*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Marie dans l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
'Abd asSalam
nouveau membre


Date d'inscription : 28/09/2014
Masculin
Messages : 4
Pays : Lybie
R E L I G I O N : islam

Marie dans l'islam Empty
MessageSujet: Marie dans l'islam   Marie dans l'islam Icon_minipostedDim 28 Sep 2014, 7:16 am

Marie n'a absolument aucun pouvoir sur les gens et sur le monde, elle ne peut rien pour eux. Elle n'est jamais apparue à Lourdes, ni à Bernadette, ni à personne. Elle n'est jamais apparue à Fatima, ni à Garabandal, ni aux fillettes, ni à Marthe Robin, ni à personne. De même, elle n'est jamais apparue à Medjugorje, ni dans les Alpes, ni à Beauraing, ni à Banneux, ni en "Grande Bretagne", ni nul par ailleurs, et elle n'a jamais rien révélée à personne, mais Satan joue avec l'ignorance des gens.

Le Messie et sa mère sont désavoués de la déification et de l'idolâtrie, la preuve en est que Le Tout-Miséricordieux a dit dans le Noble Coran (selon le sens rapproché): {(Rappelle-leur) le moment où Allah dit : "Ô JESUS, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : “Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah ?” Il dira : “Gloire à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le Grand Savant de tout ce qui est invisible.
Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): “Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur”. Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur Observateur attentif. Et Tu es Témoin de toute chose. Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c'est Toi le Puissant, le Sage”.} Al Maidah, 116-118
A ce moment décisif (que cela se soit passé après l'élévation du Messie ou bien que cela se passera au Jour du Jugement) le Messie a dit: {Gloire à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire !}
Le savant 'AbdeRahman AsSa'dy atTaymimy a dit: "c’est-à-dire: il ne me convient pas et ne m'appartient pas que je dise quelque chose qui ne fait ni partie de mes caractéristiques, ni de mes droits, car personne parmi les créatures, ni les anges rapprochés, ni les prophètes envoyés et ni autres n'a le droit ou le mérite du statut divin, et en fait tous les serviteurs sont administrés, créés soumis, nécessiteux et impuissant."
L'imam ibn AlQayim a dit: "Le Messie –que la paix soit sur lui- a dit: {Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes.} et il n'a pas dit: Je ne l'ai pas dit. Et il y a une différence entre les deux réponses dans la réalité du comportement, ensuite il a fait retourner cette affaire à Sa Science (celle d'Allah gloire à lui) de sa situation et son secret. Il a donc dit: {Tu sais ce qu'il y a en moi}, ensuite il a désavoué son âme de la science de l'inconnu de son Seigneur, et ce qui Lui est propre (gloire à Lui), et a dit: {et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi}, puis il a fait l'éloge de son Seigneur et l'a caractérisé par son individualité dans la science de toutes les choses invisibles en disant: {Tu es, en vérité, le Grand Savant de tout ce qui est invisible.} ensuite il a nié le fait qu'il aurait dit autre chose que ce que son Seigneur lui a ordonné, et c'est le monothéisme pur, il a donc dit: {Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): “Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur”} ensuite il a informé qu'il était témoin contre eux le temps qu'il a passé parmi eux et qu'après son élévation il n'a pas eu de connaissance sur eux et qu'Allah –à Lui la puissance et la sublimité- seulement est l'Unique après son élévation qui a connaissance d'eux, en disant: {Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur Observateur attentif.} puis il L'a décrit –gloire à Lui- selon que Son témoignage est au-dessus de tout témoignage et plus général en disant {Et Tu es Témoin de toute chose.} (…)
{Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c'est Toi le Puissant, le Sage.”}
Et il n'a pas dit (Le Pardonneur, Le Très-Miséricordieux) et cela fait partie du meilleur des comportement avec Allah car dans il l'a dit dans un moment de colère du Seigneur contre eux et à l'ordre du Feu et la situation n'est pas à la sympathie ou l'intercession, mais c'est la situation du désaveu envers eux. Si il aurait dit: (car c'est Toi Le Pardonneur, Le Très-Miséricordieux), son Seigneur aurait ressenti de l'affection envers Ses ennemis, ceux contre qui s'est endurcie Sa colère. La situation est donc une situation d'approbation du Seigneur dans Sa colère contre ceux à qui le Seigneur Se met en colère. Il s'est donc ravisé d'évoquer les deux caractéristiques par lesquelles sont demandés Son affection, sa miséricorde et son pardon pour évoquer Sa puissance (ou son honneur) et Sa sagesse qui comprennent son entière capacité et sa science complète. Et le sens: si tu leur pardonne, ton pardon est donc en plein pouvoir et savoir, ce n'est pas par faute d'incapacité de prendre la revanche sur eux et non pas par ignorance de l'ampleur de leurs péchés. Car il se peut que l'homme pardonne à son prochain par faute de pouvoir se venger de lui, ou parce qu'il n'a conscience de l'ampleur de sa méchanceté envers lui. Et la plénitude: c'est le pardon du Capable, Le Savant et Il est Le Puissant, Le Sage.

Quant à Sa parole {ils sont Tes serviteurs}, cela ne veut pas dire que Tu as le contrôle sur eux et que tu les possèdes, car où est l'éloge si tu aurais dit à quelqu'un: si tu châties untel, tu as le contrôle sur lui? Où est l'éloge dans cela?! Mais la parole du Messie contient l'annonce de la justice totale, et que si Allah les châties ce sont Ses serviteurs; Il les a comblés de bienfaits en les ayant fait existés, en les ayant créés et nourris, et Il a été bienfaisant envers eux sans intermédiaire, (ni demande) venant d'eux. Et face à la bonté, ils n'ont pas été bons envers Lui. Mieux encore; c'est Lui qui les a créés par Ses bienfaits et Sa grâce, donc si Il les châties après cela, ce sont Ses serviteurs; Il ne les châties pas, si ce n'est par leur faute et leur injustice. Celui qui les a comblés en premier lieu par de les splendides bienfaits, comment pourrait-Il les châtiés sans qu'ils méritent le plus considérable des mécontentement?!
Et aussi il y a une autre notion plus fine que cela, et c'est que le fait qu'ils sont Ses serviteurs, cela implique son adoration seule, (la proclamation de Son unicité), sa glorification, son respect, (sa vénération, son culte, son estime), tout comme l'esclave respecte son maitre, celui dont le bénéfice ne peut lui parvenir si ce n'est par sa main, et personne ne repousse de lui un mal à part lui. Donc si ils mécroient en Lui par la plus moche des mécréance et associent à Lui la pire des associations, et Lui attribue tout ce qui est incomplet (indigne), parmi ce qui pourrait faire que les cieux se fendent, que la terre se déchire et que les montagnes partent, ils sont donc ceux qui méritent le plus le châtiment.
Ce sont tes serviteurs, ceux qui ont associés à Toi et ont reniés Ton droit, donc ils méritent le chatiment." Badaa هi al tafsir 1/336-338

Allah ne châtiera donc personne sans cause. Quant à celui qui se sera soumis à Lui comme Il veut; comment pourrait-il être malheureux alors qu'Il est Le Plus Miséricordieux des miséricordieux…
Revenir en haut Aller en bas
http://vers-le-firdaws.blogspot.com/
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19580
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Marie dans l'islam Empty
MessageSujet: Re: Marie dans l'islam   Marie dans l'islam Icon_minipostedDim 28 Sep 2014, 7:21 am

Bonsoir,




je t'invite à te présenter ici :

https://www.forum-religions.com/f41-presentation-des-membres

Et de prendre en compte les sections qui sont destinés à l'enseignements et des sections ou les débats sont autorisés. Marie dans l'islam 307887


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Marie dans l'islam Report11.
- Marie dans l'islam Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
 

Marie dans l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-