*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Encore des Chrétiens tués au Nigéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 29 Avr 2012, 4:55 am

Rappel du premier message :





Nigeria : Encore des Chrétiens pris pour cible pendant deux messes ce Dimanche 29 avril 2012,


Pendant le déroulement de deux services religieux chrétiens, une attaque à la bombe et des tirs ont fait environ vingt morts dimanche matin à Kano (Nigéria).


Une victime de l'attaque de Kano au Nigeria est évacuée, le 29 avril 2012 DR/Capture d'écran RFI


Une forte explosion et des tirs nourris ont transformé les messes qui se déroulaient en plein air sur le campus de l'université de Kano, en pleine tragédie, dimanche matin. Un reporter de l'AFP, présent sur place a vu six cadavres atteints par des balles près de l'endroit où le premier des services religieux avait lieu. Plus tard, l'homme a vu une douzaine de corps amoncelés derrière les locaux de l'université mais n'a pas pu s'en approcher pour les décompter. Des instruments de musique et des restes de repas avaient été abandonnés par les fidèles assistant à l'autre messe, a constaté ce journaliste.


Des explosifs, des armes à feu, des bombes artisanales...

Selon un porte-parole militaire, le lieutenant Iweha Ikedichi, les assaillants ont utilisé des explosifs et des armes à feu. Des témoins indiquent que les assaillants ont surgi à bord d'une voiture et de motos, ouvrant le feu et lançant des bombes artisanales. De plus, des fidèles qui s'enfuyaient, ont été abattus. « Ils ont d'abord attaqué la messe qui se déroulait en plein air à la faculté de médecine », a déclaré un témoin. « Ils lançaient leurs explosifs et tiraient des coups de feu, provoquant une grande panique parmi les fidèles. Ils les ont ensuite poursuivis, leur tirant dessus. Ils ont aussi attaqué un autre service dans le complexe sportif ».


La secte islamiste Boko Haram (qui signifie en langue haoussa : « l'éducation occidentale est un péché ») a mené de nombreuses attaques, essentiellement dans le nord du pays, qui ont fait plus de 1.000 morts depuis la mi-2009. Elle a notamment revendiqué l'attaque du 20 janvier dernier dans Kano, au cours de laquelle une série coordonnée d'attentats à l'exposif et de tirs avaient tué 185 personnes. Jeudi, au moins neuf personnes, dont un kamikaze, ont été tuées dans la capitale, Abuja, et à Kaduna, une grande ville du nord, au cours de deux attentats visant pour la première fois des journaux de ce pays régulièrement secoué par des attaques meurtrières d'islamistes. Ces actions, dimanche, n'ont pas été revendiquées.






Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 7:05 am

Je m'en fous des religieux je ne les écoute jamais..!! :fourire:

Tu sais pourquoi? parce que Mouhammed nous a déjà prévenu qu'à la fin des temps, y aura des hommes religieux dangereux sources de tous les maux..!! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 01/06/2011
Messages : 13578

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 7:17 am



@ sonouche,


Citation :
Bin oui, je suis devenue une terroriste qui persécute les Chrétiens du Nigeria maintenant..Et je vais être jugée pour ça..non non, je suis en train de persécuter les Chrétiens de mon village et j'ai envi d'égorger mon oncle Chrétien et mon beau frère Agnostique..! oh stp tu te trompes de personne..


Mais non, sonouche, nous sommes absolument persuadé que tu n'est pas une terroriste, ni même une sympathisante,

Nous parlons d'une situation générale, qui te dépasse, et qui nous dépasse également,

Mais qui mérite que l'on y pense !



Cela dit, je doûte qu'il y ait beaucoup de Chrétiens dans ton village ?

En tout cas si tu vis en Algérie ?




























Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 08/01/2009
Messages : 14835

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 8:05 am

@yacoub a écrit:
Ne pratique pas la taquiya, ça ne marche plus, même les plus nigauds des chrétiens connait les vidéos du cheikh Al Quardaoui qui dit à voix haute
son ambition de conquérir la terre entière à l'islam

l
Merci pour cette vidéo Youcef
Quand je vois ce mec de l'UOIF mentir comme il respire ... il pratique la taqiya à merveille et dire qu'ils ont droit de parole pignon sur rue en France !
Et dire que les français n'y voient rien surtout hollande et sa copine Aubry double face:
Aujourd'hui
Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Aubry_10

et demain peut-être pour aller à la piscine, hommes exclus bien entendu:
Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Musulm10
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14835
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 8:19 am

sonouche a écrit:
Je m'en fous des religieux je ne les écoute jamais..!! :fourire:

Tu sais pourquoi? parce que Mouhammed nous a déjà prévenu qu'à la fin des temps, y aura des hommes religieux dangereux sources de tous les maux..!! Twisted Evil
Ben que si tu les écoute.

Tu vas à la mosquée donc tu les écoute !

Et si tu n'écoute pas l'imam tu es une mauvaise musulmane

Et si tu ne vas pas à la mosquée tu es aussi une mauvaise musulmane et tu seras très mal vue, vu que tu es une femme, c'est triplement grave pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 6:57 pm





Nigeria : 20 chrétiens crucifiés le jour... de Pâques

mardi 10 avril 2012


C’est décidément devenu un rituel macabre au Nigeria : chaque fête chrétienne y entraîne inévitablement son lot de suppliciés ; déjà à Noël 2011, il y avait eu une série d’attaques des églises dont la plus meurtrière a eu lieu à Abuja et fait 44 morts. Autant dire que la tradition a été de nouveau respectée dans ce Nigeria où l’intolérance prospère.


Cette fois, le dimanche de Pâques dernier, deux attentats à la bombe on fait vingt morts et une dizaine de blessés près d’une église à Kaduna ainsi qu’un nombre indéterminé de blessés à Jos.

Pendant donc que le Christ ressuscitait, des illuminés, ivres de sang, crucifiaient une vingtaine de fidèles dont le tort était de s’être rendus à l’église pour l’une des plus importantes fêtes de la chrétienneté. On ne sait plus vraiment ce qu’il faut penser à propos de ce Nigeria, qui est en train de s’enfoncer chaque jour un peu plus dans les abîmes de l’intolérance.

Au moment où nous tracions ces lignes, le coup n’avait pas encore été revendiqué, mais tout semblait indiquer que cela portait le même sceau : celui de Boko Haram, la secte qui sème la désolation depuis des années au Nigeria.

On ne sait pas quel précepte de l’islam recommande de tuer aveuglément des innocents, et ces gens, qui prétendent agir au nom d’Allah, peuvent être assurés d’aller brûler éternellement dans les flammes de la Géhenne.

Non ! Aucune religion digne de ce nom n’encourage le meurtre, et ceux qui prétendent agir ainsi au nom de l’islam sont, en réalité, des mécréants qui ne croient ni en Dieu ni en Satan et qui jettent ainsi le discrédit sur toute une religion.

N’oublions pas le délitement progressif de l’Etat nigérian qui semble d’autant plus impuissant face au péril que, de plus en plus, des voix se lèvent pour suspecter la collusion de certains responsables administratifs et sécuritaires avec Boko Haram.

Si on en vient même à douter de la probité de ceux qui sont chargés de faire respecter la loi et régner l’ordre, c’est que le mal qui ronge pernicieusement la société nigériane est assez profond, et on a beau tourner la question sous toutes ses coutures, on ne sait véritablement pas trop par quel bout la prendre pour la résoudre.











Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14835
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 8:44 pm

@RAMOSI a écrit:




Nigeria : 20 chrétiens crucifiés le jour... de Pâques

mardi 10 avril 2012


C’est décidément devenu un rituel macabre au Nigeria : chaque fête chrétienne y entraîne inévitablement son lot de suppliciés ; déjà à Noël 2011, il y avait eu une série d’attaques des églises dont la plus meurtrière a eu lieu à Abuja et fait 44 morts. Autant dire que la tradition a été de nouveau respectée dans ce Nigeria où l’intolérance prospère.


Cette fois, le dimanche de Pâques dernier, deux attentats à la bombe on fait vingt morts et une dizaine de blessés près d’une église à Kaduna ainsi qu’un nombre indéterminé de blessés à Jos.

Pendant donc que le Christ ressuscitait, des illuminés, ivres de sang, crucifiaient une vingtaine de fidèles dont le tort était de s’être rendus à l’église pour l’une des plus importantes fêtes de la chrétienneté. On ne sait plus vraiment ce qu’il faut penser à propos de ce Nigeria, qui est en train de s’enfoncer chaque jour un peu plus dans les abîmes de l’intolérance.

Au moment où nous tracions ces lignes, le coup n’avait pas encore été revendiqué, mais tout semblait indiquer que cela portait le même sceau : celui de Boko Haram, la secte qui sème la désolation depuis des années au Nigeria.

On ne sait pas quel précepte de l’islam recommande de tuer aveuglément des innocents, et ces gens, qui prétendent agir au nom d’Allah, peuvent être assurés d’aller brûler éternellement dans les flammes de la Géhenne.

Non ! Aucune religion digne de ce nom n’encourage le meurtre, et ceux qui prétendent agir ainsi au nom de l’islam sont, en réalité, des mécréants qui ne croient ni en Dieu ni en Satan et qui jettent ainsi le discrédit sur toute une religion.

N’oublions pas le délitement progressif de l’Etat nigérian qui semble d’autant plus impuissant face au péril que, de plus en plus, des voix se lèvent pour suspecter la collusion de certains responsables administratifs et sécuritaires avec Boko Haram.

Si on en vient même à douter de la probité de ceux qui sont chargés de faire respecter la loi et régner l’ordre, c’est que le mal qui ronge pernicieusement la société nigériane est assez profond, et on a beau tourner la question sous toutes ses coutures, on ne sait véritablement pas trop par quel bout la prendre pour la résoudre.

Je pense que les autorités nigérianes ferment un oeil sur les agissements de sur les assassins et agissent mollement pour "protéger" les chrétiens de la région.

L'entente implicite est à mon avis trop criante !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 05 Mai 2012, 11:20 pm

@BenJoseph a écrit:
sonouche a écrit:
Je m'en fous des religieux je ne les écoute jamais..!! :fourire:

Tu sais pourquoi? parce que Mouhammed nous a déjà prévenu qu'à la fin des temps, y aura des hommes religieux dangereux sources de tous les maux..!! Twisted Evil
Ben que si tu les écoute.

Tu vas à la mosquée donc tu les écoute !

Et si tu n'écoute pas l'imam tu es une mauvaise musulmane

Et si tu ne vas pas à la mosquée tu es aussi une mauvaise musulmane et tu seras très mal vue, vu que tu es une femme, c'est triplement grave pour toi.

J'ai un cerveau quand même qui me permet de distinguer les bonnes paroles des mauvaises.. Et Allah nous ordonne d'utiliser ce Cerveau, c'est une obligation, c'est le devoir de tout Musulman de faire fonctionner ces neurones..!!
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14835
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 06 Mai 2012, 1:21 am

sonouche a écrit:
@BenJoseph a écrit:
sonouche a écrit:
Je m'en fous des religieux je ne les écoute jamais..!! :fourire:

Tu sais pourquoi? parce que Mouhammed nous a déjà prévenu qu'à la fin des temps, y aura des hommes religieux dangereux sources de tous les maux..!! Twisted Evil
Ben que si tu les écoute.

Tu vas à la mosquée donc tu les écoute !

Et si tu n'écoute pas l'imam tu es une mauvaise musulmane

Et si tu ne vas pas à la mosquée tu es aussi une mauvaise musulmane et tu seras très mal vue, vu que tu es une femme, c'est triplement grave pour toi.

J'ai un cerveau quand même qui me permet de distinguer les bonnes paroles des mauvaises.. Et Allah nous ordonne d'utiliser ce Cerveau, c'est une obligation, c'est le devoir de tout Musulman de faire fonctionner ces neurones..!!
Bien te fasse !
Mais l'impression que j'en retire ce n'est pas le cas pour certains sur ce forum et dans la société qu'ils soient de France et de Navarre ou d'Alérie !
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedLun 07 Mai 2012, 7:20 pm




Rencontre avec le responsable d'AED (Aide à l'Eglise en détresse) de retour du Nigéria,




Spoiler:
 
















Revenir en haut Aller en bas
spin
.
.
spin

Date d'inscription : 14/09/2011
Masculin
Messages : 126
Pays : France
R E L I G I O N : elle n'a qu'un fidèle...

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedLun 07 Mai 2012, 8:03 pm

@RAMOSI a écrit:
Il est heureux et significatif que les Chrétiens du Nigéria n'aient pas pris les armes pour se défendre,
(mais jusqu'à quand ?)
Il me semble (je vais essayer de retrouver) qu'il y a eu des exactions contre des musulmans, regrettables mais un peu prévisibles, dans des régions majoritairement chrétienne.

Les chrétiens et animistes du sud Soudan ont fini par obtenir leur indépendance, au prix de plus d'un million de morts, et rien ne dit que c'est définitif. Idem, en gros, à Timor oriental.

à+
Revenir en haut Aller en bas
http://bouquinsblog.blog4ever.com
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 17 Juin 2012, 3:36 am




Et pendant ce temps là, au Nigéria,

17 Juin 2012

Nigeria: triple attentat à la bombe contre des églises dans le nord

Trois attentats à la bombe ont visé dimanche des églises chrétiennes de l'Etat de Kaduna, dans le Nord du Nigeria, faisant un nombre indéterminé de victimes dans une région régulièrement secouée par des violences imputées au groupe islamiste Boko Haram, ont rapporté des témoins et responsables.

AFP

"Des attentats suicides ont visé des églises des quartiers de Wusasa et Sabongari de (la ville de) Zaria ainsi que de la zone de Trikania à Kaduna", capitale de l'Etat du même nom, a dit le portge-parole de la police de l'Etat, Aminu Lawan.

"Il y a certainement des victimes mais nous devons encore vérifier le nombre de blessés et tués", a-t-il dit à l'AFP alors que, selon des habitants, les morts pourraient être nombreux parmi les fidèles.

Les attaques ont d'abord visé deux églises de Zaria.

L'agence d'Etat pour les gestion des situations d'urgence (NEMA) et des habitants ont indiqué que les explosions s'étaient produites dans deux secteurs de la ville déjà frappée dans le passé par le groupe islamiste Boko Haram.

"La NEMA confirme que deux explosions ont eu lieu à Wusasa et Sabongari. Des sauveteurs et des agents de sécurité se sont rendus sur place", a déclaré son porte-parole Yushau Shuaib dans un communiqué


17 jui 15:07
Nigeria: triple attentat à la bombe contre des églises dans le nord

17 jui 14:40
Triple attentat à la bombe contre des églises au Nigeria


Des habitants ont dit craindre que de nombreux fidèles aient trouvé la mort dans les attentats qui ont été commis contre la cathédrale catholique du Christ Roi et l'église évangélique de la Bonne Nouvelle.

Peu après, des responsables indiquaient qu'un troisième attentat à la bombe s'était produit contre une église de la ville de Kaduna, distante de quelques dizaines de kilomètres de Zaria.

Selon le porte-parole de la MEMA dans la ville, Aliyu Mohammed, l'attaque a visé l'église de Sharon.

Aucun bilan officiel des différentes attaques n'était disponible et personne ne les avait dans l'immédiat revendiquées mais le groupe islamiste Boko Haram, auteur de nombreux attentats anti-chrétiens, a récemment déclaré qu'il continuerait à s'en prendre aux églises.

A Zaria, une fidèle du quartier de Wusasa a dit que "beaucoup de gens dans l'église avaient été blessés" mais a ajouté ne pas avoir vu de mort.

A Sabongari, dans la même ville, un habitant a rapporté que l'église avait été gravement endommagée. "Il est évident qu'il y a des morts vue l'ampleur des dégats et le feu", a dit Mahmud Hamza à l'AFP.

Un autre habitant a ajouté que des "corps apparemment sans vie vu de loin étaient retirés de l'église".

Dimanche dernier déjà, des attentats revendiqués par les islamistes de Boko Haram avaient visé deux églises du centre et du nord-est du Nigeria, faisant quatre morts, dont un kamikaze, et une cinquantaine de blessés.

Un porte-parole des islamistes avait déclaré que ces attaques voulaient démonter que le groupe restait actif malgré les opérations de répression des forces de sécurité.

"L'Etat nigérian et les chrétiens sont nos ennemis et nous lancerons des attaques contre l'Etat et son appareil sécuritaire ainsi que contre les églises jusqu'à ce que nous achevions notre but qui est d'établir un Etat islamique à la place de l'Etat laic", avait-il dit.

Boko Haram multiplie depuis mi-2009 les attentats contre les responsables gouvernementaux, les forces de sécurité et les minorités chrétiennes dans les villes du nord à majorité musulmane. Ces violences ont fait plus d'un millier de morts depuis cette date.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec quelque 160 millions d'habitants, est divisé entre un nord majoritairement musulman et un sud à dominante chrétienne plus riche grace au pétrole.




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 17 Juin 2012, 5:49 pm




Intolérance Religieuse au Nigéria, et conséquences,


Suite aux attentats du Dimanche 17 Juin 2012,



Nigeria: 36 morts dans une vague d'attentats anti-chrétiens et des émeutes

De Victor ULASI (AFP) – Il y a 13 heures

KADUNA — Au moins 36 personnes ont été tuées et une centaine blessées dans les attentats ayant visé dimanche des églises de l'Etat de Kaduna (nord du Nigeria), et les émeutes de chrétiens en colère qui ont suivi, selon des bilans de la police et des secours.

Selon la police, 16 personnes ont été tuées dans les explosions dans trois églises et un responsable de la Croix Rouge dans la ville de Kaduna, a indiqué à l'AFP que les secours avaient "pour l'instant récupérer les corps de 20 personnes" tuées dans émeutes, pour la plupart brûlées. Un précédent bilan faisait état de 21 morts et 101 blessés.

Les attentats, dont des attaques suicide, ont eu lieu en un intervalle de près d'une heure à Zaria et Kaduna, les deux principales villes de l'Etat du même nom, où un couvre-feu immédiat de 24 heures a été décrété par les autorités locales.

"Des attentats suicides ont visé des églises des quartiers de Wusasa et Sabongari de (la ville de) Zaria, ainsi que dans le quartier de Trikania à Kaduna", a indiqué un porte-parole de la police de l'Etat, Aminu Lawan.

Deux autres explosions ont ensuite visé deux églises de Kaduna, dans les quartiers de Nassarawa et Barnawa, au sud de la ville, a affirmé un responsable de la NEMA. Mais la police n'a pas confirmé ces possibles attaques ni leurs objectifs supposés.

A Zaria, les explosions ont visé vers 8H35 à dix minutes d'intervalle la cathédrale catholique du Christ Roi et l'église évangélique de la Bonne Nouvelle. A Kaduna, c'est l'église de Shalom qui a été visée vers 9H30, dans des faubourgs sud de la ville à majorité chrétienne.

"Au total, seize personnes sont mortes du fait des explosions dans les trois églises", a précisé dans un communiqué un porte-parole de la police, Frank Mba.

"J'ai vu une voiture foncé vers l'église (de Shalom), elle a tout de suite explosé, tuant un soldat et deux gardes de sécurité", a raconté un témoin à Kaduna, Joseph Emmanuel.

Ces attaques n'ont pas été revendiquées, mais le groupe islamiste Boko Haram, auteur de nombreux attentats anti-chrétiens, a récemment déclaré qu'il continuerait à s'en prendre aux églises.

A Zaria, une fidèle du quartier de Wusasa a dit que "beaucoup de gens dans l'église avaient été blessés". A Sabongari, dans la même ville, un habitant a rapporté que l'église avait été gravement endommagée. "Il est évident qu'il y a des morts vue l'ampleur des dégâts et le feu", a dit Mahmud Hamza à l'AFP.

Un autre habitant a ajouté que des "corps apparemment sans vie vu de loin étaient retirés de l'église".

Des foules de chrétiens en colère se sont ensuite livré à des représailles contre des musulmans dans un faubourg majoritairement chrétien de la ville de Kaduna.

Les émeutiers, essentiellement des jeunes chrétiens, ont monté des barricades sur la grande route menant au sud vers la capitale fédérale Abuja, notamment dans les localités de Trijania, Gonin Gora et Sabon Tasha, s'en prenant aux automobilistes ressemblant à des musulmans.

Un correspondant de l'AFP a vu dix cadavres de ces victimes lynchées et évacués vers la morgue, a constaté un correspondant de l'AFP.

Dimanche dernier déjà, des attentats revendiqués par les islamistes de Boko Haram avaient visé deux églises du centre et du nord-est du Nigeria, faisant quatre morts, dont un kamikaze, et une cinquantaine de blessés.

Un porte-parole des islamistes avait déclaré que ces attaques voulaient démontrer que le groupe restait actif malgré les opérations de répression des forces de sécurité.

"L'Etat nigérian et les chrétiens sont nos ennemis et nous lancerons des attaques contre l'Etat et son appareil sécuritaire ainsi que contre les églises jusqu'à ce que nous achevions notre but qui est d'établir un Etat islamique à la place de l'Etat laïc", avait-il dit.

Le Saint-Siège a vigoureusement condammné ces nouveaux attentats contre des lieux de culte chrétiens et leur "caractère systématique", "signe d'un dessein absurde de haine".

Boko Haram multiplie depuis mi-2009 les attentats notamment dans les villes du nord à majorité musulmane qui ont fait plus d'un millier de morts. Ces attaques visent essentiellement les membres des forces de sécurité, les responsables gouvernementaux et les lieux de culte chrétiens.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec quelque 160 millions d'habitants, est divisé entre un nord majoritairement musulman et un sud à dominante chrétienne plus riche grâce au pétrole.

Copyright © 2012 AFP. Tous droits réservés. Plus »



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedLun 18 Juin 2012, 7:30 pm





Monde

Boko Haram revendique les attentats contre des églises au Nigeria

18 juin 2012 à 14:58

Les attentats, qui visaient dimanche des églises du nord du pays, auraient fait plus de 50 morts et 150 blessés.


Le groupe islamiste Boko Haram a revendiqué lundi les attentats suicides commis la veille contre trois églises du nord du Nigeria.

«Allah nous a donné la victoire dans les attaques lancées contre des églises (dans les villes) de Kaduna et Zaria qui ont provoqué la mort de nombreux chrétiens et membres des forces de sécurité», a déclaré dans un message électronique Abul Qaqa, porte-parole du groupe islamiste et auteur de précédentes revendications












Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14835
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMar 19 Juin 2012, 2:56 am

@RAMOSI a écrit:




Monde

Boko Haram revendique les attentats contre des églises au Nigeria

18 juin 2012 à 14:58

Les attentats, qui visaient dimanche des églises du nord du pays, auraient fait plus de 50 morts et 150 blessés.


Le groupe islamiste Boko Haram a revendiqué lundi les attentats suicides commis la veille contre trois églises du nord du Nigeria.

«Allah nous a donné la victoire dans les attaques lancées contre des églises (dans les villes) de Kaduna et Zaria qui ont provoqué la mort de nombreux chrétiens et membres des forces de sécurité», a déclaré dans un message électronique Abul Qaqa, porte-parole du groupe islamiste et auteur de précédentes revendications

.... et ils sont où ces 50000 islamistes pour dénoncer ces crimes de sang, alors qu'Asia Bibi n'a pas fait tomber une seule goutte de sang ?
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMar 19 Juin 2012, 8:06 am

Le musulman est le frère du musulman qu'il soit innocent ou coupable
Il le protègera du non musulman

Mais en terre d'islam la règle qui prévaut est
Moi contre mon frère
Moi et mon frère contre mon cousin
Moi, mon frère et mon cousin contre l'étranger.

Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMar 10 Juil 2012, 7:37 pm






08/07/2012

Nigeria: Boko Haram revendique les massacres du week-end et menace d'autres attaques

(AFP) – Il y a 21 heures

KANO — Le groupe islamiste Boko Haram a revendiqué mardi les massacres qui ont fait plus de 100 morts chrétiens ce week-end dans le centre du Nigeria, attribués officiellement à des éleveurs musulmans, et a menacé de frapper à nouveau à Kano (nord).

Abul Qaqa, qui se présente comme porte-parole de Boko Haram, a exprimé dans un communiqué "sa joie devant le succès des attaques que (le groupe a) lancées (...) dans l'Etat du Plateau contre des chrétiens et agents des forces de sécurité, dont des membres de l'Assemblée nationale".

"Quant au grand public, en particulier les habitants de Kano qui se mêlent de ce combat en soutenant les forces de sécurité, ils devraient tirer les leçons de ce qui est arrivé aux habitants du quartier de Kurna", ajoute-t-il.

Des habitants de ce quartier de Kano, la deuxième ville du pays, ont été récemment la cible de Boko Haram après avoir arrêté et remis à la police un membre présumé du groupe. Boko Haram a, à plusieurs reprises dans le passé, promis de s'attaquer à ceux qui collaborent avec les forces de police.

La police et des responsables civils de l'Etat du Plateau ont attribué le massacre d'au moins 80 agriculteurs chrétiens samedi et celui de 22 chrétiens, dont deux parlementaires, dimanche, à des éleveurs de bétail musulmans Foulani en conflit avec les cultivateurs chrétiens.

Parmi les victimes du massacre de dimanche figurent un sénateur fédéral, Gyang Dantong, et le chef de la majorité du Parlement de l'Etat du Plateau, Gyang Fulani.

Boko Haram menace à nouveau

"Nous poursuivrons notre traque des responsables gouvernementaux où qu'ils soient. Ils ne connaîtront plus la paix", dit le communiqué de Boko Haram, un groupe radical à l'origine de nombreux attentats en particulier dans le nord musulman mais aussi dans le centre du Nigeria.

Un membre de la police de l'Etat du Plateau a déclaré mardi à l'AFP que "si Boko Haram était impliqué, c'est parce que les Foulani les ont invités à participer" aux attaques. Il a réaffirmé que pour la police, les auteurs des attaques sont des Foulani.

Selon les autorités de la région, plus de 100 chrétiens ont été tués en deux temps le week-end passé dans l'Etat du Plateau, situé sur la zone de contact entre le sud du Nigeria, majoritairement chrétien, et le nord principalement peuplé de musulmans.

Lors du premier assaut samedi, au moins 80 personnes ont été tuées avec des armes à feu et des machettes dans plusieurs villages, selon le porte-parole du gouverneur du Plateau, Pam Ayuba.

Au moins 22 autres personnes ont ensuite péri dimanche, au cimetière de Barkin-Ladi, à 90 km de la capitale locale Jos, alors qu'elles participaient aux funérailles des victimes de la veille, a ajouté M. Ayuba.

Les attaques contre des chrétiens d'ethnie Berom ont été attribuées par les autorités à des hommes armés de l'ethnie Foulani, aussi appelés Peuls, une tribu pastorale musulmane ayant de fortes revendications territoriales.

Le sénateur Dantong et le député Fulani appartenaient à l'ethnie des Berom, ont indiqué la police ainsi que des responsables de l'Etat du Plateau.

En janvier, Boko Haram avait revendiqué le meurtre de 17 commerçants chrétiens dans l'Etat d'Adamawa (nord-est). La police avait conclu ultérieurement qu'il s'agissait d'un conflit entre communautés.

Depuis l'été 2009, Boko Haram a revendiqué des attentats ayant fait plus de 1.000 morts. Son attaque la plus meurtrière a fait 185 morts le 20 janvier dernier à Kano.






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedVen 13 Juil 2012, 7:35 pm



Les fanatiques de Boko Haram s'en prennent maintenant aux Musulmans modérés,

Nigeria: cinq morts dans un attentat suicide dans le Nord

(AFP) – Il y a 11 heures

KANO — Un attentat suicide visant l'un des plus hauts dignitaires religieux au Nigeria a fait cinq morts à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno (nord) et base présumée de l'organisation islamiste Boko Haram, a indiqué un responsable de la police à l'AFP.

Le kamikaze, qui "visait des dignitaires religieux de retour des prières du vendredi, a été tué dans l'explosion", a précisé Bala Hassan, chef de la police de Borno. "Cinq personnes ont été tuées", a-t-il ajouté.

Le plus haut dignitaire musulman de l'Etat, Umar Garbai el-Kanemi, était sans doute la cible de cette attaque, selon le vice-gouverneur Zannah Mustapha.

M. Mustapha a déclaré que ce dernier faisait partie du groupe qui stationnait devant la mosquée près de la résidence du dignitaire après les prières.

Un jeune homme d'à peu près 16 ans s'est approché du groupe et a actionné ses explosifs, éclaboussant de sang et de chair les vêtements du dignitaire, a raconté M. Mustapha.

Le jeune homme porteur de la bombe est mort dans l'explosion, en plus des cinq fidèles.

"C'est DIEU qui m'a sauvé et qui a sauvé aussi notre chef, nous devrions être morts à présent", a encore déclaré M. Mustapha. Il a précisé à l'AFP qu'il se trouvait près du dignitaire lorsque le porteur de bombe s'est approché et qu'ils n'ont échappé que de peu tous les deux à la mort.

Le lieutenant-colonel Sagir Musa de la Force militaire conjointe (JTF) à Borno a indiqué que l'explosion avait eu lieu à environ 14H10 GMT et que les deux soldats chargés de la garde de M. el-Kanemi avaient été "grièvement blessés" dans l'attaque.

Cet attentat n'a pas été revendiqué, mais le groupe Boko Haram a souvent manifesté sa haine du dignitaire, symbole de la tradition musulmane dans le nord du Nigeria et revendiqué l'assassinat en 2011 du frère de M. el-Kanemi.

Boko Haram a affirmé vouloir instaurer un Etat islamiste dans le nord du Nigeria et poursuit les leaders religieux musulmans pour que le gouvernement donne à ses membres l'autorité religieuse.

Il s'attaque également aux responsables gouvernementaux.

Dans un communiqué lundi, l'organisation avait affirmé: "Nous poursuivrons notre traque des responsables gouvernementaux où qu'ils soient. Ils ne connaîtront plus la paix".

L'organisation est présente au Nigeria depuis 2002, mais s'est lancée dans une campagne violente à la mi-2009. Depuis l'été 2009, Boko Haram a revendiqué des attentats ayant fait plus de 1.000 morts. Son attaque la plus meurtrière a fait 185 morts le 20 janvier dernier à Kano.

L'escalade des violences dans le Nord et l'incapacité du gouvernement à y mettre fin a intensifé les critiques contre le président Goodluck Jonathan.


Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMer 18 Juil 2012, 7:06 pm




Nigeria : week-end noir pour les chrétiens



Selon un bilan fourni dimanche par les autorités nigérianes, au moins 37 personnes sont mortes ce week-end au cours d’attaques perpétrées par des islamistes contre des villages chrétiens près de Jos, dans le centre du Nigéria.

Dimanche, un sénateur fédéral et un député ont été tués alors qu’ils participaient aux funérailles des victimes assassinées la veille. Dans un communiqué, le président du sénat nigérian, David Mark, troisième personnage de l’Etat, a déclaré qu’ »en tant que nation, nous devons nous élever contre ceux qui voudraient nous faire revenir à l’état sauvage où la vie n’avait que peu ou pas du tout de valeur ».

Aucun groupe n’a encore revendiqué les attaques, mais les attentats visant les chrétiens nigérians sont habituellement perpétrés par le groupe islamiste Boko Haram opérant dans le pays.

Depuis la victoire du chrétien Jonathan Goodluck lors des élections présidentielles du 16 avril 2011, le Nigeria est en proie à une vague de violences. Les islamistes de Boko Haram, qui luttent pour une application stricte de la charia dans le pays, ont déjà revendiqué des dizaines d’attentats.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMar 07 Aoû 2012, 9:12 pm



Si ça ne se passait pas, nous n'en parlerions pas !



Nigéria. Une tuerie fait 19 morts dans une église


7 août 2012 à 19h52
.
Des hommes ont ouvert le feu lors d'un office dans un temple évangélique du centre du Nigeria, tuant le pasteur et dix-huit fidèles, ont annoncé mardi les autorités.


"L'attaque par des hommes armés inconnus s'est produite à 20 h 20 et a visé la Deeper Life Church lors de l'office normal de lundi soir. Sur place nous avons vu quinze personnes mortes, dont le pasteur l'église", a déclaré le lieutenant-colonel Gabriel Olorunyomi, chef de la force militaire commune (JTF) de l'Etat de Kogi.

Après l'attaque, quatre autres personnes ont succombé à leurs blessures, a-t-il précisé, portant le bilan à 19 morts. Elle n'a pas été revendiquée pour le moment.

"Les islamistes veulent dresser les chrétiens contre les musulmans"
Il ne s'agit pas d'une "persécution des chrétiens par les musulmans", a assuré l'archevêque d'Abuja, ce mardi, sur les ondes de radio Vatican.

Selon lui, "l'unique logique" derrière cette action est de "dresser les chrétiens contre les musulmans" et fomenter "un chaos généralisé, pensant qu'ils pourront peut-être ainsi mettre en oeuvre leurs projets".

"Les musulmans nigérians nous ont dit que (les terroristes) sont des personnes qui n'appartiennent pas à leurs rangs", a-t-il noté, en relevant que ces terroristes ont "attaqué aussi des mosquées".

Un chantage du groupe Boka Haram sur le président
Dans une vidéo mise en ligne ce samedi, le chef présumé du groupe Boka Haram, a qualifié Barack Obama de "terroriste" après la décision de Washington de le placer sur la liste noire anti-terroriste des Etats-Unis.

Dans la même vidéo, il a demandé au président nigérian Goodluck Jonathan de démissionner et de se convertir à l'islam.

Ce dimanche, le président Jonathan a condamné ce "chantage".

"Quand les Nigerians ont voté pour le président Jonathan à l'élection présidentielle de 2011, ils savaient qu'ils élisaient un chrétien (...) En tant que président, il est le dirigeant des chrétiens et des musulmans", a souligné son porte-parole.

C. P., avec l'AFP





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 28 Oct 2012, 8:33 pm



Encore une attaque des Islamistes contre une Eglise...,

Ces Islamistes, à force d'insister dans la répétition de leurs attentats, finissent par arriver à leurs fins, qui semblent être une guerre de Religion entre Chrétiens et Musulmans, car cette fois ci, il y a eu des représailles...,

Ce qui bien sûr est regrettable, mais malheureusement inévitable, surtout dans le contexte du Nigéria !

Citation :
Nigeria : attentat meurtrier contre une église

Publié le 28.10.2012, 15h17 | Mise à jour : 15h57

Le nord-est du Nigeria, depuis jeudi sous les attaques répétées du groupe islamiste Boko Haram, comptait et enterrait ses morts dimanche, et des centaines d'habitants s'enfuyaient avec leur famille et leurs biens de la ville de Potiskum, où au moins 30 personnes ont été tuées. | DR

Un attentat à la voiture piégée visant une église catholique dimanche à Kaduna, suivi d'actes de représailles de chrétiens en colère, a fait au moins dix morts et 145 blessés dans cette métropole du nord du Nigeria, en proie à des attaques meurtrières menées par le groupe islamiste Boko Haram.

Au moins sept personnes ont été tuées lors de l'explosion. Trois autres sont mortes lors des représailles qui ont suivi.

Armés de machettes et de bâtons, des jeunes chrétiens sont descendus dans les rues de Kaduna, s'en prenant à des personnes pouvant être musulmanes alors que leur colère explosait de nouveau en raison des attaques répétées visant des églises au cours des derniers mois.

Des groupes de chrétiens ont d'abord frappé un chauffeur-taxi sur une mobylette, avant de s'emparer de son engin, de le jeter sur lui puis de l'inonder d'essence et de le brûler vif. Un responsable des services de secours a confirmé la mort du chauffeur, déclarant que les secours n'avaient pas pu le sauver car les agresseurs étaient trop violents.Les corps de deux autres hommes vraisemblablement tués par la foule en colère pouvaient être vus près de l'église.


Les principales attaques d'églises depuis fin 2011
2011
4 nov: au moins 150 morts dans le nord-est au cours d'une série d'attaques revendiquées par Boko Haram contre des églises et des postes de police notamment à Damaturu.

25 déc: vague d'attaques, revendiquées par la secte et visant notamment des églises: 49 morts dont un kamikaze. L'attentat le plus meurtrier (44 morts) se produit à l'extérieur d'une église en périphérie d'Abuja.

2012
6 jan: des hommes armés ouvrent le feu sur un rassemblement de chrétiens en deuil: 17 morts à Mubi (nord-est). Au moins dix morts lors d'une attaque dans une église de Yola.

11 mars: plus de dix tués dans un attentat suicide contre une église de Jos (centre) et les violences qui suivent, le 2e visant une église de cette ville en 15 jours (trois morts) revendiqué par Boko Haram.

8 avr: attentat à la bombe le dimanche de Pâques près d'une église de Kaduna (nord): au moins 41 morts. Le 29, également dans le Nord, une vingtaine de personnes sont tuées dans une attaque à la bombe et des tirs nourris pendant deux services religieux chrétiens dans une université de Kano.

3 juin: un kamikaze tente de faire exploser une voiture piégée dans une église de Bauchi (nord-est), tuant au moins quinze personnes à proximité. Le 17, des attentats revendiqués par Boko Haram visent trois églises à Kaduna et Zaria (nord), provoquant un cycle de représailles entre chrétiens et musulmans. Plus de 100 morts en une semaine.

6 août: des hommes armés ouvrent le feu lors d'un office dans un temple évangélique à Okene (Etat de Kogi, centre), tuant au moins 19 personnes, selon l'armée. L'attaque n'est pas revendiquée. Une autre église d'Okene avait été visée par un attentat à la bombe en juillet, mais l'explosion n'avait pas fait de victimes.

23 sept: au moins deux morts et 40 blessés dans une attaque kamikaze visant une église catholique dans l'Etat de Bauchi.

28 oct: Attentat suicide contre une église à Kaduna, suivi par des actes de représailles: au moins huit morts et 145 blessés (services de secours). Un correspondant de l'AFP a été témoin d'actes de représailles menés par des chrétiens en colère, au cours desquels un homme a été aspergé d'essence avant d'être brûlé vif.


Des gens armés de machettes dans les rues

Auparavant, le porte-parole des services de secours nigérians avait déclaré qu'un kamikaze avait essayé de projeter sa voiture piégée à l'intérieur de l'église pendant le service religieux mais qu'il semblait avoir heurté une barrière.
Mais des témoins ont déclaré de leur côté que le kamikaze avait continué à conduire après avoir heurté le mur de barrière de l'église et poursuivi sa route à l'intérieur de l'église.
«Tout à coup il a foncé à grande vitesse et a enfoncé le mur de l'église, poursuivant sa route à l'intérieur de l'église», a indiqué un témoin Samuel Emmanuel.

«J'ai d'abord pensé que le conducteur avait perdu le contrôle de son véhicule. Soudain, il y a eu une énorme explosion quand le véhicule a atteint le bâtiment. Il y avait de la poussière, du feu et de la fumée partout», a-t-il raconté.
Dans les rues de Kaduna, un journaliste de l'AFP a vu des gens, dont certains étaient armés de machettes, en train de crier «Pourquoi l'église?», alors que des responsables locaux tentaient d'appeler au calme. En juin dernier, les Observateurs de France24 avaient recueilli le témoignage saisissant d'un chrétien de Kaduna persécuté par Boko Haram.

L'explosion s'est produite dans le quartier Malali à Kaduna, cible à plusieurs reprises d'attaques attribuées au groupe islamiste radical Boko Haram.
Des habitants de Kaduna avaient fait état d'une forte explosion près de cette église catholique. «Il y a eu une forte explosion et j'ai vu de la fumée dans le ciel», a déclaré un habitant de Kaduna.
Cette explosion a choqué les habitants de Kaduna, déjà frappée par les violences meurtrières attribués aux islamistes du groupe radical Boko Haram.
Ce nouvel attentat, qui n'a pas été revendiqué, survient en plein week-end de la fête musulmane de l'Aïd.

2.800 morts depuis 2009

En juin, Boko Haram - qui veut instaurer la charia (loi islamique) dans le nord, a revendiqué sa responsabilité dans trois attaques suicide visant des églises dans l'Etat de Kaduna, où est située la ville du même nom, qui ont provoqué des émeutes sanglantes. Des dizaines de personnes ont été tuées dans ces violences.
Les attentats de Boko Haram dans le centre et le nord du Nigeria, ainsi que leur répression ont fait plus de 2.800 morts depuis 2009. La plupart des violences ont été commises dans l'Etat de Borno, où Boko Haram a été fondée.

Pays le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria compte 160 millions d'habitants, dont environ la moitié sont musulmans.
Le président nigérian Goodluck Jonathan a récemment déclaré que le groupe essayait de déclencher un conflit entre les deux religions. Des Nigerians ont fait état de leur exaspération devant l'incapacité des forces de police à enrayer les attaques de Boko Haram, et ont averti qu'il y aurait davantage de représailles si les violences venaient à se poursuivre.
Plusieurs chefs de l'église évangélique ont déclaré que des chrétiens seraient forcés de se défendre eux-mêmes si rien n'était fait pour mettre un terme aux attaques sanglantes.



LeParisien.fr



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 10 Nov 2012, 7:54 pm




Et pendant ce temps là, au Nigéria, les violences se poursuivent,




Citation :
Nouveaux attentats au Nigeria: Wole Soyinka s'insurge contre la violence

Il ne se passe pas un jour au Nigeria sans attaque dans le nord-est du pays. Des hommes armés ont tué ce vendredi 9 novembre trois policiers et incendié un poste de police, trois églises et une école dans cette région en proie à des attaques répétées du groupe islamiste Boko Haram. L’écrivain Wole Soyinka a qualifié ces violences d’«incontrôlables».


C’est vers trois heures du matin, ce vendredi 9 novembre 2012 que des hommes armés ont fait irruption à bord de plusieurs voitures, dans la ville de Buni Yadi, au sud de Damaturu, dans l’Etat de Yobe. Selon des témoignages concordants, les assaillants se sont dirigés vers le poste de police. Ils ont lancé des explosifs et incendié le bâtiment, puis ils ont brûlé trois églises et une école primaire de la ville.


Deux jours plus tôt, des hommes armés avaient attaqué avec des explosifs un commissariat de police, une école primaire et deux tours de télécommunications, dans la ville de Fika, située non loin de là.


Ces assauts n’ont pas été revendiqués mais les soupçons se portent sur le groupe fondamentaliste Boko Haram. A la suite des récentes opérations musclées des forces de sécurité nigérianes contre de présumés islamistes, les attaques ont certes diminué d’intensité, mais elles n’en restent pas moins quasi-quotidiennes dans le nord-est du pays.


Des violences que Wole Soyinka, prix Nobel de littérature 1986, a qualifié de «complètement incontrôlables». En marge d’une conférence, ce vendredi à Lagos, l’écrivain a fustigé «ceux qui ont fait du meurtre d’innocents leur philosophie» et il a estimé que toute ouverture de négociation avec la secte serait une «conciliation consternante.»

Source : Rfi





Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMar 20 Nov 2012, 7:36 pm



Boko Haram

Idéologie Islamisme

Peuple engagé dans la propagation de l'enseignement du Prophète et du jihad (arabe: جماعة اهل السنة للدعوة والجهاد, Jama'atu Ahlu Sunna Lidda'awati Wal Jihad), plus fameux par son nom haoussa Boko Haram, est une organisation terroriste au Nigeria. Fondée par Mohamed Yusuf en 2002, l'organisation a l'objectif de faire appliquer strictement la charî'a dans tout le pays.

Le groupe, activement combattu par les forces armées nigérianes, s'est illustré par une série de violences à l'encontre du gouvernement, des chrétiens et de la population musulmane des régions où ils sont implantés. Prônant un islam radical et rigoriste, l'idéologie du mouvement s'inspire des Talibans d'Afghanista, rejetant la modernité et visant à instaurer la charia dans les États au Nord du pays.

Idéologie

Le nom de 'Boko Haram' signifie « L'éducation occidentale est un péché ». Boko (signifiant en français « Livre ») est un alphabet latin créé par les Européens pour transcrire la langue haoussa et par dérivation, il désigne l'école laïque. Haram est un mot arabe signifiant « interdit » ou « illicite » dans l'islam. Se revendiquant de l'islamisme salafiste et des Talibans afghans, Boko Haram, contrairement aux autres mouvements terroristes islamistes, est une secte. Son discours est très hétérodoxe par rapport à l'Islam, en effet, selon Marc-Antoine Pérouse de Montclos, spécialiste du Nigeria, chargé de recherche à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), « la doctrine de Boko Haram ne correspond pas vraiment au modèle wahhabite: c'est une secte qui endoctrine et a recours à la magie. Certains fidèles de Boko Haram portent des grigris, cela ne ressemble pas vraiment à Al-Qaeda. » Dénonçant la constitution nigériane comme calquée sur les valeurs occidentales, Boko Haram souhaite instaurer la charia et un État islamique sur l'ensemble du Nigeria. Le gouverneur Aliyu estime ainsi que la plupart des activités du groupe sont en fait anti-islamiques et anti-charî'a.

Selon l'avis d'experts, en réponse à des rumeurs prêtant à la secte des liens avec Al-Qaïda, les deux groupuscules poursuivent des objectifs différents. Bien que tous deux opposés à la modernité et aux valeurs occidentales, Boko Haram se distingue par des attaques essentiellement anti-gouvernementales et non envers des intérêts occidentaux. De plus, ses membres se revendiquent des Talibans afghans sans pour autant entretenir de liens directs avec eux.

Cependant, à partir de 2010 et surtout des attentats de l'été 2011, il est possible que Boko Hakam ait tissé des liens avec Al-Qaida au Maghreb islamique (l'ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat algérien).




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 02 Déc 2012, 10:01 pm




Nigeria: 11 morts dans un double attentat contre une église


Créé le 25-11-2012 à 17h16 - Mis à jour à 18h41


Onze personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans un double attentat suicide qui a détruit dimanche une église protestante au sein d'une caserne dans la ville de Jaji (Etat de Kaduna) dans le nord du Nigeria, a indiqué l'armée. (c) Afp


KADUNA (Nigeria) (AFP) - Onze personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans un double attentat suicide qui a détruit dimanche une église chrétienne au sein d'une caserne d'une ville du nord du Nigeria, a indiqué l'armée.

"Il y a eu deux attentats suicide à dix minutes d'intervalle, aujourd'hui ( dimanche), à l'école protestante militaire St Andrew, dans la ville de Jaji", située à une trentaine de kilomètres de Kaduna (Etat de Kaduna), a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée, le général Bola Koleosho.

Un kamikaze a d'abord lancé un bus contre l'église, faisant exploser le véhicule piégé juste après la fin du service religieux. Puis un véhicule garé à l'extérieur a explosé dix minutes plus tard, a-t-il expliqué.

Ce nouvel attentat contre des chrétiens s'inscrit dans une série d'attaques meurtrières attribuées au groupe islamiste Boko Haram.

Le mois dernier, dans la ville de Kaduna, un attentat à la voiture piégée visant une église catholique et des actes de représailles de chrétiens en colère avaient fait au moins 10 morts et 145 blessés.

Cette fois, "onze personnes, pour la plupart des fidèles, ont été tués et trente blessés ont été admis dans des hôpitaux", a annoncé le général Koleosho. Des soldats figurent parmi les victimes mais leur nombre n'a pas été précisé.

Un militaire qui a tenu à garder l'anonymat a assuré que la première explosion, après le service religieux, "n'avait pas fait de blessés". "Mais des fidèles se sont rassemblés sur les lieux pour regarder les dégâts et c'est alors qu'une seconde explosion s'est produite", a relaté cet officier.

On ignorait dans un premier temps comment les kamikazes avaient pu pénétrer dans la caserne, alors que les mesures de sécurité ont normalement été renforcées en raison des nombreuses attaques des islamistes.

L'agence nationale de gestion des situations d'urgence (NEMA) a confirmé qu'une "explosion s'était produite dimanche dans un établissement militaire de l'État de Kaduna, vraisemblablement dans un lieu de culte".

Boko Haram - qui se réclame des talibans afghans et dont le nom en langue Haoussa signifie "l'éducation occidentale est un péché" - a déclaré vouloir instaurer un Etat islamique.

Les violences attribuées à la secte et leur répression sanglante par les forces de l'ordre ont fait, selon les estimations, plus de 3.000 morts depuis 2009.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, et premier producteur de pétrole du continent, est divisé entre le Nord, majoritairement musulman, et le Sud à dominante chrétienne.





Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14835
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 02 Déc 2012, 10:27 pm

@RAMOSI a écrit:



Nigeria: 11 morts dans un double attentat contre une église


Créé le 25-11-2012 à 17h16 - Mis à jour à 18h41


Onze personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans un double attentat suicide qui a détruit dimanche une église protestante au sein d'une caserne dans la ville de Jaji (Etat de Kaduna) dans le nord du Nigeria, a indiqué l'armée. (c) Afp


KADUNA (Nigeria) (AFP) - Onze personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans un double attentat suicide qui a détruit dimanche une église chrétienne au sein d'une caserne d'une ville du nord du Nigeria, a indiqué l'armée.

"Il y a eu deux attentats suicide à dix minutes d'intervalle, aujourd'hui ( dimanche), à l'école protestante militaire St Andrew, dans la ville de Jaji", située à une trentaine de kilomètres de Kaduna (Etat de Kaduna), a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée, le général Bola Koleosho.

Un kamikaze a d'abord lancé un bus contre l'église, faisant exploser le véhicule piégé juste après la fin du service religieux. Puis un véhicule garé à l'extérieur a explosé dix minutes plus tard, a-t-il expliqué.

Ce nouvel attentat contre des chrétiens s'inscrit dans une série d'attaques meurtrières attribuées au groupe islamiste Boko Haram.

Le mois dernier, dans la ville de Kaduna, un attentat à la voiture piégée visant une église catholique et des actes de représailles de chrétiens en colère avaient fait au moins 10 morts et 145 blessés.

Cette fois, "onze personnes, pour la plupart des fidèles, ont été tués et trente blessés ont été admis dans des hôpitaux", a annoncé le général Koleosho. Des soldats figurent parmi les victimes mais leur nombre n'a pas été précisé.

Un militaire qui a tenu à garder l'anonymat a assuré que la première explosion, après le service religieux, "n'avait pas fait de blessés". "Mais des fidèles se sont rassemblés sur les lieux pour regarder les dégâts et c'est alors qu'une seconde explosion s'est produite", a relaté cet officier.

On ignorait dans un premier temps comment les kamikazes avaient pu pénétrer dans la caserne, alors que les mesures de sécurité ont normalement été renforcées en raison des nombreuses attaques des islamistes.

L'agence nationale de gestion des situations d'urgence (NEMA) a confirmé qu'une "explosion s'était produite dimanche dans un établissement militaire de l'État de Kaduna, vraisemblablement dans un lieu de culte".

Boko Haram - qui se réclame des talibans afghans et dont le nom en langue Haoussa signifie "l'éducation occidentale est un péché" - a déclaré vouloir instaurer un Etat islamique.

Les violences attribuées à la secte et leur répression sanglante par les forces de l'ordre ont fait, selon les estimations, plus de 3.000 morts depuis 2009.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, et premier producteur de pétrole du continent, est divisé entre le Nord, majoritairement musulman, et le Sud à dominante chrétienne.

A se demander si le gouvernement (et les musulmans) n'est pas implicitement de connivence.

Depuis le temps.....quand même !
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedLun 03 Déc 2012, 12:16 am



@ BenJoseph,


Le pire, c'est que petit à petit et à force d'insister,

Et indépendamment du fait que tuer (en particulier tuer des hommes à cause de leur Religion) va à l'encontre des Commandements de DIEU,

Ils amènent les Chrétiens à ressentir un désir de vengeance,

Qui est contraire à l'essence du christianisme !








Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedLun 03 Déc 2012, 10:41 am






---- REPLIQUE :


@RAMOSI a écrit:


@ BenJoseph,


Le pire, c'est que petit à petit et à force d'insister,

Et indépendamment du fait que tuer (en particulier
tuer des hommes à cause de leur Religion) va à
l'encontre des Commandements de DIEU,

Ils amènent les Chrétiens à ressentir un désir de vengeance,

Qui est contraire à l'essence du christianisme !












1 - Il ne faut pas leur en vouloir car ils ne font

2 - Qu`obeir a ALLAH et a Mohamet .... et au coran Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 307887

3 - Tu te soumets ou tu meurs .... Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 631461 POINT .




LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 22447
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedDim 09 Déc 2012, 10:07 pm




Cinquante chrétiens brûlés vifs dans la maison du pasteur

Publié le juillet 21, 2012 par fidepost


C’est par un bilan et une méthode effroyables qu’ont débuté les récentes attaques de musulmans contre des chrétiens dans l’Etat du Plateau au Nigéria le weekend des 7 et 8 juillet derniers. Cinquante chrétiens qui s’étaient réfugiés dans la maison de leur pasteur ont péri par les flammes criminelles, parmi eux des enfants. La police privilégie l’hypothèse d’une collaboration entre des musulmans du voisinage et la secte terroriste Boko Haram qui a revendiqué les attaques. La réalité rejoint ainsi la fiction propagée par une rumeur via courriel au sujet de chrétiens nigérians carbonisés, qui s’appuyait sur une image de cadavres calcinés suite au renversement d’un camion-citerne d’essence en République démocratique du Congo en 2010.

Si la plupart des médias affirment que les chrétiens ont été brûlés vifs, Assist News Service précise que les assaillants ont ouvert le feu sur les chrétiens dans la maison avant d’incendier l’habitation. Si cette version s’avère, elle n’exclut cependant pas une combinaison des méthodes, avec le meurtre par le feu des survivants. Il reste que la manière peut avoir été perçue comme une préfiguration du jugement par le feu censé s’abattre sur ceux qui auront refusé l’islam, selon le Coran.

Première d’une série d’assauts sur une douzaine de villages qui ont nécessité l’intervention de la police et de l’armée, avec d’assez lourdes pertes dans leurs rangs s’élevant à au moins deux policiers et une vingtaine de commandos, l’attaque a ravivé les souvenirs des conflits inter-ethniques et religieux alors sans lien avec Boko Haram. Les divers raids ont fait plus d’une centaine de morts dans plusieurs villages théâtres d’une tension paroxystique entre les Foulanis, ethnie peule majoritairement musulmane, et les Biroms, surtout chrétiens. Deux politiciens de premier plan, un sénateur et un député de l’Assemblée de l’Etat, ont aussi été abattus lors des funérailles des premières victimes. Bien qu’un porte-parole des Foulanis ait déclaré que ces derniers étaient innocents de l’incendie, la police est convaincue que la secte Boko Haram n’a pas pu agir sans bénéficier d’appuis dans la population musulmane locale.

Une utilisation religieuse d’un conflit d’origine économique par Boko Haram

En juin dernier, Boko Haram avait annoncé que 300 islamistes étaient prêts à commettre des attentats-suicides contre les églises du pays ; elle a aussi réaffirmé que les chrétiens ne retrouveraient pas la paix tant qu’ils ne se convertiront pas à l’islam. Sa détermination à tuer est réelle, qu’il s’agisse ou non d’utiliser des kamikazes. Les autorités ne se limitent cependant pas à écouter la seule revendication de la secte. Selon, Innocent Chukwuma, un expert de la justice pénale nigériane, les islamistes qui terrorisent le pays n’auraient pas pu lancer de raid sur ces villages de nulle part, il a fallu un soutien local. Un analyste du Heritage Foundation Africa, Morgan Roach, explique que l’Etat du Plateau se situe hors du territoire habituel de Boko Haram et que l’incendie n’est pas dans les méthodes du groupe armé. Il convient de préciser que Boko Haram perpètre également des attentats dans cette région, mais plutôt dans la capitale fédérée, à Jos. Le président du Gouvernement de la région de Barki Ladi assure que les assaillants ont été guidés par des voisins, au sens large. L’armée a d’ailleurs exigé l’évacuation des villages et lancé une opération contre les présumés coupables.

Les tensions entre Foulanis et Biroms sont habituelles et leurs raisons sont plus économiques que religieuses. Mgr Ignatius Ayau Kaigama, Archevêque de Jos et Président de la Conférence épiscopale du Nigeria, donne d’ailleurs une lecture dépassionnée du conflit : « A mon avis, le problème est de nature économique. Les pasteurs Foulanis se sentent victimes d’une injustice parce que leur bétail est tué ou volé et qu’ils ne sont pas dédommagés pour les pertes subies. Je pense que la colère dérivant de cette situation les pousse à attaquer de cette manière terrible. » Le trésorier de l’Association des éleveurs de bétail Miyatti Allah, AlHaji Husseini Sidi affirme que les Foulanis ne sont pas considérés comme des gens de cet Etat : « Quand nous sommes attaqués, personne ne réagit. Mais quand les Biroms sont ciblés, ça barde ! Nous ne sommes pas heureux de ce qui s’est passé et je peux vous assurer que nous ne les avons pas attaqués. Si quelque chose se produit, c’est habituel pour le Gouvernement de nous accuser. Si les autorités veulent que la paix dure, elles doivent nous traiter équitablement. » Si les dénégations sont largement balayées par les analyses et les témoignages, et par les victimes et par les autorités, les accusations quant à une injustice de traitement méritent d’être prises en compte, tout en considérant que le christianisme et l’islam se retrouvent dans chacune des deux ethnies.

En 2001, 2004 et 2008 déjà, de lourdes violences avaient endeuillé l’Etat du Plateau, majoritairement musulman, et fait plus d’un millier de victimes, la population islamique voyant d’un mauvais œil grandir la participation politique des chrétiens au niveau fédéral. Il y a deux ans, des musulmans peuls avaient attaqué des villages et fait 500 morts, selon les autorités, dont des femmes et des enfants tués à la machette. Deux mois auparavant, en janvier, le nombre de morts avait atteint les 300. La secte Boko Haram qui n’est entrée clairement en guerre contre les chrétiens qu’en 2011 cherche à profiter des rancœurs pour bénéficier de l’aide des musulmans foulanis et donner une motivation confessionnelle à leurs crimes risquant de les fanatiser davantage. Les récents événements ne resteront plus que probablement pas sans lendemain.

Droit d’auteur : JD Amadeus d’Aigre de Ruffec

Reproduction autorisée avec mention http://fidepost.com/





Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedLun 10 Déc 2012, 2:44 am






---- REPLIQUE :


@RAMOSI a écrit:



Cinquante chrétiens brûlés vifs dans la maison du pasteur

Publié le juillet 21, 2012 par fidepost


C’est par un bilan et une méthode effroyables qu’ont débuté les récentes attaques de musulmans contre des chrétiens dans l’Etat du Plateau au Nigéria le weekend des 7 et 8 juillet derniers. Cinquante chrétiens qui s’étaient réfugiés dans la maison de leur pasteur ont péri par les flammes criminelles, parmi eux des enfants. La police privilégie l’hypothèse d’une collaboration entre des musulmans du voisinage et la secte terroriste Boko Haram qui a revendiqué les attaques. La réalité rejoint ainsi la fiction propagée par une rumeur via courriel au sujet de chrétiens nigérians carbonisés, qui s’appuyait sur une image de cadavres calcinés suite au renversement d’un camion-citerne d’essence en République démocratique du Congo en 2010.

Si la plupart des médias affirment que les chrétiens ont été brûlés vifs, Assist News Service précise que les assaillants ont ouvert le feu sur les chrétiens dans la maison avant d’incendier l’habitation. Si cette version s’avère, elle n’exclut cependant pas une combinaison des méthodes, avec le meurtre par le feu des survivants. Il reste que la manière peut avoir été perçue comme une préfiguration du jugement par le feu censé s’abattre sur ceux qui auront refusé l’islam, selon le Coran.

Première d’une série d’assauts sur une douzaine de villages qui ont nécessité l’intervention de la police et de l’armée, avec d’assez lourdes pertes dans leurs rangs s’élevant à au moins deux policiers et une vingtaine de commandos, l’attaque a ravivé les souvenirs des conflits inter-ethniques et religieux alors sans lien avec Boko Haram. Les divers raids ont fait plus d’une centaine de morts dans plusieurs villages théâtres d’une tension paroxystique entre les Foulanis, ethnie peule majoritairement musulmane, et les Biroms, surtout chrétiens. Deux politiciens de premier plan, un sénateur et un député de l’Assemblée de l’Etat, ont aussi été abattus lors des funérailles des premières victimes. Bien qu’un porte-parole des Foulanis ait déclaré que ces derniers étaient innocents de l’incendie, la police est convaincue que la secte Boko Haram n’a pas pu agir sans bénéficier d’appuis dans la population musulmane locale.

Une utilisation religieuse d’un conflit d’origine économique par Boko Haram

En juin dernier, Boko Haram avait annoncé que 300 islamistes étaient prêts à commettre des attentats-suicides contre les églises du pays ; elle a aussi réaffirmé que les chrétiens ne retrouveraient pas la paix tant qu’ils ne se convertiront pas à l’islam. Sa détermination à tuer est réelle, qu’il s’agisse ou non d’utiliser des kamikazes. Les autorités ne se limitent cependant pas à écouter la seule revendication de la secte. Selon, Innocent Chukwuma, un expert de la justice pénale nigériane, les islamistes qui terrorisent le pays n’auraient pas pu lancer de raid sur ces villages de nulle part, il a fallu un soutien local. Un analyste du Heritage Foundation Africa, Morgan Roach, explique que l’Etat du Plateau se situe hors du territoire habituel de Boko Haram et que l’incendie n’est pas dans les méthodes du groupe armé. Il convient de préciser que Boko Haram perpètre également des attentats dans cette région, mais plutôt dans la capitale fédérée, à Jos. Le président du Gouvernement de la région de Barki Ladi assure que les assaillants ont été guidés par des voisins, au sens large. L’armée a d’ailleurs exigé l’évacuation des villages et lancé une opération contre les présumés coupables.

Les tensions entre Foulanis et Biroms sont habituelles et leurs raisons sont plus économiques que religieuses. Mgr Ignatius Ayau Kaigama, Archevêque de Jos et Président de la Conférence épiscopale du Nigeria, donne d’ailleurs une lecture dépassionnée du conflit : « A mon avis, le problème est de nature économique. Les pasteurs Foulanis se sentent victimes d’une injustice parce que leur bétail est tué ou volé et qu’ils ne sont pas dédommagés pour les pertes subies. Je pense que la colère dérivant de cette situation les pousse à attaquer de cette manière terrible. » Le trésorier de l’Association des éleveurs de bétail Miyatti Allah, AlHaji Husseini Sidi affirme que les Foulanis ne sont pas considérés comme des gens de cet Etat : « Quand nous sommes attaqués, personne ne réagit. Mais quand les Biroms sont ciblés, ça barde ! Nous ne sommes pas heureux de ce qui s’est passé et je peux vous assurer que nous ne les avons pas attaqués. Si quelque chose se produit, c’est habituel pour le Gouvernement de nous accuser. Si les autorités veulent que la paix dure, elles doivent nous traiter équitablement. » Si les dénégations sont largement balayées par les analyses et les témoignages, et par les victimes et par les autorités, les accusations quant à une injustice de traitement méritent d’être prises en compte, tout en considérant que le christianisme et l’islam se retrouvent dans chacune des deux ethnies.

En 2001, 2004 et 2008 déjà, de lourdes violences avaient endeuillé l’Etat du Plateau, majoritairement musulman, et fait plus d’un millier de victimes, la population islamique voyant d’un mauvais œil grandir la participation politique des chrétiens au niveau fédéral. Il y a deux ans, des musulmans peuls avaient attaqué des villages et fait 500 morts, selon les autorités, dont des femmes et des enfants tués à la machette. Deux mois auparavant, en janvier, le nombre de morts avait atteint les 300. La secte Boko Haram qui n’est entrée clairement en guerre contre les chrétiens qu’en 2011 cherche à profiter des rancœurs pour bénéficier de l’aide des musulmans foulanis et donner une motivation confessionnelle à leurs crimes risquant de les fanatiser davantage. Les récents événements ne resteront plus que probablement pas sans lendemain.

Droit d’auteur : JD Amadeus d’Aigre de Ruffec

Reproduction autorisée avec mention http://fidepost.com/








1 - Je suis ESTOMAQUE de lire qu`un DIEU puisse demander

2 - A ses soumis de commettre de tels actes , ce n`est plus

3 - Une question de religion mais une question d`education

4 - EDUQUER A HAIR .... POUR MIEUX TUER .... POUR MIEUX TUER .

5 - On ne parle plus de conscience , de spiritualite ou d`amour

6 - MAIS DE GENOCYDE PUR ET SIMPLE ....

7 - L`islam est bien comme le dit YACOUB .... UN FLEAU ....

8 - Je ne considere meme plus ces etres comme appartenant

9 - A la race humaine .... c`est IMPOSSIBLE .... l`homme ne nait

10 - PAS avec cette ideologie de tuer sans aucun remors ....

11 - Cela a ete VOULU ET ENSEIGNE COMME TEL .... POINT .




LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 22447
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMar 25 Déc 2012, 6:34 pm




Nigeria : six chrétiens abattus pendant la messe de minuit


Mots clés : Boko Haram, Nigeria
Par lefigaro.fr Mis à jour le 25/12/2012 à 23:04 | publié le 25/12/2012 à 16:53Réactions (78)

L'église Sainte-Thérèse, à Madalla, avait été visée par un attentat le 25 décembre 2011.Crédits photo : Sunday Aghaeze/AFP


Cette attaque d'une église évangélique au nord du pays porte la marque du groupe islamiste Boko Haram.


Comme l'année dernière, les fêtes de Noël auront été endeuillées par un attentat antichrétien au Nigeria. Des hommes armés ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi une église dans le nord du pays, tuant six personnes, dont le prêtre. «Un groupe d'hommes armés a fait irruption dans le village à minuit et ils sont allés directement dans l'église. (…) Ils ont ouvert le feu et tué le prêtre et cinq fidèles. Puis ils ont mis le feu à l'église», rapporte Usman Mansir, un habitant du village de Peri, près de Potiskum, la capitale économique de l'État de Yobe.

Selon lui, c'est une branche de l'Église évangélique d'Afrique de l'Ouest qui a été visée. Alors que la population de Yobe est majoritairement musulmane, le centre commercial de Potiskum compte une importante minorité chrétienne.

L'attentat, qui n'a pas encore été revendiqué, semble porter la marque de Boko Haram. Ce groupe islamiste affilié à al-Qaida a en effet mené récemment plusieurs attaques à Yobe, proche de la ville de Maiduguri, berceau du groupe. Leur objectif est de créer un État islamique dans le nord du Nigeria, dont les habitants se plaignent d'être délaissés par rapport au Sud, majoritairement chrétien, plus développé et où se trouvent les puits de pétrole.


Une voiture carbonisée près de l'église Sainte-Thérèse à Madalla.Crédits photo : Sunday Aghaeze/AFP


Depuis le début de l'année, Boko Haram a commis 14 attaques contre des églises catholiques ou des rassemblements de fidèles ainsi qu'un attentat contre un temple évangélique.

3000 morts depuis 2009

Ces attaques ont commencé en 2009. Elles ont souvent entraîné des représailles de la part des chrétiens et une dure répression par les forces de l'ordre. Une véritable guerre, qui a déjà fait plus de 3000 morts au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique et principal producteur de brut du continent.

Au Vatican, le pape Benoît XVI a lancé mardi plusieurs appels pour des solutions de paix en Afrique, notamment au Nigeria et au Kenya, frappés par d'«atroces» attentats islamistes visant des lieux de culte. Le pape a demandé «le retour de la concorde au Nigeria, où d'atroces attentats terroristes continuent à faucher des victimes, en particulier parmi les chrétiens, et condamné «les sanglants attentats qui ont touché la population civile et les lieux de culte» au Kenya. Il a aussi évoqué les conflits en RDCongo et au Mali.



Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedVen 04 Jan 2013, 9:15 pm




Nigeria : 15 personnes tuées pendant un office religieux
Le Monde.fr avec AFP | 31.12.2012 à 19h23

Quinze personnes ont été tuées pendant un office religieux au cours d'une attaque contre une église dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris lundi 31 décembre de source officielle.

"Selon notre personnel à Chibok, des assaillants ont attaqué une église pendant le service hier [dimanche] et ont tué 15 personnes", a déclaré Mohammed Kanar, coordinateur régional de l'Agence nationale des situations d'urgence. Selon les premiers éléments, il semble que les victimes aient été tuées par balles, a-t-il ajouté.

Cette attaque survient deux jours après une autre attaque perpétrée à Musari, également dans le nord-est du pays, où 15 chrétiens ont été égorgés dans leur sommeil. Les villes de Musari et Chibok sont toutes deux situées dans l'Etat de Borno, fief du groupe islamiste armé Boko Haram.

La semaine dernière, des hommes armés avaient attaqué une église dans l'Etat de Yobe, tuant six personnes dont le pasteur pendant la messe de Noël, avant de mettre le feu au bâtiment. On estime que les attaques menées par Boko Haram et leur répression sanglante par les forces de l'ordre ont fait environ 3 000 morts dans le pays depuis 2009. Pays le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria compte 160 millions d'habitants, le Sud étant à majorité chrétienne et le Nord à majorité musulmane.



Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedVen 04 Jan 2013, 11:13 pm

Le Nigéria sera forcé comme le Soudan l'a été à la partition car les chrétiens de ce pays seront toujours menacés dans leurs biens et dans leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedSam 06 Juil 2013, 4:52 am

Nigeria : 42 morts dans l'attaque d'un lycée attribuée à des islamistes

6 juillet 2013 à 16:13

La plupart des victimes sont des élèves de l'établissement. Il pourrait s'agir d'une opération de représailles du groupe Boko Haram, auteur de nombreuses attaques similaires par le passé.

Quarante-deux personnes, des élèves pour la plupart, ont été tuées dans l’attaque d’un lycée de l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, par des hommes armés présentés comme des islamistes de Boko Haram, a-t-on appris samedi de source médicale. «Nous avons reçu les cadavres de 42 élèves et membres du personnel de l’établissement public d’enseignement secondaire de Mamudo, la nuit dernière. Certains avaient des blessures par balle et beaucoup des marques de brûlures», a déclaré à l’AFP Haliru Aliyu, de l’hôpital général de la ville de Potsikum (nord-est).

Mamudo est situé à quelque cinq km de Potsikum, grand centre commercial de l’Etat de Yobe, qui est l’un des foyers de l’insurrection de Boko Haram ces derniers mois.

«D’après les témoignages des professeurs et des élèves qui ont survécu à l’attaque, les hommes armés ont rassemblé leurs victimes dans un dortoir, ont jeté des explosifs et ouvert le feu, faisant 42 victimes», a expliqué Aliyu. Il a déclaré que le personnel de sécurité fouillait les buissons autour de l’école, à la recherche d’élèves blessés ayant fui l’attaque. «Jusqu’ici, six étudiants ont été trouvés et sont maintenant traités à l’hôpital pour leurs blessures par balle», a-t-il ajouté.

Un habitant, qui a souhaité rester anonyme, a confirmé le bilan de l’attaque attribuée à Boko Haram. «C’était un spectacle sanglant. Les gens qui se sont rendus à l’hôpital et ont vu les corps ont fondu en larmes. Il y avait 42 corps, des élèves pour la plupart. Certaines dépouilles étaient déchiquetées, d’autres étaient sévèrement brûlées et portaient des impacts de balles», a-t-il dit. Il a expliqué que l’attaque était imputée à la secte islamiste Boko Haram en représailles à la perte de 22 de ses membres au cours d’un raid militaire jeudi dans la ville de Dogon Kuka.

L’armée nigériane mène depuis la mi-mai une offensive de très grande envergure contre Boko Haram dans trois Etats du nord-est -Borno, Yobe et Adamawa- où l’état d’urgence a été décrété. Les attentats de Boko Haram et la répression menée par les forces de sécurité ont fait au moins 3.600 morts depuis le début de l’insurrection en 2009, selon l’ONG Human Rights Watch. Boko Haram, dont le nom signifie «l’éducation occidentale est un pêché», a déjà mené de nombreuses attaques contre des écoles du nord-est du Nigeria par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 13578
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Encore des Chrétiens tués au Nigéria   Encore des Chrétiens tués au Nigéria - Page 2 Icon_minipostedMer 31 Juil 2013, 7:45 pm




> dernière mise à jour: 2013-07-30 13:50:19


Nouvelles violences contre des chrétiens au Nigeria


Une série d'attaques à la bombe dans un quartier chrétien de Kano, la deuxième ville du Nigeria et plus grande agglomération du nord du pays, a fait 24 morts, selon un nouveau bilan publié par l'armée mardi. Au moins quatre explosions avaient visé des bars à ciel ouvert dans la nuit de lundi à mardi, dans le quartier majoritairement chrétien de Sabon Gari à Kano.Les autorités ont attribué ces attaques au groupe islamiste Boko Haram.

Boko Haram, qui affirme lutter pour la création d'un Etat islamique dans le Nord du Nigeria, est régulièrement rendu responsable d'attentats à la bombe. Kano est l'une des cités les plus touchées par l'insurrection, même si la fréquence des attaques a diminué au cours des derniers mois. Suite à une attaque planifiée et coordonnée en janvier 2012 qui avait coûté la vie à 185 personnes, les forces de sécurité ont investi la ville, installant des barrages à de nombreux rond-points et carrefours.

Kano, une ville très souvent ciblée par Boko Haram

En mars, un attentat-suicide du groupe radical contre une gare routière de Sabon Gari avait fait 41 morts. L'armée a lancé une offensive militaire le 15 mai dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa, dans le Nord-Est, et y a décrété l'état d'urgence, dans le but d'y mettre fin à l'insurrection islamiste. La violence est cependant loin d'avoir disparu, particulièrement dans les recoins les plus éloignés de la région.

Au moins trois écoles ont été attaquées dans le Nord-Est par des membres présumés de Boko Haram depuis le début de l'offensive de l'armée le 15 mai.
Samedi, au moins 20 personnes ont été tuées dans le village de Dawashe lorsque des islamistes présumés ont ouvert le feu sur des miliciens venus les attaquer.
Les attentats de Boko Haram et la répression menée par les forces de sécurité ont fait au moins 3.600 morts depuis le début de l'insurrection en 2009, selon l'ONG Human Rights Watch. (Afp)




Revenir en haut Aller en bas
 

Encore des Chrétiens tués au Nigéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Phobbie quand tu tiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-