. Le pardon aux personnes de ma famille qui m’ont infligé des blessures très profondes est arrivé après des d’années de larmes, je suis passée par beaucoup de colère. »

À plusieurs reprises, Benoît XVI est revenu sur le sens de cette parole du Christ. « Pourquoi JESUS demande-t-il d’aimer ses ennemis, c’est-à-dire un amour qui dépasse les capacités humaines ? », s’était-il interrogé lors d’un Angélus en 2007. « En réalité, la proposition du Christ est réaliste car elle tient compte du fait que dans le monde il existe trop de violence, trop d’injustice, et que par conséquent on ne peut dépasser cette situation qu’en lui opposant un surplus d’amour, un surplus de bonté. »

Marie Malzac



la-croix.com






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 02 Oct 2017, 8:46 pm



Aimez vos ennemis


Citation :
« Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »
Mat 5, 43-48


En aimant ton ennemi, tu souhaites qu’il te soit un frère. Ce n’est pas ce qu’il est que tu aimes en lui, mais ce que tu veux qu’il soit. Imaginons du bois de chêne non taillé. Un artisan habile voit ce bois, coupé dans la forêt ; ce bois lui plaît ; je ne sais pas ce qu'il veut en faire, mais ce n'est pas pour qu'il demeure comme il est que l’artiste aime ce bois. Son art lui fait voir ce que ce bois peut devenir ; son amour ne va pas au bois brut, il aime ce qu'il en fera, non le bois brut.
C'est ainsi que Dieu nous a aimés quand nous étions pécheurs. Il dit en effet : « Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin du médecin mais les malades ». Nous a-t-il aimés pécheurs pour que nous demeurions pécheurs ? L'Artisan nous a vus comme un bois brut venant de la forêt, et ce qu'il avait en vue, c'est l’oeuvre qu'il tirerait de là, non le bois ou la forêt.
Toi de même : tu vois ton ennemi s'opposer à toi, t'accabler de paroles mordantes, se rendre rude par ses affronts, te poursuivre de sa haine. Mais tu es attentif au fait qu'il est un homme. Tu vois tout ce que cet homme a fait contre toi, et tu vois en lui qu'il a été fait par Dieu. Ce qu'il est en tant qu'homme, c’est l’oeuvre de Dieu ; la haine qu'il te porte, c'est son oeuvre à lui. Et que dis-tu en toi-même ? « Seigneur, sois bienveillant pour lui, remets-lui ses péchés, inspire-lui ta crainte, change-le. » Tu n'aimes pas en cet homme ce qu'il est, mais ce que tu veux qu'il soit. Donc, quand tu aimes ton ennemi, tu aimes un frère.

Saint Augustin (354-430), Commentaire sur la 1ère lettre de Jean, § 8,10.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Mar 24 Oct 2017, 6:26 pm



Aimez vos ennemis,

« Le Christ a souffert pour nous, vous laissant un exemple pour que vous suiviez ses pas » (1P 2,21). Quel exemple du Seigneur aurons-nous à suivre ? Est-ce celui de ressusciter les morts ? Est-ce de marcher sur la mer ? Pas du tout, mais d'être doux et humbles de coeur (Mt 11,29) et d'aimer non seulement nos amis mais même nos ennemis (Mt 5,44).
« Afin que vous suiviez ses pas », écrit saint Pierre. Le bienheureux évangéliste Jean le dit aussi : « Celui qui dit qu'il demeure dans le Christ doit marcher comme lui il a marché » (1Jn 2,6). Comment le Christ a-t-il marché? Sur la croix il a prié pour ses ennemis, en disant : « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font » (Lc 23,34). Ils ont en effet perdu le sens et sont possédés d'un esprit mauvais, et alors qu'ils nous persécutent, ils souffrent du diable une plus grande persécution. C'est pourquoi nous devons prier plus pour leur délivrance que pour leur condamnation.
C'est bien ce qu'a fait le bienheureux Étienne, lui qui le premier a suivi très glorieusement les pas du Christ. Car, alors qu'il était frappé d'une grêle de pierres, il a prié debout pour lui-même ; mais pour ses ennemis, s'étant mis à genoux, il s'est écrié de toutes ses forces : « Seigneur JESUS Christ, ne leur impute pas ce péché » (Ac 7,60). Donc, si nous pensons que nous ne pouvons pas imiter notre Seigneur, imitons au moins celui qui était son serviteur comme nous.

Saint Césaire d'Arles (470-543), Sermon 223, 3.6 (trad. Ed. Ouvrières, p. 86).




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 19 Nov 2017, 8:06 pm



L’amour des ennemis


Pourquoi l’amour des ennemis se trouve-t-il au cœur de l’Évangile ?

Dans le chapitre 6 de l’Évangile de Luc, à la suite des Béatitudes, JESUS exhorte longuement ses disciples à répondre à la haine par l’amour (Luc 6,27-35 ; cf. Matthieu 5,43-48). Placé à cet endroit, ce texte fait comprendre que Luc voit dans l’amour des adversaires le trait spécifique des disciples du Christ.

Les paroles de JESUS indiquent deux façons de vivre. La première est celle des « pécheurs », autrement dit, de ceux qui se comportent sans référence à Dieu et à sa Parole. Eux agissent envers les autres en fonction de la manière dont ceux-ci les traitent, leur action est en fait une ré-action. Ils divisent le monde en deux groupes, leurs amis et ceux qui ne le sont pas, et font preuve de bonté uniquement à l’égard de ceux qui sont bons envers eux. L’autre façon de vivre ne désigne pas en premier lieu un groupe d’humains, elle se réfère à Dieu lui-même. Dieu, pour sa part, ne réagit pas selon la manière dont on le traite : au contraire, « il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants » (Luc 6,5).

JESUS met ainsi le doigt sur la caractéristique essentielle du Dieu de la Bible. Source débordante de bonté, Dieu ne se laisse pas conditionner par la méchanceté de son vis-à-vis. Même oublié, même bafoué, Dieu continue à être fidèle à lui-même, il ne peut qu’aimer. Cela est vrai depuis la première heure. Des siècles avant la venue du Christ JESUS, un prophète explique que, à la différence des hommes, Dieu est toujours prêt à pardonner : « Vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies » (Isaïe 55,7-8). Le prophète Osée, de son côté, entend le Seigneur lui dire : « Je ne donnerai pas cours à l’ardeur de ma colère… car je suis Dieu et non pas homme » (Osée 11,9). En un mot, notre Dieu est miséricordieux (Exode 34,6 ; Psaume 86,15 ; 116,5 etc.), « il ne nous traite pas selon nos péchés, ne nous rend pas selon nos fautes » (Psaume 103,10).

La grande nouveauté de l’Évangile n’est pas tant que Dieu est Source de bonté, mais que les humains peuvent et doivent agir à l’image de leur Créateur : « Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux ! » (Luc 6,36). Par la venue parmi nous de son Fils, cette Source de bonté nous est désormais accessible. Nous devenons à notre tour des « fils du Très Haut » (Luc 6,35), des êtres capables de répondre au mal par le bien, à la haine par l’amour. En vivant une compassion universelle, en pardonnant à ceux qui nous font du mal, nous témoignons que le Dieu de miséricorde est là au cœur d’un monde marqué par le rejet de l’autre, par le mépris de celui qui est différent.

Impossible pour les humains livrés à leurs propres forces, l’amour des ennemis témoigne de l’activité de Dieu lui-même au milieu de nous. Aucun commandement extérieur ne le rend possible. Seul la présence dans nos cœurs de l’amour divin en personne, l’Esprit Saint, nous permet de le faire. Cet amour est une conséquence directe de la Pentecôte. Ce n’est pas pour rien que le récit du premier martyr chrétien, Étienne, « rempli d’Esprit Saint » (Actes 7,55), se termine par ces paroles : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché » (Actes 7,60). À l’instar de JESUS lui-même (cf. Luc 23,34), le disciple fait rayonner dans le sombre pays de la violence la lumière de l’amour divin.






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 10 Déc 2017, 7:59 pm



Citation :
« Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »
Mat 5, 43-48


Frères très chers, personne ne peut se dispenser d'aimer ses ennemis. On peut me dire : « Je ne peux pas jeûner, je ne peux pas prier pendant la nuit. » Est-ce qu'on peut dire : « Je ne peux pas aimer » ? On peut dire : « Je ne peux pas donner tous mes biens aux pauvres et servir Dieu dans un monastère », mais on ne peut dire : « Je ne peux pas aimer. »
Tu me dis : « Je ne peux pas me priver de biens et de viandes », et je te crois, mais si tu dis que tu ne peux pardonner à ceux qui t'ont fait mal, je ne te crois pas du tout. Et nous n'avons aucune excuse de ne pas le faire puisque nous devons accomplir cette aumône en la tirant non pas de notre cave mais de notre coeur : aimons donc non seulement nos amis, mais aussi nos ennemis...
Mais tu me dis : « Mon ennemi m'a fait supporter tant de mal que je ne peux en aucune façon l'aimer. » Tu regardes ce que cet homme t'a fait et tu ne regardes pas ce que toi tu as fait à Dieu ? Examine attentivement ta conscience : tu as commis sans les réparer beaucoup plus de fautes contre Dieu qu'un homme n'en a commis contre toi. Avec quelle audace alors tu voudrais que Dieu te pardonne beaucoup, alors que tu n'acceptes pas de pardonner un peu.

Saint Césaire d'Arles (470-543), Sermons au peuple n° 37, (trad. SC 243, p. 233).




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 07 Jan 2018, 10:17 pm





Pourquoi bénir Dieu pour vos ennemis ?

Yvan Castanou

Pourquoi bénir Dieu pour vos ennemis ?

"Mais moi, je vous dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent… " Matthieu 5.44

Dieu ne veut pas détruire tous vos ennemis. Il veut se glorifier dans votre vie à travers eux.

Qu’est-ce qu’un ennemi ? C’est tout ce qui vous empêche de progresser vers votre destinée. Il peut s’agir d’une personne, d’une épreuve, d’une faiblesse de caractère ou d’une mauvaise habitude.

Bien que nous ne combattions pas contre la chair et le sang, il n’en demeure pas moins que lorsque Satan nous rend visite, il passe souvent par des personnes mal intentionnées, dont l’objectif est clairement de nous détruire, ou de nous séduire.

Mike Murdock a dit : "Vous n’avez pas d'avenir, sans ennemi". Par exemple, c’est par Goliath, un ennemi d’Israël, que David a été révélé au grand jour. Sans lui, il serait demeuré un petit berger inconnu. Par sa victoire sur Goliath, David a obtenu en une journée ce qu’il n’aurait jamais osé rêvé : le changement de statut (l’accès au palais), l’honneur (la main de la fille du roi), et la destruction du joug qui pesait sur toute sa famille, depuis des générations.

Dieu ne peut se glorifier dans votre vie tant qu’il n’y a pas de géant à terrasser sur votre chemin. Il n’y a pas de position nouvelle sans opposition, pas d'avenir sans ennemi, pas de triomphe sans trouble, pas de gloire sans histoire.

Avez-vous remarqué que vous êtes plus attentif à vos actes et vos paroles lorsque vous évoluez en environnement hostile ? Vos ennemis vous obligent à la prudence et à la sagesse, et donc à veiller et prier sans cesse. Ils exposent vos faiblesses, vous contraignant à faire preuve d’humilité ; ils révèlent vos limites, vous obligeant ainsi à vous appuyer constamment sur la puissance de Dieu.

Vos ennemis, sans le savoir, vous poussent vers votre destinée. Sans le savoir, les personnes qui s’efforcent de vous jeter dans le puits sont les instruments qui vous propulsent vers le palais. Elles vous crucifient, mais ce faisant, elles vous mènent à la résurrection. En vous rejetant, elles vous poussent dans les bras éternels de Dieu, parce que c’est en vous tournant vers lui que vous trouvez la force, le réconfort.

En y regardant de plus près, vous vous apercevrez que les personnes qui ont voulu vous faire du mal, vous ont propulsé vers votre destinée en Christ.

Lorsque vous saisissez cette vérité, vous commencez à aimer vos ennemis et à bénir Dieu pour ceux qui vous maudissent.

Une prière pour aujourd’hui

Père, je réalise que ce n’est pas en vain que tu permets l’apparition d’ennemis dans ma vie. Je réalise que tu ne laisses jamais mes ennemis se réjouir à mon sujet, mais que tu les utilises comme un marchepied vers ma prochaine élévation divine. Merci de me guérir de toute amertume et de glorifier ton Nom. Amen !

Yvan Castanou





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 08 Jan 2018, 5:59 am

Je donnerais pour ma part une explication spiritualiste un peu différente. Very Happy Le conseil de JESUS est bien entendu tout à fait pertinent.

Les notions de bien ou de mal, d'ami ou d'ennemi sont le propre de civilisations peu évoluées telle que la nôtre.

En effet, personne n'est l'ennemi de personne. Fondamentalement.

Il faut concevoir que les interactions entre les êtres sont déterminées par eux-mêmes avant leur incarnation. Eh oui ... nous ne venons pas du néant ... Razz Rolling Eyes

Ces interactions, pour surprenantes qu'elles puissent nous paraître, naissent de la volonté de chaque être de vivre une expérience qu'il n'a jamais connue jusqu'à présent. Bourreau, victime, champion de tennis ou moine bénédictin.

Tel est le sens de l'aventure éternelle que nous vivons.

Au-delà de cela, la phrase de JESUS et de tant d'autres maîtres nous invitent à considérer que nous ne faisons qu'UN. Il s'agit sans doute là du plus grand défi pour l'Humanité.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Jeu 01 Fév 2018, 8:27 pm





@CHRISTOPHEG a écrit:
Je donnerais pour ma part une explication spiritualiste un peu différente. Very Happy  Le conseil de JESUS est bien entendu tout à fait pertinent.

Les notions de bien ou de mal, d'ami ou d'ennemi sont le propre de civilisations peu évoluées telle que la nôtre.

En effet, personne n'est l'ennemi de personne.  Fondamentalement.

Il faut concevoir que les interactions entre les êtres sont déterminées par eux-mêmes avant leur incarnation.  Eh oui ...  nous ne venons pas du néant ... Razz  Rolling Eyes

Ces interactions, pour surprenantes qu'elles puissent nous paraître, naissent de la volonté de chaque être de vivre une expérience qu'il n'a jamais connue jusqu'à présent.  Bourreau, victime, champion de tennis ou moine bénédictin.

Tel est le sens de l'aventure éternelle que nous vivons.

Au-delà de cela, la phrase de JESUS et de tant d'autres maîtres nous invitent à considérer que nous ne faisons qu'UN.  Il s'agit sans doute là du plus grand défi pour l'Humanité.



Bonjour Christophe,


Bien évidemment que nous ne faisons qu'un,

Puisque ce Monde matériel émane de la volonté du Père,

Et que nos âmes incarnées ont également été généré par ce même Père...


La compréhension de cela représente effectivement, et comme tu le dis,

Le plus grand défi de l'humanité...




Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 02 Fév 2018, 5:58 am

@Ramosi a écrit:
Bonjour Christophe,


Bien évidemment que nous ne faisons qu'un,

Puisque ce Monde matériel émane de la volonté du Père,

Et que nos âmes incarnées ont également été généré par ce même Père...


La compréhension de cela représente effectivement, et comme tu le dis,

Le plus grand défi de l'humanité...

Mes petits constats ont de vastes implications.

Cela signifie qu'il n'existe qu'un seul Etre et que nous sommes celui-là. Etre qui est bien entendu une infinité d'autres choses que nous.

Cela signifie aussi que le Père suppose une conscience à la fois singulière et plurielle.

Cela veut encore dire que la création du matériel qui n'est qu'une forme prise par l'immatériel (notre vraie essence) a été définie par ce seul être dont nous sommes une pièce irremplaçable comme un puzzle et donc ... éternels.

En sus, Dieu est tout autant dans Sa Toute-Puissance que ... le pauvre gars un peu égaré.

Cela veut aussi dire que nous n'avons aucun ennemi mais que nos oppositions sont temporaires et dues à des différences de maturité.

Et plus, la punition et la mort n'ont pas de sens vu que le seul Etre ne pratique pas l'auto-mutilation ou le suicide.

Tout un programme pour l'Humanité. En effet.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 02 Fév 2018, 9:13 pm






@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Bonjour Christophe,


Bien évidemment que nous ne faisons qu'un,

Puisque ce Monde matériel émane de la volonté du Père,

Et que nos âmes incarnées ont également été généré par ce même Père...


La compréhension de cela représente effectivement, et comme tu le dis,  

Le plus grand défi de l'humanité...

Mes petits constats ont de vastes implications.

Cela signifie qu'il n'existe qu'un seul Etre et que nous sommes celui-là.  Etre qui est bien entendu une infinité d'autres choses que nous.

Cela signifie aussi que le Père suppose une conscience à la fois singulière et plurielle.

Cela veut encore dire que la création du matériel qui n'est qu'une forme prise par l'immatériel (notre vraie essence) a été définie par ce seul être dont nous sommes une pièce irremplaçable comme un puzzle et donc ... éternels.

En sus, Dieu est tout autant dans Sa Toute-Puissance que ... le pauvre gars un peu égaré.

Cela veut aussi dire que nous n'avons aucun ennemi mais que nos oppositions sont temporaires et dues à des différences de maturité.

Et plus, la punition et la mort n'ont pas de sens vu que le seul Etre ne pratique pas l'auto-mutilation ou le suicide.

Tout un programme pour l'Humanité.  En effet.


Et pour ma part,

Je considère que le Christianisme actuel en général, et le Catholicisme en particulier,

Se moulent harmonieusement au sein de cet état d'esprit...


J'ai mis un certain nombre d'années à m'en apercevoir,

Mais finalement, il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Smile






Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Sam 03 Fév 2018, 5:10 am

@Ramosi a écrit:
Et pour ma part,

Je considère que le Christianisme actuel en général, et le Catholicisme en particulier,

Se moulent harmonieusement au sein de cet état d'esprit...


J'ai mis un certain nombre d'années à m'en apercevoir,

Mais finalement, il n'est jamais trop tard pour bien faire !

C'est vrai, c'est un bon chemin.

Il me semble toutefois qu'il serait plus productif s'il était débarrassé de concepts hérités d'un sombre passé obscurantiste mis en place par des hommes de pouvoir.

Bien des choses ont été faites dans ce sens et c'est bien mais il reste du travail.

Remettre le libre-arbitre comme principe suprême me semble le plus pertinent.

Cela permettrait d'émanciper l'Humanité d'état d'âme contre-productifs liés à la peur et à la culpabilité.

Si l'enfer existe bien, vu que tout existe, personne ne s'y trouve contre son gré.

Et donc, remettre l'Amour de Dieu au-dessus de TOUT autre principe est tout aussi utile vu que le libre-arbitre total est la manifestation principale de cet Amour.

Idem pour le pardon dont le sens me semble dévoyé. Il ne s'agit pas d'éviter la colère de Dieu (qui n'est pas colérique Razz ) mais bien de nous soulager de nos conflits de conscience.

Mais le Christianisme travaille déjà sur ces points comme d'autres. cheers

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Sam 03 Fév 2018, 7:40 pm






@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Et pour ma part,

Je considère que le Christianisme actuel en général, et le Catholicisme en particulier,

Se moulent harmonieusement au sein de cet état d'esprit...  


J'ai mis un certain nombre d'années à m'en apercevoir,

Mais finalement, il n'est jamais trop tard pour bien faire !


C'est vrai, c'est un bon chemin.

Il me semble toutefois qu'il serait plus productif s'il était débarrassé de concepts hérités d'un sombre passé obscurantiste mis en place par des hommes de pouvoir.

Bien des choses ont été faites dans ce sens et c'est bien mais il reste du travail.


Le concept actuel principale de l'Eglise,

Et concept mis en œuvre dans les propositions et actes de la dite Eglise,

C'est : "Tu aimeras ton Prochain comme toi même",

Que veux tu de plus ?

A contrario, lorsque nous observons notre société déchristianisée,

Sans DIEU et sans repères autre que le Veau d'Or,

Nous pouvons facilement constater les dégâts !



Remettre le libre-arbitre comme principe suprême me semble le plus pertinent.

Cela permettrait d'émanciper l'Humanité d'état d'âme contre-productifs liés à la peur et à la culpabilité.

Si l'enfer existe bien, vu que tout existe, personne ne s'y trouve contre son gré.


Le libre arbitre.., nous sommes en plein dedans,

Nous ne faisons que ça,

Seule une très petite minorité écoute ce que le Pape dit et conseille...

Et on en constate tous les jours les résultats sociétaux et autres !



Et donc, remettre l'Amour de Dieu au-dessus de TOUT autre principe est tout aussi utile vu que le libre-arbitre total est la manifestation principale de cet Amour.


L'Amour pour DIEU est le premier commandement,

Et je t'assure que les véritables Chrétiens le pratiquent assidument,

Mais ils sont peu nombreux...,

Et le monde profane (la majorité) quand à lui, pratique l'ignorance de l'existence de DIEU,

Dommage...



Idem pour le pardon dont le sens me semble dévoyé.  Il ne s'agit pas d'éviter la colère de Dieu (qui n'est pas colérique Razz ) mais bien de nous soulager de nos conflits de conscience.

Mais le Christianisme travaille déjà sur ces points comme d'autres.   cheers


Le Pardon qui n'est pas quelque chose de facile,

Est effectivement travaillé et mis en œuvre par le Christianisme,

Comme ce Topic en témoigne...

Mais mis à part les Chrétiens,

Cites moi qui sont les "autres" qui selon toi, travaillent cette qualité ? Question






Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 5:01 am

@Ramosi a écrit:
Le Pardon qui n'est pas quelque chose de facile,

Tu trouves ? Pourtant le Christ l'accorde sans poser de questions et il recommande à chacun de l'accorder 77X7 fois sans autre instruction.

Le pardon n'est donc pas ce que l'humain en a fait.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 5:06 am

@Ramosi a écrit:
C'est : "Tu aimeras ton Prochain comme toi même",

Que veux tu de plus ?

Que cette phrase soit pratiquée en totale liberté avec toute l'immaturité que cela suppose dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 5:11 am

@Ramosi a écrit:
Sans DIEU et sans repères autre que le Veau d'Or,

Nous pouvons facilement constater les dégâts !

Sans Dieu ne veut rien dire pour le Christianisme bien inspiré qui croit à l'Omniprésence à juste titre. Dieu règne sur l'enfer. Personne d'autre. Forcément.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 5:13 am

@Ramosi a écrit:
L'Amour pour DIEU est le premier commandement,

Dieu ne commande rien. L'Amour est LA voie, en effet. Mais il n'est pas confisqué par le Christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 5:14 am

@Ramosi a écrit:
Et le monde profane (la majorité) quand à lui, pratique l'ignorance de l'existence de DIEU,

Tous les pouvoirs ont été remis aux Fils.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 5:20 am

@Ramosi a écrit:
Cites moi qui sont les "autres" qui selon toi, travaillent cette qualité ?

Tout le monde, à des degrés divers. La Voie Christique n'est pas une propriété privée.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 6:26 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Le Pardon qui n'est pas quelque chose de facile,

Tu trouves ?  Pourtant le Christ l'accorde sans poser de questions et il recommande à chacun de l'accorder 77X7 fois sans autre instruction.

Le pardon n'est donc pas ce que l'humain en a fait.


Pardonnes tu facilement, toi Christophe ?

Je parle d'une grave atteinte à ton point de vue ou à ta personne...?


Dans tous les cas, le Christianisme amène celui qui veut réellement pratiquer les Evangiles,

Et plaire à DIEU,

A travailler sur ce point !





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 6:38 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
C'est : "Tu aimeras ton Prochain comme toi même",

Que veux tu de plus ?

Que cette phrase soit pratiquée en totale liberté avec toute l'immaturité que cela suppose dans ce monde.


Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ta phrase, notamment ce qui est en gras... scratch


Sinon, oui, les Chrétiens sont les premiers à mettre cette phrase en application concrète,

Et cela depuis toujours,

Cela leur vaut même quelquefois de mourir en martyr ici ou là, encore aujourd'hui...

Mais ils n'ont pas l'exclusivité, je te l'accorde...



Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 6:39 am

@Ramosi a écrit:
Pardonnes tu facilement, toi Christophe ?

Je parle d'une grave atteinte à ton point de vue ou à ta personne...?

Pas plus ni moins que toi mais je me souviens que je viens et que je retourne dans un royaume, réel celui-là, qui n'a rien à voir avec ce qui se passe ici.

Personne ne peut porter atteinte à ma personne.  Personne. Tuer mon corps est sans importance.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 6:41 am

@RAMOSI a écrit:




@CHRISTOPHEG a écrit:


Que cette phrase soit pratiquée en totale liberté avec toute l'immaturité que cela suppose dans ce monde.


Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ta phrase, notamment ce qui est en gras... scratch


Sinon, oui, les Chrétiens sont les premiers à mettre cette phrase en application concrète,

Et cela depuis toujours,

Cela leur vaut même quelquefois de mourir en martyr ici ou là, encore aujourd'hui...

Mais ils n'ont pas l'exclusivité, je te l'accorde...




Hitler et Ghandi travaillaient selon eux pour le bien de l'Humanité. Ils y croyaient fermement et sincèrement. Un était immature. L'autre beaucoup moins.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 6:52 am






@CHRISTOPHEG a écrit:
@RAMOSI a écrit:







Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ta phrase, notamment ce qui est en gras... scratch


Sinon, oui, les Chrétiens sont les premiers à mettre cette phrase en application concrète,

Et cela depuis toujours,

Cela leur vaut même quelquefois de mourir en martyr ici ou là, encore aujourd'hui...

Mais ils n'ont pas l'exclusivité, je te l'accorde...




Hitler et Ghandi travaillaient selon eux pour le bien de l'Humanité.  Ils y croyaient fermement et sincèrement.  Un était immature.  L'autre beaucoup moins.



Moi je le dirai autrement,

Ghandi était un Saint,

Qui d'ailleurs a été assassiné pour avoir recherché la Paix entre Hindous et Musulmans...

Il avait consacré sa vie à l'indépendance de l'Inde, et à la Paix,

Une très belle Ame !


Alors que Hitler a été un Fils de P..., visiblement instrumentalisé par Satan !





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 6:57 am

Le jugement que tu portes est révélateur de ton niveau de conscience. Manifestement, la tienne est plus proche de celle de Ghandi.

Mais cela ne change rien sur le fond. L'un comme l'autre ont travaillé dur pour leur conception du bien. Telle est le conception Divine qui, concernant notre civilisation, fait peu de différence entre les membres d'un jardin d'enfants.

Tout comme nous vis-à-vis de ces mêmes enfants, Son Amour est immense et nos errements, des détails.

Tu ne dirais pas qu'un bambin qui renverse volontairement son chocolat par colère est un Fils de P. J'en suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 7:01 am



@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Pardonnes tu facilement, toi Christophe ?

Je parle d'une grave atteinte à ton point de vue ou à ta personne...?

Pas plus ni moins que toi mais je me souviens que je viens et que je retourne dans un royaume, réel celui-là, qui n'a rien à voir avec ce qui se passe ici.

Personne ne peut porter atteinte à ma personne.  Personne.  Tuer mon corps est sans importance.


Que veux tu que je te dise,

Si tu es réellement tel que tu le dis,

Tu es une personne exceptionnelle...


Mais ne perds pas de vue qu'une très grande majorité de l'Humanité, n'est pas comme toi,

Et a besoin d'être éclairé et guidé...

Sinon c'est le chaos,

Ce qui d'ailleurs est en train de se produire sous nos yeux...


D'où le rôle et la nécessité des Religions,

Qui se devraient d'être véridiques et irréprochables !





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 20272
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 7:19 am

@Ramosi a écrit:
Si tu es réellement tel que tu le dis,

Tu es une personne exceptionnelle...

Exceptionnelle !? Mais qu'est-ce que tu racontes ! Tu connais des centaines de saints qui non seulement ont fait les mêmes constats que les miens mais sont allés beaucoup plus loin.

@Ramosi a écrit:
D'où le rôle et la nécessité des Religions,

Soit elles émancipent soit elles contraignent pour le pouvoir d'autres. Soyons prudents et avisés.

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 11658
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 04 Fév 2018, 8:29 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Si tu es réellement tel que tu le dis,

Tu es une personne exceptionnelle...  

Exceptionnelle !?  Mais qu'est-ce que tu racontes !  Tu connais des centaines de saints qui non seulement ont fait les mêmes constats que les miens mais sont allés beaucoup plus loin.


Oui, ils ont fait le même constat,

Mais plutôt au sein et à l'intérieur de la Spiritualité Catholique, justement,

En dehors, c'est plus rare et aléatoire, voir inexistant...

Quelquefois en provenance d'autres Religions,

Nous parlions de Ghandi par exemple...



@Ramosi a écrit:
D'où le rôle et la nécessité des Religions,

Soit elles émancipent soit elles contraignent pour le pouvoir d'autres.  Soyons prudents et avisés.


Le Christianisme actuel émancipe,

Et ceci sans aucune ambiguïté...


Pour les autres, et notamment la société matérialiste athée et laïque,

Ignorante de l'existence de DIEU,

Voir passant son temps à le défier...

Soyons prudents et avisés !






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi aimer ses ennemis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aimer ses ennemis...
» Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35.
» Peut-on aimer ses ennemis ? - 17.04.2013 - Jean Cara -
» DEVONS-NOUS, EN VERTU DE LA CHARITÉ, AIMER LES DÉMONS ? (Extrait de la Charité, par Saint Thomas d’Aquin)
» meditation de l'Evangile de ce samedi Mt 5,43-48 (l'amour des ennemis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-