*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

 

 Taizé : Vivre en frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 18870
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Taizé : Vivre en frères - Page 7 Empty
MessageSujet: Taizé : Vivre en frères   Taizé : Vivre en frères - Page 7 Icon_minipostedDim 09 Sep 2012, 6:16 pm

Rappel du premier message :





Taizé est plus qu’un lieu, c’est une expérience fraternelle. Fondée en 1940 par le Frère Roger, cette communauté unique et œcuménique rassemble aujourd'hui une centaine de frères du monde entier. Que s’y passe-t-il pour que depuis plus de 70 ans, jeunes et moins jeunes, de tous pays, de toutes confessions, viennent et reviennent par milliers chaque année ? Que viennent-ils chercher et qu’y trouvent-ils ? Frère Aloïs, prieur de Taizé, témoin de cet esprit, nous parle de ce qui anime la communauté et ce qu’elle vit dans sa mission auprès des jeunes. La messe est célébrée en direct de l'église de la Réconciliation - qui a fêté le 50e anniversaire de sa construction le 6 août dernier - à Taizé avec le Frère Aloïs.

>>> BIBLIOGRAPHIE :

Frère Alois de Taizé, Oser croire (Les Presses de Taizé, 2010)

Frère Roger de Taizé, Les écrits fondateurs. DIEU nous veut heureux (Les Presses de Taizé, 2011)

Sabine Laplane, Prier 15 jours avec frère Roger (Nouvelle Cité, 2008)

Kathryn Spink, La vie de Frère Roger, fondateur de Taizé (Seuil, 2003)
DVD Frère Roger, Un silence révolutionnaire de Pierre Barnerias (Jour du Seigneur Edition, 2007)

Chronique littéraire de Michel Cool : Dennis Gira, Le dialogue à la portée de tous… (ou presque) (Bayard, 2012)





http://www.lejourduseigneur.com/Replay/Dimanche-dernier



(lien valable jusqu'au dimanche 16/09/2012, puis 8 jours supplémentaires en cliquant sur dimanche précédent)


















Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 18870

Taizé : Vivre en frères - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Taizé : Vivre en frères   Taizé : Vivre en frères - Page 7 Icon_minipostedVen 23 Fév 2024, 9:15 pm



Méditation de frère Matthew
Un avant-goût du printemps à Taizé

Jeudi 15 février 2024


Quelle joie de vous accueillir si nombreux cette semaine. Beaucoup d’entre vous avez fait un long voyage du Portugal. Vous nous réveillez de notre hiver pour nous amener la chaleur du sud et hâter la venue du printemps dans nos pays du nord ! Vous êtes parmi les premiers à nous rendre visite cette année et ainsi vous nous préparez pour les rencontres de Pâques et de l’été qui vont venir. Merci d’être là et merci à tous vos animateurs et professeurs qui ont donné de leur temps libre pour vous accompagner. Merci aussi à Don Antonio, évêque d’Aveiro, d’être ici avec nous ces jours.

Je me souviens de la première fois que je suis allé au Portugal. J’avais 18 ans et je venais de passer à St-Jacques de Compostelle avec un ami d’école. Nous sommes arrivés dans la ville de Porto à la fin du mois de juillet, mais voici que nous nous sommes perdus et ne savions pas comment trouver l’auberge de jeunesse où nous voulions passer la nuit. Nous avons demandé à un passant de nous aider, mais nous n’avions pas de langue commune, alors il a appelé un autre, qui a ensuite fait signe à d’autres. Très vite nous étions entourés d’une dizaine de personnes qui voulaient nous aider à arriver à notre destination. Je ne peux pas oublier la gentillesse et la bienveillance de ces personnes inconnues envers deux garçons anglais perdus. Voilà ma première expérience portugaise et je sais que vous gardez ce sens de l’accueil et de l’hospitalité.

Beaucoup d’entre vous ont participé ou accueilli des participants aux Journées Mondiales de la Jeunesse qui ont eu lieu à Lisbonne l’été dernier. Nos frères y étaient et nous n’avons entendu que des belles choses de cet événement qui a permis à tant de jeunes du monde entier d’approfondir leur foi dans le Christ et de se soutenir mutuellement. Et qui peut oublier l’appel du Pape François que « tous, tous, tous » puissent trouver une place dans l’Église ?

Vous avez reçu en arrivant à Taizé la Lettre écrite pour cette année, qui porte le titre « Cheminer ensemble ». Vivre la foi seul dans la vie de tous les jours n’est pas facile : nous avons besoin les uns des autres. Cette semaine vous avez vécu une expérience d’écoute et de partage. Est-ce que pour certains d’entre vous ceci a permis de découvrir ou d’approfondir ce que signifie faire confiance à Dieu et faire confiance aux autres ?

Certains jeunes restent plus qu’une semaine à Taizé. Avec moi ce soir, il y a Marjorie, une de nos volontaires, qui vient du Brésil. Marjorie, que signifie pour vous vivre à Taizé comme volontaire ? Qu’est-ce qui est le plus important dans votre expérience ici ?

Marjorie : Le moment le plus important pour moi pendant cette période de volontariat a été de découvrir et de ressentir l’amour de Dieu pour moi, telle que je suis. Au Brésil, j’ai grandi dans une société où il y a beaucoup de pression pour avoir des choses et réussir professionnellement. Je pensais donc que la façon d’être quelqu’un, pour que les gens m’aiment d’une manière ou d’une autre, c’était par le statut, par ce que je faisais.

Lorsque je suis arrivée à Taizé, mon intention était de n’y passer qu’une semaine. Je ne comprenais pas bien ce qu’était la vie ici dans la communauté. Et même si je ne comprenais pas grand-chose, après quelques jours, j’ai ressenti le désir de rester ici plus longtemps et je suis devenue volontaire.

Je n’avais jamais vécu dans une communauté auparavant, mais ici je me suis sentie acceptée. J’ai senti que je n’avais pas besoin de répondre à une norme. Je me suis sentie libre d’être. Les moments de prière dans l’église, de prière personnelle, les échanges au cours de la journée étaient précieux. Souvent, les conversations les plus profondes et les plus inattendues ont lieu lorsque nous faisons des choses simples... Faire la vaisselle, nettoyer les toilettes ou vendre des crêpes à Oyak. Et c’est dans ces relations avec les autres, avec le travail et avec moi-même que j’ai reconnu ma relation avec Dieu et cet amour profond venant de Lui, et que cela a changé quelque chose en moi. Et c’est avec cet amour qu’aujourd’hui, même avec mes peurs et mes insécurités, je me sens plus libre d’être moi-même. D’essayer de trouver le chemin qui a vraiment du sens pour moi.
Comment est-ce que vous allez continuer ce chemin une fois de retour chez vous ? Pendant les jours qui vous restent à Taizé, pouvez-vous essayer de vous poser la question « Qu’est-ce que j’ai découvert ces jours ? ». Ensuite, dans la prière, demandez très simplement à Dieu de vous montrer comment traduire cela dans votre vie quotidienne. Ceci n’est pas facile, mais l’Esprit Saint peut-il vous donner la force et le courage de continuer à nourrir cette découverte ?

Dans la lecture de ce soir, JESUS nous a dit ces mots étonnants : « Qui donnera sa vie à cause de moi la sauvera » (Luc 9,24). Pour chacun, il ne s’agit pas de s’accrocher à une expérience, mais de laisser nos expériences nous tourner vers le Christ, pour que lui transforme nos vies. Dans un certain sens, nous devrions oublier le nom de Taizé pour que cette transformation s’opère. La vie de tous les jours dans notre famille, dans notre école, au travail ou aux études n’est pas facile, mais sommes-nous prêts à risquer de donner notre vie pour suivre le Christ ? Est-ce que pendant le temps de Carême vous pourriez porter cette question dans vos cœurs ?

Demain soir, venez nous rejoindre déjà à 20h dans l’église pour prier en silence pour la paix. Il y a tant de violences dans nos sociétés et dans le monde. Des personnes innocentes subissent les injustices de la guerre. Nous pouvons penser à l’Ukraine, Gaza, Myanmar, aux otages et à leurs familles… Une paix durable n’est pas possible sans la justice pour tous, surtout pour ceux qui souffrent. Face à ces situations, souvent nous ne savons pas quoi faire, mais nous tenir en silence devant Dieu peut être un signe de solidarité avec ces personnes et de notre désir de donner notre vie pour eux. Et qui sait, peut-être que nous recevrons des intuitions pendant ce silence qui vont nous pousser à vivre concrètement cette solidarité pour devenir des pèlerins de paix.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 18870

Taizé : Vivre en frères - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Taizé : Vivre en frères   Taizé : Vivre en frères - Page 7 Icon_minipostedSam 06 Avr 2024, 8:31 pm




Méditation de frère Alois

« Tenir toujours ensemble passion et résurrection »


Samedi Saint | Samedi 8 avril 2023
En cette semaine sainte, nous avons entendu, à chaque prière commune, un passage des Évangiles de la Passion. Cela nous a aidés à entrer dans une contemplation, dans une compréhension plus profonde du Christ, pour l’accompagner d’une certaine manière dans l’extrême souffrance qui a marqué les derniers jours de sa vie sur notre terre.

Et hier soir, c’est autour de la croix de JESUS que nous nous sommes rassemblés, comme nous le faisons chaque vendredi à Taizé. Pourquoi lui, JESUS, qui n’avait fait de mal à personne, a été ainsi mis à mort ? Aucune explication ne suffit pour répondre vraiment à cette question.

J’ai reçu il y a quelques jours une lettre d’un ami qui souffre d’une grave maladie et qui m’écrivait : « Je dois accepter intérieurement la souffrance et les douleurs toujours plus marquées. Mais avec cette semaine sainte il y a aussi des lumières de résurrection qui nous sont données... Tenir toujours ensemble passion et résurrection, à chaque moment, à chaque pas… »

Peut-être cet ami indique-t-il un chemin pour trouver un sens à la mort de JESUS ? Une mort qui trouve son sens entier, son accomplissement final, dans ce qui vient après, dans la joie de la Résurrection qui emplit les cœurs des femmes au tombeau et de ses disciples.

En ce jour du Samedi saint, nous sommes invités à nous souvenir que le Christ est ainsi entré dans le mal. Il a porté la paix et l’amour de Dieu, là où tout est contre la paix et contre l’amour, jusque dans l’absurdité de la violence de la mort.

Et cela nous concerne directement aujourd’hui ! Car nous voyons bien le mal à l’œuvre dans le monde, les guerres et la violence, la souffrance des innocents. La joie du matin de Pâques ne nous fait pas oublier le mal et la souffrance, au contraire elle nous permet d’ouvrir les yeux face au mal qui existe dans le monde et dans nos vies, sans naïveté mais avec un regard d’espérance.

Un jeune m’a dit : « Est-ce que Dieu s’occupe encore du monde ? J’aimerais bien le croire mais où est-il ? » Je dois dire que je peux aussi avoir des moments où je ressens ces questions, comme lors d’un récent séjour en Ukraine, où nous avons prié dans les villes martyres de Bucha et Irpine. À ces questions qui nous assaillent parfois, il n’y a pas de réponses faciles : parfois il s’agit de tenir dans une confiance et de persévérer sans voir.



Devant ces questions parfois existentielles, il me semble qu’il y a une urgence : nous retrouver ensemble plus souvent, pour prier et partager avec d’autres. C’est dans cet esprit que nous allons poursuivre le pèlerinage de confiance, particulièrement après ces années marquées par la pandémie.

Le 30 septembre, avec d’autres mouvements et communautés de diverses origines ecclésiales, nous nous retrouverons à Rome pour une veillée de prière œcuménique à la veille de l’assemblée synodale de l’Église catholique. Il y aura aussi un programme sur tout le week-end pour les jeunes qui voudront venir à cette occasion.

Cet événement s’appelle “Together | Rassemblement du peuple de Dieu”. Le pape François invite les frères et sœurs de toutes les Églises à venir à Rome à cette occasion. Récemment, une pasteure qui prépare ce rassemblement avec beaucoup d’autres disait : c’est un œcuménisme de la solidarité, nous allons prier pour une Église à un moment important de son histoire. Alors nous sommes tous invités à nous mettre en route !

Et à la fin de l’année, nous aurons notre prochaine rencontre européenne dans la belle ville de Ljubljana, la capitale de la Slovénie. Des jeunes de ce pays sont ici parmi nous et ils préparent un accueil chaleureux pour nous tous.



Demain matin, nous nous saluerons avec ces paroles : « Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité », comme c’est la tradition dans les Églises d’Orient. Ces paroles ne rappellent pas seulement l’événement passé de la résurrection de JESUS, mais elles expriment notre espérance pour aujourd’hui et pour demain : une nouvelle création, une terre nouvelle sont possibles où régnera la justice.

Pour garder et toujours retrouver l’élan de cette foi pascale, nous avons besoin de cheminer avec d’autres, de parler avec d’autres de notre foi, de nos doutes, de comment prier. Nous avons aussi besoin de nous laisser inspirer les uns les autres par des témoignages de vie.

Demain matin, notre frère Githinji va s’engager pour toute son existence dans notre communauté. Après plusieurs années de préparation, il accomplira un pas de confiance, il dira un oui pour toute sa vie au Christ et à nous ses frères. Ses parents et son frère sont arrivés du Kenya et d’autres s’uniront à nous par la transmission en direct.

Il y a beaucoup de manières différentes de suivre le Christ ressuscité. Mais à tous, où que nous soyons, le Christ nous propose, comme à notre frère Githinji, de lui donner notre confiance et de cheminer avec lui jusqu’à la fin de notre vie, sans regarder en arrière.

Laissons éclater demain la joie de la résurrection, qu’elle touche nos cœurs et qu’elle soit avec nous tous dans notre vie de tous les jours !


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 18870

Taizé : Vivre en frères - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Taizé : Vivre en frères   Taizé : Vivre en frères - Page 7 Icon_minipostedLun 20 Mai 2024, 7:43 pm





Méditation de frère Matthew

Pentecôte 2024
Célébrer le don de l’Esprit Saint


Samedi 18 mai 2024
Nous voici à la veille de la Pentecôte. Nous allons célébrer le don de l’Esprit Saint. Ce soir nous avons entendu les paroles de JESUS dans l’Évangile de St Jean où il invite chaque personne qui a soif de venir à lui et celles et ceux qui mettent leur confiance en lui de boire.

Nous avons tous soif de quelque chose. Peut-être n’avons-nous pas vraiment soif de Dieu. Peut-être avons-nous plutôt soif de succès, d’amitié ou d’acceptation. Mais si nous sommes honnêtes avec nos petits désirs, ils nous conduiront à JESUS.

Nous devons remonter le ruisseau pour arriver à la source. Il ne s’agit pas de supprimer nos désirs. Au contraire, notre foi libère nos désirs et nos soifs en révélant leur véritable but.

Alors laissons nos soifs nous conduire vers JESUS et boire à sa source. En buvant à cette source n’entrons-nous pas dans une sorte d’attente de ce qu’il va nous donner ?

C’est là où nous rejoignons les disciples de JESUS, ses amis, qui, après qu’il se soit relevé de la mort, se sont réunis pour prier à Jérusalem avec Marie et probablement d’autres, en attendant la force de l’Esprit Saint qu’il leur avait promis et qui leur donnera de témoigner de son amour.

Demain nous allons lire le récit des Actes des Apôtres où la promesse de JESUS s’accomplit. C’était le jour d’une des grandes fêtes et soudain les amis de JESUS ont entendu comme un vent violent. Puis, comme des flammes pareilles à des langues de feu descendent sur chacun d’eux. Ils se mettent à parler dans des langues différentes.

Les habitants de Jérusalem et les pèlerins venus de divers pays sont étonnés et même perplexes. Comment se fait-il que ces gens simples de la campagne parlent dans des dialectes et des langues différentes ? Chacun comprend ce qui se dit dans sa propre langue.

Pierre, plein de courage, se lève et leur parle de JESUS. Ils comprennent qu’ils sont accueillis, aimés de Dieu et qu’il y a une place pour eux dans une communauté ensemble avec d’autres qui cherchent Dieu.

La promesse de JESUS est en train de s’accomplir. Pierre est devenu témoin par le don de l’Esprit Saint. Les autres amis de JESUS le rejoindront dans ce témoignage.

Vous quittez Taizé bientôt. Comment allez-vous continuer à vous réunir avec d’autres qui cherchent Dieu, comme vous l’avez fait cette semaine, pour attendre Dieu et pour écouter les promesses de JESUS ?

Sommes-nous prêts à prendre le risque de nous abandonner, d’écouter et d’apprendre ce que l’Esprit nous dit aujourd’hui ? D’être dérangés, basculés et mis face à des défis ? Et si Dieu créait quelque-chose de tout à fait neuf dans nos communautés… ?

Comment parler de JESUS dans une langue que les autres comprennent ? Le don de l’Esprit Saint nous pousse à rencontrer des personnes là où elles en sont, à les écouter d’abord.

C’est seulement comme cela que nous pouvons apprendre leur langage. Et c’est seulement à ce moment-là que nous pouvons communiquer ce que nous avons compris de JESUS, et cela en premier lieu par notre vie.

Ainsi, devenir témoin de JESUS, de son amour, devient possible pour nous tous.

Je viens de rentrer de l’Ukraine. Avec deux autres frères, nous avons visité entre autres les villes de Lviv, Ternopil, Zhitomir et Kyiv.

Nous y sommes allés sans projet si ce n’est d’écouter les gens, de prier avec eux et d’offrir un signe de solidarité, de leur dire que nous ne les oublions pas.

Dans chaque rencontre nous avons rencontré des personnes pleines de courage qui aiment leur pays et qui sont prêtes à tout donner pour rester libres.

Même si en beaucoup d’endroits la vie semble normale, comme dans d’autres pays européens, l’inquiétude n’est jamais loin et augmente même après deux années de guerre. Une guerre qui est toujours là.

Les sirènes d’alerte se déclenchent régulièrement, il y a des coupures d’électricité et lorsqu’on se rend dans les cimetières, on ne peut que remarquer les nouvelles tombes qui accueillent des combattants souvent très jeunes.

Pour beaucoup, la foi est un grand soutien qui permet de tenir dans une espérance et aussi d’aider les personnes qui sont dans le besoin. Les gens nous saluaient avec la salutation pascale : « Le Christ est ressuscité ! Et nous répondions « Il est vraiment ressuscité ! »

Alors le sourire revient sur les visages et même s’il n’est pas toujours facile de croire dans la Résurrection, nous avons compris la force qu’il y a dans cette salutation. La souffrance n’aura jamais le dernier mot.

Est-ce que je peux vous demander de ne pas oublier le peuple ukrainien, de prier pour lui afin que la paix, la justice et la liberté règnent dans son pays ? Ainsi comme nous, vous deviendrez des pèlerins de paix et soutiendrez les personnes dont l’avenir est menacé par la guerre.

Dernière mise à jour : 20 mai 2024



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 18870
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Taizé : Vivre en frères - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Taizé : Vivre en frères   Taizé : Vivre en frères - Page 7 Icon_minipostedVen 05 Juil 2024, 7:34 pm




Méditation de frère Matthew
Choisir la voie d’un plus grand amour

Jeudi 27 juin 2024


Bien que nous soyons déjà assez nombreux à Taizé cette semaine, c’est le moment, juste avant les grandes rencontres d’été, où nos frères peuvent prendre un peu de repos. Nous ne sommes pas tous ici en ce moment. Comme vous, nous avons parfois besoin d’une pause et d’expérimenter une nouvelle manière d’être pendant un certain temps.

La semaine dernière, j’étais avec deux frères dans les montagnes. Se plonger dans la beauté de la nature a été un véritable cadeau. Au sommet des montagnes, c’était encore l’hiver, mais en redescendant, nous sommes passés du printemps à l’été, en voyant avec plaisir les crocus, les narcisses, les géraniums et les azalées.

Comme la création de Dieu est merveilleuse ! Lorsque nous la contemplons, nous ne pouvons que rendre grâce pour ce que nous voyons.

En même temps, nous prenons conscience que Dieu nous demande de prendre soin de ce qui nous est donné. Dans une autre vallée, à une courte distance, des inondations ont dévasté un village lors d’un événement météorologique extrême probablement lié au changement climatique.

Chacun d’entre nous a un rôle à jouer dans le soin de la création blessée de Dieu, dont notre famille humaine blessée fait partie. Les petits choix que nous faisons peuvent faire partie de quelque chose de bien plus grand que ce que nous pouvons imaginer.

Notre monde et notre société nous posent actuellement de nombreux défis. En tant que personnes désireuses de suivre le Christ, nous ne voulons pas fuir ces défis, mais les considérer à la lumière de notre confiance en son amour.

Cette semaine, pendant la prière du soir, nous avons lu les chapitres 5 et 6 de l’Évangile de Matthieu, un recueil d’enseignements de JESUS que nous appelons souvent le Sermon sur la Montagne. C’est comme si, par ses paroles, des paroles qui reflètent sa propre vie, JESUS nous ouvrait un chemin.

En écoutant ces paroles, nous comprenons que nous sommes toujours appelés à choisir la voie d’un plus grand amour. Cela affecte la façon dont nous voyons les autres et les choix que nous faisons à leur égard.

À l’âge de 19 ans, j’ai lu le livre d’un théologien allemand appelé Dietrich Bonhoeffer. Il s’intitulait Le prix de la grâce et il a eu une grande influence sur moi. Il s’agit en partie d’un commentaire du Sermon sur la montagne.

Bonhoeffer a vécu en temps de guerre. Il a vu le danger de compromettre notre foi avec la tyrannie et la politique de la haine. Les choix qu’il a faits lui ont coûté la vie, mais son témoignage nous parle encore aujourd’hui dans notre monde complexe.

Beaucoup de nos pays en Europe et en Occident, mais aussi ailleurs dans le monde comme en Bolivie et au Kenya, sont à la croisée des chemins. Comme Bonhoeffer, serons-nous prêts à prendre le risque de choisir la voie d’un plus grand amour, à montrer que l’Évangile nous conduit à vivre et à cheminer pour et avec les autres ?

C’est ainsi que nous pourrons nous rapprocher des personnes vulnérables et opprimées et peut-être contribuer à surmonter les polarisations qui cherchent à diviser. Nous pouvons devenir des pèlerins de la paix là où Dieu nous place.

Vous vous préparez à quitter Taizé. Quand vous rentrerez chez vous, regardez quelles occasions existent déjà autour de vous pour prier, écouter la Parole de Dieu et construire une communauté avec d’autres. Ce n’est pas facile, mais c’est possible.

J’aimerais vous demander de relire, au cours des prochaines semaines, le Sermon sur la montagne, tiré des chapitres 5 et 6 de l’Évangile de Matthieu. Lisez-le lentement, laissez ses mots vous pénétrer profondément et laissez-les vous guider dans les choix que vous faites.

Demain soir, rejoignez-nous à 20 heures pour prier en silence ici dans l’église pour la paix dans le monde. Il y a tant de situations de violence dans nos familles, nos sociétés et de guerre.

En restant dans la prière silencieuse, nous montrons notre solidarité avec ceux qui souffrent. Et peut-être que des intuitions s’élèveront dans nos cœurs pour nous aider à faire les choix qui nous sont possibles.

Voulez-vous nous rejoindre à Tallinn, la capitale de l’Estonie, du 28 décembre au 1er janvier ? C’est là que se tiendra notre 47e rencontre européenne. Joignez-vous à nous pour prier pour la paix dans le monde et sur notre continent, où la guerre est à nouveau présente.

À Tallinn, nous voulons vivre un signe visible d’une Europe ouverte et accueillante. Ce sera aussi l’occasion de partager notre foi avec des jeunes venus de partout. Nous nous réjouissons de vous y retrouver !

Dernière mise à jour : 28 juin 2024


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Taizé : Vivre en frères - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Taizé : Vivre en frères   Taizé : Vivre en frères - Page 7 Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 

Taizé : Vivre en frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

 Sujets similaires

-
» Taizé, la rencontre européenne de Turin reportée d’un an
» À Taizé, des règles strictes pour protéger les jeunes
» Rencontre européeenne de Taizé à Madrid
»  La communauté de Taizé fête discrètement ses 80 ans
» Les jeunes de Taizé réunis à Bâle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: Vie monastique-