*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 La Sainte Bible et la science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19568
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedVen 10 Mai 2013, 12:01 am

Malgré que la Sainte Bible ne soit pas un livre scientifique,
la Sainte Bible est scientifiquement exacte.


La cohérence biblique avec l'hydrologie. Il y a environ trois mille ans, la sainte Bible décrivait déjà le cycle hydrologique avec une exactitude remarquable, expliqué au détail près avec toutes ses phases.

La Sainte Bible et la science Cycle-10

- L'évaporation et l'évapotranspiration.


Job 36 : 27-28

Il attire à lui les gouttes d'eau, Il les réduit en vapeur et forme la pluie; Les nuages la laissent couler , Ils la répandent sur la foule des hommes.

Job 37 : 11

Il charge de vapeurs les nuages, Il les disperse étincelants ;


Jérémie 10 : 13
A sa voix , les eaux mugissent dans les cieux; Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors.


Remarque :
L’eau de l’hydrosphère, chauffée par le rayonnement solaire, s’évapore. Cette eau rejoint alors l’atmosphère sous forme de vapeur d’eau chargeant les nuages de vapeur.



- La Bible dit que la Terre est en suspension dans l'espace vide et qu'elle présente une sphéricité bien avant que Aristote, Galileo et la science moderne ne le prouvent.


Job 26 : 7 Il étend le septentrion sur le vide, Il suspend la terre sur le néant.


Remarque : Notre terre est suspendue dans l’espace et ne repose sur aucun support matériel. C’est ce que déclare le Livre des livres dans son récit relatif au patriarche Job, qui date d’environ trois mille cinq cents ans alors que Aristote, dans sa Physique, au livre IV, nie l'existence du vide et affirme son incompatibilité avec le mouvement. D'autres scientifiques au cours de l'histoire tels que Descartes (XVIIe siècle) ou encore Michelson et Morley ( XIX e siècle) continuaient à nier l'existence du vide dans l'Espace. Comment Job connaissait-il cette vérité, démontrée par l’astronomie, à savoir que la terre tient en équilibre, suspendue dans l’espace? C’est une question à laquelle ceux qui nient l’inspiration des Saintes Écritures ont bien du mal à répondre." Aujourd'hui on est persuadés de l'existence d'un vide spatial, mais l'explication de la formation d'un tel vide est encore un autre grincement de dents pour ceux qui croient en l'expansion de l'Univers.


Esaïe 40 : 22 C'est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre, Et ceux qui l'habitent sont comme des sauterelles; Il étend les cieux comme une étoffe légère, Il les déploie comme une tente , pour en faire sa demeure .


Remarque : Le terme hébreu traduit par "cercle" ( hough ) a notion de rondeur et peut être également traduit par "circuit, compas, globe, sphère ", à l'époque d'Esaïe le mot sphère dans la langue hébraique n'existait pas la preuve c'est que l'actuel mot pour sphère en hébreu est "sephira" qui provient du grec ancien σφαῖρα "sfaira" .


- Stabilité des nuages dans le ciel.

Job 26 : 8
Il renferme les eaux dans ses nuages, Et les nuages n'éclatent pas sous leur poids.


Remarque :
la vapeur d'eau se condense autour de noyaux de condensation (poussières, pollens, aérosols...) avant la formation du nuage. Le fait que la condensation est faible les gouttes ayant un diamètre inférieur à 0,5 mm le nuage n'éclate pas malgré son poids.



- Précipitation et intervention du vent.


Job 36 : 27-28

Il attire à lui les gouttes d'eau, Il les réduit en vapeur et forme la pluie; Les nuages la laissent couler , Ils la répandent sur la foule des hommes.


Psaumes 135 : 7

Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors.


Jérémie 10 : 13

A sa voix , les eaux mugissent dans les cieux; Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors.


Remarque :
précipitation désigne des gouttelettes d'eau qui, ayant été soumis à des processus de condensation et d'agrégation à l'intérieur des nuages, sont devenus trop lourds pour demeurer en suspension dans l'atmosphère et tombent au sol.



Infiltrations.

Esaïe 55 : 10
Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n'y retournent pas Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange ,


Remarque : l'infiltration désigne l'absorption de l'eau par le sol.


- Le ruissellement.


Ecclésiaste 1 : 7
Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent .


Remarque : Le ruissellement désigne en hydrologie le phénomène de l'écoulement de l'eau de pluie qui suit les reliefs et les cours d'eau ramenant cette eau en direction de la mer.


- La Bible décrit la circulation de l'atmosphère.

Ecclésiaste 1:6
Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits.


Remarque : c'est le physicien George Hadley (physicien anglais du XVIIe siècle) qui propose avec exactitude le modèle de la circulation atmosphérique qui est conforme au texte de la Bible.



La cohérence de la Bible avec l'astronomie.

La Bible se réfère souvent à l'incapacité pour l'homme de savoir combien d'étoiles il en existe tellement elles sont nombreuses.

Jérémie 33 : 22

De même qu'on ne peut compter l'armée des cieux, Ni mesurer le sable de la mer, De même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, Et les Lévites qui font mon service .

Remarque : La Bible est exacte sur le plan scientifique lorsqu’elle compare le nombre des étoiles des cieux aux milliards de grains de sable du bord de la mer. Toutefois, il semble que dans l’Antiquité on ne connaissait pas l’existence de milliards d’étoiles. D’après les astronomes, sans l’aide d’un télescope on peut seulement observer entre 2000 et 4000étoiles, même si le ciel est clair. Malgré que de nos jours l'homme possède une technologie très avancée les propres scientifiques admettent qu'il est impossible de connaître le nombre d'étoiles. Les scientifiques pensent qu'il y a de l'ordre de 1.000.000.000.000.000.000.000 étoiles dans notre univers, mais en effet même avec une technologie encore plus avancée il est impossible d'estimer le nombre d'étoiles. Comment donc expliquer la précision remarquable de la Bible lorsqu’elle fait cette comparaison? On pourrait dire que la Bible est "inspirée de DIEU". (2 Timothée 3:16.)



La Bible dit aussi que chaque étoile est unique.


1 Corinthiens 15 : 41

Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile.

Remarque : à l'oeil nu ou au microscope on a l'impression que toutes les étoiles se ressemblent. Par spectroscopie de rayons x, on vint à découvrir que la luminosité de chaque étoile est unique car en effet aucune étoile ne se ressemble que ce soit au niveau de la taille, âge ou luminosité. ( Les rayons X n'ont été découverts qu'en 1895 par le physicien allemand ).



- La Bible dit que la Terre est en suspension dans l'espace vide et qu'elle présente une sphéricité bien avant que Aristote, Galileo et la science moderne ne le prouvent.

La Sainte Bible et la science Earth2

Job 26 : 7 Il étend le septentrion sur le vide, Il suspend la terre sur le néant.


Remarque : Notre terre est suspendue dans l’espace et ne repose sur aucun support matériel. C’est ce que déclare le Livre des livres dans son récit relatif au patriarche Job, qui date d’environ trois mille cinq cents ans alors que Aristote, dans sa Physique, au livre IV, nie l'existence du vide et affirme son incompatibilité avec le mouvement. D'autres scientifiques au cours de l'histoire tels que Descartes (XVIIe siècle) ou encore Michelson et Morley ( XIX e siècle) continuaient à nier l'existence du vide dans l'Espace. Comment Job connaissait-il cette vérité, démontrée par l’astronomie, à savoir que la terre tient en équilibre, suspendue dans l’espace? C’est une question à laquelle ceux qui nient l’inspiration des Saintes Écritures ont bien du mal à répondre." Aujourd'hui on est persuadés de l'existence d'un vide spatial, mais l'explication de la formation d'un tel vide est encore un autre grincement de dents pour ceux qui croient en l'expansion de l'Univers.


Esaïe 40 : 22 C'est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre, Et ceux qui l'habitent sont comme des sauterelles; Il étend les cieux comme une étoffe légère, Il les déploie comme une tente , pour en faire sa demeure .


Remarque : Le terme hébreu traduit par "cercle" ( hough ) a notion de rondeur et peut être également traduit par "circuit, compas, globe, sphère ", à l'époque d'Esaïe le mot sphère dans la langue hébraique n'existait pas la preuve c'est que l'actuel mot pour sphère en hébreu est "sephira" qui provient du grec ancien σφαῖρα "sfaira" .


La cohérence de la Bible avec l'océanographie. Un verset de la Bible est à l'origine de l'océanographie.

La Sainte Bible et la science School_of_fish

Psaumes 8 : 8 Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les sentiers des mers.

Remarque :
Au 19° siècle, un océanographe, Matthew Maury, se demandait ce que pouvaient bien être ces sentiers de la mer. Il déclara devant ses amis : " si la Bible dit que les mers ont des sentiers je les trouverai ! ". On se moqua de lui, mais il les trouva. Matthew Maury fut le pionnier de l'hydrographie marine. Il a même publié en 1855 le premier livre existant sur la Océanographie. Depuis la découverte de Matthew Maury, on sait l'importance des courants marins tels que le Gulf Stream, ou El niño, non seulement pour le climat mais pour la vie des animaux marins. Ce verset biblique est à l'origine de l'océanographie.




La cohérence de la Bible avec la biologie.


- La Bible nous décrit l'importance du sang.

Lévitque 17 : 11 Car l'âme de la chair est dans le sang. Je vous l'ai donné sur l'autel, afin qu'il servît d'expiation pour vos âmes, car c'est par l'âme que le sang fait l'expiation


Remarque : le sang sert à diffuser l’oxygène, les hormones et les éléments nutritifs nécessaires aux processus vitaux de la chair (tissus du corps) , et à évacuer les déchets tels que le dioxyde de carbone ou les déchets azotés. La Bible nous démontre ainsi l'importance fondamentale que le sang a pour faire vivre la chair.


La Sainte Bible et la science Globules-rouges


La Bible nous décrit la composition chimique de la chair.

Genèse 2 : 7 Yahvé-DIEU forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.

Genèse 3 : 19 C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.


Remarque : il est prouvé scientifiquement que le corps humain est constitué des mêmes éléments chimiques que la poussière tels que : le C (carbonne), l'H (hydrogène), l'O (oxygène), l'N (azote), le P (phosphore) et le P (potassium). En effet, lorsque les cellules du corps humain ne se régénèrent plus, le corps humain entre en phase de décomposition jusqu'à devenir des simples éléments chimiques.




La cohérence de la Bible avec l'anthropologie.




Job 30 : 2
Mais à quoi me servirait la force de leurs mains ? Ils sont incapables d'atteindre la vieillesse.


Job 30 : 5-8
On les chasse du milieu des hommes, On crie après eux comme après des voleurs. Ils habitent dans d'affreuses vallées, Dans les cavernes de la terre et dans les rochers; Ils hurlent parmi les buissons, Ils se rassemblent sous les ronces. Êtres vils et méprisés , On les repousse du pays.


Remarque : d'après les anthropologues, les hommes préhistoriques auraient une courte durée de vie (entre 25 et 40 ans) et vivraient dans des cavernes ou dans des régions vallonnées. La preuve c'est que la plupart des peintures rupestres ont été trouvées dans des rochers ou en pleine vallée. Mais ce dont les anthropologues ne savent pas, c'est que les hommes préhistoriques ne sont rien de plus que des descendants des dispersés de Babel.

La Sainte Bible et la science 178802
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
BJLP
Catholique
Catholique
BJLP

Date d'inscription : 29/12/2008
Masculin
Messages : 388
Pays : FRANCE - BOURGOGNE
R E L I G I O N : Catholique Romain

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedDim 19 Mai 2013, 6:36 pm

Belle démonstration avant le Coran qui parait-il fait mieux aux dires de certains.
le Coran peut dire la même chose en mélangeant les chapitres et les définitions dans un ordre différent. Et dire que le Coran est le sceau de la parole divine.
Revenir en haut Aller en bas
myrthe
nouveau membre
myrthe

Date d'inscription : 09/04/2010
Féminin
Messages : 9
Pays : france-Paris
R E L I G I O N : Christianisme

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedMar 21 Mai 2013, 9:45 am

comme quoi science et religion peuvent faire un bon menage!!
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19568
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedJeu 23 Mai 2013, 8:20 am

La Sainte Bible et la science 307887
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
BJLP
Catholique
Catholique
BJLP

Date d'inscription : 29/12/2008
Masculin
Messages : 388
Pays : FRANCE - BOURGOGNE
R E L I G I O N : Catholique Romain

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedJeu 23 Mai 2013, 6:54 pm

Dans nos livres respectifs est-il question réellement de science?
Les musulmans qui nous disent que tout est dans le Coran peuvent-il nous parler de la constitution de la matière et dire que le Coran en parle ?
Peuvent-ils nous parler des microbes, des bactéries, des créatures invisibles des profondeur et dire que le Coran a tout révélé de cela.
Le Coran nous parle-t-il du boson de Haig la plus petite particule découverte récemment?
Le Coran nous annonce-t-il la conquêtes de l'espace et les découvertes médicales du 19, 20,et 21eme siècle?
Ou sont les grand découvreurs musulmans des deux derniers siècles?
Qui a inventé la radio, la télévision? Est-ce annoncé dans le Coran et est-ce des musulmans ?
La musique qui est universelle pourquoi est-elle illicite pour certains musulmans qui ne la connaissent pas du tout et qui ne sont pas sorti du tambourin?

Pourquoi les musulmans utilisent-ils les découvertes modernes qui ne sont pas d'origine musulmanes ou islamiques?

La Bible comme le Coran ne disent pas tout sur les plan scientifique.
Qui a inventé la roue , certainement pas un musulman mais simplement un homme plus ingénieux que les autre sans plus.

Il y a beaucoup de découvertes , je dit de découverte que les arabe nous ont apportées grâce à leur voyage en Asie et qu'il se sont octroyés.

La Science n'explique pas Dieu .
Dieu nous laisse découvrir les cotés scientifiques de sa création.

Mais ou sont les scientifiques qui explique Dieu?

Les scientifiques cherchent le pourquoi du comment du pourquoi et un beau jour ils n'ont plus de réponses.

Pourquoi existons nous? Pourquoi le big-bang, pourquoi avant le big-gang et encore avant . Ou sont les explications scientifiques ?

L'homme vaudrait savoir pourquoi mais ne sait pas comment.
L'homme ne sait pas comment mais voudrait savoir pourquoi.

Le mystère de ce que nous sommes du milieux ou l'on vit, s'explique-t-il par la science uniquement?

La création obéie à des lois scientifiques mais qui est à la base de ces lois?
Lois que les premiers hommes ne connaissaient pas .
On a découvert petit à petit ces lois.

Dieu les a-t-il dictée les lois scientifiques aux prophètes depuis la création?
Il a laissé l'Homme les découvrir petit à petit.

Sans ces Lois scientifiques non ne peut pas vivre.
Mais il y a une autre LOI que Dieu nous donne c'est celle que Moïse à reçues sur le Sinaï . Qui n'est pas scientifique du tout mais Divine pour nous les l'humains.

Revenir en haut Aller en bas
djelouah ramdane
nouveau membre


Date d'inscription : 01/06/2013
Masculin
Messages : 27
Pays : ALGERIE
R E L I G I O N : proche de l'ISLAM

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Djelouah Ramdane   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedMar 04 Juin 2013, 10:58 pm

Respect à tout les livres du grand Dieu, du premier au dernier, on soutiendra toujours ce qui est vrais, c'est la vérité que Dieu nous a conseillé.Merci à ces chercheurs de toutes les religions.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19568
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedSam 31 Aoû 2013, 10:09 pm

@djelouah ramdane a écrit:

Respect à tout les livres du grand Dieu, du premier au dernier, on soutiendra toujours ce qui est vrais, c'est la vérité que Dieu nous a conseillé.Merci à ces chercheurs de toutes les religions.

La Sainte Bible et la science 307887 
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19568
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedVen 31 Jan 2014, 9:50 pm

@myrthe a écrit:
comme quoi science et religion peuvent faire un bon menage!!



 La Sainte Bible et la science 307887 
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19568
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedMer 05 Fév 2014, 7:31 pm

@HOSANNA a écrit:
Pas de création sans Créateur,c'est pas scientifique ca??

@Florent52 a écrit:
La notion de création est une notion qui n'a strictement rien de scientifique, si tu connaissais un peu la science tu saurais qu'on ne la trouve nulle part dans aucun ouvrage scientifique, donc à la base y'a un gros problème de compréhension visiblement...


@HOSANNA a écrit:

Alors explique moi comment une chose peux exister sans quelle ne soit créé et toi qui parle d'humilité,il serait peut etre temps que tu appliques à toi mème ce que tu préconises à autrui,tu ne crois pas?Ou ce sont seulement les croyants qui sont stupide ne pouvant démontrer ce que tu avances?


Bonjour,


@Florent que pense tu des points ci-dessus qui font références à la science Question



Ceux qui ne croient pas à l'inspiration de la Bible prétendent que c'est un livre corrompu, écrit et corrigé par des hommes, et très peu digne de confiance. De telles déclarations ne font que prouver les préjugés ou l'ignorance de ceux qui les font pour tenter de mettre en avant leur religion.

Les chrétiens possèdent environ 5.500 manuscrits grecs anciens complets du Nouveau Testament, qui sont identiques à 99,5 %. Un tel chiffre suffit déjà à nous assurer que les documents qui nous sont parvenus sont fidèles aux originaux, et très proche des premiers manuscrits autographes, qui furent inspirés par Dieu.

Les variantes contenues dans 0,5 % des manuscrits ne concernent aucun principe fondamental de la foi. Ce sont de simples modifications mineures, sans importance pour la doctrine chrétienne.

Si, malgré tout, vous (les autres religions...) continuez à juger que la Bible est peu digne de foi, au point de vouloir l'éliminer, il vous faut aussi éliminer Platon, Aristote, Jules César et Homère ! Car les manuscrits chrétiens sont de très loin plus nombreux et plus exacts que tous les autres manuscrits historiques anciens.

En fait, c'est toute l'Histoire qu'il faudrait éliminer, car elle repose souvent sur des manuscrits bien moins dignes de foi que ceux de la Bible. Jugez-en par les comparaisons suivantes :

Œuvres poétiques d'Aristote (384 - 322 avant JC) : 49 manuscrits conservés. Date de la copie la plus ancienne : 1100 après JC.

Tétralogies de Platon (427 - 347 avant JC) : 7 manuscrits conservés. Date de la copie la plus ancienne : 900 après JC.

Hérodote (488 - 428 avant JC) : 8 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC.

Tacite (100 avant JC) : 20 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 1100 après JC.

Thucydide (460 - 400 avant JC) : 8 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC).

Iliade d'Homère (800 avant JC) : 643 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 400 avant JC.

Guerre des Gaules de Jules César (58 - 50 avant JC) : 10 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC.

Histoire Romaine de Tite-Live (59 avant JC - 17 après JC) : 20 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC.

Nouveau Testament (48 - 95 après JC) : 5.500 manuscrits complets. Date de la plus ancienne copie : 200 après JC.

Ancien Testament (1500 - 200 avant JC) : plus de 1.000 manuscrits complets. Date de la plus ancienne copie : 150 avant JC.

Le témoignage des Historiens séculiers :

Le Juif Josèphe, les Romains Tacite et Suétone, le Gouverneur Romain Pline le Jeune, ont confirmé l'existence de nombreux événements, personnages, lieux et récits relatés par le Nouveau Testament.

Le témoignage de l'Archéologie :

De nombreux travaux archéologiques ont confirmé les informations données par la Bible. Sir William Ramsey, qui avait voulu prouver les "erreurs" contenues dans l'Evangile de Luc et les Actes des Apôtres, entreprit de pénibles voyages archéologiques, qui aboutirent finalement à sa conversion.

Le témoignage des prophéties :

La justesse des prophéties bibliques qui se sont accomplies suffit à convaincre les plus récalcitrants des sceptiques.

Le témoignage de la Statistique :

Sur le plan de la Statistique, il serait insensé de prétendre que toutes les prophéties bibliques accomplies n'ont été que le fruit du hasard ou d'une manipulation délibérée.

L'étude critique des manuscrits bibliques confirme la fiabilité de la Bible.

Nous possédons plus de 24.000 manuscrits partiels ou complets du Nouveau Testament. Ce sont des copies très anciennes, disponibles pour l'examen des experts.

Il existe aussi près de 86.000 citations bibliques faites dans les ouvrages des premiers Pères de l'Eglise, ainsi que dans les milliers de "lectionnaires", ces livres liturgiques contenant des citations bibliques, et utilisés au cours des premiers siècles du Christianisme.

L'examen de ces manuscrits du Nouveau Testament prouve indubitablement la fiabilité de la Bible. En effet, les variantes existant entre les manuscrits sont minimes.

Les experts qui ont étudié les milliers de manuscrits disponibles ont découvert près de 150.000 variantes entre les manuscrits. Ce chiffre peut sembler impressionnant, mais seulement si l'on ne prend pas la peine de descendre dans les détails. En effet, quand on étudie cette question, il apparaît que le nombre des variantes significatives est insignifiant, et que les manuscrits du Nouveau Testament sont étonnamment fiables et dignes de confiance.

La plupart des variantes ne concernent qu'une seule mettre manquante dans un mot, ou une simple inversion de mots, comme "JESUS-Christ" et "Christ JESUS". Parfois, c'est un mot sans importance qui manque.

Quand on examine soigneusement les faits, on aboutit en réalité à une cinquantaine de variantes qui peuvent être significatives. Toutefois, ces variantes ne concernent aucune doctrine importante de la foi chrétienne, ni aucun commandement fondamental de la Bible.

Dans plus de 99 % des cas, on peut reconstituer le texte original du manuscrit autographe, avec une certitude quasi-absolue.

Même dans les cas où il subsiste une certaine perplexité, cela ne touche pas à la signification générale des Ecritures, au point d'obscurcir un point important de la doctrine biblique.

Nous pouvons donc affirmer que la Bible qui nous est parvenue, au travers de tous ces manuscrits, constitue un document aussi proche que possible du texte original de la Parole de Dieu, tel que l'ont écrit les auteurs inspirés qui nous ont transmis ces vérités vitales.

La science de la critique textuelle consiste à comparer tous les manuscrits disponibles entre eux. C'est ainsi que l'on a pu reconstituer le texte original des premiers manuscrits autographes.

Pour prendre un exemple, nous vous présentons cinq copies d'un manuscrit original qui n'existe plus. Chacune de ces copies diffère sur un point mineur. En comparant les copies disponibles, il est relativement facile de reconstituer le texte de l'original :

JESUS-Christ est le Sauveur du mond entier.

Christ JESUS est le Sauveur du monde entier.

JESUS-Christ es le Sauveur du monde entier.

JESUS-Christ est l Sauveur du monde entier.

JESUS-Christ est le Sauveur du monde entie.

Pourriez-vous, en comparant ces cinq copies, déterminer avec certitude ce qui était écrit dans le manuscrit autographe original ? Cela ne fait aucun doute !

Cette illustration peut vous sembler très simpliste, mais la grande majorité des 150.000 variantes ont été résolues par cette méthode.

En comparant les divers manuscrits, on s'aperçoit que la plupart ne contiennent que des variations infimes, comme celles que nous avons présenté ci-dessus, et qu'il est facile de reconstituer le texte original.

La plupart des variantes entre les manuscrits, il faut encore le souligner, ne concernent que des différences mineures : orthographe d'un mot, mot manquant, temps différent, ordre des mots différent, etc… Aucune doctrine n'est jamais modifiée par ces variantes.

Il faut aussi souligner le fait que la masse des manuscrits disponibles réduit considérablement la marge d'erreur, en ce qui concerne la reconstitution du texte biblique original.

Il est vrai que la masse des manuscrits accroît aussi le nombre des erreurs de copie ou de transcription. Mais il réduit aussi considérablement la marge d'erreur du processus de reconstitution du texte original exact. En vérité, cette marge d'erreur est remarquablement faible.

Le Nouveau Testament, comparé aux autres livres antiques.

Quand on compare les manuscrits bibliques à tous les autres manuscrits anciens de livres antiques, il apparaît avec évidence qu'aucun autre livre ne peut, et de loin, se comparer à la Bible ! La Bible est un livre absolument unique dans l'histoire de l'humanité, par le nombre et la qualité des manuscrits sur lesquels elle peut s'appuyer.

Il existe beaucoup plus de manuscrits du Nouveau Testament que de manuscrits de n'importe quel autre ouvrage antique. En outre, ces manuscrits ont été copiés avec une fiabilité et une exactitude bien plus grandes.

René Pache a écrit : "Les livres historiques de l'Antiquité sont infiniment bien moins documentés."

Le Docteur Benjamin Warfield a dit : "Si nous comparons le texte actuel du Nouveau Testament au texte de n'importe quel autre ouvrage antique, nous devons reconnaître que le texte du Nouveau Testament est merveilleusement exact."

Norman Geisler a fait un certain nombre d'observations fondamentales :

Aucun autre livre antique ne peut se comparer à la Bible, que ce soit pour le nombre des manuscrits, ou pour l'ancienneté de ces manuscrits. La plupart des ouvrages antiques ne sont plus représentés que par quelques manuscrits, au maximum quelques dizaines. Tandis que les manuscrits anciens de la Bible se comptent par milliers.

En ce qui concerne les autres livres antiques, les copies les plus anciennes datent d'environ mille ans après le texte original.

En ce qui concerne le Nouveau Testament, nous disposons d'un fragment écrit à peine une génération après l'original. Plusieurs copies de livres entiers du Nouveau Testament ont été rédigées à peine 100 ans après les originaux autographes. Nous avons des copies de presque tout le Nouveau Testament datant de 200 ans après la date de rédaction des originaux. Les copies les plus anciennes du Nouveau Testament complet datent de moins de 250 ans après la date des manuscrits originaux.

Le degré d'exactitude des manuscrits du Nouveau Testament est bien plus grand que celui des copies des autres ouvrages antiques qui ont été conservées. La plupart des ouvrages antiques n'ont pas survécu dans un nombre suffisant de copies pour pouvoir faire des comparaisons.

Il est donc clair, au vu de tous les documents disponibles, que les manuscrits du Nouveau Testament sont nettement supérieurs à ceux des autres ouvrages antiques. Les manuscrits du Nouveau Testament sont nettement plus abondants, plus anciens, et plus exacts dans leur formulation.

Le témoignage des Pères de l'Eglise.

Nous l'avons déjà souligné, outre les milliers de manuscrits du Nouveau Testament, il existe plus de 86.000 citations du Nouveau Testament, faites par les premiers Pères de l'Eglise dans leurs ouvrages. Les anciens lectionnaires comportent aussi des milliers de citations bibliques.

Il existe assez de citations faites par les Pères de l'Eglise pour reconstituer le Nouveau Testament tout entier, à l'exception de 11 versets seulement ! Ainsi, même s'il n'existait aucun manuscrit original du Nouveau Testament, on aurait pu le reconstituer presque entièrement à l'aide des citations des Pères de l'Eglise ! Ces derniers ont écrit leurs ouvrages entre 150 et 200 après JESUS-Christ.

Les manuscrits de l'Ancien Testament.

Les manuscrits de la Mer Morte constituent une nouvelle preuve de la fiabilité de la transmission de la Bible.

Dans ces manuscrits, découverts à Qumram en 1947, figurent des documents qui étaient plus anciens d'environ mille ans que les manuscrits dont nous disposions jusque-là (150 avant JC, au lieu de 900 après JC).

Ce qui est extraordinaire, c'est qu'en comparant ces manuscrits à ceux que nous avions jusque-là, on s'aperçoit que ce sont pratiquement les mêmes, avec très peu de modifications.

Le fait que des manuscrits séparés de mille ans soient essentiellement les mêmes prouve la fiabilité extraordinaire de la transmission des documents composant l'Ancien Testament.

On a découvert à Qumram deux rouleaux du prophète Esaïe, dont un complet. Quoique ces deux copies, découvertes en 1947, étaient antérieures de près de mille ans aux copies les plus anciennes dont nous disposions, leur contenu était à 95 % parfaitement identique à ces copies plus récentes ! Quant aux 5 % de variantes, c'étaient presque exclusivement des modifications mineures, des erreurs de copistes sur des points de détail, ou des différences orthographiques sans importance.

Des découvertes comme les manuscrits de la Mer Morte prouvent indubitablement aux Chrétiens que l'Ancien Testament qu'ils possèdent aujourd'hui est exactement le même que celui qui avait été originellement inspiré par Dieu pour constituer la Bible.

Si l'on ajoute à cela les confirmations apportées par la masse des manuscrits disponibles, en ce qui concerne le Nouveau Testament, il est clair que notre Bible chrétienne est un livre digne de foi et entièrement fiable.

Les manuscrits de la Mer Morte prouvent une nouvelle fois que les copistes des manuscrits bibliques avaient pris un soin extrême pour faire leur travail.

Ces copistes savaient qu'ils étaient en train de recopier la Parole de Dieu. Ils ont donc pris toutes les mesures possibles pour empêcher des erreurs de se glisser dans leur travail. Ils comptaient soigneusement toutes les lignes, tous les mots, toutes les syllabes et toutes les lettres, afin de s'assurer d'une parfaite exactitude.

Comment Dieu a préservé la Bible.

Voici ce que déclare la "Confession de Westminster" : "L'Ancien Testament en Hébreu et le Nouveau Testament en Grec, étant directement inspirés par Dieu, et conservés entièrement purs à travers tous les âges, par le soin tout particulier et la providence du Seigneur, constituent donc des documents authentiques. Ainsi, dans tous les sujets de controverse en matière de foi, l'Eglise doit laisser le dernier mot aux Ecritures."

La Confession de Westminster souligne un point essentiel. En effet, Dieu, qui, par Sa puissance et Son contrôle souverain, a inspiré les Ecritures, va certainement continuer à exercer Sa puissance et Son contrôle souverain pour préserver ces mêmes Ecritures.

En fait, le texte même de la Bible nous montre de quelle manière Dieu a préservé Sa Parole.

En étudiant de quelle manière JESUS-Christ considérait l'Ancien Testament, nous pouvons voir qu'Il accordait une pleine confiance aux Ecritures, qu'Il avait Lui-même préservées tout au long des siècles !

JESUS-Christ n'a jamais mis en doute la véracité des Ecritures que connaissaient Ses contemporains. Nous pouvons donc en déduire que le texte de l'Ancien Testament qui était disponible à Son époque était parfaitement fiable, et traduisait parfaitement la Parole divine qui avait été révélée aux auteurs originaux.

JESUS considérait les copies dont Il disposait à Son époque comme pleinement conformes aux textes originaux, et Il leur reconnaissait une pleine autorité.

Le respect avec lequel JESUS et Ses apôtres considéraient le texte de l'Ancien Testament dont ils disposaient exprime leur confiance fondamentale dans la manière avec laquelle Dieu, dans Sa providence, avait préservé ces copies et ces traductions, pratiquement identiques aux originaux inspirés.

Avant de dire que la Sainte Bible est altérée,
ta religion a telle les Textes originaux de ton Livre pour prouver si ta croyance est humaine ou divine ?

Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19568
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La Sainte Bible et la science Empty
MessageSujet: Re: La Sainte Bible et la science   La Sainte Bible et la science Icon_minipostedVen 13 Mar 2015, 8:40 pm

Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
 

La Sainte Bible et la science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS )-