*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
HC
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 17/08/2008
Féminin
Messages : 67
Pays : Canada

MessageSujet: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 10 Fév 2009, 11:27 am

Le dialogue interreligieux connaît actuellement une très grande vogue. Les groupes qui le pratiquent se multiplient, les livres qui en parlent ont beaucoup de succès, les conférences qui en traitent attirent des auditoires nombreux, les dirigeants politiques et ecclésiastiques s'y intéressent, ainsi que les fidèles de base. Il s'agit d'un fait relativement nouveau.

Pendant plus d'un siècle, les Églises et les théologiens ont estimé que la sécularisation ou la laïcisation de la société représentait le défi majeur que les chrétiens devaient affronter. Ils se sont efforcés d'entrer en discussion ou en débat avec l'athéisme qu'ils voulaient à la fois comprendre, écouter et auquel ils se demandaient comment répondre. Par contre, les autres spiritualités les laissaient en général indifférents; elles ne les tracassaient guère. Il n'en va plus de même aujourd'hui.

Bien entendu, on n'oublie pas la sécularisation et l'athéisme, on continue à s'en préoccuper. Toutefois, la question qui revient sans cesse n'est plus celle de la non-religion ou de l'irréligion, mais celle des autres religions, celle de leur pluralité, de leur diversité, celle de leur concurrence ou de leur collaboration, celle de la signification à leur donner et de la valeur à leur reconnaître.

En même temps que grandit l'intérêt pour les autres religions et les rencontres interreligieuses, se font entendre de plus en plus souvent des mises en garde, des avertissements, voire des protestations qui expriment réticences, réserves, qui signalent les dangers d'une trop grande ouverture. Du côté protestant, se manifestent de fortes méfiances dans les églises réformées et luthériennes, tandis que dénonciations et condamnations prédominent dans les mouvements qu'on appelle évangéliques (il serait plus juste de les nommer evangelical).

Du côté catholique, durant l'été 2000 le document Dominus Iesus a sévèrement rappelé à ceux qui s'engagent dans cette voie les limites à ne pas franchir. D'autre part, les événements d'Algérie, la situation dans beaucoup de pays arabes, les attentats du 11 septembre font craindre à certains que tout dialogue avec l'Islam soit impossible. Il y aurait, dit-on parfois, des religions qui ne peuvent avoir avec ceux qui ne partagent pas leurs convictions que des relations conflictuelles, dominées par une intolérance qui n'hésite pas à aller jusqu'aux meurtres ou aux massacres.

Malgré ces problèmes et ces difficultés, dont je n'entends ni ignorer ni amoindrir le poids, je suis persuadée qu'il faut entreprendre et développer les dialogues interreligieux pour deux grandes raisons. La première, civique ou culturelle, tient à l'évolution actuelle de nos sociétés. La deuxième relève de la foi, et est proprement spirituelle et théologique.

Le dialogue interreligieux au sens précis du mot va bien au-delà des rencontres et des conversations quotidiennes. Ce dialogue consiste à mener ensemble une réflexion approfondie sur la foi, sur Dieu, sur Jésus, sur le Coran et la Bible, sur la prière, sur la morale, etc. Il est autre chose que ce que nous appelons la tolérance. Le mot de tolérance peut signifier:

1) rien ne nous différencie, nous avons le même Dieu
2) tu peux dire ce que tu veux, cela me laisse indifférent
3) je te tolère ; parce que je suis obligé de te supporter.

Aussi la condition de base d'un tel dialogue doit-elle être l'engagement à écouter et respecter, - ce qui ne veut pas dire approuver -, ce que nous disent nos interlocuteurs sur leur propre foi. Il suppose de notre part capacité de silence, vie de prière, charité authentique. De leur côté, nos interlocuteurs doivent s'engager à la même écoute et au même respect. Ça, c'est le dialogue interreligieux !

Mais qu'en est-il quand on vit une double appartenance de foi religieuse ? Qu'on a franchi les frontières et qu'on adhère à une autre religion tout en conservant la religion d'origine ?

C'est sur cette expérience précise que j'aimerais recueillir des témoignages.
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 10 Fév 2009, 9:24 pm

@HC a écrit:
Le dialogue interreligieux connaît actuellement une très grande vogue. Les groupes qui le pratiquent se multiplient, les livres qui en parlent ont beaucoup de succès, les conférences qui en traitent attirent des auditoires nombreux, les dirigeants politiques et ecclésiastiques s'y intéressent, ainsi que les fidèles de base. Il s'agit d'un fait relativement nouveau.

Pendant plus d'un siècle, les Églises et les théologiens ont estimé que la sécularisation ou la laïcisation de la société représentait le défi majeur que les chrétiens devaient affronter. Ils se sont efforcés d'entrer en discussion ou en débat avec l'athéisme qu'ils voulaient à la fois comprendre, écouter et auquel ils se demandaient comment répondre. Par contre, les autres spiritualités les laissaient en général indifférents; elles ne les tracassaient guère. Il n'en va plus de même aujourd'hui.

Bien entendu, on n'oublie pas la sécularisation et l'athéisme, on continue à s'en préoccuper. Toutefois, la question qui revient sans cesse n'est plus celle de la non-religion ou de l'irréligion, mais celle des autres religions, celle de leur pluralité, de leur diversité, celle de leur concurrence ou de leur collaboration, celle de la signification à leur donner et de la valeur à leur reconnaître.

En même temps que grandit l'intérêt pour les autres religions et les rencontres interreligieuses, se font entendre de plus en plus souvent des mises en garde, des avertissements, voire des protestations qui expriment réticences, réserves, qui signalent les dangers d'une trop grande ouverture. Du côté protestant, se manifestent de fortes méfiances dans les églises réformées et luthériennes, tandis que dénonciations et condamnations prédominent dans les mouvements qu'on appelle évangéliques (il serait plus juste de les nommer evangelical).

Du côté catholique, durant l'été 2000 le document Dominus Iesus a sévèrement rappelé à ceux qui s'engagent dans cette voie les limites à ne pas franchir. D'autre part, les événements d'Algérie, la situation dans beaucoup de pays arabes, les attentats du 11 septembre font craindre à certains que tout dialogue avec l'Islam soit impossible. Il y aurait, dit-on parfois, des religions qui ne peuvent avoir avec ceux qui ne partagent pas leurs convictions que des relations conflictuelles, dominées par une intolérance qui n'hésite pas à aller jusqu'aux meurtres ou aux massacres.

Malgré ces problèmes et ces difficultés, dont je n'entends ni ignorer ni amoindrir le poids, je suis persuadée qu'il faut entreprendre et développer les dialogues interreligieux pour deux grandes raisons. La première, civique ou culturelle, tient à l'évolution actuelle de nos sociétés. La deuxième relève de la foi, et est proprement spirituelle et théologique.

Le dialogue interreligieux au sens précis du mot va bien au-delà des rencontres et des conversations quotidiennes. Ce dialogue consiste à mener ensemble une réflexion approfondie sur la foi, sur Dieu, sur Jésus, sur le Coran et la Bible, sur la prière, sur la morale, etc. Il est autre chose que ce que nous appelons la tolérance. Le mot de tolérance peut signifier:

1) rien ne nous différencie, nous avons le même Dieu
2) tu peux dire ce que tu veux, cela me laisse indifférent
3) je te tolère ; parce que je suis obligé de te supporter.

Aussi la condition de base d'un tel dialogue doit-elle être l'engagement à écouter et respecter, - ce qui ne veut pas dire approuver -, ce que nous disent nos interlocuteurs sur leur propre foi. Il suppose de notre part capacité de silence, vie de prière, charité authentique. De leur côté, nos interlocuteurs doivent s'engager à la même écoute et au même respect. Ça, c'est le dialogue interreligieux !

Mais qu'en est-il quand on vit une double appartenance de foi religieuse ? Qu'on a franchi les frontières et qu'on adhère à une autre religion tout en conservant la religion d'origine ?

C'est sur cette expérience précise que j'aimerais recueillir des témoignages.


Personnellemet j'ai une double appartenance familiale, et je viens de l'Islam.

Je pense, quant à moi, que pouvoir se sentir à la fois Musulman et à la fois Chrétien, est rarissime. Un Français catholique l'a réussi, et c'est le grand ( à mon sens ) Louis MASSIGNON...
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19218
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 10 Fév 2009, 9:36 pm

Bonjour à tous,


c'est vrai que ce sujet est très intéressant et rare à la fois, je vais tenter de trouver des témoignages dans ce sens.


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
HC
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 17/08/2008
Féminin
Messages : 67
Pays : Canada

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 11 Fév 2009, 12:15 am

Bonne référence. Louis Massignon a écrit plusieurs livres. J'irai voir de ce côté. Merci pour ce coup de pouce.

HC
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 11 Fév 2009, 6:54 am

@HC a écrit:
Bonne référence. Louis Massignon a écrit plusieurs livres. J'irai voir de ce côté. Merci pour ce coup de pouce.

HC


De Louis Massignon, ce grand mystique islamo-chrétien, oui, on peut le dire , ces phrases de lui :

" Si je ne propose plus, ici, de chercher dans les biographies des mystiques un vocabulaire technique d'ersatz pour " entrer en présence " de Celui qu'aucun Nom a priori n'ose évoquer, ni " Toi ", ni " Moi " , ni " Lui ", ni " Nous ", et Si je transcris simplement un cri, imparfait, certes, mais poignant, de Rûmî (quatrain n0 143), où le Désir divin, essentiel, insatiable et transfigurant, jaillit du tréfonds de notre adoration silencieuse et nue, la nuit.

" Celui-là, dont la beauté rendit jaloux les Anges, est venu au petit jour, et Il a regardé dans mon coeur;
" Il pleurait, et je pleurai jusqu'à la venue de l'aube, puis Il m'a demandé " de nous deux, dis, qui est l'amant ? "

( "Visitation de l'Etranger" in Louis Massignon, Parole donnée)

(fin de citation)


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
fr.kiefer
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 27/08/2008
Masculin
Messages : 12
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Ven 13 Fév 2009, 6:34 pm

Le dialogue interreligieux monastique existe et se pratique de façon régulière depuis plusieurs années. Parmi les grands changements qui sont intervenus dans les attitudes de l’Église envers les peuples d'autres cultures et d'autres religions, on peut citer justement l'ouverture au dialogue interreligieux. Voici plusieurs sites où l'on peut retrouver des données sur le sujet:

http://ca.geocities.com/bonbeau40/liens_dialogue.htm

Il est de plus en plus question aujourd'hui de dialogue interreligieux, c'est-à-dire de dialogue entre catholiques et membres de religions non chrétiennes. Il existe à Rome le « Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux ». Le Saint Père évoque souvent la réalité d'un tel dialogue. En France, il s'agit surtout du dialogue interreligieux avec les musulmans. Cela est motivé par la présence de l'islam qui s'organise en associations diverses et avec lequel le gouvernement français s'efforce d'établir des liens officiels.

En ce qui concerne la double appartenance. Voici une réflexion
http://www.sedos.org/french/amaladoss_2.htm

Le sujet est moins parlé que le dialogue interreligieux.

fr Damien
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14536
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Sam 07 Mar 2009, 3:01 am

A mon avis, on peut avoir une double nationalité mais pas pour la religion, ou du moins on la rappeler dans le témoignage: j'était ceci et aujourd'hui je suis devenu cela grâce à ...
Comme dit le Seigneur, on ne peut servir deux maîtres à la fois.

BenJoseph
Revenir en haut Aller en bas
HC
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 17/08/2008
Féminin
Messages : 67
Pays : Canada

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Sam 07 Mar 2009, 3:51 am

Je comprends ton point de vue, mais il y a une incohérence dans "on ne peut servir deux maîtres à la fois"... Si on se réfère directement à Dieu, on ne sert pas deux maîtres à la fois, puisqu'il y a un seul Dieu... c'est le chemin pour y parvenir qui est multiple, pas le reste.
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14536
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 11 Mar 2009, 2:49 am

@HC a écrit:
Je comprends ton point de vue, mais il y a une incohérence dans "on ne peut servir deux maîtres à la fois"... Si on se réfère directement à Dieu, on ne sert pas deux maîtres à la fois, puisqu'il y a un seul Dieu... c'est le chemin pour y parvenir qui est multiple, pas le reste.
Ma citation concerne en fait en premier lieu l'argent (Mammon), mais moi je l'utilise pour démontrer un changement de situation spirituelle:
Avant je "vivais et servais le dieu de ce siècle" quand j'étais mort, spirituellement parlant, et aujourd'hui je sers et je vis pour le Dieu qui m'a sauvé et ressuscité. C'est pourquoi je ne peux rester et continuer vivre mon ancienne vie avec la nouvelle. II Cor.5:17
C'est un choix. On était du monde avant et maintenant on est hors du (ek) monde tout enviavan parmi le monde. C'est l'enseignement que nous donne l'apôtre Paul.
Galates 4:8; 6:15; Ephésiens 2:2-5; 5:8 Jean 15:18-19; 17:14-21. ....
Est-ce que tu comprends ce que je veux dire?
BenJoseph
Revenir en haut Aller en bas
HC
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 17/08/2008
Féminin
Messages : 67
Pays : Canada

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 11 Mar 2009, 4:50 am

Oui, je comprends mieux, Merci BenJoseph.
Revenir en haut Aller en bas
HC
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 17/08/2008
Féminin
Messages : 67
Pays : Canada

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 11 Mar 2009, 4:50 am

Oui, je comprends mieux, Merci BenJoseph.
Revenir en haut Aller en bas
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Jeu 02 Avr 2009, 11:16 pm

Citation :
de HC
Je comprends ton point de vue, mais il y a une incohérence dans "on ne peut servir deux maîtres à la fois"... Si on se réfère directement à Dieu, on ne sert pas deux maîtres à la fois, puisqu'il y a un seul Dieu... c'est le chemin pour y parvenir qui est multiple, pas le reste.
La terre est ma patrie, l'humanité ma famille ( le prophète, Khalil Gibran).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Khalil_Gibran
Personnellement, concernant "la double appartenance religieuse", cela me fait sourire , je suis d'après mon vécu expérimenté depuis ma naissance, non pas de "double appartenance religieuse" , mais de multiple appartenances religieuses, et je ne vois aucune raison qui me ferait appartenir plus à une religion qu'une autre ou servir tel maître plutôt qu'un autre sinon la vérité au dela de toute religion dont chacun cherche l'absolu a travers elle . . .

La multiple appartenance religieuse peut avoir pour défaut le "syncrétisme religieux" , ou dériver vers l'indifférence religieuse, l'agnosticisme, l'athéisme ect . . .

Dans "on ne sert pas deux maîtres à la fois, puisqu'il y a un seul Dieu... c'est le chemin pour y parvenir qui est multiple, pas le reste. . .",
n'est pour moi qu'une citation compréhensible dans son contexte avec ce que veut exprimer l'auteur de la citation , mais sans plus, c'est une vérité relative à cela comme un tas d'autres vérités . . .
Comme l'expression "servir un maitre", si ce maitre est "Dieu" en tant qu'absolu/vérité dans tel discours appartenant à une religion particulière ou plusieurs religions ayant ce "concept" Dieu en commun. . .
Tout comme dans un autre contexte appartenant à un courant spirituel ou culture différente qui n'a pas ce concept "Dieu" comme définition de l'absolu/vérité , mais "Bouddha" par exemple , on ne peut dire que cet absolu/vérité soit le même que "Dieu" dans l'autre contexte. . .
Et comme il n'existe effectivement qu'un seul absolu. . .
L'absolu c'est l'absolu, y'a pas 36 absolus, on ne peut donc dire non plus que cet "absolu/vérité" soit différent . . .
Le relativisme est ici révélateur de son antonymie qu'est l'absolu, tout comme l'antonymie du maître est l'élève, le disciple ou l'esclave . . .
Que la liberté n'existe pas sans l'autorité ect . . .
Que l'unité soit l'antonyme de la dualité et que celle-ci ne s'atteint pas ou ne se réalise pas en servant deux maîtres à la fois . . . Wink
Comme ici nous sommes sur un forum ouvert d'obédience plutôt catholique, nous avons aussi le dogme ou concept trinitaire de Dieu, qui là n'est plus "dualiste" mais trois . . .
Avec cette blague humoristique de "Dieu" et "Dieu" font trois . . .C'est un grand mystère du Dieu unique , du Dieu indivisible des religions monothéistes. . . Rolling Eyes Wink
Etre libre de tout concept n'est pas chose facile , tout comme le dialogue inter-religieux . . .
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
lephenix
.
.
avatar

Date d'inscription : 26/04/2009
Masculin
Messages : 133
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Sam 16 Mai 2009, 1:00 pm

@HC a écrit:
Bonne référence. Louis Massignon a écrit plusieurs livres. J'irai voir de ce côté. Merci pour ce coup de pouce.

HC
Bonjour,

J'ai également une "bonne" référence à vous proposer. Il s'agit de René Guénon.

Français, né le 15 Nov. 1886 à Blois, son acte de baptême porte les noms de "René-Jean-Marie-Joseph".

Son acte de décès établi le 08 Janv.1951 (le lendemain de sa mort) porte les noms de Abdel Wahed Yahia "Le Serviteur de l'Unique", qui le rattache à la tradition soufi d'Egypte.

Guénon devenait musulman, certes ; mais de la façon qui convenait à sa profonde nature spiritualiste, c'est à dire par l'ordre initiatique dans ce qu'il y a de plus dépouillé et de plus transcendant.

Ainsi entrait-il dans la religion du Prophète par une des branches les plus nobles, celle qui fut fondée au VIIème siècle de l'Hégire par Hasan ash Shâdhili qui se réclamait directement des oeuvres du Sheikh el-Akbar que l'on connaît mieux sous le nom d'Ibn-Arabi (1165-1240).

Cet Islâm-là dépassait le simple fait de la conversion pour accéder au stade de la quintessence des religions, car à ce niveau de maturation mystique il n'est plus de sectes ni de conflits dogmatiques.

Il reste l'unique poursuite de l'absolu dans la dissolution de toutes choses dans le principe.

Il n'y a aucun qualificatif à donner pour définir René Guénon, mais ce que je puis affirmer, c'est que si un renouveau spirituel se faisait jour en Occident, cela ne pourra venir que de l'Orient et l'oeuvre de René Guénon y sera pour beaucoup.

Bien cordialement
Lephenix flower

Revenir en haut Aller en bas
gilmig
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 23/09/2008
Masculin
Messages : 5161
Pays : France
R E L I G I O N : VÉRITÉ* AUTHENTICITÉ

MessageSujet: Double appartenance religieuse   Mer 24 Juin 2009, 8:22 pm

Bonjour,
D'athée, je suis devenu chrétien .
J'ai épousé une femme musulmane.
Nous avons reçu une bénédiction de la part d'un prêtre et de 2 Imams.
Je ne pratique pas dans le cadre d'une église ou d'un temple mais j'assiste à des recueillements et participe à des prières .
Mon épouse est aussi venue assister et participer.
Mais la pratique de l'islam m'a tentée aussi.
J'ai donc commencé à "apprendre" .... mais, l'obligation de la langue arabe et bien d'autres "découvertes" sur l'Islam et les musulmans ont fini par me dissuader, pour le moment.
Il se trouve que, bien que je n'y sois pour rien, on épouse délaisse aussi pour le moment la pratique de sa religion.
Mais, notre conviction est qu'on peut être plus "près de Dieu" sans religion et fort éloigné de Dieu tout en pratiquant une religion ( nos trop nombreux exemples des personnes qui ont été à l'origine des souffrances de mon épouse: des musulmans et des musulmanes, comme elle, des arabes, comme elle )...!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Lun 29 Juin 2009, 5:20 pm

gilmic a ecrit: J'ai donc commencé à "apprendre" .... mais, l'obligation de la langue arabe et bien d'autres "découvertes" sur l'Islam et les musulmans ont fini par me dissuader, pour le moment.
tu pourra etre musulman sans apprendre l'arabe, mais elle est recommander, mais a ma connaissance pas obliger, cepandant tu pourra apprendre par coeur les petites sourates.
pour les decouvertes sur l'islam et les musulmans, je dirais pas convictions que concernant l'islam c'est surment du a un mauvais jujement , tu a sans doute mal jujer une information donné, pour les musulmans, j'aimerais que tu me donne des exemples, car chaque cas se traite differemment.
exemple: si tu parle de benladen et compagnie, on a des preuves islamique qu'ils ont tort, mais si tu parle de gens qui vive en france auquel tu a jujer d'une certaines maniere l'islam, je pense qu'il faut trouvé l'analyse suivant une autre voie, il faut voir deja leurs mode de vie, leurs pauvreté par exemple, car souvent des critere de la vie quotidienne nous pousse a fair des chose inacceptable, car si tu revient en arriere durant les 650 ans jusqu'a environs 1800 ans, et surtout durant les 650ans jusqu'au 1600 ans, tu verra que le monde musulman etait riche, civilisé, c'etait l'equivalent de l'occident maintenant, alors que les europeenes etaient tous pauvre, et souvent se revolté, poussé par des guerres incessantes entre eux, ......
donc le mode de vie, la pauvreté, nous mene a fair des chose innacceptable, mais tu a d'autres exemples donne les afin de mieux comprendre ta situation.
maintenant concernant ta femme qui delaisse la religion, ceci est previsible, et j'ai deja traiter sa avec l'ami mario dans l'une des section, des que je la trouverez je te l'envoi, car ta femme n'est pas dans un milieu qui favorise sa religion, et si t'etait musulman vivant dans un pays islamique et que ta femme etait chretienne pratiquante, alors sache qu'elle aussi delaissera la pratique de sa religion. je dit ceic d'une maniere general evidement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Lun 29 Juin 2009, 5:37 pm

concernant la double appartenant religieuse, chacun est libre de penser a se qu'il veut, cepandant dieu ne tolere pas ceci, et dit:

Celui qui se veut comme religion autre chose que l'Islam, cela ne lui sera jamais agréé et il sera dans l'autre monde parmi les perdants !SOURATE. 3 V 85

donc ceux qui se disent etre musulman a la fois et chretien ils veulent soit se fair trompé ou fair trompé dieu lui meme , mais dieu a dit:
""2.9. Ils cherchent seulement à tromper Dieu et les véritables croyants, mais en réalité ils ne trompent qu’eux-mêmes, sans en avoir conscience."" sourate 2 verset 9

je dirai aussi que je doute que la double appartenance se trouve aussi dans l'evangile ou l'ancien testament, c'est surment une nouvelle innovation.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
gilmig
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 23/09/2008
Masculin
Messages : 5161
Pays : France
R E L I G I O N : VÉRITÉ* AUTHENTICITÉ

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Lun 29 Juin 2009, 7:02 pm

Bonjour,
D'accord, mais avec "un bémol":
"Islam" dans le sens "soumis à Dieu" pas soumis à la religion du même nom qui exige soumission aux hommes, aux "savants de la foi" et à leurs dogmes !

Vous le reconnaissez vous-même, en tant que Musulman dans l'Islam quand vous affirmez qu' ABRAHAM était musulman , que Jésus était musulman... et même Mohammed avant Sa Mission était musulman !

Si tous ceux qui étaient soumis à Dieu, AVANT la venue du Prophète Mohammed, méritent pour l'Islam le nom de "musulman", il n'y a AUCUNE raison valable pour refuser le titre de "musulman" à ceux qui aujourd'hui encore SONT ou VEULENT se soumettre à Dieu en dehors de la religion du même nom !!!

Et moi c'est ce que je comprends quand je lis la deuxième sourate notamment...!

Bien cordialement.

Gilbert 2
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 30 Juin 2009, 1:55 am

bien sur gilmic, tout a fait dacord avec toi, le mot islam ne veut pas dir PAIX, mais veut dir soumission au commandement de dieu
donc suivant cette definition, tout prophete avant mohamad est musulman et tout ceux qui se sont soumis a ses commandement sont musulmans, la on est bien dacord.

concernant les savants, ce n'est pas une soumission, je veut dir, imagine que tu veut prier; pense tu que tu trouvera des detailles dans le coran? evidement non, tu trouveras ceci dans les hadiths authentiques, seulement y'en a trop, et souvent on peut pas distingué entre le faux et l'authentique, c'est la qu'intervient le savant, car etant un savant, il connait pratiquement par coeur les hadith et le coran, leurs explications.....
toi meme ,sans te rendre compte, tu veut ici meme des explications, normalement , ce n'est pas a moi de te repondre, normalement c'est le travaille du savant, pourquoi?
il connait le coran, son exegese, les hadiths authentique faible mensongé.... il connait la lague arabe literraire que nous meme nous trouvons difficil, il connais en details la biographie de notre prophete et de tout les prophete, il connait les methodes de l'exegetes, les methodes d'authentifier un hadiths, il connait aussi les paroles de sahabas et aussi les paroles de charlatan et comment leurs repondre, il connait tout ceci sans aller chercher a gauche et a droite, mais les reponses il les donnera en temps reels.

mais je persiste et je dit qu'il ya beaucoup de faux savant qui pretendent l'etre, alors il faut fair attention,
je donne une preuve du coran ou dieu dit de d'obeir a nos savant: « Ô vous les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. » (An-Nisâ’, v.59)

mais le prophete a expliquer ceci que si le savant nous commande qqchose qui est conforme a l'islam, sinon on ne doit pas l'obeir :
le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) dit : « Pas d’obéissance à une créature dans la désobéissance au Créateur. » [As-Sahîhah (181)] et il dit : « On ne doit obéir que dans le bien. » [Sahîh Sunan Abî Dâwud (2285)]

donc la conclusion, on obeit au savant que lorsque il nous donne des preuve du coran ou la sunna, sinon on ne le suit pas, et remarque que dieu utilise le mot obeissance concernant les savant , mais n'utilise pas le mot soumission, car on se soumis a dieu uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 30 Juin 2009, 2:09 am

je dit aussi, qu'etre musulman veut dir se soumettre a dieu, donc a chaque fois que dieu nous envoie un messager on doit le suivre, sinon en perdra ce titre, car nous etions soumis, mais en reniant ce nouveau messager on ne les plus.
et dieu montre clairement que l'obeissance de notre prophete fait parti de l'obeissance de dieu:

"Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allâh" [4:80]

ou encor lorsque dieu demande au prophete de dir : "Dis : ’Si vous aimez vraiment Allâh, suivez-moi, Allâh vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés’" [3:31]
donc la condition "SI" que dieu nous pardonne nos peché et de suivre le prophete,

"Et obéissez à Allâh et au Messager afin qu’il vous soit fait miséricorde !" [3:132]

"Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’ il vous interdit, abstenez-vous en" [59:7].

et les hadiths:
le Messager d’Allâh paix et bénédiction d’Allâh sur lui dit : "Toute ma communauté entre au Paradis, sauf celui qui refuse". On dit : "O Messager d’Allâh et qui refuserait ?". Il répondit : "Quiconque m’obéit rentre au Paradis et quiconque me désobéit a donc refusé"

selon `Irbâd Ibn Sâriyah : "Le Messager d’Allâh, paix et bénédiction d’Allâh sur lui, a dirigé la prière du subh (l’aube) et nous a fait une grande exhortation si bien que les larmes débordèrent des yeux et les cœurs frémirent. On dit alors : O messager d’Allâh, c’est comme une exhortation d’un homme qui fait ses adieux, fais-nous un testament. Il dit : "Ecoutez et obéissez, fut-il un esclave d’Abyssinie, car quiconque parmi vous vivra verra une grande divergence. Agrippez vous à ma Sunnah et celle des califes bien-guidés, mordez sur elle avec vos dents molaires. Méfiez-vous des choses nouvelles, toute chose nouvelle est une innovation et toute innovation est un égarement".

ce hadith nous montre clairement qu'il y'aura des innovation apres la mort du prophete, mais qui connais toutes les innovations? a part les savants? tout le monde pense a tort que l'anniversair de notre prophete est une fete religieuse, alors que c'est faux, mais qui a pu demontré ceci A part les savants?

donc les savants sont une source pour apprendre la religion, ceci dit ils doivent nous donné des preuves. et sache gilmic que les vrais savant donnent toujours les preuves, donc si on leurs obeit, se n'est pas parcequ'on on leurs a obeit, mais a cause des preuves qu'ils nous ont fournis,
donc en fin de compte, on a obeit a dieu. a cause de se que les savants nous ont rapporté.et sache encor gilic, que tout les hadiths que je vient de mettre ont etaient authentifier par des savant, suivant des methodes strictes afin d'ecarter tout hadiths qui n'est pas attribuer a notre prophete, et la disparition des savants est une catastrophe car c'est eux qui veilleront sur nos sources, et croit moi , ni moi , ni toi ont la capacité de fair ceci, et sacge que si les VRAI savant disparraissent alors :

D’après `Abd-Allah ibn `Amr ibn Al-`As (qu'Allah soit satisfait des deux),
J’ai entendu l’Envoyé d’Allah dire:
"Allah ne vous retirera pas subitement la science, mais Il vous en privera
en rappelant à Lui les savants, si bien que quand il ne restera plus de savants,
les ignorants seront consultés. Ceux-ci lanceront des fatwas sans se _base_r sur la science;
aussi s'égareront-ils et égareront-ils les autres".

et:

[color=green][b]D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète a dit:
"Quand l'Heure Suprême sera imminente; la science disparaîtra; les tentations
apparaîtront l'avarice s'accentuera; et Al-Haraj se multipliera".
- "O Envoyé d'Allah, qu'est-ce que Al-Haraj?". - "C'est, le meurtre", répondit-il.
Sahih de Moslim 4827


et :

"A la Fin des Temps, il y aura des dévots ignorants et des connaisseurs pervers." (Abou Nou'aym)
Sahih de Moslim 4828


donc j'espere que tu comprend l'importance des savants, non pour les idoler, mis ils sont une source qui nous montres notres religions afin de l'eclaircir, et sache que toi , si tu cherche une information medical tu consultera un medecin, de meme si tu cherche une information religieuse, tu consultera un savant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jahallah
Invité



MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 29 Juil 2009, 12:07 am

Croire en Dieu, c'est d'abord être nu face à lui, exempt de tout péché, tout comme avant la chute. C'est véritablement "être soumis" à la volonté de Dieu. Depuis la désobéissance & le fruit défendu, nul ne peut être véritablement musulman à mon sens dans cette création. Il existe d'autres créations où ceux qui y habitent sont vraiment musulman depuis les origines. Avoir une religion, c'est revêtir un habit, c'est cacher sa nudité par honte ou par gêne, c'est être comme un pécheur qui recouvre la vérité de son vêtement, c'est vivre dans le mensonge, le "songe des hommes", l'erreur de l'invention chimérique. Néanmoins, celui qui n'a qu'une seule tenue est pauvre & démuni tandis que celui qui s'habille dans la richesse peut s'intégrer partout dans le monde des apparences (car la religion n'est qu'une apparence, une interprétation caduque de Dieu). Il est le bienvenu dans chaque tribu, dans chaque peuple, sans offenser quiconque, dans l'honnêteté de sa foi, dans sa multiple appartenance à l'humanité. La nudité quant à elle demeure pure & exempte de tâche, c'est la vrai foi en Dieu, sans fioriture & sans répétition de l'erreur. C'est la naissance du nouveau-né à l'écart des dogmes de la volonté humaine. Suivre le chemin droit, c'est rester nu devant l'orgeuil des habits de rois, c'est ignorer le fruit de la vaine connaissance. C'est croire en Dieu & se soumettre à lui en appréciant la réalité qui est sa création. C'est participer à l'amélioration du monde pour la paix et l'unification. C'est grandir dans un corps qui ne se corrompt pas au service des grands de ce monde qui veulent imposer leurs lois & n'obéir qu'à Dieu seul dans son premier commandement :

"Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture." Gen 1 : 29

Ainsi en est-il de moi, de ma femme & il en sera de même pour ma descendance. Les garde-robes sont faite d'un ensemble de différentes confessions, dont les contradictions apparentes ne sont que manque d'assortiment, mauvais goût & mauvaises coutures, aussi je reste sobre dans mes choix, toujours de qualité, sans marque, pour des circonstances neutres & j'évite les couleurs criardes. De même, je ne me nourrit essentiellement que de légumes & de fruits, ainsi j'évite ainsi les meurtres inutiles & je ne m'adresse durant mon office qu'à Dieu et non pas à ses hommes.
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Dim 23 Aoû 2009, 6:14 am

un catholique qui devient protestant et un protestant qui devient catholique est ce de la double appartenance ?
nous ne servons pourtant qu'un seul Maitre .
mais il est grand temps que nous nous reconnaissions mutuellement et que nous partagions a acceptons nos enseignements mutuel .
déja si nous nous aimons , nous pourrons mieux aimer les autres .
je pense a tous ceux qui sont partis , a cause de nos querelle de nos division et qui sont aller voir ailleurs .
le tous dépend de la manière d'on nous écoutons et c'est en cela qu'il nous faille etre éduquer .
devons nous garder cette façon de penser que c'est ma religion qui est forcément la meilleur parceque j'y suis ?
rien que sur la datation de la tèrre il y as des polémiques sectaires entre chrétien ;
j'ai quelque chose a partager avec l'autre et l'autre a quelque chose a partager avec moi , chaque religion crois en DIEU meme le new age , tous dépend l'interprétation que l'on se fait , DIEU ou idole ;
le diable était il parmi les inquisiteurs ou parmis les cathares ?
Revenir en haut Aller en bas
Foertai
nouveau membre


Date d'inscription : 25/08/2009
Masculin
Messages : 4
Pays : Chine
R E L I G I O N : Catholique et Boudhiste

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 25 Aoû 2009, 1:43 am

Je suis catholique et Boudhiste... aucune incompatibilite : Boudha n'a jamais pretendu etre Dieu... On peut le considerer comme un saint et le venerer comme St Pierre... et retenez cette magnifique phrase de Plutarque :

Il n'y a point de dieux differents chez les differentes nations, de dieux grecs, de dieux barbares, de dieux du nord et de dieux du sud; mais comme le soleil, la lune, le ciel, la terre,et la mer sont des choses universelles et seulement designees par des noms divers, suivant les pays, il y a aussi, suivant les lieux, differents noms et divers modes d'adoration pour la meme sagesse supreme et la meme providence .

Revenir en haut Aller en bas
Foertai
nouveau membre


Date d'inscription : 25/08/2009
Masculin
Messages : 4
Pays : Chine
R E L I G I O N : Catholique et Boudhiste

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 25 Aoû 2009, 1:46 am

Je suis catholique et Boudhiste... aucune incompatibilite : Boudha n'a jamais pretendu etre Dieu... On peut le considerer comme un saint et le venerer comme St Pierre... et retenez cette magnifique phrase de Plutarque :

Il n'y a point de dieux differents chez les differentes nations, de dieux grecs, de dieux barbares, de dieux du nord et de dieux du sud; mais comme le soleil, la lune, le ciel, la terre,et la mer sont des choses universelles et seulement designees par des noms divers, suivant les pays, il y a aussi, suivant les lieux, differents noms et divers modes d'adoration pour la meme sagesse supreme et la meme providence .

Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 25 Aoû 2009, 7:17 am

bonjour foertai
beaucoup de chrétiens disent , je suis catholique , je suis protestant , je suis évangélique , je pense un peu différemment , cela est entrer dans les habitudes de se définir de tel ou tel religion .
pourquoi ne pas changer tous cela , nous sommes chrétiens et nous allons a la rencontre de DIEU , et la meilleur façon n'est pas de prêché sa religion ou d'inviter les gens a y entrer mais de les inviter librement a aller a la rencontre de JÉSUS .
je ne connais pas bien le bouddhisme il y certaines choses que je partage mais pas tous.
la conception de DIEU est quelque peu différente , tu pourra peu etre le confirmer ;
le texte que tu as donner est instructif et révélateur de deux points .
le premier .
Il n'y a point de dieux differents chez les differentes nations, de dieux grecs, de dieux barbares, de dieux du nord et de dieux du sud; mais comme le soleil, la lune, le ciel, la terre,et la mer sont des choses universelles et seulement designees par des noms divers, suivant les pays,

je pense que cela révèle l'image que le bouddhisme se fait de DIEU

le deuxieme
il y a aussi, suivant les lieux, differents noms et divers modes d'adoration pour la meme sagesse supreme et la meme providence .

c'est exact et meme au sein du christianisme ce qui ne devrai pas être puisque nous devons former un seul corps ;

mais pense tu que nous pouvons nous résigner à ces deux points ?
ou pense tu que cela peux nous aider a comprendre et à travailler notre christianisme ?
je pense que nous ne pouvons pas servir deux maitre et meme si les chrétien sont diviser leur maitre reste JESUS seulement le diable n'est pas forcément chez les autres , il est peut etre aussi chez nous .
je lisais une invitation que des bouddhistes avaient donner .
elle disait ceci !
si vous venez nous rendre visite , vous etes les bien venus , personne ne vous oblige a changer de religion , des enseignements sont donner mais vous prenez ce que vous voulez , personne ne vous réclamera d'argent ou fera de quette aucune aumone ne sert a payer les moines tous les moines travaillent de leurs mains et gagne leur vie .

qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Foertai
nouveau membre


Date d'inscription : 25/08/2009
Masculin
Messages : 4
Pays : Chine
R E L I G I O N : Catholique et Boudhiste

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mar 25 Aoû 2009, 11:20 pm

Bonjour Paul et Pierre,

je ne me lancerai pas dans une discussion concernant le Boudhisme et le Catholicisme... D'autres beaucoup plus competents l'ont fait ( Matthieu Ricard, entre autres...).

Une remarque concernant ces deux courants religieux.. et beaucoup d'autres :

aucun de leur fondateurs, pas plus Sakhyamuni que le Christ, n'ont helas, laisse d'ecrits de leur propre main....

Alors je vous livre cette reflexion de Regis Debray, concernant Jesus, mais qui aurait pu s'appliquer, aussi, a Boudha:

" Jesus a dit?.. On ne sait pas ce que Jesus a dit. Vous partez des evangiles canoniques choisis par l'Eglise parmi une cinquantaine d'Evangiles possibles. Le depot de la foi auquel vous vous referrez est le produit d'une elaboration ecclesiale..

......Il y a eu une tragedie de la transmission

......Le medium se prend pour le message et oublie sa fonction qui
est de transmettre..


Le Monde des Evangiles numero 29 page 77


Alors ne soyons pas sectaires et ecoutons cette sage parole de ce philosophe Grec Plutarque que je vous ai citee precedemment.. et rejouissons nous en lisant Albert Einstein qui nous a dit :

"La vie, apparemment n'a aucun sens, mais il est impossible qu'elle
n'en ait pas un".


Dormez en Paix !

佛尔泰
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Mer 26 Aoû 2009, 6:23 am

le choix des évangiles n'est pas que catholique , toute les églises de christ à par quelques livre de l'ancien testament ils on le meme canon sur les évangiles .
la différence est que JESUS est un DIEU vivant .
bon nombre de chrétien peuvent en apporter la preuve d'avoir reçu une grace .
je vais te parler de quelque chose qui m'est arrivé en dehors des systèmes religieux , quelque chose qui me donne encore la joie aujourd'hui .
j'était un chrétien ordinaire qui croyait profondément en DIEU mais n'avait aucune assurance de mon salut ;
je ne trouvait pas de sens a ma vie accablé par la tristesse et par le poids de la culpabilité , pourtant je n'avait pas de gros péchés .
un jour je me suis mis a genoux et ait supplier DIEU << mon DIEU je me sent coupable , je ne suis qu'un pauvre pécheur , pardonne moi , si tu ne me pardonne pas je suis condamner et perdu mais j'accepte ta volonté .
j'attendait la volonté de DIEU et acceptait sa sentence ;
dans les temps qui on suivit il s'est passé une chose que je n'oublirai pas et qui me marque encore .
j'ai ouvert la bible et mes yeux sont tombés sur deux passage .
le premier
JESUS a donner sa vie non pas seulement pour nos péchés mais pour l'humanité entière
le deuxième
si quelqu'un a péché JESUS est un avocat auprès du PÈRE pour lui ;
que l'on me considère comme un fanatique , je m'en moque mais c'est encore quelque chose qui quand j'en parle me remplie de joie et depuis je marche avec cette assurance que rien ne peux nous séparer de l'amour de DIEU manifester en JESUS CHRIST .
un chrétien est obliger un jour ou l'autre de passer par la croix et le SAINT ESPRIT l'y conduit .
maintenant je reconnais certaine valeur au boudhisme , mais attention j'ai le témoignage d'un frère en christ qui a pratiquer le yoga , et la méditation transcendantale , heureusement que DIEU a frapper a sa porte parcequ'il était au bord du suicide , il a accèpter christ comme son sauveur il a bruler tous ces écrit qu'il possédait , disque des bitels ext ext .
c'est devenu un témoin vivant de CHRIST .
il n'est pas bon que nous disions amen a tout .
Revenir en haut Aller en bas
membre_en_retraite01
.
.


Date d'inscription : 15/09/2009
Masculin
Messages : 743
Pays : utopie

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Ven 02 Oct 2009, 8:00 pm

@Foertai a écrit:
Je suis catholique et Boudhiste... aucune incompatibilite : Boudha n'a jamais pretendu etre Dieu... On peut le considerer comme un saint et le venerer comme St Pierre... et retenez cette magnifique phrase de Plutarque :

Il n'y a point de dieux differents chez les differentes nations, de dieux grecs, de dieux barbares, de dieux du nord et de dieux du sud; mais comme le soleil, la lune, le ciel, la terre,et la mer sont des choses universelles et seulement designees par des noms divers, suivant les pays, il y a aussi, suivant les lieux, differents noms et divers modes d'adoration pour la meme sagesse supreme et la meme providence .


Catholique et bouddhiste? Mais il n'y a aucun problème!

Pour les catholique,, Bouddha ne peut pas "être considéré comme un sait"... Il EST un saint!
dans la religion catholique, il est canonisé sous le nom de St-Josaphat.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
HC
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 17/08/2008
Féminin
Messages : 67
Pays : Canada

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Sam 03 Oct 2009, 4:29 am

merci pour vos témoignages
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Masculin
Messages : 439
Pays : france
R E L I G I O N : église de christ

MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Sam 03 Oct 2009, 5:14 am

réincarnation ou résurection il faut choisir .
la bible est claire , il est donner a l'homme de vivre une seul fois puis de mourir aprés quoi vient le jugement .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse   Sam 03 Oct 2009, 6:30 am

@HC a écrit:
merci pour vos témoignages

Bonjour HC te revoilà parmi nous, nous sommes déjà croisées tu te souviens ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 

La différence entre dialogue interreligieux et double appartenance de foi religieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» "Islam et christianisme : les impasses du dialogue interreligieux" (F.Jourdan)
» LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX
» le dialogue inter religieux
» une approche universaliste pour un vrai dialogue inter religieux
» abbaye de Tamié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Double appartenance de foi religieuse-