*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6237
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus  Empty
MessageSujet: Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus    Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus  Icon_minipostedMar 24 Juil 2018, 10:21 pm

Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus 



AFP, publié le mercredi 25 juillet 2018 à 11h02


Dix-neuf corps ont été retrouvés mercredi parmi les centaines de personnes portées disparues après l'effondrement d'un barrage qui a provoqué d'importantes inondations dans le sud du Laos, l'isolement de la zone et les pluies de mousson compliquant le travail des secours.


"Dix-neuf corps ont été pour l'heure récupérés, dix-sept personnes blessées ont été transportées à l'hôpital", a déclaré à l'AFP Chana Miencharoen, le consul thaïlandais au Laos présent sur place. "Nous ne pouvons pas encore estimer le nombre de disparus", a-t-il ajouté, précisant que l'eau atteignait le toit des maisons.


Les autorités du Laos, Etat communiste très fermé, où les sources d'information sont rares, n'ont fourni à ce stade aucun bilan officiel. 


L'agence de presse laotienne KPL faisait état mercredi de "centaines de personnes toujours portées disparues", dont cinquante dans le seul village de Ban Mai. La catastrophe s'est produite dans le sud du pays, près des frontières cambodgienne et vietnamienne.


Des images filmées par les médias locaux montrent des personnes sur les toits dans l'attente des secours, d'autres fuyant la zone avec les quelques objets qu'elles ont pu sauver alors que les inondations, qui ont submergé sept villages, touchent un vaste périmètre.


Près de 750 personnes ont trouvé refuge dans un entrepôt situé dans une province voisine à plusieurs dizaines de kilomètres de la catastrophe, a constaté une journaliste de l'AFP. D'après le consul thaïlandais, plus de 6.000 personnes sont sans abri.


Les mesures de sécurité prises par les entreprises chargées de la construction du barrage ont-elles été suffisantes alors que certains habitants disent n'avoir été avertis que peu de temps avant la catastrophe?


"Cela s'est passé rapidement, nous n'avions pas beaucoup de temps pour nous préparer", a déclaré à l'AFP Joo Hinla habitant de l'un des villages les plus touchés, Ban Hin Lath, toujours sans nouvelles de quatre membres de sa famille. 


Or, un des opérateurs coréens du projet a indiqué que, dès vendredi, à la suite de pluies de mousson très importantes, "onze centimètres d'affaissement ont été détectés au centre du barrage". Un autre exploitant coréen a relaté que "la partie supérieure du barrage" a été emportée dimanche à 21 heures (14H00 GMT), soit près de 24 heures avant l'effondrement total de la structure qui a libéré 500 millions de tonnes d'eau.


Dimanche, "nous avons immédiatement alerté les autorités et commencé à évacuer les villageois" qui se trouvaient à proximité, a indiqué une des compagnies coréennes.


Des ouvriers ont été dépêchés sur place, mais les tentatives de réparation ont été entravées par de fortes pluies.


- "Systèmes d'alerte inadéquates" -


Cette catastrophe "révèle l'inadéquation des systèmes d'alerte" et "soulève d'importantes questions sur la sécurité des barrages au Laos, y compris leur pertinence pour faire face aux conditions météorologiques", dans ce pays frappé chaque année par la mousson, a déploré Maureen Harris, spécialiste des barrages laotiens pour l'ONG International Rivers.


Les opérations de secours sont compliquées par les conditions météorologiques difficiles. Et la zone sinistrée, très isolée, n'est accessible que par hélicoptère ou bateau alors que les routes ont été gravement endommagées, voire totalement emportées.


La structure qui s'est effondrée, "Saddle Dam D", fait partie d'un réseau de plusieurs barrages hydroélectriques. Ce projet de plus d'un milliard de dollars implique des entreprises laotiennes, thaïlandaises et sud-coréennes, regroupée dans une co-entreprise, la Xe-Pian Xe-Namnoy Power Company's (PNPC).


Le barrage devait commencer à fournir de l'électricité en 2019, dont 90% devait être exportée vers la Thaïlande voisine, le reste devant être distribué sur le réseau local.


Enclavé au coeur de la péninsule indochinoise, le Laos, petit Etat rural et montagneux, ambitionne de devenir "la batterie de l'Asie du Sud-Est".


Selon le site de l'ONG International hydropower association (IHA), plus de 50 projets hydroélectriques sont en cours de développement dans le pays, au grand dam des organisations environnementales qui mettent en avant leur impact sur le Mékong, sa flore et sa faune, sur les populations rurales, souvent déplacées, et sur les économies locales qui en dépendent.


Le pays exporte la majorité de cette énergie notamment vers la Chine, le Vietnam ou la Thaïlande, avides d'énergie.



Les effondrements de barrages ou de digues, comparables à celui qui vient de survenir au Laos, sont relativement fréquents en Asie et ont notamment affecté le puissant voisin chinois.


En août 1998, dans la province chinoise du Hubei, des centaines de personnes, dont 150 soldats, avaient trouvé la mort après l'effondrement sur plus de 700 mètres d'une digue, située à proximité du Yangtsé.


Plus de 20.000 personnes avaient été tuées dans ce pays, en août 1975, après la rupture de barrages retenant les réservoirs de Banqiao et Shimantan, dans la province centrale du Henan, une catastrophe qui n'avait été révélée que 24 ans plus tard.


https://actu.orange.fr/societe/fait-divers/effondrement-d-un-barrage-au-laos-19-corps-retrouves-des-centaines-de-disparus-CNT0000014ZfQG/photos/des-habitants-perches-le-24-juillet-2018-sur-des-toits-environnes-d-eau-apres-la-rupture-d-un-barrage-la-veille-dans-la-province-d-attapeu-au-laos-sur-une-photo-fournie-par-attapeu-today-le-25-juillet-a0ad1abd7f640a4880315966d203a374.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6237
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus  Empty
MessageSujet: Re: Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus    Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus  Icon_minipostedJeu 26 Juil 2018, 8:41 am

L'eau du barrage effondré au Laos gagne le Cambodge, des milliers de déplacés 

AFP, publié le jeudi 26 juillet 2018 à 21h09

Des torrents d'eau boueuse échappés d'un barrage hydroélectrique laotien ont gagné jeudi le Cambodge voisin, où des milliers de villageois ont dû être évacués, tandis qu'au Laos les secouristes recherchaient plus de 130 disparus.


Le dernier bilan de cet accident sans précédent pour le Laos, qui mise sur le développement de nombreux barrages électriques pour satisfaire les appétits de ses voisins asiatiques, est de 27 morts.


L'eau a désormais atteint le Cambodge voisin, où "dix-sept villages ont été inondés à cause de l'effondrement du barrage au Laos", a déclaré à l'AFP Men Kong, porte-parole de la province cambodgienne de Stung Streng.


"Nous avons évacué 5.600 villageois car leurs maisons étaient submergées", a-t-il précisé, sans faire état de morts ou de disparus sur place. Les autorités cambodgiennes, qui organisent dimanche des élections législatives, s'attendent à une montée des eaux et à de nouvelles évacuations, après celles débutées mercredi. 


Trois jours après le drame, sous de fortes pluies de mousson balayant le Laos, les sauveteurs, dont des renforts envoyés par la Chine, le Vietnam et la Thaïlande, étaient mobilisés, distribuant kits de secours et vivres. 


Les routes ont été gravement endommagées, voire totalement emportées. Dans les villages laotiens où l'eau commençait jeudi à baisser, les habitants tentaient de sauver ce qui pouvait l'être, débarrassant les rues des cadavres d'animaux domestiques. 


Mais la zone la plus touchée était interdite aux médias, a constaté une équipe de l'AFP sur place. Depuis que le drame s'est produit, lundi, le régime autoritaire laotien contrôle étroitement les informations.


"J'ai vu de nombreux corps... Il y avait des corps qui flottaient... Les autorités les ont ramassés mais ils n'ont pas emballé correctement les corps et c'était terrible", témoigne auprès de l'AFP Tran Thanh, un villageois d'une quarantaine d'années qui a réussi à fuir le village de Ban May.


Il assure que des villageois sont isolés, entourés par les eaux, sur une montagne proche du village, dans l'attente que les secours puissent les atteindre. "Les gens sont dans un piteux état. Vraiment, je ne sais pas comment ils vont réussir à surmonter cette épreuve. Ils ont tout perdu", a constaté sur place un médecin vietnamien requérant l'anonymat. 


- Trop tard -


Le Premier ministre laotien, Thongloun Sisoulith, a attendu mercredi soir, soit deux jours après le drame, pour livrer le premier bilan humain officiel de la catastrophe du barrage de Xe-Namnoy.


Les rescapés, traumatisés, assuraient jeudi avoir été prévenus trop tard. "Personne ne nous a informés. Les habitants ont vu l'eau arriver et se sont mis à crier", accuse, comme d'autres habitants interrogés par l'AFP, Poosa Duangapai, réfugiée dans un abri collectif établi dans une école maternelle. 


Elle a parcouru plusieurs kilomètres sur son petit tracteur, pour échapper aux eaux qui ont recouvert son village de Kok Kloy. "C'est tout ce qui me reste", ajoute-elle.


Lundi, "les autorités nous ont prévenus par haut parleur vers 16H00 que de l'eau allait être libérée... Nous n'avions pas conscience du risque d'effondrement du barrage", raconte Tran Van Bien, ouvrier agricole vietnamien qui a réussi à fuir la zone avec sa femme et son fils de cinq ans.


La structure qui s'est effondrée, "Saddle Dam D", fait partie d'un réseau de plusieurs barrages hydroélectriques. Ce projet de plus d'un milliard de dollars implique des entreprises laotiennes, thaïlandaises et sud-coréennes, regroupées au sein d'une co-entreprise, la Xe-Pian Xe-Namnoy Power Company's (PNPC).


Outre un avertissement tardif aux villageois, la polémique porte sur le fait que des dégâts, causés par des pluies très abondantes, avaient été repérés sur la structure plusieurs jours avant son effondrement, sans qu'aucune évacuation préventive soit ordonnée.

Or, un rapport de la société sud-coréenne Korea Western Power obtenu par l'AFP fait état d'un affaissement de 11 centimètres constaté dès vendredi dans le centre du barrage. "Il est encore trop tôt pour savoir s'il s'agit d'une catastrophe naturelle ou causée par l'homme", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'entreprise.


Plus de 50 projets hydroélectriques sont en cours de réalisation au Laos, un petit pays rural et montagneux enclavé au coeur de la péninsule indochinoise. Le Laos exporte la majeure partie de cette électricité, notamment vers la Chine, le Vietnam et la Thaïlande. 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Effondrement d'un barrage au Laos: 19 corps retrouvés, des centaines de disparus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-