*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Fusillade de Munich : ce que l'on sait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3591
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Fusillade de Munich : ce que l'on sait   Sam 23 Juil 2016, 11:50 am

Fusillade de Munich : ce que l'on sait


Vendredi, une fusillade a éclaté autour de 18H dans un centre commercial de Munich. Selon la police, le bilan s'élève à 9 morts et 16 blessés. Le tueur, qui s'est suicidé, n'aurait aucun lien avec l'Etat islamique.



Neuf personnes ont été tuées et 16 personnes ont été blessées vendredi soir dans une fusillade dans un centre commercial de Munich (sud de l'Allemagne), selon un bilan encore provisoire. L'auteur de cette tuerie est un Germano-Iranien âgé de 18 ans s'est ensuite suicidé.

Selon la police allemande, il n'existe aucun lien entre le meurtrier et l'Etat islamique. Le jeune homme, qui était suivi médicalement pour des troubles psychiatriques, a agi seul. Il n'était pas connu des services de police. Selon les premiers résultats de l'enquête, il aurait voulu établir un lien avec le massacre il y a tout juste cinq ans d'Anders Behring Breivik, le pilote de la compagnie aérienne German Wings.

Un piège tendu

Il aurait prémédité son coup en attirant la plupart de ses victimes dans un piège. Il les aurait incité via Facebook à venir dans un restaurant McDonald's de la ville pour y bénéficier de réductions.Il aurait aussi été victime dans le passé de "harcèlement" de la part d'autres "jeunes de son âge", a indiqué le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière.

"Nous partons du principe qu'il s'agit dans cette affaire d'un acte classique d'un forcené" pris d'une crise de folie meurtrière ayant agi "sans motivation politique", a déclaré samedi à la presse le procureur de Munich, Thomas Steinkraus-Koch.

"Il n'y a absolument aucun lien avec (le groupe) Etat islamique", a renchéri le chef de la police locale, Hubertus Andrä.

"Il n'y a pas d'autres raisons. Nous avons trouvé des éléments montrant qu'il se préoccupait des questions liées aux forcenés, notamment des livres et des articles de journaux, a précisé le chef de la police de Munich, Hubertus Andrä.

Que s'est-il passé?

La fusillade a éclaté peu avant 18H00 dans un restaurant McDonald's avant de se poursuivre dans une rue adjacente. Des témoins évoquent trois assaillants qui sont ensuite entrés dans le centre commercial situé près du stade olympique, dans le nord de la ville, selon une porte-parole de la police.

Une vidéo, postée sur les réseaux sociaux, montre des gens en train de fuir le restaurant et un homme habillé en noir tirant à plusieurs reprises sur eux.

La gare centrale a été évacuée et les transports en commun (métro, bus, tramway) ont été totalement suspendus.

Le centre commercial, qui a ouvert dans les années 1970 et est le plus grand de Bavière, était entouré par les forces de l'ordre, alors que des hélicoptères survolaient la ville. Il est situé non loin du lieu où un commando palestinien avait pris en otage des athlètes israéliens pendant les Jeux olympiques de 1972, en tuant onze d'entre eux.

Le motif de la fusillade n'est pas connu mais elle intervient alors que l'Europe est en état d'alerte après plusieurs attaques jihadistes en France et en Belgique.

Le précédent de l'attaque du train

Cette fusillade survient quelques jours seulement après l'attaque commise à Wurzbourg, non loin de Munich, par un jeune demandeur d'asile qui a attaqué à la hache des passagers dans un train. Cinq personnes ont été blessées, dont deux grièvement.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque, la première que l'organisation jihadiste reconnait en Allemagne.

Le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière a indiqué que ce jeune de 17 ans était un "loup solitaire" manifestement "inspiré" par le groupe Etat islamique, sans toutefois faire partie d'un groupe islamiste.

Il était arrivé en tant que mineur non accompagné en Allemagne en juin 2015, année où le pays a accueilli plus d'un million de demandeurs d'asile, majoritairement entrés en Allemagne via la Bavière. Le jeune homme vivait depuis peu dans une famille d'accueil, non loin des lieux de l'attaque.

http://www.latribune.fr/economie/international/attentat-de-munich-ce-que-l-on-sait-588373.html
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6839
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Fusillade de Munich : ce que l'on sait   Dim 24 Juil 2016, 2:26 am

Il semble que ça n'a rien à voir avec l'islam
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 3591
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Fusillade de Munich : ce que l'on sait   Dim 24 Juil 2016, 8:53 am

Fusillade à Munich : le point sur l’enquête


Neuf personnes ont été tuées et 27 autres blessées vendredi soir dans une fusillade dans un centre commercial de Munich (sud de l'Allemagne), selon un bilan encore provisoire. La police a indiqué qu'elle soupçonnait un acte « terroriste ». Ce que l'on sait sur l'attaque.

Que s'est-il passé ?

La fusillade a éclaté vendredi à 17h52 dans un restaurant McDonald's avant de se poursuivre dans une rue adjacente. Une vidéo amateur, postée sur les réseaux sociaux, montre des gens en train de fuir le restaurant et un homme vêtu de noir tirant à plusieurs reprises sur eux.

La gare centrale est dans un premier temps évacuée et les transports en commun (métro, bus, tramway) suspendus, avant de refonctionner en fin de soirée. Au plus fort de l'intervention policière, le centre commercial était entouré par les forces de l'ordre, alors que des hélicoptères survolaient la ville. Il est situé non loin du lieu où un commando palestinien avait pris en otage des athlètes israéliens pendant les Jeux olympiques de 1972, tuant onze d'entre eux.

Un dixième corps a été trouvé à un kilomètre du centre commercial. La police a annoncé dans la nuit qu'il s'agissait du tireur, qu'il aurait agi "probablement seul" et qu'il se serait suicidé.

Après la tuerie, il a été blessé par un tir d'une patrouille de police puis s'est donné la mort. Dans son sac à dos, les enquêteurs ont retrouvé environ 300 munitions, suggérant qu'il avait à l'origine l'intention de tuer un nombre encore beaucoup plus important de personnes.

Trois kurdes, trois turcs et un grec figurant parmi les personnes tuées, a-t-on appris samedi.


Merkel évoque "une nuit d'horreur"

"Nous tous, et je le dis au nom de l'ensemble du gouvernement, pleurons avec le coeur lourd ceux qui plus jamais ne rentreront dans leurs familles" La dirigeante conservatrice a rendu hommage aux Munichois, notamment à ceux qui ont ouvert leurs portes aux personnes errantes dans la ville après que la ville s'est retrouvée en quasi-état de siège.

Ils ont montré que "nous vivons dans une société libre et qui fait preuve d'humanité", a-t-elle souligné. C'est dans ces valeurs que réside "notre grande force", selon elle.


Qui est l'auteur ?

Le tueur, un Germano-Iranien de 18 ans identifié comme David Ali Sonboly, détenteur de la double nationalité allemande et iranienne, a agi seul et n'était pas connu des services de police. Il a probablement tendu un piège à un certain nombre des victimes en "piratant" un compte Facebook, afin de les attirer sur les lieux de la tuerie.

"Nous partons du principe qu'il s'agit dans cette affaire d'un acte classique d'un forcené" ayant agi "sans motivation politique", a déclaré samedi à la presse le procureur de Munich (sud de l'Allemagne) Thomas Steinkraus-Koch. "Il n'y a pas d'autre raison" à cet acte, qui a fait 9 morts et 16 blessés, a-t-il assuré.

"Nous avons trouvé des éléments montrant qu'il se préoccupait des questions liées aux forcenés" auteurs de tueries, notamment des livres et des articles de journaux, a précisé le chef de la police de Munich, Hubertus Andrä. "Il n'y a absolument aucun lien avec (le groupe) Etat islamique", a-t-il dit.

Il a ajouté que le tueur souffrait "d'une forme de dépression". "Il s'agit ici d'une maladie, d'une forme de dépression", a-t-il dit invitant dans le même temps à se montrer prudent sur les informations selon lesquelles il aurait suivi un traitement psychiatrique.

Un acte préparé depuis un an

L'auteur de la tuerie de Munich (sud) avait sans doute piégé ses victimes en piratant un compte Facebook pour les inviter à se rendre dans un restaurant McDonald's et y bénéficier de réductions, a affirmé le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière. Celui-ci a également souligné que le jeune homme de 18 ans avait probablement été victime dans le passé de "harcèlement" par d'autres "jeunes de son âge".

Le tireur prévoyait de commettre un carnage depuis un an, ont déclaré ce dimanche les enquêteurs bavarois, qui s'appuient sur des éléments retrouvés chez lui. Il avait acheté illégalement un pistolet sur internet, ont-ils ajouté.

De son côté, le parquet du Land de Bavière a précisé dimanche que les victimes de la fusillade n'étaient pas des camarades de classe du tireur.

Quels précédents en Allemagne ?

La fusillade intervient dans un lourd contexte de terrorisme islamiste en Europe, moins de dix jours après l' attentat qui a fait 84 morts en France l ors des célébrations du 14-Juillet à Nice, quatre mois après l' attaque terroriste qui a visé l'aéroport de Bruxelles , le 22 mars, et moins d'un an après les attentats du 13 novembre à Paris , qui ont 130 morts.

Si la police avait affirmé au printemps avoir déjoué des attentats terroristes, l'Allemagne n'avait jamais pour autant été frappée par le terrorisme jihadiste, avant ce mois de juillet. Mais, cette fusillade survient trois jours seulement après l' attaque commise à Wurzbourg en Bavière , non loin de Munich, par un jeune demandeur d'asile qui a attaqué à la hache des passagers dans un train. Cinq personnes ont été blessées, dont deux grièvement. Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque, la première que l'organisation jihadiste reconnait en Allemagne.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/0211151542036-fusillade-a-munich-ce-que-lon-sait-2016357.php?StvSzjFIzd43PiDH.99
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fusillade de Munich : ce que l'on sait   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fusillade de Munich : ce que l'on sait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un fou qui sait qu'il est fou est moin fou qu'un fou qui le sait pas!
» "Celui qui sait rire de lui-même n'a pas fini de s'amus
» Fusillade au collège Dawson de Montréal
» De Landsberg à Munich (11 et 12.10)
» A boycotter (qui sait comment leur répondre ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-