*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Persécutions Religieuses en Irak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedLun 30 Juil 2012, 5:45 pm







En Irak se déroule actuellement une guerre Interconfessionnelle entre Chiites et Sunnites qui occasionne de très nombreux morts et blessés suite aux très nombreux attentats,

Mais dans le même temps, un climat de Persécution Religieuse s'est installé à l'encontre des Minorités, et notamment à l'encontre des Chrétiens,


Irak

Le 12 janvier 2009

APPARTENANCE RELIGIEUSE
Musulmans : 97,3 %
Chrétiens : 1,8 %
Autres : 0,9 %

Catholiques baptisés : 301 000

SUPERFICIE
438 317 km2

POPULATION
31 467 000 habitants

RÉFUGIÉS
35 218

DÉPLACÉS
2 764 000

Au cours de l’année 2009 et du premier semestre de l’année 2010, les violences infligées aux chrétiens d’Irak n’ont pas cessé, passant par des phases de calme relatif jusqu’à des périodes de véritables persécutions.
Mgr Philip Najim, procureur de l’Eglise chaldéenne près le Saint-Siège, a rapporté que « des groupes armés entrent dans les quartiers habités par les chrétiens et tuent, à l’aveuglette, tous ceux qu’ils trouvent sur leur chemin. Ce sont des meurtres exécutés de sang froid et en plein jour, devant des dizaines de témoins, comme si ces groupes voulaient montrer qu’ils peuvent agir en toute impunité, qu’ils ont le contrôle de la ville ».
« Nous sommes la cible d’une campagne de liquidations et de violences aux objectifs politiques », a déclaré pour sa part Mgr Louis Sako, l’archevêque chaldéen de Kirkouk. Pour Mgr Georges Casmoussa, son homologue syrien-catholique de Mossoul, les islamistes auteurs de ces crimes entendent faire supprimer par le Parlement les quotas rendant obligatoire la représentation des minorités religieuses au sein des conseils municipaux.
A ces violences s’est ajouté le retrait de l’article 50 de la loi électorale qui fixe les règles pour les scrutins des conseils provinciaux et dont la première version garantissait la représentativité des minorités dans lesdits conseils. Cependant, au Parlement, les minorités (chrétiens compris) disposent de huit sièges sur 325.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMar 31 Juil 2012, 6:02 pm






Et cela ne concerne que l'année 2010,

Source: aed-france.org


Mossoul

C’est à Mossoul qu’a eu lieu le plus grand nombre d’agressions. Dans cette ville à majorité sunnite, les chrétiens vivent sous le régime de la charia (loi islamique) : les chrétiennes doivent porter le voile lorsqu’elles sortent de chez elles ; les transports publics ne sont plus mixtes.
Sous la terreur, quelque 1694 familles chrétiennes ont fui la ville, soit plus de 12 000 personnes.
Début novembre 2008, deux chrétiennes, qui étaient sœurs, Lamia et Walaa Sbeih, ont été tuées par une bande armée dans le quartier d’Alkahira, situé au centre-ville. La première a été abattue devant chez elle, alors qu’elle attendait l’autobus pour aller à son travail, tandis que la seconde a été poignardée à l’intérieur de leur maison. Leur mère a été blessée lors de cette attaque. Ces assassinats ont eu lieu alors que les familles chrétiennes qui avaient quitté Mossoul lors des tueries de septembre-octobre commençaient à rentrer à leur domicile.
Début juillet 2009, un attentat à la voiture piégée a eu lieu près de l’église Notre-Dame, blessant trois enfants.
Le 26 novembre 2009, un attentat à l’explosif a détruit une partie du couvent Sainte-Thérèse où vivaient six religieuses dominicaines. Le même jour, une bombe a explosé à côté de l’église chaldéenne Saint-Ephrem, endommageant gravement le bâtiment.
Le 9 décembre, deux frères chrétiens ont été tués par balles dans la tête alors qu’ils réparaient leur camionnette sur la voie publique.
Le 15 décembre, un attentat à la bombe a été perpétré contre l’église syrienne-catholique de l’Annonciation, tandis qu’une voiture piégée visait l’église syrienne-orthodoxe de l’Immaculée et une école chrétienne, causant la mort de cinq chrétiens dont un nouveau-né et blessant 40 personnes.
Le 23 décembre, un chariot piégé a explosé contre l’église syrienne-orthodoxe Saint-Thomas (deux morts, cinq blessés) ; une bombe a été lancée contre l’église chaldéenne Saint-Georges, tuant trois personnes (un chrétien et deux musulmans).
Le jour de Noël 2009, une bombe a été lancée contre un autobus transportant des
chrétiens. Au moins onze d’entre eux ont été tués. Le 30 décembre 2009, un diacre a été battu à mort.
Les 12, 15 et 17 janvier 2010, trois commerçants chrétiens, Hikmat Sleiman, Amjad Hamid Abdulhallah et Saadallah Youssif Jorjis, ont été assassinés. Le second a été abattu en pleine rue alors que se déroulait la cérémonie d’installation du nouvel archevêque chaldéen, Mgr Emile Shimoun Nona, successeur de Mgr Rahho.
Du 14 au 25 février 2010, en l’espace de dix jours, neuf autres chrétiens ont été tués : deux commerçants, Rayan Salem Elias et Mounir Fatoukhi ; deux étudiants qui étaient aussi cousins, Ziya Toma et Ramsen Shmael, et un autre chrétien, Wissam George, ont été abattus par balles en pleine rue, tandis qu’un autre était enlevé.
Le 21 février, un chrétien orthodoxe, Adnan al-Dahan, enlevé une semaine plus tôt, a été retrouvé assassiné.
Puis, un père et ses deux fils, syriens-catholiques, ont été assassinés chez eux sous les yeux de leur mère et de leur sœur.
Enfin, un autre crime a décimé la famille Mazen, dont l’un des fils est prêtre. Le père et deux des frères de ce dernier ont été assassinés dans leur maison par trois jeunes musulmans. Le Père Mazen avait été kidnappé en 2008 avant d’être libéré contre le paiement d’une rançon.
Le 2 mai 2010, quatre personnes ont été tuées et 171 autres blessées dans un attentat à la bombe contre un convoi d’autobus transportant des étudiants d’une localité à majorité chrétienne, Qaraqosh, à l’Université de Mossoul. Le 10 avril précédent, dans une ville proche, Hamdaniya, une statue du Christ Rédempteur de 4 m de haut, inspirée de celle de Rio de Janeiro, au Brésil, avait été érigée. L’attentat pourrait être une riposte à cette initiative.
Les trois évêques de la ville, Gregorios Saliba (syrien-orthodoxe), Georges Casmoussa (syrien-catholique) et Emile Nona (chaldéen), ont remis un appel aux autorités locales, dans lequel ils dénoncent « un plan prémédité pour faire pression sur les Eglises ». « Ces actes répétés nous font croire que nous ne sommes pas désirés dans la ville, qui est pourtant notre patrie ». Puis, le patriarche syrien-catholique, Mar Ignace Joseph III Younan, a adressé une supplique au Premier ministre, Noury al-Maliki, dans laquelle il écrivait notamment : « Aucune conscience humaine ne peut accepter cette absence de sécurité à Mossoul, où il est devenu légal de tuer des innocents sans défense. Nous sommes surpris par les raisons des fonctionnaires du gouvernement et par leur échec ; nous ne pouvons qu’en déduire une complicité dans le processus de vider la ville de Mossoul des chrétiens qui vivent là depuis des siècles ».











Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMar 31 Juil 2012, 8:29 pm



---- FAIS ATTENTION RAMOSI Persécutions Religieuses en Irak 307887



@RAMOSI a écrit:





Et cela ne concerne que l'année 2010,

Source: aed-france.org


Mossoul

C’est à Mossoul qu’a eu lieu le plus grand nombre d’agressions. Dans cette ville à majorité sunnite, les chrétiens vivent sous le régime de la charia (loi islamique) : les chrétiennes doivent porter le voile lorsqu’elles sortent de chez elles ; les transports publics ne sont plus mixtes.
Sous la terreur, quelque 1694 familles chrétiennes ont fui la ville, soit plus de 12 000 personnes.
Début novembre 2008, deux chrétiennes, qui étaient sœurs, Lamia et Walaa Sbeih, ont été tuées par une bande armée dans le quartier d’Alkahira, situé au centre-ville. La première a été abattue devant chez elle, alors qu’elle attendait l’autobus pour aller à son travail, tandis que la seconde a été poignardée à l’intérieur de leur maison. Leur mère a été blessée lors de cette attaque. Ces assassinats ont eu lieu alors que les familles chrétiennes qui avaient quitté Mossoul lors des tueries de septembre-octobre commençaient à rentrer à leur domicile.
Début juillet 2009, un attentat à la voiture piégée a eu lieu près de l’église Notre-Dame, blessant trois enfants.
Le 26 novembre 2009, un attentat à l’explosif a détruit une partie du couvent Sainte-Thérèse où vivaient six religieuses dominicaines. Le même jour, une bombe a explosé à côté de l’église chaldéenne Saint-Ephrem, endommageant gravement le bâtiment.
Le 9 décembre, deux frères chrétiens ont été tués par balles dans la tête alors qu’ils réparaient leur camionnette sur la voie publique.
Le 15 décembre, un attentat à la bombe a été perpétré contre l’église syrienne-catholique de l’Annonciation, tandis qu’une voiture piégée visait l’église syrienne-orthodoxe de l’Immaculée et une école chrétienne, causant la mort de cinq chrétiens dont un nouveau-né et blessant 40 personnes.
Le 23 décembre, un chariot piégé a explosé contre l’église syrienne-orthodoxe Saint-Thomas (deux morts, cinq blessés) ; une bombe a été lancée contre l’église chaldéenne Saint-Georges, tuant trois personnes (un chrétien et deux musulmans).
Le jour de Noël 2009, une bombe a été lancée contre un autobus transportant des
chrétiens. Au moins onze d’entre eux ont été tués. Le 30 décembre 2009, un diacre a été battu à mort.
Les 12, 15 et 17 janvier 2010, trois commerçants chrétiens, Hikmat Sleiman, Amjad Hamid Abdulhallah et Saadallah Youssif Jorjis, ont été assassinés. Le second a été abattu en pleine rue alors que se déroulait la cérémonie d’installation du nouvel archevêque chaldéen, Mgr Emile Shimoun Nona, successeur de Mgr Rahho.
Du 14 au 25 février 2010, en l’espace de dix jours, neuf autres chrétiens ont été tués : deux commerçants, Rayan Salem Elias et Mounir Fatoukhi ; deux étudiants qui étaient aussi cousins, Ziya Toma et Ramsen Shmael, et un autre chrétien, Wissam George, ont été abattus par balles en pleine rue, tandis qu’un autre était enlevé.
Le 21 février, un chrétien orthodoxe, Adnan al-Dahan, enlevé une semaine plus tôt, a été retrouvé assassiné.
Puis, un père et ses deux fils, syriens-catholiques, ont été assassinés chez eux sous les yeux de leur mère et de leur sœur.
Enfin, un autre crime a décimé la famille Mazen, dont l’un des fils est prêtre. Le père et deux des frères de ce dernier ont été assassinés dans leur maison par trois jeunes musulmans. Le Père Mazen avait été kidnappé en 2008 avant d’être libéré contre le paiement d’une rançon.
Le 2 mai 2010, quatre personnes ont été tuées et 171 autres blessées dans un attentat à la bombe contre un convoi d’autobus transportant des étudiants d’une localité à majorité chrétienne, Qaraqosh, à l’Université de Mossoul. Le 10 avril précédent, dans une ville proche, Hamdaniya, une statue du Christ Rédempteur de 4 m de haut, inspirée de celle de Rio de Janeiro, au Brésil, avait été érigée. L’attentat pourrait être une riposte à cette initiative.
Les trois évêques de la ville, Gregorios Saliba (syrien-orthodoxe), Georges Casmoussa (syrien-catholique) et Emile Nona (chaldéen), ont remis un appel aux autorités locales, dans lequel ils dénoncent « un plan prémédité pour faire pression sur les Eglises ». « Ces actes répétés nous font croire que nous ne sommes pas désirés dans la ville, qui est pourtant notre patrie ». Puis, le patriarche syrien-catholique, Mar Ignace Joseph III Younan, a adressé une supplique au Premier ministre, Noury al-Maliki, dans laquelle il écrivait notamment : « Aucune conscience humaine ne peut accepter cette absence de sécurité à Mossoul, où il est devenu légal de tuer des innocents sans défense. Nous sommes surpris par les raisons des fonctionnaires du gouvernement et par leur échec ; nous ne pouvons qu’en déduire une complicité dans le processus de vider la ville de Mossoul des chrétiens qui vivent là depuis des siècles ».















1 - CELA VA CERTAINEMENT OFFENCER LES MUSULMANS Persécutions Religieuses en Irak 631461





LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL Persécutions Religieuses en Irak 22447
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMar 31 Juil 2012, 8:34 pm



@ SPIRIT,


Tu m'en veux pas, j'espère...?


Amicalement.





Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7765
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMer 01 Aoû 2012, 12:58 am

Cher Ramosi,

En lisant ces sujets, comment ne pas réagir Persécutions Religieuses en Irak 895784 ????

Je ne peux demeurer passive à cela. Sad

Et ils sont nombreux en france, nos enfants vont

avoir à dealer avec leurs lois si nous, les adultes

ne faisons rien aujourd'hui.

Amicalement Mick

.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMer 01 Aoû 2012, 3:23 am



@ mick lapt,


C'est pour cela que j'en parle,


D'autant plus que les Medias français n'en parlent pas, ou très peu,


Le sort des Chrétiens d'Orient ne les interressent pas vraiment...


Et comme je le dis plus haut, l'article ne concerne que l'année 2010,


Depuis, ça a empiré !








Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMer 01 Aoû 2012, 5:01 am



---- REPLIQUE HONNETE ET SURTOUT " LOGIQUE " Persécutions Religieuses en Irak 307887



@RAMOSI a écrit:


@ mick lapt,


C'est pour cela que j'en parle,


D'autant plus que les Medias français n'en parlent pas, ou très peu,


Le sort des Chrétiens d'Orient ne les interressent pas vraiment...


Et comme je le dis plus haut, l'article ne concerne que l'année 2010,


Depuis, ça a empiré !











1 - D` une part tu nous presente des atrocitees faites aux chretiens

2 - PS : ma famille etant TOUS des chretiens catholiques

3 - ENSUITE : moi , ayant le sang chaud a la lecture de tes textes

4 - Je reagis comme un etre humain qui ne veux pas voir ca dans son pays

5 - Et .... " TOI " ... tu montes sur tes grands chevaux lorsque je

6 - Ne fais que DEFENDRE MA " TRES CHERE LIBERTE "

7 - Que mes ancetres m`ont apportes en sacrifiant leurs vies

8 - Dans plusieurs guerres , des guerres qui se voulaient de detruire

9 - Toute democratie , donc , je parle au nom de tous ceux qui sont mort

10 - Pour preserver notre LIBERTE .

11 - Tu echanges avec les musulmans d`une facon digne d`un ami sincere

12 - MAIS .... sur ce topic , tu denonces leur religion scratch

13 - Auquel ils tiennent tres a coeur , comme si ces atrocites

14 - Ne sont pas faites par des musulmans

15 - Mais cette logique islamique , c`est une toute autre histoire .

13 - Ca fait comme un peu bizarre , ne trouves-tu pas scratch ?




LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL Persécutions Religieuses en Irak 22447
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMer 01 Aoû 2012, 5:45 am




@ SPIRIT,


J'ai toujours été très choqué lorsque je vois une Minorité quelque part dans le Monde, être Persécutée,

Et malheureusement, elles sont nombreuses à l'être,

Que ce soit des minorités d'Amérindiens d'Amazonie, les Penans de Bornéo, d'autres minorités, ou actuellement les minorités Chrétiennes d'Orient,

Minorités Chrétienne dont le sort m'importe et qui de plus sont non armées et dans l'impossibilité de se défendre !

Donc j'en parle, je le dénonce...,

Mais cela n'implique pas de le dénoncer en employant des termes injurieux envers les Musulmans.

Telle est la problématique.


Amicalement.









Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMer 01 Aoû 2012, 8:23 pm




Description de la situation en 2006, qui depuis n'a fait qu'empirer (en provenance de Wikipedia)

Situation actuelle

La Libre Belgique, du 19 mai 2006, p. 15, évoque un tableau sombre du sort des chrétiens de ce pays. En Irak, les chrétiens sont persécutés et souvent contraints à l'exil selon les déclarations d'Amine Gemayel. Ils doivent faire face à une vague de fondamentalistes, notamment suite à l'extrémisme musulman.

En octobre 2006, un prêtre syriaque orthodoxe est enlevé et décapité et un jeune garçon de 14 ans est crucifié par des intégristes musulmans2. Les religieuses sont brutalisées et les femmes chrétiennes sont violées.

Relations avec les non chrétiens
Un article du Chiesa3, du 2 juin 2007, explique la situation des chrétiens, notamment dans le quartier à majorité chrétienne de Dora à 10 kilomètres au sud-ouest de la capitale. « Des groupes liés à al Qaïda ont instauré un prétendu “État islamique en Irak” » et prélève le jizah, l'impôt des infidèles, qui s'élève jusqu'à 200 dollars par an, soit de quoi subvenir aux besoins d'une famille de 6 personnes pendant 1 mois.

Certaines familles chrétiennes sont contraintes de donner une de leurs filles en mariage à un musulman pour rester. « Une fatwa interdit de porter la croix au cou. Quant aux églises, c’est à coups de grenades qu’elles ont été contraintes d’ôter les croix de leurs coupoles et de leurs façades. À la mi-mai, l’église assyrienne de Saint-Georges a été incendiée. » Le 31 octobre 2010, la veille de la Toussaint, 42 personnes ont été tuées et 60 autres blessées dans la cathédrale du Perpetuel Secours de Bagdad4. Les deux prêtres ont été tués. La France est préoccupée par le sort des chrétiens d'Irak.

L'histoire de Joseph Fadelle, irakien musulman converti au catholicisme, est racontée dans Le Prix à payer.









Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedJeu 02 Aoû 2012, 7:40 pm



Cet article date de 2010, et nous dit que la Communauté Chrétienne qui a l'origine était de 800 000, avait à cette date fondue de moitié,

Que doit il en être en 2012 , dans l'indifférence générale !


Nouvelles violences contre des chrétiens en Irak

Le Monde.fr avec AFP | 30.12.2010 à 21h35 • Mis à jour le 31.12.2010 à 08h17

Au moins deux chrétiens ont péri et 16 personnes ont été blessées jeudi 30 décembre dans dix attentats commis en moins de deux heures contre des maisons appartenant à des chrétiens de Bagdad, a annoncé un responsable du ministère de l'intérieur. "Au total, 14 bombes avaient été posées près de maisons appartenant à des chrétiens. Dix engins ont explosé", a-t-il indiqué.

Ces attaques ont été perpétrées à partir de 19 h 30, heure locale, dans plusieurs quartiers de la capitale irakienne contre une communauté visée à de nombreuses reprises ces deux derniers mois. L'attaque la plus sanglante a eu lieu dans le quartier d'Al-Ghadir, dans le centre de Bagdad, où une bombe artisanale a explosé vers 20 heures, tuant deux chrétiens et faisant trois blessés. Les autres explosions, toutes dues à des engins artisanaux, n'ont fait aucun mort, mais blessé treize autres chrétiens.

Al-Ghadir est un secteur où vivent toujours nombre de chrétiens, même si beaucoup ont récemment fui, du fait des menaces lancées par la branche irakienne d'Al-Qaida contre les membres de cette communauté. Début novembre, la nébuleuse islamiste avait qualifié les chrétiens de "cibles légitimes", quelques jours après avoir revendiqué l'attaque sanglante de la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours, où 44 fidèles et deux prêtres avaient été tués par un commando armé le 31 octobre.

ATTAQUES CIBLÉES

Ce n'est pas la première fois que des maisons appartenant à des chrétiens sont visées lors d'attaques presque simultanées. Le mois dernier, quelques jours après les menaces proférées par Al-Qaida, une série d'attentats visant les domiciles de chrétiens de la capitale avait fait six morts et 33 blessés, renforcé le profond sentiment d'insécurité et poussé davantage de membres de cette communauté à fuir vers la région autonome du Kurdistan, ou à prendre le chemin de l'exil vers l'étranger.

Le 25 décembre, c'est sous haute protection que les chrétiens d'Irak ont assisté aux messes de Noël alors que les dirigeants du pays les exhortaient à rester en Irak. Sur les 800 000 à un million de chrétiens qui vivaient en Irak avant l'invasion de 2003, il n'en reste plus que la moitié. Le 17 décembre, le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés a dénoncé un "lent mais régulier exode".




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedVen 03 Aoû 2012, 7:25 pm




Bagdad

Le 6 janvier 2008, des attentats ont été commis contre plusieurs bâtiments religieux : l’église chaldéenne Saint-Georges, dans le quartier de Ghadir, où le cardinal Emmanuel III Delly venait de célébrer la messe ; une église grecque-catholique et le couvent des Sœurs chaldéennes dans le quartier de Zaafraniya.
Le 5 avril 2008, le Père Youssef Adel Aboudi, prêtre de l’Eglise syrienne-orthodoxe, qui officiait dans l’église Saint-Pierre, a été assassiné en pleine ville par des hommes armés. Le meurtre a été commis devant sa femme et ses enfants. Directeur d’une école mixte accueillant des élèves chrétiens et musulmans, il avait reçu des menaces et subi des manœuvres d’intimidation visant à le pousser à abandonner cette activité, mais il n’y avait pas cédé. La semaine précédente, trois chrétiennes avaient été tuées.
A la mi-juillet 2009, une série d’attentats simultanés à l’explosif contre six églises de Bagdad ont entraîné la mort de quatre chrétiens tandis que trente-deux autres étaient blessés. L’un de ces attentats a visé l’église Notre-Dame juste après la messe célébrée par Mgr Shimoun Wardouni, l’évêque auxiliaire du patriarche chaldéen.
Le 15 décembre 2009, une bombe a explosé devant une église syrienne-catholique, entraînant la mort de quatre chrétiens.
Les membres des autres minorités non musulmanes peuvent eux aussi être la cible de violences. Ainsi, en août 2009, des musulmans ont abattu Wael Lazim Qarar, un joaillier appartenant à la minorité religieuse des mandéens qui vénèrent Jean-Baptiste. Au cours des dernières années, le nombre des mandéens, dont beaucoup ont émigré, a chuté de 100 000 à moins de 5 000.
Plusieurs quartiers de la capitale ont été désertés par leurs habitants chrétiens. Tel est le cas de Dora, à majorité sunnite. Selon Mgr Wardouni, « près de 20 000 chaldéens vivaient ici avant la guerre, il n’en reste plus que 2 500 ». La situation est la même à Bagdad Jadidat, majoritairement chiite. D’après un père de famille, Issa, « 75 % des chrétiens ont quitté le quartier aujourd’hui. Certains d’entre eux vendaient de l’alcool mais leur métier leur a été interdit ».
Joseph Yacoub, professeur à Lyon et spécialiste de l’Irak, a dénoncé la totale incapacité de l’Etat à garantir la sécurité des chrétiens. « Chaque fois que des députés chrétiens ont tenté de soulever cette question, leur demande est restée sans suite. Il faudrait établir une commission internationale d’enquête car le pays risque de se vider de sa population chrétienne».
En outre, les chrétiens sont de plus en plus victimes de discriminations, notamment au sein de l’enseignement, de l’administration et de l’emploi. Mgr Casmoussa a dénoncé certaines injustices : « La loi ne doit pas obliger le conjoint et les enfants d’un chrétien qui passe à l’islam à faire de même. Ni les élèves chrétiens en établissement public à suivre les cours sur l’islam ».



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedSam 04 Aoû 2012, 8:14 pm



Kurdistan

Beaucoup de chrétiens ont trouvé refuge dans le Kurdistan irakien, province autonome dont le gouvernement se montre accueillant. L’ancien ministre des finances, Sarkis Aghajan Mamando, lui-même chrétien, a pris en charge l’accueil de ces déplacés. Il a construit quelque 150 villages et 10 000 maisons, ainsi que des nombreuses églises. C’est ici que sont repliés les dominicains de Mossoul.
M.Sarkis Aghajan Mamando organise aussi des « comités de défense chrétiens » armés et rémunérés par ses soins. Les Kurdes chercheraient à attirer un maximum de chrétiens sur leur territoire et dans la plaine de Ninive qui le sépare de Mossoul en se faisant passer pour leurs protecteurs. Certains survivants des violences à Mossoul ont accusé « des éléments kurdes » d’avoir organisé les massacres d’octobre 2008. Ceux-ci auraient agi ainsi pour pousser les chrétiens, largement implantés dans et autour du Kurdistan, à se solidariser avec les Kurdes en adhérant à leurs partis politiques. Leur projet consisterait à créer une zone autonome chrétienne dans la plaine de Ninive ou à étendre le territoire qu’ils contrôlent. Tout en disant apprécier l’accueil réservé aux chrétiens au Kurdistan, Mgr Shimon Wardouni a déclaré : « Il ne faut pas qu’il y ait des conditions politiques à cette aide ». L’idée d’intégrer les chrétiens au Kurdistan lui paraît « très dangereuse » pour eux. « Notre histoire est nationale, nous ne pouvons pas vivre dans un ghetto. Nous voulons dépendre, comme tous les Irakiens, du gouvernement central de Bagdad».
Cependant, les chrétiens qui arrivent au Kurdistan se heurtent à l’obstacle de la langue (ils parlent l’arabe et non le kurde) et aux difficultés à trouver du travail. En outre, l’administration kurde n’a pas rendu aux chrétiens les terres dont ils avaient été dépossédés par le régime de Saddam Hussein durant la répression lancée en 1988 contre les Kurdes accusés de rébellion contre le pouvoir central. 400 villages chrétiens avaient alors été détruits.
Il reste que, dans le Kurdistan, la liberté religieuse est totale, et chacun a le droit de changer de religion sans encourir de sanctions. Néanmoins, la sécurité des chrétiens n’y est pas absolue.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedDim 05 Aoû 2012, 5:42 pm




Kirkouk

Le 9 janvier 2008, deux églises ont été visées par des attentats à la voiture piégée : la cathédrale chaldéenne du Sacré-Cœur et l’église syrienne-catholique Saint-Ephrem (Eglise dans le Monde, n° 138, 2ème tr. 2008). Le 18 août 2009, un médecin pédiatre, Sameer Georges Youssif, a été capturé dans cette ville. Ses ravisseurs ont demandé à sa famille une rançon de 500.000 dollars. Il a été libéré après 29 jours de torture.

Ninive

Le 26 septembre 2008, une chrétienne, médecin de profession, a été enlevée dans le village de Bartala, puis libérée. Une autre chrétienne, Mahasin Bachir, gynécologue, a été kidnappée puis relâchée à Baashiqa, près de Bartala.

Bassora

Aucune violence anti-chrétienne n’a été signalée dans le sud de l’Irak. Cependant, peu avant Noël 2009, Mgr Iman El-Banna, l’évêque chaldéen de Bassora, où vivent environ cinq mille chrétiens, a demandé à tous ses fidèles « de ne pas célébrer publiquement la fête de la Nativité ni de recevoir des invités chez eux ». Il s’agissait, a indiqué le communiqué de l’évêque, «d’afficher notre respect vis-à-vis des musulmans, spécialement des chiites, à l’occasion du Mouharram ». Cette fête commémore l’assassinat de l’imam Hussein, fils d’Ali et père du chiisme, tué en Mésopotamie en 680.

Face à tant d’injustices, Mgr Jean-Benjamin Sleiman, archevêque de Bagdad des latins, a déclaré : « La situation de la population irakienne chrétienne est celle d’une communauté qui a perdu foi dans son propre pays. C’est pourquoi l’émigration s’est transformée en un exode, une fuite. La peur domine tous les aspects de la vie et tout épisode de violence devient une menace mortelle ».



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedLun 06 Aoû 2012, 7:19 pm




Chrétiens d'Irak persécutés: « Ils ne nous tuent pas parce que nous sommes irakiens mais parce que nous sommes chrétiens. »
Écrit par Point de Bascule on 12 Novembre 2010. Posted in Actualités d'ici et d'ailleurs

Résumé d'un article publié dans le Christian Science Monitor (CSM) du 9 novembre 2010
Par Point de Bascule

Le 31 octobre dernier, des hommes armés ont attaqué l'église Notre-Dame du Salut de Bagdad en Irak. Suite à la tragédie, le CSM a publié un article qui établit un parallèle entre l'exode des juifs irakiens de 1940 et celui des chrétiens d'aujourd'hui. À l'époque, une communauté juive dynamique constituait une partie intégrante de la société irakienne. Aujourd'hui, seuls des récits historiques peuvent encore attester de la présence de cette communauté sur le sol irakien bien qu'elle y ait vécu depuis l'époque babylonienne.

Le premier ministre irakien Maliki a confié à Mgr Matoka de l'église syriaque d'Irak qu'il n'avait pas pu stopper la dernière attaque parce que les forces de sécurité nationale avaient été infiltrées par des traîtres. « C'est la seule raison que semblent pouvoir fournir les autorités gouvernementales pour expliquer les attaques meurtrières à l'encontre des chrétiens », a fait remarquer l'évêque.

Moins de fidèles qu'à l'habitude vinrent assister aux messes célébrées le dimanche après l'attaque. Les femmes chrétiennes ont recommencé se couvrir les cheveux lorsqu'elles quittent la maison afin d'éviter d'attirer l'attention. C'est une pratique à laquelle on n'avait pas assisté depuis les violences sectaires de 2006-07. L'évêque Matoka dont l'église a été attaquée en 2004 a déclaré : « Il n'y a plus d'électricité, plus d'eau potable, les rues sont délabrées. Il n'y a plus de travail pour les gens. »

Avant cette attaque, les chrétiens d'Irak représentaient un pourcentage disproportionné des réfugiés irakiens dans le monde. Dans le but de stopper ce flux migratoire, le gouvernement irakien a demandé aux pays européens de ne pas accepter ses citoyens en fonction de leur religion.

Note de PdeB: Cette situation rappelle la discrimination que des employés musulmans du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) firent subir aux chrétiens d'Irak en 2007 lorsqu'ils ignorèrent leur demande de statut de réfugié de façon concertée.

Une des victimes de l'attaque du 31 octobre qui était sur le point d'être transportée en Europe pour aller se faire soigner a déclaré : « J'étais l'une de celles qui voulait revenir mais nous allons tous quitter maintenant ». « Ce qui nous arrive c'est ce qui est arrivé aux juifs », a dit un autre membre de la communauté.

Bien que des milliers de chrétiens ait été tués sous le régime ottoman d'Irak il y a près d'une centaine d'années, l'attaque de la semaine dernière contre l'église Notre-Dame-du-Salut de Bagdad est la pire de l'histoire récente du pays.

« Ils ne nous tuent pas parce que nous sommes Irakiens mais parce que nous sommes chrétiens. C'est différent si je suis tué par une bombe ou lors d'un accident. Je ne dirai pas que je meure à cause du christianisme mais ils sont néanmoins entrés dans l'église en sachant fort bien qu'il n'y avait que des chrétiens à l'intérieur. Nos leaders demandent aux chrétiens de faire preuve de patience, d'avoir le courage de vivre main dans la main avec les musulmans... ‘Pourquoi sommes-nous en train de quêter? Dites-moi, je vous en prie? Pourquoi? Pour qu'ils nous laissent survivre?' », a déclaré le Père Douglas al-Bazi.

« Il est certain que je ne peux plus demander à personne de rester », dit-il. « Tout le monde me dit ‘Père je suis désolé mais je dois quitter. ‘ Ne vous excusez pas. Personne ne vous pousse à mourir, quel est l'avantage de mourir? ' »

Lire l'article au complet du Christian Science Monitor à
http://www.csmonitor.com/layout/set/print/content/view/print/342099






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12928
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMar 07 Aoû 2012, 7:38 pm



Tout ce qui est décrit ci-dessus date de 2010,


Et depuis, la situation n'a fait qu'empirer, fort malheureusement.


aed-france.org

Compte délivrer son prochain rapport sur la situation actuelle courant octobre 2012.















Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14722
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Persécutions Religieuses en Irak Empty
MessageSujet: Re: Persécutions Religieuses en Irak   Persécutions Religieuses en Irak Icon_minipostedMar 07 Aoû 2012, 8:38 pm

@RAMOSI a écrit:


Tout ce qui est décrit ci-dessus date de 2010,


Et depuis, la situation n'a fait qu'empirer, fort malheureusement.


aed-france.org

Compte délivrer son prochain rapport sur la situation actuelle courant octobre 2012.

Cela ne semble pas émouvoir nos musulmans.

Et si les rôles étaient inversés resteraient-ils gentiment dans leurs homes ? ............
Revenir en haut Aller en bas
 

Persécutions Religieuses en Irak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Persécutions des Chrétiens par les Islamistes : SOS
» Conduite à avoir en temps de persécutions
» Persécution des chrétiens en Inde !!!!!
» La persécution des chrétiens dans le monde ( moderne )
» Chrétiens persécutés au 21è siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-