*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Marie, Mère de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Marie, Mère de Dieu   Sam 05 Sep 2009, 5:24 am

Marie, Mère de Dieu

I. Histoire et foi

Marie de Nazareth, tout autant que Jésus, appartient à l'histoire des hommes. Elle appartient à la suite des générations, ni plus ni moins que n'importe quelle autre femme. A ce titre, les historiens peuvent chercher à la connaître, selon les méthodes et avec les instruments qu'ils peuvent utiliser pour connaître tout être humain appartenant au passé. Les documents dont ils disposent sont minces, mais à la réflexion plus abondants que pour la presque totalité de l'humanité qui nous a précédés. Les hommes et les femmes dont les historiens peuvent atteindre quelque chose de la particularité sont une part microscopique de tous les hommes.
L'Eglise, elle, affirme plusieurs faits à propos de Marie, qui la font apparaître comme une personne singulière au milieu de la vaste humanité. Ce qu'elle déclare ainsi, avec audace, l'Eglise sait qu'elle ne le connaît que par la Révélation que Dieu en fait, par la Parole adressée par Dieu et que l'Eglise accueille, qu'elle prend au sérieux, qu'elle médite et scrute, dont elle tire sa vie. C'est donc dans la foi que l'Eglise parle de Marie elle-même, c'est la foi seule qui lui permet de savoir ce qu'elle prétend savoir.
Il sait dire que si certaines parties des textes évangéliques sont des textes poétiques ou théologiques et non pas historiques, ces textes n'en cherchent pas moins à dire le Vrai
les évangiles ne fonctionnent pas comme des articles de correspondants de presse, rapportant ce qu'ils voient ou ce qu'on leur a raconté et dont l'honnêteté consiste à décrire les faits tels qu'ils peuvent être vus au plus près de l'événement et par quelqu'un qui n'a pas d'intérêt direct dans ce qui se passe. Les traiter comme tel amène à chercher en eux des réponses à des questions qu'ils ne se posent pas, et à ne pas chercher à comprendre d'abord ce qu'ils veulent transmettre aux croyants
C'est un travail bénéfique que de mettre en lumière ce que le goût du merveilleux ou le mépris de la chair parfois prêté à certaines générations ont ajouté aux données des évangiles, mais il reste essentiel de voir comment dans le même temps la méditation des croyants, se nourrissant des évangiles, les a conduit vers "la vérité tout entière". Ce serait un bien grand risque que de rester prisonnier de l'illusion que le plus vrai est au commencement, alors que tout homme peut faire l'expérience, concernant les réalités les plus intérieures, que c'est seulement le travail de la mémoire qui permet que vienne au jour ce qui s'est joué.
De ce point de vue, le XXe siècle a connu l'entrecroisement de deux courants. L'un tendait à maximiser ce qui pouvait être dit de Marie, non pas, précisons-le, en se livrant aux fantaisies de l'imagination et de l'affectivité en ses archaïsmes, mais en cherchant le sens plein de ce qui pouvait être dit d'elle à l'intérieur de la structure précise du mystère de la foi. L'autre voulait plutôt mettre en lumière l'appartenance de Marie à l'humanité commune du Peuple de Dieu, son inscription réelle dans le peuple élu par Dieu pour être son peuple saint.
La rencontre de ces deux mouvements a abouti à la décision historique du deuxième concile du Vatican de faire du texte prévu à propos de la Vierge Marie le dernier chapitre de la constitution dogmatique consacrée à l'Eglise. Cette décision invite, c'est manifeste, plutôt à la sobriété dans les énoncés concernant Marie ; elle n'appelle cependant en rien à la relativisation de ces énoncés : bien au contraire, elle pousse à ce que le sens entier de ces affirmations soit recherché dans l'ensemble de l'histoire du salut et dans l'unité de l'Ecriture sainte.
Ainsi sont mis en lumière les deux lieux principaux où l'Eglise puise ce qu'elle peut connaître, de Marie comme de toutes les personnes qui constituent l'objet de la foi.


II. Les lieux théologiques : Ecriture et Tradition
1. La suffisance de l'Ecriture

Certains chrétiens, même catholiques, sont déroutés d'entendre l'Eglise affirmer de Marie bien des qualités que l'Ecriture sainte ne mentionne pas directement. Les mentions de la Mère de Jésus sont peu nombreuses, trop peu, paraît-il, pour soutenir l'imposant édifice des dogmes mariaux. En réalité, l'importance des quelques passages décrivant l'action ou signalant la présence de Marie ou de la mère de Jésus, ne tient pas à la somme des informations qu'ils fournissent, mais à leur place stratégique et à l'arrière-fond qu'ils mobilisent d'une lecture de la Bible méditée au long des siècles d'Israël.
L'exégèse contemporaine a apporté de ce point de vue des éclaircissements précieux : elle apprend à reconnaître dans telle notation très fine d'un des évangiles la figure constituée par les prophètes et par la prière de la synagogue de la Fille de Sion ou de l'Epouse ; elle rend attentif aux détails retenus par les auteurs du Nouveau Testament qui invitent à considérer Marie dans la série des femmes qui ont joué un rôle dans l'histoire du salut ; elle oblige à considérer la mère de Jésus non pas seulement selon ce qui est commun à toutes les femmes mais à l'intérieur de la figure de la femme que dessinent l'unité de l'Ecriture sainte d'Israël et la pratique cultuelle et rituelle du peuple de l'Alliance.
Ainsi, les traits épars fournis par le Nouveau Testament à propos de Marie, si éparpillés qu'ils paraissent au regard de l'historien qui voudrait reconstituer la biographie de la mère de Jésus, représentent un tracé très précis et très dense aux yeux rendus attentifs au fonctionnement de l'Ecriture où est donnée la Révélation de Dieu.

2. L'Eglise et Marie

L'attention à l'Ecriture conduit d'elle-même à l'autre lieu concret où l'Eglise apprend à connaître qui elle doit connaître dans la foi. Ce que l'unité du Nouveau et de l'Ancien Testament invite à reconnaître de la place de Marie, mère de Jésus, dans l'œuvre du salut, renvoie à la vie du peuple de Dieu en son intégralité. La présentation de Marie que donnent les écrits néotestamentaires se nourrit de la lecture de l'Ancien Testament ; elle se réfère tout autant à ce que la grâce du Christ donne aux croyants de tous temps et de tous lieux de recevoir et de déployer. Puisque Marie est la croyante en qui éclot pleinement la foi d'Abraham et des pères, l'Eglise se doit de reconnaître en elle la plénitude de l'expérience et de la foi et de la grâce qu'elle fait à travers les siècles.
Les dogmes de l'Eglise à propos de Marie ne naissent évidemment pas d'une enquête historique visant à reconstituer ce que Marie disait ou pensait d'elle-même et pas davantage sur l'opinion des Apôtres ou de quelque autre contemporain ; ils naissent de la reconnaissance par l'Eglise de l'œuvre de Dieu en elle et à travers elle, de l'expérience de la grâce qui brille dans les saints de tous genres, aussi bien les martyres que les vierges, les pasteurs et les docteurs que les héros de la charité, les consacrés que les laïcs. La sainteté ainsi vécue au long de l'histoire porte bien sûr des traits que l'historien peut repérer et analyser ; elle n'en est pas moins aussi et plus fondamentalement le fruit de l'œuvre de Dieu en chacun, et ces voies mystérieuses de l'Esprit ne sont vraiment connaissables que selon une logique spirituelle qui suppose la foi.
Cette simple remarque jointe à la précédente permet de comprendre que l'Eglise a, en raison de sa foi, autre chose à dire sur Marie que ce que l'historien le plus honnête et consciencieux peut avancer. Elle permet au croyant de faire un pas supplémentaire en reconnaissant en Marie une œuvre singulière de la grâce, liée au choix de Dieu et à la mission particulière qui lui est confiée. Sur ce point, catholiques et protestants ne sont pas d'accord, il faut en être conscient, un travail d'explicitation et de recherche est encore nécessaire, mais la différence ne tient pas seulement à ce qui peut ou ne peut pas être affirmé de Marie, elle vient beaucoup plus largement de la compréhension de la vie de grâce et de l'action de l'Esprit-Saint.

III. Unité des dogmes mariaux
La racine des dogmes concernant Marie est l'affirmation de sa maternité divine. Ce point, s'il a pu ne pas être clair, a été aujourd'hui suffisamment réaffirmé pour ne pouvoir être mis en doute. L'affirmation première concerne donc le Christ. Ceux qui s'inquiéteraient de transporter dans la vérité de la foi un énoncé qui rappelle plusieurs traits des mythologies, doivent se souvenir de deux choses.
Tout d'abord, que bien des générations chrétiennes se sont émerveillées de trouver dans le cœur de la foi des motifs transportés déjà dans les religions et les cultures natives ; elles ont vu dans ce fait un signe de l'unité de la nature humaine toute entière appelée par Dieu au salut et travaillée par Lui à cette fin. Ensuite, que les Pères de l'Eglise et les conciles qui ont été reconnu comme œcuméniques ont fourni un travail conceptuel formidable pour dégager l'affirmation de l'incarnation du Verbe de Dieu et de la maternité divine de la mère de Jésus de toute faiblesse de pensée aboutissant à traiter le monde divin comme un double du monde humain. De ce travail a résulté la mise au jour de la dignité de la nature humaine et de la grandeur inaliénable et insubstituable de chaque personne humaine. L'effort nécessaire pour dire la vérité de l'incarnation du Verbe de Dieu a obligé à réviser en les approfondissant considérablement les catégories mises au point par la philosophie grecque pour penser l'étrange fait de l'homme.
Les dogmes de la virginité perpétuelle de Marie, de sa conception immaculée et de son assomption troublent certains encore, qui y devinent l'affleurement de réactions archaïques devant l'énigme de la sexualité, de la mort et du mal. Là encore : que de telles nostalgies existent ne prive pas les affirmations de foi de leur vérité. Au contraire : il convient, et à ce travail les théologiens s'attellent et doivent s'atteler toujours, de relier ces affirmations à l'ensemble du dogme chrétien, notamment à l'affirmation de la bonté et de la sacramentalité du mariage, à la résurrection du Christ Jésus et à la nôtre, âme et corps, à celle du péché en son origine et en ses effets et du salut procuré par la mort par amour du Fils fait homme.

IV. Le rôle du Magistère
1. Le caractère définitif de la grâce

Le principal obstacle pour beaucoup à accepter les dogmes mariaux vient de leur proclamation par le Magistère de l'Eglise. Même en considérant leur enracinement dans l'unité de l'Ecriture sainte et dans la vie de foi et de grâce du Peuple de Dieu, on peut s'interroger sur l'étrange capacité qu'auraient quelques-uns de décider, à un moment de l'histoire, de la vérité pour tous. On voit que le dogme naît de la recherche et de la réflexion des exégètes et des théologiens conjointes avec la vie globale des croyants dans l'Eglise, avec ce qu'elle comporte de dévotions, de révélations particulières, mais avant tout de vie sacramentelle et liturgique et de méditation de la Parole de Dieu. Mais comment et pourquoi, à un moment donné, fixer dans des formules qui veulent s'imposer à tous, ce qui aurait pu rester à la libre disposition de chacun, dans l'unité d'une foi concentrée sur son essentiel ?
La question du Magistère de l'Eglise, de son institution, de son autorité et de son fonctionnement, ne peut être abordée dans un note si restreinte, mais l'interrogation que suscitent les dogmes mariaux permet de souligner le fait suivant : le Magistère de l'Eglise relève du caractère eschatologique de l'Eglise, de son appartenance à ce que le Christ mort et ressuscité a opéré de manière définitive. Par lui, assurance est donnée aux croyants qu'ils peuvent dire des choses vraies de Dieu et de son œuvre, que dans la faiblesse des mots humains et la relativité des concepts, ils atteignent par la grâce du Sauveur ce dont ils vivront dans la gloire éternelle.

2. Dogmes mariaux et Magistère

Les dogmes mariaux peuvent sembler toucher des objets seconds, voire secondaires, du fait du salut ; en réalité, ils manifestent la capacité promise aux hommes grâciés de contempler vraiment l'œuvre de Dieu et de pouvoir, au bout du compte, au terme de l'histoire, en admirer l'architecture globale et les détails qui contribuent à la beauté de l'ensemble. Ce que l'Eglise enseigne de Marie de Nazareth annonce ce que Dieu veut donner à ceux qu'Il appelle à sa joie.
Trop facilement, le Magistère est perçu comme exerçant la fonction d'un garde-fou - ce serait la vue optimiste -, ou celle du tuteur veillant sur des adolescents, - c'est la vue pessimiste. On manque ainsi ce qui est essentiel aussi dans cette tâche héritée des Apôtres : la louange de Dieu suscitée par la connaissance de l'œuvre de son amour.
Mais qui comprend cela doit se garder alors de recevoir le dogme comme un savoir enfermé dans une formule. Pris ainsi, les dogmes mariaux risqueraient de surcharger le donné de la foi, d'augmenter encore le poids des choses à croire. En réalité, comme les autres dogmes, ils doivent orienter le regard vers les autres affirmations de la foi, obliger les croyants à chercher plus haut en Dieu et plus profondément dans la conversion de leur vie l'unité de tous les dogmes, inviter à recevoir de Dieu et de la destinée finale où Il nous conduit plus de lumière pour vivre les réalités les plus simples de notre existence terrestre : le fait d'être engendré et d'engendrer, le fait d'avoir un corps et de mourir, le fait d'être chacun un être singulier et d'être uni à tous les autres et si dépendants d'eux.
Chacun de nous sait ce qu'est être un homme ; à mesure qu'il grandit en âge et en grâce, il découvre qu'être homme est un mystère. Le croyant qui consent que Dieu le mène où il ne peut aller seul se réjouit de trouver dans le dogme, et notamment dans le dogme marial, de quoi contempler la gloire où Dieu nous conduit.

Source : Note doctrinale sur le dogme catholique et Marie de Nazareth - Commission doctrinale de la Conférence des Evêques de France
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Mer 22 Sep 2010, 10:31 pm

bonjour
je n'ai pas fait d'études de théologie pour comprendre toute ces choses , pour moi je suis née dans une famille catholique , j'ai connus la bible par des TJ et ait pousuivit mon chemin spirituel avec les évangélique rebaptiser parceque la pensée des uns et des autres diffrent la dessus selon moi aujourdh'ui je pense que cela n'était pas nécéssaire puisque un sacrement est un sacrement bien des querrelles de clocher nous séparent les uns des autres alors que nous sommes tous frère et soeurs en Christ ; aujourd'hui je suis un peu fatigué de ses disputes sans fin , qu'avons nous que nous n'ayons reçu , nous avons tous part au mème pain a la mème coupe , du coté évangélique Marie reste une pièrre d'achoppement qui me fait beaucoups réfléchir , bien sur on vas s'appuyer sur des textes bibliques pour prouver que Marie n'as pas sa place , on prendra la bible et on prouvera par A + Z mais au fond de moi je sent qu'il y a quelques choses que nous ne pouvons expliquer et quand je pose la question aux évangéliques sur l'origine des apparitions de Marie , je n'ai pas de réponse peux de personne ne veulent s'avancer ce qui prouve que l'on est pas totalement sur .
en tout cas pour moi Marie fut une femmme exeptionel choisit par DIEU , toute les génération lui dirons bien Heureuse , c'est elle qui as pousser Jésus a entreprendre son ministère elle avait confiance en lui et connaissait le plan de DIEU , elle fut présente tout au long de son ministère puis a la croix et avec l'église dans la chambre haute .
quand je vois la vie de Bernadette , je ne peux pas croire que DIEU ait laisser cet enfants etre tromper .
pouvez vous m'apporter des éléments supplémentaire sur le role de Marie la cause de tant de division .

Revenir en haut Aller en bas
perceneige
.
.
avatar

Date d'inscription : 01/03/2010
Féminin
Messages : 1217
Pays : france gironde
R E L I G I O N : témoin de jéhovah

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 1:37 am

Paul et pierre je ne peu personnellement te donner que ce que la bible offre sur Marie; le écrits nous font comprendre qu'elle remplie une mission exeptionnelle On sait qu'elle vient de la tribu de Juda et etant une jeune fille qui glorifier Dieu elle fut HAUTEMENT FAVORISEE luc 1:1-38 montre sa foi face a des difficultées (enceinte vierge, ,voyage d'environ 150km enceinte).elle conservait dans son coeur les paroles d'anges luc2:11,16-19.elle fut dans l'obligation de fuir pour protéger la vie du petit enfant (matth 2:13-15) on comprend leur revenu modeste en lisans luc 2:22-24 /deut 6:6,7).Elle fut une épouse et mère dévouée, elle eut 6 autres enfants avec Joseph ;on pensent au moins 2 filles et fls jacques joseph,simon,judas demi-frères de jésus. matth13:55;56, 12:46,47,13:54-56, marc 6:3.
elle fut assez vite veuve car l'absence de joseph du récit du ministère de son fils ressort d'autant plus que les autres parents proches de jésus (sa mère, freres,soeurs) y sont mentionnés .aux noce de Cana par exemp ,Marie est présente et prend des initiatives ,par contre aucune trace de joseph (jean 2:1-11 ) il y a aussi la ville ou jésus a grandi ils parlent de jésus en disant "fils de Marie (marc 6:3)jésus entant qu'ainé devait subvenir au bien ,on sait qu'il quitta sa mère vers 30ans l(luc 3:23) pour accomplir son ministère
une épreuve toucha certainement Marie ses demi-frére le traitaient de fou ,et n'exercçaient pas la foi en lui jean 7;5, donc Marie était dans une ambiance difficile sur le plan spirituel ; car Marie suivait Jésus et dés qu'elle pouvait était avec lui (matth 12:46-47) et entrainnait ses autres fils , son endurance fut certainement précieuse aux yeux de Dieu ,plus tard comme prédit une épée lui traversa le coeur a la mort de son cher fils (luc2:34,35 ) plus tard on comprend que ses fréres aussi devint croyants certainement grace au modèle de foi de leur mère , malgré l'affliction sa foi ne faiblit pas. la bible la mentionne en priere avec ses fils (actes 1:14 ) quelle foi, quel courage Marie a dû changer pourqoi ?

Revenir en haut Aller en bas
perceneige
.
.
avatar

Date d'inscription : 01/03/2010
Féminin
Messages : 1217
Pays : france gironde
R E L I G I O N : témoin de jéhovah

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 1:47 am

oui elle changea!!
née dans une famille juive donc judaïsme ,elle fréquentait la synagogue allez régulierement au temple ,mais a mesure que sa connaissance des desseins de Dieu a augmenté elle s'est rendu compte que les traditions de ses pères n'avaient plus l'approbation divine ; les chefs avaient mis a mort son fils le Messie auparavent Jésus avait annoncé " voyez votre maison vous est abondonnée/enlevée " (matth 23:38 )Elle comprit que Dieu avait retirait sa bénédiction a la religion dont elle avait grandit et était élevée (gal 2:15,16) Lorsque que la congrégation /église se forma elle eu assez de foi et de courage pour changer . pour changer.
Mais Marie ést-elle la reine des cieux?
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 1:59 am

Salutation en Christ,

Citation :
le titre du sujet :
Marie, Mère de Dieu
Une telle déclaration devrait déjà consciemment déranger tout véritable croyant qui croit comme disent les écritures !

Depuis quand le Dieu tout-puissant est éternel aurait-Il une mère?
Rien que la formulation de cette pensée est absolument non biblique.
Marie n’était pas la mère de Dieu mais elle donna naissance à Jésus, le Christ, notre Seigneur et Sauveur.

" Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.
L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi.
Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.
L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu.
Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.
Il sera grand et sera appelé Fils du Très–Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.
Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.
Marie dit à l’ange : Comment cela se fera–t–il, puisque je ne connais point d’homme ?
L’ange lui répondit : Le Saint–Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très–Haut te couvrira de son ombre.
C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu
." Luc 1.26-35

Maintenant chacun doit aussi chercher à comprendre, pour son propre SALUT, pourquoi la Parole est venue sous la forme d'un corps de chair.

Jude
Revenir en haut Aller en bas
perceneige
.
.
avatar

Date d'inscription : 01/03/2010
Féminin
Messages : 1217
Pays : france gironde
R E L I G I O N : témoin de jéhovah

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 3:43 am

c'est vrai qu'un enseignement courant dit qu'elle est reine dans le ciel, mais les écriture n'ont jamais nommer Marie comme Reine, Jésus a parlé d'un Royaume , et que ses disciples fidéles régneraient avec lui ,en peut en conclurent que Marie ferra partie des ces disciples (luc:22:28-30) il habilitera ces élus à servir comme prêtres pour notre Dieu ,et ils dirigeront (ou régneront ) sur la terre (et pas de la terre Apocalypse 5:10); qui nous prouve que Marie a ce privilège ? aprés la mort de Jésus on constate que sa mère prié avec 120 disciples et que l'esprit saint se répandit sur eux ( actes 1:12-15; 2:1-4 .) =pentecôte.
Marie est un exellent exemple de FOI, elle était adoratrice de son Dieu Jéhovah .Apocalypse, 1:5-6; 5:13, 19:9
Nous avons tout lieu de croire qu'a présent ,elle partage la gloire céleste du christ (romains 8:14-17), Privilége avec les 144000 oints (apocalypse 14:1,4 : 20:4,6.et apporteront des biens fait extraordinaire sur la terre Apocalypse 21:1-4.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 4:20 am

Comme disait ma soeur, on choisit ses amis, mais on ne choisit pas sa famille et je rajouterais on ne choisit pas son éducation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 5:55 am

Salutation en Christ,

Citation :
perceneige :
Marie est un exellent exemple de FOI, elle était adoratrice de son Dieu Jéhovah .
Nous avons tout lieu de croire qu'a présent ,elle partage la gloire céleste du Christ ,
Privilége avec les 144000 oints
La Marie de la bible n'est pas plus TJ qu'elle n'est catho perceneige, repose donc tes pieds sur terre.

Et personne ne partage encore la gloire avec Christ l'Epoux qui sera le seul Roi sur le trône perceneige.
Accepte donc l'ordre chronologique des évènements, car l'Epouse de Christ n'a pas encore été enlevée à sa rencontre (1 thessa 4.13-17).

Et pour ce qui est des 144000 juifs tu ne pourras jamais en faire parti, étant donné que tu n'es pas juive et que tu n'attends pas le "Ha Massiah" en Israël.

Alors contente toi de te repentir comme dit l'écriture (Luc 24.44-48 / Actes 37-42), d'accepter Jésus-Christ comme le Seigneur qui Sauve quiconque croit en LUI et qui revient les chercher (Jn 14.3) et prépare toi pour l'enlévement.

C'est pas mal comme promesse, crois moi c'est bien mieux que de souffrir la mort avec les 144000 (Dan 7.21 / Apo 6.11 / Apo 13.7 / Apo 14.13).

Jude

Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 8:44 pm

boujour
je connais bien sur tous les versets cité plus haut , je rajouterai que Marie a une place toute particulière puisque Mathieu la cite dans la généaologie et que Paul aux galates dis en parlant de Jesus ( née d'une femme )
mais ma question n'était pas sur les textes de l'époque , mais sur les apparitions qui eurent lieu aprés les apotres .
le fond de ma question est selon vous je dis bien selon vous qu'elles est l'origine de ces apparitions , divines , démoniaque ou psychique .

jude la trenfiguration montre que certains on déja un corps glorieux élie fut enlever .

perceneige , il y beaucoups a discuté , celui qui n'est pas née de nouveau et baptiser du Saint Esprit ne peut hérité le royaume de DIEU .
en quelque sorte si vous reviendrez sur la Tèrre , selon votre enseignement vous ne revétirez jamais un corps incorruptible donc dans ce cas vous resterez pécheur aprés la résurection puisque le péché aura toujour pouvoir sur vous les vétement blanc ne sont pas pour vous mais pour l'élites qui n'est elle pas exempt de péché .


Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 8:55 pm

Salutation en Christ,

Citation :
pauletpierre :
jude la transfiguration montre que certains on déja un corps glorieux élie fut enlever .
Elie fut enlevé et non "élevé" comme vous le prétendez pour Marie parce qu'il a un ministère particulier à venir !

Une fois l'Epouse des nations "enlevée" à la rencontre de son Epoux Christ Jésus, les deux prophètes témoins apparaitront en israël et pour les 144000, ainsi Moïse et Elie seront vu (Apo 11 / Zac 4).

Jude
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Jeu 23 Sep 2010, 11:02 pm

jude , je n'ai rien prétendu , je m'intérroge .
mais tu n'as toujour pas répondu a ma question sur les apparitions ?
pourquoi dis tu l'épouse des nations ?
l'épouse de Christ est l'église , d'ailleur Jésus n'est pas le fondateur d'une religion nouvelle mais est venu mettre de l'ordre dans sa maison , nous sommes des gens des nations l'olivier sauvage gréffé sur l'olivier franc Israel et tous ceux qui ont accèpter Christ comme leurs sauveur ( juif et non juif ) forme l'israel de DIEU , un seul peuple .
mais la ou je me méfie c'est que parfois l'église ou Israel s'enorgueillisent d'etre supérieur aux autres et cela se ressent dans la manière de précher l'évangile ou la manière de diriger le pays .

zac / 4 tous le monde n'as pas la mème interprétation .
Revenir en haut Aller en bas
Foi-en-Jésus-Christ
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/09/2010
Masculin
Messages : 60
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétien

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 12:30 am

@perceneige a écrit:

Marie est un exellent exemple de FOI, elle était adoratrice de son Dieu Jéhovah .Apocalypse, 1:5-6; 5:13, 19:9
Nous avons tout lieu de croire qu'a présent ,elle partage la gloire céleste du christ (romains 8:14-17), Privilége avec les 144000 oints (apocalypse 14:1,4 : 20:4,6.et apporteront des biens fait extraordinaire sur la terre Apocalypse 21:1-4.

Marie mère de Dieu, Marie exemple de foi, Marie partage la gloire céleste de Jésus-Christ, etc... .Non mais, je rêve.

"La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver ; mais ils ne purent l'aborder à cause de la foule. On lui dit : Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit : Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique", Luc 8 : 19-21.

Explication : Pendant que Jésus-Christ enseignait la foule, comme il avait l'habitude de le faire, sa famille elle, s'était mise à l'écart. Sa mère et ses frères, au lieu de s'approcher de la foule pour écouter l'enseignement et donc de recevoir instruction, étaient hors du cercle, hors de portée, hors du champs d'action de la semence que Jésus faisait germer en enseignant la parole de Dieu à ceux qui s'étaient approchés de lui. D'où la remarque de Jésus dans le verset
Luc 8 : 19-21.

Marie à cette époque, était tout sauf une chrétienne convertie. Et la parole de Dieu ne l'intéressait pas vraiment.
De plus, la réponse de Jésus est directe. Marie est sa mère biologique, mais c'est tout. Et le Seigneur est insensible à l'appel de sa famille et de Marie, il continue à enseigner !

Cela en dit long sur "la mère de Dieu"... .
Revenir en haut Aller en bas
perceneige
.
.
avatar

Date d'inscription : 01/03/2010
Féminin
Messages : 1217
Pays : france gironde
R E L I G I O N : témoin de jéhovah

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 3:15 am

Jude tu te prends vraiment pour quelqu'un de grand , je suis sur terre depuis longtemps ,tu me fais rire avec Tes juifs a croire que JEHOVAHne sait pas quoi faire avec eux ,il a rejeter son peuple élu il y a belle lurette.matthieu 21:42,43 (le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui produira les fruits 23:37,38 "voici que votre maison vous sera enleveé/ abandonné. Toi qui pretend connaitre la bible comme le fond de tes poches tu oublies galates 3:27-29 vous tous qui avez été baptisés en christ vous avez revêtu christ .il n'y a NI JUIF,ni grec, (...) carTOUS vous n'êtes qu'un en union avec christ , ET SI VOUS APPARTENEZ A CHRIST ,VOUS ËTES VRAIMENT LA POSTERITE D'ABRAHAM héritiers quand à une promesse "(Du point de vue de Dieu ce n'est plus le fait que quelqu'un descend d'abraham qui détermine s'il est la postérité d'abraham ) et que fais- tu de romains 11:25,26
:2:28,29, 9:6.
quand au 144000 tu reconnais que ces des gens tirés de toutes nations et pas que des juifs ,mais ici c pas le thême . Marie connaissait LE NOM DU DIEU ISRAËL que tu le veuilles ou pas .

FOI EN JESUS-CHRIST: Le chapitre de LUC 8: montre bien qu'elle voulait penetrer mais empéché par la foule et la réponse de jesus,il en profite pour dire qui sont ses freres et soeurs SPIRITUELS si elle n'était pas une disciple crois-tu que jesus l'aurai confier a jean ce souciant certainement du bien spirituel de sa mère sachant que ses fréres n'étaient pas encore des disciples ; Il reprend encore une femme qui parle de sa mère luc 11:27-28...pour lui il mettait le culte de Dieu en premier. Tu dis que la parole de dieu ne l'interressait pas , alors là c'est moi qui rêve , c'était une femme pieuse relis les évangiles et tu verras comme elle est assidu au temple .
Revenir en haut Aller en bas
Foi-en-Jésus-Christ
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 07/09/2010
Masculin
Messages : 60
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétien

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 3:52 am

@perceneige a écrit:

FOI EN JESUS-CHRIST: Le chapitre de LUC 8: montre bien qu'elle voulait penetrer mais empéché par la foule et la réponse de jesus,il en profite pour dire qui sont ses freres et soeurs SPIRITUELS si elle n'était pas une disciple crois-tu que jesus l'aurai confier a jean ce souciant certainement du bien spirituel de sa mère sachant que ses fréres n'étaient pas encore des disciples ; Il reprend encore une femme qui parle de sa mère luc 11:27-28...pour lui il mettait le culte de Dieu en premier. Tu dis que la parole de dieu ne l'interressait pas , alors là c'est moi qui rêve , c'était une femme pieuse relis les évangiles et tu verras comme elle est assidu au temple .

Ce que tu dis est faux.

Car Jésus était en train d'enseigné la parole de Dieu. Il suffisait à elle et à sa famille de s'approcher de la foule pour écouter l'enseignement. Or, ils ne l'ont pas fait. Parce que en vérité, la famille de Jésus voulait interrompre l'enseignement et le partage de la parole de Dieu, en demandant à Jésus de venir vers elle, sous prétexte qu'ils étaient membres de sa famille.
Si la famille de Jésus était vraiment intéressée par la parole de Dieu, elle aurait fait comme tout le monde : s'approcher de la foule. Or, la famille de Jésus ne l'a pas fait, mais l'a fait appeler par des inconnus pour qu'ils vienne vers elle, pour parler de quelque chose d'autre que la parole de Dieu.

La famille de Jésus, à cette époque là, faisait encore des chrétiens non convertis, non pratiquant, que Dieu appelait lui-même d'ailleurs en disant :"Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi".

Et que veux tu dire par "frère et sœurs spirituels" ?
Tu veux dire frères et sœurs dans le Seigneur ? Si c'est cela, ce n'était visiblement pas encore le cas, encore une fois, à ce moment de la vie de Jésus.

Une femme pieuse et assidue au temple, dis tu ?
Mais une femme qui n'écoute pas la parole de Dieu et qui ne la met pas en pratique ! Je t'ai donné le verset.
Et ce n'est pas parce que tu vas à l'église locale que forcément cela veut dire que tu pratiques... .

Encore une fois, Marie n'est pas la mère de Dieu, mais juste la mère biologique de Jésus, femme qui a reçue une grâce de la part de Dieu. Cela aurait pu être n'importe quelle autre femme vierge de la tribu de Juda. Seulement, Marie a trouvé grâce aux yeux de Dieu. D'ailleurs Dieu lui même dit : "Je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde".

Marie, en gros, elle était en quelque sorte, sans lui manquer de respect, "une mère porteuse". Ni plus,ni moins.

Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 5:35 am

Salutation en Christ,

Citation :
pauletpierre :
mais tu n'as toujours pas répondu a ma question sur les apparitions ?
pourquoi dis-tu l'épouse des nations ?
l'épouse de Christ est l'église , d'ailleur Jésus n'est pas le fondateur d'une religion nouvelle mais est venu mettre de l'ordre dans sa maison , nous sommes des gens des nations l'olivier sauvage gréffé sur l'olivier franc Israel et tous ceux qui ont accèpter Christ comme leurs sauveur (juif et non juif) forme l'israel de DIEU , un seul peuple .
mais la ou je me méfie c'est que parfois l'église ou Israel s'enorgueillisent d’être supérieur aux autres et cela se ressent dans la manière de précher l'évangile ou la manière de diriger le pays .
Désolé je n'avais pas suivis ta questions sur les apparitions, tu dois faire référence à ta précédente déclaration :
Citation :
mais ma question n'était pas sur les textes de l'époque , mais sur les apparitions qui eurent lieu aprés les apotres .
le fond de ma question est selon vous je dis bien selon vous qu'elles est l'origine de ces apparitions , divines , démoniaque ou psychique
Si tu parles des "apparitions dites de la vierge" pour moi c'est purement diabolique.
Je ne vais pas te faire perdre ton temps en jouant avec les mots.

Pourquoi "Épouse des nations" ?
C'est vrai j'aurais pu dire "L'Eglise-Epouse", tout comme j'aurai pu dire "la bien-aimée" du Seigneur (Rom 9.25).

Mais la différence est que ce n'est pas "l'église" dans son ensemble qui sera enlevée mais la partie élue, les vierges sages.
Ce n'est pas moi qui invente cette écritures, tu peux la lire de toi-même (Matt 25.1-13) de la même manière tu peux lire ce que le Seigneur Jésus déclare dans (Matt 7.21 à 23), avec pour conclusion commune :

"Plusieurs me diront en ce jour–là : Seigneur, Seigneur, n’avons–nous pas prophétisé par ton nom ?
n’avons–nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons–nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez–vous de moi, vous qui commettez l’iniquité
." Matt 7.22-23

"Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre–nous.
Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.
Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure
." Matt 25.11-13

C'est aussi pour cela que la Parole prophétique annoncée dans (Apo 12.1 à 6), nous présente une "femme - l'église " qui est enceinte et doit enfanter "un fils mâle - les élus des nations" qui seront enlevés (1 thessa 4.16-17) vers le trône de leur Dieu (Apo 12.5) dés leur révélation comme étant "les fils de Dieu" (Rom 8.19), ceux qui ont reçus les prémices de l'Esprit attendant l'adoption et la rédemption de leur corps (Rom 8.23).

Et si tu considères correctement l'écriture, tu verras en lisant que "la femme" n'est "pas enlevé" mais qu'elle doit fuir dans "un désert" afin d’y être nourrie et tenir "1260 jours".

Et une fois de plus je dois dire dans ce forum que "la doctrine de l'olivier franc comme étant Israël" est fausse et surtout antibiblique !
Relisez le contexte exacte de Rom 11.13 à 25, c'est impératif !
Les branches naturelles de l'olivier sont l'image des élus de la nations juive.
Tandis que l'Olivier lui-même et surtout cette image de la racine nourricière ne peut être que Christ.
c'est jésus-Christ qui est SEUL présenté comme étant la racine ou rejeton vers qui toute les nations doivent se tourner !

"En ce jour, le rejeton d’Isaï Sera là comme une bannière pour les peuples ;
Les nations se tourneront vers lui, Et la gloire sera sa demeure
." Es 11.10

Le salut et la Vie éternelle ne peuvent être procurés par "une nation ou un peuple", aussi particulière fusse-t-elle, mais uniquement par Celui qui est l'origine de la Vie : Jésus-Christ le Seigneur de Gloire ! (Jn 3.36 / 1 jn 5.12)

Et je ne sais pas qui te semble donner l'air d'être supérieur aux autres mais sache que l’Évangile de Christ ne peut pas être annoncé avec des compromis ou avec des doutes de langage.
J'espère avoir répondu au principal de tes sujets.

Jude



Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 6:20 am

salutation en Christ,

Salutation en Christ,

Citation :
perceneige :
Jude tu te prends vraiment pour quelqu'un de grand , je suis sur terre depuis longtemps ,tu me fais rire avec Tes juifs a croire que JEHOVAH ne sait pas quoi faire avec eux ,il a rejeter son peuple élu il y a belle lurette.
Matt 21:42,43 (le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui produira les fruits 23:37,38 "voici que votre maison vous sera enlevé/ abandonné."
Toi qui pretend connaitre la bible comme le fond de tes proches tu oublies galates 3:27-29 vous tous qui avez été baptisés en Christ vous avez revêtu christ .il n'y a NI JUIF,ni grec, (...) car TOUS vous n'êtes qu'un en union avec christ , ET SI VOUS APPARTENEZ A CHRIST ,VOUS ËTES VRAIMENT LA POSTERITE D'ABRAHAM héritiers quand à une promesse "(Du point de vue de Dieu ce n'est plus le fait que quelqu'un descend d'abraham qui détermine s'il est la postérité d'abraham ) et que fais-tu de romains 11:25,26
:2:28,29, 9:6.

Quand au 144000 tu reconnais que ces des gens tirés de toutes nations et pas que des juifs ,mais ici c pas le thême .
Marie connaissait LE NOM DU DIEU ISRAËL que tu le veuilles ou pas .

Pour ne pas mélanger les sujet j'ai répondu à ton message dans le topic adéquat :

https://www.forum-religions.com/le-christianisme-f14/les-elus-les-appeles-et-les-144000-t3777-320.htm#94533

Jude
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 7:33 am

vous dites
Et une fois de plus je dois dire dans ce forum que "la doctrine de l'olivier franc comme étant Israël" est fausse et surtout antibiblique !
Relisez le contexte exacte de Rom 11.13 à 25, c'est impératif !
Les branches naturelles de l'olivier sont l'image des élus de la nations juive
réponse
il n'est bien sur pas question de l'israel Politique c'est évident ;
ne vas pas te glorifier au détriment dépend des branches , ce n'est pas toi qui prote la racine ,c'est elle qui te porte .

autre question
Et je ne sais pas qui te semble donner l'air d'être supérieur aux autres mais sache que l’Évangile de Christ ne peut pas être annoncé avec des compromis ou avec des doutes de langage.
J'espère avoir répondu au principal de tes sujets.

Jude
réponse
je ne me donne ni un air supérieur aux autre ni inférieur , peut etre ma façon de dialoguer t'a déplus mais sache que tu n'as pas non plus une oréole plus grande que les autre audessus de ta tète .
moi non plus que je sache ;
d'ailleur je n'ai jamais dis que le salut ne pouvait etre procurer par une nation ou un peuple mais sera donner a celui qui aura plier le genoux devant Christ et que'on le veuille ou pas Christ est né juif .






Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 7:42 am

Jésus a été mis au monde selon la chair par une mère et un père juif et est venu dabord pour le salut des Juifs leurs rejet fut le salut des nations mais DIEU n'as pas définitivement rejetter son peuple , il ne se repent pas de ses dons et de son appel .
il y a une place pour israel une place pour l'église .
c'est Gandy qui disait le chrsitianisme est une chose magnifique si il est éffectivement vécu .
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 8:42 am

salutation en Christ,

Citation :
pauletpierre :
autre question
Et je ne sais pas qui te semble donner l'air d'être supérieur aux autres mais sache que l’Évangile de Christ ne peut pas être annoncé avec des compromis ou avec des doutes de langage.
J'espère avoir répondu au principal de tes sujets.

Jude
réponse
je ne me donne ni un air supérieur aux autre ni inférieur , peut etre ma façon de dialoguer t'a déplus mais sache que tu n'as pas non plus une oréole plus grande que les autre audessus de ta tète .
moi non plus que je sache ; d'ailleur je n'ai jamais dis que le salut ne pouvait etre procurer par une nation ou un peuple mais sera donner a celui qui aura plier le genoux devant Christ et qu'on le veuille ou pas Christ est né juif .
Tu n'as pas relu ta propre phrase plus haut pour comprendre ce que j'ai repris de ton expression :
Citation :
"..mais la ou je me méfie c'est que parfois l'église ou Israel s'enorgueillisent d’être supérieur aux autres et cela se ressent dans la manière de précher l'évangile ou la manière de diriger le pays ."
Rien ne m'a déplu, mon ami !
Tu vois il faut toujours se relire avant de sortir "une épée", même virtuelle.
Et ne tombe pas dans le piège comme certains ici qui prennent tout comme des attaques personnelles.

Jude :
Revenir en haut Aller en bas
perceneige
.
.
avatar

Date d'inscription : 01/03/2010
Féminin
Messages : 1217
Pays : france gironde
R E L I G I O N : témoin de jéhovah

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 7:57 pm

JE N'AI JAMAIS DIT QUE MARIE ETAIT LA MERE DE DIEU! c'est faux comment sur ce site on tord les paroles . tu ne crois pas a la foi de Marie c ton problème moi je donne les versets si marie était opposée au message de christ, Dieu ne l'aurait pas choisit.il aurait choisit une autre vierge de la lignée de juda.
Personellement je ne rends pas UN CULTE a Marie ,mais je la respecte. Elle n'est simplement une mère porteuse....
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Ven 24 Sep 2010, 8:57 pm

bonjour
Jude , je te demande pardon , il n'était pas question pour moi de sortir une épé contre qui que se soit , nous sommes tous pélerin et voyageur sur la tèrre et malgrés que je ne suis pas TJ le nom de départ de leur mouvement me plaisait bien ( les étudiant de la bible ) ce qui montre que tant que nous serons ici bas nous ne comprenons qu'avec limite ce que le créateur nous a donner et tous nous sommes quelque part des étudiants , le danger c'est de s'assoir sur son interprétation et ne plus la remetre en cause .

ce que j'ai écrit
"..mais la ou je me méfie c'est que parfois l'église ou Israel s'enorgueillisent d’être supérieur aux autres et cela se ressent dans la manière de précher l'évangile ou la manière de diriger le pays ."

pendant longtemps l'église a adopter la théologie du remplacement .
de mème que certains groupe que j'estime bien défendent Israel mais oublient que la palestine a aussi des droits .
nous sommes dans une époque difficil ou les courant religieux se multilie a la vitesse grand V et ou plus personne ne sait ou est la vérité .
quelqu'un disait le doute est util quelque part car il conduit a rechercher la vérité .
pourtant la bible dis que le doute est péché , mais si certains n'avait pas douter ils seraient aujourd'huit dans une secte et manipuler .


Foi en Jésus tu as écrit
Marie à cette époque, était tout sauf une chrétienne convertie. Et la parole de Dieu ne l'intéressait pas vraiment


pourtant la bible prétent le contraire , non pas que cela est écrit en toute lettre , mais si tu suis son comportement tu vérra qu'elle est la première chrétienne .
Jésus a selement fait allusion a un moment donner de la différence entre la filiation naturel et la filiation divine et en ce qui concerne Marie cela ne fait aucun doute qu'elle soit de la filiation divine et qu'elle a foi en son fils la bible le prouve , par ses actes de la naissance a la pentcote .

amicalement



Revenir en haut Aller en bas
voskeperan
Membre_Actif


Date d'inscription : 04/05/2010
Masculin
Messages : 655
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien (contre la division)

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Sam 25 Sep 2010, 1:55 am

@Foi-en-Jésus-Christ a écrit:

Marie à cette époque, était tout sauf une chrétienne convertie. Et la parole de Dieu ne l'intéressait pas vraiment.
De plus, la réponse de Jésus est directe. Marie est sa mère biologique, mais c'est tout. Et le Seigneur est insensible à l'appel de sa famille et de Marie, il continue à enseigner !

Cela en dit long sur "la mère de Dieu"... .
je trouve vraiment incroyable que le fait de donner une certaine importance à Marie conduise des gens comme toi a la rabaisser au niveau du croyant le plus pitoyable

porter Dieu c'est donné a tout le monde tu crois?
accepter cette mission qui dois certainement être la plus dure après la croix que Christ a porté, c'est donné a tout le monde?

faudrait arrêter un peu

des Noé y en a eu cbn? des Abraham?
tu crois que Dieu allait naitre du dernier des pêcheurs?

si Dieu lui a fait une tel grace c'est que a coté il devait y avoir une pureté

donc si tu pense qu'elle n'est pas immaculé, c'est pas parce que certain le dise que toi tu dois en jugé l'extrême opposé

vous vous faite une phobie de Marie qui vous fait croire des truc invraisemblable
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Sam 25 Sep 2010, 3:11 am

marie fut une femme de choix , choisit par DIEU , pour porter en son sein le CHRIST et on ne peut pas disocier en deux partie , il est vrai DIEU mais aussi vrai homme .
ce qui soulève la question , comment si Marie n'était pas pur , DIEU qui est Saint pu venir naitre en tant qu'homme en elle ?
lui qui est Saint aurait il pu venir dans une matrice souiller par le péché ?
coment peut on dire que Marie n'était pas chrétienne ?
c'est elle qui fut le point de départ du ministère de son fils parcequ'elle avait foi en lui et qu'elle connaissait le plan de DIEU elle a suivit Jésus jusqu'a la croix , malgrés l'oposition de sa famille .
je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que cela doit etre pour une Mère de vivre dans un climat d'oposition religieuse , de voir son fils rejetter , critiquer , insulter , non cru dans sa famille , savoir qu'il est le fils de DIEU et assister a son agonis sur la croix , et elle as dis qu'elle serait la servante du Seigneur et elle l'est jusqu'au bout sans broncher sans se rebéller , une épée lui as trenspercer l'ame , elle a souffert auprés de son fils les douleur de la croix , bien sur que ce n'est pas elle qui soufrit pour les péchés mais elle accompagna le Christ dans sa douleur alors que tous l'on abandonner .
Marie asssista a l'agonie de son fils , beaucoups a ce moment là aurait perdu la foi , mais elle contina avec confiance c'est sa présence a la pentcote qui le prouve .
comment ne pas dire que Marie fut une chrétienne exemplaire .

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
voskeperan
Membre_Actif


Date d'inscription : 04/05/2010
Masculin
Messages : 655
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien (contre la division)

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Sam 25 Sep 2010, 4:14 am

@paul et pièrre a écrit:
marie fut une femme de choix , choisit par DIEU , pour porter en son sein le CHRIST et on ne peut pas disocier en deux partie , il est vrai DIEU mais aussi vrai homme .
ce qui soulève la question , comment si Marie n'était pas pur , DIEU qui est Saint pu venir naitre en tant qu'homme en elle ?
lui qui est Saint aurait il pu venir dans une matrice souiller par le péché ?
coment peut on dire que Marie n'était pas chrétienne ?
c'est elle qui fut le point de départ du ministère de son fils parcequ'elle avait foi en lui et qu'elle connaissait le plan de DIEU elle a suivit Jésus jusqu'a la croix , malgrés l'oposition de sa famille .
je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que cela doit etre pour une Mère de vivre dans un climat d'oposition religieuse , de voir son fils rejetter , critiquer , insulter , non cru dans sa famille , savoir qu'il est le fils de DIEU et assister a son agonis sur la croix , et elle as dis qu'elle serait la servante du Seigneur et elle l'est jusqu'au bout sans broncher sans se rebéller , une épée lui as trenspercer l'ame , elle a souffert auprés de son fils les douleur de la croix , bien sur que ce n'est pas elle qui soufrit pour les péchés mais elle accompagna le Christ dans sa douleur alors que tous l'on abandonner .
Marie asssista a l'agonie de son fils , beaucoups a ce moment là aurait perdu la foi , mais elle contina avec confiance c'est sa présence a la pentcote qui le prouve .
comment ne pas dire que Marie fut une chrétienne exemplaire .

amicalement
100% d'accord

moi je crois que son "OUI" n'est pas un "oui" banal et que seul elle pouvait accomplir cette mission
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Sam 25 Sep 2010, 4:51 am

salutation en Christ,

Citation :
pauletpierre :
marie fut une femme de choix , choisie par DIEU , pour porter en son sein le CHRIST et on ne peut pas disocier en deux partie , il est vrai DIEU mais aussi vrai homme .
ce qui soulève la question , comment si Marie n'était pas pur , DIEU qui est Saint pu venir naitre en tant qu'homme en elle ?
lui qui est Saint aurait il pu venir dans une matrice souiller par le péché ?
C'est là où malheureusement, vous faite fausse route, vous les cathos !

Premièrement Jésus n'a jamais appelé Marie "maman ou mère" mais "femme" (Jn 2.4), car en elle s'est accomplie la parole prophétique de Gn 3.15.

C'est le Saint-Esprit qui engendra "le Fils de Dieu" dans le sein d'une vierge, conformément à (Es 7.14).

Mais comme il méditait sur ces choses, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, disant:
Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre auprès de toi Marie ta femme, car ce qui a été conçu en elle est de l’Esprit Saint
” (Mat. 1.20).

Nous ne sommes pas dans la théorie à la grec ou à la romaine, ici pas de "demi-dieu".
Ce n'est pas un mélange humain par Marie et divin par le Saint-Esprit, c'est la Parole de Dieu qui a été faite chair selon le plan du salut et la volonté de Dieu lui-même.

"C’est pourquoi, Christ entrant dans le monde, dit:
Tu n’as point voulu de sacrifice ni d’offrande, mais tu m’as formé un corps
." Hb 10.5

L'histoire de "pureté" de la vierge et tout ce qui sans suit n'est que le fruit du paganisme infiltré dans le catholicisme qui n'a pas reconnu Dieu en Christ réconciliant le monde avec Lui-même.

Et l'écriture est bien clair sur ce sujet, c'est par l'offrande du sang de Jésus que notre purification est rendue possible :

"Combien plus le sang de Christ, qui, par l’Esprit éternel, s’est offert à Dieu, lui-même, sans tache, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!
C’est pourquoi il est Médiateur d’une nouvelle alliance, afin que, la mort intervenant pour l’expiation des péchés commis sous la première alliance, ceux qui sont appelés, reçoivent la promesse de l’héritage éternel
." Hb 9.14-15

Ainsi IL EST l'unique Médiateur de la Nouvelle Alliance !

Tout autre médiateur ou médiatrice doit être exclu de notre conscience.

Jude
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Sam 25 Sep 2010, 6:41 am

C'est le Saint-Esprit qui engendra "le Fils de Dieu" dans le sein d'une vierge, conformément à (Es 7.14).

personne n'as dis le contraire jude , la question est comment DIEU car Jésus est DIEU a pu venir dans la matrice d'une femme si celle ci n'était pas pur ?
comment Jésus qui est un homme parfait a t'il pu naitre en tant qu'homme dans la matrice d'une femme si celle ci n'était pas pur ?
Marie était enceinte donc en elle se forme un corps de par le Saint Esprit mais il utilisa les procéssus naturel pour faire évoluer ce corps , Jésus n'est pas venu tout un coups , aurait il évoluer dans un corps souillé ?
je ne pense pas voir la des idées paiennes mais des intérrogations qui se sont dévellopés tout au long du christianisme
la bible est un livre magnifique mais que l'on ne peux pas mettre dans sa poche en disant j'ai tout compris il a toujour des choses a découvrir .
tu me disait que selon toi les apparitions son de l'ordre Diaboliques .
explique moi comment DIEU qui est bon aurait il put laisser manipuler et se perdre une enfant comme Bernadette , pour moi j'ai du mal a le comprendre .
la possibilité de corps trensfiguré existe puisque nous avons vue Moise , Elie et Jésus .
maintenant reste a savoir si cela vas a l'encontre de l'évangile ou si cela ramène des personnes a DIEU .
Marie renvoie t'elle sur elle mème , sur quelqu'un d'autre ou vers Jésus .
le fait que Jésus eut appellé sa Mère femme est un réflex dans le judaisme , il dis ensuite mon heure n'est pas encore arrivé pourtant il fait ce que Marie a demander et elle le sait .
faite tous ce qu'il vous dira .
ce qu'elle a demander ne vas pas a l'encontre de la volonté de DIEU .


Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Sam 25 Sep 2010, 8:09 am

salutation en Christ,

Citation :
pauletpierre :
personne n'as dis le contraire jude ,
la question est comment DIEU car Jésus est DIEU a pu venir dans la matrice d'une femme si celle ci n'était pas pur ?

Si seul le sang de Jésus peut nous rendre pur, alors qu'est-ce qu'y a pu rendre Marie différente des autres femmes et "pur" comme tu vous le dites si bien ?

"Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui–même dans la lumière,
nous sommes mutuellement en communion,
et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché
." 1 Jn 1.7.

Si Marie était "pur", selon votre concept, alors pourquoi n'a-t-elle pas été choisie comme moyen de nous sauver TOUS ?!

Citation :
tu me disait que selon toi les apparitions son de l'ordre Diaboliques .
explique moi comment DIEU qui est bon aurait il put laisser manipuler et se perdre une enfant comme Bernadette ,
pour moi j'ai du mal a le comprendre .
Premièrement l'histoire de Bernadette n'est pas comme le dit l'église catholique aujourd'hui.

Deuxièmement, l'énergie d'erreur n'est pas une fable, c'est la vérité et c'est le même Dieu qui agit comme bon lui semble, connaissant la réelle pensée des coeurs :

"C’est pourquoi Dieu leur enverra un esprit efficace d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge;
Afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir dans l’injustice, soient condamnés
." 2 Thess 2.11-12

La vérité de Dieu c'est de reconnaitre le Véritable et non les idoles (1 jn 5.20-21).

Citation :
la possibilité de corps trensfiguré existe puisque nous avons vue Moise , Elie et Jésus .
maintenant reste a savoir si cela vas a l'encontre de l'évangile ou si cela ramène des personnes a DIEU .
Mais quel rapport y a-t-il entre le témoignage des écritures et les fables habilement conçues ? (2 corin 6.14-18)

Paul a vu le seigneur sur le chemin de Damas et non "la vierge".
Combien d'autre exemple biblique vous faudrat-il ?!


Citation :
Marie renvoie t'elle sur elle mème , sur quelqu'un d'autre ou vers Jésus .

"Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie.
Nul ne vient au Père que par moi
." jn 14.6

Alors à qui Marie peut-elle vous conduire ?


Citation :
le fait que Jésus eut appellé sa Mère femme est un réflex dans le judaisme , il dis ensuite mon heure n'est pas encore arrivé pourtant il fait ce que Marie a demander et elle le sait .
Faux et malheureusement ta réponse est un reflex de catho qui défend sa foi, tout simplement.

"Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui–même,
il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement
." Jn 5.19

C'est cela la vérité !

Citation :
ce qu'elle a demander ne vas pas a l'encontre de la volonté de DIEU .
Et alors, que voudrais-tu dire par cela ?
Est-elle la seule à avoir dit quelque chose que le Seigneur n'a pas fait juste après ?!

" Et voici, un lépreux vint se prosterner devant lui, et lui dit:
Seigneur, si tu le veux, tu peux me nettoyer.
Et Jésus, étendant la main le toucha, et lui dit: Je le veux, sois nettoyé.
Et aussitôt il fut nettoyé de sa lèpre
." Matt 8.2-3

Pourquoi vouloir donner la gloire Dieu à "un autre ou une autre" ?

C'est en Jésus Seul que Elohim a choisi de se manifesté dans toute sa puissance !
Qui pourra l'en empêcher ?!

" Que si notre Évangile est voilé, il est voilé pour ceux qui périssent,
Pour les incrédules, dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’esprit,
afin qu’ils ne soient pas éclairés par la lumière du glorieux Évangile de Christ, qui est l’image de Dieu.
Car nous ne nous prêchons pas nous-mêmes, mais nous prêchons Jésus-Christ le Seigneur;
et pour nous, nous sommes vos serviteurs, à cause de Jésus.
Car le Dieu qui a dit que la lumière resplendisse au milieu des ténèbres, est celui qui a resplendi dans nos coeurs,
pour faire briller la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu en la personne de Jésus-Christ
." 2 Corin 4.3-6

J'espère que tu auras compris que je n'ai rein contre toi mais seul mon Seigneur Jésus mérite tout les honneur et l'adoration qui lui est dû !

Jude
Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 50993
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Dim 26 Sep 2010, 2:16 am

Ce que je sais,c'est qu'il ne faut pas adorer des statues,après,la Sainte Vierge est la Mère de Jésus,et en cela elle mérite tout notre respect,sans pour autant tomber dans l'idolatrie;ca n'engage que moi!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Dim 26 Sep 2010, 4:48 am

Est-ce que Marie avait ses menstruations ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Marie, Mère de Dieu   Dim 26 Sep 2010, 8:32 am

Salutation en Christ,

Citation :
Hossana :
Ce que je sais,c'est qu'il ne faut pas adorer des statues, après, la Sainte Vierge est la Mère de Jésus,et en cela elle mérite tout notre respect, sans pour autant tomber dans l’idolâtrie; ça n'engage que moi!

Vu comme cela rien à dire, juste que "sainte vierge" présenté comme un titre c'est pas bible, c'est purement catho.

Elle a été rendu "sainte" par sa Foi et son acceptation au sacrifice du "Fils de Dieu"

Etant la femme de Joseph avec qui elle a eut des filles et des fils, nous ne pouvons pas l’appeler "vierge" comme si cela était aussi un titre qui ferait d'elle une femme "extra-terrestre".

Jude
Revenir en haut Aller en bas
 

Marie, Mère de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

 Sujets similaires

-
» "Prie davantage Marie". Sainte Marie Mère de Dieu
» Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous....
» Homélie du pape François, pour la fête de Sainte Marie Mère de Dieu (Vidéo)
» Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un coeur d'enfant....
» Homélie de la fête de Sainte Marie Mère de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-