*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

 

 La petite NDE/EMI du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 18 ... 34  Suivant
AuteurMessage
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedLun 17 Fév 2014, 3:09 am

Rappel du premier message :

"Je me suis réveillé allongé sur mon lit d’hôpital, mais incapable de respirer. Chaque articulation me faisait souffrir atrocement. J’étais paniqué. J’ai eu la sensation que si seulement mes vêtements étaient enlevés, alors ma peau pourrait peut-être respirer à ma place. J’ai compris que j’avais un problème. Je ne trouvais pas le bouton pour appeler l’infirmière. J’ai pensé : « Je les ennuie et ils ont caché le bouton. Ils veulent que je meure. ». La panique augmentait, mes pensées étaient irrationnelles. J’ai dû me calmer moi-même et mettre en œuvre une certaine logique. Je me suis dit : « Je suis à l’hôpital, ils ont dû mettre le bouton quelque part, probablement tout près. Reste calme et regarde. ». Je l’ai découvert en haut à droite, enroulé autour du bat-flanc. Je me souviens d’une très grande douleur quand j’ai fini par l’atteindre et appuyer. L’infirmière est arrivée, me demandant ce que je voulais. Je lui ai répondu que j’étais paniqué, que je ne pouvais pas respirer.

Elle est entrée dans la chambre, me parlant d’une voix apaisante tandis qu’elle me prenait la tension. Elle était à 0/30, c’est ainsi qu’a commencé mon long voyage dans la mort imminente.

Dans les jours qui ont suivi, mon cœur s’est arrêté 4 fois… on a dit à ma famille que je n’allais très probablement pas m’en sortir. Cette période est floue pour moi, j’ai vécu deux EMI, mais j’ignore à quel moment elles se sont produites.

La première fois, j’ai traversé une lumière (c’est la seule manière dont je puisse le décrire), j’étais totalement imprégné d’amour inconditionnel. C’est l’expérience la plus merveilleuse que j’aie vécu. Un amour inconditionnel m’imprégnait et cela m’emplissait tellement !

J’ai ensuite passé ma vie en revue. Tout était orienté vers mes relations avec autrui. Pendant ce temps, j’ai éprouvé ce que les autres avaient ressenti dans leurs relations avec moi. J’ai senti leur amour ou leur souffrance vis-à-vis de choses que je leur avais faites ou dites. Leur douleur me faisait recroqueviller, je pensais : « Oooh, là j’aurais pu mieux faire. ». Mais la plupart du temps j’ai ressenti de l’amour, ce n’était donc pas trop mal. Durant ce processus, personne ne me jugeait. Je ne sentais aucune désapprobation de l’extérieur… seulement mes propres réactions à tout cela. Le sentiment d’amour inconditionnel qui m’imprégnait a persisté. Je me jugeais moi-même, par contre personne d’autre ne l’a fait lors de ce passage en revue.

On m’a ensuite demandé si je voulais revenir chez moi (c'est-à-dire là-bas) ou si je voulais repartir. Je leur ai dit que mes deux fils avaient besoin de moi et que je devais m’en retourner. Soudain, je fus à nouveau dans mon corps… sentant mes articulations brûlantes de douleur. Mais je ne me souviens pas réellement de ce qui se passait autour de moi à ce moment-là… seulement que j’avais mal. Toutefois je continuais à ressentir l’amour et j’ai pu me reposer.

Seconde expérience. Je me suis retrouvé dans une ville, on m’a dit qu’il s’agissait de la Cité de Dieu. Je me trouvais près d’une fontaine en compagnie d’un homme vêtu d’une longue robe de lin ceinte d’une corde nouée à la taille. Il m’a dit que je pouvais poser toutes les questions que je voulais, qu’il allait m’emmener en visite. J’avais une question très importante, j’ai en effet été éduqué à une époque où les catholiques disaient que le simple fait de fréquenter une autre Eglise chrétienne constituait un péché mortel, les luthériens déclarant pour leur part que ces mêmes catholiques allaient se retrouver en enfer parce qu’il y avait des statues dans leurs églises et qu’ils priaient les saints. Ma première question a été : « Quelle-est la bonne religion ? »

On m’a répondu : « Toutes le sont. Chaque religion est un chemin pour tenter d’atteindre le même endroit. ». On m’a montré une montagne sur laquelle chaque groupe religieux essayait d’atteindre le sommet, à quelque distance les uns des autres… mais chacun s’efforçait d’arriver au même endroit.

On m’a ensuite dit que les personnes choisissent de naître au sein de la religion ou du groupe qui va leur permettre d’assimiler les leçons qu’on les envoie apprendre. On m’a dit que la terre est une sorte de grande école, un endroit où l’on peut appliquer les leçons spirituelles apprises, se mettre à l’épreuve sous la pression afin de savoir si l’on peut effectivement « vivre » ce que l’on sait déjà devoir faire. Fondamentalement, la terre est l’endroit permettant de mettre en pratique et vivre de manière adéquate. On m’a précisé que certaines personnes viennent sur terre uniquement pour travailler une facette d’elles-mêmes, tandis que d’autres viennent travailler sur plusieurs aspects. Puis il y a celles qui viennent non seulement travailler sur leur propre nature, mais aussi pour aider le monde dans son ensemble.

Dans l’au-delà on ne subit pas la pression physique que constitue le fait d’avoir un corps. Ici sur terre, il faut nourrir, vêtir ce corps, lui fournir un abri contre les éléments. On est en permanence sous pression d’une façon ou d’une autre pour prendre des décisions qui ont une base spirituelle. Dans l’au-delà est enseigné ce que l’on est « censé faire », mais est-on capable de le VIVRE sous pression sur terre ? D’après ce que j’ai entendu et vu là-bas… dans l’au-delà… tout est question de relations, de prendre soin les uns des autres. On n’attend pas des gens la perfection… par contre on attend un apprentissage qui sera considéré comme une bonne progression.

Au cours d’une vie, toutes nos expériences, ont tendance à suivre un type de schéma, elles vont souvent recréer les même leçons mais d’une manière différente, dans des circonstances diverses. C’est ainsi que l’on se rend compte de ce que l’on est censé apprendre et expérimenter. En examinant ces schéma, certain thèmes deviennent clairs.

On m’a montré une bibliothèque… emplie de livres aux couvertures d’or qui représentent la vie de personnes sur terre, leur chemin de vie y est exposé, ce qu’elles espèrent atteindre au travers d’expériences essentielles. D’après ce qu’on m’a montré, les personnes exercent leur libre arbitre par rapport à la manière d’obtenir ces expériences essentielles prédéfinies. Elles peuvent emprunter un chemin tortueux d’expériences ou bien une route plus directe, mais il existe certains évènements prédéfinis qui se produiront quoi qu’il arrive. Chacun de ces évènements essentiels constitue un repère et les réactions qu’il suscite indiquent le niveau d’apprentissage, ce qu’il reste à faire ou apprendre.

Les troubles économiques que nous traversons actuellement constituent l’un de ces « évènements mondiaux » prédéfinis. Les personnes ont le choix de leurs réactions à ces évènements. D’après ce qu’on m’a montré… la voie spirituelle consiste à s’aider les uns les autres, assister ceux qui sont dans le besoin. Il s’agit de l’action aimante absolue. Mais on peut également faire le choix de se protéger davantage, d’être égocentrique… moins généreux, de placer sa propriété au centre de ses réactions aux évènements. C’est une façon matérialiste de voir les choses, agir comme si le monde matériel comptait davantage que le lien unissant toute l’humanité. Donc… quel choix va faire la majorité ? Cela reste à voir. En 1981, on m’a montré que ce temps allait venir, que les banques sont des empires de papier… érigés sur du papier et rien d’autre… conçus pour s’effondrer sous la pression. Comment les gens réagissent-ils à tout cela ? Il s’agit d’un évènement essentiel et il va en éprouver plus d’un. Vont-ils tendre la main et prendre soin les uns des autres, ou deviendront-ils plus égocentriques et protecteurs du matériel ? On a toujours le choix en la matière… les individus vont simplement prendre leur décision.

On m’a également montré d’autres endroits de la ville, là des âmes collaboraient avec des personnes sur terre… des scientifiques, des artistes et d’autres. Il existe toujours une impulsion là-bas pour « inciter » ceux qui sont sur terre à créer des choses bénéfiques pour l’humanité dans tous les domaines.

Il y avait tant d’autres choses aussi. Mais plus que tout, cet endroit était empli d’amour… l’amour de l’humanité, l’amour de chacun sur terre, de la terre elle-même. Les communications étaient transparentes là-bas… les pensées étaient partagées, tout comme on converse ici-bas. Les gens que j’ai vus travaillaient tous avec bonheur et dans une grande joie.

On m’a toutefois aussi montré un endroit bien plus sombre… Là les gens paraissaient ignorer qu’ils avaient quitté leur corps, se combattant sans cesse les uns les autres pour des choses matérielles. Ils se focalisaient sur les biens matériels, tous leurs actes étaient égocentriques là-bas. Mais au-dessus d’eux il y avait également une légion d’êtres en attente. Dès que quelqu’un levait les yeux et demandait l’aide de Dieu, il était entraîné vers un autre endroit, plus paisible, en harmonie avec Dieu et son amour. Mais dans cet endroit, beaucoup paraissaient perdus, ne levant jamais les yeux, ne demandant jamais d’aide.

La ville comportait de nombreux endroits différents, chacun orienté vers une nécessité différente. Il y avait un lieu de repos où les âmes pouvaient se remettre d’une vie traumatisante sur terre. Il y avait des lieux de travail où des âmes aidaient l’humanité et d’autres à grandir, à progresser davantage. Il y avait des bibliothèques, des théâtres, des écoles et aussi le Temple de Dieu.

On m’a emmené dans un grand hall. Face à moi se trouvaient des êtres de lumière pure. L’un d’eux était assis juste devant moi sur un fauteuil ou un trône. Ces êtres n’avaient pas forme humaine, ils ressemblaient plutôt à de l’énergie lumineuse pure. J’étais pétrifié de révérence. L’amour qui émanait d’eux, particulièrement de celui du centre, était écrasant. Je ne me sentais pas du tout leur égal, en revanche je ressentais un très, très grand honneur d’être là. L’entité du centre m’a étreint en me disant : « Tu as bien agi, Mon Enfant, je suis satisfait. ». Cette approbation et l’amour qui me traversait m’ont fait pleurer.

S’agissait-il de Dieu ? Etait-ce l’absolu ? Je l’ignore vraiment. Je sais seulement que je représentais et que je représente bien moins que cet être ou que ceux qui étaient près de lui. C’était toutefois tellement merveilleux d’obtenir cet amour. Au moment de repartir, je voulais seulement en être digne.

Que furent les fruits de ces expériences ? Qu’en ai-je retiré ?

Je vis ma vie dans l’instant, fasciné, appréciant toutes les expériences. J’aime vivre cette vie.

Je m’efforce toujours de mettre en pratique, pas seulement de dire ce qui est juste, mais de le vivre autant qu’il est possible.

Je ne crains pas la mort. Je ne suis toutefois pas impatient de quitter cette vie. Il me reste encore beaucoup à faire, la mort n’est toutefois pas quelque chose qui me fait peur. Je sais qu’un jour je retournerai « chez moi » (là-bas, pas ici).

Qu’est-ce qui est le plus important?

Je dirais que c’est la relation humaine, aimer et prendre soin les uns des autres. La religion a sa place, elle constitue un chemin vers davantage… mais il ne s’agit pas du tout de l’absolu. Les religions ne sont pas Dieu, seulement des chemins.

Mais il faut insister sur la règle d’or : aimez votre prochain comme vous-même, prenez soin les uns des autres à chaque fois que c’est possible. "

"www.nderf.org - EMI Jean R"
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Messages : 1005

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedJeu 20 Fév 2014, 2:18 am

CHRISTOPHEG a écrit:


On peut approfondir, c'est toujours intéressant.

Des témoins (pas des TJ hein) disent que c'est l'âme qui contient le corps et pas le contraire  Question

Oui c'est exact!
L'âme ou encore l'aura ressemble à une sphère, une centrale de réception translucide ou convergent de part en part de notre être, des volutes de couleurs tourbillonnantes, toutes plus ou moins rayonnantes que sont nos émotions, nos pensées, les fluxs vibratôïres influencent sur l'état de notre santé mentale comme physique.
L'intuition peut nous aider à comprendre d'instinct la signification de ces couleurs.
.
Selon le degré de notre conscience, cette sphère peut se contracter ou se dilater jusqu'à prendre des proportions énormes (4-5 mètres de diamètres, voir plus..)
Et comme tu l'as indiqué ou ce qui est dit plus haut dans le 2ième témoignage, à ce stade, le corps finit par ressembler à un tout petit ver insignifiant dans son cocon. L'âme (l'aura) occupé sur un tout autre niveau de conscience ne se souciera plus du petit ver. Quant au petit ver, le corps, il est tout léger comme une plume, tout content d'être dans sa bulle, qu'il a la certitude qu'il pourrait léviter, s'envoler.
Après ce genre d'expérience, on ne s'étonnera plus que JESUS ait marche sur l'eau.
.
Sinon, pour en revenir sur ces envolées inoubliables par décorporation, je resterai pour ma part sur la réserve.
J'ai lu plusieurs ouvrages sur les voyages astraux et leur contenus différent des récits citées plus haut.
.
La question que je me pose, si ces expériences ont un contenu, une assise véridique et durable, serait-il possible pour la personne l'ayant vécu de revivre la même chose au cours d'une autre décorporation? Ou n'était-ce qu'une expérience parmi tant d'autres?
Dieu est Dieu et Il reste Dieu. Les anges sont esprits, flamme, vent et il reste ainsi. Tout comme l'homme ou l'animal ont leur apparence et reste tel quel durant leur vie. Mais une expérience vécue comme un état-d'âme peut-elle restée tel quelle?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21897

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedJeu 20 Fév 2014, 2:42 am

ZionRock a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:


On peut approfondir, c'est toujours intéressant.

Des témoins (pas des TJ hein) disent que c'est l'âme qui contient le corps et pas le contraire  Question

Oui c'est exact!
L'âme ou encore l'aura ressemble à une sphère, une centrale de réception translucide ou convergent de part en part de notre être, des volutes de couleurs tourbillonnantes, toutes plus ou moins rayonnantes que sont nos émotions, nos pensées, les fluxs vibratôïres influencent sur l'état de notre santé mentale comme physique.
L'intuition peut nous aider à comprendre d'instinct la signification de ces couleurs.
.
Selon le degré de notre conscience, cette sphère peut se contracter ou se dilater jusqu'à prendre des proportions énormes (4-5 mètres de diamètres, voir plus..)
Et comme tu l'as indiqué ou ce qui est dit plus haut dans le 2ième témoignage, à ce stade, le corps finit par ressembler à un tout petit ver insignifiant dans son cocon. L'âme (l'aura) occupé sur un tout autre niveau de conscience ne se souciera plus du petit ver. Quant au petit ver, le corps, il est tout léger comme une plume, tout content d'être dans sa bulle, qu'il a la certitude qu'il pourrait léviter, s'envoler.
Après ce genre d'expérience, on ne s'étonnera plus que JESUS ait marche sur l'eau.
.
Sinon, pour en revenir sur ces envolées inoubliables par décorporation, je resterai pour ma part sur la réserve.
J'ai lu plusieurs ouvrages sur les voyages astraux et leur contenus différent des récits citées plus haut.
.
La question que je me pose, si ces expériences ont un contenu, une assise véridique et durable, serait-il possible pour la personne l'ayant vécu de revivre la même chose au cours d'une autre décorporation? Ou n'était-ce qu'une expérience parmi tant d'autres?
Dieu est Dieu  et Il reste Dieu. Les anges sont esprits, flamme, vent et il reste ainsi. Tout comme l'homme ou l'animal ont leur apparence et reste tel quel durant leur vie. Mais une expérience vécue comme un état-d'âme peut-elle restée tel quelle?

Ce n'est pas parce qu'on a entrouvert le voile qu'on peut se dire qu'on a tout compris sur le Divin Mystère.

Disons qu'on a une toute petite idée... et cela a l'air vraiment chouette chez nous.

Autre concept. Il ne faudrait pas croire que ton âme ici-bas est complète. Pas du tout. Tu peux la diviser en autant de fraction que tu veux et chacune de ses fractions vit une expérience, certaines fractions dans l'univers matériel d'autres dans l'au-delà.

La sphère dont tu parles, c'est en fait notre âme regroupée. Certains témoins disent avoir vu leur âme regroupée. Il s'agissait d'un être de lumière de plusieurs étages de haut, d'une clarté et d'une puissance énorme. Asexué selon notre conception et irradiant l'amour.

Oui, je crois qu'on vient de découvrir le truc de JESUS marchant sur l'eau ...  Razz  N'a-t-Il pas dit : "C'est choses vous les ferez et bien d'autres encore ...". C'était vrai ...

Une NDE est beaucoup plus profonde à mon sens qu'un voyage astral même si il peut y a avoir des points de convergence. Les NDE les plus profondes supposent toujours la rencontre avec soit JESUS soit le Créateur Lui-même soit sans distinction en fonction de la sensibilité de chacun.

La variété d'expérience est infinie et correspond à chacun. C'est comme sur terre mais à la puissance un million. Mais attention ! Dans l'au-delà, la création est immédiate. Il faut apprendre à maîtriser ses pensées et ses états d'âmes. Sans quoi, tu fais l'expérience immédiatement de ce à quoi tu viens de penser. C'est parfois un peu chaotique surtout dans le cas de voyages astraux pendant lesquels la vie de la personne n'est pas en jeu.

Il ne peut rien t'arriver. Dieu maîtrise tout.

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 21/10/2013
Messages : 21897

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedJeu 20 Fév 2014, 10:00 pm

"J’avais le cancer (lymphome de Hodgkin), un matin, je n’ai pas pu bouger. Mon mari m’a emmenée d’urgence à l’hôpital, où, après avoir passé un scanner, on a diagnostiqué un lymphome de niveau 4B (le plus grave). L’oncologue en chef à consulté mon dossier, elle a dit à mon mari qu’il était trop tard, que mes organes étaient en train de cesser de fonctionner, qu’il ne me restait que 36 heures à vivre. Toutefois, un oncologue a dit qu’il allait faire tout ce qu’il pourrait, mais il a préparé mon mari en lui annonçant que je n’allais probablement pas m’en sortir, en effet, mes organes ne fonctionnaient plus. On m’a mise sous perfusion de chimiothérapie et sous oxygène, puis on a commencé à pratiquer des examens, en particulier sur mes fonctions organiques, afin de pouvoir déterminer les traitements à utiliser.

Pendant ce temps, je dérivais entre pertes et reprises de connaissance, je pouvais réellement sentir que mon esprit quittait mon corps. J’ai vu et entendu les conversations entre mon mari et les médecins, elles avaient lieu à l’extérieur de ma chambre, à une douzaine de mètres dans le couloir. J’ai plus tard été en mesure de vérifier cette conversation auprès de mon mari, ce qui lui a occasionné un choc. Je suis ensuite vraiment « passée de l’autre côté » vers une autre dimension, j’y ai été absorbée dans un sentiment d’amour total. J’ai de plus extrêmement clairement ressenti la raison pour laquelle j’avais le cancer, pourquoi, en premier lieu, j’étais venue dans cette vie, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie, dans le grand plan des évènements et, plus généralement, comment fonctionne la vie. La clarté et la compréhension que j’ai atteintes dans cet état sont pratiquement indescriptibles. Les mots semblent réduire le vécu – J’étais dans un endroit où je comprenais qu’il existe bien autre chose que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde tridimensionnel. J’ai réalisé à quel point la vie est un cadeau, que j’étais environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches de moi alors que je l’ignorais.

La quantité d’amour que je ressentais était écrasante, dans cette optique, je savais à quel point je suis puissante, j’ai vu les capacités stupéfiantes que nous, les humains, possédons au cours d’une vie physique. J’ai découvert que mon dessein allait maintenant être de vivre le « paradis sur terre », en utilisant cette nouvelle compréhension, j’allais également partager ce savoir avec d’autres personnes. J’avais toutefois le choix entre retourner à la vie ou aller vers la mort. On m’a fait comprendre que ce n’était pas mon heure, mais j’avais quand même le choix, si je choisissais la mort, je n’allais pas vivre les nombreux cadeaux que le reste de ma vie avait encore en réserve. L’une des choses que je désirais savoir était si j’allais devoir retourner dans ce corps malade, en effet, il était très, très atteint et les organes avaient cessé de fonctionner. On m’a alors fait comprendre que si je choisissais la vie, mon corps allait guérir très rapidement. J’allais voir la différence non pas sur plusieurs mois ou semaines, mais sur quelques jours !

On m’a montré comment les maladies démarrent à un niveau énergétique avant de devenir physiques. Si je choisissais d’aller vers la vie, le cancer allait disparaître de mon énergie et mon corps physique allait récupérer très rapidement. J’ai ensuite compris que lorsque les personnes ont des traitements médicaux pour les maladies, ceux-ci éliminent la maladie du corps uniquement, mais pas de l’énergie, donc la maladie revient. J’ai réalisé que si je revenais, ce serait avec une énergie très saine. Ensuite le corps physique allait très rapidement et définitivement se mettre au niveau de l’état énergétique. On m’a fait savoir que ceci est valable pour tout, pas seulement pour la maladie – l’état physique, l’état psychologique, etc.. On m’a « montré » que tout ce qui se passe dans nos vies dépend de cette énergie qui nous environne, créée par nous. Rien n’est immuable, nous créons notre environnement, notre état, etc. en fonction de l’état de cette « énergie ». La clarté qui m’a été accordée par rapport à ce que nous obtenons, à ce que nous faisons, était phénoménale ! Tout dépend de notre niveau énergétique. On m’a fait sentir que j’allais voir des « preuves » de première main si je retournais dans mon corps.

Je sais que j’ai dérivé entre les deux mondes, entrant et sortant, mais chaque fois que je me retrouvais dans « l’au-delà », on me montrait de plus en plus de scènes, dont une qui dévoilait comment ma vie avait touché toutes les personnes qui en faisaient partie. C’était un peu comme une tapisserie montrant comment j’avais influencé la vie de tous les gens autour de moi. Il y en a eu une autre qui représentait mon frère dans un avion, il avait entendu la nouvelle de mon agonie et venait me rendre visite (pour moi cela s’est avéré, car lorsque j’ai commencé à reprendre connaissance, mon frère était là, il venait d’arriver par avion). J’ignore comment, j’ai ensuite eu un aperçu de mon frère et de moi, j’ai compris, semble-t-il, qu’il s’agissait d’une vie antérieure, j’étais alors beaucoup plus âgée que lui, comme une mère pour lui (dans cette vie-ci, il est plus âgé que moi). J’ai vu que dans cette vie-ci j’étais très protectrice à son égard. J’ai tout à coup pris conscience qu’il était dans l’avion pour venir me voir, j’ai eu le sentiment : « je ne peux pas lui faire ça ! Je ne peux pas le laisse venir et me voir morte. ». J’ai ensuite vu comment le dessein de mon mari était lié au mien, comment nous avions décidé de venir vivre cette vie ensemble. Si je partais, il allait probablement suivre peu après.

On m’a fait comprendre qu’étant donné que des prélèvements avaient été effectués pour mes fonctions organiques (et les résultats n’étaient pas encore connus), si je choisissais la vie, les résultats allaient montrer que mes organes fonctionnaient normalement. Si je choisissais la mort, les résultats allaient montrer, comme cause de la mort, une défaillance des organes due au cancer. Par mon choix, j’étais en mesure de changer le résultat des examens !

J’ai pris ma décision. Alors que je commençais à me réveiller (dans un état très confus car, à ce moment là, j’étais incapable de dire de quel côté du voile je me trouvais), les médecins se sont précipités dans la chambre, arborant un grand sourire ils ont annoncé à ma famille : « Bonne nouvelle, nous avons les résultats et ses organes fonctionnent, on n’arrive pas à y croire !! Son corps paraissait vraiment avoir cessé de fonctionner ! »

Puis j’ai commencé à me rétablir rapidement ; Les médecins ont attendu que je me stabilise avant de faire une biopsie de ganglion afin de déterminer le type des cellules cancéreuses, ils n’ont même pas pu trouver un ganglion suffisamment gros pour indiquer un cancer (à mon entrée à l’hôpital, mon corps était plein de ganglions enflés). Ils ont fait une biopsie de moelle osseuse, également pour trouver l’activité cancéreuse, afin de pouvoir adapter la chimiothérapie à la maladie, il n’y en avait aucune dans la moelle osseuse. Les médecins nageaient en pleine confusion, ils ont cependant attribué les résultats à ma réaction subite à la chimiothérapie. Comme ils étaient eux-mêmes incapables de comprendre ce qui se passait, ils m’ont fait subir examen après examen, j’ai triomphé de tous avec panache, éliminer chaque examen me renforçait encore plus ! On m’a fait passer un scanner sur la totalité du corps, comme on ne trouvait rien, on a demandé au radiologue de recommencer !!!!

A cause de mon expérience, je dis maintenant à tout le monde que je sais que les miracles sont possibles dans la vie de tous les jours. Après ce que j’ai vu, je me rends compte qu’absolument tout est possible, que nous ne sommes pas venus ici pour souffrir. La vie est censée être magnifique et nous sommes très, très aimés. Ma façon de voir la vie a drastiquement changé, je suis tellement heureuse que l’on m’ait accordé une seconde chance de vivre le « paradis sur terre ».

EMI Anita M - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedJeu 20 Fév 2014, 11:45 pm

CHRISTOPHEG a écrit:


Ce n'est pas parce qu'on a entrouvert le voile qu'on peut se dire qu'on a tout compris sur le Divin Mystère.

Disons qu'on a une toute petite idée... et cela a l'air vraiment chouette chez nous.

Autre concept. Il ne faudrait pas croire que ton âme ici-bas est complète. Pas du tout. Tu peux la diviser en autant de fraction que tu veux et chacune de ses fractions vit une expérience, certaines fractions dans l'univatériel d'autres dans l'au-delà.

La sphère dont tu parles, c'est en fait notre âme regroupée. Certains témoins disent avoir vu leur âme regroupée. Il s'agissait d'un être de lumière de plusieurs étages de haut, d'une clarté et d'une puissance énorme. Asexué selon notre conception et irradiant l'amour.

Oui, je crois qu'on vient de découvrir le truc de JESUS marchant sur l'eau ...  Razz  N'a-t-Il pas dit : "C'est choses vous les ferez et bien d'autres encore ...". C'était vrai ...

Une NDE est beaucoup plus profonde à mon sens qu'un voyage astral même si il peut y a avoir des points de convergence. Les NDE les plus profondes supposent toujours la rencontre avec soit JESUS soit le Créateur Lui-même soit sans distinction en fonction de la sensibilité de chacun.

La variété d'expérience est infinie et correspond à chacun. C'est comme sur terre mais à la puissance un million. Mais attention ! Dans l'au-delà, la création est immédiate. Il faut apprendre à maîtriser ses pensées et ses états d'âmes. Sans quoi, tu fais l'expérience immédiatement de ce à quoi tu viens de penser. C'est parfois un peu chaotique surtout dans le cas de voyages astraux pendant lesquels la vie de la personne n'est pas en jeu.

Il ne peut rien t'arriver. Dieu maîtrise tout.


Ça m'a pris du temps pour comprendre ton commentaire ci-dessus et en fouillant dans mes souvenirs, je me suis rappelé.
Ben oui, c'est évident. Notre vie s'est fragmentée en autant de fractions de vies et comme tu l'as dis, il nous faut recoller tous ces fragments pour retrouver l'unité, la conscience UN de ce que nous sommes réellement.
En fait, toutes ces fractions, ces tranches de vies que l'ont crée ne sont que des barrières, des illusions qui entrave notre unité, l'Être entier.
Du moins, c'est ainsi que je le perçois pour avoir expérimenté ce fait avec des amis auparavant et que je qualifierais d'événement.
Mais peut-être parle-tu d'autre chose, car j'ignore totalement le fait qu'un être puisse avoir la taille de plusieurs étages...
.
Sinon, j'ai trouvé un article pour le moins intéressant. Lis-le puis dis-moi ce que tu en pense :

http://www.zamnesia.fr/blog-de-la-dmt-trouvee-dans-la-glande-pineale-de-rats-vivants-n159
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 12:05 am

Je vais lire l'article mais en attendant, j'en rajoute une couche ...

Vu que le temps et l'espace ne sont que des illusions de notre monde, toutes les parties de nos âmes vivent toutes leurs vies ici et maintenant.

Impossible à comprendre pour nous qui sommes situés en un point précis du continuum mais pourtant c'est le cas.

C'est aussi ce qui revient de certains témoignages et théories.

Mais ça, c'est vraiment costaud ... quoique ... Einstein la démontré ... en théorie ...

Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 1:20 am

J'ai lu l'article. Je retiens que la glande pinéale est le siège de la production et de la diffusion d'hormones dont celle-ci semble être la dernière à être découverte.

De tous temps, l'homme a essayé une volée de substances de son environnement qui produisaient toutes sortes d'effets désirés ou non, provoquant hallucinations et rêves particuliers, ...

Plus récemment, ce sont les fonctions des hormones et des enzymes qui les composent qui font l'objet de l'intérêt scientifiques. Ces fonctions sont pour l'essentiel connues même si certains mécanismes nous échappent encore.

On remarque ce qu'un déficit ou un excès de ces hormones peut provoquer. On s'est, je trouve, particulièrement attaché à celles qui ont un caractère euphorisant.

De là à dire, sur bases des études en cours que le cerveau peut provoquer une décorporation qui est le premier stade des voyages astraux ou des NDE, on en est loin, je pense. Mais bon, ils y travaillent.

Au-delà de la décorporation, le corps ne joue plus aucun rôle donc ce n'est pas par cette voie-là que l'on va expliquer tout ce qui se trouve par exemple dans les témoignages.

Il est très bizarre de constater que les expérienceurs ont bien peu de considération pour leur corps une fois qu'ils l'ont quitté. Il n'ont vraiment pas envie d'y revenir ... et y sont quasiment toujours obligés ...

Ils disent aussi qu'ils ne sont pas mort, même pas une seule seconde. Leur conscience s'en va en entier. Ils restent les mêmes pour l'essentiel de leur personne.


Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 1:27 am

Peut-être Mick a-t-elle des infos sur des décorporations provoquées. Nous verrons.  La petite NDE/EMI du jour - Page 2 307887 
Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
HOSANNA

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 55299
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 1:42 am

CHRISTOPHEG a écrit:
HOSANNA a écrit:
La décorporation suivant si elle est naturelle ou non peux amener à différents "niveaux" d'astral,tel que le bas astral,entités de toutes sortes,larves,lémurs et ce que l'on appel en général les démons,l'astral moyen,la réalité,toutes choses telle une simple pierre étincelle,on voit vibrer les molécules et le haut astral qui ne peux s'atteindre que par la prière ou NDE,là,pour sur,ils se prennent le Créateur en pleine tète,ca doit faire bizarre,ce n'est pas une vérité,c'est ma conviction.
D'ou l'utilité d'élever son ame.

Des milliers de personnes nous disent que c'est une vérité ...  Eh oui, il vont directement voir le Créateur, rien que ça ...

Cela a l'air de les marquer un peu, oui ...  Razz 
Je pense que comme tous,le croyant ayant conscience de ca,sera tout de mème autant éberlué,il ne pourra que dire après coup "je l'savais!" mais l'Amour de Dieu est encore plus grand que ce que je pouvais imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 1:56 am

HOSANNA a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:


Des milliers de personnes nous disent que c'est une vérité ...  Eh oui, il vont directement voir le Créateur, rien que ça ...

Cela a l'air de les marquer un peu, oui ...  Razz 
Je pense que comme tous,le croyant ayant conscience de ca,sera tout de mème autant éberlué,il ne pourra que dire après coup "je l'savais!" mais l'Amour de Dieu est encore plus grand que ce que je pouvais imaginer.

Oui. Très souvent, les premiers mots d'accueil à l'expérimentateur sont : "Bienvenue chez toi". Qu'ils soient prononcés par le Divin ou par toute autre personne.

Il y a pas mal de gens maintenant qui en effet n'ont plus besoin de la foi parce ils savent ...

Si on m'avait dit ça un jour, cela me retourne chaque fois que j'y pense.

Quant à l'Amour de Dieu, impossible d'en parler avec des mots. D'ailleurs, ils n'y arrivent pas et ce n'est pas faute d'essayer ... car On leur a dit de témoigner absolument de ce qu'ils ont vécu et c'est ce qu'ils font.

Tu sais ce que c'est l'attachement d'une mère pour ses enfants, surtout en bas âge. Quand On lui parle de retourner sur terre pour les retrouver, elle refuse et dit qu'elle veut rester. C'est dire ...

Il faut parfois toute la patience de Dieu pour la convaincre ...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 1:59 am

C'est pour cela que je ne me lasse jamais de parler de l'Amour Inconditionnel de Dieu et que tôt ou tard, en ligne droite ou par des chemins tortueux, tout le monde y retourne, sans exception. C'est là, chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
HOSANNA

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 55299
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 2:08 am

CHRISTOPHEG a écrit:
C'est pour cela que je ne me lasse jamais de parler de l'Amour Inconditionnel de Dieu et que tôt ou tard, en ligne droite ou par des chemins tortueux, tout le monde y retourne, sans exception.  C'est là, chez nous.
Tss,tss,tss Razz 
Dieu est Amour,malgré le Jugement qui est synéquanone de son Amour,le chemin est étroit et peu le trouvent  Wink
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 2:23 am

HOSANNA a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:
C'est pour cela que je ne me lasse jamais de parler de l'Amour Inconditionnel de Dieu et que tôt ou tard, en ligne droite ou par des chemins tortueux, tout le monde y retourne, sans exception.  C'est là, chez nous.
Tss,tss,tss Razz 
Dieu est Amour,malgré le Jugement qui est synéquanone de son Amour,le chemin est étroit et peu le trouvent  Wink

Tous les témoignages disent bien que c'est toi-même qui te juge (je préfère t'évalue) ... C'est toi qui vois ta vie défiler et qui fait des commentaires.

Peu le trouvent en direct, c'est vrai sauf ceux qui ont une mission spécifique, souvent difficile et qui ont besoin d'une aide particulière.

Il y a donc une période d'attente pour beaucoup que certains aiment appeler purgatoire pour ceux qui ont de trop gros trous de mémoire...

A la fin, le Berger ramène toutes ses brebis à l'étable ... Toutes surtout celle qui s'était perdue avec le fils prodigue ... Non, je mélange tout là  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
HOSANNA
Co-Admin
Co-Admin
HOSANNA

Date d'inscription : 08/08/2010
Masculin
Messages : 55299
Pays : france
R E L I G I O N : CHRETIEN

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 3:15 am

Je peux aller dans ton sens pensant que la haine que nous ressentons pour autrui sera celle qui nous sera infligé,d'ou l'utilité d'aimer son prochain comme soit mème et de lui faire ce que nous voudrions qu'il nous fasse.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedVen 21 Fév 2014, 3:26 am

HOSANNA a écrit:
Je peux aller dans ton sens pensant que la haine que nous ressentons pour autrui sera celle qui nous sera infligé,d'ou l'utilité d'aimer son prochain comme soit mème et de lui faire ce que nous voudrions qu'il nous fasse.

C'est exactement cela. Quand on dit "voir défiler les images de sa vie", ce n'est pas comme au cinéma ici-bas, hein ...

Un peu trop facile. Non, il s'agit de vivre dans la peau des autres le résultat de tes actions envers eux d'un point de vue des sentiments et des émotions.

C'est un passage obligé et préliminaire. Tu es encouragé par l'amour de Dieu pendant ce moment mais encore bien parce que tu passes par de sales moments.

C'est vraiment difficile de voir ce résumé sous les yeux du Créateur. Si je peux donner un conseil à tout le monde et à moi-même, c'est de faire très très attention aux autres ...
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7769
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 1:56 am



Tu ne nous a pas mis une ptit NDE aujourd'hui Christophe ?
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7769
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 2:04 am

CHRISTOPHEG a écrit:
Peut-être Mick a-t-elle des infos sur des décorporations provoquées.  Nous verrons.  La petite NDE/EMI du jour - Page 2 307887 

J'en ai trouvée, mais je ne sais pas si cela plairait à tous !

Sur les traces de la conscience

Tous les deux ans, la Ligue suisse pour le cerveau décerne un prix de la recherche récompensant des réalisations scientifiques marquantes dans le domaine de la recherche sur le cerveau. Cette année, le prix est décerné aux chercheurs Silvio Ionta et Lukas Heydrich, dont l’étude explique les décorporations. Les chercheurs ont même réussi à provoquer artificiellement chez des sujets des sortes d’expériences extracorporelles. Avec leur contribution, Silvio Ionta et Lukas Heydrich fournissent des connaissances déterminantes pour l’exploration de la conscience.

Plus d'informations ici : http://hirnliga.ch/f...reis_2012_F.pdf

http://www.neuropsychologie.fr/index.php?/page/media.html/_/neurosciences/d%C3%A9corporation-et-%C3%A9tats-de-conscience-r150
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 3:36 am

CHRISTOPHEG a écrit:
J'ai lu l'article. Je retiens que la glande pinéale est le siège de la production et de la diffusion d'hormones dont celle-ci semble être la dernière à être découverte.

De tous temps, l'homme a essayé une volée de substances de son environnement qui produisaient toutes sortes d'effets désirés ou non, provoquant hallucinations et rêves particuliers, ...

Plus récemment, ce sont les fonctions des hormones et des enzymes qui les composent qui font l'objet de l'intérêt scientifiques. Ces fonctions sont pour l'essentiel connues même si certains mécanismes nous échappent encore.

On remarque ce qu'un déficit ou un excès de ces hormones peut provoquer. On s'est, je trouve, particulièrement attaché à celles qui ont un caractère euphorisant.

De là à dire, sur bases des études en cours que le cerveau peut provoquer une décorporation qui est le premier stade des voyages astraux ou des NDE, on en est loin, je pense. Mais bon, ils y travaillent.

Au-delà de la décorporation, le corps ne joue plus aucun rôle donc ce n'est pas par cette voie-là que l'on va expliquer tout ce qui se trouve par exemple dans les témoignages.

Il est très bizarre de constater que les expérienceurs ont bien peu de considération pour leur corps une fois qu'ils l'ont quitté. Il n'ont vraiment pas envie d'y revenir ... et y sont quasiment toujours obligés ...

Ils disent aussi qu'ils ne sont pas mort, même pas une seule seconde. Leur conscience s'en va en entier. Ils restent les mêmes pour l'essentiel de leur personne.


Ce que je pourrais dire, quand la glande pin est ouverte et que l'on se trouve dans sa bulle (l'aura, l'âme) même dans notre corps, physiquement, ont peut ressentir la même intensité au niveau des visions, des extases que vivent les gens en état astral ou NDE, sauf qu'il n'y a pas décorporation.
.
L'EMI se produit le plus souvent après un traumatisme crânien (accident, état de choc...) accompagné d'un délire hallucinatoire, d'extase ou d'horreur vécu instantanément sur l'instant, selon l'état d'esprit du moment.
.
Mon avis, si l'on prend l'exemple du témoignage d'Anita M (qui paraît le plus lucide), je comprends que même sous décorporation, elle reste dans l'environnement de son corps, de ses attaches familiaux, de son sixième sens de sentir certains événements arriver etc... En fait, bien qu'en état astral, elle reste dans sa bulle (l'aura). Si tu vois ce que je veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 4:18 am

mick a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:
Peut-être Mick a-t-elle des infos sur des décorporations provoquées.  Nous verrons.  La petite NDE/EMI du jour - Page 2 307887 

J'en ai trouvée, mais je ne sais pas si cela plairait à tous !

Sur les traces de la conscience

Tous les deux ans, la Ligue suisse pour le cerveau décerne un prix de la recherche récompensant des réalisations scientifiques marquantes dans le domaine de la recherche sur le cerveau. Cette année, le prix est décerné aux chercheurs Silvio Ionta et Lukas Heydrich, dont l’étude explique les décorporations. Les chercheurs ont même réussi à provoquer artificiellement chez des sujets des sortes d’expériences extracorporelles. Avec leur contribution, Silvio Ionta et Lukas Heydrich fournissent des connaissances déterminantes pour l’exploration de la conscience.

Plus d'informations ici : http://hirnliga.ch/f...reis_2012_F.pdf

http://www.neuropsychologie.fr/index.php?/page/media.html/_/neurosciences/d%C3%A9corporation-et-%C3%A9tats-de-conscience-r150

OK. J'ai vu le reportage. Rien de bien neuf sous le soleil. Deux écoles s'opposent entre ceux qui disent que tout est contenu dans le cerveau et ceux qui disent que la conscience peut se délocaliser.

L'approche de l'Université de Liège (aahh ... les belges, moi qui suis de Liège ...) est sommaire et à mon avis déjà dépassée.

La conscience est dans le cerveau sauf quand elle n'y est plus. Si je peux te rendre visite au Canada là maintenant et te dire comment tu es habillée, c'est que manifestement ma conscience n'était plus dans mon corps pendant que j'étais chez toi.

Ce qui est extraordinaire ce n'est pas ce qu'ils ont trouvé çad presque rien mais plutôt ce que le témoin est capable de faire dans l'épisode de la boulangerie.

Si ce n'est pas une preuve ça ... je ne sais pas ce qu'il leur faut !!

Il faut faire mieux là ... la science !

Un corps hors fonction n'interrompt pas la vie d'une seule seconde. Il y a des milliers et bientôt de millions de gens pour dire cela. C'est ça la bonne nouvelle ...

Nous sommes éternels ...  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 4:22 am

ZionRock a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:
J'ai lu l'article.  Je retiens que la glande pinéale est le siège de la production et de la diffusion d'hormones dont celle-ci semble être la dernière à être découverte.

De tous temps, l'homme a essayé une volée de substances de son environnement qui produisaient toutes sortes d'effets désirés ou non, provoquant hallucinations et rêves particuliers, ...

Plus récemment, ce sont les fonctions des hormones et des enzymes qui les composent qui font l'objet de l'intérêt scientifiques.  Ces fonctions sont pour l'essentiel connues même si certains mécanismes nous échappent encore.

On remarque ce qu'un déficit ou un excès de ces hormones peut provoquer.  On s'est, je trouve, particulièrement attaché à celles qui ont un caractère euphorisant.

De là à dire, sur bases des études en cours que le cerveau peut provoquer une décorporation qui est le premier stade des voyages astraux ou des NDE, on en est loin, je pense.  Mais bon, ils y travaillent.

Au-delà de la décorporation, le corps ne joue plus aucun rôle donc ce n'est pas par cette voie-là que l'on va expliquer tout ce qui se trouve par exemple dans les témoignages.

Il est très bizarre de constater que les expérienceurs ont bien peu de considération pour leur corps une fois qu'ils l'ont quitté.  Il n'ont vraiment pas envie d'y revenir ... et y sont quasiment toujours obligés ...

Ils disent aussi qu'ils ne sont pas mort, même pas une seule seconde.  Leur conscience s'en va en entier.  Ils restent les mêmes pour l'essentiel de leur personne.


Ce que je pourrais dire, quand la glande pin est ouverte et que l'on se trouve dans sa bulle (l'aura, l'âme) même dans notre corps, physiquement, ont peut ressentir la même intensité au niveau des visions, des extases que vivent les gens en état astral ou NDE, sauf qu'il n'y a pas décorporation.
.
L'EMI se produit le plus souvent après un traumatisme crânien (accident, état de choc...) accompagné d'un délire hallucinatoire, d'extase ou d'horreur vécu instantanément sur l'instant, selon l'état d'esprit du moment.
.
Mon avis, si l'on prend l'exemple du témoignage d'Anita M (qui paraît le plus lucide), je comprends que même sous décorporation, elle reste dans l'environnement de son corps, de ses attaches familiaux, de son sixième sens de sentir certains événements arriver etc... En fait, bien qu'en état astral, elle reste dans sa bulle (l'aura). Si tu vois ce que je veux dire...

Oui. On peut le dire comme cela. Dans tous les cas, le cerveau n'est le siège de la conscience que quand tu es vivant. Quand ton enveloppe meurt, tu t'en vas ailleurs tout en restant complètement toi-même avec justement attaches familiales, sentimentales, ...

Dès lors, chaque expérience est forcément différente en fonction de chacun et aussi en fonction de la distance que ta conscience a pris avec ton corps (peu ou beaucoup).

Nous sommes beaucoup plus puissants que nous pensons ...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 4:31 am

"Je suis sortie de l’hôpital après une hystérectomie. Mais six jours plus tard j’y suis revenue à cause de douleurs sévères et d’une forte fièvre. A l’admission, les examens ont révélé une infection sanguine, j’avais une péritonite. Un examen a montré que j’avais deux hémorragies internes. Le taux d’infection était monté à 327CRP (il s’agit de la mesure de la protéine de phase aigüe dans le sang qui augmente avec l’infection). La douleur était inimaginable. Je nécessitais une opération d’urgence afin de drainer et nettoyer les régions infectées à l’intérieur de l’abdomen.

15 minutes avant qu’on ne m’emmène au bloc opératoire, j’étais allongée sur le lit d’hôpital, submergée par la douleur. Tout à coup ma conscience s’est modifiée et la chambre s’est emplie d’une lumière intense. Là, devant moi, j’ai vu ma grand-mère et ma belle-mère (toutes deux décédées) flotter dans ma direction ! Elles se sont arrêtées chacune d’un côté du lit, ma grand-mère à gauche, ma belle-mère à droite. Seule ma belle-mère a parlé. Elle a dit que le temps n’était pas venu pour moi de les rejoindre, elles étaient toutefois venues afin de soulager ma souffrance. Elles m’ont donc extraite de mon corps, je me suis élevée sur une courte distance, je me suis arrêtée et je suis restée là à flotter. Dès que j’ai quitté mon corps, tout est devenu serein, je ne ressentais plus aucune douleur. Ma belle-mère a pointé du doigt un cordon translucide blanchâtre, dont un bout était rattaché à mon « moi » flottant et l’autre à mon corps sur le lit. Elle m’a ordonné de prendre garde à ne pas le rompre car j’allais en avoir besoin pour réintégrer mon corps. D’en haut, je voyais nettement mon mari, les médecins et les infirmières assemblés autour de mon lit. La chambre était emplie d’une intense et magnifique lumière blanche. En regardant à travers cette lumière blanche, j’ai vu des couleurs vives ainsi que les objets ordinaires de la chambre. Je suis restée à flotter sereinement jusqu’à ce qu’on m’emmène au bloc. Une fois arrivée, ma belle-mère et ma grand-mère ont disparu. A leur place, près de mon lit, est apparu mon grand-père décédé, vêtu d’une blouse blanche (Il avait été médecin généraliste durant sa vie, je ne l’avais toutefois jamais rencontré, car il est mort quand j’avais sept ans !). Il m’a informée de détails concernant mes problèmes médicaux, il a indiqué au centimètre près la localisation exacte des trois principaux foyers d’infection à l’intérieur de l’abdomen. Il a fourni ces informations médicales en Latin (je ne parle pas Latin, mais je l’ai compris) puis, à son tour il a disparu. J’ai immédiatement réintégré mon corps, j’ai ainsi pu répéter intégralement ce que mon grand-père venait de dire, tandis que le chirurgien prenait des notes détaillées et que mon mari m’écoutait.

Quelques jours après l’opération (réussie), j’ai parlé au chirurgien. Il a déclaré qu’il n’avait jamais conversé avec qui que ce soit dans mon état (CRP327 , c'est-à-dire en grande souffrance) qui ait pu tenir des propos aussi clairs. De plus, jamais avant une opération il n’avait eu accès à des informations aussi précises permettant de localiser les principales régions infectées. Il a dit que mon grand-père lui avait indiqué de déplacer certains organes internes afin d’accéder au troisième foyer d’infection. Sans ces informations, il aurait facilement pu le manquer, surtout du fait qu’à l’admission on n’avait diagnostiqué que deux foyer internes et non pas trois. La description de mon grand-père était parfaitement exacte. Il avait localisé une zone de fluide infecté dans un endroit « caché » du bassin et avait indiqué au centimètre près l’endroit où poser le drain. En l’occurrence sous un point hémorragique. "

EMI Anna W - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedSam 22 Fév 2014, 4:33 am

mick a écrit:


Tu ne nous a pas mis une ptit NDE aujourd'hui Christophe ?

C'est fait.  Elle est belle aussi. La petite NDE/EMI du jour - Page 2 307887
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedDim 23 Fév 2014, 1:22 am

"Mon père a emmené ma mère, ma sœur et moi chez ma tante pour une visite d’une journée tandis que lui allait travailler. Ma mère et sa sœur confectionnaient une couette. Elles ont dit à mes trois cousines, ma sœur et moi d’aller jouer pour dans la salle de jeu au sous-sol. Nous avons décidé de jouer au cheval et au cavalier, on enroulait une corde-à-sauter autour du cou et on se mettait à quatre pattes, la cavalière montait sur le dos et on la promenait. J’ai été désignée pour faire le cheval et ma cousine la plus âgée m’a noué la corde-à-sauter autour du cou. Je lui ai dit que c’était trop serré, qu’il fallait desserrer.

Au lieu de cela elle a serré davantage, ce qui me gênait pour respirer. Je lui ai redit de desserrer, elle a resserré à nouveau en disant qu’elle n’y parvenait pas. A ce moment-là je n’inspirais plus que très peu d’air. Paniquée, j’ai demandé à ma jeune sœur d’enlever la corde, elle a essayé mais n’arrivait pas à défaire les nœuds. Elle a demandé qu’on aille chercher ma mère. Je me suis dirigée vers les escaliers mais je me suis senti tomber, glissant dans une obscurité totale. Je pouvais respirer, mais j’avais l’impression d’être aveugle. J’étais terrorisée et j’avais peur de bouger. J’entendais des sons effrayants dans le noir, incapable de voir ce que c’était. Je me suis mise à pleurer.

Tout à coup, j’ai vu une lumière blanche au loin, je me suis dit que je devais aller vers elle, mais j’avais trop peur d’avancer dans le noir. J’avais l’impression d’entendre quelqu’un marcher vers moi sans le voir. Soudain j’ai senti qu’on me prenait dans les bras et j’ai été environnée de lumière.

J’ai regardé le visage souriant d’un homme, il m’a dit s’appeler JESUS, de ne pas avoir peur, qu’il était là pour me ramener. Il avait des cheveux bruns jusqu’aux épaules, les yeux marron foncé. Il avait aux pieds des sandales de cuir avec des lanières passant entre les orteils et nouées aux chevilles. Il portait une longue robe à manches amples, recouverte d’une longue tunique bleue. Une corde dorée était nouée autour de la taille. Sa voix était très douce, aimable, presque musicale. Je ressentais de l’amour pur, une sécurité et une confiance totales.

Tandis que nous gravissions des marches, j’ai remarqué que la paroi gauche était toujours celle du sous-sol, mais qu’à droite elle disparaissait, à la place je voyais un magnifique jardin empli de grandes herbes et de fleurs sauvages. Des oiseaux chantaient, des papillons voletaient. De jeunes enfants jouaient en poursuivant des agneaux, j’entendais leurs rires. Cela semblait tellement amusant. J’ai demandé si je pouvais aller jouer avec les enfants, il m’a répondu que ce jour-là nous ne le pouvions pas car il m’avait déjà gardé trop longtemps avec lui.

Il m’a dit d’être une gentille fille et m’a fait promettre de dire au monde ce que j’avais vu. Si je le faisais, j’allais pouvoir venir me promener avec lui dans le jardin lorsque le temps serait venu. Il m’a embrassée sur le front, de la main il a poussé la porte du sous-sol en disant : « Repars mon enfant, ce n’est pas ton heure. ». La porte s’est ouverte et il m’a déposée sur le sol. J’essayais d’aspirer une bouffée d’air mais n’y parvenais pas. Ma mère et ma tante sont arrivées en courant, elles ont coupé la corde qui m’enserrait le cou.

J’avais la gorge toute rouge, douloureuse et la voix très rauque. Ma mère m’a demandé comment j’avais réussi à monter l’escalier dans cet état. J’ai répondu que je n’y étais pour rien, qu’un homme m’avait portée. Ma mère et ma tante ont demandé de qui il s’agissait. Ma tante a crié aux filles en bas : « Y a-t-il un homme en bas ? ». Toutes ont affirmé qu’il n’y en avait aucun. J’ai répliqué qu’il y en avait bien un et qu’il m’avait portée. Elles ne m’ont pas crue. Je suis redescendue au sous-sol et j’ai posé la même question à mes cousines et à ma sœur, mais elles ne l’avaient pas vu. Ma sœur a déclaré qu’elle m’avait vu tomber, qu’elle était venue m’aider, mais que j’avais disparu quand elle était allée dans les escaliers. Personne ne m’avait vue être portée. Je m’étais fait une grande plaie au menton en heurtant la première marche lorsque je m’étais retrouvée dans l’obscurité totale. Tout le monde m’avait vu tomber et disparaître, personne ne m’avait vu monter les escaliers.

Après mon expérience, j’ai prédit des choses qui se sont produites, ce qui a fait peur à ma famille. Ma mère m’a prise en aparté, affirmant qu’elle me croyait mais que cela effrayait tout le monde. Donc si je savais des choses, je devais les garder pour moi. Quand quelqu’un allait mourir, je le savais trois jours à l’avance, je le disais à ma famille et trois jours plus tard la personne était morte. Ma grand-mère a dit à mon père que j’étais possédée par le diable, cela lui a tellement fait peur que ma mère m’a dit de garder le silence quand de telles choses me venaient.

Encore aujourd’hui, je sais quand quelqu’un que je connais ou que j’ai connu va mourir. C’est une chose à laquelle je me suis habituée et je le garde souvent pour moi. J’ai également vu des esprits ou je leur ai parlé.

Le jour de son enterrement, mon beau-père décédé m’a téléphoné, il m’a dit que j’étais la seule qu’on l’autorisait à contacter. Il voulait que j’annonce à ma belle-mère qu’il allait bien. Il m’a indiqué être en compagnie d’un homme qui me connaissait. Quand je lui ai demandé de qui il s’agissait, il m’a répondu que c’était l’homme qui m’avait portée dans les escaliers du sous-sol alors que j’avais 6 ans. Je n’avais jamais parlé de mon expérience à mon beau-père, cela m’a donc stupéfiée. "

EMI de Marylin R - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedLun 24 Fév 2014, 12:03 am

"Je me suis rendu compte que Félix pouvait voir beaucoup plus loin que moi, aussi l’ai-je appelé : « Hé ! Tu vois des voitures qui arrivent ? ». Il a regardé en arrière, a secoué la tête, et a dit : « La voie est libre ! ». J’ai viré d’un seul coup du côté gauche pour traverser. La dernière chose dont je me souviens, c’est le son des pneus qui crissaient, d’avoir regardé par-dessus mon épaule et d’avoir aperçu l’avant d’une Chevrolet Impala qui se trouvait à moins de 10 pieds. De la fumée gris bleu s’est échappée de ses côtés alors que le système de freinage verrouillait les pneus.

Ensuite, ce dont je me souviens, c’est d’avoir éprouvé cette sensation de flotter en l’air, à 20 pieds de haut. J’ai regardé vers le bas et j’ai vu un gamin allongé au milieu de la route. Il était là, les bras en croix, et la jambe gauche dans une drôle de position, les vêtements déchiquetés et sanglants, il ne respirait pas. J’ai ressenti une étrange sensation de calme et de détachement, comme si le spectacle horrible qui se déroulait au-dessous de moi n’avait pas vraiment d’importance. J’ai vu des gens accourir vers le garçon. L’un d’entre eux a commencé à lui faire le bouche-à-bouche. Je pouvais l’entendre parler avec deux voix.

« C’est étrange », ai-je pensé en moi-même.

Je l’ai entendu dire : « Appelez une ambulance, il ne respire plus ». Je pouvais aussi l’entendre dire en même temps : « oh, Mon Dieu, oh ! Mon dieu, ne meurs pas dans mes bras ! ». Je me suis rendu compte qu’il était en train de le penser, mais pas de le dire. Je pouvais par ailleurs entendre les pensées des autres, et néanmoins distinguer tout ce qu’ils disaient/pensaient en même temps, me trouver à même d’en comprendre le sens dans son intégralité.

J’ai observé ce spectacle pendant ce qui m’a semblé durer une minute, puis j’ai remarqué une lumière vive qui brillait au-dessus de moi. J’ai levé les yeux et j’ai vu de la lumière qui ruisselait de ce qui semblait être un trou d’épingle dans le ciel. Le trou s’agrandissait graduellement. J’ai pu me rendre compte qu’il semblait déformer les choses qui l’environnaient, comme une lentille qui diffracte la lumière. La lumière ressemblait à de la nacre colorée, avec des filets de bleu, de rose, de vert et de jaune ou d’or. Elle était très belle et vraiment éclatante, pourtant je pouvais la voir nettement. Pas comme quand on regarde la lumière du soleil, qui peut être très gênante.

Je me suis mis à entendre un bourdonnement qui est rapidement devenu très fort. Comme le son augmentait, le trou au-dessus de moi s’agrandissait et je me sentais attiré vers le haut jusqu’à lui. J’ai eu l’impression que je me frayais difficilement un passage à travers une ouverture qui était trop petite pour moi. Le bourdonnement s’est mué en hurlement strident quand j’ai pénétré dans le trou, produisant un effet semblable à celui d’un doppler quand je l’ai traversé. La sensation ressemblait à une descente le long d’un tunnel à une vitesse faible, pas très éloignée de l’effet de « voilé » que l’on voit dans les films. Je n’étais pas seul là-dedans, en tout cas. Je sentais la présence d’autres personnes mais je ne pouvais pas les voir.

Je suis passé à travers une sorte de ligne de démarcation, une barrière de triage, difficile de décrire tout cela.

Je me suis retrouvé environné de lumière. Des formes brumeuses ont commencé à se former alors que je regardais autour de moi. Au début, c’étaient juste des tourbillons de lumière mais elles ont rapidement pris la forme d’êtres humains. Il y en avait beaucoup autour de moi. J’ai entendu un léger murmure émanant d’elles, comme une foule qui chuchote et parle entre elle. De cette foule se sont détachées trois formes qui se sont approchées de moi. Comme elles s’approchaient, je pouvais mieux les discerner, comme si elles étaient légèrement en dehors du champ de mire et que mes yeux étaient en train de s’adapter. « Ils » étaient grands et sveltes, portaient ce qui ressemblait à des tuniques fluides. L’un d’entre eux avait une barbe. Ils avaient tous des cheveux longs tombant jusqu’aux épaules. L’un d’eux s’est adressé à moi :

« Tu n’es pas encore supposé te trouver là. Tu dois retourner. Tu sais ce que tu as accepté», a-t-il dit.

Je lui ai répondu que je ne voulais pas rentrer. J’aimais cet endroit, m’y sentais chez moi. J’ai eu l’impression que ma réponse les amusait.

J’ai jeté un coup d’œil circulaire à la foule. J’ai vu des visages familiers. C’étaient des amis, des ennemis, des gens que j’avais connus avant, mais je ne pouvais pas me souvenir où et quand. Je savais que pour certains d’entre eux, je les connaissais depuis vraiment longtemps. De nombreuses vies, de nombreux endroits, de nombreuses époques. J’avais des flashes de ces vies et de ces époques. Il y avait une sorte de continuité et de connexion à tout ce qui existe, une sorte de plan et d’ordre qui embrassait les siècles.

J’ai regardé à nouveau les trois personnes en face de moi. Ces gens étaient antiques. Je ne sais pas comment j’étais au courant de ça mais je savais que c’étaient de « vieilles âmes » qui encadraient mon groupe. Nous avions tous « jailli » d’eux, comme des enfants, chacun allant dans sa direction, mais restant cependant connecté à la source. Je n’ai rien ressenti, venant d’eux, qui ressemble à un jugement de nos actions. Je percevais tout au plus comme une espèce de bienveillance amusée de leur part, comme des parents qui regardent leurs enfants jouer. Même les choses vraiment mauvaises que nous avions faites au cours de notre vie étaient exemptes de jugement.

Celui qui portait une barbe m’a parlé : « tu peux poser des questions. Nous y répondrons et tu te souviendras. Il est important que tu le fasses ».

Ma première question a été : « Est-ce que c’est cela le Paradis ? »

Ca peut être ça, c’est ce que tu veux que ça soit. Ca peut aussi bien être l’Enfer, c’est ce que tu crois. Cette réalité est une extension de toi, qui se forme et se concrétise rapidement. Nous créons toujours notre propre réalité, quel que soit l’endroit où nous nous trouvons car nous sommes tous co-créateurs.

« Où est dieu ? Je ne le vois pas », ai-je demandé. Ils ont alors paru visiblement amusés, comme s’ils étaient en train de rire sous cape à ma question.

Comment pourrais-tu voir quelque chose dont tu es partie intégrante ? Nous sommes tous des expressions de Dieu. Quand tu vois avec tes yeux, tu vois avec les yeux de Dieu et il expérimente la réalité à travers les tiens. Quand tu parles à Dieu, tu parles à toi-même. Nous sommes tous une seule et même chose, il n’y a pas de division ou de séparation. Tu ne peux pas plus «voir » Dieu que ta main ne peut te voir car elle est une partie de toi-même et fonctionne à cause de toi et pour tes desseins, autant que pour les siens. Il n’y a pas de séparation. Tout ce qui semble exister est une illusion. La lumière qui nous entoure est Dieu. C’est la source de notre existence et elle est accordée libéralement à tous.

Question suivante : « Pourquoi est-ce que je me sens ici tellement chez moi ? »

Parce que c’est chez toi. Tout commence ici et retourne ici. C’est le point de départ de tous les voyages et de toutes les leçons.

Une question étrange. Je ne sais pas encore pourquoi je l’ai posée mais, en même temps, elle me semblait pertinente. « Quand je reviendrai, est-ce que je pourrai rester ? ». J’ai reçu une réponse encore plus étrange.

« Nous ne pensons pas que tu aies envie de rester longtemps, tu ne le fais jamais. Tu aimes tes leçons, particulièrement les plus ardues. Tu peux faire ce qui te plaira, c’est à toi de voir ».

Cela a continué pendant une heure, à ce qu’il m’a semblé. J’ai posé un total de 15 questions qui couvraient une grande variété de sujets et d’idées. Je discuterai de certaines de ces idées sur demande. En ce qui concerne certaines d’entres elle, je préfèrerais ne pas en discuter. Elles sont, soit de nature très personnelle, des choses que la plupart d’entre nous ne sont pas prêts à entendre, soit des choses dont je ne peux pas encore parler.

Un jour, peut-être, j’écrirai un livre à ce sujet.

Après la dernière question, on m’a dit qu’il était temps de revenir. Je ne voulais toujours pas revenir, mais à cause de ce que je savais, je ne voulais pas discuter sur le sujet.

Je ne me souviens pas d’un quelconque événement qui m’ait remis là, mais je me suis soudain retrouvé dans une ambulance. J’ai senti une terrible douleur me parcourir tout le corps. J’avais l’impression d’étouffer. Il y avait un tube dans ma gorge. Je sentais une odeur de sang et je la goûtais. J’ai jeté un coup d’œil à l’assistant assis à côté de moi et j’ai été frappé d’une intense sensation de déjà vu. C’était le souvenir d’un rêve que j’avais fait deux jours auparavant. Toute la scène y était. Je me souviens d’une chose qui ressortait vraiment. Deux mots :

« Je me souviens ».

EMI de Richard L - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedLun 24 Fév 2014, 11:03 pm

Je venais d’entrer dans ma chambre, il était 21 h 15, j’ai mis le réveil pour le lendemain matin, j’étais assis sur le lit lorsque j’ai subi un attaque d’asthme sévère. Alors que la sévérité de l’attaque augmentait, je me suis rendu compte que je ne pouvais plus bouger. Jusqu’à ce moment, j’étais tout à fait conscient.

Tandis que je perdais connaissance (en raison du manque d’oxygène, j’imagine), j’ai entendu une voix près de mon oreille. Le ton et le rythme de la voix dénotait une bienveillance absolue, un calme total qui contrastait fortement avec la panique que je ressentais à cause de la respiration interrompue.

Cette voix n’était pas la mienne, elle me disait de ne pas m’inquiéter, qu’elle allait s’occuper de moi, que je devais la suivre. A ce moment là, j’ai quitté mon corps, je me suis regardé, allongé sur le lit, les yeux ouverts. J’étais totalement calme, sans peur. La voix m’a dit qu’elle voulait me montrer quelque chose, j’ai senti que je me déplaçais très rapidement en direction d’une lumière, lorsque je suis passé dans cette lumière, je me suis retrouvé en train de voler dans un autre monde.

Tout dans cet autre monde était fait de ce que je ne peux décrire que comme de la lumière liquide. Tout était vivant, le sol, les montagnes, même le ciel. La voix était toujours avec moi, elle ne m’a jamais quitté pendant toute l’expérience. Elle m’a dit que l’endroit où je me trouvais était le monde « réel », que j’avais une tâche à accomplir pendant mon séjour là-bas. Je me suis posé sur le bord d’une montagne au sol dénudé, il n’y avait ni arbre, ni herbe, ni rivière etc.. la lumière était partout mais il n’y avait pas de soleil, la lumière semblait provenir de tout, même de l’air.

Environ à mi-hauteur sur la montagne, se trouvait un grand rocher. Sur ce rocher il y avait une brillante dalle dorée (je sais que cela paraît bizarre…). La voix m’a dit que je devais aménager un jardin sur la montagne, que chaque année une dalle allait apparaître en haut du rocher, avec ces dalles, j’étais censé construire un chemin gravissant la montagne depuis la base jusqu’au rocher. On m’a dit de planter en haut de la montagne des arbres ressemblant à des chênes ou autres..

Je suis resté là pendant TRES longtemps, durant ce temps la voix était toujours présente, je ne me suis jamais senti seul et je n’ai jamais demandé pourquoi je me trouvais là, j’étais totalement en paix, sans cesse imprégné de sentiments de joie absolue et d’amour inconditionnel. Je savais que la voix était la personne/chose la plus digne de confiance dans l’univers.

Au cours des années, j’ai regardé pousser les arbres, ainsi que les fleurs et les herbes que j’avais également plantées. Les couleurs des fleurs étaient différentes de toutes celles que j’avais vues auparavant, comme si, là-bas, il y avait 20 couleurs dans l’arc-en-ciel. Je suis incapable de les décrire car il n’y a tout simplement pas de référence vis à vis de leur apparence.

On m’a enseigné de nombreuses choses, je pouvais (à défaut d’une expression meilleure) « voir dans l’âme des personnes », j’ai compris en un instant toutes les ramifications de toutes nos actions sur autrui, que la colère naît de la douleur et de la peur, ainsi que nombre d’autres enseignements dont je considère maintenant qu’ils définissent la condition humaine. Puis j’ai vu chaque personne sur la planète interconnectée par des lignes, un sentiment d’amour et d’empathie tellement écrasant m’a traversé, mon cœur a paru sur le point d’exploser.

Environ 2500 ans après mon arrivée, la dernière dalle est apparue sur le rocher. J’étais conscient de chaque année, ce n’était pas comme dans un rêve, c’était un « temps réel », pour autant que cela ait un sens. Le chemin s’étirait maintenant de la base jusqu’au rocher, mais au cours des ans le rocher avait progressivement changé de forme, il avait maintenant une apparence cubique, comme un genre d’autel. Les arbres que j’avais initialement plantés avaient poussé, les branches s’étaient arquées, les troncs avaient épaissi, formant en haut de la montagne ce que je ne peux décrire que comme un temple. La voix m’a dit que la première partie de ma tâche était accomplie, je devais maintenant mettre un pied sur le chemin.

Je suis allé en bas de la montagne et j’ai mis un pied sur le chemin. A cet instant j’ai été broyé par la plus déchirante et insupportable douleur, mais la voix m’a dit de ne pas sortir du chemin. J’ai demandé ce qu’était cette douleur, car elle n’était pas physique, la sensation était (et à nouveau cela paraît bizarre) semblable à une douleur spirituelle. La voix m’a dit qu’il s’agissait de la douleur du moindre péché que je pourrais commettre contre ma propre âme. Il m’a été communiqué qu’il ne s’agissait pas du péché dans un quelconque sens religieux, dans ce cas, c’était la douleur de ma propre âme causée par une blessure que je pourrais m’infliger moi-même durant ma vie.

J’ai continué à gravir le chemin, chaque fois que faisais un pas, la douleur ressentie était pire que la précédente, près du sommet j’ai dit à la voix que je n’allais pas pouvoir terminer.

La voix était douce et patiente, elle a dit qu’elle était avec moi et que j’allais terminer, que j’avais besoin des leçons enseignées. Je me suis alors très violemment mis en colère, j’ai demandé pourquoi j’avais été placé ici tout ce temps pour subir une souffrance aussi terrible. J’ai poursuivi jusqu’au bout du chemin avec les encouragements et la présence de ce qui était (je l’ai alors compris) un être spirituel supérieur. J’ai atteint l’entrée du temple aux arbres, j’ai pénétré à l’intérieur, il s’y trouvait le seul autre être que j’aie vu durant tout mon séjour là-bas. Il était de dos, agenouillé, comme en prière.

Je me suis à nouveau mis en colère, je me suis précipité vers cette silhouette, disant que je savais maintenant que tout était réel, pourquoi devais-je alors subir toute cette souffrance. La silhouette s’est levée et s’est retournée, c’était indescriptible, un être de perfection, fait de ce que je ne peux décrire que comme de l’amour pur. Je savais qu’il s’agissait de la source de la voix. J’étais bouche bée après tout ce qui s’était passé, j’ai seulement réussi à dire : « Je peux te voir. ». L’être m’a touché la joue avec douceur en disant simplement : « Et maintenant tu sais. Il est temps pour toi de repartir. ». On m’a aussi dit que le jardin que j’avais créé continuerait à exister à cet endroit pour toujours, que j’allais y retourner un jour.

Tandis que je sortais avec l’être du temple aux arbres, j’ai vu pour la première fois d’autres personnes allant vers le temple, assises sur l’herbe, regardant les fleurs, discutant et riant. L’Etre a souri en disant : « Regarde ce que tu as accompli ici. ». Je me suis senti totalement submergé, mais j’ai alors instantanément été réintégré dans mon corps, que j’ai immédiatement ressenti comme incroyablement lourd, confiné et presque non naturel. L’attaque d’asthme était totalement terminée, j’ai jeté un coup d’œil au réveil qui affichait 21h23. l’expérience entière avait pris environ 8 minutes, depuis l’attaque initiale jusqu’à mon retour. Je ne l’ai jamais raconté avant, car je pense que la plupart des gens diraient qu’il s’agissait d’une hallucination. Je peux seulement dire que c’était plus « réel » que tout ce que j’ai vécu dans ce monde."

EMI de Anthony M - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 4:22 am

De 2 questions. Soit ces NDE ou sorties astraux sont une préfiguration de ce qui sera à la venue du Fils de l'Homme, soit ce ne sont que des états d'âme : "celui qui trouve son âme la perdra, celui qui perd son âme à cause de Moi et de la bonne nouvelle la retrouvera".
Mais ces EMI n'ont pas de lien avec la mort...
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 4:29 am

ZionRock a écrit:
De 2 questions. Soit ces NDE ou sorties astraux sont une préfiguration de ce qui sera à la venue du Fils de l'Homme, soit ce ne sont que des états d'âme : "celui qui trouve son âme la perdra, celui qui perd son âme à cause de Moi et de la bonne nouvelle la retrouvera".
Mais ces EMI n'ont pas de lien avec la mort...

Si l'on sait que les personnes concernées sont déclarées mortes par la médecine après une maladie très grave.

Si l'on sait que ces personnes ont rencontré soit un être divin soit des personnes décédées de leur entourage.

Si l'on sait qu'elles ont eu le choix de revenir ou pas et qu'elles sont revenues contre leur gré.

Si l'on sait qu'elles étaient leurs âmes durant l'expérience.

Je ne sais pas comment on peut appeler cela ... Que faut-il de plus simplement pour croire que notre corps n'est qu'une enveloppe et que la vie ne s'arrête jamais ... ?

Non ?


Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 6:52 am

Reste à savoir si cette philosophie vient de Dieu ou de l'homme?
L'homme a tjrs dit que le corps, cette matière composée de poussière, ne serait qu'une enveloppe et que l'âme est immortelle.
N'est-ce pas illogique? Dieu nous aurait créé en tant qu'âme libérée de toute contrainte, puis nous aurait mis dans une enveloppe de chair pour y vivre les plaisirs comme les souffrances, dans le but qu'un jour ils nous faillent transcender ces plaisirs et souffrances et revenir au point de départ (!?). Ça n'a pas de sens que Dieu ait voulu s'amuser ainsi à nos dépens....?
.
Je pense que ce n'est pas anodin, qu'Il ait créé Adam, d'abord d'un corps fait de poussière, ensuite lui donné vie par Son souffle de vie puis le plaça dans le Jardin d'Eden. C'est là tout l'enjeu des choses qui sont écrites dans la Bible.
.
Si l'on regarde bien, toutes les autres doctrines, religions tels l'hindouisme, le bouddhisme, le coran jusqu'aux croyances traditionnelles ont ce même support: l'immortalité de l'âme, que le corps n'est qu'une enveloppe qu'ont laissent à la mort.
Il n'y a que JESUS qui tient d'autres propos, quand il parle d'Esprit de Dieu, de résurrection, de vie éternelle.
Qui a raison?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 7:31 am

ZionRock a écrit:
Reste à savoir si cette philosophie vient de Dieu ou de l'homme?
L'homme a tjrs dit que le corps, cette matière composée de poussière, ne serait qu'une enveloppe et que l'âme est immortelle.
N'est-ce pas illogique? Dieu nous aurait créé en tant qu'âme libérée de toute contrainte, puis nous aurait mis dans une enveloppe de chair pour y vivre les plaisirs comme les souffrances, dans le but qu'un jour ils nous faillent transcender ces plaisirs  et souffrances et revenir au point de départ (!?). Ça n'a pas de sens que Dieu ait voulu s'amuser ainsi à nos dépens....?
.
Je pense que ce n'est pas anodin, qu'Il ait créé Adam, d'abord d'un corps fait de poussière, ensuite lui donné vie par Son souffle de vie puis le plaça dans le Jardin d'Eden.  C'est là tout l'enjeu des choses qui sont écrites dans la Bible.
.
Si l'on regarde bien, toutes les autres doctrines, religions tels l'hindouisme, le bouddhisme, le coran jusqu'aux croyances traditionnelles ont ce même support: l'immortalité de l'âme, que le corps n'est qu'une enveloppe qu'ont laissent à la mort.
Il n'y a que JESUS qui tient d'autres propos, quand il parle d'Esprit de Dieu, de résurrection, de vie éternelle.

Qui a raison?

C'est pas tellement de la philosophie ici. C'est plutôt le vécu des gens en direct en chaque expérience est différente à l'image de ce que nous sommes.

L'idée que je retiens est celle-ci. Etant unis à Lui, nous nous sommes séparés pour vivre le contraste de la séparation et le retour progressif vers le Père.

Nous nous servons de nos vies matérielles pour cette progression.

Progressif voulant dire sur plusieurs vies avec des paliers de progression. On peut ainsi considérer que Mère Térésa est une âme très évoluée et Hitler pas du tout par exemple.

D'une vie à l'autre, nous progressons jusqu'à ce que nous atteignons la plus grande proximité avec Dieu.

La résurrection veut dire revenir à la vie après la mort. Mais la mort n'est qu'un passage; un changement de forme.

La vie est éternelle sous une forme matérielle et sous une forme spirituelle peu importe.

Le corps est un véhicule, interchangeable.

C'est notamment ce que je retiens de mes lectures NDE.

Je n'y vois aucune opposition réelle avec aucune doctrine.

Qu'en penses-tu ?



Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 3:08 pm

Ce que j'en pense?
Comme je te le disais, en prenant le fond de ces expériences, cela ressemble ni plus ni moins aux croyances et pensées philosophiques Hindo-bouddhisme. Les vies antérieures, le cycle des réincarnations, l'avancée et l'évolution de l'âme après chaque réincarnation etc...c'était ma vie ça auparavant, avant de progresser vers le christianisme.
L'expérience de l'âme sous tous ces aspects, et c'est de cela dont il s'agit à travers ce thème sur les NDE.
Je sais que ça peut paraître fabuleux, ces impressions de déjà vécu, déjà vu qui ressort du fond des âges, d'avoir vécu ici ou la, d'avoir connu des gens à tel ou tel époque, comme des retours de flash venant s'imprimer sur nos âmes.
Mais là ou le problème se pose, ces sentiments ne sont rien d'autre que des retours de flash qui ne durent qu'un instant puis s'évaporent, tels des mirages qui passent et disparaissent a ussi vite qu'ils sont apparus.
D'ailleurs, il n'est pas nécessaire de vivre une NDE. Ce sont des choses qui nous arrivent tout aussi bien dans la vie courante.
.
Si je me suis intéressé aux états d'âmes auparavant, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Du moins, ces expériences vécus corps et âme, ce que je retiens, sont les états de conscience qui m'ont amenés à vivre "l'instant présent". Le but dans cette quête étant (comme je le pense) de brûler toutes formes d'illusions.
N'as-tu pas dis que tout n'était qu'illusion? Qu'en pense-tu?
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 4:52 pm

ZionRock a écrit:
Ce que j'en pense?
Comme je te le disais, en prenant le fond de ces expériences, cela ressemble ni plus ni moins aux croyances et pensées philosophiques Hindo-bouddhisme. Les vies antérieures, le cycle des réincarnations, l'avancée et l'évolution de l'âme après chaque réincarnation etc...c'était ma vie ça auparavant, avant de progresser vers le christianisme.
L'expérience de l'âme sous tous ces aspects, et c'est de cela dont il s'agit à travers ce thème sur les NDE.
Je sais que ça peut paraître fabuleux, ces impressions de déjà vécu, déjà vu qui ressort du fond des âges, d'avoir vécu ici ou la, d'avoir connu des gens à tel ou tel époque, comme des retours de flash venant s'imprimer sur nos âmes.
Mais là ou le problème se pose, ces sentiments ne sont rien d'autre que des retours de flash qui ne durent qu'un instant puis s'évaporent, tels des mirages qui passent et disparaissent a ussi vite qu'ils sont apparus.
D'ailleurs, il n'est pas nécessaire de vivre une NDE. Ce sont des choses qui nous arrivent tout aussi bien dans la vie courante.
.
Si je me suis intéressé aux états d'âmes auparavant, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Du moins, ces expériences vécus corps et âme, ce que je retiens, sont les états de conscience qui m'ont amenés à vivre "l'instant présent". Le but dans cette quête étant (comme je le pense) de brûler toutes formes d'illusions.
N'as-tu pas dis que tout n'était qu'illusion? Qu'en pense-tu?

Je retiens que ce qui est vécu par les gens ne l'est pas à n'importe quel moment. Pour quelques instants voire des heures, ils sont morts ...

Il ne s'agit pas des résultats d'une rêverie ou d'une profonde méditation mais d'un vrai faux départ.

Je n'ai jamais lu, sauf pour les NDE, quelqu'un qui vit en même temps :

- une rencontre Divine avec un message à la clé;
- une rencontre avec discussion avec des personnes défuntes de sa famille (qu'il n'a peut-être même pas connu);
- la réception de dons inconnus auparavant comme des dons de voyance ou de guérison;
- la réception d'un niveau d'amour inconnu sur terre.

Si tu ajoutes à cela qui est déjà extraordinaire, ceci.

- Il s'agit du seul souvenir que les gens gardent précisément inscrit en eux pour le reste de leur vie;
- Les gens changent radicalement de vie, de métiers, d'amis, de valeurs morales, ...;
- Les gens n'ont plus peur de la mort et s'en réjouissent sans la provoquer.

On peut aussi ajouter qu'ils s'agit de milliers de gens, de toutes confessions religieuses ou sans religion, de tout milieux socio-culturels, socio-économiques, de nationalités et d'âge différents.

Tous ces gens disent la même chose à travers des scénarios différents. Ce qui m'interpelle, c'est le phénomène de masse et la consignation scientifique des témoignages.

On est très très loin de quelques flashes provoqué par une drogue ou par de la méditation via une philosophie orientale, je trouve. On est aussi très très loin de la vie courante.

Si on quitte ce contexte de NDE, je suis bien d'accord avec toi sur la nécessité de vivre l'instant présent à fond avec pour principe directeur l'amour des autres et le don de soi.

L'illusion dont je parle est celle de notre monde matériel. Il faut en effet abandonner ces illusions que crée notre égo en nous attachant à des valeurs matérielles.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Fév 2014, 9:11 pm

"C’était un samedi soir et je traînais avec mes amis, nous fumions de la marijuana. J’avais beaucoup fumé et je commençais à fortement ressentir les effets. Mon compagnon était dans une autre pièce et je suis allée voir ce qu’il faisait. Tout à coup je me suis sentie très grande et j’ai cru que la pièce rapetissait. J’ai commencé à avoir vraiment peur, mon compagnon a essayé de me dire quelque chose et je l’ai frappé. Il a alors dit à tout le monde de partir parce que je n’agis jamais ainsi. Je me suis mise à pleurer et lui aussi, ce qui m’a encore plus effrayée.

Finalement j’ai commencé à avoir des difficultés à respirer, mon ami a dû appeler une ambulance. Avant qu’elle n’arrive, je suis devenue pâle comme un fantôme et ma poitrine n’émettait plus de son. Après cela, je ne me souviens plus vraiment de quoi que ce soit, jusqu’à ce que j’entende un infirmier me parler. Il essayait de me tenir éveillée. On m’avait raccordée à un moniteur cardiaque. Je l’entendais, mais je ne parvenais pas à le localiser. Je l’ai ensuite entendu biper. L’ambulancier s’est mis à hurler au chauffeur de se dépêcher et les sirènes se sont mises en marche. J’ai commencé à paniquer et j’ai demandé à l’infirmier si j’allais mourir. Il a répondu qu’il ne savait pas.

Après qu’il ait dit cela, j’ai commencé à avoir davantage de mal à respirer. Je me rappelle avoir pensé « Mon Dieu, s’il te plaît ne me laisse pas mourir. Je jure que je ne referai plus jamais quelque chose d’aussi stupide. Mon Dieu s’il te plaît, j’ai tant de choses à vivre. Que va-t-il arriver à maman si je meurs. Surtout si je meurs ainsi. ». Je ne cessais de me répéter ces choses dans ma tête. De toute ma vie, je n’avais jamais prié aussi intensément. Soudain, tout est devenu très tranquille et je me suis sentie vraiment sereine. J’étais environnée d’une lumière blanche brillante, je me sentais tout à fait en sécurité et heureuse. J’avais l’impression de flotter, je voyais tout ce qui m’arrivait. Je me suis vue allongée dans l’ambulance et j’en ai été très effrayée. Mon apparence était tellement horrible. J’avais les yeux à moitié ouverts et je tremblais violemment. Ma peau avait pris un ton gris cendré.

Je me suis rendu compte que mon compagnon pleurait sur le siège avant. J’ai ensuite senti une main qui me poussait doucement en avant, puis, j’imagine que j’ai réintégré mon corps… si je l’avais quitté. J’ai cessé de trembler et je me suis sentie très sereine. Je savais que j’avais franchi la ligne et que Dieu venait de me donner une seconde chance.

J’ai découvert plus tard que j’ai fait un arrêt cardiaque durant quelques secondes seulement, mais le temps semblait s’être arrêté. Depuis cette nuit là, partout je ressens en permanence une présence près de moi, j’imagine qu’on pourrait dire qu’elle veille sur moi. Parfois, lorsque j’ai des ennuis, elle paraît devenir plus forte."

EMI de Liz R - www.nderf.org
Revenir en haut Aller en bas
ZionRock
.
.


Date d'inscription : 27/06/2012
Masculin
Messages : 1005
Pays : France
R E L I G I O N : le Chemin,la Vie,la Vérit

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMer 26 Fév 2014, 10:16 am

CHRISTOPHEG a écrit:




Je retiens que ce qui est vécu par les gens ne l'est pas à n'importe quel moment. Pour quelques instants voire des heures, ils sont morts ...

Il ne s'agit pas des résultats d'une rêverie ou d'une profonde méditation mais d'un vrai faux départ.

Je n'ai jamais lu, sauf pour les NDE, quelqu'un qui vit en même temps :

- une rencontre Divine avec un message à la clé;
- une rencontre avec discussion avec des personnes défuntes de sa famille (qu'il n'a peut-être même pas connu);
- la réception de dons inconnus auparavant comme des dons de voyance ou de guérison;
- la réception d'un niveau d'amour inconnu sur terre.

Si tu ajoutes à cela qui est déjà extraordinaire, ceci.

- Il s'agit du seul souvenir que les gens gardent précisément inscrit en eux pour le reste de leur vie;
- Les gens changent radicalement de vie, de métiers, d'amis, de valeurs morales, ...;
- Les gens n'ont plus peur de la mort et s'en réjouissent sans la provoquer.

On peut aussi ajouter qu'ils s'agit de milliers de gens, de toutes confessions religieuses ou sans religion, de tout milieux socio-culturels, socio-économiques, de nationalités et d'âge différents.

Tous ces gens disent la même chose à travers des scénarios différents. Ce qui m'interpelle, c'est le phénomène de masse et la consignation scientifique des témoignages.

On est très très loin de quelques flashes provoqué par une drogue ou par de la méditation via une philosophie orientale, je trouve. On est aussi très très loin de la vie courante.

Si on quitte ce contexte de NDE, je suis bien d'accord avec toi sur la nécessité de vivre l'instant présent à fond avec pour principe directeur l'amour des autres et le don de soi.

L'illusion dont je parle est celle de notre monde matériel. Il faut en effet abandonner ces illusions que crée notre égo en nous attachant à des valeurs matérielles.

Pourquoi pas! Va pour toi, si tu y vois quelque chose de si exceptionnel dans ces NDE, à la fois unique puisque vécue de façon unique, au point que chacune de ces personnes en reste marquée à vie.
Ce dont je peux affirmer, les hindouistes, les moines tibétains qui sont quant à eux, des initiés, des experts, connaissent bien ce domaine des voyages astraux, qu'une personne qui le vit une unique fois au cours de sa vie.
.
Qu'en est-il de ceux qui le vivent de façon négative, la plus atroce qui soit? Une descente aux enfers et les voilà comme marquée aux fers. Toi, tu ne crois pas à l'enfer. Et pourtant ces gens en seront marquée pour le restant de leur vie jusqu"à aller prêcher que l'enfer existe.
Donc, il est prudent et nécessaire de considérer ces NDE comme une tranche de vie, qui au fil du temps s'estompera, s'effacera de la mémoire, à condition de ne pas le voir comme vérité.
On peut aussi s'initier, devenir expert de cette pratique tout comme les hindouistes, les moines tibétains pour bien connaître l'astral, déjouer tous les rouages illusoires du pouvoir infini et inimaginable de l'âme.
.
Voyage astral ou NDE, c'est la même chose. La décorporation de l'âme du corps, retenue par le cordon ombilical (comme cité dans un des témoignages) séparant les 2 parties. Même dans le pire des comas, il n'y a pas mort et on appartient encore à ce monde autant physique qu'invisible. Sauf exception faite sur l'histoire en la résurrection de JESUS, que ce cordon soit rompu, personne n'est jamais revenu pour dire ce qui se passe réellement après la mort.
.
Je ne faisais pas spécialement allusion aux drogues en parlant de retours de flash. Les enfants notamment, avant que l'on formate leurs cerveaux aux rudiments de la société, ont cette capacité de voir des apparitions d'êtres disparues, de se souvenir de leurs vies antérieures, d'endroits ou ils ont vécus dans d'autres vies passées et bien d'autres choses encore. Les dons de voyance, de guérison par les mains, la télépathie, la radiésthésie, les rêves prémonitoires etc...sont autant de facettes que l'humain peut acquérir tout en les développant et cela, tout bonnement grâce à la "glande pinéale" qui est le pourvoyeur de cette sensibilisation.
Comme quoi, les NDE ne sont qu'un schéma, une réflection du spectre de la pensée plus intensifiée de nos perceptions et en somme, n'ont rien de si exceptionnels qu'il n'y paraît sinon, le fait de la décorporation qui semble en impressionner plus d'un. Et si message important il y a durant le NDE, cela servira en fait, que pour desservir ce monde qu'est le notre.
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTOPHEG
Co-Admin
Co-Admin
CHRISTOPHEG

Date d'inscription : 21/10/2013
Masculin
Messages : 21897
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Trinitaire

La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_minipostedMer 26 Fév 2014, 9:32 pm

ZionRock a écrit:
CHRISTOPHEG a écrit:




Je retiens que ce qui est vécu par les gens ne l'est pas à n'importe quel moment.  Pour quelques instants voire des heures, ils sont morts ...

Il ne s'agit pas des résultats d'une rêverie ou d'une profonde méditation mais d'un vrai faux départ.

Je n'ai jamais lu, sauf pour les NDE, quelqu'un qui vit en même temps :

- une rencontre Divine avec un message à la clé;
- une rencontre avec discussion avec des personnes défuntes de sa famille (qu'il n'a peut-être même pas connu);
- la réception de dons inconnus auparavant comme des dons de voyance ou de guérison;
- la réception d'un niveau d'amour inconnu sur terre.

Si tu ajoutes à cela qui est déjà extraordinaire, ceci.

- Il s'agit du seul souvenir que les gens gardent précisément inscrit en eux pour le reste de leur vie;
- Les gens changent radicalement de vie, de métiers, d'amis, de valeurs morales, ...;
- Les gens n'ont plus peur de la mort et s'en réjouissent sans la provoquer.

On peut aussi ajouter qu'ils s'agit de milliers de gens, de toutes confessions religieuses ou sans religion, de tout milieux socio-culturels, socio-économiques, de nationalités et d'âge différents.

Tous ces gens disent la même chose à travers des scénarios différents.  Ce qui m'interpelle, c'est le phénomène de masse et la consignation scientifique des témoignages.

On est très très loin de quelques flashes provoqué par une drogue ou par de la méditation via une philosophie orientale, je trouve.  On est aussi très très loin de la vie courante.

Si on quitte ce contexte de NDE, je suis bien d'accord avec toi sur la nécessité de vivre l'instant présent à fond avec pour principe directeur l'amour des autres et le don de soi.

L'illusion dont je parle est celle de notre monde matériel.  Il faut en effet abandonner ces illusions que crée notre égo en nous attachant à des valeurs matérielles.

Pourquoi pas! Va pour toi, si tu y vois quelque chose de si exceptionnel dans ces NDE, à la fois unique puisque vécue de façon unique, au point que chacune de ces personnes en reste marquée à vie.
Ce dont je peux affirmer, les hindouistes, les moines tibétains qui sont quant à eux, des initiés, des experts, connaissent bien ce domaine des voyages astraux, qu'une personne qui le vit une unique fois au cours de sa vie.
.
Qu'en est-il de ceux qui le vivent de façon négative, la plus atroce qui soit? Une descente aux enfers et les voilà comme marquée aux fers. Toi, tu ne crois pas à l'enfer. Et pourtant ces gens en seront marquée pour le restant de leur vie jusqu"à aller prêcher que l'enfer existe.
Donc, il est prudent et nécessaire de considérer ces NDE comme une tranche de vie, qui au fil du temps s'estompera, s'effacera de la mémoire, à condition de ne pas le voir comme vérité.
On peut aussi s'initier, devenir expert de cette pratique tout comme les hindouistes, les moines tibétains pour bien connaître l'astral, déjouer tous les rouages illusoires du pouvoir infini et inimaginable de l'âme.
.
Voyage astral ou NDE, c'est la même chose. La décorporation de l'âme du corps, retenue par le cordon ombilical (comme cité dans un des témoignages) séparant les 2 parties. Même dans le pire des comas, il n'y a pas mort et on appartient encore à ce monde autant physique qu'invisible. Sauf exception faite sur l'histoire en la résurrection de JESUS, que ce cordon soit rompu, personne n'est jamais revenu pour dire ce qui se passe réellement après la mort.
.
Je ne faisais pas spécialement allusion aux drogues en parlant de retours de flash. Les enfants notamment, avant que l'on formate leurs cerveaux aux rudiments de la société, ont cette capacité de voir des apparitions d'êtres disparues, de se souvenir de leurs vies antérieures, d'endroits ou ils ont vécus dans d'autres vies passées et bien d'autres choses encore. Les dons de voyance, de guérison par les mains, la télépathie, la radiésthésie, les rêves prémonitoires etc...sont autant de facettes que l'humain peut acquérir tout en les développant et cela, tout bonnement grâce à la "glande pinéale" qui est le pourvoyeur de cette sensibilisation.
Comme quoi, les NDE ne sont qu'un schéma, une réflection du spectre de la pensée plus intensifiée de nos perceptions et en somme, n'ont rien de si exceptionnels qu'il n'y paraît sinon, le fait de la décorporation qui semble en impressionner plus d'un. Et si message important il y a durant le NDE, cela servira en fait, que pour desservir ce monde qu'est le notre.

Bonjour à toi,

Oui, je suis convaincu que des sages orientaux arrivent à répéter ce genre de voyage. Mais tu imagines quel niveau de spiritualité ils ont atteint ... Ce n'est pas à la portée de tout le monde...

Je ferai toutefois me semble-t-il une différence entre la NDE non provoquée et le voyage astral qui lui l'est. Je me demande aussi si les expériences sont aussi profondes dans le cas du voyage astral avec tous les dialogues et les conséquences dont je parle plus haut.

Je dirais que nous avons vu par le biais de ces expériences la porte d'entrée et la salle d'attente de la mort. C'est déjà ça. Les gens qui l'ont vécu n'ont donc plus peur de la mort, c'est quand même assez significatif de l'importance de l'expérience.

La NDE est clairement une tranche de vie qui sert à faire passer un message important à la personne. Ces personnes parlent toujours d'un grand cadeau mais il ne s'estompe jamais de leur mémoire.

Je ne crois pas à l'existence de l'enfer en tant que tel mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut en faire l'expérience. Attention à cette distinction importante ! Tout dépend de l'état d'âme général de ta vie et de ton état d'esprit à l'heure de ta mort. Certains en font donc l'expérience sachant que la plupart du temps une NDE négative se termine en positif.

Au sujet des enfants. Oui tout à fait. Il y a des études troublantes de vérité à ce sujet.

Le message reçu lors des NDE est souvent double. D'une part, il s'agit de témoigner de ce qu'ils ont vu, le rendre le plus public possible. D'autres part, il y a un message personnel qui ne nous est pas destiné, forcément.

Mais le retour de ces expériences sert plutôt notre monde que le contraire, je pense. Les gens concernés sont très très positifs dans leur compréhension de la vie par la suite.

Pas si exceptionnel, faut voir ...

La décorporation nous confirme qu'il y a une vie après la mort pour ceux qui en doutaient ... et que le cerveau n'est pas le siège de la conscience mais juste un récepteur calculateur (en caricaturant).

Un dialogue avec JESUS, ce n'est pas rien non plus ...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La petite NDE/EMI du jour   La petite NDE/EMI du jour - Page 2 Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 

La petite NDE/EMI du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 34Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 18 ... 34  Suivant

 Sujets similaires

-
» La petite NDE/EMI du jour
» le septieme jour de Soucot(Hosanna Rabba) et le huitieme jour qui est la fete de la thora
» Les cathos sont dans la même situation que les musulmans : humiliés jour après jour !
» Méditer Jour après Jour,
» L'islam parlent des chretiens et juifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: PARANORMAL-