*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Règle de Saint Benoit et commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19527
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Règle de Saint Benoit et commentaires Empty
MessageSujet: Règle de Saint Benoit et commentaires   Règle de Saint Benoit et commentaires Icon_minipostedMar 14 Avr 2009, 5:51 am

Règle de Saint Benoit et commentaires Chapsb


LA REGLE DES MOINES
COMMENCEMENT DU PROLOGUE

Ecoute, ô fils, les préceptes du maître et prête l'oreille de ton coeur, reçois volontiers l'avis d'un tendre père et suis le pleinement, afin de revenir par le travail de l'obéissance à celui dont tu t'étais éloigné par l'inertie de la désobéissance.

Mes paroles s'adressent donc maintenant à toi, qui que tu sois, qui, renonçant à tes volontés propres et disposé à combattre pour le Seigneur Christ, le vrai roi, prends les très fortes et illustres armes de l'obéissance.

Avant tout, quand tu entreprends de faire quelque bien que ce soit, demande lui par une très instante prière qu'il le porte à son achèvement, afin que celui qui a déjà daigné nous compter au nombre des fils, ne doive pas un jour être attristé par nos mauvaises actions.

Car, en tout temps, il faut se rendre à lui avec ses biens en nous, de telle sorte que, non seulement il n'ait pas, père irrité, à déshériter un jour ses fils, mais non plus, maître redoutable, provoqué à la colère par nos méfaits, à livrer au châtiment éternel, comme de très mauvais serviteurs, ceux qui n'auraient pas voulu le suivre jusqu'à la gloire.

OBSCULTA PERVENIES


Levons-nous donc enfin une bonne fois, l'Ecriture nous y pousse, disant : " C'est l'heure désormais que nous sortions du sommeil ".

Et nos yeux étant ouverts à la lumière transformante de Dieu, les oreilles attentives, entendons la clameur quotidienne de sa voix qui nous avertit, disant : "Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs"; et de nouveau : "Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux églises".

Et que dit-il ? "Venez, fils, entendez moi, je vous enseignerai le respect profond du Seigneur ; courez, pendant que vous avez la lumière de la vie, de peur que les ténèbres de la mort ne se saisissent de vous".

OBSCULTA PERVENIES


Et, cherchant son ouvrier dans la foule du peuple à laquelle il crie ces choses, le Seigneur dit encore : "Quel est l'homme qui veut la vie et désire voir des jours heureux?"

Que si, toi qui entends, tu réponds : "Moi" ; Dieu te dit : "Si tu veux avoir la vie véritable et éternelle, tiens ta langue éloignée du mal et que tes lèvres ne profèrent pas de tromperie; détourne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix et poursuis la".

Et, lorsque vous aurez fait ces choses, mes yeux seront sur vous et mes oreilles tournées vers vos prières. Et avant que vous m'invoquiez, je vous dirai : "Voici, je suis là".

Quoi de plus doux pour nous que cette voix du Seigneur qui nous invite, frères très chers? Voici que, par sa tendresse, le Seigneur nous montre le chemin de la vie.

Nos reins étant donc ceints et de la foi et de l'observance d'actions bonnes, continuons d'aller ses chemins sous la conduite de l'Evangile, afin que nous gagnions de voir celui qui nous a appelés dans son royaume.

OBSCULTA PERVENIES


Si nous voulons habiter dans le sanctuaire de son royaume, sachons qu'à moins d'y courrir par les bonnes actions, on n'y parvient nullement.

Mais interrogeons le Seigneur avec le prophète en lui disant : "Seigneur, qui habitera dans ton sanctuaire, ou qui se reposera sur ta montagne sainte ?"

Après cette question, frères, entendons le Seigneur nous répondre et nous montrer la route du sanctuaire même, disant : "C'est celui qui s'avance sans tache et pratique la justice ; celui qui parle selon la vérité présente en son coeur ; celui qui n'a pas causé de tort par sa langue ; celui qui n'a pas fait de mal à son prochain ; celui qui n'a pas accepté de parole outrageante contre son prochain."

C'est celui qui, renvoyant loin des regards de son coeur le diable mauvais qui lui conseille telle ou telle chose et le conseil même qu'il lui donne, les a réduit à rien et a saisi ses toutes jeunes pensées et les a brisées contre le Christ.

Ce sont ceux qui, révérant le Seigneur, ne s'élèvent pas du fait de leur bonne observance, mais, considérant que celle-là même résulte de l'action du Seigneur, exaltent le Seigneur qui travaille en eux, disant avec le prophète le fameux "non pas à nous, Seigneur, non pas à nous, mais à ton nom donne la gloire" ; de même que l'apôtre Paul ne s'est rien attribué en ce qui concerne sa prédication, disant : " C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis" ; et lui-même de nouveau dit : "Celui qui se glorifie, qu'il se glorifie dans le Seigneur".

D'où aussi le Seigneur affirme dans l'Evangile : "Qui entend ces miennes paroles et les accomplit, je l'assimilerai à un homme sage qui a construit sa maison sur le roc ; des masses d'eaux courantes sont arrivées, les vents ont soufflé et se sont abbatus sur cette maison, mais elle n'est pas tombée parce qu'elle avait été solidement assise sur le roc.

OBSCULTA PERVENIES


Le Seigneur qui accomplit ces choses attend de nous chaque jour que nous nous fassions un devoir de répondre par des actes à ses saints avertissements.

C'est pourquoi les jours de cette vie nous sont prolongés, comme délai en vue de la correction des fautes, l'apôtre disant : " Est-ce que tu ignores que la patience de Dieu te pousse au repentir ?"

Car ce tendre Seigneur dit : "Je ne veux pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive".

OBSCULTA PERVENIES

Ainsi donc, frères, lorsque nous avons interrogé le Seigneur au sujet de qui habitera son sanctuaire, nous avons entendu ce qui est prescrit pour y habiter ; mais la condition est que nous accomplissions les devoirs de l'habitant.

Il faut donc préparer nos coeurs et nos corps à combattre pour la sainte obéissance aux préceptes ; et quant à ce qui est moins possible à notre nature, demandons au Seigneur qu'il ordonne à sa grâce de nous fournir une aide.

Et si, fuyant les peines de l'enfer, nous voulons parvenir à la vie éternelle, tandis qu'il est encore temps et que nous sommes dans ce corps et qu'il est possible d'accomplir toutes ces choses durant cette vie de lumière, il faut courir et agir à l'instant en sorte que cela nous soit avantageux pour l'éternité.

OBSCULTA PERVENIES

Il nous faut donc établir une école du service du Seigneur : dans cette institution, nous espérons ne rien devoir établir de rude, rien de pesant.

Mais cependant, si quelque chose d'un peu plus rigoureux se présente, imposé par l'équité en vue de la correction des vices ou du maintien de la charité, ne fuis pas sur le champ, épouvanté par la crainte, la voie du salut, dont l'entrée ne peut être qu'étroite.

Mais quand on progresse dans ce genre de vie et dans la foi, le coeur se dilate et l'on court avec une indicible douceur d'amour dans la voie des commandements de Dieu, en sorte que, ne nous écartant jamais de son enseignement et persévérant jusqu'à la mort en sa doctrine dans le monastère, nous participions par la patience aux souffrances du Christ, afin aussi de mériter d'être associés à son règne. Amen.

Règle de Saint Benoit : de http://www.maredsous.be/index.php?id=190

Et ici : http://www.scourmont.be/studium/rig-regula/

Et là : http://users.skynet.be/bs775533/Armand/chap/commentaires-5.htm

Ou encore ici : http://www.abbaye-ubexy.com.fr/pagesnewsite/commentairereglesaintbenoitprol.htm

Et le très pertinent site (recevez la Règle par courriel quotidiennement) : http://www.sanctaregula.org/


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Règle de Saint Benoit et commentaires Report11.
- Règle de Saint Benoit et commentaires Faire_11


Dernière édition par Nicodème le Mar 14 Avr 2009, 5:54 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19527
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Règle de Saint Benoit et commentaires Empty
MessageSujet: Re: Règle de Saint Benoit et commentaires   Règle de Saint Benoit et commentaires Icon_minipostedMar 14 Avr 2009, 5:42 pm

COMMENTAIRES DU PROLOGUE

PROLa - écoute

PROLa bis - manger le pain du Verbe divin

PROLb - levons-nous donc enfin

PROLc - le chemin de la vie

PROLc bis - chercher la béatitude

PROLc ter - naître à la vie en Christ

PROLd - contemplation

PROLe - le Seigneur attend que nous répondions

PROLe bis - l'urgence de la conversion

PROLf - ce qui nous profitera pour toute l'éternité

PROLf bis - épiphanie

PROLg - une école du service du Seigneur

PROLg bis - espérance, foi, charité



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 1 à 9

RB 01a - transformations

RB 01b - les catégories de moines

RB 01b bis - devenir disciples

RB 02a - pastorale

RB 02a bis - pentecôte

RB 02b - la parole et les actes

RB 02c - nous sommes tous un dans le Christ

RB 02c bis - rassemblées par l'appel divin

RB 02d - malgré nos lourdeurs

RB 02d bis - fils dans le Fils

RB 02e - des âmes à conduire

RB 02e bis - chercher le royaume

RB 03a - le plus utile, le mieux, le meilleur

RB 03a bis - l'appel des frères en conseil

RB 03b - trinité

RB 04a - les instruments des bonnes oeuvres

RB 04b - les biens que Dieu a mis en nous

RB 04b bis - être et faire

RB 04c - Dieu nous regarde

RB 04d - ne jamais désespérer

RB 04d bis - l'art spirituel

RB 05a - qu'est-ce que l'autorité

RB 05b - de l'obéissance

RB 05b bis - engager sa volonté

RB 06 - saint sacrement

RB 07a - la divine Ecriture nous crie

RB 07b - le premier degré d'humilité

RB 07c - pêcheurs d'hommes

RB 07d - tu as fait cela et je me suis tu

RB 07d bis - présence de Dieu

RB 07e - le deuxième degré d'humilité

RB 07f - le troisième degré d'humilité

RB 07g - le quatrième degré d'humilité

RB 07g bis - à cause de celui qui nous a aimés

RB 07i - le sixième degré d'humilité

RB 07j - le septième degré d'humilité

RB 07j bis - se connaître vraiment

RB 07k - le huitième degré d'humilité

RB 07m - le dixième degré d'humilité

RB 07m bis - la joie véritable

RB 07n - le 11ème degré d'humilité

RB 07o - le douzième degré d'humilité

RB 07o bis - de coeur et au dehors

RB 07p - avancer pour tout recevoir

RB 07p bis - suivre le Christ et le rejoindre

RB 08 - les offices divins

RB 08 bis - méditer les psaumes

RB 08 ter - l'homme ne vit pas seulement de pain

RB 09 - psaumes et lectures



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 10 à 19

RB 10 - depuis Pâques jusqu'au 1er novembre

RB 11 - dédicace

RB 12 - alleluia, benedicite, laudate, benedictus

RB 12 bis - par coeur

RB 12 ter - louanges

RB 13a - les jours ordinaires

RB 13b - pardonne-nous comme nous pardonnons

RB 13b bis - mettre en pratique ce que nous disons

RB 14 - liturgie des heures

RB 15 - chante et marche

RB 16 - se lever pour te louer

RB 17 - le combat de la prière

RB 18a - fais moi vivre selon ta parole

RB 18b - psalmodie

RB 18c - un cycle liturgique générateur d'ouverture

RB 18d - nos saints Pères

RB 18d bis - le puits d'eau vive



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 20 à 29

RB 20 - purification

RB 22 - nous laisser former par lui

RB 22 bis - saints Pierre et Paul

RB 24 - tu allèges celui que tu remplis

RB 25 - la gravité des fautes

RB 26 - la peine de l'excommunication

RB 26 bis - revenir en communion

RB 27 - vouloir retrouver la santé

RB 28 - le frère qui refuse de se corriger

RB 28 bis - un frère

RB 29 - la voie du retour

RB 29 bis - le joug plein de douceur du Christ



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 30 à 39

RB 30 - une discipline adaptée à l'âge

RB 31a - contemplation et action

RB 31a bis - la Parole qui te porte

RB 31b - une bonne parole

RB 31b bis - l'heure convenable

RB 32 - des outils et objets du monastère

RB 32 bis - quoique tu fasses, recouvre le d'or

RB 33 - le vice de la propriété

RB 33 bis - un arbre planté auprès des eaux

RB 33 ter - le bel échange

RB 33 quater - saint Benoît

RB 35a - le service mutuel

RB 35a bis - Dieu a délégué nos frères

RB 35a ter - la Parole, source de bénédiction

RB 36 - le soin des malades

RB 36 bis - une relation simple avec le Dieu simple

RB 36 ter - raffermir nos forces spirituelles

RB 36 quater - les forces de la rédemption

RB 37 - que vienne le Règne de Dieu

RB 37 bis - la faiblesse salutaire du Christ

RB 38 - lecture au menu

RB 39 - la nourriture qui refait

RB 39 bis - la table du Seigneur



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 40 à 49

RB 40 - la mesure de la boisson

RB 40 bis - chacun a reçu de Dieu son don

RB 40 ter - vous êtes le temple de Dieu

RB 41 - le sacrement de son amour

RB 41 bis - le jardin que la Sagesse a planté

RB 42 - les bienfaits du silence

RB 43a - la meilleure part

RB 43a bis - une écoute pleine d'espérance

RB 43b - retards et priorités

RB 43b bis - ne rien préférer à l'amour du Christ

RB 43b ter - toujours il nous devance

RB 44 - l'oratoire et la table

RB 44 bis - restaurer la communion

RB 44 ter - cela suffit

RB 45 - un acte d'humilité

RB 45 bis - retournement pascal

RB 46 - de fautes en grâce

RB 46 bis - ses meurtrissures nous ont guéris

RB 47 - l'heure de l'oeuvre de Dieu

RB 47 bis - annoncer l'oeuvre de Dieu

RB 47 ter - participer à l'oeuvre de Dieu

RB 48a - contre l'oisiveté

RB 48a bis - transformation

RB 48b - lectio et travail

RB 48b bis - béance

RB 48c - ne pas être négligent

RB 48c bis - prenez avec vous des paroles

RB 48c ter - où est votre foi ?

RB 49 - mercredi des cendres

RB 49 bis - attente

RB 49 ter - se simplifier



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 50 à 59

RB 51 - maintenant je commence

RB 51 bis - à la rencontre du Seigneur

RB 51 ter - des ténèbres à la lumière

RB 52 - présence

RB 52 bis - qu'il entre simplement et qu'il prie

RB 53a - le loup habitera avec l'agneau

RB 53a bis - nous sommes ses hôtes

RB 53b - recevoir celui qui nous rassemble

RB 53b bis - la saveur du bien

RB 53b ter - s'approcher du Seigneur

RB 54 - saint Nicolas

RB 54 bis - le signe brûlant de sa présence

RB 55a - des vêtements et des chaussures

RB 55a bis - tu étais au dedans, et moi au dehors

RB 55b - vous avez revêtu Christ

RB 55b bis - Dieu à la disposition de tous

RB 56 - une discipline de vie

RB 56 bis : un fruit digne de notre conversion

RB 57 - les artisans du monastère

RB 57 bis - qu'en tout Dieu soit glorifié

RB 57 ter - collaborateurs de la grâce

RB 58a - chercher vraiment Dieu

RB 58b - ne me confonds pas dans mon attente

RB 58b bis - reçois moi selon ta parole

RB 59 - me voici devant toi

RB 59 bis - ouvrir la porte



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 60 à 69

RB 60 - pour quoi es tu venu ?

RB 61a - une relation personnelle

RB 61a bis - sur la terre comme au ciel

RB 61a ter - le nom de chrétiens

RB 61a quater - assomption

RB 61b - nous préparer

RB 62 - il avancera de plus en plus vers Dieu

RB 62 bis - l'incroyable proximité de Dieu

RB 62 ter - notre urgent besoin de la miséricorde

RB 63b - lorsqu'ils se nommeront les uns les autres

RB 64a - la maison de Dieu

RB 64a bis - saint Bernard

RB 64a ter - c'est là que se sont arrêtés ses pas

RB 64a quater - concorde

RB 64a quinquies - marchez en enfants de lumière

RB 65a - dérèglements

RB 65a bis - la porte de l'humilité

RB 65a ter - la paix du Christ

RB 65a quater - le danger de la désunion

RB 65b - Emmanuel, Dieu avec nous

RB 66 - la porte du monastère

RB 66 bis - un espace pour s'ouvrir à l'essentiel

RB 66 ter - ouvre moi

RB 66 quater - la réponse qui nous ouvre

RB 67 - aujourd'hui vous est né un Sauveur

RB 68 - des choses difficiles ou impossibles

RB 68 bis - mourir à moi-même pour vivre à toi

RB 69 - laisser place au tout petit

RB 69 bis - un autre défenseur



COMMENTAIRES DES CHAPITRES 70 à 73

RB 70 - saisir les bonnes occasions

RB 71 - l'obéissance mutuelle

RB 71 bis - le bien et le labeur de l'obéissance

RB 72 - bon et mauvais zèles

RB 72 bis - sainte famille

RB 73 - tu parviendras

RB 73 b - commencement


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Règle de Saint Benoit et commentaires Report11.
- Règle de Saint Benoit et commentaires Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19527
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Règle de Saint Benoit et commentaires Empty
MessageSujet: Re: Règle de Saint Benoit et commentaires   Règle de Saint Benoit et commentaires Icon_minipostedMar 14 Avr 2009, 5:49 pm

RB prologue a - écoute

Commencer une nouvelle lecture de la Règle, ainsi que nous le faisons trois fois par an, début janvier, début mai et début septembre, nous replace face à un itinéraire. Saint Benoît va nous inviter, tout au long du prologue et des 73 chapitres qui la constituent, à nous mettre sous la conduite de l’Evangile pour avancer de plus en plus vers Dieu jusqu’à parvenir ensemble dans la demeure de son royaume. Le dernier mot de la conclusion entendue hier était d’ailleurs, du moins en latin, « tu parviendras », pervenies. Le premier mot, ce matin, nous ramène au fondement d’une telle progression, à son essence profonde : « écoute », obsculta. « Ecoute, nous dit en substance saint Benoît, et tu parviendras ».

Certains puristes ont voulu corriger obsculta par ausculta, qui a donné en français ausculter, écouter avec attention. Mais aussi bien les manuscrits que les commentaires ont conservé la forme courante. Ainsi Smaragde, wisigoth devenu moine bénédictin dans un monastère d’Aquitaine puis abbé de Saint-Mihiel-sur-Meuse, écrivait vers 817 : « Ecoute (obsculta). Telles sont les paroles par lesquelles le bienheureux Benoît nous exhorte. Et de fait, celui-ci étant rempli de l’Esprit Saint nous exhorte à nous améliorer. Car il en est qui s’efforcent de le critiquer avec une audace téméraire en disant : Il aurait dû dire ausculta, et non point obsculta, ignorant que de la même manière qu’il est dit à juste titre obéi (obaudi), obtempère (obtempera), soumets-toi (obsecunda), et d’autres verbes du même genre, il peut être dit très justement écoute (obsculta) ».

Qu'y a-t-il donc de si important dans ce préfixe ob, à quelle profondeur spirituelle renvoie-t-il, pour que la tradition se soit constamment opposée au normatisme des écoles afin de le conserver ? Ob signifie « devant, à cause de, en retour de ». L’écoute à laquelle nous sommes conviées nous situe en face de quelqu’un, elle procède d’une relation, nous introduit dans une réciprocité. En jouant sur les mots on pourrait dire qu’elle n’est pas un en soi mais un en Lui, un en Lui observé, recherché, selon le sens de scultare et scultari. Ecouter, c’est vivre sous le regard de Dieu. « Ouvrons les yeux à la lumière divine, ayons les oreilles attentives à la voix de Dieu », nous incitera demain le passage suivant du prologue.

Ecoute transformante, puisqu’elle fait de nous des fils. Commentant cet « écoute, ô fils, les préceptes du maître », Smaragde note encore : « L’appellation de fils peut s’entendre de quatre manières : par nature, par imitation, par adoption, par enseignement. Mais ici ce n’est ni par nature ni par adoption, mais par enseignement ou par imitation qu’il appelle fils celui qu’il exhorte à écouter les préceptes du maître ». Et, un peu plus loin, il précise : « du fait qu’il dit du maître, on sous-entend du Christ ». Les enseignements du maître nous viennent à travers la parole de Dieu : c’est elle qui tisse la trame du texte (on relève 22 références, dont 17 citations directes, uniquement pour le prologue). Quant aux invitations à imiter le Seigneur, elles retentissent au chapitre 5 et au chapitre 7 dans un contexte d’obéissance.

Pour suivre le Christ, notre maître et modèle en obéissance, il s’agit aussi bien d’incliner l’oreille de notre cœur et d’accueillir l’exhortation qui nous est faite que de la mettre en œuvre, de l’accomplir efficacement : « L’oreille du corps humain, écrit Smaragde, écoute les voix humaines, tandis que l’oreille du cœur puise la signification d’une exhortation ». Pareille écoute est efficace en tant qu’elle nous engage dans un acte de foi, une foi agissante, par quoi nous recevons du Fils le pouvoir de devenir enfants de Dieu, « qui que nous soyons ». Le livre des Actes, en première lecture de la messe, a relaté l'envoi en mission de Barnabé et Saul en commençant par noter que « la parole de Dieu était féconde et se multipliait ». « Ecoute », nous dit encore aujourd'hui saint Benoît.


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Règle de Saint Benoit et commentaires Report11.
- Règle de Saint Benoit et commentaires Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
 

Règle de Saint Benoit et commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fromage de Saint-Benoit-du-Lac
» Médaille de Saint Benoit
» Règle de Saint Benoît-chapitre 31-
» Un coeur avide. Saint Jean 20, 2-8
» La Croix de Saint Benoît !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: Vie monastique-