*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Le jeûne spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19294
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Le jeûne spirituel   Mer 20 Fév 2013, 6:05 pm

La nourriture,un thème biblique

Dans la Bible, tout commence avec le partage de la "pomme" entre Adam et Eve. Et les récits présentant toutes sortes de repas y sont nombreux. Sans parler de la main nourricière de Dieu ... Ainsi Elie, pourchassé par la reine Jézabel, jeûne pendant 40 jours, puis, à bout de forces il s’allonge sur le sol en disant :« C’est fini, je vais mourir. » A ce moment –là, un ange arrive et le nourrit. Quant au peuple d’Israël qui erre dans le désert durant 40 années, il est sauvé par la manne qui tombe du ciel. Dieu intervient dans la vie des hommes pour les nourrir non seulement en esprit, mais aussi d’une manière plus matérielle. Et lorsque JESUS, poussé au désert, va jeûner pendant 40 jours : quelle sera la première tentation du Malin ? La nourriture...

Les orthodoxes attachent au jeûne une importance toute particulière parce que, à l'image de JESUS dans le désert, il permet de s'ouvrir aux réalités de l'Esprit, à travers le combat spirituel. Car, comme nous le montre le récit de JESUS au désert, le jeûne n’est pas quelque chose d’anodin. C’est un geste qui provoque des réactions violentes de la part des forces du mal. Les orthodoxes situent le Carême dans cet perspective : le jeûne nous rendant plus faible, le Carême est un temps de combat spirituel qui invite chaque croyant à un travail intérieur.


Une discipline sur soi-même


C'est en se privant de nourriture, que l'on découvre ce qui essentiel pour survivre. Or, " l'homme ne vit pas que de pain..." Le jeûne aide à maîtriser ses appétits et aiguise d'autant notre notre soif de Dieu.
Les fidèles orthodoxes sont invités à jeûner non pas de leur propre volonté mais sous la direction d'un père spirituel. Je demande aux fidèles de ma paroisse de supprimer la viande et dans la mesure du possible les laitages. Les moines orthodoxes, eux, observent un jeûne beaucoup plus strict : abstention de toute nourriture d’origine animale (viande, poisson ayant une arête, laitages, œufs) graisses et vin… Ce jeûne de la nourriture invite à d'autres formes de privations, comme le jeûne de télévision(supprimer les émissions récréatives ou frivoles) et les revues du même type. En contre-partie, je leur demande lire au moins un évangile,si ce n’est les quatre, et ainsi se rapprocher de Dieu par cet effort, et par une prière plus assidue.
Le jeûne conjugal est aussi préconisé, mais de fait il est déjà ancré en profondeur dans notre tradition. Les couples orthodoxes pratiquants ont l'habitude de pratiquer l'abstinence un jour avant, et un jour après l'eucharistie. Dans notre société d'abondance, cet apprentissage de la liberté face à nos dépendances n'est pas vraiment populaire. Alors qu'il y a des danseurs, des sportifs, des stars qui sont capables de se discipliner de façon drastique, ascétique, pourquoi est-ce que, nous chrétiens, nous ne pourrions pas nous soumettre à une discipline de ce genre, alors que nous sommes là pour montrer la valeur spirituelle et humaine du jeûne, dans ce qu’on appelle le partage ?


Le partage communautaire, une réalité


« Tu jeûneras pour partager cette nourriture avec les pauvres » disait saint Jean Chrysostome. Pour notre petite communauté, comme pour l'ensemble de la communauté orthodoxe, le jeûne n'est pas qu'un simple effort sur soi, il s'ouvre sur le partage en communauté avec "le pauvre". Ainsi, dans notre paroisse, les sommes qui équivalent à notre privation de nourriture ou de divertissement sont mises de côté. Elle sont ensuite rassemblées et versées dans ce que nous appelons la quête de Carême. Après Pâques, cet argent sera envoyé à des œuvres humanitaires ici en France, en Roumanie, ou au Liban... Nous sommes peu nombreux mais il est essentiel pour nous de faire ce geste d'offrande, car il crée un lien entre ces gens en souffrance et nous qui vivons dans des conditions plus favorables. Ce temps de jeûne personnel, de partage et de prière est vécu en étroite relation avec notre petite communauté, qui nous aide à en supporter l'exigence, tant il est vrai que le jeûne en France est autrement plus difficile, que dans un pays comme la Russie où vous êtes porté par une communauté élargie.

Suite et autres sujets :

http://croire.com/Definitions/Vie-chretienne/Jeune/Le-jeune-dans-la-tradition-orthodoxe

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

MessageSujet: Re: Le jeûne spirituel   Mer 20 Fév 2013, 10:26 pm




---- REFLEXION :


1 - Le titre porte a confusion , car logiquement

2 - Le jeune veut dite ABSTENTION DE ....

3 - Et spirituel veut dire nourriture spirituel

4 - DONC le jeune spirituel veut dire de

5 - S`abstenir de se nourrir spirituellement scratch ?

6 - Et ce n`est pas le cas ici , car on parle de

7 - Nourriture pour le corps et non pour l`ame .

8 - PARCONTRE .... tu fais un rapprochement entre

9 - Le jeune et la spiritualite , ce qui est VRAI et LOGIQUE

10 - Mais le titre porte quand meme a confusion confused .

11 - J`aurais donne comme titre

12 - " les effets spirituels sur le jeune "



AMICALEMENT : SPIRITANGEL
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19294
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le jeûne spirituel   Mer 20 Fév 2013, 10:46 pm

Il existe aussi le jeun médical, voilà pourquoi j'ai rajouté "spirituel ".

Dans une démarche religieuse, le jeun apporte des fruits spirituels.



Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

MessageSujet: Re: Le jeûne spirituel   Mer 20 Fév 2013, 11:00 pm






---- REPLIQUE :




@Nicodème a écrit:
Il existe aussi le jeun médical,
voilà pourquoi j'ai rajouté "spirituel ".

Dans une démarche religieuse, le jeun apporte des fruits spirituels.






1 - OUI .... j`ai aussi pense a " jeune religieux " comme titre






AMICALEMENT : SPIRITANGEL
Revenir en haut Aller en bas
Mister Be
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 13/10/2011
Masculin
Messages : 4200
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Juif messianique

MessageSujet: Re: Le jeûne spirituel   Mer 20 Fév 2013, 11:30 pm

Quel est le rapport entre la nourriture terrestre et la nourriture spirituelle
Le sens des jeûnes
Il existe des jours durant lesquels la communauté d'Israël jeûne à cause des malheurs qui touchèrent nos ancêtres et afin de réveiller les cœurs vers les chemins de la repentance. Cette conduite nous rappellera nos mauvaises actions identiques à celles de nos pères, et qui furent la cause de nos souffrances. Par le souvenir de ces évènements nous pourront revenir en nous améliorant ainsi qu'il est dit : Ils confesseront leur faute ainsi que la faute de leur père. "
(Rambam Lois du Jeûne. V, 1)

Ainsi pour notre maître Rambam, il s'agit d'évoquer la faute de nos pères que dans un seul but : prendre conscience que nous n'agissons pas mieux qu'eux, et que si nous avions vécu en 70, nous aurions vu le Temple et Jérusalem détruits sous nos yeux. C'est pourquoi ces jours sont des temps d'une introspection intérieure, de bilan moral et spirituel afin de revenir vers Hachem, car le jeûne n'est pas un but en soi, mais un moyen de se repentir. Ainsi qu'il est dit à propos des Ninivites : " Et Hachem vit leurs actions " et le Talmud (Taanit 16a) de commenter : " Il ne vit pas les sacs ni le jeûne, mais leurs (bonnes) actions ".

C'est pourquoi, on n'utilisera pas ce jour pour flâner ou se consacrer à des futilités, même si on ne peut s'absenter de son travail, on évitera les vains bavardages, car l'essentiel n'est pas dans le jeûne mais dans la prise de conscience de son éloignement d'Hachem et dans le désir de faire le bien selon Sa volonté. Tel est le sens de cette mitsva instituée par nos prophètes (sur eux la paix) de jeûner le 17 tamouz, le 9 av, le 3 tichri et le 10 tévet.

Mais ces jeûnes doivent aussi nous rappeler l'unité du peuple d'Israël et la valeur de Jérusalem comme le cœur même de cette unité. C'est pourquoi chacun réfléchira durant cette période aux trois piliers de notre identité, comme cela est mentionné par rabbi Yéhouda Halevi dans son Kouzari : am Israël, torat israël et erets israël, le peuple, la Torah et la Torah d'Israël.

Et que l'Eternel (que son nom soit exalté) réalise la promesse annoncée par le prophète Zacharie (sur lui la paix) et qu'Il transforme les quatre jours de deuil en jours de joie et d'allégresse.






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12277
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Le jeûne spirituel   Lun 25 Fév 2013, 7:28 pm




Le jeûne dans l'Église catholique et l'Église orthodoxe,

Le jeûne est une pratique courante dans l'Église catholique et orthodoxe où il est considéré comme une pratique de pénitence qui permet de prendre conscience de ses manquements et de se rapprocher de Dieu (voir Matt IV 2 Lc IV 1-4). Il consiste en une privation volontaire de nourriture : lors d'un jour jeûné le fidèle ne fait qu'un seul repas de la journée (traditionnellement à midi), qu'il peut compléter par de légères collations le matin et le soir comme du pain et de l'eau ou encore une soupe. Le jeûne est souvent associé à l'abstinence de viande, une autre pratique pénitentielle ; cependant ce sont deux pratiques différentes : certains jours sont consacrés au jeûne, d'autres à l'abstinence, et certains aux deux. Dans l'Église orthodoxe, comme dans l'Église catholique romaine, le jeûne est demandé aux personnes souhaitant recevoir la communion, cette pratique est appelée le jeûne eucharistique. Pour les catholiques, avant la réforme liturgique du concile Vatican II, le jeûne commençait la veille à partir de minuit jusqu'à la communion. Aujourd'hui, l'Église Catholique demande un jeûne d'une heure minimum avant de recevoir la communion. (Canon 919 du Nouveau Code de Droit canonique, 1983).

Jeûne eucharistique.

De même, pendant la période de Carême (les 40 jours qui précèdent Pâques) et de l'Avent (4 semaines précédant Noël dans l'Église catholique romaine et les 40 jours qui précèdent l'Avent dans l'Église Orthodoxe), à la suite du Christ le jeûne est fortement recommandé[réf. nécessaire][travail inédit ?], même si les obligations sont moins formelles qu'autrefois. Dans le code de droit canonique de 1983 le jeûne est obligatoire le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint et l'abstinence tous les vendredis de l'année en mémoire de la Passion du Christ. Cependant il est pratiqué tous les jours du Carême chez les moines et les moniales[réf. nécessaire]. Dans les Églises orientales, le jeûne quadragésimal est beaucoup plus sévère : les fidèles se privent de toute nourriture d'origine animale (viande, lait, œufs, fromage) et les restrictions alimentaires sont plus importantes. Sous le règne de Charlemagne (VIIIe – IXe siècles) le premier capitulaire saxon édicté vers 785 prévoit la peine de mort pour les Saxons ne respectant pas le précepte. Hors ces cas extrêmes, qu'il convient de replacer dans leur contexte, la violation du jeûne pouvait valoir de sévères pénitences.

Le vendredi est le jour consacré à l'abstinence et par extension au jeûne dans la semaine. Quelque peu tombée en désuétude, l'abstinence du vendredi a quasiment disparue ; néanmoins elle reste une obligation théorique, de même que le jeûne du Mercredi des Cendres et du Vendredi Saint. Chez les premiers chrétiens c'était un jour de jeûne total : les jeûnes du mercredi et du vendredi étaient obligatoires autrefois par une loi de l'église et appelés « Jeûnes de station » ou « jeûne de none, » il y avait aussi le « demi-jeûne », le « Jeûne de Carême » (ou de la quadragésime) et le « Jeûne de superposition ».



Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le jeûne spirituel   Mar 26 Fév 2013, 3:36 am

Merci ,RAMOSI pour les infos que tu nous donnes
Revenir en haut Aller en bas
 

Le jeûne spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE MYSTERE DU MAL - LE COMBAT SPIRITUEL
» A l'Accompagnement Spirituel
» Le Combat Spirituel
» Testament spirituel de Mère Teresa
» et après le mariage spirituel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-