*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 L'islamophobie est un peur légitime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sourate4-v34
.
.
Sourate4-v34

Date d'inscription : 23/11/2010
Masculin
Messages : 153
Pays : Québec
R E L I G I O N : Athée

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedMar 23 Nov 2010, 12:09 pm

Rappel du premier message :

Sachant que:
-L'Islam considère les non-musulmans comme des moins que rien voués à d'atroces souffrances;
-Les rares propos qui pourraient être interprétés comme "tolérants" sont antérieures à l'hégire et sont par conséquent abrogés par les sourates, beaucoup plus nombreuses, prônant la violence et l'intolérance, de l'époque médinoise;
-L'Islam condamne par la mort les apostats et les homosexuels (notamment);
-L'Islam n'adhère pas du tout au principe d'égalité des sexes;
-Malgré l'opposition de ces pratiques par quelques Musulmans, les faits démontrent que partout où il y a une forte concentration de Musulmans, les non-Musulmans ont la vie difficile et les droits de l'homme sont bafoués.

N'est-il pas normal pour un non-Musulman d'être islamophobe, sans que ce qualificatif ne soit un reproche?

Après tout, on ne va pas reprocher à un Juif d'avoir peur des Nazis. Ça devrait être pareil pour les non-Musulmans envers l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Man
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 30/10/2010
Messages : 6307

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedJeu 25 Nov 2010, 2:12 pm

Citation :
Paix,
Ecoutez, ce que j'ai voulu dire par là, c'est qu'en insultant un prophète, certes vous blessez ceux qui le croient (les musulmans), mais ce que vous faites est bien plus dangereux, CAR VOUS INSULTEZ INDIRECTEMENT DIEU (ALLAH)!!!
Et je vous rassure, Mohammed sws n'a jamais blasphémé, tout ce qui sortait de sa bouche avait pour but de satisfaire dieu (Allah)...

Insulter Mohammad c'est insulter Allah ? Interessant.
Pardon mais Mohammad a sorti de sa bouche des âneries de ce genre :

- Les femmes sont dépourvues d'esprit et de religion.

Muhammad interrogea quelques femmes : « Le témoignage d'une femme ne vaut-il pas la moitié de celui d'un homme? » Elles répondirent:« Oui ». Il leur dit: « C'est en raison de la déficience intellectuelle de la femme. »
(Vol. 3:826)

S'adressant à d'autres femmes, il leur dit:« Je n'ai vu personne aussi dépourvu que vous d'intelligence et de religion.»
(Vol. 2:541)


Le Prophète a dit: « Quand un homme appelle sa femme pour satisfaire son désir, elle doit aller vers lui, même si elle est occupée aux fourneaux.» (Tirmidhi)

Muhammad a dit: « J'ai vu l'enfer peuplé surtout de femmes. »
(Vol. 1:28.301; 2:161; 7:124)

Hadith, Sahih Boukhari, 7:62:33 Le messager d'Allah a dit : « Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes."

Après si tu est prête à cautionner ce genre d'ânerie, libre à toi. Mais ne demande pas à l'humanité entière de mettre de coté sa fierté et son honneur pour ta passion.

Citation :
Je l'ai déjà écrit, les musulmans sont majoritaires dans le monde et ce depuis 2008 coco! Lisez...
il étaient 1.4 milliards en 2008, maintenant le chiffre a augmenté...

31/03/2008 - 12h20 - Màj 31/03/2008 - 12h50

Le Vatican l'a officiellement reconnu ce week-end : les musulmans sont désormais plus nombreux que les catholiques dans le monde. C'est la première fois. Avec 1.322.000.000 fidèles, l'Islam est devenu la première religion de notre planète. Un peu plus de 19% de la population mondiale la pratique contre 17,5% pour les catholiques.
Source : http://www.rtl.fr/actualites/article/l-islam-devient-la-premiere-religion-du-monde-79623

La Prophétie qui dit que la Fin des Temps viendra que lorsque les fausses religions auront rempli la terre doit s'accomplir. L'Islam s'agrandira encore et causera la fin du monde.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 27/07/2010
Messages : 6997

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedVen 26 Nov 2010, 2:50 am

@Sourate4-v34 a écrit:

Ce n'est pas le nombre qui compte, mais la qualité. Les 1,6 milliards de Musulmans n'ont rien foutu de bon pour l'humanité.

Aucune grande innovation n'a été le fruit de Musulmans. Aucun prix Nobel en science n'est Musulman. Aucun grand inventeur n'est Musulman. Aucun artiste de génie n'est Musulman. La plupart sont analphabètes.

En revanche, la majorité des terroristes sont Musulmans. La majorité des guerres ont lieu dans des sociétés Musulmanes. La majorité des crimes contre la personne sont commis par des Musulmans.

Honnêtement, vous n'avez pas de quoi être fier d'être si nombreux si c'est pour apporter si peu à l'humanité. La croissance de l'Islam est due à une fécondité incontrôlée et irresponsable et aux peines sévères imposées à ceux qui renonceraient à l'Islam. On peut donc fort bien supposer qu'un grand nombre de "musulmans" font en fait semblant de l'être pour éviter les foudres de tes potes si "pacifiques" et "tolérants".
L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 307887
Les grands Savants de l'islam comme Ibn Baz, Kischk, Ghazali, Sharaoui rivalisent à qui va rédiger la plus crétine
Ibn Baz a eu les honneurs du Times quand il a déclaré que tout musulman qui dit que la terre est plate sera considéré comme ayant renoncé à l'islam
il sera en conséquence et conformément aux ordres du Plus Noble des Prophètes égorgé islamiquement
après la prière du vendredi
Kischk nie que Allah peut sortir d'une femme et s'attaque aux Coptes qu'il traite de trinitaires éhontés
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 08/01/2009
Messages : 14869

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedVen 26 Nov 2010, 3:07 am

@Man a écrit:
Les musulmans défendent l'Islam comme un honneur et fierté plus que de la raison ou de la logique. Alors quand des gens montrent leur religion du doigt, ils se sentent agressés, ils prennent les critiquent pour des attaquent, alors que ces critiques sont justifiés. Malheureusement pour beaucoup d'entre eux la passion dépasse la raison..
Discuter avec un musulman dans la rue et après quelques échanges gracieux, si vous avez le bonheur de lui dire que le Coran est en contradiction avec le message de l'Evangile, le sang lui monte à la tête et .... Mr s'excite et est capable d'appeler ses nobles amis en rescousse.!
Revenir en haut Aller en bas
Man
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 30/10/2010
Masculin
Messages : 6307
Pays : Ahla balad
R E L I G I O N : Christianisme

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedVen 26 Nov 2010, 5:59 am

@BenJoseph a écrit:
@Man a écrit:
Les musulmans défendent l'Islam comme un honneur et fierté plus que de la raison ou de la logique. Alors quand des gens montrent leur religion du doigt, ils se sentent agressés, ils prennent les critiquent pour des attaquent, alors que ces critiques sont justifiés. Malheureusement pour beaucoup d'entre eux la passion dépasse la raison..
Discuter avec un musulman dans la rue et après quelques échanges gracieux, si vous avez le bonheur de lui dire que le Coran est en contradiction avec le message de l'Evangile, le sang lui monte à la tête et .... Mr s'excite et est capable d'appeler ses nobles amis en rescousse.!

J'ai déjà été confronté à ce genre de chose, l'Islam est un honneur à défendre coute que coute, ce n'est pas une religion ou une foi. Cette religion ne vaut rien sans la Bible et les inventions tel que les miracles scientifiques ou les fausses conversions de personnages célèbres.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedVen 26 Nov 2010, 8:32 am

L’invention de l’«islamophobie»

Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 pour contrer les féministes américaines, le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière : l’islam, comme le christianisme, est révéré par des Arabes, des Africains, des Asiatiques, des Européens, de même que des hommes de tous pays sont ou ont été marxistes, libéraux, anarchistes. Jusqu’à preuve du contraire, on a le droit, dans un régime démocratique, de juger les religions mensongères et rétrogrades et de ne pas les aimer. Se méfier de l’islam comme on a pu en d’autres temps se méfier du catholicisme, juger inquiétant son prosélytisme agressif, sa prétention à la vérité unique, son penchant sacrificiel, c’est manifester un sentiment qu’on estimera légitime ou absurde, ce n’est pas faire preuve de racisme. Faut-il parler de «libéralophobie» ou de «socialistophobie» parce qu’on est contre le règne du marché ou la redistribution des richesses ? Ou faut-il rétablir le délit de blasphème, aboli en 1791 par la Révolution, comme le réclame chaque année l’Organisation de la conférence islamique ainsi qu’en France, en 2006, un député UMP, Jean-Marc Roubaud, soucieux de punir tout ce qui bafoue ou calomnie «les sentiments religieux d’une communauté ou d’un Etat quel qu’il soit». Le pari des sociétés ouvertes, c’est de concilier la coexistence pacifique des grandes croyances avec le droit à la libre expression. La liberté de culte est garantie et la liberté de critiquer les cultes également. Les Français, échaudés par des siècles de domination cléricale, souhaitent un affichage discret des croyances. Réclamer des droits séparés pour telle ou telle communauté, imposer de strictes limites à l’examen des dogmes nous ramènerait directement à l’Ancien Régime. Le terme d’islamophobie remplit plusieurs fonctions : nier pour mieux la légitimer la réalité d’une offensive intégriste en Europe, attaquer la laïcité en l’assimilant à un nouveau fondamentalisme. Mais surtout faire taire les musulmans qui osent remettre le Coran en cause, en appellent à l’égalité entre les sexes, au droit à l’apostasie et aspirent à pratiquer paisiblement leur foi sans subir le diktat de doctrinaires ou de barbus. Il faut donc stigmatiser ces jeunes filles qui refusent le voile, souhaitent marcher sans honte, tête nue, dans la rue, foudroyer ces Français, ces Allemands, ces Anglais d’origine maghrébine, turque, africaine, algérienne qui réclament le droit à l’indifférence religieuse, le droit de ne pas croire en Dieu, de ne pas jeûner pendant le ramadan. Il faut les désigner, ces renégats, à la vindicte de leurs coreligionnaires, les faire taire pour bloquer tout espoir d’une mutation chez les fidèles du Prophète (en France et de façon révélatrice, c’est un «Collectif contre l’islamophobie» qui soutient juridiquement les femmes verbalisées pour port du voile intégral). Nous assistons à la fabrication planétaire d’un nouveau délit d’opinion, analogue à ce qui se faisait jadis dans l’Union soviétique contre les ennemis du peuple. Et ce avec l’onction des médias et des pouvoirs publics. Notre président lui-même, jamais en retard d’une bourde, n’a-t-il pas comparé l’islamophobie à l’antisémitisme ? L’erreur est tragique : le racisme s’attaque aux personnes en tant qu’elles sont coupables d’être ce qu’elles sont, le Noir, l’Arabe, le Juif, le Blanc. L’esprit critique, à l’inverse, porte sur les vérités révélées, les écritures toujours susceptibles d’exégèses, de transformations. Cette confusion a pour objet de déplacer la question religieuse du plan intellectuel au plan pénal, toute objection ou moquerie étant passible de poursuites. Quant aux profanations de tombes, de lieux de culte, si elles relèvent évidemment des tribunaux, elles touchent dans leur immense majorité en France les cimetières ou églises chrétiennes (1). On s’en veut de le rappeler : de tous les monothéismes, c’est le christianisme qui est aujourd’hui le plus persécuté dans le monde, surtout dans les pays musulmans, Algérie, Irak, Egypte entre autres. Il est plus facile d’être musulman à Londres, New York ou Paris que protestant, catholique au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord. Mais le vocable de «christianophobie» ne prend pas et c’est heureux. Imagine-t-on la Saint-Barthélemy condamnée par nos ancêtres sous l’angle de la discrimination plutôt que du fanatisme religieux ? Il est des mots qui contribuent à infecter la langue, à en obscurcir le sens. «Islamophobie» fait partie de ces termes à bannir d’urgence du vocabulaire. (1) Site du Conseil de l’Europe : https://wcd.coe.int
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedJeu 03 Mar 2011, 2:50 am

La musulmane modérée, Yamina Benguigui s'en prend à Zemmour jugé raciste car islamophobe.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedMar 19 Juin 2012, 8:00 am



Yamina Benguigui commence par visiter le Martinez de Cannes
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
DoutePieux
.
.
DoutePieux

Date d'inscription : 15/04/2011
Masculin
Messages : 2255
Pays : France
R E L I G I O N : Croyant Abrahamique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedMar 19 Juin 2012, 7:21 pm

Benguigui ne doit pas être innocente dans le limogeage de Zemmour... Une femme insupportable pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Man
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 30/10/2010
Masculin
Messages : 6307
Pays : Ahla balad
R E L I G I O N : Christianisme

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedMer 20 Juin 2012, 8:08 pm

@yacoub a écrit:
La musulmane modérée, Yamina Benguigui s'en prend à Zemmour jugé raciste car islamophobe.


Elle a été obligé de devenir musulmane modéré, car elle refuse d’être musulmane tout court.

Elle n'a même pas le courage de quitter sa religion et viens l'ouvrir sur un plateau télé..
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14869
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedMer 20 Juin 2012, 10:02 pm

@Man a écrit:
@yacoub a écrit:
La musulmane modérée, Yamina Benguigui s'en prend à Zemmour jugé raciste car islamophobe.


Elle a été obligé de devenir musulmane modéré, car elle refuse d’être musulmane tout court.

Elle n'a même pas le courage de quitter sa religion et viens l'ouvrir sur un plateau télé..

Elle est peut-être copine avec Tarik Ramadan ! Celui qui a un double langage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedVen 18 Sep 2015, 1:38 am

Citation :
effectivement après recherche,les sondages disent un peu tout et son contraire, après les questions ne sont jamais réellement les mêmes donc difficile de les comparer....

J'en poste un premier qui date d'avril 2013 "Les français inquiets de l'Islam" (chelou le titre Question )

"Les français inquiets de l'Islam"

un deuxième plus récent juin 2015 : "Ce que les Français pensent de l'Islam"

"… trop « visible »

Trop démonstratifs dans l’expression de leur foi, les musulmans de France ? C’est ce que semblent déplorer 55 % des sondés, qui estiment que « dans leur majorité ils ..."

"Ce que les Français pensent de l'Islam"

En fait je ne sais pas si on sait réellement..... il y au minimum une défiance envers cette religion.


    Tout musulman « modéré » est un terroriste potentiel. La foi en l’islam est comme un bidon d’essence. Il semble inoffensif, jusqu’à ce qu’il rencontre une étincelle. Pour qu’un musulman « modéré » devienne un djihadiste meurtrier, il suffit d’une étincelle de foi.« Il est temps de mettre un terme à la mascarade de « l’islam modéré ». Il n’existe pas de musulman modéré. Les Musulmans sont soit des djihadistes, soit des djihadistes dormants mais ils ne sont pas modérés. »Des gens biens sont traités d’islamophobes, de bigots, de racistes et de fascistes parce que le monde préfère les contre-vérités politiquement correctes à la vérité qui dérange. C’est grâce à ce mythe de « l’Islam modéré » que dire la vérité est devenu « tenir un discours de haine ».« Musulman modéré » n’a pas plus de sens que « nazi modéré ». Un musulman qui ne pratique pas l’Islam ou croit qu’Islam signifie paix n’est pas un musulman modéré mais un musulman à la carte ou un musulman ignorant. »Quant à ce qu’il pense de « l’islamophobie » :« Le racisme est la plus basse forme de stupidité humaine, mais l’islamophobie est le summum du bon sens. Phobie signifie peur infondée et irrationnelle. Il n’y a rien d’infondé ni d’irrationnel dans le fait d’avoir peur de l’islam. Seul un demeuré peut se permettre de ne pas avoir peur de la plus grande menace pour le monde et la civilisation. »Ces réponses devraient la satisfaire et la rassurer quant à la pertinence de son analyse.Quant à moi je précise ma pensée :L’Islam est la plus grande arme de destruction massive, des esprits des corps et des nations, que l’homme n’ait jamais inventé !Alexandra a raison, Riposte laïque a raison, résistance républicaine a raison et tous les patriotes ont raison.Mais le reste de la population ne se rendra compte de ces évidences que lorsqu’il sera déjà trop tard pour éviter des « rivers of blood »En effet, le niveau de désinformation, l’apathie pour ne pas dire le fainéantisme d’acquisition de l’information sont tels que je désespère que cela n’arrive que dans 10 voire 20 ans.


=================================

Tout musulman « modéré » est un terroriste potentiel. La foi en l’islam est comme un bidon d’essence. Il semble inoffensif, jusqu’à ce qu’il rencontre une étincelle. Pour qu’un musulman « modéré » devienne un jihadiste meurtrier, il suffit d’une étincelle de foi.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedMer 20 Juil 2016, 3:00 am

Dictionnaire de l’islamophobie ou Fatwa musulmane contre les islamo-incompatibles ?
Salem Ben Ammar
Ca y est je suis entré dans la postérité mais attention au prix à payer ! J’ai appris hier soir par un ami dans la vie que mon nom figure en bonne place  comme étant un des quatre pires islamophobes de la République dans un torchon de l’inquisition musulmane qui est en train de s’enraciner en République grâce à ses lois aveugles que les musulmans ont l’art de les détourner en leur faveur, appelé pompeusement dictionnaire de l’islamophobie où 4,5 pages  me sont   entièrement consacrées mais dont je n’ai pas  encore pris connaissance du contenu.
L’auteur de ce dico inquisitorial  dont je ne lui ferai pas l’honneur de citer son nom infâme ni celui de son éditeur  n’a fait en fait  que recenser tous les auteurs qui doivent  faire l’objet  d’une Fatwa.
Il est inutile d’imaginer l’audience d’un telle liste dans tous les milieux musulmans de France et dans bien d’autres pays  qui ont enfin leur liste noire des « ennemis » de l’islam dont le meurtre est un devoir sacré qui s’impose à chaque musulman. Venger l’honneur de l’islam pour mériter le paradis et les 72 femmes de joie que leur Grand Tenancier leur réserve.
Ils appellent leur religion paix, tolérance, respect de la vie humaine, liberté et amour, mais malheur à ceux qui n’y adhèrent pas  et qui refusent de croire en leur mensonge.
Pourquoi pas une liste noire aussi  des hydrophobes et des agoraphobes pendant qu’ils y sont.

   Salem Benammar

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Dictionnaire-islamophobie_0
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'islamophobie est un peur légitime   L'islamophobie est un peur légitime - Page 3 Icon_minipostedDim 21 Aoû 2016, 2:23 am

L’islam, c’est la peur (partie 2)
Cet article est le second d’une série de trois, adaptée des travaux de Bob Smith sur le site Islam's Fatal Flaw.

Deuxième partie : les tueurs


La terreur islamique en chiffres

Examinons maintenant la réalité de cette terreur islamique en Europe, réalité que décrit Flemming Rose, et voyons voir si cela peut nous aider à comprendre le jeu de la peur dans une société musulmane à quasi 100%.

Gardons à l’esprit que les musulmans comptent pour moins de 10% de la population d’Europe occidentale. Et pourtant, même si les musulmans ne représentent qu’un faible pourcentage de la population totale, la présence potentielle au sein de celle-ci de tueurs de l’Islam a eu pour effet de mettre en place les « limites que nous imposons nous-mêmes à une liberté d’expression dont le champ se rétrécit de plus en plus », limites dont parlait Flemming Rose.

Voilà une réalité à prendre en considération. Les Européens ont été élevés dans la liberté d’expression, ils ont grandi dans des sociétés libres et ouvertes, et ils ont peur d’être critiques sur l’Islam alors même que les musulmans représentent moins de 10% de la population de l’Europe de l’Ouest.

Et bien, demandons nous maintenant ce que cela doit être de vivre dans une société où presque 100% des gens sont musulmans. Le degré de terreur doit y être au moins 10 fois pire.

Imaginons une société à 100% musulmane, une société musulmane où des tueurs religieux indécelables au sein de la population, comme Bouyeri [meurtrier de Théo Van Gogh], rôdent littéralement partout. Fondamentalement, la libre parole, le discours critique sur l’Islam sont étouffés dans une société musulmane. Etouffés par le sombre pouvoir de terreur de l’Islam. Etouffés par la peur de ces invisibles tueurs religieux.

Cette impossibilité d’une critique de l’Islam issue de la société islamique elle-même est une des raisons principales qui expliquent pourquoi l’Islam est coincé dans ce cycle sans fin de la violence. Les musulmans perçoivent très bien ce climat de violence autour d’eux. Mais ils savent trop bien que toute tentative d’en discuter de façon critique pourrait attirer l’attention d’un tueur comme Mohammed Bouyeri. Avec donc comme résultat que la plupart des musulmans vivent dans la terreur, terreur d’un système qui les maintient dans la soumission, vivent enfermés dans ce système sans rien pouvoir y faire.

Nous commençons maintenant à comprendre ce qu’est la terreur islamique ; continuons donc nos recherches et discutons de qui sont ces tueurs de l’Islam.



Qui sont les tueurs ?

Pour démarrer notre discussion sur les tueurs de l’Islam, examinons un trait commun à toutes les religions. Parmi les croyants, il y a toutes sortes de niveaux de croyance. Certains ne sont croyants qu’à la marge, et d’autres sont de parfaits dévots. Dans l’intérêt de notre discussion, dessinons une ligne horizontale que nous appellerons l’axe de « l’échelle de la foi ». Sur cette ligne, nous pourrons faire figurer tous les types de croyants, des moins dévots aux plus dévots.

Voilà comment cela se présente : à l’extrême gauche, vous auriez les moins dévots de tous les croyants. Certains parmi eux sont si peu croyants qu’on pourrait presque les considérer comme laïcs athées. Et à l’extrême opposé, nous mettrions les plus dévots de tous.

Graduons notre « échelle de la foi » de 1 à 10, 1 pour les moins dévots, 10 pour les plus dévots.

Les tueurs de l’Islam nous viennent des rangs des croyants les plus dévots de l’Islam. Sur « l’échelle de la foi », on trouve ces fidèles entre 9,75 et 10. Lorsque les circonstances s’y prêtent, ces fidèles sont prêts à en venir à la violence.

Ces fidèles les plus dévots ont été formés à croire aux nombreux appels à la violence que l’on trouve dans les enseignements de l’Islam. Le coran, les hadiths, la sunna, les fondements de l’Islam, tous comportent de nombreux appels à la violence. En outre, les savants musulmans, le système des mollahs, les fatwas et les normes sociales promeuvent le recours à la violence au nom de l’Islam. Les fidèles les plus dévots de l’Islam sont persuadés que Dieu leur a donné l’autorité d’employer la violence au bénéfice de l’Islam (exactement comme M. Bouyeri l’avait dit au tribunal).

Si l’on s’en réfère aux chiffres, ces fidèles les plus dévots – ceux qui sont prêts à user de la violence au nom de l’Islam – représentent de l’ordre de 0,1 à 10% de l’ensemble des croyants. C'est-à-dire entre un croyant sur mille et un croyant sur dix.

Actuellement, on compte environ 1,3 milliard de musulmans. Cela veut dire qu’on évalue le nombre de tueurs potentiels au plus bas à 1,3 million et au plus haut à 130 millions. Et même avec l’estimation plancher, 1,3 million de tueurs représentent une menace considérable. Et 130 millions, c’est une menace si grave qu’elle en est difficile à concevoir.

Cette largeur de la fourchette d’évaluation du nombre de tueurs potentiels parmi les croyants résulte de la prise en compte d’une grande variété de facteurs. Tout d’abord, la majorité de ces tueurs n’a jamais vraiment signé pour « s’enrôler » dans une force islamique constituée en tant que telle, et il est donc impossible de savoir précisément combien ils sont. En plus, la plupart de ceux-ci agissent en fonction de convictions religieuses profondes qui peuvent changer au cours du temps. En outre, l’Islam n’étant pas structuré autour d’une autorité centrale [en dehors du chiisme], n’importe quel croyant dévot peut décider de façon indépendante, à n’importe quel moment, de réaliser son destin religieux. Et de plus, face à certains problèmes particulièrement importants pour l’Islam (comme sa défense devant certaines menaces – voir ce qui se passe en Irak), davantage encore de croyants dévots peuvent se sentir tenus de faire leur devoir religieux.

Et pour empirer les choses, même si les nombres de ces fidèles les plus dévots, ceux qui sont prêts à la violence au nom de l’Islam, sont relativement limités, il faut prendre en considération un second groupe, qui s’emploie à augmenter et amplifier l’influence et les actions de ces tueurs. Il s’agit des sympathisants et des soutiens de la violence religieuse.



Les sympathisants

Ces sympathisants, ces soutiens (de 8 à 9,75 sur notre « échelle de la foi ») agissent en fait comme les yeux et les oreilles des tueurs. Même si les sympathisants ne sont pas forcément enclins à user eux-mêmes de violence, ils sont tout prêts à la soutenir. Ils sont aussi tout prêts à rapporter aux autres ce qu’ils ont vu. Lorsque les sympathisants et les fidèles les plus dévots se retrouvent ensemble, à la mosquée ou ailleurs dans leurs vies, ils discutent, et élargissent significativement le champ de perception des tueurs. Cela accroit considérablement le degré et l’emprise de la terreur.

Traduits en chiffres, ces sympathisants et ces fidèles les plus dévots représentent environ 20% de la population globale des musulmans. Cela veut dire qu’une personne sur cinq est soit un tueur, soit un sympathisant. Et comme on ne sait pas qui est quoi, la présence des sympathisants accroit d’autant cette emprise de la terreur dont nous parlions précédemment.

(Imaginez-vous être musulman dans ce scénario. Chaque fois que vous vous retrouvez avec au moins 5 amis, vous pouvez statistiquement vous retrouver avec un de ces tueurs dévots ou l’un de ses sympathisants. Est-ce que vous pourriez parler franchement des problèmes de religion sans être vraiment « sûrs » de vos amis ?).

En raison du principe islamique de la taqiya (usage de la tromperie et de la dissimulation dans le but de répandre l’Islam), la plupart des musulmans refusent d’admettre l’existence de ce « groupe » des tueurs. Et de plus, les tueurs tueraient quiconque les dévoilerait ou les critiquerait. Les non-musulmans ne reconnaissent généralement pas non plus l’existence de ces tueurs, à cause d’un mélange d’ignorance et de politiquement correct. Et par-dessus le marché, l’Islam rajoute une surcouche avec sa caution religieuse, qui contribue encore davantage à brouiller les idées sur ce sujet.

Ces tueurs peuvent être des individus indépendants, non organisés comme Mohammed Bouyeri, l’assassin de Theo Van Gogh à Amsterdam. Ces tueurs indépendants se lèvent et agissent d’eux-mêmes, comme des « francs tireurs ». L’Islam leur permet à chacun indépendamment, d’imposer par la force la charia, la loi islamique. En raison 1) de leur nature de « franc-tireurs », 2) de leur capacité à rester indécelables avant qu’ils ne passent à l’acte, 3) de leur répartition dans toute le monde musulman, et 4), de leur poids dans la population, ces tueurs potentiels, ces francs-tireurs sont la cause écrasante et principale du climat de terreur qui règne dans le monde musulman. Et lorsque ces tueurs « francs-tireurs » agissent dans le monde non-musulman, on ne voit dans leurs actions que des actes criminels, sans liens avec les injonctions de l’Islam à la violence.

Les tueurs de l’Islam peuvent aussi s’organiser en groupes de tous types et de toutes tailles – depuis la petite cellule de deux individus jusqu’aux grandes organisations comme Al Quaeda, le Jihad Islamique, le Hamas, le Hezbollah ou d’autres organisations terroristes. Ces groupes peuvent agir de manière indépendante ou bien en se coordonnant avec d’autres groupes. Chaque « franc-tireur » isolé peut créer sa propre organisation, dont la taille et la portée dépendront des capacités des individus qui s’y impliqueront. Chacun de ces groupes peut aider ou recevoir l’aide d’autres groupes. Les gouvernements musulmans apportent traditionnellement un soutien clandestin à de nombreux groupes comme ceux-là, en les qualifiant d’ONG.

Et alors que la plupart des tueurs sont situés à l’extrême droite de notre « échelle de la foi », certains croyants parmi les moins dévots peuvent succomber à ce qu’on a appelle le « syndrome du djihad foudroyant ». Cela signifie que, lorsque les circonstances s’y prêtent, ils peuvent se laisser gagner par la violence.



La violence

Les tueurs de l’Islam peuvent agir dans l’anonymat. Comme un poseur de bombes dans un lieu public ou comme un motard qui jetterait sa grenade dans la foule. D’autres sont fiers de sortir du rang et d’agir au grand jour, comme Mohammed Bouyeri, l’assassin de Van Gogh.

Certains tueurs de l’Islam sont faciles à repérer en tant que tels. On les remarque régulièrement dans les nouvelles. Les dix neuf terroristes du 11 septembre étaient des tueurs de l’Islam. Les kamikazes d’Iraq et d’Afghanistan, qui se font sauter dans une noria sans fin d’attentats à la bombe, sont des tueurs de l’Islam. Les hommes de Londres, qui on fait sauter bus et métros, sont des tueurs de l’Islam. Les meurtriers de Beslan en Russie en sont également.

En Thaïlande, les tueurs de l’Islam décapitent des écolières et abattent les travailleurs des plantations. Aux Philippines, ils posent des bombes dans les marchés et dans les ferrys. En Espagne, ils ont fait sauter des trains. En Jordanie, ils font exploser des bombes dans les mariages et abattent des professeurs. En Egypte, ils tirent sur les touristes des pyramides et posent des bombes dans les hôtels. Ce sont eux qui ont assassiné le président Anouar El-Sadate.

En Inde, les tueurs ont frappé à Bombay un certain nombre de fois, et empoisonnent la vie au Cachemire. En Afrique, les tueurs de l’Islam ont agi au Kenya pour faire sauter des bombes à l’ambassade des Etats-Unis. Au Soudan, ils sont responsables des massacres du Darfour. Au Liban et à Gaza, ils lancent des missiles sur Israël. En Argentine, ils ont fait sauter l’ambassade israélienne.

En Europe occidentale, les tueurs de l’Islam sont à l’œuvre au sein des ghettos musulmans, s’assurant que les musulmans ne quittent pas la foi. En France, ils ont posé des bombes dans le métro, et ont contribué aux émeutes de 2006 [2005 plutôt].

Même aux Etats-Unis, les tueurs de l’Islam sont au travail. Nidal Malik Hasan a tué 13 personnes et en a blessé 30 autres à Fort Hood, et John Allen Muhammad a abattu dix personnes à Washington DC. A Salt Lake City, Sulejmen Talovic a tué cinq personnes dans un centre commercial. A Seattle, Naveed Afzal Haq a tué une personne et blessé quatre autres. A l’université de Caroline du Nord de Chapel Hill, un jeune diplômé originaire d’Iran, Mohamed Reza Taheri-Azar a foncé avec son 4x4 dans une foule d’étudiants. Au New Jersey, six tueurs planifiaient d’attaquer Fort Dix. (A noter ici que si le sens commun devrait nous faire croire que tout cela n’est qu’actes criminels isolés et indépendants, ils font tous partie, en réalité, de ce à quoi on peut s’attendre de la part de ce système de violence cyclique de l’Islam).

Dans tous les endroits de la planète où vous trouverez des musulmans, vous trouverez aussi des tueurs de l’Islam. C’est parce que ces tueurs sont très bien répartis dans toute la société islamique ; plus il y a de musulmans, plus il y a de tueurs.



Le programme des tueurs

Ce que font ces tueurs dépend du pourcentage de musulmans au sein des sociétés où ils sont à l’œuvre.

Au sein du monde musulman, leur tâche première consiste à sauvegarder l’Islam. Ils le font en tuant tous ceux qui :

Insultent Allah
Insultent Mahomet
Remettent l’Islam en question, ou essaient de le changer
Cherchent à quitter la foi
(C’est pour cela que les musulmans ont l’air si pieux, qu’ils ne quittent pas leur foi, et qu’on n’entend pas les modérés s’exprimer)

De plus, dans le monde musulman, ils s’emploient aussi à faire adhérer davantage les croyants à la loi de la charia, et à la faire respecter. En Afghanistan, les tueurs font sauter les écoles de filles pour faire advenir leur idéal d’un Etat islamique véritable. En Egypte, ils ont tué Anouar El-Sadate car il enfreignait la loi islamique en cherchant à faire la paix avec Israël.

Là où la société musulmane se frotte à la société non-musulmane, comme c’est le cas maintenant en Europe occidentale, une de leurs tâches principales consiste à s’assurer que les musulmans ne s’assimilent pas dans leurs sociétés d’accueil (tout cela, encore une fois, pour sauvegarder l’Islam). Parmi leurs autres tâches, celle de forcer par la terreur les non-musulmans soit à la conversion, soit à accepter la loi de l’Islam, la charia. Cette terreur peut se concrétiser par des actes criminels, ou par un état permanent de guerre de basse intensité, de guérilla. On en voit des exemples au Cachemire, dans les Balkans, en Thaïlande, aux Philippines, en Afrique subsaharienne, et désormais même en Europe occidentale.

Dans leur écrasante majorité, les tueurs sont de jeunes hommes. Depuis récemment, les tueurs comptent un petit nombre de femmes. Ils viennent de tous les milieux sociaux et économiques. Sans que la pauvreté ne soit le ressort principal, elle agit en faveur des fidèles dévots en recherche de nouvelles « recrues ».

Ce système a même trouvé une manière de canaliser à son profit la rage et le potentiel de destruction de ses jeunes hommes, marginaux et exclus. Ils peuvent s’adonner à leurs pratiques de destruction sur les non-musulmans sous formes de viols, d’agressions, et de chaos généralisé, tout en recevant les compliments des musulmans les plus dévots. C’est pour cela qu’on trouve une telle proportion de musulmans dans les prisons d’Europe.

Voilà la triste réalité des tueurs de l’Islam : c’est parce que l’Islam ne cesse de revendiquer pour eux la légitimité religieuse, que l’Islam, en tant que système, peut compter sur une masse de fidèles, une masse énorme, bénévole et invisible, une masse d’individus non organisée, légitimée pour faire violence, et répartie partout dans le monde, une masse de fidèles dévots fanatisés, prêts à tuer pour que l’Islam reste comme il est.

Ces fidèles dévots constituent en fait une armée non conventionnelle, une armée invisible, une armée fantôme. Une armée où personne n’a besoin d’ordres mais où chaque soldat sait exactement ce qu’il a à faire. Une armée que personne ne contrôle. L’armée la plus terrible que n’a jamais vu le monde.

A suivre : troisième partie, « le système »

Source : Islam is Fear, Part II, par Bob Smith, via Gates of Vienna, 6 novembre 2011. Traduction par Olaf pour Poste de veille
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

L'islamophobie est un peur légitime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-