*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Conversions forcées au Pakistan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12182
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Conversions forcées au Pakistan !   Mer 18 Juil 2012, 6:51 pm




PAKISTAN – Conversions forcées « contraires à la dignité humaine » : soutien des chrétiens au nouveau projet de loi
Agenzia Fides , le 21 juin 2012 à 11:04



Lahore (Agence Fides) – Les conversions et les mariages forcés sont « contraires à la dignité humaine, aux droits humains, aux libertés fondamentales de chaque individu inscrites par DIEU dans tout être humain ». C’est pourquoi, « en tant que chrétiens, nous soutenons avec vigueur le projet d’une nouvelle loi qui empêche les abus qui intéressent en particulier les minorités religieuses hindoues et chrétiennes ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides le Père James Channan, OP, Directeur du Peace Centre de Lahore, en première ligne dans la promotion du dialogue interreligieux et des droits des minorités religieuses au Pakistan.
Selon le Père Channan – qui a été par le passé Secrétaire de la Commission épiscopale pour le Dialogue et Consulteur du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux – « l’initiative de la Commission nationale pour les Minorités religieuses relative à un nouveau projet de loi devant bloquer les conversions et les mariages forcés est très importante et représenterait un progrès en ce qui concerne l’harmonie et la paix au Pakistan ». C’est pourquoi la communauté chrétienne « la soutien avec vigueur, afin de contribuer au développement, au progrès et à la construction d’une nation tolérante, pacifique, pleinement respectueuse des droits humains ». Le projet de loi proposé par la Commission prévoit, entre autre, que les convertis à l’islam ne peuvent se marier pendant un délai d’au moins six mois après leur conversion et qu’un magistrat et non plus un agent de police, sera chargé d’enregistrer, de manière indépendante, les déclarations des présumés convertis (voir Fides 14/06/2012).
La question agite actuellement le pays à tous les niveaux. Ces jours derniers, l’homme politique hindou, Bherulal Balani, a dénoncé le fait qu’un parlementaire appartenant au Pakistan People Party (PPP), le parti actuellement aux affaires, soit impliqué dans l’enlèvement et la conversion de jeunes filles hindoues, remarquant « l’indifférence du parti en question face au phénomène des conversions forcées », revenu sur le devant de la scène au cours des mois derniers suite au cas de Rinkle Kumari, Asha Kumari et Lata Fumari, trois jeunes hindoues converties de force à l’islam. La communauté hindoue a également menacé une « émigration de masse si des mesures ne sont pas prises immédiatement afin de mettre fin aux conversions forcées » comme cela a été indiqué récemment par le Conseil hindou du Pakistan, devant une assemblée de plus de 400 responsables des communautés hindoues des provinces du Sindh et du Béloutchistan.
Les représentants du Pakistan Dalit Solidarity Network ont également demandé au gouvernement de prendre acte de l’enlèvement de jeunes filles Dalit et de leur conversion forcée à l’islam, dénonçant la discrimination sociale et économique dont font l’objet les communautés les plus pauvres et les plus marginalisées.
Selon Paul Bhatti, Conseiller spécial du Premier Ministre chargé de l’Harmonie interreligieuse, les causes principales des conversions forcées sont la pauvreté, l’analphabétisme, l’ignorance et l’injustice sociale. (PA) (Agence Fides 19/06/2012)



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12182
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Conversions forcées au Pakistan !   Ven 20 Juil 2012, 7:21 pm




Pakistan : une chrétienne séquestrée et convertie de force à l’islam

Le 13 juin 2011


Farah Hatim, une infirmière chrétienne âgée de 24 ans, a été enlevée et convertie de force à l’islam le 8 mai dernier, à Rahim Yar Khan (sud du Punjab). Zeehan Iliyas, un employé de banque musulman souhaitait l’épouser de force. Le cas de la jeune fille, séquestrée et rouée de coups, a été signalé à l’Agence Fides par la Fondation Masihi qui s’occupe de la défense des chrétiens au Pakistan. Elle a vraisemblablement signé sous la torture une déclaration dans laquelle elle affirme s’être convertie volontairement et librement. « Il s’agit seulement d’un expédient pour couvrir les coupables. Farah présente d’évidents signes de mauvais traitements et des blessures ».

Le juge appelé à se prononcer dans le cadre de cette affaire, Khurshid Shah, les a ignorés, ainsi que l’a expliqué la famille de la jeune femme. « L’ensemble du système protège les coupables. Les accointances sont flagrantes » a déclaré la Fondation Masihi à Fides.

Rizwan Paul, Président d’une ONG d’inspiration chrétienne « Life for All », a indiqué à Fides : « Le Sud du Punjab est un paradis pour les extrémistes. Le nombre de cas de persécution envers des chrétiens est en hausse et de nombreux cas demeurent cachés. Souvent, comme dans le cas de Farah, il existe des complicités au sein de la police et du monde politique et l’injustice prévaut. La haine et la discrimination contre les chrétiens sont très diffuses et les autorités sont pour le moins indifférentes ».

La police a également cherché, selon Fides, à arrêter les deux frères de Farah afin d’intimider la famille et la convaincre d’abandonner la poursuite.

La famille musulmane dans laquelle se trouve désormais Farah continue à affirmer que la jeune femme a quitté de son plein gré sa famille d’origine. Selon des sources de Fides en revanche, il s’agit d’un cas emblématique de jeune femme chrétienne enlevée et convertie de force. « Nous en enregistrons des dizaines », indique à Fides une religieuse catholique présente au Punjab.


Mgr Lawrence Saldanha

« Il sera très difficile de remporter cette bataille et d’obtenir le retour de la jeune femme » a commenté pour Fides S.Exc. Mgr Lawrence Saldanha, Archevêque émérite de Lahore, qui fut pendant plusieurs années Président de la Conférence épiscopale. « La loi n’est pas en notre faveur, les pressions sont fortes sur les chrétiens et sur les fonctionnaires publics » note-t-il. « Nous avons connaissance de nombreux cas semblables à celui-ci et de nombreux autres ne sont jamais connus parce que les chrétiens sont menacés et ont peur de s’exposer. Il s’agit de violations flagrantes des droits de l’homme, de la liberté de conscience et de religion ».

Les cas de conversions forcées à l’islam, de viols et de mariages forcés augmentent au Pakistan. On en dénombre plus de 700 par an. Les victimes de ces phénomènes sont surtout les jeunes femmes chrétiennes ou hindoues, les plus vulnérables dans la mesure où elles appartiennent à des communautés pauvres, sans défense, marginalisées et donc facilement exposées aux abus, aux menaces et aux violences. Souvent, elles n’ont pas même le courage de porter plainte.

Selon des sources de Fides, la prochaine étape pourrait être l’introduction d’un recours devant la Haute Cour de Lahore de la part de l’Eglise.

L’observateur du Saint Siège aux Nations Unies, Mgr Silvano Tomasi, a affirmé qu’une « révision du système judiciaire » était nécessaire afin que les droits des minorités puissent être réellement protégés. Il a indiqué qu’une intervention du Conseil de l’ONU pour les Droits de l’Homme, dans le cas de Farah Hatim, serait souhaitable.


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: Re: Conversions forcées au Pakistan !   Ven 20 Juil 2012, 8:25 pm

On en revient toujours à la loi du plus forts, enfin ici la loi du plus puissant.

Et là, il n'est pas question de terrorisme dans le sens où on l'entend.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
 

Conversions forcées au Pakistan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La conversion forcée à L'islam
» Pakistan : Des groupes terroristes somment d’éliminer le ministre Bhatti
» Iran: De nombreuses conversions au Christ!
» URGENT : non à la loi anti-blasphème au Pakistan !
» Pétition contre la torture des ours au Pakistan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-