*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Pourquoi aimer ses ennemis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Sam 23 Jan 2016, 9:14 pm

Rappel du premier message :



Une question à la foi

Pourquoi faudrait-il aimer ses ennemis ?

Christine Gilbert, directrice adjointe de l'Institut d'études religieuses de l'Institut catholique de Paris, répond à Sophie de Villeneuve. Publié le 15 novembre 2015.


Dans l'Evangile, JESUS dit qu'il faut aimer ses ennemis, tendre l'autre jour quand on vous gifle et donner tous vos vêtements à celui qui vole votre tunique. Franchement, c'est dur à entendre, et difficile à mettre en œuvre ! Quel intérêt à aimer ses ennemis ? Et d'abord, qui sont nos ennemis ?

C. G. : L'ennemi dans la Bible, c'est celui qui refuse l'amour comme loi du monde. C'est celui qui sème la zizanie, qui refuse la justice, la vérité, et qui fait tout ce qui empêche l'amour.


Il y en a beaucoup, des gens comme ça ?

C. G. : Chacun à son niveau, nous en rencontrons tous. Dans la vie, il y a vraiment des difficultés, des gens qui nous font du mal.


Nous avons donc tous des ennemis ?

C. G. : Oui. Chacun sait bien qui lui fait du mal, ou du moins qui il croit lui faire du mal. Il y a aussi des ennemis non identifiés, on peut être broyé par exemple par l'injustice d'un système. Et effectivement, dire avec la foi chrétienne qu'on doit aimer ses ennemis, c'est très audacieux ! C'est à l'opposé total de toutes les évidences !


C'est quasiment inhumain d'aimer des gens qui ne vous aiment pas ?

C. G. : Attention, aimer, dans cette injonction, ne signifie pas éprouver un sentiment. Eprouver des sentiments, cela ne se commande pas, même si l'on est capable de maîtriser ou de contrôler l'affection ou l'aversion que l'on éprouve pour quelqu'un. L'amour des ennemis ne consiste pas à éprouver un sentiment de sympathie, c'est chercher à stopper la violence.


Ce n'est donc pas les aimer comme on aime ses amis ou sa famille ?

C. G. : Si, d'une certaine façon, c'est le même amour, mais qui va s'exprimer différemment. D'un côté dans les relations affectives qui sont profondes, intimes et qui nous construisent. C'est là d'ailleurs que nous pouvons être le plus violemment blessés, parce que nous sommes impliqués émotionnellement. Mais l'amour, dans la Bible, ne se réduit pas à l'affectif, ce qui rendrait impossible le commandement d'aimer. Comment pourrait-on se forcer à éprouver une émotion positive ?


Alors de quoi s'agit-il ?

C. G. : Il s'agit d'éviter d'entrer dans le jeu de l'ennemi. Ce que veut l'ennemi, c'est démolir. Revenir sans cesse à ce qu'il m'a fait, à ce que je vais lui faire en retour, c'est entrer dans un jeu de calculs, et finalement me comporter comme lui. Le Christ nous invite, plutôt que de regarder l'ennemi, à regarder Dieu. Alors se produit un déplacement. Cela dit, il faut faire entendre à l'autre que son comportement est inadmissible. Non pas en rendant coup pour coup, mais en s'engageant dans une rencontre sur son terrain tout en se situant autrement.


Un exemple ?

C. G. : Une figure emblématique de l'amour des ennemis se trouve dans les Misérables, au moment de la rencontre entre Jean Valjean, ce forçat considéré comme irrécupérable, et l'évêque. L'évêque croit en lui et lui donne sa chance. Jean Valjean lui vole des chandeliers, et l'évêque le couvre en disant qu'il les lui a donnés.


Est-ce qu'on peut tous aller aussi loin ?

C. G. : Chacun doit faire ce qu'il a à faire dans le contexte où il se trouve. Quand l'Evangile dit « Aimez vos ennemis », il ne donne pas une liste de choses à faire. A chacun d'inventer sa manière de faire. Il ne s'agit pas d'excuser des actes mauvais, mais d'avoir foi en un Dieu qui est venu aussi pour les méchants. Le chrétien est appelé à chercher cette marque divine au fond de toute personne.


Chacun doit trouver sa manière propre de rejoindre la personne qui lui fait du mal ?

C. G. : Un jeune que je connaissais bien et qui vivait dans une coloc, avec d'autres étudiants, s'est un jour violemment disputé avec un de ses colocataires, au point qu'ils ne se parlaient plus. Chrétien, il se demandait quoi faire : lui reparler ? Impossible. Il a décidé alors de s'en tenir à deux choses : lui dire bonjour le matin, et le garder dans sa liste d'amis sur Facebook. C'était minime, mais il avait trouvé là le début de son propre chemin. Je crois que l'Esprit nous aide à trouver la petite chose qui nous aide à refuser la violence, à refuser d'entrer dans le jeu de l'ennemi.


Qu'est-ce qu'on y gagne ?

C. G. : On y gagne ce que la Bible exprime en termes énigmatiques, mais vrais et importants : être fils et filles du Très-Haut. On y gagne de la liberté, de l'audace, de la sérénité, de l'amour. Dieu nous aime alors que nous ne sommes pas comme lui, il fait alliance avec ce qui n'est pas comme lui. Il nous appelle à faire de même, et nous y arrivons parce que nous nous savons aimés. Cet amour de Dieu donne des ailes, nous permet de nous situer et nous ouvre les yeux sur la misère du monde. Et cela nous fait vivre en proximité avec Dieu, parce que c'est lui que nous regardons, et non l'ennemi.


On n'est quand même pas obligé d'aimer tout le monde de cet amour-là ?

C. G. : Aimer tout le monde, c'est beaucoup moins compliqué qu'aimer son prochain. C'est très curieux comme certaines personnes vous font du mal et d'autres non. Mais celles-ci en feront souffrir d'autres. Il y a toujours un point d'accrochage, dans une équipe de travail, dans une famille, dans une communauté. Certains ont de vrais ennemis, au point d'avoir recours à la justice, mais c'est souvent dans les petites choses du quotidien que le poison se répand. Il faut alors se situer dans la rencontre.


Et si ça ne marche pas ? Si on n'arrive pas à trouver ce chemin que vous décrivez ?

C. G. : C'est un chemin ! Il faut commencer par trouver le point de départ. Mais beaucoup doutent d'y parvenir, et d'ailleurs doutent de la foi chrétienne à cause de cela. Aller jusqu'à aimer son ennemi ? Sûrement pas ! Mais envisager la possibilité de se mettre au bord du chemin, et qu'alors se produise une petite chose, voilà ce qu'on peut demander au Seigneur, voilà ce que l'on peut approcher petit à petit.


Vous avez l'air de nous dire qu'aimer ses ennemis, c'est difficile, mais c'est possible ?

C. G. : Chrétienne, je crois que le Christ mort et ressuscité a rendu l'amour et la vie plus forts que tout. Sinon, j'aurais du mal à le croire.


C'est possible aussi de donner sa tunique quand on vous a volé votre vêtement, et de tendre l'autre joue quand on vous a giflé ?


C. G. : Je crois que le Christ a voulu donner des exemples concrets, pour montrer que ce n'était pas qu'une idée. Mais on peut se demander quel chemin de liberté une telle manière d'agir peut ouvrir, pour les autres, mais surtout pour soi !


JESUS a demandé qu'on aime ses ennemis, mais il n'a pas dit comment. Quel conseil nous donneriez-vous ?


C. G. : Dans ce domaine, c'est difficile. Cela dépend de chacun, dans la profondeur de sa vie, dans sa relation à Dieu. On ne peut dire à personne : « Tu dois ». Devant cet appel à l'amour et à l'ouverture, chacun fait comme il peut, et c'est déjà énorme.


Et si on n'y arrive pas du tout ?


C. G. : Je crois à la vertu du temps, et je suis persuadée que cela peut venir.

Propos recueillis par Sophie de Villeneuve
Croire.com




Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21254

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 22 Avr 2018, 2:51 am

@Ramosi a écrit:
Le Diable qui est à l'origine des forces du mal, est en guerre contre DIEU

Toutes les croyances se respectent même si elles sont temporaires.

Toutefois, l'anthropologie a bien travaillé depuis plusieurs décennies.

Il est communément admis qu'il y a plusieurs millénaires les régimes matriarcaux dirigeaient les peuples les plus avancés de cette terre.

Elles l'ont fait longtemps et on en trouve les dernières réminiscences dans la Grèce Antique.

Certains hommes s'accommodaient mal de ce régime où seuls les hommes les plus forts bénéficiaient des faveurs féminines.

Ils ont renversé le matriarcat par la peur. La peur de certains enfants qui malgré tout l'amour maternel restaient violents et incontrôlables.

Ils ont créé sur cette base le personnage fictif appelé "diable" dont il reste une expression affectueuse dans notre langue : "petit diable".



Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21254

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 22 Avr 2018, 3:01 am

@Ramosi a écrit:
Le Diable qui est à l'origine des forces du mal, est en guerre contre DIEU

Je continue sans, j'espère, abuser de ta patience.

La société juive de l'époque, héritière des complexes masculins, ne pouvait que relayer dans l'AT les frustrations des ancêtres, ce qu'elle fit.

La société chrétienne par la suite devant faire le lien avec le judaïsme par la personne du Christ continua sur la même idée, bien aidée il est vrai par la misogynie paulienne. Le pauvre ne devait pas avoir beaucoup de succès avec ses contemporaines. Triste pour lui et surtout ... dommage pour nous.

L'islam, fidèle copie du judaïsme intégriste rencontré par Mahomet poussa jusqu'au délire le patriarcat et donc l'importance du diable. Bien plus cité dans le coran qu'Allah lui-même, serviteur du diable en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21254

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 22 Avr 2018, 3:09 am

@Ramosi a écrit:
Le Diable qui est à l'origine des forces du mal, est en guerre contre DIEU

C'est donc ainsi que le diable prit une place essentielle dans les religions monothéistes qui tiennent leur prédominance de la peur. Des femmes, des punitions et du diable.

Les sociétés actuelles ou anciennes qui fonctionnent sur de toutes autres bases ne connaissent pas "un diable". Il va de soi en 2018 qu'aucun jugement de valeur ne peut être porté.

Puisque nous parlions d'ennemis ...
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 22 Avr 2018, 5:35 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Le Diable qui est à l'origine des forces du mal, est en guerre contre DIEU

Je continue sans, j'espère, abuser de ta patience.

La société juive de l'époque, héritière des complexes masculins, ne pouvait que relayer dans l'AT les frustrations des ancêtres, ce qu'elle fit.

La société chrétienne par la suite devant faire le lien avec le judaïsme par la personne du Christ continua sur la même idée, bien aidée il est vrai par la misogynie paulienne.  Le pauvre ne devait pas avoir beaucoup de succès avec ses contemporaines.  Triste pour lui et surtout ... dommage pour nous.

L'islam, fidèle copie du judaïsme intégriste rencontré par Mahomet poussa jusqu'au délire le patriarcat et donc l'importance du diable.  Bien plus cité dans le coran qu'Allah lui-même, serviteur du diable en quelque sorte.



Les forces dites "du mal' existent,

Fort malheureusement,

Et elles sont à l'œuvre sur cette Planète...

L'on peut le constater partout où l'on porte le regard,

Guerres, Génocides, massacres, explosions démographiques, bidonvilles, grandes pauvretés, exploitation de l'homme per l'homme, traite des êtres humains, accumulation ahurissante des armes de destruction massive, Pollutions de toutes catégories, destruction accéléré de la faune, de la flore, des forêts primaires, des océans,

J'en passe et des meilleures, enfin si on peut dire...


Mais il se peut que tu fasses partie de ceux qui ne le voient pas,

Très nombreux et majoritaires,

Tant et si bien que de ce fait, ça risque pas de changer...

Puisque pour ceux là, tout baigne harmonieusement dans le meilleur des mondes...


J'ai remonté un jour le fleuve Maroni en pirogue jusqu'à Maripasoula en Guyane,

Je comptais voir beaucoup d'animaux,

Mais j'en ai vu pratiquement aucun,

A part un toucan mort tiré par les piroguiers en vue de le manger,

Et j'ai alors compris l'absence de faune le long des berges de cette rivière...


Le plus fort, c'est que des co-excursionnistes une fois revenu de l'excursion,

Affirmaient avoir vu les animaux grouiller,

Et j'ai compris une deuxième chose,

C'est que certains sont de grands optimistes,

Qui finissent par croire eux mêmes ce qu'ils racontent, et se racontent...


Quand à tes considérations sur Paul,

Franchement,

Je vais finir par croire que le Christianisme t'es passé dessus, comme l'eau sur la plume du canard...
Razz





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Dim 22 Avr 2018, 6:06 am






@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Le Diable qui est à l'origine des forces du mal, est en guerre contre DIEU

C'est donc ainsi que le diable prit une place essentielle dans les religions monothéistes qui tiennent leur prédominance de la peur.  Des femmes, des punitions et du diable.


Tu me donnes le sentiment que tu n'as strictement rien compris au Christianisme,

C'est surprenant... scratch



Les sociétés actuelles ou anciennes qui fonctionnent sur de toutes autres bases ne connaissent pas "un diable".  Il va de soi en 2018 qu'aucun jugement de valeur ne peut être porté.


Lesquelles ?

Donnes nous des exemples,



Puisque nous parlions d'ennemis ...


Je te l'ai déjà dit,

Les Chrétiens n'ont pas d'ennemi...


Hormis ceux qui se déclarent eux mêmes l'être !

Et nous en sommes fort navrés...





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:06 am

@Ramosi a écrit:
Les forces dites "du mal' existent

D'accord sur les constats que tu formules mais pas d'accord sur les causes. En effet, derrière ces destructions objectives, je ne vois que de l'immaturité. Pas des êtres manipulés par un être malsain qui lui aurait la possibilité de violer le libre-arbitre alors que Dieu Lui-même ne le fait pas.

Ça ne tient pas la route cette histoire de diable ...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:09 am

@Ramosi a écrit:
Je vais finir par croire que le Christianisme t'est passé dessus, comme l'eau sur la plume du canard...

Je serais tellement déçu que certains, dans des temps reculés, aient fait des choix dans l'enseignement christique entre ce qui pouvait être révélé et ce pourquoi, selon eux, l'Humanité n'était pas prête.

Auquel cas, c'était surtout eux qui n'étaient pas prêts à abandonner leur pouvoir très temporel.

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:13 am

@Ramosi a écrit:
Quand à tes considérations sur Paul

Ce n'est pas le sujet mais ce n'est pas Paul que je conseillerais pour vivre une sexualité épanouie. Celle-ci est autant une expression divine que celle des ascètes ou des contemplatifs.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:24 am

@Ramosi a écrit:
Tu me donnes le sentiment que tu n'as strictement rien compris au Christianisme,

C'est surprenant...

Je ne parlais pas du Christianisme en particulier mais du socle historique et sociologique commun à ces trois religions.

@Ramosi a écrit:
Lesquelles ?

Donnes nous des exemples,

Tu connais d'autres religions ou philosophies qui vivent permanence dans la peur de l'enfer et du diable, toi ?

Les agnostiques ou les athées ont-ils peur du diable ? Non.

Ils ne croient pas en Dieu non plus mais ... leur valeur principale est l'amour et Dieu est l'Amour. La boucle est bouclée.

Il me parait évident que les religions monothéistes n'ont pas le monopole de l'amour. A toi aussi, j'en suis sûr.

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:27 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Les forces dites "du mal' existent

D'accord sur les constats que tu formules mais pas d'accord sur les causes.  En effet, derrière ces destructions objectives, je ne vois que de l'immaturité.  Pas des êtres manipulés par un être malsain qui lui aurait la possibilité de violer le libre-arbitre alors que Dieu Lui-même ne le fait pas.

Ça ne tient pas la route cette histoire de diable ...


C'est ton opinion,

Ce n'est que ton opinion...

Mais il faut savoir que "Diable", c'est un diminutif qui désignent les forces spirituelles mauvaises influençant les être humains,

Et malheureusement, elles existent,

Et il faut aussi savoir que toutes les Religions,

Chrétiennes ou non Chrétiennes,

Telles que Boudhisme, Hindouiste, Islam, etc...

Les Gnostiques, les Spiritualistes, les adeptes des différents ésotérismes,

Les Mystiques, les voyants,

Tous attestent de l'existence de ces forces...





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:28 am

@Ramosi a écrit:
Je te l'ai déjà dit,

Les Chrétiens n'ont pas d'ennemi...


Hormis ceux qui se déclarent eux mêmes l'être !

Et nous en sommes fort navrés...

Les chrétiens ont pour ennemis tous ceux qui ne reconnaissent pas JESUS comme la divinité christique.  Fort heureusement, le Christianisme comprend et pardonne ce qu'il considère comme un égarement chez les autres.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:29 am

@RAMOSI a écrit:




@CHRISTOPHEG a écrit:


D'accord sur les constats que tu formules mais pas d'accord sur les causes.  En effet, derrière ces destructions objectives, je ne vois que de l'immaturité.  Pas des êtres manipulés par un être malsain qui lui aurait la possibilité de violer le libre-arbitre alors que Dieu Lui-même ne le fait pas.

Ça ne tient pas la route cette histoire de diable ...


C'est ton opinion,

Ce n'est que ton opinion...

Mais il faut savoir que "Diable", c'est un diminutif qui désignent les forces spirituelles mauvaises influençant les être humains,

Et malheureusement, elles existent,

Et il faut aussi savoir que toutes les Religions,

Chrétiennes ou non Chrétiennes,

Telles que Boudhisme, Hindouiste, Islam, etc...

Les Gnostiques, les Spiritualistes, les adeptes des différents ésotérismes,

Les Mystiques, les voyants,

Tous attestent de l'existence de ces forces...






Je n'ai pas nié des forces primitives. J'ai nié un adversaire organisé.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:36 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Tu me donnes le sentiment que tu n'as strictement rien compris au Christianisme,

C'est surprenant...

Je ne parlais pas du Christianisme en particulier mais du socle historique et sociologique commun à ces trois religions.


L'essence du Christianisme,

C'est la Spiritualité,

La relation avec DIEU !

Cela semble t'échapper...



@Ramosi a écrit:
Lesquelles ?

Donnes nous des exemples,

Tu connais d'autres religions ou philosophies qui vivent permanence dans la peur de l'enfer et du diable, toi ?


Oui !

Voir au dessus...

Mais je précise que les Chrétiens ne vivent pas en permanence avec la peur que tu mentionnes...

Mais où vas tu chercher de telles affirmations erronées...? scratch



Les agnostiques ou les athées ont-ils peur du diable ? Non.

Ils ne croient pas en Dieu non plus mais ... leur valeur principale est l'amour et Dieu est l'Amour.  La boucle est bouclée.


Agnostiques et Athées, c'est pas la même chose,

Et je ne vois pas ce qui te permets d'affirmer que leur valeur principale est l'amour ? scratch

Pour certains, s'ils sont humanistes, peut être...



Il me parait évident que les religions monothéistes n'ont pas le monopole de l'amour.  A toi aussi, j'en suis sûr.


Elles n'ont pas le monopole de l'amour,

Mais le Christianisme en est le fer de lance !


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:45 am




@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Je te l'ai déjà dit,

Les Chrétiens n'ont pas d'ennemi...


Hormis ceux qui se déclarent eux mêmes l'être !

Et nous en sommes fort navrés...

Les chrétiens ont pour ennemis tous ceux qui ne reconnaissent pas JESUS comme la divinité christique.  Fort heureusement, le Christianisme comprend et pardonne ce qu'il considère comme un égarement chez les autres.


Non,

Je me répète,

Les Chrétiens n'ont pas d'ennemis,

Hormis ceux qui se décrètent eux mêmes comme étant ennemis des Chrétiens,

Et passent à l'acte...

Voir l'exemple actuel dans les Pays Musulmans,

En particulier au Proche Orient !





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:50 am

@Ramosi a écrit:
L'essence du Christianisme,

C'est la Spiritualité,

La relation avec DIEU !

Cela semble t'échapper...

Si tel était le cas, les notions d'enfer, de diable et d'ennemis seraient complètement inutiles.  Le libre-arbitre total reprendrait sa vraie place.  Souhaitons-le.

@Ramosi a écrit:
Mais je précise que les Chrétiens ne vivent pas en permanence avec la peur que tu mentionnes...

Mais où vas tu chercher de telles affirmations erronées...?

Bonne nouvelle !  Fais donc ce qu'il te plaît sans tenir compte d'aucun senseur.  

@Ramosi a écrit:
Et je ne vois pas ce qui te permets d'affirmer que leur valeur principale est l'amour ? scratch

Pour certains, s'ils sont humanistes, peut être...

Qu'importe.  Seul la quête de l'amour importe.  Le reste est extraordinairement secondaire et inutile.

@Ramosi a écrit:
Elles n'ont pas le monopole de l'amour,

Mais le Christianisme en est le fer de lance !

Pour toi et pour d'autres.  Tant mieux.  Cela ne résume à l'évidence pas l'Humanité.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:54 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@RAMOSI a écrit:







C'est ton opinion,

Ce n'est que ton opinion...

Mais il faut savoir que "Diable", c'est un diminutif qui désignent les forces spirituelles mauvaises influençant les être humains,

Et malheureusement, elles existent,

Et il faut aussi savoir que toutes les Religions,

Chrétiennes ou non Chrétiennes,

Telles que Boudhisme, Hindouiste, Islam, etc...

Les Gnostiques, les Spiritualistes, les adeptes des différents ésotérismes,

Les Mystiques, les voyants,

Tous attestent de l'existence de ces forces...






Je n'ai pas nié des forces primitives.  J'ai nié un adversaire organisé.



Ce sont des forces Spirituelles,

Découlant de l'Ange rebelle des origine,

Et auquel adhèrent des humains vivants sur cette terre,

Mais aussi certains de ceux qui sont passés de l'autre côté du voile...


Ces forces sont malheureusement organisées,

Et présentement tolérées par DIEU,

Mais plus pour longtemps !





Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:56 am

@Ramosi a écrit:
Non,

Je me répète,

Les Chrétiens n'ont pas d'ennemis,

Hormis ceux qui se décrètent eux mêmes comme étant ennemis des Chrétiens,

Et passent à l'acte...

Voir l'exemple actuel dans les Pays Musulmans,

En particulier au Proche Orient !


Une réponse facile et juste pour musulmans, ça.

Mon propos est plus compliqué.

Pas d'ennemis.  Simplement des êtres à des niveaux d'évolution différents.

Pas de différence entre l'essence divine du Christ et la nôtre.  Un niveau d'accomplissement différent.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 5:58 am

@Ramosi a écrit:
Ce sont des forces Spirituelles,

Découlant de l'Ange rebelle des origine,

Et auquel adhèrent des humains vivants sur cette terre,

Mais aussi certains de ceux qui sont passés de l'autre côté du voile...

Ces forces sont malheureusement organisées,

Et présentement tolérées par DIEU,

Mais plus pour longtemps !

Embêtant, ça.

Parce que cela veut dire que l'enfant qui refuse de ranger sa salle de jeux est inspiré par l'ange rebelle des origines ...
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 6:05 am


Christophe a écrit,


Citation :
Pour toi et pour d'autres. Tant mieux. Cela ne résume à l'évidence pas l'Humanité


La voie Christique est la clé de survie pour cette Humanité,

Toutes les autres voies sont des impasses...

L'observation du monde, de l'état du monde par les moyens audiovisuels actuels, ainsi que par internet,

Mais aussi par des voyages personnels,

Le démontre amplement et avec force !





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 6:09 am





@CHRISTOPHEG a écrit:
@Ramosi a écrit:
Ce sont des forces Spirituelles,

Découlant de l'Ange rebelle des origine,

Et auquel adhèrent des humains vivants sur cette terre,

Mais aussi certains de ceux qui sont passés de l'autre côté du voile...

Ces forces sont malheureusement organisées,

Et présentement tolérées par DIEU,

Mais plus pour longtemps !

Embêtant, ça.

Parce que cela veut dire que l'enfant qui refuse de ranger sa salle de jeux est inspiré par l'ange rebelle des origines ...



Toi tu trouves que la Planète est uns salle de jeux,

Moi non,

C'est beaucoup plus sérieux que cela...

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 6:11 am

@RAMOSI a écrit:

Christophe a écrit,


Citation :
Pour toi et pour d'autres.  Tant mieux.  Cela ne résume à l'évidence pas l'Humanité


La voie Christique est la clé de survie pour cette Humanité,

Toutes les autres voies sont des impasses...

L'observation du monde, de l'état du monde par les moyens audiovisuels actuels, ainsi que par internet,

Mais aussi par des voyages personnels,

Le démontre amplement et avec force !








Quand le bon larron a-t-il fait tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Lun 23 Avr 2018, 6:14 am




@Ramosi a écrit:
Toi tu trouves que la Planète est une salle de jeux,

Moi non,

C'est beaucoup plus sérieux que cela...

Si quelque chose était vraiment sérieuse, l'Humanité n'existerait pas.  Inutile.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Sam 19 Mai 2018, 8:07 pm



L’amour des ennemis


Pourquoi l’amour des ennemis se trouve-t-il au cœur de l’Évangile ?


Dans le chapitre 6 de l’Évangile de Luc, à la suite des Béatitudes, JESUS exhorte longuement ses disciples à répondre à la haine par l’amour (Luc 6,27-35 ; cf. Matthieu 5,43-48). Placé à cet endroit, ce texte fait comprendre que Luc voit dans l’amour des adversaires le trait spécifique des disciples du Christ.

Les paroles de JESUS indiquent deux façons de vivre. La première est celle des « pécheurs », autrement dit, de ceux qui se comportent sans référence à Dieu et à sa Parole. Eux agissent envers les autres en fonction de la manière dont ceux-ci les traitent, leur action est en fait une ré-action. Ils divisent le monde en deux groupes, leurs amis et ceux qui ne le sont pas, et font preuve de bonté uniquement à l’égard de ceux qui sont bons envers eux. L’autre façon de vivre ne désigne pas en premier lieu un groupe d’humains, elle se réfère à Dieu lui-même. Dieu, pour sa part, ne réagit pas selon la manière dont on le traite : au contraire, « il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants » (Luc 6,5).

JESUS met ainsi le doigt sur la caractéristique essentielle du Dieu de la Bible. Source débordante de bonté, Dieu ne se laisse pas conditionner par la méchanceté de son vis-à-vis. Même oublié, même bafoué, Dieu continue à être fidèle à lui-même, il ne peut qu’aimer. Cela est vrai depuis la première heure. Des siècles avant la venue du Christ JESUS, un prophète explique que, à la différence des hommes, Dieu est toujours prêt à pardonner : « Vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies » (Isaïe 55,7-8). Le prophète Osée, de son côté, entend le Seigneur lui dire : « Je ne donnerai pas cours à l’ardeur de ma colère… car je suis Dieu et non pas homme » (Osée 11,9). En un mot, notre Dieu est miséricordieux (Exode 34,6 ; Psaume 86,15 ; 116,5 etc.), « il ne nous traite pas selon nos péchés, ne nous rend pas selon nos fautes » (Psaume 103,10).

La grande nouveauté de l’Évangile n’est pas tant que Dieu est Source de bonté, mais que les humains peuvent et doivent agir à l’image de leur Créateur : « Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux ! » (Luc 6,36). Par la venue parmi nous de son Fils, cette Source de bonté nous est désormais accessible. Nous devenons à notre tour des « fils du Très Haut » (Luc 6,35), des êtres capables de répondre au mal par le bien, à la haine par l’amour. En vivant une compassion universelle, en pardonnant à ceux qui nous font du mal, nous témoignons que le Dieu de miséricorde est là au cœur d’un monde marqué par le rejet de l’autre, par le mépris de celui qui est différent.

Impossible pour les humains livrés à leurs propres forces, l’amour des ennemis témoigne de l’activité de Dieu lui-même au milieu de nous. Aucun commandement extérieur ne le rend possible. Seul la présence dans nos cœurs de l’amour divin en personne, l’Esprit Saint, nous permet de le faire. Cet amour est une conséquence directe de la Pentecôte. Ce n’est pas pour rien que le récit du premier martyr chrétien, Étienne, « rempli d’Esprit Saint » (Actes 7,55), se termine par ces paroles : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché » (Actes 7,60). À l’instar de JESUS lui-même (cf. Luc 23,34), le disciple fait rayonner dans le sombre pays de la violence la lumière de l’amour divin.





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Mer 20 Juin 2018, 5:48 pm





Aimez Vos Ennemis
 

Citation :
Luc 6 : 27-36

27 Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, 28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Lire la suite

1 –"Aimez vos ennemis" :

a) C'est peut-être la parole la plus difficile qu'on ait jamais entendu !
Même quand nous le disons à l'église, il est extrêmement difficile de penser que JESUS a vraiment voulu dire cela !
Mais au cas où nous aurions quelques doutes à ce sujet, il a ajouté : " faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent."

b) Au cas où vous voudriez esquiver la vérité, il nous donne des exemples :
" Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre; si quelqu'un te prend ton manteau, laisse-le prendre aussi ta chemise. Donne à quiconque te demande quelque chose, et si quelqu'un te prend ce qui t'appartient, ne le lui réclame pas."F.C.
c) Puis Luc nous donne sa version de La Règle d'Or: "Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux."

d) Sans doute vous dites : "Moi j'aime ceux qui m'aiment." Ce à quoi JESUS répond :
" Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pourquoi vous attendre à une reconnaissance particulière? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment! Et si vous faites du bien seulement à ceux qui vous font du bien, pourquoi vous attendre à une reconnaissance particulière? Même les pécheurs en font autant!" F.C.

e) Pour qu'on ne s'y trompe pas, JESUS va répéter sa pensée principale :
" Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants." V. 35

f) Quand JESUS déclare : " Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on?" puisque nous sommes sur le sujet du pardon, et qu'il nous est demandé ici d'aimer nos ennemis, cela signifie que vous allez parfois pardonner un pénible, et quand vous l'aurez pardonné, il restera malgré tout pénible. Je dis pénible, pour ne pas employer de mot indigne d'un pasteur ! De même, vous pouvez aimer vos ennemis, et demain ils seront toujours vos ennemis !

2 – Voilà bien des paroles venant d'un autre monde. Pourquoi se comporter ainsi ?

a) En prenant ces paroles au sérieux, nous allons nous trouver en conflit avec la sagesse habituelle de ce monde. Pourquoi devons-nous vivre selon ce principe ?

b) Premièrement :
V. 35- " Et votre récompense sera grande..." Nous pouvons supposer qu'il s'agit premièrement d'une grande récompense au ciel !
Mais il y a aussi de grandes récompenses durant la vie ici-bas, si nous aimons nos ennemis.
Notre plus grande récompense sera déjà d'être délivré de l'amertume et de l'irritation. L'amour et la haine ne peuvent coexister en même temps au même endroit. Si nous aimons nos ennemis, nous n'allons pas les haïr... (Remarquons que JESUS n'a pas dit " de ne pas haïr," mais il a dit "d'aimer." Il ne dit pas d'être neutre, il dit d'être actif.)

c) Deuxièmement :
V. 35- " Et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants."
En agissant ainsi, vous allez démontrer que vous êtes un véritable enfant de Dieu. Dieu se plaît à manifester la bonté envers ceux qui sont peu aimables.
Il manifeste sa grâce envers les pécheurs et il voudrait transformer les ennemis en amis.
Quand nous aimons nos ennemis, nous manifestons le caractère de Dieu devant ce monde et nous prouvons que nous faisons partie de la famille de Dieu.

d) C'est pour ça que JESUS dit : " Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux." "Votre Père EST miséricordieux" Si nous disons que Dieu est notre Père, nous avons l'obligation de démontrer son caractère devant ce monde...

e) Selon notre Seigneur, la meilleur façon de mettre en évidence notre lien de parenté, c'est en aimant nos ennemis, comme fait notre Père !

Illustration:

Un jour, un pasteur a prêché sur ce sujet dans son église. Une petite fillette lui a écrit la lettre suivante :
Cher pasteur, Je vous ai entendu dire qu'il faut aimer nos ennemis. Je n'ai que six ans et je n'ai pas encore d'ennemis. J'espère que j'en aurai quand j'aurai sept ans. Votre amie, Aymi.
Alors mes amis vous avez de la chance d'avoir quelques ennemis ! Vous allez pouvoir les aimer !

3 – Qui sont mes ennemis ?

a) Dans un sens large, un ennemi est quelqu'un qui est contre moi.
Larousse : Personne qui veut du mal à quelqu'un, qui cherche à lui nuire.

b) JESUS parle d'ennemis personnels. Mes ennemis personnels ont tendance à être beaucoup plus proche de moi. En fait, il faudrait déjà commencer par la maison !


Citation :
Matthieu 10 : 36

36 et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

Dans ce même texte JESUS précise trois proches parentés : " la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;"
Dans les liens de parenté vous pouvez y ajouter, l'époux et l'épouse et continuer avec les grands-parents, les oncles et tantes et élargir le cercle.

c) Les ennemis dont parle JESUS, ne sont pas des gens dans le lointain, avec qui nous n'avons aucun rapport. Des gens que nous ne verrons jamais. Qui ne nous ont jamais touchés.
Mais proche de nous, nous avons à rencontrer des personnes qui ne sont pas forcément contentes de nous voir. Peut-être travaillez-vous avec des personnes qui vous détestent. Et même, il se peut qu'en venant à l'église vous rencontriez des personnes que vous n'aimeriez pas rencontrer !

d) Nous avons donc là trois catégories : La maison, le travail et l'église.
Vos enfants peuvent être vos ennemis. Votre mari peut être votre ennemi. Votre femme peut être votre ennemi. Vos parents peuvent être vos ennemis.

e) Votre ex-femme ou votre ex-mari peut être votre ennemi. Ce ne sont pas les gens là bas au loin que vous n'avez jamais vu, anonymes malfaisants qui sont nos ennemis. Un jour ou l'autre, des personnes que nous aimons nous blesseront. Et en tout cas à ce moment-là, elles seront devenues nos ennemis. Et si nous sommes honnêtes pour l'admettre, nous serons devenus aussi leur ennemi.

4 – Voilà pourquoi il est si difficile d'obéir aux paroles de JESUS :

a) Il nous dit d'aimer des gens très proches de nous, qui nous ont blessés profondément. Des gens qui ont profité de nous et qui ont fait de nous leur victime.

b) Comme c'est difficile d'aimer dans ce cas-là. Mais c'est encore plus difficile d'aimer quand nous avons été gravement offensés et que notre confiance a été détruite. Ce qui n'est pas le cas avec des personnes vivant à l'autre bout de la planète, parfaitement inconnus.

c) Voilà donc l'étape finale dans le pardon ; Nous avons pleinement pardonné lorsque nous pouvons bénir ceux qui nous ont blessés profondément.
Nous ne serons libérés que lorsque nous les aurons libérés au point de les bénir au nom du Seigneur.

d) Comment pouvons-nous dans la pratique, aimer nos ennemis ?
Nous allons émettre quelques suggestions :

5 – Première : Saluez ces personnes. Saluez vos ennemis :

a) Une façon de les aimer, c'est de les saluer gentiment quand nous les voyons.
JESUS dit : "Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre."

b) Souvent, au lieu de lui présenter l'autre joue, nous lui présentons nos talons... Nous lui tournons le dos... Nous ne voulons pas dire bonjour à celui qui nous a blessé. Nous sommes devenus habiles à regarder de l'autre côté. A traverser la rue.


Citation :
Matthieu 5 : 47

47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ?

c) Une façon d'aimer vos ennemis, c'est de les saluer au lieu de les éviter.




Revenir en haut Aller en bas
Claude Réné Minière
nouveau membre


Date d'inscription : 17/06/2018
Masculin
Messages : 9
Pays : France
R E L I G I O N : pénitent libre sans culte

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 22 Juin 2018, 5:17 am

Pourquoi aimer ses ennemis ?
Etre ennemi de quelqu'un, ce n'est qu'un moment particulier dans la vie d'un humain. L'ennemi d'hier peut devenir l'ami de demain et réciproquement.
L'homme qui est dans la vie spirituelle s'engendre dans une vie infinie, hors du temps, il voit donc au-delà de ce qui est circonstanciel, il transcende la vie terrestre, c'est ce que faisait JESUS. Il verra donc au-delà de son ennemi, une soeur ou un frère humain, une autre "image et ressemblance de Dieu" (Gen. I/26) que celle qu'il est lui-même.
Il ne perd pas ce point de vue qui est celui de l'Amour. Et si l'autre est plein de colère et de violence à son égard, la sagesse lui conseille de s'en protéger tout en sachant qu'il peut changer d'attitude. C'est aussi la grande force du pardon, qui est une façon d'aimer son ennemi, celui qui vous a offensé ou fait du mal. Je dépasse mon animosité à son égard, l'envie de vengeance au nom de l'humanité Une et de l'amour qui la réunit. L'homme aimant doit toujours garder à l'esprit que tout homme, y compris son ennemi à un moment t, peut "changer sa vie", entrer en pénitence et devenir aimant à son tour. Et la meilleure attitude pour permettre cette éventuelle transformation est de rendre le Bien au mal. De regarder au-delà des circonstances et du temps. C'est ce que tout chrétien doit faire s'il suit vraiment l'enseignement de JESUS.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 22 Juin 2018, 6:07 am

@Claude Réné Minière a écrit:
Pourquoi aimer ses ennemis ?
Etre ennemi de quelqu'un, ce n'est qu'un moment particulier dans la vie d'un humain. L'ennemi d'hier peut devenir l'ami de demain et réciproquement.
L'homme qui est dans la vie spirituelle s'engendre dans une vie infinie, hors du temps, il voit donc au-delà de ce qui est circonstanciel, il transcende la vie terrestre, c'est ce que faisait JESUS. Il verra donc au-delà de son ennemi, une soeur ou un frère humain, une autre "image et ressemblance de Dieu" (Gen. I/26) que celle qu'il est lui-même.
Il ne perd pas ce point de vue qui est celui de l'Amour. Et si l'autre est plein de colère et de violence à son égard, la sagesse lui conseille de s'en protéger tout en sachant qu'il peut changer d'attitude. C'est aussi la grande force du pardon, qui est une façon d'aimer son ennemi, celui qui vous a offensé ou fait du mal. Je dépasse mon animosité à son égard, l'envie de vengeance au nom de l'humanité Une et de l'amour qui la réunit. L'homme aimant doit toujours garder à l'esprit que tout homme, y compris son ennemi à un moment t, peut "changer sa vie", entrer en pénitence et devenir aimant à son tour. Et la meilleure attitude pour permettre cette éventuelle transformation est de rendre le Bien au mal. De regarder au-delà des circonstances et du temps. C'est ce que tout chrétien doit faire s'il suit vraiment l'enseignement de JESUS.

Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 20 Juil 2018, 7:36 pm






Aimez vos ennemis,

Suite du post du 21 Juin 2018 par Pierre Segura, Pasteur


5 – Première : Saluez ces personnes. Saluez vos ennemis :

a) Une façon de les aimer, c'est de les saluer gentiment quand nous les voyons.
JESUS dit : "Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre."

b) Souvent, au lieu de lui présenter l'autre joue, nous lui présentons nos talons... Nous lui tournons le dos... Nous ne voulons pas dire bonjour à celui qui nous a blessé. Nous sommes devenus habiles à regarder de l'autre côté. A traverser la rue.



Citation :
Matthieu 5 : 47

47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même ?


c) Une façon d'aimer vos ennemis, c'est de les saluer au lieu de les éviter.

6 – Deuxième : Désarmez-les :

a) C'est exactement ce que vous faites quand vous tendez l'autre joue ou que vous faites un deuxième mille avec lui.

b) Vous les désarmez en faisant exactement la chose à laquelle ils ne s'attendaient pas.

7 – Troisième : Faites-leur du bien :

a) Après avoir dit, "Aimez vos ennemis," JESUS dit, " faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent."

b) Cela revient à dire qu'il vous faut surmonter votre douleur et leur mesquinerie et voir en eux des êtres humains.
Voir en eux des gens faits à l'image de Dieu et réaliser qu'il y a en eux quelque chose de tordu qui les a poussés à agir de la sorte.

c) "Faire du bien," signifie que vous allez faire ce qu'il faut pour les aider à guérir malgré la façon dont ils vous ont traité.

8 – Quatrième : Refusez de dire du mal d'eux :

a) C'est ce que JESUS a voulu dire quand il a déclaré :
"bénissez ceux qui vous maudissent..."

b) Cela veut dire que vous refusez d'avoir de mauvaises pensées et que vous refusez de parler mal de ceux qui vous ont fait du mal.
Souvent nous n'arrivons pas à pardonner parce que nous n'arrêtons pas de parler.



Citation :
Proverbes 18 : 21

21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.


c) Nous ne trouverons pas la force de pardonner tant que nous ne cessons pas de rappeler combien on nous a fait souffrir. A un certain moment, il faut cesser de parler et commencer à pardonner.

9 – Cinquième : Remerciez Dieu pour eux et priez pour eux :

a) Quand Martin Niemoller, pasteur allemand, fut arrêté par les Nazis durant la 2ème guerre mondiale, il priait chaque jour dans sa cellule pour ses ravisseurs. Les autres prisonniers lui ont demandé pourquoi il priait pour ceux qui étaient ses ennemis ! "Connaissez des gens qui ont plus besoin de nos prières que nos ennemis ?" A-t-il répondu.

b) Mais qu'arrive-t-il si vous avez de la haine pour la personne pour laquelle vous priez ?
Dites-le simplement au Seigneur... Il ne sera pas surpris !
Dites-lui- "Seigneur, j'ai de la haine pour cette personne, mais ça, tu le sais déjà ! Je te demande d'aimer cette personne à travers moi, parce que moi je n'y arrive pas avec mes propres forces. Je demande un amour que je ne possède pas et que je n'arrive pas à produire."

c) Dieu ne pourra pas vous repousser si vous venez avec un coeur sincère.

d) Demandez à Dieu de les bénir. Demandez-lui de faire pour eux ce que vous voudriez qu'il fasse pour vous ! "Bénissez ceux qui vous maudissent !"

10 – Un dernier mot : Pourquoi Dieu permet-il les ennemis ?

a) Souvenons-nous de ce que Joseph a dit à ses frères qui l'avaient maltraité :



Citation :
Genèse 49 : 20

20 Aser produit une nourriture excellente; Il fournira les mets délicats des rois.


b) Nos ennemis nous font rester humbles. Ils nous conduisent sur nos genoux.
Ils révèlent nos faiblesses et nous découvrons combien nous avons besoin de Dieu.

c) Quand vous dites, "Seigneur, apprends-moi à aimer !" Qu'attendez-vous ?
Que Dieu vous mette en compagnie des gens aimables...? "Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment."
Non ! Pour apprendre à aimer, il nous faut un ennemi !





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Jeu 23 Aoû 2018, 7:26 pm




PAPE FRANÇOIS

MÉDITATION MATINALE EN LA CHAPELLE DE LA
MAISON SAINTE-MARTHE

Mardi 18 juin 2013


(L'Osservatore Romano, Édition hebdomadaire n° 26 du 27 juin 2013)

L’art d’aimer ses ennemis

Aimer nos ennemis, ceux qui nous persécutent et nous font souffrir, est difficile et ce n’est même pas une « bonne affaire » car cela nous appauvrit. Et pourtant telle est la route parcourue par JESUS pour notre salut. C’est de cela qu’a parlé le Pape François dans son homélie lors de la Messe célébrée mardi 18 juin, dans la chapelle de la Domus Sanctae Marthae. En reprenant des épisodes de la deuxième lettre de saint Paul aux Corinthiens (8, 1-9) et de l’évangile de Matthieu (5, 43-48), le Saint-Père s’est arrêté sur la difficulté d’aimer ses ennemis et s’est demandé comment il est possible de pardonner : « Nous aussi, nous tous, nous avons des ennemis, tous. Certains ennemis sont faibles, d’autres forts. Nous aussi, nous devenons parfois les ennemis d’autres personnes ; nous ne les aimons pas. JESUS nous dit que nous devons aimer nos ennemis ». Face aux nombreux drames qui frappent l’humanité, a-t-il admis, il est difficile de faire ce choix : comment peut-on aimer, en effet, « ceux qui prennent la décision d’effectuer un bombardement et de tuer tant de personnes ? Comment peut-on aimer ceux qui, par amour de l’argent, ne laissent pas les médicaments parvenir à ceux qui en ont besoin, aux personnes âgées, et les laissent mourir ? ». Et encore : « Comment peut-on aimer les personnes qui ne recherchent que leur intérêt, leur pouvoir et qui font tant de mal ? ». Je ne sais pas, a affirmé l’Évêque de Rome, « comment on peut faire. Mais JESUS nous dit deux choses : tout d’abord, nous tourner vers le Père. Notre Père est Dieu : il fait naître le soleil sur les méchants et sur les bons ; il fait pleuvoir sur les justes et les injustes. Le matin, notre Père ne dit pas au soleil : Aujourd’hui, illumine ceux-ci et ceux-là ; pas ceux-là, laisse-les dans l’ombre ! ». Il dit : « Illumine-les tous ». Son amour est pour tous, son amour est un don pour tous, les bons et les méchants. Et JESUS termine avec ce conseil : “Vous, donc, soyez parfaits, comme votre Père céleste est parfait” ». L’indication de JESUS est donc d’imiter le Père dans « cette perfection de l’amour. Lui, il pardonne à ses ennemis. Il fait tout pour les pardonner. Pensons avec combien de tendresse JESUS reçoit Judas dans le jardin des oliviers », alors que parmi les disciples certains pensent à la vengeance. « La vengeance, a dit à ce propos le Pape, est ce plat si bon quand on le mange froid  » et c’est pourquoi nous attendons le moment juste pour l’accomplir. « Mais cela n’est pas chrétien. JESUS nous demande d’aimer nos ennemis. Comment peut-on faire ? JESUS nous dit : priez, priez pour vos ennemis ». La prière fait des miracles.







Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21254
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 24 Aoû 2018, 5:07 am

Il manque sans doute une dimension.

Certains ennemis (de l'Humanité) demandent implicitement et/ou inconsciemment qu'on les arrête, prisonniers qu'ils sont de leur logique de destruction d'eux-même.

Ils demandent donc l'aide de consciences plus évoluées.

L'exemple le plus visible est celui du truand en cavale qui se rend à la police.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Ven 21 Sep 2018, 6:28 pm






Le Chrétien doit aimer ses ennemis. Pourquoi? Comment?



Vladimir GOLOVANOW

Dans le fil "Joyeux d'avoir été juges dignes de subir des outrages pour le nom de JESUS" Lucas a posté la question suivante : "Je profite de cette phrase "le Chrétien doit aimer ses ennemis" pour poser une question qui me dérange au fond de moi. Car j'aimerais savoir ce que ça veut dire exactement cela ! Je suis désolé, mais je n'arrive pas à trouver beaucoup d'infos. Peut être je m'y prends mal..."

- Est-ce lorsque quelqu'un nous attaque verbalement, nous n'avons pas le droit de nous défendre et mieux vaut "tendre la joue" (donc ne pas répondre) ?
- Est-ce que lorsque quelqu'un est violent avec nous, nous n'avons pas le droit de lui faire face en combattant (s'il n'y a pas d'autres issu évidemment) ?
- Est-ce que les sports de combats sont autorisés à la pratique du chrétien ?

Car la loi du talion c'est bien qu'elle ne soit plus avec la Nouvelle Alliance, mais est-ce synonyme de passivité ? D'interdiction de répondre proportionnellement à une attaque ?


J'en ai donc parlé avec le prêtre qui m'avait inspiré le post sur l'exemple des apôtres et il m'a donné des pistes basées sur les Ecritures, étant donné que c'est à chacun de nous de chercher la bonne réponse en nous: »Quand on vous traduira devant les synagogues, les puissances et les autorités, ne vous tourmentez pas pour savoir comment vous défendre ou comment parler. Car l'Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu'il faudra dire» (LC 12, 11-12). Cela vaut bien sur pour toutes les attaques verbales. Encore une fois, le Christ répond parfois de manière inattendue, Il ne suit pas la logique de son interlocuteur, mais Il dit ce qu'Il a à révéler ou à mettre en contradiction, et parfois il se tait…

Et face à une attaque violente, armée?  

L'exemple parfait est le Christ au moment de Son procès et sur la Croix. Après avoir dit d'aimer ses ennemis et de ne pas leur résister, le Christ nous donne le fond de sa pensée: " Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait." (Mt. 5, 48). C'est bien évidemment impossible à accomplir mais c'est vers cela qu'il faut tendre: vers la perfection de Dieu! Et cet appel à la sainteté est une constante des Ecritures: «Soyez saints comme je suis saint» (Lévitique 19,2), «Vous serez pour moi des hommes saints» (Exode 22,30), Mais, à l'exemple du Saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit: Vous serez saints, parce que moi, je suis saint» (1Pierre 1,15-16), «C'est ainsi que [Dieu] nous a créés en lui dès avant la fondation du monde pour être saints et immaculés en sa présence, dans l'amour....» (Eph 1,4). Ainsi donc, nous appelant à être saints et parfaits comme Lui, le Christ nous donne aussi l'exemple de la réponse aux méchants: les aimer et prier pour eux "car ils ne savent pas ce qu'ils font".

Et l'apôtre nous l'explique: "Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints." (Eph 6, 12-16)

La lutte n'est pas contre les hommes qui sont animés de l'esprit mauvais et qui nous veulent du mal, parce que lutter contre eux c'est encore s'armer de l'Ennemi et c'est cela qu'il veut: semer la discorde entre les hommes sans jamais apparaître au premier plan. Or ce que propose le Christ, c'est précisément de mourir et de ressusciter avec le Christ le jour de notre baptême; donc puisque nous sommes morts à cette vie, mais vivant de la vie éternelle, nous n'avons plus à défendre cette vie comme le ferait ceux qui ne sont pas baptisés.

Le problème c'est que, pour comprendre et incarner dans chaque instant de notre vie ce que signifie réellement notre baptême et notre foi, il faut du temps et de l'exercice spirituel … ce qui peut prendre toute une vie. Il faut se remettre en tout au Seigneur, être doux avec chacun et aimer son prochain, même si celui-ci nous persécute parce que nous sommes d'accord avec le Christ pour dire que nous sommes DANS le monde, mais pas DE ce monde (Jn. 17, 11-16) et que nous n'attendons qu'une chose : "que Son Règne vienne et que Sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel". Et cela veut dire que nous sommes prêts à sortir de cette vie pour l'autre à tout instant.

Bien entendu il faut du temps pour s'en détacher, pour faire "mourir le vieil homme" (Rm. 6,6) (celui qui est gouverné par le cerveau reptilien (1), qui est trompé par les démons) et finalement être capable d'accomplir c'est commandements qui sont l'expression de la perfection et de la présence en nous de l'Esprit Saint. On ne peut pas imaginer ce que c'est d'aimer son prochain comme soi-même, d'aimer Dieu, d'aimer ses ennemis, de donner sa vie pour ceux que l'on aime, de prier dans cesse ... si se n'est quand l'Esprit Saint le fera en nous. C'est pour cela que l'on doit se purifier et laisser le Saint Esprit faire son travail en nous, et cela en demandant qu'Il le fasse: "viens et fait Ta demeure en nous et purifie nous de toutes souillures" (prière à l'Esprit Saint); et c'est à nous de dénoncer ses souillures à la confession et d'essayer de ne pas les introduire de nouveau.

L'amour des ennemis demande une préparation agressive et une vigilance martiale, pas contre nos frères qui nous importunent, nous attaquent, mais contre le vrai Ennemi et les pensées qu'il amène dans le cœur. Il faut en fait plus de courage et de foi pour laisser Dieu faire Sa justice que de se faire justice soi-même. Il est dit quelque part en substance: "rend le bien pour le mal et tu accumuleras la colère de Dieu au-dessus de la tête du pêcheur". Cela peut paraître étonnant, mais essayons de comprendre pourquoi Dieu nous demande d'aimer nos ennemis :
- Pour ne pas céder aux mêmes démons qui animent nos ennemis et donc ne pas être avec eux les jouets des démons comme exposé plus haut,
- Pour permettre à celui qui fait le mal de s'en rendre compte et de s'en repentir. Pas nécessairement sur le moment, mais un jour dans sa vie (dans chacune de nos vies) il y a un moment où l'on est saisi par l'horreur d'un souvenir ou nous avons vraiment fait du mal à quelqu'un qui ne nous avait rien fait (même si on ne l'a pas fait exprès). Pour prendre des exemples extrêmes, certains tortionnaires se sont totalement repentis et ont changé de vie radicalement: " celui à qui on remet peu montre peu d'amour" (Lc 7. 47). Si deux personnes luttent l'une contre l'autre, elles peuvent se demander pardon, mais elles ont l'impression de partager les torts. Alors que si quelqu'un agresse un innocent, le jour où il s'en rend compte réellement, cela bouleverse sa vie et cela peut faire de lui un saint.
- Saint Isaac le Syrien ajoute que Dieu a une dette envers un homme qui subit la tribulation au nom du Christ (cela peut être sous forme d'agression par quelqu'un ou bien par le combat spirituel intérieur), précisément parce que ce "martyr", "témoin" au sens étymologique du mot (2), devient ainsi Son auxiliaire pour le salut du monde. Le fameux trésor que l'on amasse dans les cieux " Car où est votre trésor, là aussi sera votre cœur" (Lc. 12, 33-34)

Et les sports de combats?

Tout nous est permis, mais tout n'est pas bon. Examinez-vous et voyez quels sont les sentiments qui accompagnent votre pratique (agressivité ou paix). Les arts martiaux pratiqués sans esprit de compétition (qui est à proscrire) sont des écoles de connaissance de soi et de respect pour l'autre qui ont leur intérêt. Il est probable qu'arrivé à un certain niveau spirituel et de prière, la question se résoudra d'elle-même et que vous trouverez exactement quelle place accorder à ces pratiques. Voyez cet article "Un adepte d'art martial japonais reçoit le baptême orthodoxe" (3) qui montre comment les arts martiaux peuvent conduire au Christianisme…

.........................
(1) Dans une conception du cerveau popularisée dans les années 1960, le cerveau reptilien est notre cerveau primitif qui entraîne des comportements stéréotypés, préprogrammés. Il assure la satisfaction de nos besoins vitaux. C'est celui qui régit le fonctionnement des oiseaux, des amphibiens, des poissons et des reptiles.
(2) Martyr provient du grec ancien mártus, « témoin »
(3)


https://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Le-Chretien-doit-aimer-ses-ennemis-Pourquoi-Comment_a2696.html




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Mer 24 Oct 2018, 7:20 pm






@CHRISTOPHEG a écrit:
Il manque sans doute une dimension.

Certains ennemis (de l'Humanité) demandent implicitement et/ou inconsciemment qu'on les arrête, prisonniers qu'ils sont de leur logique de destruction d'eux-même.

Ils demandent donc l'aide de consciences plus évoluées.

L'exemple le plus visible est celui du truand en cavale qui se rend à la police.



Il est évident que chaque situation humaine est complexe, et que chacune devrait être traitée de manière spécifique,

Mais ce que JESUS nous donne avec cette recommandation d'aller jusqu'à "aimer ses ennemis",

C'est une clé, la clé d'une vie matérielle meilleure sur cette Terre,

Une vie meilleure sans haine et sans guerre...

Malheureusement, c'est raté, enfin pour le moment...


Je note aussi que ça rejoint également l'hypothèse quantique, car produire de l'Amour ou du Pardon en attitude et en pensée,

Se devrait de produire des conséquences favorables, selon cette hypothèse....





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12469
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pourquoi aimer ses ennemis ?   Jeu 29 Nov 2018, 7:59 pm




Aimez vos ennemis


Citation :
« Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »
Mat 5, 43-48


En aimant ton ennemi, tu souhaites qu’il te soit un frère. Ce n’est pas ce qu’il est que tu aimes en lui, mais ce que tu veux qu’il soit. Imaginons du bois de chêne non taillé. Un artisan habile voit ce bois, coupé dans la forêt ; ce bois lui plaît ; je ne sais pas ce qu'il veut en faire, mais ce n'est pas pour qu'il demeure comme il est que l’artiste aime ce bois. Son art lui fait voir ce que ce bois peut devenir ; son amour ne va pas au bois brut, il aime ce qu'il en fera, non le bois brut.
C'est ainsi que Dieu nous a aimés quand nous étions pécheurs. Il dit en effet : « Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin du médecin mais les malades ». Nous a-t-il aimés pécheurs pour que nous demeurions pécheurs ? L'Artisan nous a vus comme un bois brut venant de la forêt, et ce qu'il avait en vue, c'est l’oeuvre qu'il tirerait de là, non le bois ou la forêt.
Toi de même : tu vois ton ennemi s'opposer à toi, t'accabler de paroles mordantes, se rendre rude par ses affronts, te poursuivre de sa haine. Mais tu es attentif au fait qu'il est un homme. Tu vois tout ce que cet homme a fait contre toi, et tu vois en lui qu'il a été fait par Dieu. Ce qu'il est en tant qu'homme, c’est l’oeuvre de Dieu ; la haine qu'il te porte, c'est son oeuvre à lui. Et que dis-tu en toi-même ? « Seigneur, sois bienveillant pour lui, remets-lui ses péchés, inspire-lui ta crainte, change-le. » Tu n'aimes pas en cet homme ce qu'il est, mais ce que tu veux qu'il soit. Donc, quand tu aimes ton ennemi, tu aimes un frère.
Saint Augustin (354-430), Commentaire sur la 1ère lettre de Jean, § 8,10.

« Le Christ a souffert pour nous, vous laissant un exemple pour que vous suiviez ses pas » (1P 2,21). Quel exemple du Seigneur aurons-nous à suivre ? Est-ce celui de ressusciter les morts ? Est-ce de marcher sur la mer ? Pas du tout, mais d'être doux et humbles de coeur (Mt 11,29) et d'aimer non seulement nos amis mais même nos ennemis (Mt 5,44).
« Afin que vous suiviez ses pas », écrit saint Pierre. Le bienheureux évangéliste Jean le dit aussi : « Celui qui dit qu'il demeure dans le Christ doit marcher comme lui il a marché » (1Jn 2,6). Comment le Christ a-t-il marché? Sur la croix il a prié pour ses ennemis, en disant : « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font » (Lc 23,34). Ils ont en effet perdu le sens et sont possédés d'un esprit mauvais, et alors qu'ils nous persécutent, ils souffrent du diable une plus grande persécution. C'est pourquoi nous devons prier plus pour leur délivrance que pour leur condamnation.
C'est bien ce qu'a fait le bienheureux Étienne, lui qui le premier a suivi très glorieusement les pas du Christ. Car, alors qu'il était frappé d'une grêle de pierres, il a prié debout pour lui-même ; mais pour ses ennemis, s'étant mis à genoux, il s'est écrié de toutes ses forces : « Seigneur JESUS Christ, ne leur impute pas ce péché » (Ac 7,60). Donc, si nous pensons que nous ne pouvons pas imiter notre Seigneur, imitons au moins celui qui était son serviteur comme nous.
Saint Césaire d'Arles (470-543), Sermon 223, 3.6 (trad. Ed. Ouvrières, p. 86).

Frères très chers, personne ne peut se dispenser d'aimer ses ennemis. On peut me dire : « Je ne peux pas jeûner, je ne peux pas prier pendant la nuit. » Est-ce qu'on peut dire : « Je ne peux pas aimer » ? On peut dire : « Je ne peux pas donner tous mes biens aux pauvres et servir Dieu dans un monastère », mais on ne peut dire : « Je ne peux pas aimer. »
Tu me dis : « Je ne peux pas me priver de biens et de viandes », et je te crois, mais si tu dis que tu ne peux pardonner à ceux qui t'ont fait mal, je ne te crois pas du tout. Et nous n'avons aucune excuse de ne pas le faire puisque nous devons accomplir cette aumône en la tirant non pas de notre cave mais de notre coeur : aimons donc non seulement nos amis, mais aussi nos ennemis...
Mais tu me dis : « Mon ennemi m'a fait supporter tant de mal que je ne peux en aucune façon l'aimer. » Tu regardes ce que cet homme t'a fait et tu ne regardes pas ce que toi tu as fait à Dieu ? Examine attentivement ta conscience : tu as commis sans les réparer beaucoup plus de fautes contre Dieu qu'un homme n'en a commis contre toi. Avec quelle audace alors tu voudrais que Dieu te pardonne beaucoup, alors que tu n'acceptes pas de pardonner un peu.
Saint Césaire d'Arles (470-543), Sermons au peuple n° 37, (trad. SC 243, p. 233).


http://www.spiritualite-chretienne.com/misericorde/pardon-05.html








Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi aimer ses ennemis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

 Sujets similaires

-
» Pourquoi aimer ses ennemis ?
» Aimer ses ennemis...
» Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35.
» DEVONS-NOUS, EN VERTU DE LA CHARITÉ, AIMER LES DÉMONS ? (Extrait de la Charité, par Saint Thomas d’Aquin)
» meditation de l'Evangile de ce samedi Mt 5,43-48 (l'amour des ennemis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-