*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5776
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun Empty
MessageSujet: Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun   Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun Icon_minipostedJeu 31 Aoû 2017, 10:22 pm

Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun

Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun ANSA605779_Articolo
Le Pape François et le Patriarche de Constantinople Bartholomée à l'église du Saint-Sépulcre de Jérusalem, le 25 mai 2014. - ANSA


31/08/2017 17:17





Ce 1er septembre marque la Journée mondiale de prière pour la création, instituée en 1989 par le patriarcat de Constantinople, et à laquelle l’Église catholique s’est associée en 2015.



Pour la première fois, cette année, le Pape François et le Patriarche de Constantinople Bartholomée publient un message commun à cette occasion. Les deux hommes, qui ont fait de la protection de la création un enjeu majeur du rapprochement œcuménique, en appellent à la responsabilité de chacun devant la détérioration avancée de la planète, «don et héritage sublimes», que Dieu a confiée à tous les hommes.



Dès les origines, le Créateur «a voulu que l’humanité coopère à la préservation et à la protection de l’environnement naturel». François et Bartholomée l’affirment: le soin que nous portons à la création reste indissociable de notre dignité humaine et de notre bien-être. Malheureusement, cette vocation de coopérateurs de Dieu a été ternie, «obscurcie» par une notre attitude, par «notre propension à rompre les écosystèmes», par «notre désir insatiable» de manipulation et de contrôle des ressources, par notre avidité. La nature n’est plus perçue comme un «don partagé», mais comme une «grande possession privée»; nous ne voulons plus nous y associer, nous voulons la dominer.



Cette vision du monde n’est pas sans conséquences: la planète se détériore et les pauvres et plus vulnérables sont les premiers à en payer le prix, déplorent le Pape et le Patriarche, qui appellent toutes les personnes de bonne volonté à prier pour l’environnement en ce jour. Car tout effort sera vain, «si la prière n’est pas au centre de notre réflexion et de notre célébration». La prière doit en effet permettre de changer notre vision du monde et donc notre manière d’entrer en relation avec lui.



Les deux chefs religieux lancent encore un «appel urgent» à tous ceux qui détiennent des responsabilités sociales, économiques, politiques et culturelles, «pour qu’ils entendent le cri de la terre et subviennent aux besoins des marginalisés», et surtout «qu’ils appuient le consensus du monde entier pour guérir notre création blessée». Sans une réponse collective, sans une responsabilité partagée, sans une priorité donnée à la solidarité et au service, il ne peut y avoir de solution sincère au défi de la crise écologique en cours, concluent le Pape et le Patriarche.


Ci-dessous, l'intégralité du message commun du Pape François et du Patriarche de Constantinople Bartholomée :
L’histoire de la création nous présente une vue panoramique du monde. Les Ecritures révèlent que, « au commencement », Dieu a voulu que l’humanité coopère à la préservation et à la protection de l’environnement naturel. Au début, comme on lit dans la Genèse, « il n’y avait encore aucun arbuste des champs sur la terre et aucune herbe des champs n’avait encore poussé, car le Seigneur Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n’y avait pas d’hommes pour cultiver le sol » (2, 5). La terre nous a été confiée comme un don et un héritage sublimes, envers lequel chacun de nous partage la responsabilité jusqu’à ce que, « à la fin » tout, au ciel et sur la terre, soit restauré dans le Christ (cf. Ep 1, 10). Notre dignité humaine et notre bien-être sont profondément liés au soin que nous portons à toute la création.
Cependant, « entre-temps », l’histoire du monde présente un contexte très différent. Elle révèle la situation d’un délabrement moral  où notre attitude et notre comportement envers la création obscurcissent notre vocation de coopérateurs de Dieu. Notre propension à rompre les écosystèmes fragiles et délicats du monde, notre désir insatiable de manipuler et de contrôler les ressources limitées de la planète, et notre avidité pour des profits illimités des marchés, tout cela nous a éloignés du but originel de la création.  Nous ne respectons plus la nature comme un don partagé ; nous la regardons plutôt comme une grande possession privée. Nous ne nous associons plus à la nature dans le but de la maintenir ; nous dominons plutôt sur elle pour qu’elle soutienne nos propres constructions.
Les conséquences de cette nouvelle vision du monde sont tragiques et durables. L’environnement humain et l’environnement naturel sont détériorés ensemble, et cette détérioration de la planète pèse sur les plus vulnérables de ses habitants. L’impact du changement climatique touche, d’abord et surtout, ceux qui vivent dans la pauvreté dans tous les coins du globe. Notre obligation d’user avec responsabilité des biens de la terre implique la reconnaissance  et le respect de tous les peuples et de toutes les créatures vivantes. L’appel urgent et le défi de sauvegarder la création  sont une invitation à toute l’humanité à travailler pour le développement durable et intégral.
Par conséquent, unis par le même souci de la création de Dieu, et reconnaissant que la terre est un bien commun, nous invitons ardemment toutes les personnes de bonne volonté à observer un temps de prière pour l’environnement le 1er septembre. A cette occasion, nous souhaitons remercier le Créateur aimant pour le noble don de la création, et prendre l’engagement de la sauvegarder et de la préserver pour l’amour des générations futures. Après tout, nous savons que notre effort est vain si le Seigneur n’est pas à nos côtés (cf. Ps 126, 127), si la prière n’est pas au centre de notre réflexion et de notre célébration. En effet, un objectif de notre prière est de changer notre manière de percevoir le monde afin de changer notre relation avec le monde. Le but de notre promesse  est d’être courageux pour embrasser une simplicité et une solidarité plus grandes dans nos vies.
Nous lançons un appel urgent à ceux qui ont des responsabilités sociales et économiques, aussi bien que politiques et culturelles, pour qu’ils entendent le cri de la terre et subviennent aux besoins des marginalisés, mais surtout afin qu’ils répondent à la demande de millions de personnes et appuient le consensus du monde entier pour guérir notre création blessée. Nous sommes convaincus qu’il ne peut y avoir de solution sincère et durable au défi de la crise écologique et du changement climatique sans une réponse concertée et collective, sans une responsabilité partagée et assumée, sans donner la priorité à la solidarité et au service.
Du Vatican et du Phanar, le 1er septembre 2017
Pape François et Patriarche Œcuménique Bartholomée


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5776
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun Empty
MessageSujet: Re: Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun   Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun Icon_minipostedVen 01 Sep 2017, 8:35 am

Expo 2017 : déclaration commune des chefs religieux sur l'environnement

Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun REUTERS2059301_Articolo
Le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du Développement humain intégral est à la tête de la délégation du Saint-Siège pour l'Expo 2017. - REUTERS

01/09/2017 16:13


 «Une collaboration plus étroite des religions, des gouvernements et des différents acteurs économiques et sociaux, afin de promouvoir des systèmes énergétiques qui soient vraiment au service de toute la famille humaine» : c’est le souhait émis par les responsables religieux chrétiens, musulmans et juifs réunis à Astana, au Kazakhstan à l’occasion de la rencontre interreligieuse, «Ensemble pour le soin de notre maison commune», organisée en marge de l’Expo 2017. Le cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du Développement humain intégral conduisait la délégation du Saint-Siège.

Les initiatives interreligieuses entreprises ces dernières années pour l’environnement et le climat, écrivent les représentants religieux dans une déclaration publiée au terme de la rencontre, démontrent que les religions peuvent stimuler «une action concrète en faveur de la maison commune» ; ils rappellent en outre que les valeurs religieuses et les préceptes moraux «doivent façonner les pensées et les actions des croyants vers une prise de conscience accrue de la nécessité de mieux protéger la nature, mais également nos frères et sœurs, surtout les plus vulnérables».

En ce sens, la question énergétique revêt une importance particulière, pour les signataires du document. «En effet, la façon dont l’énergie est générée, transportée et consommée, soulignent-ils, a, et aura un impact significatif dans le futur» sur la nature et les écosystèmes, et donc, sur l’accès à l’eau et à la nourriture, sur la viabilité de nos sociétés, de nos commerces et de nos économies, la santé, le développement, la guerre et la paix.

Les leaders religieux rappellent encore que l’énergie n’est pas un bien créé par l’homme, mais une ressource qui nous a été confiée par Dieu créateur, pour le bien de toute la famille humaine. En conséquence, elle ne doit pas être exploitée sans distinction, mais avec un «discernement inspiré par la poursuite du bien commun de l’humanité». D’où l’exhortation adressée à tous les croyants et aux personnes de bonne volonté d’approfondir la réflexion sur les valeurs communes, ainsi que sur le rapport de l’homme à la nature. C’est une responsabilité qui interpelle, de manière particulière, les parents, mais aussi les institutions éducatives religieuses, et les médias.

L’accès à l’énergie, -souligne le document signé par le cardinal Turkson-, est un prérequis fondamental pour la réalisation des nombreux droits humains et pour le développement des communautés. De là, la demande de politiques, de financements, ainsi que le transfert de technologies qui assurent l’accès à une énergie propre, sûre, fiable, et peu dommageable à l’environnement. A ce sujet, les chefs religieux réitèrent leur soutien à la transition vers des sources d’énergie non polluantes.

Ils lancent ensuite un appel aux Etats, afin que ceux-ci refusent tout projet porteur de conséquences sociales et environnementales négatives, et contrent toute spéculation irresponsable sur les ressources énergétiques. La déclaration condamne enfin l’emploi des ressources énergétiques pour la production d’armes, notamment des bombes nucléaires. 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Journée mondiale de prière pour la création: le Pape François et le Patriarche Bartholomée publient un message commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS )-