*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6771
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny Empty
MessageSujet: Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny   Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny Icon_minipostedDim 31 Jan 2021, 10:28 pm

Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny


AFP, publié le lundi 01 février 2021 à 04h53

La police russe a procédé dimanche à plus de 5.000 interpellations et bloqué le centre de plusieurs villes, dont Moscou, au cours de nouvelles manifestations en Russie pour exiger la libération de l'opposant Alexeï Navalny.

Ces arrestations ont été immédiatement condamnées par les Etats-Unis, l'Union européenne et le Canada. 

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken regretté les "tactiques brutales" de la police contre des "manifestants pacifiques", la diplomatie russe dénonçant quant à elle l'"ingérence grossière" des Etats-Unis dans ses "affaires intérieures".

Le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell, a "déploré les interpellations massives" et "l'usage disproportionné de la force" contre les manifestants et les journalistes. "Les gens doivent avoir la possibilité d'exercer le droit de manifester sans crainte de répressions", a-t-il déclaré sur Twitter.

"Nous exhortons la Russie à libérer les personnes détenues, à respecter ses engagements internationaux et à protéger la liberté de la presse", a réagi le chef de la diplomatie canadienne Marc Garneau dans un tweet.

Dans la capitale russe, recouverte par une fine couche de neige, manifestants et policiers antiémeutes présents en masse ont joué au chat et à la souris toute la journée de dimanche, au rythme des consignes édictées sur les réseaux sociaux par l'équipe d'Alexeï Navalny.










Le centre de Moscou a été totalement bouclé, à commencer par la place de la Loubianka, où se trouve le siège des services de sécurité (FSB), devant lequel les protestataires espéraient à l'origine se rassembler.



Face aux barrages de la police, qui a aussi fermé plusieurs stations de métro, ils ont préféré se diriger vers le centre de détention dans lequel est emprisonné Alexeï Navalny, mais sans y parvenir pour la plupart, avant de rejoindre à nouveau le centre-ville.

Les journalistes de l'AFP ont vu des milliers de manifestants défiler en plein coeur de Moscou en scandant "Poutine est un voleur !" ou encore "Liberté !", bien que leur nombre exact soit difficile à évaluer en raison du désordre ambiant.

- "Poutine, c'est le mal" -


"C'est presque embarrassant que le pouvoir ait aussi peur de nous", a plaisanté auprès de l'AFP Elizaveta Dementieva, une manifestante de 31 ans au chômage.

Nadia, une étudiante de 21 ans, se demande quant à elle "si ces manifestations servent vraiment à quelque chose" : "Il en faudra plus pour que Navalny soit libéré. Et plus encore pour que la Russie soit libre".

En début de soirée, l'équipe de M. Navalny a annoncé la fin de la manifestation à Moscou. "Nous leur avons montré à quel point nous étions nombreux !", a-t-elle lâché sur Telegram, appelant les partisans de l'opposant à aller le soutenir au moment de sa comparution devant un tribunal mardi.

D'après l'organisation OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations, au moins 5.289 personnes ont été interpellées dans 88 villes, mais principalement à Moscou (1.712) et Saint-Pétersbourg (1.164). Un chiffre record "dans l'histoire de la Russie moderne", note-t-elle.

Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny 661%2Fafp-news%2F1f2%2Fd03%2F66748333e0595826ace33f768d%2F001_8ZG8N4-highDef

Samedi dernier au cours des précédents rassemblements, plus de 4.000 personnes avaient été arrêtées et une vingtaine d'affaires pénales ouvertes.

La femme d'Alexeï Navalny, Ioulia Navalnaïa, a notamment été interpellée par la police avant d'être relâchée quelques heures plus tard.

Selon l'union des journalistes russes, au moins 60 membres de la presse ont été arrêtés.

A Saint-Pétersbourg, une autre place forte de l'opposition, près de 3.000 personnes rassemblées sur une place du centre-ville ont été dispersées par les forces antiémeutes.

"Poutine, c'est le mal. Il n'y a pas d'avenir avec lui, impossible de vivre avec de tels salaires et aussi peu de boulot", a dit à l'AFP Andreï, un protestataire de 30 ans.

- "En colère" -


Au-delà de Moscou, à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe, Andreï, un manifestant de 25 ans, a regretté que quelques dizaines de personnes seulement se soient réunies car "les forces antiémeutes ont bloqué" le lieu de rassemblement prévu.

En Sibérie, à Novossibirsk, la troisième agglomération de Russie, le média indépendant Taïga a évalué à plus de 5.000 le nombre des protestataires, l'un des plus importants rassemblements antigouvernementaux de ces dernières années.

"Les gens sont en colère à cause de ce qui se passe et parce que des députés et des militants d'opposition ont été arrêtés cette semaine", a affirmé à l'AFP Khelga Pirogova, une élue locale d'une coalition soutenant M. Navalny.

La plupart des proches alliés de l'opposant ont été assignés à résidence vendredi par la justice russe, deux jours après une série de perquisitions ayant notamment visé le domicile de sa femme et les locaux de son organisation.

Alexeï Navalny est la cible de multiples procédures judiciaires, qu'il considère comme ayant un caractère politique.

Les actions de protestations sont aussi alimentées par la diffusion d'une enquête de son équipe accusant le président Vladimir Poutine de bénéficier d'un immense "palais" sur les rives de la mer Noire, ce que l'intéressé dément.

Militant anticorruption et ennemi juré du Kremlin, Alexeï Navalny, 44 ans, est retourné en Russie le 17 janvier après des mois de convalescence en Allemagne pour un empoisonnement présumé dont il accuse Vladimir Poutine et les services de sécurité russes d'être les responsables.


Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny (orange.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6771
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny Empty
MessageSujet: Re: Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny   Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny Icon_minipostedLun 01 Fév 2021, 11:11 pm

Russie: l'opposant Navalny au tribunal, la prison en toile de fond

Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny 661%2Fafp-news%2F13a%2F3bc%2F33cd22070cac18f96bfb0c5b51%2F000_8ZX7QP-highDef
L'opposant russe Alexeï Navalny apparaît sur un écran du tribunal régional de Moscou, via une liaison vidéo depuis le centre de détention où il est incarcéré, à Krasnogorsk le 28 janvier 2021


AFP, publié le mardi 02 février 2021 à 10h12




L'opposant russe Alexeï Navalny comparaissait mardi au tribunal, accusé d'avoir enfreint un contrôle judiciaire, un dossier qui pourrait le conduire en prison pour plusieurs années malgré les pressions occidentales et un mouvement de contestation en Russie.




Actuellement incarcéré, M. Navalany a été introduit dans la cage de verre réservée au prévenu juste avant que la cour ne déclare l'audience ouverte, vers 11H20 (08H20 GMT).
Dehors, au moins une vingtaine de personnes ont été arrêtées par la police alors que les alliés de l'opposant avaient appelé à un rassemblement, interdit par les autorités, devant le palais de justice.
L'audience intervient après deux week-ends de manifestations de soutien dans toute la Russie qui se sont soldées à chaque fois par des milliers d'arrestations.



L'opposant de 44 ans, qui a survécu l'année dernière à un empoisonnement dont il accuse Vladimir Poutine, avait été arrêté le 17 janvier à son retour de convalescence d'Allemagne.

Il risque environ deux ans et demi de prison, le Parquet russe et les services pénitentiaires (FSIN) réclamant la révocation du sursis pour une peine prononcée en 2014.



Son empoisonnement puis son interpellation ont déclenché la plus importante vague de manifestations en Russie de ces dernières années, et entraîné de nouvelles tensions russo-occidentales. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell est justement attendu vendredi à Moscou. 




La présidente en exercice de l'OSCE, la ministre des Affaires étrangères suédoise Ann Linde, a elle souligné mardi devant son homologue russe Sergueï Lavrov à Moscou "la préoccupation de la Suède et de l'UE concernant la détérioration dans le domaine de la démocratie et des droits de l'Homme en Russie".




La contestation en Russie intervient en outre à quelques mois des législatives prévues à l'automne, sur fond de chute de popularité du parti du pouvoir Russie unie.  

Les autorités jugent que M. Navalny doit être incarcéré pour avoir violé de manière répétée le contrôle judiciaire imposée dans le cadre d'une peine de trois ans et demi avec sursis prononcée en 2014 dans une affaire de détournements, un verdict dénoncé par la Cour européenne des droits de l'Homme.



Alexeï Navalny ayant déjà effectué une partie de la peine assigné à résidence, il risque environ deux ans et demi de détention.



Pour les partisans de l'opposant, le président russe cherche à durablement écarter son détracteur numéro un.



"C'est du bon sens, ce qui se passe au tribunal aujourd'hui: Poutine jette Navalny en prison parce qu'il a survécu à son assassinat", a martelé sur Twitter un de ses collaborateurs, Leonid Volkov. 





- Affaires en pagaille -



Outre cette affaire, l'opposant de 44 ans est la cible de multiples procédures. Vendredi, il doit comparaître pour "diffamation" envers un ancien combattant après avoir critiqué une publicité pro-Kremlin dans laquelle il apparaissait.




Il est aussi accusé d'escroquerie, crime passible de dix ans de détention, pour avoir, selon les autorités, détourné des dons adressés à son organisation, le Fonds de lutte contre la corruption.

Les actions en justice contre ses alliés et collaborateurs se sont également multipliées: quasiment tous ont été assignés à résidence, incarcérés ou poursuivis ces dernières semaines.
Certains l'ont été pour ne pas avoir respecté "les normes sanitaires" anti-coronavirus en organisant des manifestations, d'autres pour avoir incité des mineurs à participer à des rassemblements interdits.



Mais l'opposant a néanmoins réussi à mobiliser des dizaines de milliers de partisans deux week-ends successifs, dans une centaine de villes et notamment dans des régions russes traditionnellement considérées comme plus apathiques que Moscou ou Saint-Pétersbourg.




La réponse policière a été massive: dimanche, plus de 5.400 arrestations ont été comptabilisées. Images impressionnantes, le centre-ville de Moscou avait été aussi bouclé par les forces de l'ordre.

Ces protestations sont aussi alimentées par la diffusion d'une enquête de l'opposant accusant Vladimir Poutine de bénéficier d'un "palais" monumental sur les rives de la mer Noire, vue plus de 100 millions de fois sur YouTube.



Pour le politologue Konstantin Kalatchev, la Russie est dès lors peut-être au début d'une "long processus" de contestation et celui-ci peut se "transformer en vote de protestation" aux législatives prévues à l'automne. 




"La peur est derrière l'action (répressive) des autorités", ajoute le politologue.





Russie: l'opposant Navalny au tribunal, la prison en toile de fond (orange.fr)
Revenir en haut Aller en bas
 

Plus de 5.000 interpellations en Russie pendant des manifestations en faveur de Navalny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-