*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

  Mahomet un prophete selon le coran?????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
darkviking
Modérateur : islam/chrétien
Modérateur : islam/chrétien
darkviking

Date d'inscription : 06/07/2009
Masculin
Messages : 2529
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedDim 25 Juil 2010, 9:29 pm

Rappel du premier message :

et bien pas tout a fait!!!

d'aprés le coran un vrai messager de dieu ne demande pas de "rétribution"

Le Coran rapporte les propos d’un croyant qui conseillait à son peuple de suivre les messagers qui ne demandent pas d’argent:

"Et du bout de la ville, un homme vint en toute hâte et il dit : "Ô mon peuple, suivez les messagers : Suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne voie. Et qu'aurais-je à ne pas adorer Celui qui m'a créé ? Et c'est vers Lui que vous serez ramenés. Prendrais-je en dehors de Lui des divinités? Si le Tout Miséricordieux me veut du mal, leur intercession ne me servira à rien et ils ne me sauveront pas. Je serais alors dans un égarement évident. [Mais] je crois en votre Seigneur. Ecoutez-moi donc". Alors il [lui] fut dit : "Entre au Paradis". Il dit : "Ah si seulement mon peuple savait ! En raison de quoi mon Seigneur m'a pardonné et mis au nombre des honorés ".S. 36:20-27

De ce qui précède on peut donc présumer que les vrais messagers ne demandent pas d'argent ou ne reçoivent pas d’honoraires pour leurs services, un point réaffirmé dans les textes suivants:

"Raconte-leur l'histoire de Noé, quand il dit à son peuple : "Ô mon peuple, si mon séjour (parmi vous), et mon rappel des signes d'Allah vous pèsent trop, alors c'est en Allah que je place (entièrement) ma confiance. Concertez-vous avec vos associés, et ne cachez pas vos desseins. Puis, décidez de moi et ne me donnez pas de répit. Si vous vous détournez, alors je ne vous ai pas demandé de salaire... Mon salaire n'incombe qu'à Allah. Et il m'a été commandé d'être du nombre des soumis". S. 10:71-72

"Les (membres de la tribu d’) Aad traitèrent de menteurs les Envoyés (d’Allah). Et quand Hud, leur frère (contribule), leur dit : "Ne craindrez-vous pas [Allah]? Je suis pour vous un messager digne de confiance, craignez donc Allah et obéissez-moi. Et je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers." S. 26:123-127 – cf. 26:109, 145, 164, 180

d'ailleur Mahomet a reçu l’ordre de suivre ces prédécesseurs:

"Voilà ceux qu'Allah a guidés : suis donc leur direction. Dis : "Je ne vous demande pas pour cela de salaire". Ce n'est qu'un rappel à l'intention de tout l'univers." S. 6:90

"Or, Nous ne t'avons envoyé (O Muhammad) que comme annonciateur et avertisseur. Dis : "Je ne vous en demande aucun salaire (pour moi même). Toutefois, celui qui veut suivre un chemin conduisant vers son Seigneur [est libre de dépenser dans la voie d'Allah]". S. 25:56-57

"Et tu ne leur demandes aucun salaire pour cela. Ce n'est là qu'un rappel adressé à l'univers." S. 12:104



donc d'apres le coran si quelqu’un prétend être un messager de Dieu mais qu'il exige d’être rémunéré par les destinataires dudit message au lieu de s’en remettre à Dieu pour ce qui concerne la couverture de ses dépenses et la satisfaction de ses besoins, alors on pourra légitimement se demander s’il est vraiment un envoyé divin ou s’il n’est intéressé que par l’argent!!!!!!

et pourtant Mahomet ne craché pas contre quelques rétributions:

"Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants." S. 8:1

" Et d’après le récit sous l’autorité d'Ibn 'Abbas qui a dit concernant les paroles d’Allah, exalté soit-Il, ((«Ils t'interrogent (O Muhammad) au sujet du butin.) : Il dit : tes compagnons t’interrogent sur le butin de guerre du jour de Badr et aussi sur (la distribution) des armes et des chevaux. Dis O Muhammad : ‹Le butin appartient à Allah et à son messager.› Le butin de la guerre à Badr appartient à Allah et à Son Messager et rien n’est à vous ; il est aussi dit : tout appartient à Allah et le commandement au Messager pour ce qui est permis, (accomplissez votre devoir envers Allah) craignez Allah pour l’appropriation du butin de la guerre, (pour la question des différences entre vous) remédiez aux différences entre vous : que le riche donne au pauvre et le fort au faible et le jeune à l’ancien, (et obéissez à Allah et à Son messager) pour la réconciliation, (si vous êtes (de vrais) croyants) en Allah et Son Messager. (Tanwîr al-Miqbâs min Tafsîr Ibn ‘Abbâs )

Mahomet s'octroyé aussi des femmes en butin:

"Rapporté par Abdul Aziz :
D'après Anas-ben-Mâlik, lorsque l'envoyé d'Allah fit l'expédition de Khaïbar, nous fîmes la prière du matin devant cette ville avant qu'il fit grand jour. Le prophète monta ensuite sur sa monture ; Abou Talha et moi qui étais en croupe de ce dernier, nous en fîmes autant. Le prophète lança sa monture dans la rue de Khaïbar et mon genou touchait la cuisse de l'envoyé d'Allah. Comme il relevait le voile qui couvrait sa cuisse, je pus apercevoir la blancheur de sa cuisse. Une fois entré dans le bourg, l'envoyé d'Allah s'écria : « Allah est grand ! Khaïbar sera détruite ! Chaque fois que nous descendrons sur le territoire d'un peuple, sinistre sera le matin de ceux qui ont été avertis de nos menaces ! » Par trois fois il répéta ces paroles. A ce moment les habitants de Khaïbar, qui sortaient pour se livrer à leurs occupations habituelles, s'écrièrent : C'est Mohammed ! Abdelazîz fait remarquer que quelques-uns de nos compagnons assurent que les habitants ajoutèrent: avec son armée. La ville ayant été prise de force, ajoute Anas, on rassembla les captifs. Dihya se présenta alors et dit : « 0 prophète d'Allah, donne-moi une des femmes captives. » Le prophète lui répondit : « Va prendre une femme !» Et Dihya prit Safiyya, fille de Hoyayy. Alors un homme vint trouver le prophète et lui dit : « O apôtre d’Allah ! Tu viens de donner à Dihya Safiyya, fille de Hoyayy, la princesse des Qoraïdza et des En-Nadzîr; or cette femme ne convient qu'à toi seul. » Aussi le prophète a dit : « Qu'on les amène tous deux ! » Quand on les eut fait venir tous deux et que le prophète eut vu Safiyya, il dit à Dihya : « reprends une autre femme parmi les captives ». Anas ajoute : le prophète, ayant alors affranchi Safiyya de sa captivité, la prit pour femme. Tsàbit dit à Anas: « Ô Ab'ou-Hamza, quelle dot (Mahr) le prophète lui assigna-t-il ? », « Sa propre personne, répondit-il, puisqu'il l’affranchit et l'épousa ensuite. Ce fut en cours de route que Umm Sulaïm para Safiyya et la conduisit au prophète pendant la nuit, en sorte que le lendemain matin il se trouva être un nouveau marié. Alors le prophète dit : « Que quiconque a par devers lui quelque victuailles l'apporte ici ». Aussitôt on étendit une natte et chacun apporta ce qu'il avait, l'un de la graisse, l'autre des dattes. Et, ajoute 'Abdelazîz, je crois que Anas a parlé de sawîq (qu'on apporta également). On fit du tout le mélange appelé baïs et tel fut le festin de noces (Walima) de l'envoyé d'Allah. (Sahih al-Bukhari,)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Waddle
.
.


Date d'inscription : 03/02/2010
Messages : 801

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedJeu 18 Nov 2010, 11:23 am

- La mouche dans votre boisson est un remède.
Muhammad a dit: « Si une mouche tombe dans votre tasse, plongez-la dans votre boisson car dans une de ses ailes il y a la maladie et dans l'autre, le remède. »
(Boukhari, Vol. 4:537)
Revenir en haut Aller en bas
Cesar
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 09/03/2010
Messages : 7309

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedJeu 18 Nov 2010, 11:29 am

@Waddle a écrit:
- La mouche dans votre boisson est un remède.
Muhammad a dit: « Si une mouche tombe dans votre tasse, plongez-la dans votre boisson car dans une de ses ailes il y a la maladie et dans l'autre, le remède. »
(Boukhari, Vol. 4:537)

Et le degrés d'authenticité de ce hadith?Il est Mutawatir?!

Mais puisque vous voulez en savoir plus,lisez ceci:

Notre ami Maurice Buccaille a cité des hadiths, précisant qu'on souscrit difficilement de nos jours, à certaines explications données sur quelques sujets, concernant la pathologie, parmi, ces hadiths. Certains sont rapportés par El-Boukhari, comme celui de la mouche: " Si une mouche est tombée dans un récipient- dit le Prophète - il faut l'y plonger tout entière, car une de ses ailes contient un poison et l'autre son antidote, (la mouche) apporte d'abord le poison et ensuite le remède ".

Cette motivation, avancée par le Prophète dans ce hadith authentique, s'est avérée exacte. Un Congrès médical qui a tenu ses assises, à Londres, en l'an 1930, a entrepris l'analyse des ailes de la mouche, décelant la véracité des préventions du Prophète.



Dernière édition par Cesar le Jeu 18 Nov 2010, 11:38 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Waddle
.
.


Date d'inscription : 03/02/2010
Messages : 801

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedJeu 18 Nov 2010, 11:34 am

Je n'en sais rien. A vous musulmans de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14942
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedJeu 18 Nov 2010, 11:37 am

@Cesar a écrit:
@Waddle a écrit:
- La mouche dans votre boisson est un remède.
Muhammad a dit: « Si une mouche tombe dans votre tasse, plongez-la dans votre boisson car dans une de ses ailes il y a la maladie et dans l'autre, le remède. »
(Boukhari, Vol. 4:537)

Et le degrés d'authenticité de ce hadith?Il est Mutawatir?!

Bukhari était bien un homme fiable ?
Revenir en haut Aller en bas
Cesar
Membre Actif
Membre Actif
Cesar

Date d'inscription : 09/03/2010
Masculin
Messages : 7309
Pays : Algerie
R E L I G I O N : Islam

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedJeu 18 Nov 2010, 11:39 am

@Waddle a écrit:
Je n'en sais rien. A vous musulmans de le dire.

Alors lisez ce que je viens de lister.
Revenir en haut Aller en bas
Cesar
Membre Actif
Membre Actif
Cesar

Date d'inscription : 09/03/2010
Masculin
Messages : 7309
Pays : Algerie
R E L I G I O N : Islam

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedJeu 18 Nov 2010, 11:47 am

@BenJoseph a écrit:
@Cesar a écrit:
@Waddle a écrit:
- La mouche dans votre boisson est un remède.
Muhammad a dit: « Si une mouche tombe dans votre tasse, plongez-la dans votre boisson car dans une de ses ailes il y a la maladie et dans l'autre, le remède. »
(Boukhari, Vol. 4:537)

Et le degrés d'authenticité de ce hadith?Il est Mutawatir?!

Bukhari était bien un homme fiable ?

Boukhari,n'avait fait que rapporter,ce que lui disait certains.Mais,est-ce que ces gens étaient fiables?Je ne sais pas!Et c'est pour cela,que je ne m'en tiens qu'au Coran!Cela dit,je ne pourrais démentir les hadiths qui ne le contredisent pas.Sinon pour les ceux qui vont à contre courant du Livre Saint,je ne leur accorde aucune importance.
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedSam 06 Fév 2016, 4:38 am

https://blogs.mediapart.fr/mustapha-cherif/blog/050216/la-crise-du-monde-moderne-l-islam-et-les-intellectuels-fourvoyes

La crise du monde moderne, l’islam et les intellectuels fourvoyés
5 févr. 2016 par Mustapha Cherif

Blog : Le blog de Mustapha Cherif

Des chercheurs tentent de répondre à la crise du monde moderne. Nous vivons une fin de civilisation. Une autre modernité attend d’être pensée. Pour identifier et relever les défis complexes de notre temps et sortir des diversions et fourvoiements, le dialogue entre l'Occident et l'islam est-il une voie?
La crise du monde moderne,

l’islam et les intellectuels fourvoyés

Par Mustapha Cherif

Des chercheurs tentent de répondre à la crise du monde moderne, en multipliant les concepts : « postmodernité »,  « transmodernité », « deuxième modernité», «hyper-modernité ».  Nous vivons une fin de civilisation. Pour pouvoir identifier et relever les défis complexes de notre temps, il faut dialoguer. Une nouvelle modernité est le défi pour les intellectuels d’Orient et d’Occident.

Qu’appelle t-on modernité ? Telle qu’elle existe, elle est ambivalente. Elle produit du progrès, de l’efficience, de l’émancipation, mais favorise des iniquités, des déséquilibres et des violences. La modernité depuis trois siècles se fonde principalement sur trois critères : la raison instrumentale, pratiquée comme technoscience, le capitalisme mis en œuvre comme libéralisme et la sécularisation, areligieuse, voire antireligieuse.

Le choc des civilisations, une diversion

Alors que les civilisations sont liées et que le dialogue est la voie pour faire lien et relever les défis, il y a un quart de siècle, Francis Fukuyama dans « La fin de l’histoire » décrivait cyniquement l’islam comme un « grain de sable » qui empêche l’hégémonie du libéralisme marchand et Samuel Huntington parlait de « Choc des civilisations ».  Pourquoi cet acharnement ?

L’islam représente la version du monde qui résiste à la sortie de la religion de la vie et à la marchandisation du monde ; même si des régimes «islamiques» s’engouffrent dans le libéralisme sauvage et que des dérives dramatiques, fabriquées et amplifiées, le fondamentalisme violent, prolifèrent. Comme l’a dénoncé L’Émir Abdelkader l’Algérien : «Le musulman est parfois une manifestation contre sa religion. » Les pays musulmans doivent se remettre en cause et assumer leurs responsabilités pour reprendre une place digne dans le monde.

Les principes bien compris de l’islam peuvent contribuer à faire face aux défis et non à susciter le désordre et l’obscurantisme. A juste titre, Jacques Derrida écrit : « L’islamisme n’est pas l’islam, ne jamais l’oublier » et Jacques Berque « L’islamisme est contre l’islam ». Le dénigrement de l’islam est une diversion et un fonds de commerce. C’est une islamophobie ancienne, un orientalisme débridé, comme l’a démontré Edward Saïd.  L’islam a orienté vers le vrai, dialogué avec les civilisations de l’antiquité, produit une civilisation universelle et contribué à la renaissance européenne. Notre temps actuel obscur ne peut occulter mille ans de luminosité et de scientificité.

Alors que nous avons besoin les uns des autres pour rouvrir l’horizon, préserver les acquis, corriger les dérives et rechercher une civilisation universelle, l’islamophobie, diversion aux impasses de notre temps, bat son plein. De nombreux pouvoirs détournent le mécontentement de leurs populations contre d’autres. Diviser pour régner est une vielle recette.  La fabrique de l’ennemi interne ou externe, le bouc-émissaire, a toujours fait des ravages.

Aujourd’hui, au cœur de la crise permanente et du non règlement de la question palestinienne symbole du recul du droit et des murs érigés, la politique islamophobe en est le prolongement. Des intellectuels, sans certification en matière de théologie musulmane, prétendent parler en islamologues. Ils tentent de faire croire que le Coran et le Prophète sont antimodernes.

Combattre le fanatisme, critiquer la religion en elle-même et passer au crible la tradition pour chercher à comprendre, ou réformer, est légitime. Cependant, sciemment, les islamophobes ne discernent pas entre les sources fondatrices et les lectures arbitraires, entre la révélation et les constructions humaines.

Le Coran appelle à penser et à s’opposer à son instrumentalisation : « Ne réfléchissez-vous donc pas? » (6-122.) Cela implique de ne pas l’aborder comme une archive morte, ni de voir en lui, de façon choquante, contre toute vérité historique et scripturaire, une essence du fanatisme. Ni Descartes, ni Voltaire, ni Marx n’ont  cultivé cet amalgame, tout en sachant que la religion peut devenir une borne.

Lire le Coran à la lumière de l’évolution, énoncer et renouer avec la pensée libre est vital. D’autant que l’instrumentalisation arbitraire de versets, qui appellent à l’effort, à l’usage de la force et à la légitime défense, induit des contre-sens et des comportements déviants. Cela a pour conséquence des tragédies.

Des adresses au monde entier, par des savants musulmans, existent pour contrebalancer la  propagande des fondamentalistes et celle des islamophobes. Mais leur visibilité est faible.La propagande islamophobe, expression d’un vide de la pensée et d’une stratégie de diversion, cache les impasses politiques, les situations critiques, les dysfonctionnement du vivre ensemble national et mondial, qui suscitent l’exacerbation des extrêmes et des folies de tous bords.

Rien ne peut justifier l’extrémisme. La religion est un masque. Pourtant, une frange d’intellectuels nie le caractère nouveau du phénomène transnational et hybride de l’extrémisme violent et la complexité des causes. Elle prétend que le fanatisme est dans l’essence de la religion. Elle accable les musulmans et exonère l’hégémonie des puissants des souffrances, humiliations, discriminations. La stigmatisation des musulmans est flagrante.

C’est du délire que d’affirmer que l’extrémisme est un islam contre un autre islam, une guerre de l’islam avec lui-même, un conflit entre deux lectures du Coran. Par-delà la pluralité des écoles théologiques et l’inépuisabilité du sens, notamment de par la spécificité et la richesse de la langue arabe, une lecture attentive du texte et quinze siècles d’histoire prouvent que la ligne du Coran est celle de la mesure, du juste milieu, de la contre-violence.

La confusion absurde entre islam et extrémisme occulte les causes géopolitiques, mafieuses, socio-économiques, psychiques, l’ignorance, le «malaise dans la civilisation » dont parlait déjà Freud. Comment imaginer que la propagande qui met l’accent sur le culturalisme soit encore crédible ?D’autant qu’existe des travaux sérieux, de penseurs qui analysent du dedans les causes du désordre et les impasses de l’histoire des Occidentaux, dominants depuis trois siècles, en tant qu'elle nous a tous conduits à une situation préoccupante.

La critique des politiques, des forces économiques occidentales et de l’état de l’Orient, occupe une place importante dans les textes, si peu dans les médias. Des intellectuels conséquents s’interrogent sur les causes des malheurs de notre temps, récusent les attaques islamophobes et les approches culturalistes. Le souligner c’est en tenir compte et redonner espoir.

Le Coran, livre ouvert par excellence, qui exige le respect du pluralisme, a été source d’une civilisation fraternelle. Il est une guidance, pour ceux qui ne sont ni sourds, ni aveugles. Il responsabilise. Inépuisable, il finalise l’histoire du salut, éveille et vise l’existence. Bien reçu, il permet de sortir de toutes les formes d’idolâtries, d’illusions, et de maîtriser les pulsions négatives. Nul n’est immunisé contre l’égoïsme, les troubles psychiques, et les déviances. La lucidité n’est pas donnée d’avance, mais l’islam, par les repères qu’il donne et les liens qu’il crée, permet de prévenir, de guérir, de se dépasser.

Il ouvre aussi la possibilité de percevoir l’unité de l’humanité, au-delà de la multiplicité, ainsi que l’accord universel par-delà les divergences. Il appelle à distinguer, à discerner et à articuler la foi et la raison, le permanent et l’évolutif, l’un et le multiple. Ce n’est pas un hasard que le premier mot révélé soit « Lis » !  Pour le Coran, le cosmos et l’homme sont aussi des livres.

Notre civilisation commune est judéo-islamo-chrétienne et gréco-arabe. Nul n'est monolithique, ni n’a le monopole de la vérité. En islam il y a une pensée de l’être capable de forger des êtres équilibrés, de la modernité et de l’authenticité, d’honorer la vie, de surmonter l’épreuve de l’existence,  apte à la sécularisation, qui ne soit ni deshumanisation, ni désignification.

Les intellectuels fourvoyés perpétuent les préjugés. Ils ne discernent pas entre les sources fondatrices de l’islam et les lectures arbitraires, entre la révélation et les constructions humaines. Dans un monde en crise permanente, qui accuse à tort la religion d’être fondée sur le sacrificiel, l’idéologie fondamentaliste piège ses adeptes. Ce n’est point un retour aux sources.

Par l’amalgame, les islamophobes diabolisent l’islam. Ils perturbent le rapprochement entre les peuples et cherchent à empêcher que les êtres épris de paix, de justice et de sens tissent des liens et énoncent un autre projet pour le monde. Ils n’endiguent pas le désordre et les sectes. Ils ne résistent pas aux extrémismes. Ils les propagent. La diversion ne peut occulter le fait que du dialogue entre l’Occident et l’Islam, imbriqués, entremêlés, dépend l’avenir.

Trois défis

Les trois dimensions de la modernité, la technoscience, l’économie de marché et la sécularité sont des valeurs universelles qui peuvent êtres adaptées à une autre discipline de vie, en vue d’aboutir à une société véritablement humaine. Le temps n’est plus d’imiter un modèle hégémonique qui donne priorité à l’économisme. Il faut réinventer une civilisation de l’homme total. Le progrès sera plénier, ou ne sera pas.

La difficulté du savoir moderne à favoriser un monde juste et équilibré, est flagrante, au moment où la mondialisation se présente comme un monopole qui impose ses divisions, ses prédicats, ses concepts et ses catégories, et au moment où l’Orient a des difficultés à bien résister, faute de pensée politique nouvelle et de créativité suffisante, malgré des atouts.

La révolution scientifique, la sécularité et la démocratie sont bénéfiques. Ils peuvent êtres refaçonnées selon les fins de chaque peuple. Chacun peut s’affirmer tels qu’il se sent et se veut. Or, l’essence de la modernité occidentale, de la mondialisation, suscite trois contradictions :

1.    La tension entre science et conscience. Le concept d’infinité de la recherche est problématique. Il est légitime de chercher à poser des limites éthiques au déchaînement de toutes les exploitations. Il ne faut pas avoir peur de la science, nul ne peut arrêter le progrès scientifique, mais pour quelles finalités ?  Plus que jamais, s’offre la maxime «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme».

2.    La tension entre individu et le vivre-ensemble. Le monde est moderne parce qu’il a atteint un niveau élevé dans sa recherche d’un individu autodéterminé. L’individu au centre, montre au reste du monde la voie de l’émancipation. Pourtant l’enjeu n’est pas seulement l’autonomie de l’individu mais aussi le commun, le vivre ensemble.

3.La tension entre la raison et le sensible. Il y a une disjonction entre la logique et le sens. Les trois caractéristiques – l’infinité de la recherche, l’individualisme et la raison coupée du sens– posent problème pour les peuples qui recherchent la cohérence et l’être, pas seulement l’avoir. Des problèmes de fond.

Sur le plan du sens de la vie, le problème est d’ordre éthique. Qui adhère à une grille de lecture faisant place à une pensée de l’être, aux valeurs de l’esprit, au sens religieux, voit marginaliser le sens éthique et spirituel de la vie. Aujourd’hui, la réalité, ce n’est pas simplement la sécularisation, mouvement libérateur, mais son corollaire, la désignification éthique du monde et le refus qu’une Norme supérieure puisse éclairer la vie humaine. L’invention d’une « religion civile », en la figure de la « République » et le mythe du progrès n’ont pas répondu à toutes les attentes.

Sur le plan politique, le problème réside dans le fait que la démocratie en vigueur est plus que perfectible et les relations internationales ne sont pas démocratiques. Des puissants cherchent à asseoir leur totale domination. Le  corps social est réduit à un corps productif, soumis aux intérêts des détenteurs de capitaux et spéculateurs. Le pouvoir des monopoles économiques et la course au consumérisme sont valorisés. Cette dépolitisation de la vie et sa marchandisation remet en cause la possibilité de faire l’histoire, d’être un peuple responsable, capable de décider, de résister au nom de la liberté, d’avoir ses raisons et d’avoir raison, de donner réalité à un projet de société choisi après débat.

En dépit de la généralisation des progrès de la science, de la légitimité des institutions, de la prédominance des droits de l’homme, de la libre entreprise, des normes juridiques, la possibilité d’exister en tant que peuples et citoyens responsables, participant à la recherche collective et publique du juste, du beau et du vrai, est hypothéquée. L’avenir dépend moins de la décision de chaque citoyen que de systèmes hégémoniques.

Le désordre du monde moderne est aveuglant. On va dans une mauvaise direction. Le système dominant demande une mobilisation totale, même si cela ne se présente plus sous sa forme brutale de naguère. Il s’agit pour lui de modeler tous les systèmes – scientifiques, éducatifs, culturels, sociaux – sur les besoins de leurs entreprises. Produire de la richesse est légitime, reste à respecter des normes éthiques et écologiques.

Le processus infini d’accroissement de la production a franchi la limite au-delà de laquelle il ne lui est plus possible de dissimuler le besoin de totalité qui lui est inhérent. Mondialisation, totalisation, clôture: le monde est engagé dans ce processus. L’individu jouit de bienfaits, mais ne sait plus comment fonder la validité de ses actes et de ses projets. Les revendications écologiques et sociales vont au-delà des problèmes immédiats, un désir d’existence veut être entendue.

Sur le plan du savoir et de la connaissance, le troisième problème est la remise en cause de la possibilité de penser et de penser autrement. Le cloisonnement et la technicité l’emportent sur la transversalité, la diversité et le partage. La mondialisation vise à maîtriser toutes les choses de la vie par l’exploitation des résultats des sciences exactes, appréhendées comme les seules qui soient pertinentes pour la logique du développement. Malgré le travail des sciences humaines et sociales, la modernité privilégie les sciences exactes et leurs applications, soumises à la logique du marché. Pourtant la philosophie, la culture, les arts, les valeurs de l’esprit et la théologie sont aussi au cœur de la civilisation humaine.

Il est vital de donner la priorité aux savoirs ouverts, de réexaminer les incohérences, pour décider librement des objectifs de la recherche et réinventer d’autres formes  à donner à l’existence. Ne rien céder quant à l’attachement au dialogue entre les mondes et à l’interdisciplinarité. Mettre fin à tous les dogmatismes et réhabiliter l’interculturel, l’interreligieux, l’éducation et les sciences, au centre des préoccupations. Réinventer une modernité alliée à l’authenticité. Un nouvel humanisme, universel, qui fonde le respect du droit à la différence et reste attentif à ce qui dépasse infiniment l’homme.

*M. C est philosophe, professeur des Universités, auteur notamment de « Islam et Occident », Odile Jacob, 2006, et « l’Émir Abdelkader, apôtre de la fraternité », Odile Jacob, 2016.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedDim 07 Fév 2016, 10:31 am

REPLIQUE :







@Cesar a écrit:
@BenJoseph a écrit:


Bukhari était bien un homme fiable ?

Boukhari,n'avait fait que rapporter,ce que lui disait certains.Mais,est-ce que ces gens étaient fiables?Je ne sais pas!Et c'est pour cela,que je ne m'en tiens qu'au Coran!Cela dit,je ne pourrais démentir les hadiths qui ne le contredisent pas.Sinon pour les ceux qui vont à contre courant du Livre Saint,je ne leur accorde aucune importance.


1 - CITATION : Boukhari,n'avait fait que rapporter,ce que lui disait certains.Mais,est-ce que ces gens étaient fiables?Je ne sais pas!Et c'est pour cela,que je ne m'en tiens qu'au Coran!Cela dit,je ne pourrais démentir les hadiths qui ne le contredisent pas.Sinon pour les ceux qui vont à contre courant du Livre Saint,je ne leur accorde aucune importance .

2 - EXPLICATION OCCIDENTALE : J`ai une voiture de formule UN

3 - Je veux participer a une course

4 - J`ai un excellent moteur  , une voiture de premier ordre

5 - Mais je ne crois pas que les ROUES SOIENT NECESSAIRE  Evil or Very Mad

6 - CORAN .... HADITHS AUTHENTIQUES ....  ET ....  HADITHS AUTHENTIQUES FAIBLES  Twisted Evil




LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL   Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 22447
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedMar 09 Fév 2016, 10:30 pm

Je vous incite à lire ce livre
===================================================
Moi, Mahomet : les textes sacrés de l'islam assemblés sous forme de récit / Moussa Abdallah-Yaacoub ; avec la collaboration de Youssef Moufid-Mounir ; traductions d'après les textes d'origine et notes par Youssef Moufid-Mounir

Auteur :  
Mūsā ʿAbd Allāh-Yaʿqūb  Auteur
Yūsif Mufīd-Munīr  Collaborateur

Editeur :  
F.-X. de Guibert, impr. 2007
Format :  
1 vol. (447 p.) : 21 cm

Notes :  
Lexique. Index

Notes :  
Tout public

Résumé :  
A partir du Coran, des recueils de hadiths, des plus anciens livres de chroniques islamiques, Moussa Abdallah-Yaacoub s'est contenté de lire les données islamiques à la lumière de la réalité géographique, religieuse, historique, culturelle et psychologique des Arabes. L'ensemble compose une sorte d'autobiographie du Prophète.


 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 937190moimahomet
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Sadjida
.
.
Sadjida

Date d'inscription : 17/07/2012
Féminin
Messages : 417
Pays : MAROC
R E L I G I O N : ISLAM

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedLun 29 Fév 2016, 9:57 am

@Cesar a écrit:


"Quand une mouche tombe dans le récipient de l’un d'entre vous, qu’il la trompe en entier après qu’il la rejette,
l’un de ses deux janah (cotés ou ailes) contient l'infection, l'autre contient son antidote"
Bukhari LXV 301


bonsoir tout le monde,

Impossible de trouver ce ci en francais. il y est en arabe et en anglais

"There has long been evidence of bacterial pathogen-suppressing micro-organisms living in houseflies. An article in Vol. 43 of the Rockefeller Foundation's Journal of Experimental Medicine (1927) p. 1037 stated:​
The flies were given some of the cultured microbes for certain diseases. After some time the germs died and no trace was left of them while a germ-devouring substance formed in the flies - bacteriophages. If a saline solution were to be obtained from these flies it would contain bacteriophages able to suppress four kinds of disease-inducing germs and to benefit immunity against four other kinds. ​
Cited in `Abd Allah al-Qusami, Mushkilat al-Ahadith al-Nabawiyya wa-Bayanuha (p. 42).​
More recently, a Colorado State University website on entomology states, "Gnotobiotic [=germ-free] insects (Greenberg et al, 1970) were used to provide evidence of the bacterial pathogen-suppressing ability of the microbiota of Musca domestica [houseflies] .... most relationships between insects and their microbiota remain undefined. Studies with gnotobiotic locusts suggest that the microbiota confers previously unexpected benefits for the insect host." ​
So then, flies are not only pathogenic carriers but also carry microbiota that can be beneficent. The fly microbiota were described as "longitudinal yeast cells living as parasites inside their bellies. These yeast cells, in order to perpetuate their life cycle, protrude through certain respiratory tubules of the fly. If the fly is dipped in a liquid, the cells burst into the fluid and the content of those cells is an antidote for the pathogens which the fly carries." Cf. Footnote in the Translation of the Meanings of Sahih al-Bukhari by Muhammad Muhsin Khan (7:372, Book 76 Medicine, Chapter 58, Hadith 5782)."

la conclusion c'est que : si la mouche est plongé dans un liquide les cellules eclatent dans ce liquide et le contenu de ces dernières est un antidote pour les agents pathoguène transporté dans les ailes.

Donc cela confirme le hadith de Notre bien aimé l'envoyé d'Allah(que le salut d'Allah soit sur lui.

"Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, afin qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran) la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose?» Sourate 41

Copy the BEST Traders and Make Money : http://bit.ly/fxzulu
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Membre d'honneur
Membre d'honneur
titibxl

Date d'inscription : 30/11/2011
Masculin
Messages : 2689
Pays : belgique
R E L I G I O N : Chrétien

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedLun 29 Fév 2016, 10:10 am

si ce serait vrai.....ca se saurait et se trouverait en français ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Sadjida
.
.
Sadjida

Date d'inscription : 17/07/2012
Féminin
Messages : 417
Pays : MAROC
R E L I G I O N : ISLAM

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedLun 29 Fév 2016, 10:43 am

@titibxl a écrit:
si ce serait vrai.....ca se saurait et se trouverait en français ;-)

Very Happy Very Happy ah oui c nouveau ça! je ne savais pas. Laughing

Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Membre d'honneur
Membre d'honneur
titibxl

Date d'inscription : 30/11/2011
Masculin
Messages : 2689
Pays : belgique
R E L I G I O N : Chrétien

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedLun 29 Fév 2016, 12:30 pm

Oui on a pas l habitude de cacher des découverte surtout si ca concerne un sujet aussi trivial que les ailes de mouches ...donc on pourrait trouver l info partout .
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedMar 01 Mar 2016, 5:45 am

Un homme juif avait commis l’adultère avec une femme juive mariée.

Les rabbins se réunirent et dirent :
- envoyons cet homme et cette femme chez Mohammad, demandons lui comment ils doivent être jugés et laissons-le rendre le jugement . S’il les condamnent à la flagellation, suivie de l’obligation de traverser la ville à dos d’âne, leur visage noirci tourné vers la croupe de l’animal, alors nous saurons que c’est un roi.

Nous pouvons le suivre . Mais s’il condamne à la lapidation, nous saurons que c’est un prophète.

Prenons garde, alors, qu’il ne nous dépossède de tout ce que nous avons. Ils allèrent shez le messager de dieu et dirent :
- O Mohammad, cet homme marié a commis l’adultère avec cette femme mariée. Juge-les. Nous nous en remettons à ton jugement.
- Le messager de dieu se rendit à la Maison des écoles et demandât qu’on lui lût la Torah.

Un rabbi lui en fit lecture, mais, cachant de sa main le verset de la lapidation, omit de le citer. Le messager de dieu s’apprêta à partir, puis s’arrêta à la porte de la Maison et dit :
- Je vous conjure, par dieu qui révélé la Torah à Moïse, dites-moi ce que l’on trouve dans la Torah, lorsque l’adultère est commis entre un homme et une femme mariés.
Ils dirent :
- On trouve la flagellation, suivie de l’obligation de traverser la ville à dos d’âne.

Parmi eux, un jeune homme n’avait rien dit. Le messager de dieu le remarqua et fixa sur lui son regard. Alors le jeune homme dit :
- Puisque tu nous en conjures par dieu, nous trouvons dans la Torah la lapidation.
Il désigna de la main le rabbi qui avait fait lecture de la Torah et dit :
- Cet homme a omis de te lire le verset de la lapidation.

Le messager de dieu dit à l’assistance :
- Malheur à vous, comment pouvez-vous ignorer le jugement de dieu, après qu’il vous a été révélé ?
- Par dieu nous l’avons appliqué jusqu’au jour où l’adultère a été commis par un homme de rang royal et de noble ascendance.
Du fait de son rang, la lapidation lui fut épargné. Peu après, un autre homme marié commit l’adultère et lorsqu’il fut décidé de lui appliquer la peine de la lapidation, il dit :
- Non, par dieu, vous devez d’abord l’appliquer à l’homme de rang royal.
Comme nous ne pouvions faire cela, nous avons décidé de nous suffire depuis lors de la flagellation. Et nous avons laissé la peine de la lapidation tomber dans l’oubli.
Le messager de dieu dit :
- Alors je serai le premier à rétablir l’ordre de dieu en son livre.
Il ordonna que l’homme et la femme fussent lapidés à la porte de la mosquée.
Ibn Abbâs raconte :
Le messager de dieu ordonna la lapidation et ils furent lapidés à la porte de la mosquée.
Lorsque le juif vit tomber les pierres, il se serra contre la femme, la protégeant de ses bras, jusqu’à ce que la mort les prît tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Sadjida
.
.
Sadjida

Date d'inscription : 17/07/2012
Féminin
Messages : 417
Pays : MAROC
R E L I G I O N : ISLAM

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedVen 25 Mar 2016, 10:39 am

@titibxl a écrit:
Oui on a pas l habitude de cacher des découverte surtout si ca concerne un sujet aussi trivial que les ailes de mouches ...donc on pourrait trouver l info partout .

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 631461  Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 631461  Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 631461

il vous défis les hadith et le coran. vous commencez à vouloir trouver n'importe quoi pour tromper les gens.

Je vous garantit qu'Allah parchevra sa lumière en dépit de vous.

Avec l'appui d'une vidéo.https://www.youtube.com/watch?v=OReLAVyAK8k


Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mahomet un prophete selon le coran?????    Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 Icon_minipostedVen 25 Mar 2016, 11:28 am


REPLIQUE :



@Sadjida a écrit:
@titibxl a écrit:
Oui on a pas l habitude de cacher des découverte surtout si ca concerne un sujet aussi trivial que les ailes de mouches ...donc on pourrait trouver l info partout .

 Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 631461  Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 631461  Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 631461

il vous défis les hadith et le coran. vous commencez à vouloir trouver n'importe quoi pour tromper les gens.

Je vous garantit qu'Allah parchevra sa lumière en dépit de vous.

Avec l'appui d'une vidéo.https://www.youtube.com/watch?v=OReLAVyAK8k


1 - Tu ne peux pas t`attendre a ce qu`un dieu qui n`existe pas vienne te sauver

2 - TA FOI EST VAINE MA CHERE .

3 - FERME TON CORAN ET ETUDIE EN PROFONDEUR LES CIVILISATIONS ANCIENNE

4 - Et peut-être que tes yeux s`ouvriront .




LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL  Mahomet un prophete selon le coran????? - Page 8 22447


Revenir en haut Aller en bas
 

Mahomet un prophete selon le coran?????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-