*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lephenix
.
.
lephenix

Date d'inscription : 26/04/2009
Masculin
Messages : 133
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : Chrétienne

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMer 01 Juil 2009, 4:56 pm

L'esclavage en islam

Le Coran, texte sacré de l'Islam, entérine l’existence de l’esclavage. La charia, qui s’appuie sur le Coran et les dits de Mahomet (hadiths), autorise la réduction en esclavage de quiconque n’est pas musulman (si un esclave vient à se convertir, il n’est pas affranchi pour autant).

Après la mort de Mahomet et la soumission de la péninsule arabique, les Arabes conquièrent les rives méridionales et orientales de la Méditerranée. Multipliant les prises de guerre, ils prolongent dans ces régions l’esclavage à la mode antique.

Ils inaugurent aussi une longue et douloureuse traite négrière qui va saigner l’Afrique noire jusqu’à la fin du XIXe siècle.

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Esclav10

Les arabo-musulmans s’abstiennent de réduire en esclavage leurs coreligionnaires mais cette règle souffre de nombreuses transgressions et l’on ne rechigne pas à asservir des musulmans, notamment noirs, au prétexte que leur conversion est récente.

L’esclavage devient rapidement l’un des piliers de l’économie de l'empire abasside de Bagdad. Les harems du calife et des notables de Bagdad se remplissent de femmes originaires du Caucase réputées pour leur beauté.

Ces belles esclaves ont continué jusqu’au XXe siècle d’alimenter les harems orientaux en concurrence avec les beautés noires originaires d’Ethiopie.

Pour les tâches domestiques et les travaux des ateliers et des champs, les sujets du calife recourent à d’innombrables esclaves en provenance des pays slaves, de l’Europe méditerranéenne et surtout d’Afrique noire. Ces esclaves sont maltraités et souvent mutilés et castrés.

D’autres esclaves et eunuques sont employés comme soldats et chefs de guerre par les différentes dynasties musulmanes, du Maroc aux Indes.

Dans les premiers temps de l’islam, les notables de Bagdad s’approvisionnent en esclaves blancs auprès des tribus guerrières du Caucase mais aussi auprès des marchands vénitiens qui leur vendent des prisonniers en provenance des pays slaves, encore païens.

En Europe orientale et dans les Balkans, pendant la même période, les Ottomans prélèvent environ trois millions d’esclaves. Mais l’expansion européenne, à partir de la fin du XVIIIe siècle, met fin à ces razzias.

Si la traite des esclaves blancs a rapidement buté sur la résistance des Européens, il n’en a pas été de même du trafic d’esclaves noirs en provenance du continent africain.

La traite arabe commence en 652, lorsque le général arabe Abdallah ben Sayd impose aux Nubiens (habitants de la vallée supérieure du Nil) la livraison de 360 esclaves par an.

Les spécialistes évaluent de 12 à 18 millions d’individus le nombre d’Africains victimes de la traite arabe au cours du dernier millénaire, du VIIe au XXe siécle, soit à peu près autant que la traite européenne à travers l’océan Atlantique, du XVIe siècle au XIXe siècle.

Le trafic suit d’abord les routes transsahariennes. Des caravanes vendent à Tombouctou par exemple des chevaux, du sel et des produits manufacturés. Elles en repartent l’année suivante avec de l’or, de l’ivoire, de l’ébène et... des esclaves.

Au XIXe siècle se développe aussi la traite maritime entre le port de Zanzibar (aujourd’hui en Tanzanie) et les côtes de la mer Rouge et du Golfe persique.

Le sort de ces esclaves, razziés par les chefs noirs à la solde des marchands arabes, est dramatique.

Après l’éprouvant voyage à travers le désert, les mâles sont systématiquement castrés avant leur mise sur le marché, au prix d’une mortalité effrayante, ce qui fait dire à l’anthropologue et économiste Tidiane N’Diyae : "Le douloureux chapitre de la déportation des Africains en terre d’islam est comparable à un génocide. Cette déportation ne s’est pas seulement limitée à la privation de liberté et au travail forcé. Elle fut aussi – et dans une large mesure - une véritable entreprise programmée de ce que l’on pourrait qualifier d’extinction ethnique par castration".

Le mépris des Noirs a perduré au fil des siècles. Ainsi peut-on lire sous la plume de l’historien Ibn Khaldoun (1332-1406) : "Les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les Nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal".

"Comparé à la traite des Noirs organisée par les Européens, le trafic d’esclaves du monde musulman a démarré plus tôt, a duré plus longtemps et, ce qui est plus important, a touché un plus grand nombre d’esclaves"
, écrit en résumé l’économiste Paul Bairoch.

Cet auteur ainsi que Tidiane N’Diaye rappellent qu’il ne reste pratiquement plus trace des esclaves noirs en terre d’islam en raison de la généralisation de la castration, des mauvais traitements et d’une très forte mortalité, alors que leurs descendants sont au nombre d’environ 70 millions sur le continent américain.

Notons le parallèle avec les Etats arabes du Golfe Persique qui recourent massivement à des travailleurs étrangers tout en empêchant ceux-ci de faire souche sur place... à la différence des pays occidentaux.

Dès les premiers temps de l’islam, des caravaniers arabes ont puisé dans le vivier de nombreux esclaves en vue de les revendre au Moyen-Orient. Des chefs noirs se sont mis à leur service pour guerroyer contre leurs voisins et les fournir en prisonniers.

Il s’en est ensuivi un trafic de 5.000 à 10.000 esclaves par an en direction des pays musulmans. En témoignage de ce trafic, le mot arabe abd qui désigne un serviteur ou un esclave, est devenu synonyme de Noir.

Au XIXe siècle, des musulmans de confession chiite en provenance du Golfe persique se sont établis sur une île de l’Océan indien proche du littoral africain.

Ils l’ont appelé Zanzibar (de Zenj et bahr, deux mots arabes qui signifient littoral des Noirs) et y ont créé de fructueuses plantations de girofliers sur lesquelles travaillaient des esclaves noirs du continent.

Les conditions de travail y étaient épouvantables : "La mortalité était très élevée, ce qui signifie que 15 à 20% des esclaves de Zanzibar (soit entre 9.000 et 12.000 individus) devaient être remplacés chaque année", écrit Catherine Coquery-Vidrovitch.

Trés vite, Zanzibar est devenu un important marché d’exportation d’esclaves à destination du Golfe arabo-persique. Les comptes précis tenus par l’administration du sultan ont permis d’évaluer à plus de 700.000 le nombre d’esclaves qui ont transité par l’île entre 1830 et 1872.

Aujourd’hui encore, les habitants noirs de Zanzibar conservent un statut de quasi-esclave.

Source du texte : KABYLES.NET

http://www.kabyles.net/L-esclavage-en-islam,3969.html
Revenir en haut Aller en bas
Islam
nouveau membre


Date d'inscription : 29/06/2009
Féminin
Messages : 48
Pays : france
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 12:57 am

Voici un aperçu de certaines règles relatives à une gestion islamique de l'esclavage marquée par l'équité et la bienveillance:

1/ Assurer la nourriture et l'habillement dans les mêmes conditions que les maîtres.

D'après Abou Dharr (P.A.a) le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui ) dit: «Ils (les esclaves) sont vos frères qu'Allah a placés entre vos mains. Quand Allah place entre les mains de l'un d'entre vous son frère, qu'il le nourrisse de sa propre nourriture et l'habille comme il le fait pour soi-même et ne lui impose pas un labeur qui dépasse ses forces. Si toutefois il le faisait, qu'il l'aide..» (rapporté par al-Boukhari,6050)
2/ La sauvegarde de leur dignité

Abou Hourayra (P.A.a) affirme avoir entendu Aboul Qassim (le Prophète) dire : «Quiconque accuse injustement son esclave d'adultère, sera flagellé au jour de la Résurrection, à moins qu'il ne dise la vérité.» (rapporté par al-Boukhari,6858)

Après avoir affranchi un esclave, Ibn Omar prit un fragment de bois ou un objet et dit: « cet acte ne me procurera pas l'équivalent de celui-ci en termes de récompense. Car j'ai entendu le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire: « Quiconque gifle ou frappe son esclave, doit l'affranchir pour expier son acte.» (rapporté par Mouslim,1657)
3/ Traiter l'esclave avec équité et bienfaisance

Il a été rapporté qu'Outhmane ibn Affan (P.A.a) a frotté durement l'oreille de son esclave pour le punir à la suite d'un acte de désobéissance qu'il avait commis. Puis lui a dit: « Avance et frotte mon oreille.» L'esclave refusa malgré l'insistance d'Outhmane avant de se mettre à frotter son oreille légèrement. .Outhmane lui dit : «Frotte la bien .Car je crains le châtiment du jour de la résurrection. Et l'esclave lui dit : «Maître ! Moi aussi je crains ce que vous craignez.»

Quand Abdour Rahmane ibn Awf marchait avec ses esclaves on ne pouvait pas les distinguer, car il ne les devançait pas et ne s'habillait que comme eux-mêmes.

Omar ibn al-Khattab passa un jour auprès d'un groupe de gens et se rendit compte que des esclaves se tenaient à l'écart et ne mangeaient pas avec les autres. Ce qui le mit en colère et lui fit dire aux maîtres : «Pourquoi vous préférez vous à vos domestiques?! Puis ils invita ces derniers à aller manger avec eux.»

Un homme entra chez Salman (P.A.a) alors émir (chef).Comme il le trouve en train de confectionner une pâte, il lui dit: « ô Abou Abdoullah! Qu'est ce que tu fais?» Nous avons envoyé notre domestique pour régler une affaire et voulons lui éviter un cumul de travail.»
4/ L'esclave peut passer avant l'homme libre dans certains cas

Il s'agi de choses religieuses et profanes à propos desquelles l'homme libre est préférable d'ordinaire. La direction de la prière par l'esclave est valide. Car Aîcah, la mère des croyants (P.A.a) avait un esclave qui lui dirigeait la prière. Mieux, l'ordre a été donné aux musulmans d'écouter et d'obéir, même si leur chef était un esclave.
5/ Il a la possibilité de se racheter

Si, après coup, l'esclave s'amende, oublie son passé et devient un homme de bien, peut on lui permettre de recouvrer sa liberté?

L'Islam pense qu'on doit répondre favorablement à sa demande. Certains pensent que c'est une obligation; d'autres soutiennent que c'est une recommandation!

L'Islam donne à cette opération l'appellation de : Contrat écrit engageant un esclave et son maître (aux termes duquel l'esclave se rachète en donnant une somme par tranches à son maître) A ce propos, le Très Haut dit : «…Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d'Allah qu'Il vous a accordés..» (Coran, 24:33)

Voilà l'équité avec laquelle l'Islam traite l'esclave en toute bienveillance

Le résultat de l'application de ces recommandations est que l'esclave devient souvent l'ami de son maître. Mieux, il lui arrive d'être traité comme un fils. A ce propos, Saad ibn Hachim al-Kahalidi dit dans la description de son esclave:

« Il n'est pas un esclave,mais un fils

Que le Dominateur qui se suffit à Lui-même m'a donné.»

Il me seconde grâce à ses bons services

Il est ma main, mon bras et mon épaule.»

Le bon traitement que les musulmans réservent aux esclaves a poussé bon nombre de ceux-ci à rejoindre la famille musulmane et à devenir en son sein comme des frères qui s'aiment mutuellement, comme s'ils faisaient partie de ses membres d'origine.

Dans son ouvrage intitulé: La civilisation des Arabes (p.450-460), Gustave le Bon écrit: «Ce que je crois vrai, c'est que l'esclavage chez les musulmans est meilleur que ce qu'il est chez les autres , et le statut des esclaves en Orient est meilleur que celui des domestiques en Europe, et les esclaves en Orient font partie de la famille (du maître) et ceux d'entre eux qui veulent recouvrer leur liberté l'obtiennent dès qu'ils en manifestent le désir. Mais il ne font pas usage de ce droit.»
Revenir en haut Aller en bas
Islam
nouveau membre


Date d'inscription : 29/06/2009
Féminin
Messages : 48
Pays : france
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 12:58 am

Comment les non musulmans traitent ils les esclaves?

L'attitude des Juifs vis-à-vis de l'esclave

Les Juifs divisent les êtres humains en deux groupes: les fils d'Israël et les autres. Une partie des membres du premier groupe peut être réduite à l'état d'esclave aux termes de certains enseignements de la Bible. Quant au deuxième groupe, il est constitué de races inférieure selon les Juifs. Par conséquent, il est possible de les dominer pour les exclure du fait qu'ils font l'objet d'une éternelle condamnation du ciel. A ce propos, il est dit dans Exode, chapitre 21, 2-12:

2. «Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années ; mais la septième, il sortira libre, sans rien payer.

3 S'il est entré seul, il sortira seul ; s'il avait une femme, sa femme sortira avec lui.

4 Si c'est son maître qui lui a donné une femme, et qu'il en ait eu des fils ou des filles, la femme et ses enfants seront à son maître, et il sortira seul.

5 Si l'esclave dit : J'aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre, -

6 alors son maître le conduira devant Dieu, et le fera approcher de la porte ou du poteau, et son maître lui percera l'oreille avec un poinçon, et l'esclave sera pour toujours à son service.

7 Si un homme vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira point comme sortent les esclaves.

8 Si elle déplaît à son maître, qui s'était proposé de la prendre pour femme, il facilitera son rachat ; mais il n'aura pas le pouvoir de la vendre à des étrangers, après lui avoir été infidèle.

9 S'il la destine à son fils, il agira envers elle selon le droit des filles.

10 S'il prend une autre femme, il ne retranchera rien pour la première à la nourriture, au vêtement, et au droit conjugal.

11 Et s'il ne fait pas pour elle ces trois choses, elle pourra sortir sans rien payer, sans donner de l'argent.

12 Celui qui frappera un homme mortellement sera puni de mort. »

Quant aux non hébreux, on peut s'emparer de lui par la captivité et la domination. Car ils (les Juifs) croient leur race supérieure aux autres et ils cherchent dans leur Thora manipulée une justification de l'esclave. Et ils disent que Ham fils de Noé – père de Canaan- avait suscité la colère de son père qui, sous l'effet de l'ivresse, s'était mis à nu avant de s'endormir dans sa cache et Ham l'a vu dans cet état.

Quand, après son réveil, il se rendit copte de ce qui s'était passé, il fut furieux et maudit les Canaan et ses descendants en disant d'après la Thora, Genèse, chapitre 9:25-27: « Et il dit :

25 Maudit soit Canaan ! Qu'il soit l'esclave des esclaves de ses frères!

26. Il dit encore : Béni soit l'Ééternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave!

27. Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu'il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave !

Puis dans Deutéronome, chapitres 20, 10-14:

10.«Quand tu t'approcheras d'une ville pour l'attaquer, tu lui offriras la paix.

11 Si elle accepte la paix et t'ouvre ses portes, tout le peuple qui s'y trouvera te sera tributaire et asservi.

12 Si elle n'accepte pas la paix avec toi et qu'elle veuille te faire la guerre, alors tu l'assiégeras.

13 Et après que l'Eternel, ton Dieu, l'aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l'épée.

14 Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l'Ééternel, ton Dieu, t'aura livrés
Revenir en haut Aller en bas
Islam
nouveau membre


Date d'inscription : 29/06/2009
Féminin
Messages : 48
Pays : france
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 12:59 am

L’attitude de la chrétienté à l’égard de l’esclavage

La chrétienté a approuvé l’esclavage comme l’avait fait le judaïsme auparavant. Car aucun texte des Evangiles ne l’interdit ni ne le condamne. C’est pourquoi il est étrange que l’historien William Mayer s’attaque à notre prophète Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) à qui il reproche de n’avoir pas annulé l’esclavage immédiatement .Car le même auteur a fermé les yeux sur l’attitude des Evangiles sur l’esclavage puisqu’il n’a été rapporté ni du Christ ni des Apôtres ni des Eglises rien sur cette question..

Mieux, dans ses épîtres, Paul recommandait aux esclaves d’être sincères dans les services rendus à leurs maîtres. C’est ainsi qu’il est dit dans Epître aux éphésiens, chapitre 6,5-9 :

5.« Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ,
6 .non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu
7. Servez-les avec empressement, comme servant le Seigneur et non des hommes,
8. sachant que chacun, soit esclave, soit libre, recevra du Seigneur selon ce qu'il aura fait de bien.
9. Et vous, maîtres, agissez de même à leur égard, et abstenez-vous de menaces, sachant que leur maître et le vôtre est dans les cieux, et que devant lui il n'y a point d'acception de personnes.»
Dans le grand Larousse du 19e siècle on lit : «Que l’on ne s’étonne pas de la persistance de l’esclavage au sein des Chrétiens jusqu’à nos jours, car les représentants officiels de la religion l’acceptent et en reconnaissent la légitimité. » En somme, la religion chrétienne a complètement admis l’esclavage jusqu’à nos jours et il serait impossible de prouver qu’elle s’est efforcée de l’annuler.»

Les saints ont confirmé que la nature a fait de certains des esclaves.. Les hommes d’église n’ont pas interdit l’esclavage et ne s’y sont pas opposés. Bien au contraire, ils l’ont soutenu. Même le philosophe saint Thomas a apporté un soutien philosophique aux chefs religieux et, au lieu de s’opposer à l’esclavage, il l’a approuvé, estimant, à l’instar de son maître Aristo, que c’est un statut conforme à la nature donnée à certaines personnes. Et il n’est pas incompatible avec la foi de se satisfaire d’un minimum en fait de biens de ce monde. «…» Voir haqaiq al-islam par al-Aqqad, p.215.

Dans le dictionnaire du livre saint du Dr George Youssouf, on lit : «Certes, le christianisme ne s’est pas opposé aux aspects politique et économique de l’esclavage. Il n’a pas non plus suscité une émulation littéraire contradictoire sur ce sujet ni encouragé une discussion à cet égard. Il n’a rien dit encore contre les droits des propriétaires d’esclaves ni essayé de pousser les esclaves à demander leur libération ni fait des recherches sur les méfaits de l’esclavage et sa dureté ni donné l’ordre de libérer les esclaves immédiatement. Globalement, il n’a pas modifié le type de rapports existant entre esclaves et maîtres. Bien au contraire, il a maintenu les droits et devoirs reconnus aux deux parties. «…»
Revenir en haut Aller en bas
Islam
nouveau membre


Date d'inscription : 29/06/2009
Féminin
Messages : 48
Pays : france
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 1:00 am

L’Europe contemporaine et l’esclavage

Puisqu’on était dans une époque où les sociétés occidentales étaient plongées dans la renaissance et le progrès, le lecteur est en droit de se demander ce qu’a fait (L’Europe),la pionnière de ce progrès, en ces siècles marqués par l’importance du nombre de ceux qui sont morts à cause des méthodes employées dans la chasse aux esclaves sur le chemin des côtes devant lesquelles accostaient les bateaux de la compagnie anglaise et d’autres ; ces temps où d’autres mouraient à cause du changement de climat. En effet, 4 pour cent des effectifs périssaient à l’embarquement, et 12 pour cent pendant le voyage, sans copter ceux qui perdaient leurs vies dans les colonies !!!

La traite des esclaves a duré grâce aux compagnies anglaises qui en détenaient le monopole sur la base d’une autorisation du Gouvernement britannique. Puis celui-ci leva tout obstacle devant ses ressortissants pour leur permettre de se livrer à la traite des esclaves. Certains experts évaluent le nombre d’esclaves capturés par les Britanniques dans leurs colonies entre 1680 et 1786 à 2 130 000 personnes.

Quand l’Europe entra en contact avec l’Afrique Noire, ce contact aboutit à un désastre humanitaire pendant lequel les nègres de ce continent subirent durant cinq siècles d’énormes épreuves. Les pays de l’Europe ont pu imaginer des méthodes exécrables pour kidnapper ceux-là et les expatrier vers leurs propres pays pour les utiliser comme une main d’œuvre dans les chantiers de la renaissance et pour leur imposer des corvées trop pénibles. Après la découverte de l’Amérique, l’épreuve se durcit davantage, car les esclaves eurent à servir sur deux continents au lieu d’un seul !

L’encyclopédie britannique (vol.2, p.779) dit sur le terme «slavery» « La chasse aux esclaves dans leurs villages en plein jungle se faisait grâce à la mise à feu des huttes qui composaient les villages. Quand les habitants voulaient s’échapper du feu, ils tombaient dans les filets des Anglais.» Ainsi fut transporté un million de nègres vers l’Amérique tandis que neuf millions devaient succomber pendant la capture, le chargement et le transport. Cala se passa entre1661 et 1774.Ce qui signifie que seul le dixième des esclaves capturés restaient en vie et étaient transportés en Amérique pas pour qu’ils s’y reposassent, mais pour qu’ils y fussent asservis et torturés.

Les esclavagistes obéissaient à des lois extrêmement honteuses. L’une d’elles stipulait que l’esclave qui agressait son maître devait être exécuté ; celui qui prenait la fuite devait avoir ses mains et pieds coupés et traités avec un fer surchauffé. Quand il prenait la fuite pour la seconde fois, il devait être exécuté. Comment pouvait il tenter de prendre la fuite si ses pieds et ses mains étaient amputés ? Une autre loi interdisait l’apprentissage à l’homme noir et privait les gens de couleur des emplois exercés par les blancs.

Selon les lois américaines, le rassemblement de sept esclaves était considéré comme un crime. Et il était permis au blanc qui passait près de là de cracher sur eux et de leur donner vingt coups de fouets. Une autre loi stipulait que l’esclave n’avait pas d’âme et ne possédait ni intelligence ni volonté, et que sa vie était dans ses bras. De tout cela, on concluait que l’esclave était doué d’entendement par rapport à ses devoirs et ses services et, de ce fait, il était responsable et comptable de toute négligence. En revanche, il était considéré comme une chose sans âme et sans intérêt en dehors de ses bras, quand il s’agissait de droits ?

Finalement, on arrive au bout de longs siècles d’asservissement et d’injustice, à la rédaction du traité portant abolition de l’esclavage et devant y mettre fin. Il fut adopté au siège des Nations Unies en 1953.

Aussi leurs consciences ne sont elles réveillées qu’au cours de ce dernier siècle (20e) après qu’ils ont construit leur civilisation sur les restes des hommes libres qu’ils avaient dominés et asservis injustement… L’homme juste qui compare ces pratiques aux enseignements de l’Islam vieux de 14 siècles se rend compte que vouloir incriminer l’Islam à cet égard rappelle le proverbe qui dit : « Elle s’est faufilé après m’avoir inoculé sa maladie ! » Allah le sait mieux.

Voir l’ouvrage intitulé : shoubouhat hawl al-islam par Muhammad Qutb et Talbis mardoud fi qadaya khatira par Dr Salih ibn Houmayd, l’imam de la grande mosquée de La Mecque.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 1:08 am

Islam Bonjour

shoubouhat hawl al-islam par Muhammad Qutb et Talbis mardoud fi qadaya khatira par Dr Salih ibn Houmayd, l’imam de la grande mosquée de La Mecque.


Les références a l'ouvrage et le titre entier, ou il existe un raccourcis pour l'avoir en main ? ( Acheté ou Louer)
Revenir en haut Aller en bas
otmanya
.
.
otmanya

Date d'inscription : 11/05/2009
Masculin
Messages : 1177
Pays : Bruxelles - Belgique
R E L I G I O N : Islam sunnite

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 1:41 am

Tu as l'air de confondre arabe et musulmans.

Les musulmans en arabie, furent les premiers à abolir l'esclavage ou en tous cas, a mettre quelques régles dessus.

Bien traiter son esclave, il est ton égal, même si il te doit obéissance, les loger, les nourrir etc...

C'est pour cette raison que beaucoup d'esclave des arabes se convertirent à l'Islam. Bilal, fut le plus grand exemple, il refusa de renier l'Islam même sous la torture. il fut l'homme qui fesait l'appel à la prières à la Mecque, un très grand honneur.

On peut consideré l'esclavage des musulmans, comme les ouvriers modernes. c'est a dire qu'ils ont le devoir d'obéissance à un patron, mais aussi des droit.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 6:46 am

je dit toujours que lorsqu'on est a court d'argumentation, on cherche de tout et de rien , l'essentiel sa nous reconforte pendant un moment, mais sa nous fait oublié se que nos ancetres ont fait par le passé.
l'esclavagiseme? qu'on t-il fait les chretiens ? les americains, les anglais dans leurs colonis? les français dans leurs colonis? et on ose aller pietiner dans les histoires de ceux qu'on apprecient pas, car la seul raison est qu'ont les apprecient pas, mais du coup on oubli se qu'on a fait nous meme de pire.

pourquoi dans ce forum, la plupart des musulmans ne font pas attention a se genre de sujet lorsqu'il est question de les créer? je prefere créer un sujet a propos de votre bible , de la parole de votre religions, mais je ne m'ammuse pas ecrir un dossier de que font les chretiens dans les siecles passé, sauf si c'est une reaction comme la fait notre frere islem.
c'est se qu'on appelle la pauvereté d'argumentation, aforce de ne rien trouvé, on cherche se qu'on lit dans l'histoire, et on oubli se que dit l'hisoitre dans le meme cas, mais d'une façon beaucoup plus pire concernant le christianniseme.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Islam
nouveau membre


Date d'inscription : 29/06/2009
Féminin
Messages : 48
Pays : france
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:29 am

Slm Alkm mes frère Chrisredfeild et Otmanya,

Barik Allahou fikoum de m'épauler et de reagir sur ces accusations erronées merci bkp.

Ps : Chrisredfeild je suis une femme lol
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:32 am

Islam Bonsoir. Qui vous a manquée de respect? je n'ai rien vue en se sens.
A moins que j'ai loupé un épisode, même en lisant tous les posts peut être un m'a échapper.

Dite moi Ou cela est écrit.!
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:36 am

bonsoir gilbert, non elle n'a pas voulu dir que qq'un la insulter, mais que notre position avec elle la poussé de ne pas se sentir seul dansle debat.

car franchement on voyant de tel sujet, sa me fait pensé que qq'uns dans se forum manque cruellement d'argument, en donnat les exemples de l'esclavagiseme dans le monde musulmans , ils ont oublié qu'on peut en donné autant et beaucoup plus a propos du monde chretiens , lorsque la chretiennté etait bien appliqué par les gens.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19582
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:40 am

@chrisredfeild a écrit:

pourquoi dans ce forum, la plupart des musulmans ne font pas attention a se genre de sujet lorsqu'il est question de les créer? je prefere créer un sujet a propos de votre bible , de la parole de votre religions, mais je ne m'ammuse pas ecrir un dossier de que font les chretiens dans les siecles passé, sauf si c'est une reaction comme la fait notre frere islem.
c'est se qu'on appelle la pauvereté d'argumentation, aforce de ne rien trouvé, on cherche se qu'on lit dans l'histoire, et on oubli se que dit l'hisoitre dans le meme cas, mais d'une façon beaucoup plus pire concernant le christianniseme.

Je te rappelle que les membres ne sont pas le sujet de conversation ( sauf sympathique ) et que chacun ici est libre de créer des sujets qu'il souhaite !
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:48 am

oui je sais, mais pourquoi essayer d'aller cherché des information aussi valable pour nous comme pour vous? et souvent vous nous depassé dans l'atrocité?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Islam
nouveau membre


Date d'inscription : 29/06/2009
Féminin
Messages : 48
Pays : france
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:50 am

Bonsoir Gilbert,

A propos des accusations erronées je fesais reference à l'article poster sur l'esclavage et en aucun K à un manque de respect visant ma propre personne...

merci de vous en preoccuper mon cher Gilbert

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 7:56 am

Islam.
A Votre Service!!
Revenir en haut Aller en bas
naoufaloukoum
.
.
naoufaloukoum

Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 520
Pays : marrakech / maroc
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 10:12 am

....Retour au sujet.
La venue de l'Islam en Arabie a achevé peu a peu l'esclavage dans cette zone du monde ou on marchandais depuis toujours des esclaves pour le monde entier.
Ailleurs qu'en terres d'islam, les afro-américains étaient toujours en solde pour les champs de maïs au Texas, jusqu'à Martin Luther King.

Alors pourquoi mettre un sujet aussi stupide que d'autres sur l'Islam?
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 10:13 am

Rien n'est Stupite Ici !
Revenir en haut Aller en bas
naoufaloukoum
.
.
naoufaloukoum

Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 520
Pays : marrakech / maroc
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 10:30 am

Les esclaves ont existé chez tous les peuples bien avant l'apparition de l'Islam. Au moment de la prédication du Prophète, aucune législation au monde n'avait encore prévu d'atténuer les rigueurs de leur misérable situation. Le système d'émancipation en Occident s'établit beaucoup plus tard parallèlement au développement des techniques de la production.

L'Islam ne pouvait pas méconnaître les réalités objectives d'un Hijâz primitif et patriarcal, aux moyens de production traditionnels. Il était amené à énoncer une réglementation juridique et des concepts moraux qui réformeraient profondément les relations socio-économiques en prenant en considération la psychologie des tribus et leurs conditions économiques sans détruire systématiquement ou déséquilibrer brutalement les institutions coutumières de l'édifice social. En reconnaissant un état de fait, il édictait des dispositions pour supprimer les abus ou adoucir les mesures rigoureuses qui faussaient les règles de l'égalité et de la liberté avec comme objectif, à plus ou moins longue échéance, l'élimination de cet accident de l'histoire.

Des raisons psychologiques et objectives, avons-nous dit, n'incitaient pas en faveur de l'abolition radicale d'une institution établie en Arabie depuis des millénaires. L'Islam n'avait pas cependant attendu les progrès de l'industrialisation pour fixer des lois assurant un traitement humain aux esclaves et pour énoncer simultanément une procédure qui devait aboutir progressivement à leur libération. Le Coran et le Hadith, en prônant l'égalité naturelle des hommes, amélioraient les conditions de l'esclave et garantissaient ainsi sa sécurité morale et matérielle.

Tous les hommes sont esclaves de Dieu et de Lui seul. Le Prophète rejeta cette dénomination " esclave " généralement réservée à la catégorie de gens qui, dans la hiérarchie sociale, représentait la classe la plus déshéritée. Il proclama que les hommes libres et les esclaves sont frères. Le Coran interdit aux premiers d'adopter une attitude de suffisance à l'égard des seconds et ordonna au contraire de leur manifester une bonté égale à celle qui était due à la famille, aux voisins et aux étrangers de passage: "Adorez Dieu ! Ne lui associez rien ! Vous devez user de bonté envers vos parents, vos proches, le client qui est votre allié et celui qui vous est étranger ; le compagnon qui est proche de vous; le voyageur et vos esclaves. Dieu n'aime pas celui qui est insolent et plein de gloriole " (S. IV, 36).

Sur le plan matériel, Dieu exhorta les fortunés, non pas à partager leur richesse avec leurs esclaves, mais à leur remettre le surplus de leurs biens afin d'élever leur condition matérielle: " ... Que ceux qui ont été favorisés ne reversent pas ce qui leur a été accordé à leurs esclaves, au point que ceux-ci deviennent leurs égaux. Nieront-ils les bienfaits de Dieu ?" (S. XVI, 71). Précisons qu'il s'agit d'une égalité d'un point de vue matériel et non pas politique.

Le but envisagé consistait à leur fournir les mêmes vêtements et la même nourriture destinés à eux-mêmes comme le dit le Prophète: " Ce sont frères ! Habillez-les comme vous vous habillez. Donnez-leur à manger ce que vous mangez. "

Quant à l'affranchissement des esclaves, le Coran énonça une série de dispositions.

Tout croyant qui tuait involontairement un autre croyant devait, en plus du prix du sang, libérer un esclave: " Celui qui tue un croyant par erreur affranchira un esclave croyant " (S. IV, 92).

Celui qui faisait un serment et se parjurait avait le choix entre nourrir ou vêtir dix pauvres, jeûner trois jours ou encore affranchir un esclave : " Dieu... vous punira pour les serments prononcés délibérément. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres - de ce que vous nourrissez normalement votre famille- ou de les vêtir, ou d'affranchir un esclave " (S. V, 89).

Celui qui prononçait la formule de répudiation et qui revenait ensuite sur sa décision était tenu également, à titre d'expiation, de libérer un esclave avant de reprendre son épouse: " Ceux qui répudient leurs femmes avec la formule : " Sois pour moi comme le dos de ma mère et qui la répètent, devront affranchir un esclave avant de pratiquer de nouveau la cohabitation. Vous êtes exhortés à agir ainsi. Dieu est parfaitement informé de ce que vous faites " (S. LVIII, 3). Il est à faire remarquer qu'il s'agit d'une formule de répudiation en usage chez les païens.

Les mauvais traitements infligés à des esclaves entraînaient obligatoirement leur mise en liberté: " Celui qui corrige excessivement son esclave dit le Prophète, ou le gifle, expie sa faute par l'affranchissement. "

Le Coran inclut, parmi les actes méritoires, le rachat des esclaves et destina aussi, à cet effet, une partie de la Zakkat (impôt légal): " Comment pourrais-tu savoir ce qu'est la voie ascendante ? C'est racheter un captif " (S. XC, 12, 13). " La piété ne consiste pas à tourner votre face vers l'Orient ou l'Occident. L'homme bon est celui qui croit en Dieu... Celui qui, pour l'amour de Dieu donne son bien... pour le rachat des captifs " (S. II, 177) " Les aumônes sont destinées... au rachat des captifs " (S. IX, 60). A cette époque, tout captif qui n'était pas libéré contre rançon était soumis à la condition d'esclave.

Le Coran et également le Hadith encouragèrent donc les croyants à introduire dans leurs bonnes oeuvres la libération des esclaves. Ces derniers pour leur part, avait la possibilité d'obtenir leur affranchissement versant à leur maître la somme équivalant à leur prix d'achat. Ils étaient donc en droit de demander à leur propriétaire l'autorisation de travailler à leur compte, en dehors des heures de service, chez une tierce personne. En possession d'un capital conséquent, ils demandaient alors leur libération. Les anciens maîtres devaient leur remettre un acte d'affranchissement et une aide matérielle et financière suffisante pour ne pas retomber dans l'esclavage comme ce fut le cas beaucoup plus tard en Amérique: " Rédigez un contrat d'affranchissement pour ceux de vos esclaves qui le désirent, si vous reconnaissez en eux des qualités et donnez-leur des biens que Dieu vous a accordés " (S. XXIV, 33).

L'histoire nous apprend que la juridiction musulmane, à partir du règne des Omayyades, toléra l'hérédité des esclaves, leur achat et leur capture. C'étaient des mesures que le Coran ne prévoyait pourtant pas; elles n'étaient en vigueur ni au temps du Prophète, ni sous les khalifes " bien dirigés. "

Il est évident que les textes coraniques et les Hadith peuvent se conformer à la vie moderne. Nous mentionnerons à titre d'exemple cette adaptation judicieuse de Marcel A. Boisard d'un Hadith: " Vos subordonnés (esclaves) sont vos frères que Dieu a placés sous vos ordres. Que celui qui emploie un ouvrier (possède un esclave) ne le charge d'aucune tâche dépassant ses forces; s'il doit le faire, qu'il vienne à son aide. Si l'employé (esclave) commet une faute, qu'il la lui pardonne, ou qu'il le révoque (qu'il l'échange), mais ne le maltraite pas (torture) point. "

Des textes juridiques relatifs au monde du travail sont élaborés en vue d'organiser le bon fonctionnement des entreprises. Ils n'ont pas néanmoins cette empreinte spirituelle qui moralise les relations patron-ouvriers. La même projection dans la vie contemporaine peut aisément se réaliser à propos de toutes les formes de servitude: l'exploitation, la colonisation, l'oppression et la tyrannie, l'injustice, l'inégalité sociale...

Il n'est donc pas superflu de parler d'esclavage à une ère où cette institution est complètement abolie si d'autres formes de servitude n'existaient pas encore. Les colonisateurs, les dictateurs asservissent toujours des peuples. Dans les régimes dit démocratiques, les relations patron-ouvriers relèvent de l'exploitation économique et de la domination politique. Il s'agit de nos jours de contribuer à la libération de l'homme de toutes les formes d'aliénation, de participer à la lutte pour le recouvrement de la dignité humaine et l'épanouissement des libertés. En d'autres termes, il convient d'agir inlassablement pour que l'égalité naturelle des hommes entre eux et devant Dieu ne soit pas un vain mot.
Revenir en haut Aller en bas
humble avis
.
.
humble avis

Date d'inscription : 03/05/2009
Masculin
Messages : 1368
Pays : Maroc
R E L I G I O N : Islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedJeu 02 Juil 2009, 9:54 pm

Salam lephénix,

Permettez moi deux points:
Le premier, concernant la photo illustration dans votre message.. elle n'est point d'un pays arabe.. et jamais elle ne peut se postuler d'une communauté musulmane..
Le second, j'aimerai lire votre commentaire, aprés lecture, des réponses de nos soeurs et frères musulmans..
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
darkviking
Modérateur : islam/chrétien
Modérateur : islam/chrétien
darkviking

Date d'inscription : 06/07/2009
Masculin
Messages : 2529
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: lol   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 5:03 am

quand j'ai lu que les arabes ont était les premier a abolir l'esclavage j'ai faillit tomber de ma chaise!!
le dernier pays chretien a avoir abolit l'esclavage sont les USA en 1865
voici la liste des pays qui pratiqué l'esclavage au 20eme siecle et l'année de l'abolition:

1922 : abolition de l'esclavage au Maroc,
1923 : abolition de l'esclavage en Afghanistan,
1924 : abolition de l'esclavage en Irak,
1929 : abolition de l'esclavage en jordanie,
1929 : abolition de l'esclavage en Iran,
1937 : abolition de l'esclavage à Bahreïn,
1949 : abolition de l'esclavage au Koweït,
1952 : abolition de l'esclavage au Qatar,
1968 : abolition de l'esclavage en Arabie saoudite,
1970 : abolition de l'esclavage à Oman.
1980 : la Mauritanie est le dernier pays à abolir l'esclavage.

bizarement tous des pays musulmans!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 6:34 am

@darkviking a écrit:
quand j'ai lu que les arabes ont était les premier a abolir l'esclavage j'ai faillit tomber de ma chaise!!
le dernier pays chretien a avoir abolit l'esclavage sont les USA en 1865
voici la liste des pays qui pratiqué l'esclavage au 20eme siecle et l'année de l'abolition:

1922 : abolition de l'esclavage au Maroc,
1923 : abolition de l'esclavage en Afghanistan,
1924 : abolition de l'esclavage en Irak,
1929 : abolition de l'esclavage en jordanie,
1929 : abolition de l'esclavage en Iran,
1937 : abolition de l'esclavage à Bahreïn,
1949 : abolition de l'esclavage au Koweït,
1952 : abolition de l'esclavage au Qatar,
1968 : abolition de l'esclavage en Arabie saoudite,
1970 : abolition de l'esclavage à Oman.
1980 : la Mauritanie est le dernier pays à abolir l'esclavage.

bizarement tous des pays musulmans!!!!!!

je te pose une question, croit tu que la bible abolit l'esclavage? non, le coran aussi ne l'abolit pas, mais donne des restrictions a cela.
cepandant il est claire que les pays qui vont abolir l'exclavagiseme en dernier seront les pays qui appliqueronr leurs religions, donc les musulmans, car tu sais bien que l'islam est toujours dans notre coeur, alors que la majorité des chretiens ne le sont que par traditions.
mais imagine que votre pays n'etait pas laic, et que la plupart des chretiens sont encor croyant et non de tradition , a quand sera la date de l'abolition?

cepandant, les chretiens commettaient encor l'exclavagiseme mais d'une maniere indirect, a savoir leur colonisation, sait tu combien de meurtre les français ont commis rien dans mon pays? sait tu que durant la deuxieme guerre mondial se sont les colonie franaçaise composé d'algerien , senegalais...se sont eux qui etait dans la premiere ligne et non les français?
et sait tu qui etaient les femmes de menages des colons en algerie et comment on les traient? et les exemples n'en finissent pas..............
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
darkviking
Modérateur : islam/chrétien
Modérateur : islam/chrétien
darkviking

Date d'inscription : 06/07/2009
Masculin
Messages : 2529
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: effectivement la bible n'abolie pas l'esclavage!!   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 7:52 am

mais elle ne l'encourage pas non plus!!!
les principes et les bases des democratie modernes sont issue que tu le veuille ou non de la pensé et de la culture chretienne
Revenir en haut Aller en bas
darkviking
Modérateur : islam/chrétien
Modérateur : islam/chrétien
darkviking

Date d'inscription : 06/07/2009
Masculin
Messages : 2529
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: au sujet de la colonisation   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 7:58 am

je te rapelle au cas ou tu le saurais pas ( vu qu'aparament les musulmans refont l'histoire comme ca les arangent de maniere a passer pour des victimes!!) que les musulmans on colonisé l'espagne pendant 7 siecle, les pays de l'est europeen ( la grece, roumanie bulgarie yougoslavie) pendant 4 siecles!!!! par comparaison la france est rester 130 au magreb!!
et je te fait remarquer qu'avant l'islam le pourtour de la méditerannée été peuplé de chretiens (berberes en algerie et au maroc, copte en égypte, arménien dans l'est de la turquie et au liban, syriaque en syrie et en irak ect.....) et que les arabes les ont colonisés et les colonisent encore aujourdhui!!!!
demande donc a un kabyle ( les vrais habitant de l'algerie qui retourne grace a dieu de plus en plus vers la religion de leur ancetres) se quil pensent des arabes!!!!
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 8:10 am

@darkviking a écrit:
je te rapelle au cas ou tu le saurais pas ( vu qu'aparament les musulmans refont l'histoire comme ca les arangent de maniere a passer pour des victimes!!) que les musulmans on colonisé l'espagne pendant 7 siecle, les pays de l'est europeen ( la grece, roumanie bulgarie yougoslavie) pendant 4 siecles!!!! par comparaison la france est rester 130 au magreb!!
et je te fait remarquer qu'avant l'islam le pourtour de la méditerannée été peuplé de chretiens (berberes en algerie et au maroc, copte en égypte, arménien dans l'est de la turquie et au liban, syriaque en syrie et en irak ect.....) et que les arabes les ont colonisés et les colonisent encore aujourdhui!!!!
demande donc a un kabyle ( les vrais habitant de l'algerie qui retourne grace a dieu de plus en plus vers la religion de leur ancetres) se quil pensent des arabes!!!!

1-oui effectivement , les musulmans ont colonisé l'espagne pendant 8 siecle et non 7 a ma connaissance??? ceci dit , parle t-on de colonie apres 7 siecle?????, si on parle toujours de colonie, alors on dit la colonie americaine, la colonie espagnol du mexique, la coloni du portugale au bresil qui ne depassent pas les 7siecle a ma connaissances.
2-concernant la colonis français dans la maghreb, elle n'a coloniser que l'algerie pendant 130 ans, mais le maroc et la tunisie etaient toutes 2 des protectorat et non des colonies.
3-la loi française est loin de pratiqué les lois chretiennes, car tu sais bien que l'evangile ne comporte pratiquement aucune loi , donc les lois chretienne sont importé de l'ancien testament sauf si elle sont abroger par le nouveau, et l'amour ne pourra constitué une loi d'un etat.
4-si la bible etait appliqué en france, alors la femme n'heritera pas si elle des freres, ne pourra divorcé, ne pourra se remarié, ne pourra apprendre comme tu le sait bien, alors qu'en islam c'est une obligation d'aprendre la religion est qq science comme la medecine afin qu'une femme traitera une femme, et si aucune femme ne se trouve, alors un medecin homme pourra y intervenir.
5-l'esclavagiseme n'est interdit en aucune religion monotheisetes, mais l'islam donne des restrictions, le silence de la bible en se sens, est douteux, car l'islam a abolit certaines pratiques esclavagistes preislamique, alors que la bible reste dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
darkviking
Modérateur : islam/chrétien
Modérateur : islam/chrétien
darkviking

Date d'inscription : 06/07/2009
Masculin
Messages : 2529
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: ma reponse   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 8:25 am

je dirais simplement que le dieu de la bible aparament considere cé creature comme des gens intelligent capable de dicerné le bien du mal
il leur a donc laisser beaucoup de liberté!!
au bout de 1865 ans les chretiens se sont rendu compte que l'esclavage été mal donc il l'on abolie!!
mai vu que le dieu des musulmans les considere comme des creatures servile sans cervelles et denué de tte intelligence il cé senti obligé de leur donner des regles précises et strictes!!!
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 8:39 am

@darkviking a écrit:
je dirais simplement que le dieu de la bible aparament considere cé creature comme des gens intelligent capable de dicerné le bien du mal
il leur a donc laisser beaucoup de liberté!!
au bout de 1865 ans les chretiens se sont rendu compte que l'esclavage été mal donc il l'on abolie!!
mai vu que le dieu des musulmans les considere comme des creatures servile sans cervelles et denué de tte intelligence il cé senti obligé de leur donner des regles précises et strictes!!!

a bon , mais alors pourquoi dieu dans la bible decrit la femme comme pechresse, tentatrice, et parfois diabolique?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19582
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 8:44 am

@chrisredfeild a écrit:
@darkviking a écrit:
je dirais simplement que le dieu de la bible aparament considere cé creature comme des gens intelligent capable de dicerné le bien du mal
il leur a donc laisser beaucoup de liberté!!
au bout de 1865 ans les chretiens se sont rendu compte que l'esclavage été mal donc il l'on abolie!!
mai vu que le dieu des musulmans les considere comme des creatures servile sans cervelles et denué de tte intelligence il cé senti obligé de leur donner des regles précises et strictes!!!

a bon , mais alors pourquoi dieu dans la bible decrit la femme comme pechresse, tentatrice, et parfois diabolique?


Et dans le Nouveau Testament ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 8:57 am

oui je suis claire dans l'ancien surtout et le nouveau n'a pas corriger la donne, mais il lui donne une marque de soumission absolut comme le fait qu'elle doit rester dans le silence lors d'une assemblé, ou encor elle doit se voilé dans l'eglise car c'est une marque de soumission a son chef, alors que le coran lui dit de poretr le voile car c'est une protection pour elle contre les regard des hommes.

le coran donne toujours a la femme la vision d'une femme obeissante comme la bible, mais pas une femme honteuse, tentatrice qui garde le silence et qui ne s'instruira pas , car tu sais bien que dans le nouveau testament la femme doit s'instruir chez elle par l'intermediare de son marie
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19582
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 9:24 am

Je te dis cela car tu indique dans ta réponse précédente " la Bible " alors que c'est l'Ancien Testament que tu pointe du doigt !
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Empty
MessageSujet: Re: L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire   L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire Icon_minipostedMar 07 Juil 2009, 9:38 am

la vision du nouveau testament concernant la femme n'est pas vraiement differente de l'ancien, deja a la base, elle ne nie pas le peché originelle qui a la cause de eve, alors que le coran implique adam et eve puis leur pardonna leur peché.
aussi dans l'ancien testamant il y'a des lois auquel le nouveau testament n'a pas pas rapporté de changement, comme le fait que lorsque la femme a ses menstrue, elle doit vraiment s'eloigner et chaque chose qu'elle touche deviendra impure, et si qq'un la touche deviendra aussi impure, alors que le coran nie tout ceci, la femme qui a ses mentrues ne s'eloigne pas, vis sa vis habituelle, comme aisha a decrit ceci durant ses menstru avec le prophete, cepandan ils ne doivent pas avoir de relation.
le coran est fluide , mais la bible comporte des restrictions impossible a realisé, comme le nouveau testament qui interdit le divorce
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 

L'esclavage en Islam et le devoir de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-