*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Notre-Dame du Puy en Velay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Notre-Dame du Puy en Velay   Sam 23 Juil 2011, 5:25 pm

Notre-Dame du Puy en Velay, sur la colline du culte marial

Le Puy-en-Velay - Statue de Notre Dame de France par KTOTV


L’APPARITION DE LA MÈRE DE DIEU

Même si la légende a enjolivé les origines du culte marial au Puy, une chose est certaine : dès la fin du IVe siècle, les premières communautés chrétiennes apparaissent dans le Velay, et il ne faut pas attendre longtemps, l’an 431, pour voir la Sainte Vierge manifester sa présence et ses volontés, au même moment où, en Asie Mineure, les Pères du Concile d’Éphèse proclament le dogme de sa Maternité divine, sous l’impulsion de saint Cyrille d’Alexandrie.

C’est bien la Mère de Dieu qui est apparue au sommet du mont Anis : merveilleusement belle, entourée d’anges, ses pieds reposant sur un dolmen, vestige d’un ancien temple gallo-romain. Elle guérit une femme malade, et lui enjoignit d’aller trouver son évêque pour qu’il fasse édifier une église en son honneur. (…)

Dans le diocèse du Puy, la mémoire de saint Georges, un des premiers pasteurs de la cité, est associée intimement au culte marial.
Cathédrale du Puy

Il faut attendre cependant le Xe siècle pour entendre parler de pèlerinage. Il semble que le premier jubilé, d’origine populaire, remonte à 992. C’était aux approches de l’an 1000, on redoutait de graves événements, et la conjonction de l’Annonciation avec le Vendredi saint parut un “ signe des temps ”. Très vite, le mouvement prit de l’ampleur, et les foules commencèrent à affluer au Puy. Ce qui entraîna la reconstruction de la cathédrale. (…)

« Cette cathédrale, écrit Émile Mâle, est un des plus beaux monuments du monde chrétien, qui agit sur l’imagination par son mystère, par l’étrangeté de son décor à moitié arabe et par ses coupoles orientales. » Elle fut achevée au XIIe siècle en sa structure essentielle. (...)

Six papes vinrent en pèlerinage au Puy, ainsi que treize rois de France, de Charlemagne à François Ier. (...)

Louis XIII, qui consacra en 1638, son royaume à la Très Sainte Vierge dira que l’église du Puy était celle pour laquelle il avait le plus d’amour. Saint Louis y était venu en pèlerin et, en signe de sa dévotion à la Vierge, avait offert au sanctuaire ce qu’il avait de plus précieux : une épine de la Sainte Couronne.
Pour cette sixième étape spirituelle de l'été, direction le sud-est du massif central, sur la colline du Puy-en Velay. La cathédrale du Vème siècle incarne un culte marial dû aux apparitions de la Vierge et à la présence de la Vierge noire.

Marie-Coralie Fournier
27/08/2009


Le 11 juillet, Notre-Dame du Puy en Velay a célébré sa dédicace : cette cérémonie commémore la consécration d’une église comme lieu de culte et de prière. La date du 11 juillet remonte aux sources de l’histoire du site.
Selon le chanoine Fayard, historien local, ce serait en effet un 11 juillet, au III ème siècle, que la Vierge est apparue à une veuve atteinte d’une forte fièvre, sur le dolmen appelé « La pierre des fièvres ». La vierge demande à la femme d’aller sur le Mont Anis, baptisé aussi rocher Corneille, et de s’allonger sur une dalle mégalithique. La veuve s’en relève guérie. La Vierge lui aurait alors confié son souhait de voir s’ériger une église sur le mont Anis.

Apparitions, voyages et constructions...

Certaines versions de l’histoire du Puy détaillent que deux siècles plus tard, une paralytique est miraculée par le même procédé.
Les premières traces d’un édifice sont attribuées à l’évêque Saint Vosy. Selon certaines versions, il aurait érigé une église. Selon d’autres, il se serait rendu à Rome pour demander le transfert de son siège de Saint Paulien, capitale du pays Vellave, au mont Anis. Le site du diocèse du Puy raconte pour sa part que Saint Vosy serait parti vers Rome pour y chercher des reliques nécessaires à la dédicace. En chemin, il rencontre «deux vieillards [qui] lui donnent un coffret contentant des reliques». Ils l’invitent alors à «s’en retourner au Puy avec ces mots : «nous te précéderons et vaqueront à tout ».» La prophétie se serait réalisée, puisqu’à son retour, l’évêque trouve son édifice « baigné d’une lumière irréelle et les anges en train de procéder à la cérémonie de la dédicace ».
Cette version n’apparaît pas partout. Mais tous s’accordent pour dire que la cathédrale a été en réalité construite par un des successeurs de Saint Vosy, l’évêque Scutaire, entre 415 et 430. Et, fait rarissime, cet évêque place le dolmen à l’intérieur du sanctuaire marial. Son siège est transféré au Puy, la ville devient ville sainte, les pèlerins affluent. L’importance croissante du culte marial oblige à agrandir plusieurs fois la cathédrale.

La vierge noire

Le dernier agrandissement, au XI ème siècle, est marqué l’art oriental rapporté des croisades. La cause en est simple : l’évêque du Puy, Adhméar de Monteil, est le chef spirituel de la première croisade (1095-1099). Mais c’est au XII ème siècle qu’un croisé, inconnu, de retour de terre sainte, dépose dans le sanctuaire une vierge en bois de cèdre, baptisée la "vierge noire". La culte marial se renforce, la réputation de la ville se répand dans tout le royaume de France.
La statue est brûlée le jour de la Pentecôte de 1794, par des révolutionnaires. La version actuellement toujours vénérée par les pèlerins est une reproduction réalisée par Philippe Kaeppelin, à partir de documents du XIII ème siècle.
Au XIX ème siècle, la cathédrale est très abîmée. De grands travaux restaurent presque tout l’édifice. Le succès des pèlerinages vers le Puy en Velay poursuit aujourd’hui cette histoire sainte et millénaire.
Le site, préservé du temps et des guerres, accueille environ 800 000 visiteurs par an. La cathédrale a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco le 8 décembre 1998. Et comme tous les sites déjà visités cet été, le Puy en Velay est devenu une étape de la «Via Podiensis» vers Conques
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Notre-Dame du Puy en Velay   Dim 24 Juil 2011, 6:29 pm

Revenir en haut Aller en bas
 

Notre-Dame du Puy en Velay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prière à Notre-Dame de Lourdes
» Belle fête de Notre Dame du Rosaire !
» Neuvaine à Notre Dame du Sacerdoce
» A Notre Dame Des Victoires, Reine Des Vierge, Des Apotres et des Martyrs.
» Notre Dame du Laus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: * * * Le Danger des sectes * * * :: Vrais prophètes & vraies prophéties ?-