*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedMer 31 Jan 2018, 9:05 pm

Rappel du premier message :






Apocalypse: qui contribue le plus à l’anéantissement du monde?

© AFP 2018


International
19:43 27.01.2018(mis à jour 20:04 27.01.2018) URL courte

Irina Dmitrieva


L’horloge de la fin du monde affiche de nouveau minuit moins deux, pour la première fois depuis 1953. L’imminence du danger qui pèse sur l’humanité est le résultat d’activités ou d’inaction de plusieurs pays. Mais qui est le champion du triste classement des États ayant le plus contribué à l’avancée de l’Apocalypse?


Il ne reste plus que deux minutes avant l’heure fatidique de minuit symbolisant la disparition de l’humanité. L’horloge conceptuelle de l’Apocalypse a été avancée le 25 janvier dernier de 30 secondes. Voici le top 8 des pays qui ont le plus souvent été mentionnés par les créateurs de l’horloge comme ayant contribué à la hausse du danger d’une catastrophe planétaire.

Etats-Unis


Un test nucléaire américain dans le Nevada en 1957
© Flickr/ International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 10272610

Un test nucléaire américain dans le Nevada en 1957

Les États-Unis se trouvent en tête du triste classement des pays qui rendent le monde plus vulnérable aux menaces nucléaires, écologiques et technologiques. Le nom de ce pays figure le plus souvent dans les communiqués de presse du Conseil de la revue Bulletin of the Atomic Scientists, qui met à jour l’horloge de la fin du monde. Le Conseil a mentionné les États-Unis 16 fois dont 10 fois en faisant avancer l’aiguille vers l’heure du cataclysme planétaire.


Vidéos déclassifiées de tests nucléaires américains
Les experts ont ainsi dénoncé les essais thermonucléaires américains, la guerre du Vietnam, la politique de confrontation du Président Ronald Reagan et la suspension des négociations avec l’URSS sur le contrôle des armes. Ils ont également exprimé leur préoccupation après que les États-Unis ont rejeté une série de traités de contrôle des armes, ont annoncé leur intention de se retirer du Traité ABM (Anti-Balistic Missile), de créer de nouvelles armes nucléaires et de déployer leur bouclier antimissile, y compris en Europe.

En janvier 2017, l'horloge de l’Apocalypse a été avancée de 30 secondes en raison notamment des déclarations faites par le Président américain Donald Trump concernant la gestion des problèmes des armes nucléaires et le réchauffement climatique.

Cette année, nous nous sommes approchés encore de trente secondes de la fin du monde sur fond de tensions sur la scène internationale et du réchauffement climatique. Parmi les facteurs alarmants, on note les échanges de menaces entre la Corée du Nord et les États-Unis, deux puissances nucléaires, ainsi que le risque d’une rupture de l’accord sur le nucléaire iranien à l’initiative des États-Unis. L’Apocalypse n’a jamais été aussi proche depuis 1953…




Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
astvadz
.
.


Date d'inscription : 08/08/2010
Messages : 1190

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedDim 31 Oct 2021, 9:00 pm

BenJoseph a écrit:
RAMOSI a écrit:








Observes avec attention l'évolution entre la Chine et Taiwan soutenu par les US,

Entre l'Inde et le Pakistan ou entre l'Inde et la Chine,

Penches toi sur la Corée du Nord et son Kim Jong Un,

Mais aussi sur l'Iran et Israël...


Comme tu es plus jeune que moi, tu auras même l'occasion d'observer plus longtemps que moi...


Pour ma part je prie pour la Paix et je souhaite le meilleur pour tous !




Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 307887

Luc 17

…26Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme. 27Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr. 28Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient;…
Revenir en haut Aller en bas
astvadz
.
.


Date d'inscription : 08/08/2010
Messages : 1190

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedDim 31 Oct 2021, 9:40 pm

2 Pierre 3
…5Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, 6et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau, 7tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.…
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 16871

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedMar 18 Jan 2022, 10:30 pm



Des Scientifiques Redoutent La Fin Du Monde documentaire choc
37 730 vues6 oct. 2017


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedJeu 24 Fév 2022, 9:08 pm





RAMOSI a écrit:



Confrontation nucléaire
261 308 vues•5 juin 2020

Géopolitis


161 k abonnés

Modernisation des arsenaux, traités abandonnés, c’est toute l’architecture du désarmement nucléaire qui se fissure.
Invité : Marc Finaud, conseiller en sécurité et désarmement - GCSP

La course aux armements nucléaires reprend avec de nouveaux missiles toujours plus rapides et précis, mais aussi avec l'abandon progressif de plusieurs traités internationaux de contrôle de l'armement.

Les stocks d'armes nucléaires sont en diminution constante depuis la guerre froide. Pourtant la tension et la compétition entre les grandes puissances qui détiennent ces arsenaux ne cessent de s'accroître. Pour Marc Finaud, invité de l'émission Géopolitis, la menace nucléaire n'a jamais été aussi importante. "Nous sommes dans une situation de risque de guerre nucléaire plus élevé que pendant la guerre froide", souligne cet ancien diplomate français, aujourd'hui rattaché au Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP).

Au sommaire:
-L’abandon des traités de contrôle de l’armement
-Marc Finaud: "Le risque nucléaire, plus élevé que lors de la guerre froide"
-Les missiles hypersoniques, l’arme du futur
-Marc Finaud: "L’arme nucléaire est une menace existentielle"
-Hausse record des dépenses militaires mondiales
-1962, la crise des missiles de Cuba

Le site de Géopolitis : http://geopolitis.ch​
#Géopolitis#Nucléaire#Armes






A la lumière du présent conflit en Ukraine,

Nous voyons se préciser la manière dont une crise pourrait facilement dégénérer entre puissances nucléaires,

Ici entre la Russie et les USA dont l'Otan, c'est à dire nous mêmes,

La manière dont nous pourrions être entrainés malgré nous, ou par naïveté, dans un tel conflit pouvant devenir nucléaire,

Il ne suffit que d'écouter les menaces de Poutine...


Ne pas oublier que nous avons tous certaines responsabilités dans l'advenue de cette problématique,

Et que nous serions bien avisé de mieux suivre les avertissements Divins qui nous ont été donnés et nous sont encore donnés sur les manières et attitudes à adopter pour éviter les conflits !

JESUS est venu à son époque pour justement nous montrer les chemins à suivre.

DIEU merci, il est toujours à l'œuvre aujourd'hui,

Et nous pouvons nous tourner vers lui dans une Prière commune en faveur de la Paix !



Citation :
Matthieu 28

…19Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

20et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedDim 27 Fév 2022, 11:15 pm





Guerre en Ukraine : « Un faible pourcentage de l’arsenal nucléaire aux mains de Poutine suffirait à changer la vie sur Terre »

INTERVIEW La guerre en Ukraine est montée d’un cran ce dimanche après-midi lorsque Vladimir Poutine a demandé de mettre la force de dissuasion russe en état d’alerte. Jean-Marie Collin, expert en désarmement nucléaire, nous décrypte ce nouveau palier franchi


Propos recueillis par Fabrice Pouliquen |

Publié le 27/02/22 à 20h01 — Mis à jour le 28/02/22 à 09h36


Vladimir Poutine, le 9 septembre 2018. — Alexey NIKOLSKY / Sputnik / AFP

•Dans la nuit de mercredi à jeudi, la Russie a lancé une attaque massive et rapide contre l’Ukraine, bombardant plusieurs grandes villes.
•Depuis, les combats n’ont pas cessé avec, côté ukrainien, au moins 198 civils, dont trois enfants, tués et 1.115 personnes blessées.
•Ce dimanche, Vladimir Poutine a demandé à ses ministres de mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat… Un nouveau palier franchi dans la menace nucléaire ?


« J’ordonne au ministre de la Défense et au chef d’état-major de mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat », a exigé, ce dimanche, Vladimir Poutine lors d’un entretien avec ses chefs militaires retransmis à la télévision. « C’est compris », lui a répondu le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou.

Ce dimanche après-midi, au quatrième jour des combats en Ukraine, cet ordre de Vladimir Poutine, qu’il justifie comme une réponse aux « déclarations belliqueuses de l’Otan » et aux sanctions économiques à l’égard de la Russie, a créé une nouvelle onde de choc international. « C’est une rhétorique dangereuse. C’est une conduite qui est irresponsable », a notamment déclaré le Norvégien Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan.

Jean-Marie Collin, expert en désarmement nucléaire, porte-parole d’ICAN-France, (section française de la campagne internationale pour abolir les armes nucléaires, décrypte pour 20 minutes cette nouvelle escalade des tensions.

Par force de dissuasion de l’armée russe, il faut entendre clairement « dissuasion nucléaire » ?

Cela ne fait aucun doute oui. Ces forces de dissuasions de l’armée russe qu’évoque Vladimir Poutine sont bien l’ensemble des dispositifs d’armes nucléaires que possède la Russie. Sur le plan offensif, elles comprennent des missiles au sol, des bombardiers stratégiques, des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, des navires de surfaces… Aujourd’hui, le président Poutine dispose du premier arsenal nucléaire au monde avec un peu plus de 6.000 ogives, dont 1.600 qui sont d’ores et déjà déployées, c’est-à-dire peuvent être utilisées rapidement. Et la Russie a cette capacité de toucher n’importe quel coin du globe grâce à ses sous-marins nucléaires et un faible pourcentage seulement de cet arsenal suffirait à changer la vie sur Terre.

On a facilement en tête les images des bombardements atomiques des villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki au Japon, en 1945… Les armes nucléaires aux mains des Etats sont bien plus puissantes aujourd’hui ?

Oui, très nettement. Suivant les systèmes d’armes, on parle de puissances multipliées par quatre, dix, voire 25 pour certaines armes aux mains de la Russie. Mais tout n’est pas qu’une question de puissance. Aujourd’hui, les armes nucléaires sont destinées à frapper des infrastructures militaires et civiles, dans des villes principalement. Or, dans l’ensemble de celles-ci ou du moins à leur proximité, il y a aujourd’hui des infrastructures sensibles qui n’existaient pas au Japon en 1945. Des centrales nucléaires, des sites pétroliers ou chimiques classés Seveso [sites industriels présentant des risques d’accidents majeurs]. C’est aussi ça qu’il faut avoir en tête lorsqu’on parle de menace nucléaire : cet enchaînement potentiel de catastrophes. Et si Poutine vise l’Europe et l’Amérique du Nord ce dimanche, toute attaque nucléaire aura des conséquences, d’une façon ou d’une autre, sur l’ensemble des pays de la planète. Que ce soit par des afflux de réfugiés, des ruptures dans l’approvisionnement alimentaire mais aussi, en cas de plusieurs attaques et de ripostes, la possible survenue d'un hiver nucléaire*. Ce n'est pas basculer dans le catastrophisme de dire cela. Ces éléments ont été répétés ces quinze dernières années par le Comité international de la Croix Rouge, par l’ONU, ou lors des conférences sur l’impact humanitaire des armes nucléaires. Les puissances nucléaires sont au courant de ces risques et ça fait des années qu’elles jouent avec le feu.

Depuis la crise des missiles de Cuba [du 14 au 28 octobre 1962], est-ce la première fois que la menace nucléaire est agitée avec autant de force ?

Effectivement, il y a eu cette crise des missiles de Cuba qui, pendant quinze jours, nous a amenés extrêmement près de l’utilisation d’arsenaux nucléaires. Notamment lorsque le 27 octobre un avion américain était abattu au-dessus de Cuba lors d’une mission de reconnaissance. Nous sommes aujourd’hui dans un contexte tout aussi tendu et qui n’a pas commencé ce dimanche avec cet ordre de Vladimir Poutine. La semaine dernière déjà, lors d’une entrevue entre le président russe et Emmanuel Macron, le premier avait rappelé que la Russie avait un arsenal nucléaire. Il le fera une seconde fois par la suite. De son côté, Jean-Yves Le Drian, notre ministre des Affaires étrangères, a répondu en disant que « Poutine devait comprendre que l’alliance atlantique était aussi une alliance nucléaire ». Bien sûr, on peut y voir des démonstrations de force et l’expression de cette croyance que cet arsenal nucléaire est justement ce qui empêche les Etats de se faire la guerre. Le problème est qu’en face, il y a un président russe dont la rationalité pose question. On en arrive ainsi à ce nouveau pallier franchi ce dimanche. Comme pour la crise des missiles de 1962, on s’en remet au facteur chance, en espérant que les menaces ne seront jamais mises à exécution.

Quelle doit être la réponse des pays de l’Otan pour amorcer une baisse des tensions ?

La première chose est de presser Poutine d’enlever ce statut d’état d’alerte de ses forces nucléaires. Il faut aussi espérer que les pays de l’Otan ne suivent pas la Russie dans cette escalade, en préparant à leur tour leurs arsenaux nucléaires. L’urgence est également d’engager un véritable processus de pourparlers en vue de cesser ce conflit en Ukraine. Mais il faudra surtout, sur le plus long terme, mettre enfin en le désarmement nucléaire. Il existe déjà un traité international des Nations unis sur l’interdiction des armes nucléaires (Tian). Il a été ratifié par une cinquantaine d’États en octobre 2020, ce qui a entraîné son entrée en vigueur le 22 janvier 2021. Mais la France, les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne ont tout fait pour que ce traité n’aboutisse pas. En juillet se tiendra la première réunion des Etats qui ont ratifié le Tian. On aimerait au moins que ces puissances nucléaires, dont la France donc, y participent, au moins en qualité d’observateurs. Qu’ils puissent comprendre pourquoi la majorité des pays veulent cette dénucléarisation militaire.


https://www.20minutes.fr/monde/3243095-20220227-guerre-ukraine-faible-pourcentage-arsenal-nucleaire-mains-poutine-suffirait-changer-vie-terre






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedMar 01 Mar 2022, 8:53 pm


02 Mars 2022

Guerre en Ukraine : Pourquoi le risque d’une catastrophe nucléaire n’est-il pas à écarter ?

Fabrice Pouliquen Il y a 1 heure


Les combats se sont encore intensifiés mardi en Ukraine. Au milieu ? Le site de Tchernobyl et ses 20.000 m3 de déchets nucléaires entreposés. Mais aussi et surtout quinze réacteurs nucléaires en activité. La crainte est celle d’un tir accidentel… Mais pas uniquement

CONFLIT - Les combats se sont encore intensifiés mardi en Ukraine. Au milieu ? Le site de Tchernobyl et ses 20.000 m3 de déchets nucléaires entreposés. Mais aussi et surtout quinze réacteurs nucléaires en activité. La crainte est celle d’un tir accidentel… Mais pas uniquement
Des bombardements qui s’intensifient sur Kharkiv, la deuxième ville du pays. Un convoi militaire russe de 60 km de long qui fait route vers Kiev. Et Moscou qui assure, par la voix de Sergueï Choïgu, son ministre de la Défense, que les combats se poursuivraient « jusqu’à ce que les objectifs fixés soient atteints »…

La tension n’a pas baissé d’un cran en Ukraine mardi et, sans surprise, le bilan du conflit s’alourdit. Les bombardements au centre de Kharkiv ont fait dans la journée au moins dix morts côté civil, selon le service ukrainien des situations d’urgence. Mais plus les bombardements s’intensifient et plus une autre menace pointe à l’horizon : celle d’une catastrophe nucléaire en Ukraine.

« La première fois qu’un tel conflit survient dans un pays nucléarisé »
« C’est la première fois au monde qu’un pays nucléarisé est soumis à des bombardements aériens d’une telle intensité et aux autres désordres d’une guerre moderne », invite à ne pas oublier Jacky Bonnemains, président de Robins des bois, association environnementale spécialisée sur les enjeux de sûreté et de sécurité nucléaire dans le monde. L’Ukraine tire près de 50 % de son électricité de l’atome, grâce à ses quinze réacteurs nucléaires à eau pressurisée réparties dans quatre centrales. Dont la plus grande d’Europe, près de Zaporijia, dans le centre du pays, avec ses six réacteurs.

Preuve que la menace est prise au sérieux, l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) convoque ce mercredi, à 11h, une réunion d’urgence du conseil des gouverneurs « pour examiner la situation actuelle en Ukraine ». « Un accident touchant les installations nucléaires en Ukraine pourrait avoir de graves conséquences pour la santé publique et l’environnement », rappelle son président, l’Argentin Mariano Grossi, dans le point quotidien que fait l’AIEA, depuis le début du conflit, sur la sûreté des installations nucléaires ukrainiennes.

La menace du tir accidentel ?
Parmi elles, on pense d’emblée au site de l’ancienne centrale de Tchernobyl, dans le nord du pays, située à quelques kilomètres de la frontière avec la Biélorussie, qui sert de base arrière à l’armée russe dans ce conflit. Roland Desbordes, porte-parole de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD), décrit le site comme « un immense entreposage de déchets nucléaires ». « Certains ont été enterrés à la va-vite à proximité, si bien que des éléments radioactifs peuvent être facilement remis en suspension », précise-t-il. C’est d’ailleurs ce qui vient de se passer ? Le site de Tchernobyl est passé sous le contrôle de la Russie dans la nuit de jeudi à vendredi. Une augmentation de l’ambiance radiologique a été constatée dans la foulée par l’autorité ukrainienne de sûreté, qui explique cette remise en suspension de la contamination par le passage des chars dans la zone. L’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) dit, de son côté, rester prudent sur ces mesures à ce stade.

Pour Jacky Bonnemains comme pour Roland Desbordes, le risque que le conflit en Ukraine engendre une catastrophe nucléaire ne pèse pas tant sur Tchernobyl que sur les quatre centrales aujourd’hui en activité dans le pays. « Il semble inconcevable que la Russie fasse de ces installations nucléaires des cibles à frapper, au risque de s’isoler un peu plus encore sur la scène internationale », lance le premier. En revanche, elles restent exposées aux frappes accidentelles, d’un côté comme de l’autre. C’est déjà arrivé depuis le début du conflit. Des missiles ont atteint un site d’installation de stockage définitif de déchets radioactifs à Kiev, selon l’autorité de sûreté ukrainienne, qui a averti dimanche l’AIEA. « Le bâtiment n’avait pas été endommagé et aucun rejet de matières radioactives n’avait été signalé », précise cette dernière. Coup de chance ? « Le parc nucléaire ukrainien est comparable à ceux d’autres pays, dont la France, rappelle Jacky Bonnemains. Autrement dit, leurs réacteurs sont vieillissants et les piscines de refroidissement attenantes [là où est entreposé le combustible irradié en attente d’un retraitement ou d’un stockage définitif] n’ont pas du tout été conçues pour résister à un impact de missile ou d’artillerie. » **

Perte d’alimentation électrique et stress du personnel
Le tir accidentel n’est pas la seule cause potentielle d’accident. Jacky Bonnemains insiste aussi sur la crainte d’une perte d’alimentation électrique des réacteurs, « si des pylônes ou les lignes elles-mêmes sont détruits par des bombardements intentionnels ou accidentels ». Le risque serait alors « de mettre en danger le refroidissement actif des réacteurs et des piscines de désactivation », abonde Jan Vande Putte, chargé de campagne sur le nucléaire pour Greenpeace Belgique, dans une interview aux Echos, lundi. Un enjeu majeur, comme l’a rappelé l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, au Japon, en 2011. « En cas de perte du réseau électrique en Ukraine, les réacteurs en fonctionnement disposent de sources électriques de secours qui leur permettraient de rester en état sûr », indique l’IRSN dans une note d'information parue vendredi. L’institut précise que ces moyens de secours ont été renforcés depuis Fukushima. Pas de quoi rassurer Jacky Bonnemains.

Le porte-parole des Robins des bois identifie un troisième risque : celui du stress psychologique auquel est soumis le personnel en charge de ces installations nucléaires. « Ces employés peuvent eux aussi être touchés physiquement par le conflit, perdre des proches, avoir envie de fuir », liste-t-il. Un enjeu que n’ignore pas Mariano Grossi. Dans les points quotidiens de l’AIEA, il souligne que « le personnel de toutes les installations nucléaires devait pouvoir travailler et se reposer » et demande aux personnes ayant le contrôle effectif de ces sites « de ne prendre aucune mesure susceptible de compromettre leur sécurité ou de les soumettre à des pressions indues ».

Drapeaux blancs sur les sites nucléaires
Qu’attendre alors de cette réunion d’urgence que convoque l’AIEA ce mercredi ? « Pas grand-chose », tranche Roland Desbordes, qui voit mal comment l’agence peut influer sur les combats actuels. De son côté, Jacky Bonnemains espère au moins une chose, plus de l’ordre du symbolique. « Que l’AIEA ordonne à tous ses pays membres, y compris la Russie donc, de reconnaître l’inviolabilité des sites nucléaires sur les théâtres de guerre alors qu’il y a un vide juridique dans les traités et convention qui régissent aujourd’hui l’usage de guerre », insiste-t-il.

C’est raté ? Le projet de résolution qui sera soumis à examen ce mercredi ne va pas jusque-là, à en croire Reuters, qui a pu le consulter. Le texte condamne « dans les termes les plus forts » l’intervention russe. Il exprime aussi « une vive préoccupation » face aux actions russes qui augmentent « de manière significative le risque d’un accident ou d’un incident nucléaire, qui met en danger la population de l’Ukraine, les Etats voisins et la communauté internationale ». Il appelle aussi la Russie à cesser toute action militaire dans la zone de la centrale de Tchernobyl et ailleurs, « afin que les autorités ukrainiennes compétentes puissent conserver ou reprendre rapidement le contrôle total de toutes les installations nucléaires ». Cette version pourrait être édulcorée afin d’obtenir plus de soutiens, ont déclaré des diplomates, selon l’agence de presse.


https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/guerre-en-ukraine-pourquoi-le-risque-dune-catastrophe-nucl%c3%a9aire-nest-il-pas-%c3%a0-%c3%a9carter/ar-AAUuJyr?ocid=ASUDHP&li=AAaCKnE





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedMer 27 Avr 2022, 8:05 pm



V. Poutine : L'arme nucléaire sera utilisée "si nécessaire"
173 708 vues27 avr. 2022

LCI
501 k abonnés
Face aux députés russes, Vladimir Poutine a promis une riposte "rapide et foudroyante" en cas d'intervention extérieure dans le conflit en Ukraine. Moscou utiliserait alors "des outils dont personne d'autre ne peut se vanter actuellement", a assuré le maitre du Kremlin.





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedJeu 28 Avr 2022, 7:08 pm



Moscou met en garde contre le risque d'une 3e guerre mondiale
361 845 vues26 avr. 2022

LCI
503 k abonnés
Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a assuré lundi soir que le risque de Troisième guerre mondiale est "réel". Des négociations de paix sont toujours en cours avec Kiev, et restent pour l'heure peu concluantes. Moscou accuse l'Ukraine de "faire semblant" de discuter.





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedVen 29 Avr 2022, 8:06 pm



La télévision Russe annonce la troisième guerre mondiale
384 928 vues29 avr. 2022

LCI
506 k abonnés
Selon la télévision Russe, la troisième guerre mondiale aura bien lieu.





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedMar 17 Mai 2022, 10:20 pm



18 mai 2022 Point de vue d'Edgar Morin

Guerre en Ukraine : « Escalade et dégringolade », la lettre ouverte d’Edgar Morin



Edgar Morin a fait parvenir à la rédaction de Ouest-France un texte inspiré de la guerre en Ukraine. Dans « Escalade dégringolade », le philosophe et sociologue dit sa crainte d’un conflit qui dure, et d’une escalade.

Dans un texte transmis à la rédaction de Ouest-France, le philosophe Edgar Morin analyse les développements récents de la guerre en Ukraine, conflit qui dure, s’internationalise, et s’intensifie.

« Nous vivons une paix guerrière, nos corps installés dans la paix, nos esprits parmi les bombes et les décombres. Nous attaquons un ennemi en paroles qui, lui-même nous attaque en menaces, mais nous couchons dans un lit, non dans un abri.

Et pourtant nous participons à la vraie guerre sans y être entrés, mais en y faisant entrer armes et munitions.

La stratégie de l’armée russe, « fille de celle de Joukov »

La guerre d’Ukraine s’est progressivement internationalisée. À l’aide humanitaire puis alimentaire aux populations ukrainiennes victimes de l’agression russe a succédé une aide militaire en armes, d’abord défensives puis contre-offensives, dont la qualité et la quantité s’accroissent principalement par l’apport massif des États unis, accompagnés de ceux de la plupart pays de l’Union européenne.

La stratégie de l’armée russe est implacable. Elle est fille de celle de Joukov, durant la Seconde Guerre mondiale, donnant le rôle premier à de formidables bombardements d’artillerie, non seulement contre l’armée ennemie, mais aussi contre les villes à prendre avec en dernier lieu l’écrasement total par l’artillerie lourde de la capitale du Reich, Berlin. Comme toute armée victorieuse, mais plus terriblement dans l’avancée soviétique en Allemagne, tueries et viols se sont multipliés. Nous l’avions su alors mais nous nous sommes bien gardés de les dénoncer, les expliquant comme vengeance des énormes souffrances et morts infligés par l’Allemagne nazie aux populations soviétiques.

Lire aussi : Guerre en Ukraine. « Comment faire la guerre à la guerre ? » : la lettre ouverte d’Edgar Morin

En ce qui concerne l’Ukraine, peuple sinon frère du moins proche cousin du peuple russe, on peut se demander si tueries et viols sont dus au désordre de certaines troupes, à la fureur de l’échec ou à une volonté de terroriser.

Nous ne savons pas encore si l’intention première de l’agression poutinienne était de faire tomber toute l’Ukraine comme un fruit mûr en la décapitant dès les premiers assauts. Il semble que l’ambition actuelle sous l’effet de la résistance ukrainienne soit de conquérir durablement les régions majoritairement russophones du Donbass et le littoral de la mer d’Azov.

Au moment où j’écris la lutte est acharnée et incertaine : l’offensive russe est très puissante, mais l’armée ukrainienne, au cours de sa guerre depuis 2014 contre les séparatistes russophiles, a établi des fortifications en profondeur et échelonnées, qui jusqu’à présent freinent considérablement les avancées russes encore peu décisives.

Une guerre qui devrait durer et s’intensifier

Ce qui semble désormais probable, sauf coup d’État au Kremlin ou coup militaire fatal ou encore coup de théâtre diplomatique (cesser le feu, compromis de paix), est que la guerre devrait durer et s’intensifier avec l’apport de plus en plus abondant des armes occidentales et les rétorsions de plus en plus amples de la Russie.

Le caractère international de la guerre en Ukraine s’accroît. Certes le camp occidental guidé par les États-Unis déclare ne pas faire la guerre à la Russie. Mais son intervention militaire pour l’Ukraine est une guerre indirecte à quoi s’ajoute une guerre économique accrue par l’accroissement des sanctions.

Nous sommes en pleine escalade, entretenue par de nouveaux bombardements, de nouvelles accusations mutuelles, de nouvelles vagues de criminalisation réciproque. La guerre indirecte inclue dans la guerre d’Ukraine, peut à tout instant s’élargir par des bombardements non accidentels en territoire russe ou européen.

Là-dessus, Poutine a repris son annonce d’une riposte « rapide et foudroyante » si un certain seuil non précisé d’hostilité ou d’ingérence menaçait la Russie, faisant état d’une arme décisive, inconnue de tous autres pays, dont la Russie serait seule en possession.

« Il est actuellement probable que la guerre s’élargisse sur les territoires européens »

Cette menace n’est pas prise au sérieux par les États unis et leurs alliés, en vertu d’un argument apparemment rationnel, bien connu depuis la guerre froide. Si la Russie veut nous anéantir, une riposte immédiate l’anéantirait à son tour. Cet argument rationnel ne tient pas compte d’une possible accidentalité et d’une possible irrationalité. La possible accidentalité serait le lancement involontaire d’un engin nucléaire sur l’ennemi potentiel, lequel déclencherait une réponse nucléaire immédiate. La possible irrationalité est celle d’un dictateur plein de rage ou sombrant dans le délire.

De toute façon, il est actuellement probable (sachant aussi que l’improbable peut advenir) que de dérapages en dérapages la guerre s’élargisse sur les territoires européens, et s’amplifie par missiles intercontinentaux sur les territoires russes et américains sans pour autant épargner l’Europe. Une troisième guerre mondiale, d’un type nouveau, utilisant des armes nucléaires tactiques à portée limitée, les drones, la cyberguerre de destructions des systèmes de communication qui entretiennent la vie des sociétés, serait l’aboutissement logique de l’amplification de la guerre internationalisée actuelle.

Lire aussi : ENTRETIEN. Guerre en Ukraine : « Il faut penser avant de s’indigner », analyse Edgar Morin

Ajoutons un constat important : la guerre introduit dans les pays en conflit les contrôles, surveillances, élimination de toute opinion déviante de la ligne officielle et le déchaînement de propagande de justification permanente de ses actes et de criminalisation ontologique de l’ennemi. La Russie poutinienne était déjà un État autoritaire aux ordres d’un dictateur. La guerre y a aggravé contrôle et répression, frappant ceux qui non seulement s’opposaient à l’agression, mais ceux qui doutaient de son bien-fondé. En Ukraine la chasse aux espions et terroristes a suscité un contrôle des populations, les excès commis par certaines de ses troupes ou des banderistes sont occultés, et tout en dénonçant des exactions réelles, la Propagande se déchaîne contre un ennemi totalement criminalisé. En France, bien que non belligérants et encore dans les conforts ultimes de la paix, nous n’avons accès qu’aux assertions les plus mensongères de la Russie poutinienne et aux images des destructions qu’elle cause.

Une logique infernale

Nous sommes dans l’escalade de l’inhumanité et la dégringolade de l’humanité, l’escalade du simplisme et la dégringolade de la complexité. Mais surtout l’escalade vers la guerre mondialisée est la dégringolade de l’humanité vers l’abîme. Pourrait-on échapper à cette logique infernale ?

La seule possibilité serait une paix de compromis qui instaurerait et garantirait une neutralité de l’Ukraine. Le statut des régions russophones du Donbass pourrait être traité par référendum. Celui de la Crimée, région tatare en partie russifiée mériterait un statut spécial. Bref, les conditions d’un compromis, si difficile soit-il à établir, sont claires. Mais la radicalisation et l’amplification de la guerre en reculent les possibilités de façon indéfinie. La situation géopolitique de l’Ukraine et sa richesse économique en blé, acier, charbon, métaux rares en font une proie pour les grands prédateurs que sont les deux superpuissances. Le basculement de l’Ukraine vers l’Ouest après Maïdan a suscité l’agression russe et l’agression russe a suscité non seulement le soutien à une nation victime d’invasion, mais la volonté de l’intégrer à l’ouest, ce qui correspondait du reste au vœu d’une majorité d’Ukrainiens.

L’Ukraine est martyre non seulement de la Russie mais de l’aggravation des relations conflictuelles entre États-Unis et Russie dont évidemment l’élargissement de l’Otan, lui-même inséparable des inquiétudes suscitées par la guerre russe en Tchétchénie et son intervention militaire en Géorgie.

Le salut de l’Ukraine n’est pas seulement de se libérer de l’invasion russe, mais aussi de se libérer de l’antagonisme entre la Russie et les États-Unis. Cette double libération permettrait aux nations de l’Union européenne de s’affranchir également de ce conflit et de chercher à lier sécurité et autonomie.

Les sanctions contre la Russie tout en frappant durement non seulement le régime poutinien, mais aussi le peuple russe, on ne peut savoir jusqu’à quel point, frappent aussi les sanctionneurs en se retournant sur eux : ce n’est pas seulement leur approvisionnement en énergies et en alimentation qui est menacé, c’est sans doute, avec l’inflation accrue et les restrictions à venir, leur économie et toute leur vie sociale : une crise économique est toujours en elle-même génératrice de régressions autoritaires et installation durable de sociétés de soumission.

« Nous devons aspirer à un compromis »

La Russie poutinienne est un abominable régime autoritaire. Mais elle n’est pas assimilable à l’Allemagne hitlérienne ; son hégémonisme panslave n’est pas comme le fut l’hitlérien la volonté de coloniser l’Europe et d’esclavagiser les peuples racialement inférieurs. Toute hitlérisation de Poutine est excessive.

Nous sommes dans un monde dominé par les antagonismes entre superpuissances et livré aux délires religieux ethniques, nationalistes, racistes

Si répugnantes que soient les superpuissances à titres divers, l’apaisement de leurs conflits est une condition sine qua non pour éviter les désastres généralisés. Aussi devons nous aspirer à un compromis. L’humanité ne serait pas pour autant sauvée ; elle gagnerait un sursis, et peut-être un espoir. »


https://www.msn.com/fr-fr/actualite/other/guerre-en-ukraine-escalade-et-d%C3%A9gringolade-la-lettre-ouverte-d-edgar-morin/ar-AAXp1t2?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=3a0a2ee710334f63b674cc73edf9a610





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedMar 31 Mai 2022, 8:24 pm





Quand la télévision Russe nous annonce la couleur... Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 631461


Télévision Russe : "ou nous gagnons, ou ça finira mal pour l'humanité entière"
658 168 vues24 mai 2022

1,8 K
LCI
554 k abonnés
La télévision Russe, proche du Kremlin, avertie qu'une défaite de la Russie en Ukraine déclenchera une guerre nucléaire qui "finira mal pour l'humanité entière".


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedJeu 02 Juin 2022, 7:16 pm





2 juin 2022

L'Express

"Détruire la Finlande", "enlever des dirigeants"... L'escalade verbale des députés pro-Poutine
lexpress.fr il y a 1 jour



Ce lundi, un député russe a expliqué comment Moscou pourrait détruire la côte est des Etats-Unis avec son nouveau missile Sarmat. Une provocation de plus, dans une escalade rhétorique dont se rendent spécialistes certains proches de Poutine.]


Depuis que Vladimir Poutine a accusé le président ukrainien d'être un chef néo-nazi, alors qu'il s'avère être Juif et que ses arrière-grands-parents ont été tués par des SS pendant la Seconde Guerre mondiale, plus aucune déclaration émanant du pouvoir russe ne devrait étonner l'observateur étranger. Mais dans un pays où la vérité naît de la bouche de ses dirigeants, les phrases les plus absurdes peuvent entraîner les actes les plus dramatiques. Il faut donc écouter les mots plus ou moins loufoques, mais toujours terrifiants, prononcés à la tribune de la Douma ou sur les plateaux de télévision par des députés proches du président Poutine.

Bien que l'armée russe occupe désormais entièrement la ville portuaire de Marioupol, dans le sud de l'Ukraine, la longue et héroïque résistance des soldats ukrainiens retranchés dans l'usine d'Azovstal a profondément agacé Moscou. Et alors que, faute de soins et de nourritures, les combattants ont fini par se rendre, le Kremlin ne sait pas encore quel sort leur réserver. Des négociations sont à l'oeuvre avec les Occidentaux, avec l'idée d'un possible échange de prisonniers, mais aucune avancée concrète n'a, à ce jour, été signalée.

Alors le député et nouveau chef du parti ultranationaliste du LDPR, Leonid Slutski, a eu une idée, qu'il a soumise devant les parlementaires de la Fédération de Russie: "Soit nous échangeons un nombre suffisamment important de nos prisonniers de guerre contre ces Ukrainiens non-humains, soit nous montrons au monde entier qu'ils ne méritent que la peine capitale. Donc il faut bien réfléchir et accepter cette proposition, puisque ces animaux sous forme humaine, je le répète encore une fois, c'est le seul terme dont ils sont dignes, devraient obtenir ce qu'ils méritent". Ses collègues hochant la tête, il s'autorise à poursuivre, avec cet art du renversement propre à tout bon propagandiste : "Les soldats ukrainiens commettent des crimes contre l'humanité contre nos prisonniers à nous, ils ne méritent donc pas de vivre". Et comme l'ironie peut se marier à la tragédie, Leonid Slutski a fait partie de la délégation de Moscou envoyée pour négocier la paix avec Kiev, des pourparlers au point mort depuis le mois de mars.

Enlever un dirigeant étranger, le rêve éveillé d'un député
Dans le registre de l'imagination guerrière, Oleg Morozov, député nationaliste du parti "Russie unie", n'a rien à lui envier. Sur le plateau de "60 Minutes", une émission populaire diffusée sur la chaîne pro-Kremlin Russia-1, il a imaginé, selon son expression, "un scénario de conte de fées", dont voici exposée l'intrigue : "Dans un avenir proche, un responsable militaire d'un pays de l'Otan ira rencontrer Volodymyr Zelensky dans un train à destination de Kiev et n'y arrivera jamais. Au contraire, il se réveillera quelque part à Moscou." La présentatrice sourit, et pour être sûre d'avoir bien entendu, lui demande si l'enlèvement d'un dirigeant occidental est vraiment possible. "Oui", lui répond Morozov, "et ensuite nous déterminerons quels ordres il a donnés et de quoi il est responsable." Quant à sa préférence ? Un ministre de la Défense.

Après les Ukrainiens et les dirigeants occidentaux, un troisième député de même profil s'est chargé du sort des populations résidentes dans les pays jugés "inamicaux". Alexeï Zhuravlev, chef du parti nationaliste Rodina, a donné une interview à la mi-mai au média russe Ura.com, dans laquelle il a exposé sa haine envers la Finlande, officiellement candidate pour rejoindre l'Otan. "Lorsque vous créez des problèmes à quelqu'un, vous devez comprendre qu'il y aura des répercussions", expose-t-il avec un air réfléchi, avant de se faire soudainement moins pédagogue : "Nous pouvons frapper Helsinki en dix secondes." Dans une seconde interview accordée ce lundi à la chaîne de télévision d'Etat Russia-1, il a aussi menacé les Etats-Unis d'un sort funeste, celui d'être la cible prochaine des missiles Sarmat, tout juste sortis des usines et, selon lui, diablement efficaces. "Je vous dirai, avec une compétence absolue, que pour détruire toute la côte Est des Etats-Unis, il faut deux missiles Sarmat", analyse-t-il, avant de déclarer que "personne ne devrait se sentir en sécurité".

Volonté de souder le peuple russe contre un ennemi commun et peut-être expression verbale d'une nervosité devant des difficultés imprévues, ces déclarations tendent, en tout cas, à illustrer la dérive idéologique dans laquelle le pouvoir russe est tombé, entraînant avec lui le monde entier.


https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/d%C3%A9truire-la-finlande-enlever-des-dirigeants-l-escalade-verbale-des-d%C3%A9put%C3%A9s-pro-poutine/ar-AAXYsmv?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=3f3bf5df773748b9a7b193c4e58b9752




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedVen 10 Juin 2022, 7:19 pm




10 mai 2022

Pékin prévient les Etats-Unis : « Si on ose séparer Taïwan de la Chine, l’armée chinoise déclenchera une guerre, quel qu'en soit le prix »
latribune.fr - Hier à 18:40



Coup de chaud sur le dossier. Alors que les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ne cessent de monter depuis quelques mois au sujet de Taïwan, les déclarations du ministre chinois de la défense, Wei Fenghe, font froid dans le dos.

La Chine "n'hésitera pas" à entrer en guerre si Taïwan déclarait son indépendance, a prévenu le ministre chinois de la Défense vendredi, lors d'une rencontre à Singapour avec son homologue américain, Lloyd Austin, consacrée notamment à ce sujet de profond différend entre les deux pays.

"Si quiconque osait séparer Taïwan de la Chine, l'armée chinoise n'hésiterait pas un instant à déclencher une guerre, quel qu'en soit le prix", a ajouté le porte-parole du ministère chinois de la Défense.

Une façon de répondre à Joe Biden, lequel, lors d'une visite au Japon en mai, avait indiqué que Washington pourrait défendre militairement Taïwan en cas d'invasion par Pékin.

Incursions chinoises
Ce vendredi, Lloyd Austin a expliqué à Wei Fenghe que Pékin devait "s'abstenir" de toute nouvelle action déstabilisatrice dans cette région, selon le Pentagone.

Pour rappel, Taïwan, qui dispose d'un gouvernement démocratique, vit sous la menace constante d'une invasion par la Chine autoritaire, qui considère l'île comme une partie de son territoire et qui veut la reprendre un jour, par la force si nécessaire. Washington reconnaît diplomatiquement Pékin et non Taipei.

Ces tensions se traduisent par une multiplication des incursions chinoises dans l'espace aérien taïwanais. Le 30 mai par exemple, la Chine a ainsi procédé à sa deuxième plus grande incursion de l'année, avec l'entrée, selon Taipei, de trente avions dans la zone d'identification de défense aérienne (Adiz, selon son acronyme en anglais) de l'île, dont 20 chasseurs. Le 23 janvier, 39 avions avaient pénétré dans l'Adiz. Selon Taipei, il y a eu 969 incursions d'avions de guerre chinois dans sa zone aérienne de défense en 2021 et plus de 470 depuis le début de l'année.

Ventes d'armes américaines à Taïwan
Les déclarations chinoises interviennent après l'approbation par Washington de la vente de pièces de rechange pour les navires et les systèmes navals, ainsi qu'une "assistance technique logistique", à Taïwan.
"La vente proposée contribuera au maintien de la flotte de navires de surface du bénéficiaire, améliorant ainsi sa capacité à faire face aux menaces actuelles et futures", avait déclaré l'Agence de coopération pour la défense et la sécurité du Pentagone. Il s'agit de la quatrième vente d'armes à Taïwan sous la présidence Biden, la troisième depuis le début de l'année. Le ministère chinois des Affaires étrangères a "fortement condamné" la vente d'armes.

Autre sujet d'énervement pour la Chine, le lancement début juin des discussions commerciales bilatérales entre les Etats-Unis et Taïwan.

Les États-Unis et Taïwan sont liés depuis 1994 par "un cadre" pour le commerce et les investissements. Taipei a également rejoint l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2002, ce qui a contribué à la croissance du commerce bilatéral.

(Avec AFP)


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedVen 08 Juil 2022, 10:11 pm



8 Juillet 2022

Pourquoi le discours de Poutine est toujours plus menaçant

Nicolas Poincaré - Hier à 10:35


Lors d'un discours face à la Douma, le Parlement russe, Vladimir Poutine a affirmé que les "choses sérieuses n'ont pas commencé" en Ukraine. Une prise de parole "va-t'en guerre" qui tend à prouver que les troupes russes ne vont pas s'arrêter au Donbass. Les explications de Nicolas Poincaré.

Vladimir Poutine le 9 mai 2022 à Moscou pour le discours du jour de la Victoire
C'est un Poutine "va-t'en guerre" qui a pris la parole au Parlement, ce jeudi soir, dans un discours retransmis à la télévision. Il a affirmé ce jeudi que la guerre en Ukraine ne fait que commencer. Le président russe s’est montré très menaçant.

"Chacun doit savoir que nous n'avons pas encore commencé les choses sérieuses", a déclaré le chef du Kremlin.
Autrement dit, après quatre mois et demi de guerre, le pire est peut-être encore à venir. Vladimir Poutine a joué les gros bras. Il a mis au défi les Occidentaux qui veulent défaire la Russie de le faire sur le champ de bataille. “Qu’ils essaient" a-t-il lancé.

La transition vers un monde "vraiment multipolaire"
Dans le registre anti-occidental et anti-américain qu’il affectionne, il a parlé du "libéralisme totalitaire" occidental et estimé que l'offensive en Ukraine marquait le début d'une transition d'un monde marqué par l'"égocentrisme mondialisé américain vers un monde vraiment multipolaire".

"Dans la plupart des pays, les gens ne veulent pas d'une telle vie ou d'un tel avenir. Ils sont fatigués de se mettre à genoux et de s'humilier devant ceux qui se croient exceptionnels", a-t-il dit.
Enfin le président russe a semblé être ouvert à des pourparlers avec Kiev.

"En même temps, nous ne refusons pas les négociations de paix. Mais ceux qui les refusent doivent savoir que plus longtemps (ils refuseront), plus il leur sera difficile de négocier avec nous", a-t-il ajouté.

Mais il y a quelques jours encore, il disait que seule une capitulation totale des Ukrainiens pouvait mettre un terme à la guerre.

Une conquête au-delà du Donbass
Le message qu'il faut-il comprendre est que Vladimir Poutine veut poursuivre sa conquête au-delà du Donbass. Il y a quelques jours, il donnait l’ordre à ses généraux de poursuivre le combat, selon les plans établis. Aujourd’hui, il dit "les choses sérieuses n’ont pas commencé" au moment où ses troupes ne sont plus très loin de contrôler le Donbass, ces régions séparatistes de l’est du pays.

Seulement 50€ pour avoir toutes les chaînes télé à vie ? C’est désormais possible
Sponsorisé
TV Superboost
Seulement 50€ pour avoir toutes les chaînes télé à vie ? C’est désormais possible
Les Russes ont presque entièrement le contrôle d’une des deux provinces, celle de Lougansk, et dans l’autre, le Donetsk, ils avancent vers la ville de Sloviansk que les Ukrainiens ont commencé à évacuer. Les propos belliqueux de Vladimir Poutine ont pour but de faire comprendre que le Donbass ne lui suffira pas, qu’il veut aller plus loin.

De fait, les troupes russes se battent au sud bien au-delà du Donbass. Les Américains pensent que Poutine continue d’espérer contrôler un jour toute la côte de la mer Noire, jusqu’aux frontières de la Moldavie.

Entre menace nucléaire et risque sur le territoire estonien
Ce discours intervient après d’autres déclarations très inquiétantes, celles de l’ancien président et Premier ministre de Poutine, Dmitri Medvedev, qui, mercredi, a brandi la menace nucléaire. Il a rappelé que la Russie est une puissance nucléaire.

"Nous avons un arsenal nucléaire qui pourrait potentiellement être une menace pour l’existence de l’Humanité", a-t-il déclaré.
C’est difficile d'être plus terrifiant. Vladimir Poutine a aussi tenu dernièrement d’autres propos qui sont passés inaperçus mais qui étaient très menaçants. Il a parlé de la région de Narva, en Estonie, comme étant une terre russe. Narva est une ville à la frontière russe, près de Saint-Pétersbourg. La population y est majoritairement russophone. Sauf que la ville est en Estonie, c'est-à-dire dans l'Union européenne et dans l’OTAN. Si les Russes mettent ne serait-ce qu'un pied dans cette région, ce serait l'escalade et la catastrophe.

La paranoïa de Poutine
Plus la guerre dure, plus Poutine se radicalise, plus il s’enfonce dans une sorte de paranoïa. Il semble vraiment convaincu que la Russie est encerclée et menacée par l’OTAN et que l’Ukraine est dirigée par une bande de Nazis aux ordres des Américains. Il semble réélement convaincu que son destin est de mettre un terme aux trente ans d’humiliation que le pays a vécu depuis la chute de l’URSS.

Illustration de cette paranoïa avec l’incroyable enquête de la BBC Russia. L’antenne en russe de la télévision britannique décrit comment le président russe s’est isolé pour des raisons sanitaires. Tous les fonctionnaires, les militaires et les médecins qui entourent Poutine sont obligés de respecter de très strictes quarantaines. Pour approcher le président, ils doivent se soumettre à quatre tests PCR, deux tests de détection des anticorps du Covid-19, à des tests de dépistage du SRAS, de la grippe et du staphylocoque doré. Sans parler des prélèvements de sang et de selles.

Certains employés du Kremlin viennent de passer un an en quarantaine. A en croire cette enquête, les 400 personnes qui étaient présentes sur la tribune présidentielle pour le fameux défilé militaire du 9 mai avaient toutes dû passer auparavant deux semaines enfermées dans un hôtel près de la Place rouge. La conclusion de l'enquête, c’est que soit Poutine est totalement parano, soit il a des raisons d’avoir peur, c’est-à-dire qu’il est effectivement malade.


https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/pourquoi-le-discours-de-poutine-est-toujours-plus-mena%C3%A7ant/ar-AAZlSBa?ocid=msedgdhphdr&cvid=ab22d6aaf3e4466297729e5432e74935






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedJeu 21 Juil 2022, 9:55 pm



21 Juillet 2022

"Plus loin, c'est la guerre nucléaire" : la Biélorussie appelle l'Ukraine à "s'entendre" avec la Russie pour mettre fin au conflit
Franceinfo - Hier à 17:41
|

Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, allié de Moscou, juge que l'issue du conflit "dépend de l'Ukraine" et de ses alliés occidentaux.

"Plus loin, c'est la guerre nucléaire" : la Biélorussie appelle l'Ukraine à "s'entendre" avec la Russie pour mettre fin au conflit

"Allez, arrêtons-nous. Il ne faut pas aller plus loin." Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a appelé Kiev et l'Occident à faire cesser la guerre en Ukraine, jeudi 21 juillet, dans un entretien exclusif accordé à l'AFP à Minsk. "Plus loin, c'est le précipice. Plus loin, c'est la guerre nucléaire. (...) Il faut arrêter, s'entendre, arrêter ce chaos", a-t-il demandé.

Principal allié de Moscou, Alexandre Loukachenko avait prêté le territoire de son pays à l'armée russe, en début d'année, pour qu'elle puisse lancer son offensive sur l'Ukraine le 24 février. Selon lui, ce sont aujourd'hui les Européens et les Américains qui encouragent l'Ukraine au combat. "Tout dépend de l'Ukraine, actuellement, la particularité du moment est que la guerre peut se finir dans des conditions plus préférables pour l'Ukraine", juge-t-il.

Kiev doit renoncer aux territoires occupés, selon Minsk
Comment mettre fin à la guerre ? Le président biélorusse estime que l'Ukraine doit accepter de "ne jamais avoir sur (son) territoire (...) des armes menaçant la Russie". Elle doit aussi acter la perte des régions occupées par la Russie dans l'Est et le Sud. "Cela ne se discute plus, on aurait pu en discuter aux mois de février, mars", mais plus maintenant, a-t-il jugé.

Selon lui, l'Occident porte la responsabilité de cette guerre. "Si la Russie n'avait pas devancé l'Otan, vous vous seriez organisés et l'auriez frappée", a-t-il martelé. "Vous en êtes à l'origine et vous prolongez cette guerre", a-t-il accusé.


https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/plus-loin-c-est-la-guerre-nucl%C3%A9aire-la-bi%C3%A9lorussie-appelle-l-ukraine-%C3%A0-s-entendre-avec-la-russie-pour-mettre-fin-au-conflit/ar-AAZPjg2?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=10987669b74b49e784e9ec47db740999



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedLun 01 Aoû 2022, 10:59 pm




02 Aout 2022

Le risque « d'anéantissement nucléaire » n'a jamais été aussi sérieux, alerte le chef de l'ONU

Élodie Falco - Hier à 19:19
37 commentaires

À New York, l'ombre de Vladimir Poutine plane sur la réunion des signataires du traité de non-prolifération nucléaire (TNP). Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, a publiquement exprimé lundi ses craintes d'une escalade.
L'invasion de l'Ukraine, fracturant à nouveau les relations entre la Russie et l'Occident, a fait ressurgir le spectre de la guerre froide. En brandissant la menace de l'arme nucléaire , le Kremlin alimente les craintes de la communauté internationale. Stratégie de dissuasion ou réel danger ? Moscou semble ne montrer aucune volonté d'apaiser les tensions. À l'ouverture de la conférence des 191 pays signataires du traité de non-prolifération nucléaire (TNP), tenue ce lundi à New York, le secrétaire général de l'ONU a soutenu qu'un tel « danger nucléaire n'avait pas été connu depuis l'apogée de la guerre froide ». Au cours de son discours, Antonio Guterres a ainsi mis en garde le monde entier en évoquant un risque éventuel « d'anéantissement nucléaire ».

« Nous avons été extraordinairement chanceux jusqu'à présent. Mais la chance n'est pas une stratégie ni un bouclier pour empêcher les tensions géopolitiques de dégénérer en conflit nucléaire », a-t-il commencé par avertir. Appelant à construire un monde « débarrassé des armes nucléaires », Antonio Guterres a estimé que « l'humanité est à un malentendu, une erreur de calcul de l'anéantissement nucléaire ».

Vidéo: La guerre en Ukraine doit s’arrêter pour éviter «la guerre nucléaire», alerte Loukachenko (Dailymotion)

Lors de cette première journée de conférence d'examen du TNP, traité en vigueur depuis 1970, le chef de l'ONU a rappelé à l'audience les catastrophes d'Hiroshima et de Nagasaki. « Éliminer les armes nucléaires est la seule garantie qu'elles ne seront jamais utilisées », a-t-il précisé en espérant convaincre les grandes puissances de réaffirmer la non-utilisation de l'arme nucléaire.

Outre la guerre en Ukraine, les tensions tenaces rapportées au Moyen-Orient et dans la péninsule coréenne donnent des sueurs froides aux quatre coins du monde.



https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/le-risque-d-an%C3%A9antissement-nucl%C3%A9aire-n-a-jamais-%C3%A9t%C3%A9-aussi-s%C3%A9rieux-alerte-le-chef-de-l-onu/ar-AA10bQN3?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=c277840d93644b0db18d6be7b1abaf1d



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 16871
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedJeu 04 Aoû 2022, 3:49 am



"Si la Chine attaque, c'est la fin du monde", prévient l'ambassadeur de Taïwan en France
47 738 vues4 août 2022

LCI
630 k abonnés
Invité sur LCI, l'ambassadeur de Taïwan en France, François Chihchung Wu défendu la détermination des Taïwanais "à se défendre en cas d'attaque chinoise" estimant qu'ils devaient désormais "gérer les conséquences des la visite de Nancy Pelosi".
Estimant que "Taïwan a été la preuve que la démocratie fonctionne dans un monde sinophone" il est revenu sur les menaces d'invasion chinoise. En cas de menace, l'île japonaise". "Les Taïwanais croient à la solidarité des grandes sociétés démocratiques, car nous partageons les mêmes valeurs", a-t-il avancé.





Revenir en haut Aller en bas
Attila
Membre Actif
Membre Actif
Attila

Date d'inscription : 20/01/2013
Masculin
Messages : 8662
Pays : france
R E L I G I O N : Théiste universel

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_minipostedJeu 04 Aoû 2022, 8:01 am

RAMOSI a écrit:


"Si la Chine attaque, c'est la fin du monde", prévient l'ambassadeur de Taïwan en France
47 738 vues4 août 2022

LCI
630 k abonnés
Invité sur LCI, l'ambassadeur de Taïwan en France, François Chihchung Wu défendu la détermination des Taïwanais "à se défendre en cas d'attaque chinoise" estimant qu'ils devaient désormais "gérer les conséquences des la visite de Nancy Pelosi".
Estimant que "Taïwan a été la preuve que la démocratie fonctionne dans un monde sinophone" il est revenu sur les menaces d'invasion chinoise. En cas de menace, l'île japonaise". "Les Taïwanais croient à la solidarité des grandes sociétés démocratiques, car nous partageons les mêmes valeurs", a-t-il avancé.






La fin de ce monde il faudra bien en passer par là puisque qu'au niveau où nous en sommes c'est soit le système soit la planète qui disparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?   Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ? - Page 5 Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 

Apocalypse, qui contribue le plus à l'éventuel anéantissement du monde ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» Prouver l'existence de Dieu ? Votre avis...
» environement désatres écologique faune ect.
» Apocalypse le film
» Apocalypse 20
» Les 7 Trompettes de l'Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: * * * Le Danger des sectes * * * :: La fin du monde-