*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Catholicisme et monarchie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: Catholicisme et monarchie   Jeu 08 Mar 2012, 5:19 am

Le catholicisme fondamentaliste est-il forcément monarchiste ?

C'est l'impression qui me vient quand je pense que la France est sensée être la fille ainée de l'église et que dans cette logique, elle doit être gouvernée par une personne couronnée par le pape à Rome.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
DoutePieux
.
.
avatar

Date d'inscription : 15/04/2011
Masculin
Messages : 2255
Pays : France
R E L I G I O N : Croyant Abrahamique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Jeu 08 Mar 2012, 5:49 am

En France, je dirai que cela concerne une partie importante de la tendance. Mais il y a de plus en plus un pragmatisme politique et républicaine qui s'installe. Je ne connais pas bien le sujet juste vu quelques documentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Jeu 08 Mar 2012, 11:23 am

Catholicisme et monarchisme. Et puis quoi encore? La théocratie? Ca jamais. Autant que je sache, le Christ ne voulait pas être roi, non? Alors pourquoi en faire un monarque? En ce qui me concerne, je ne serai jamais un sujet, mais un citoyen. Que le futur "Henri V" aille se faire pendre ailleurs, si ça lui chante. Non mais!
Entre nous, je ne comprends pas pourquoi ces extrémistes s'abritent derrière le catholicisme pour promouvoir la monarchie. On ne va quand même pas régresser politiquement. Les peuples ont choisi, c'est acté, on est en république, point barre!
Revenir en haut Aller en bas
PaulH
Catholique
Catholique


Date d'inscription : 04/11/2010
Masculin
Messages : 58
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétien catholique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Ven 09 Mar 2012, 12:56 am

Pour répondre à la question, je pense que non.

Il doit toujours exister, sous des formes diverses, des maurassiens pour qui la monarchie est le système politique "naturel" de la France et l'organisation ecclésiastique diocésaine en est le système administratif religieux "naturel".

Mais, dans cette perspective, ils seraient plutôt "gallicans" car d'abord nationalistes : le roi primerait sur le pape (le modèle anglais). De plus, selon la tradition, le roi n'est pas couronné par le pape mais par l'archevêque de Reims : celui qui a baptisé le païen Clovis valant à la France ce titre de fille aînée.

Cette vision des choses n'implique pas la foi... Un maurassien peut très bien être athée, mais néanmoins français donc royaliste et catholique ! Mais un catholicisme compris comme étant la religion nationale héritée des ancêtres.

Je pense qu'actuellement une bonne partie des français se déclarant catholiques mais n'ayant aucune pratique religieuse sont quelque peu dans cette optique concernant la religion... Ils respectent les rites des ancêtres (baptême, mariage, enterrement) mais peuvent avoir des discours "à cent lieues" du christianisme.
En revanche ils sont devenus républicains et pour eux c'est la forme "naturelle" du système politique français.



Revenir en haut Aller en bas
DoutePieux
.
.
avatar

Date d'inscription : 15/04/2011
Masculin
Messages : 2255
Pays : France
R E L I G I O N : Croyant Abrahamique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Ven 09 Mar 2012, 2:17 am

Tout à fait PaulH, mais justement je me demande s'il ne faut pas sortir du prisme maurrassien pour comprendre certaines tendances ultra contemporaines. Le revival que vous décrivez très bien est proche du revival néopaïen dans l'extrême-droite européenne.
Revenir en haut Aller en bas
PaulH
Catholique
Catholique


Date d'inscription : 04/11/2010
Masculin
Messages : 58
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétien catholique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Ven 09 Mar 2012, 2:50 am

@DoutePieux a écrit:
Tout à fait PaulH, mais justement je me demande s'il ne faut pas sortir du prisme maurrassien pour comprendre certaines tendances ultra contemporaines. Le revival que vous décrivez très bien est proche du revival néopaïen dans l'extrême-droite européenne.

Revival ! Je suis surpris par l'expression. Je pensais décrire les prolongements actuels d'une situation déjà ancienne (le catholicisme sociologique) mais plutôt en perte de vitesse, l'Église catholique n'encourageant pas ce genre de positionnement. En fait je le constate surtout dans les milieux populaires, les milieux plus intellectuels adoptant de nouvelles attitudes comme de laisser à l'enfant le choix d'une religion ou pas...

Peut-être penses-tu a certains exemples concrets de ces tendances ultra contemporaines qui m'échapperaient ? Et qui m'échapperaient d'autant plus facilement que je suis moi même catholique !

Revenir en haut Aller en bas
DoutePieux
.
.
avatar

Date d'inscription : 15/04/2011
Masculin
Messages : 2255
Pays : France
R E L I G I O N : Croyant Abrahamique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Sam 10 Mar 2012, 1:23 am

@PaulH,

Bonjour très cher Paul, je n'avais pas lu votre réponse, veuillez m'en excuser.
Votre surprise témoigne d'un étonnement réciproque ! Vous connaissez sans nul doute mieux le sujet que moi ! Ce que vous décrivez comme une perte de vitesse, je pensais que ce mouvement (que je vais décrire car finalement j'étais un peu hors sujet) était déjà plus que marginal. C'est pour cela que je parle de revival, de cette identité pseudo/para catholique (que vous décrivez très bien) qui revient face à une image de l'Islam, du mondialisme, du matérialisme conquérants (c'est humain de se représenter un coupable un adversaire légitimant que nous ne sommes pas responsables de nos maux). Ici nous avons donc un mouvement diforme où peuvent se croiser néopaïens (qui aujourd'hui sont très proches de ces pseudo-catholiques, alors qu'ils appelaient à brûler les églises pour les plus intégristes d'entre eux), Catholiques (je pense qu'ici votre connaissance va nous apporter, ici je pense à tous ces mouvements qui sont à l'encontre de Vatican II par exemple) et autre nationalistes, monarchistes. Je crois que ces mouvements marginaux se retrouvent en face d'ennemis communs.

Je crois donc qu'il faut sortir de nos carcans pour comprendre cette nouvelle tendance. Votre appartenance au Catholicisme peut être aussi bien une contrainte qu'un avantage ici pour comprendre la tendance comme ma non appartenance à votre confession. Je connais très mal les sous-ensembles en particulier ceux qui sont en fracture avec l'Église.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Sam 10 Mar 2012, 1:53 am

Je connais des sites catholiques qui sont ouvertement monarchistes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
DoutePieux
.
.
avatar

Date d'inscription : 15/04/2011
Masculin
Messages : 2255
Pays : France
R E L I G I O N : Croyant Abrahamique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Sam 10 Mar 2012, 2:33 am

Là n'est pas le problème Florence, la tendance existe, c'est sûr.
Mais nous (Paul et moi) répondons à ta question par la négative que le catholicisme fondamentaliste n'est plus exclusivement monarchiste.
Revenir en haut Aller en bas
PaulH
Catholique
Catholique


Date d'inscription : 04/11/2010
Masculin
Messages : 58
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétien catholique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Mar 13 Mar 2012, 1:10 am

@DoutePieux a écrit:


Bonjour très cher Paul, je n'avais pas lu votre réponse, veuillez m'en excuser.
Votre surprise témoigne d'un étonnement réciproque ! Vous connaissez sans nul doute mieux le sujet que moi ! Ce que vous décrivez comme une perte de vitesse, je pensais que ce mouvement (que je vais décrire car finalement j'étais un peu hors sujet) était déjà plus que marginal. C'est pour cela que je parle de revival, de cette identité pseudo/para catholique (que vous décrivez très bien) qui revient face à une image de l'Islam, du mondialisme, du matérialisme conquérants (c'est humain de se représenter un coupable un adversaire légitimant que nous ne sommes pas responsables de nos maux). Ici nous avons donc un mouvement diforme où peuvent se croiser néopaïens (qui aujourd'hui sont très proches de ces pseudo-catholiques, alors qu'ils appelaient à brûler les églises pour les plus intégristes d'entre eux), Catholiques (je pense qu'ici votre connaissance va nous apporter, ici je pense à tous ces mouvements qui sont à l'encontre de Vatican II par exemple) et autre nationalistes, monarchistes. Je crois que ces mouvements marginaux se retrouvent en face d'ennemis communs.

Je crois donc qu'il faut sortir de nos carcans pour comprendre cette nouvelle tendance. Votre appartenance au Catholicisme peut être aussi bien une contrainte qu'un avantage ici pour comprendre la tendance comme ma non appartenance à votre confession. Je connais très mal les sous-ensembles en particulier ceux qui sont en fracture avec l'Église.

Bonjour Doutepieux !

Je comprends mieux ce que tu voulais dire. Il s'agit, actuellement, d'un regroupement d'univers jadis farouchement opposés les uns aux autres. Comme tu le dis, ce mouvement est polymorphe et trouve une certaine unité dans la définition d'un ennemi commun : le mondialisme dont l'islam en serait la facette religieuse violente.

Dans ce cas, le catholicisme, il me semble, ne joue pas de rôle rassembleur mais ce rôle est tenu, surtout en France, par la "laïcité nationale" dont l'origine chrétienne n'est pas niée. Je pense au succès du FN qui rassemble aussi bien des néo-païens, des déçus du communisme comme des déçus du libéralisme, des maurassiens comme nous les avons décrits plus haut...

Le catholicisme français contemporain, il me semble, se comprend maintenant comme l'Église catholique qui est en France et reconnait qu'il y a d'autres Églises mais aussi d'autres communautés religieuses et d'autres mouvements philosophiques qui partagent ce même territoire. Il n'y plus de nostalgie d'une France qui aurait été chrétienne (Bossuet en doutait déjà) mais c'est vrai qu'une réflexion est mené sur le défaut de transmission de la culture chrétienne entre les générations et ce peut-être à cause d'une époque où les manifestations de la culture populaire étaient méprisées au profit de comportements plus intellectualisés d'engagements dans la discrétion (le levain dans la pâte) qui échappaient à beaucoup de fidèles de base. Certains ont cessé de prendre le chemin de l'église ou se sont tournés vers les marges traditionalistes plus rassurantes (lefévristes) ou même vers des mouvements plus "offensifs" comme les Églises évangéliques. La nécessité du dialogue œcuménique avec ces nouvelles tendances et donc aussi une réflexion interne sur ce qu'est l'Église à la base.

Mais c'est incontestable que l'affirmation identitaire forte et parfois offensive de l'islam, surtout vu par le prisme des média, est aussi un stimulant pour cette réflexion sur l'identité chrétienne !



Revenir en haut Aller en bas
DoutePieux
.
.
avatar

Date d'inscription : 15/04/2011
Masculin
Messages : 2255
Pays : France
R E L I G I O N : Croyant Abrahamique

MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   Mar 13 Mar 2012, 1:26 am

La réflexion interne est la première chose à faire en effet et cela concerne toutes les Religions particulièrement le Catholicisme et le Sunnisme pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catholicisme et monarchie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Catholicisme et monarchie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau catholicisme
» Opposition radicale qui existe entre le catholicisme et le maçonnisme, dans la façon d'apprécier l'art.
» Un pasteur converti au catholicisme
» conversion de l'Islam au Catholicisme
» À LA DÉFENSE DU CATHOLICISME...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: AGNOSTIQUE :: Déistes, Théistes ...-