*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Persécutions des Chrétiens dans le Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12714
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Sam 14 Déc 2013, 8:04 pm

Rappel du premier message :



Une ministre britannique musulmane prend la défense des chrétiens d’Orient

Chargée des religions dans le cabinet britannique, et numéro deux du Foreign Office, la ministre britannique Sayeeda Warsi alerte sur la situation des chrétiens d’Orient.


19/11/13

La ministre britanique Sayeeda Hussain Warsi, chargée de « la foi et des communautés religieuses » au sein du ministère des affaires étrangères
Cette musulmane d’origine pakistanaise, affirme avoir eu des « discussions franches » avec plusieurs ministres pakistanais à ce sujet.

« De plus en plus souvent, la religion est utilisée comme un moyen de division, de ségrégation, de discrimination et de persécution. Partout dans le monde, les gens sont pris pour cible et chassé simplement pour la foi qu’ils suivent ou leurs convictions. Bahaïs, chiites, sunnites et alaouites… Mais aussi hindous, sikhs, les athées. Mais aujourd’hui, je veux me concentrer sur une religion qui souffre particulièrement à la suite des bouleversements que vit le Moyen-Orient : le christianisme. »

Ainsi s’est ouvert le discours de Sayeeda Warsi, ministre britannique chargé des religions et également numéro 2 du ministère des affaires étrangères, vendredi 15 novembre à l’Université de Georgetown, à Washington. Intitulé « Une réponse internationale à une crise globale », et publié sur le site Internet de Lady Warsi, il appelle la communauté internationale à accroître ses efforts en matière de « tolérance religieuse ».

Sur un ton parfois personnel – racontant son découragement lors d’une visite en Terre Sainte à la vue « d’églises désertes à Bethléem, là où leur foi est née » – la jeune ministre de 42 ans a livré un réquisitoire contre les « persécutions » et « punitions collectives » dont sont victimes les chrétiens dans plusieurs pays du Moyen-Orient, en particulier en Syrie, au Pakistan et en Iran.

Pour des raisons diverses, a-t-elle convenu, « guerres civiles, troubles sociaux et corruption, transition politique, l’autoritarisme ou encore terrorisme ». Mais très souvent, regrette-t-elle, « la foi est utilisée en appui de ces autres divisions ». Confronté à « un « exode de masse (…), il existe un réel danger que le christianisme disparaisse dans certaines régions », prévient-elle.

Pas une menace pour l’identité

Alors que faire ? Ses nombreux voyages à l’étranger ont évidemment montré à la jeune ministre l’insuffisance des lois – « certains des États les plus répressifs au monde garantissent théoriquement la liberté religieuse dans leurs constitutions » – elle appelle la communauté internationale à faire de cette liberté, inscrite à l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, la « priorité », « comme l’a fait le gouvernement britannique ».

Témoignant de son expérience personnelle – l’arrivée de sa famille du Pakistan dans les années 1960, sa vie de « pratiquante d’une religion minoritaire, l’islam, dans un pays à majorité chrétienne » – celle qui est devenue en 2010 à la fois chef du parti conservateur et première musulmane ministre dans un gouvernement britannique en tire une conviction : « On dit parfois que les sociétés ont besoin de diluer leur foi afin de s’adapter aux autres. Mon expérience du pluralisme (en Grande-Bretagne) m’a montré le contraire. Je sais que la présence d’autres religions n’est pas une menace pour une identité ».

C’est donc au sein des organisations internationales (ONU notamment), dans ses relations bilatérales ou encore avec les ONG qu’elle tente désormais de faire reculer l’idée selon laquelle « il y aurait un monde musulman et un monde chrétien ». Quitte parfois à engager des « conversations très franches » avec des ministres au Pakistan, comme la jeune femme l’a raconté sur la radio BBC 4, pour leur rappeler « que les hauts responsables politiques ont le devoir de dénoncer la persécution et établir une norme pour la tolérance ».

Argument financier

Dans ce combat, elle n’hésite pas à faire valoir l’argument financier. « Mesdames, messieurs, la persécution est mauvaise pour les affaires ! Protéger les minorités est la bonne chose à faire moralement, mais c’est aussi la bonne chose à faire socialement, économiquement et politiquement », a-t-elle lancé aux Américains venus l’écouter à Washington.

« La recherche universitaire, y compris ici à Georgetown, a prouvé le lien entre la liberté religieuse et la capacité d’une société à prospérer ». Enfin, la réponse à cette crise ne doit pas être « elle-même sectaire », estime la ministre. « Lorsqu’une bombe explose dans une église pakistanaise, la nouvelle ne doit pas se répercuter à travers les communautés chrétiennes mais remuer le monde entier. »

À ses yeux, le « consensus international existe », sous la forme d’une résolution du Conseil des droits de l’homme sur le traitement des minorités et la tolérance envers les autres religions. L’enjeu, désormais, est de l’appuyer sur une « volonté politique », rapporte le quotidien britannique The Guardiandans l’article qu’il lui a consacré. « La façon dont une minorité est traitée après un incident extrémiste est très dépendante de la tonalité que les politiques ont fixée. Ceux-ci ont donc la responsabilité de donner le ton, pour marquer les limites juridiques de ce qui sera ou ne sera pas toléré. »

A.-B. H.




Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 08/01/2009
Messages : 14684

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Jeu 11 Oct 2018, 11:21 pm

@RAMOSI a écrit:


Persécution des chrétiens en Inde JESUS Revient bientôt


Le comble, la police qui est censée protéger les chrétiens, participe elle-même avec les PRÉDATEURS HINDOUS !
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 12/12/2011
Messages : 5297

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Jeu 18 Oct 2018, 9:15 pm

Un septième prêtre mexicain tué depuis le début de l’année

[size=16] Isabelle Cousturié | 18 octobre 2018[/size]


Agrandir cette image

Facebook Arquidiócesis de Tijuana



   


Le corps sans vie d’Ícmar Arturo Orta, curé d’une paroisse à Tijuana, dans le sud du Mexique, a été retrouvé sans vie deux jours après sa disparition.



Tout le monde le craignait. Quelques jours après sa disparition, le 13 octobre dernier, le prêtre mexicain Ícmar Arturo Orta a été retrouvé sans vie, dans une rue de Tijuana, au nord-ouest du Mexique, rapporte l’agence Fides. Curé de la paroisse Saint Louis Roi de France, le prêtre avait disparu le 11 octobre après avoir célébré la messe dans un autre quartier de la ville. Selon un premier rapport de la police il a été retrouvé pieds et poings liés et avec des signes de violence sur tout le corps. Il aurait été assassiné par balle alors qu’il conduisait son véhicule.





Les obsèques du prêtre mexicain, ont été célébrées ce 17 octobre au Sanctuaire Notre-Dame du Sacré-Cœur, à Tijuana. La mort de p. Ícmar porte à sept le nombre de prêtres assassinés au Mexique depuis le début de l’année, et à 29 le nombre total des victimes dans le monde : 13 en Amérique, 12 en Afrique, 3 en Asie et 1 en Europe.


Selon les chiffres de l’Église mexicaine, 23 prêtres ont été assassinés dans le pays depuis 2012, ce qui en fait l’État d’Amérique latine le plus dangereux pour les prêtres. Un manuel, publié par l’Église locale et distribué aux membres du clergé, donne des recommandations détaillées sur les procédures à suivre, tant pour prévenir la violence que pour y faire face le cas échéant.





https://fr.aleteia.org/2018/10/18/un-septieme-pretre-mexicain-tue-depuis-le-debut-de-lannee/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 08/01/2009
Messages : 14684

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Ven 19 Oct 2018, 11:39 pm

@Capucine a écrit:
Un septième prêtre mexicain tué depuis le début de l’année

[size=16] Isabelle Cousturié | 18 octobre 2018[/size]


Agrandir cette image

Facebook Arquidiócesis de Tijuana



   


Le corps sans vie d’Ícmar Arturo Orta, curé d’une paroisse à Tijuana, dans le sud du Mexique, a été retrouvé sans vie deux jours après sa disparition.





Tout le monde le craignait. Quelques jours après sa disparition, le 13 octobre dernier, le prêtre mexicain Ícmar Arturo Orta a été retrouvé sans vie, dans une rue de Tijuana, au nord-ouest du Mexique, rapporte l’agence Fides. Curé de la paroisse Saint Louis Roi de France, le prêtre avait disparu le 11 octobre après avoir célébré la messe dans un autre quartier de la ville. Selon un premier rapport de la police il a été retrouvé pieds et poings liés et avec des signes de violence sur tout le corps. Il aurait été assassiné par balle alors qu’il conduisait son véhicule.





Les obsèques du prêtre mexicain, ont été célébrées ce 17 octobre au Sanctuaire Notre-Dame du Sacré-Cœur, à Tijuana. La mort de p. Ícmar porte à sept le nombre de prêtres assassinés au Mexique depuis le début de l’année, et à 29 le nombre total des victimes dans le monde : 13 en Amérique, 12 en Afrique, 3 en Asie et 1 en Europe.


Selon les chiffres de l’Église mexicaine, 23 prêtres ont été assassinés dans le pays depuis 2012, ce qui en fait l’État d’Amérique latine le plus dangereux pour les prêtres. Un manuel, publié par l’Église locale et distribué aux membres du clergé, donne des recommandations détaillées sur les procédures à suivre, tant pour prévenir la violence que pour y faire face le cas échéant.





https://fr.aleteia.org/2018/10/18/un-septieme-pretre-mexicain-tue-depuis-le-debut-de-lannee/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

Ces assassinats ne peuvent être que fait par trois groupes qui en veulent aux chrétiens, quels que soient leurs dénominations:
1 - Mafia
2 - Communistes
3 - Musulmans extrémistes

Pour inf, il n'y a pas que des prêtres mais aussi des pasteurs évangéliques, etc. ....

La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.

Genèse 6:11-12 La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.
Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12714
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Dim 25 Nov 2018, 8:10 pm




PERSECUTIONS DES CHRETIENS DANS LE MONDE...ATTENTION IMAGES CHOQUANTES


Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14684
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Mar 27 Nov 2018, 7:46 pm

Le Dieu de la Bible travaille en Arabie Saoudite


L’Arabie Saoudite est la «terre sainte» de l’islam. C’est l’un des très rares pays au monde à ne compter aucun édifice chrétien. Vraiment ?

Ses édifices sont parmi les plus modernes du monde, mais vous n'y trouverez aucun bâtiment d'église.

Le royaume saoudien : l’un des pays les plus inhospitaliers pour les chrétiens. Églises, croix ou tout autre symbole d’une présence chrétienne sont proscrits par la loi. Officiellement, l’Arabie Saoudite est à 100 % islamique. Ou presque : par endroits subsistent de rares vestiges d'édifices chrétiens. Avant l'expansion de l'islam, il y avait des adorateurs du Dieu de la Bible en terre d'Arabie.

Avant, il y avait une église

L'Arabie d'autrefois n'a pas été qu'un désert traversé par des bédouins. Ses côtes ont toujours été fréquentées par des commerçants, et parmi eux des chrétiens y ont répandu l'Évangile et bâti des églises. Curieusement, l'une d'elle subsiste encore aux alentours de la ville portuaire de Jubail, au bord du Golfe Persique. Elle date du 4e siècle.
Il n’en reste que quelques murs, inaccessibles. Les autorités ont entouré le site d’une grille. Autour, une friche. Un chrétien qui vit dans cette ville explique pourquoi Jubail Church, laissée à l’abandon, n’a jamais été détruite: «C’est un bâtiment sacré, respecté des musulmans. Ils sont superstitieux et ils craignent qu’il leur arrive un malheur s’ils le démolissent. Alors, les pierres restent en l’état.»

Les pierres vivantes sont bien là

L'homme a conduit quelques amis chrétiens sur le site. En s’assurant qu’ils sont seuls devant ces pierres silencieuses, ils se prennent la main et prient. Ils prient pour qu’un jour l’Évangile de JESUS-Christ soit à nouveau annoncé en public dans cette ville. Ils prient pour que les yeux des Saoudiens s’ouvrent à l’amour de Dieu. Ils sont les pierres vivantes de l’Église invisible en Arabie Saoudite. Après leur journée de travail, ils se rencontrent en secret dans des lieux cachés et s’édifient dans la foi. Sur leur lieu de travail, aucun d’eux n’est reconnaissable en tant que chrétien. Mais pendant le temps de l’appel à la prière, ils prient silencieusement pour leurs collègues.

Dieu à l’œuvre dans l’invisible

Les vieilles pierres révèlent que dans le passé des chrétiens ont adoré le Dieu de la Bible en Arabie Saoudite. Elles sont aussi un encouragement pour les chrétiens actuels. Dieu n’a pas abandonné les Saoudiens et il suscite des intercesseurs. Dans une réunion secrète de chrétiens expatriés, le pasteur proclamait avec audace:

«Bientôt, les Saoudiens loueront Dieu ici avec nous. Les portes seront ouvertes pour adorer librement dans ce royaume.»

En Arabie Saoudite, tout citoyen est déclaré musulman par le système législatif islamique. Il est strictement interdit à un chrétien de parler de sa foi à un musulman. Pourtant, il existe quelques milliers de chrétiens saoudiens qui doivent cacher leur foi et leur nombre augmente.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12714
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Jeu 10 Jan 2019, 9:02 pm



La persécution des chrétiens dans le monde

L'auteur montre à travers les articles de différentes sources, que les chrétiens sont les plus persécutés dans le monde, certains faits sont aberrants comme vous le verrez au cours de la vidéo






Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5297
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Jeu 17 Jan 2019, 3:08 am

L’ONG Portes Ouvertes s’inquiète des violences contre les chrétiens en Afrique

Au moins 4 305 chrétiens auraient été tués dans le monde en 2018 « pour des raisons liées à leur croyance » et 1 847 églises ciblées, selon des informations collectées par l’association protestante Portes Ouvertes France.
L’ONG s’inquiète notamment de la dégradation de la situation au Nigeria, en Centrafrique, mais aussi en Chine, en Inde ou en Algérie.




Le Nigeria, la Centrafrique, la Somalie et la RD-Congo sont les pays où le plus grand nombre de chrétiens ont été tués « pour des raisons liées à leur foi » en 2018. L’ONG protestante Portes Ouvertes, qui publie mercredi 16 janvier son index mondial de la persécution, en recense « au moins 4 305 » cette année (contre un peu plus de 3 000 l’année précédente) et estime à 1 847 le nombre d’« églises ciblées ». Dans cette dernière catégorie, le Nigeria remporte là encore la palme des violences, suivi cette fois par plusieurs pays d’Asie : la Chine, la Birmanie et l’Inde.



https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/LONG-Portes-Ouvertes-sinquiete-violences-contre-chretiens-Afrique-2019-01-16-1200995739
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12714
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Persécutions des Chrétiens dans le Monde   Sam 16 Fév 2019, 7:05 pm



Ajoutée le 18 janv. 2018


Encore n°1 du classement de l'Index de Persécution des Chrétiens pour la 17ème fois d'affilée, la Corée du Nord reste le pire pays du monde pour les chrétiens en 2018.
Analyses détaillées et autres pays du classement ici :

https://www.portesouvertes.fr/index






Revenir en haut Aller en bas
 

Persécutions des Chrétiens dans le Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La persécution des chrétiens dans le monde ( moderne )
» La persécution des chrétiens dans le monde, un des signes de l'Apocalypse ?
» 150 millions de chrétiens persécutés dans le monde
» Persécutions des Chrétiens par les Islamistes : SOS
» ÉGYPTE : PERSÉCUTION DES CHRÉTIENS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-