*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 La rose-croix Amorc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19623
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedDim 18 Jan 2009, 11:05 pm

Rappel du premier message :



- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  La rose-croix Amorc - Page 4 Report11.
- La rose-croix Amorc - Page 4 Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com

AuteurMessage
Bernard Amyr
.
.


Date d'inscription : 03/10/2010
Messages : 921

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedLun 23 Mai 2011, 7:51 pm

@Vidbow a écrit:
Mais l'intuition ne suffit pas. Des êtres sombres peuvent être intuitifs... A notre recherche du développement de l'intuition doit s'ajouter la recherche d'un niveau de conscience plus élevé, de comportement juste: un "taux vibratoire" à faire monter...

Pour ma part je me méfie de l'utilisation du terme Rose-Croix pour désigner une personne très avancée. Je trouve cela théorique, dogmatique. Bref, ce postulat est une croyance. Je pense que la démarche rosicrucienne est une démarche de recherche et d'expérimentation au quotidien, mais en aucun cas une croyance.

Historiquement lorsque Saint-Germain disait à Louis XV: "-Sire faites vous Rose+Croix et je vous répondrais", c'était dans le sens de "chercheur de Lumière", de "rosicrucien", c'est à dire d'être privilégiant l'épanouissement personnel et se manifestant extérieurement par la disponibilité et l'efficacité au service plutôt que par le pouvoir.

Je pense qu'Harvey Spencer Lewis avait certainement raison d'utiliser le terme de "Elder Brother", de "Frère Aîné" plutôt que celui de "Rose-Croix" que nous ne pouvons utiliser que dans un sens déformé.

Je ne partage pas l'idée "qu'il est inutile de partir à la recherche" (des rosicruciens). Au contraire! C'est dans notre vie quotidienne, lorsque nous sommes face à des difficultés et que nous sollicitons notre intuition et une élévation de pensée, que précisément l'exemple des rosicruciens peut se rechercher, se trouver et même se manifester.
Comme je le disais, j'utilise le terme de "Rose-Croix" comme faisant référence à un état de réalisation intérieure, de "maître", tandis que le terme de "rosicrucien" désigne le disciple ou l'étudiant sur le sentier. Mais apparamment, cela a l'air de vous gêner. L'intuition est une des premières facultés à éveiller mais évidemment que ce n'est pas suffisant, néanmoins il faut commencer par le commencement. Cela dit, effectivement la démarche rosicrucienne doit s'appuyer sur une éthique élevée et la recherche du plus haut état, qui ne peut se rencontrer que dans la spiritualité et certainement pas dans la recherche des pouvoirs et du pouvoir. Pour ce qui est de l'aide apportée dans les difficultés que nous traversons, nous disposons de tous les outils nécessaires pour cela. Nous avons la voix de notre conscience, que nous devons apprendre à écouter, ainsi que le soutien de ceux qui cheminent à nos côtés, entre autre. Et puis bien sûr l'aide de ceux qui sont plus avancés que nous. C'est pour cela que celui qui se vante de dîner tous les jours avec un "Rose-Croix", c'est à dire un maître, un réalisé, un "Elder Brother", comme vous le soulignez, ou de converser avec lui sur le plan astral prouve par là même qu'il en est encore loin. Malheureusement, ce genre d'affabulateurs existe. Si une rencontre -sur le plan physique, entendons nous- doit avoir lieu, ce ne sera pas à nous de le décider. C'est ce que je voulais dire quand j'expliquais qu'il est inutile de partir à leur recherche. Le seul maître que nous devons contacter, c'est notre maître intérieur, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Messages : 46

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedLun 23 Mai 2011, 11:18 pm

Je suis confus, car vous allez finir par me trouver casse pied...

Le maître intérieur, n'est-il pas un ego de substitution, une sorte de super ego, dont il faudra se débarrasser un jour?

A mon sens la démarche rosicrucienne consiste à laisser s'exprimer la conscience, "l'être intérieur" (la Rose) et le "maître intérieur" n'en est qu'une sorte de représentation mentale personnalisée, donc une démarche a fortiori erronée.

De la même manière, je pense que le rosicrucien s'égarerait en se choisissant ou en affichant une "éthique élevée". Un tel choix est de l'ordre de l'ego, du paraître, alors qu'il n'y a qu'à écouter son cœur en le libérant de tous les artifices. Si d'aventure nous y parvenons, les profanes extérieurs nous trouveront alors une "éthique élevée"..., mais ce n'est surtout pas à nous de la gérer! La seule chose à faire, à mon sens est de cultiver la sincérité de l'écoute intérieure.
"...Ora, labora, invenies" précisaient les anciens rosicruciens: écoute, travaille, découvre...

Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.


Date d'inscription : 03/10/2010
Messages : 921

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 24 Mai 2011, 7:51 am

@Vidbow a écrit:
Je suis confus, car vous allez finir par me trouver casse pied...

Le maître intérieur, n'est-il pas un ego de substitution, une sorte de super ego, dont il faudra se débarrasser un jour?

A mon sens la démarche rosicrucienne consiste à laisser s'exprimer la conscience, "l'être intérieur" (la Rose) et le "maître intérieur" n'en est qu'une sorte de représentation mentale personnalisée, donc une démarche a fortiori erronée.

De la même manière, je pense que le rosicrucien s'égarerait en se choisissant ou en affichant une "éthique élevée". Un tel choix est de l'ordre de l'ego, du paraître, alors qu'il n'y a qu'à écouter son cœur en le libérant de tous les artifices. Si d'aventure nous y parvenons, les profanes extérieurs nous trouveront alors une "éthique élevée"..., mais ce n'est surtout pas à nous de la gérer! La seule chose à faire, à mon sens est de cultiver la sincérité de l'écoute intérieure.
"...Ora, labora, invenies" précisaient les anciens rosicruciens: écoute, travaille, découvre...

Vous dites simplement les chose telles que vous les ressentez, voilà tout. Pour ce qui est de l'égo, il fait partie de nous. Il n'a pas à être éliminé mais seulement "domestiqué", maîtrisé pour qu'il remplisse sa mission d'intermédiaire entre le spirituel et le matériel. L'être intérieur, ou le maître intérieur, comme on veut bien les nommer, c'est en fait notre vrai moi, toujours relié au monde divin dont notre personnalité terrestre est une expression. C'est donc à nous de travailler à son épanouissement total et pour cela, je suis bien d'accord, nous devons être "à l'écoute". Cela dit, qu'est ce qui empêche d'intégrer en nous l'éthique la plus élevée qui soit? On ne peut pas en faire l'économie. Ca ne vient pas tout seul, comme les cultures, et nous devons avant tout travailler, chercher, méditer, réfléchir et "écouter simplement son coeur" ne suffit pas. Nous devons labourer notre terre et choisir soigneusement nos semences, c'est à dire nos informations, nos lectures, nos pensées... C'est toute une discipline de vie à adopter et tout un travail intérieur à fournir, finalement, et il est hors de question d'en faire un motif d'orgueil. On ne montre pas sa ou ses vertus comme ça et le "profane", tout "profane" qu'il soit, sent bien si nous sommes authentique ou non. L'idéal est de rayonner autour de soi cet état intérieur de façon naturelle et non se transformer en publicité ambulante et mensongère pour soi-même. A la limite, ne même pas chercher à "être un exemple", rester le plus simple et le plus discret possible. Se libérer des artifices, oui, être sincère envers soi-même, encore oui, mais surtout rester vigilant, patient et confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 24 Mai 2011, 9:26 am

Bon OK. Je ressent un désaccord total!

L'AMORC contemporain n'a pas assumé la charge de perpétuer les enseignements traditionnels. La notion actuelle d'ego s'est alignée sur celle des psy. Donc la "suppression de l'ego" a disparu avec la "confession de Maat" dans les pertes des degrés néophytes devenus des "atriums".

Il a encore 40 ans, dans les 3 degrés néophytes, le processus consistait à éveiller l'être intérieur, en vue d'une alchimie qui devait se produire dans le temple. Ensuite, les degrés du temple fonctionnaient à deux niveaux avec le "maître intérieur" que les étudiants "zélés" comprenaient à sa juste valeur, tandis que les autres attendaient le 12ème degré pour l'évacuer.

Cette dérive sectaire fait renoncer à l'objectif supérieur (transition et illumination) qui ne peut plus être atteint alors que l'objectif inférieur "la paix profonde" est mis sur un piédestal, tandis que la transition est devenue le nom de la mort...

Et comme l'objectif fondamental a disparu puisque les outils ont disparu, l'alchimie n'est plus possible et la dérive sectaire incite à devenir un "patient"... le nom pudique que l'on donne de nos jours à un malade qui ne guérit jamais...

Vous n'y êtes évidemment pour rien, mais comprenez que je sois affligé par la profanation (c'est le terme), qu'ont subi les enseignements authentiques transmis pas Spencer Lewis puisque les "membres" ne sont plus des chercheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 24 Mai 2011, 8:01 pm

extrait d'une ancienne monographie (1970), du deuxième degré néophyte, pour info:

ÉLIMINATION DE L'EGO

L'une des premières et des plus importantes leçons à apprendre dans ce second degré, est l'élimination de l'ego. Cette phrase peut, cependant, vous donner une impression erronée car un certain nombre d'interprétations différentes peuvent lui être apportées. Elle ne signifie pas l'élimination du moi 'intérieur ni la suppression totale de l'expression de la personnalité humaine. Elle signifie : L'OUBLI DES THEORIES TROMPEUSES ET EXAGEREES CONCERNANT L'INDIVIDUALITE ELLE-MEME.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 24 Mai 2011, 8:03 pm

@Vidbow a écrit:
Bon OK. Je ressent un désaccord total!

L'AMORC contemporain n'a pas assumé la charge de perpétuer les enseignements traditionnels. La notion actuelle d'ego s'est alignée sur celle des psy. Donc la "suppression de l'ego" a disparu avec la "confession de Maat" dans les pertes des degrés néophytes devenus des "atriums".

Il a encore 40 ans, dans les 3 degrés néophytes, le processus consistait à éveiller l'être intérieur, en vue d'une alchimie qui devait se produire dans le temple. Ensuite, les degrés du temple fonctionnaient à deux niveaux avec le "maître intérieur" que les étudiants "zélés" comprenaient à sa juste valeur, tandis que les autres attendaient le 12ème degré pour l'évacuer.

Cette dérive sectaire fait renoncer à l'objectif supérieur (transition et illumination) qui ne peut plus être atteint alors que l'objectif inférieur "la paix profonde" est mis sur un piédestal, tandis que la transition est devenue le nom de la mort...

Et comme l'objectif fondamental a disparu puisque les outils ont disparu, l'alchimie n'est plus possible et la dérive sectaire incite à devenir un "patient"... le nom pudique que l'on donne de nos jours à un malade qui ne guérit jamais...

Vous n'y êtes évidemment pour rien, mais comprenez que je sois affligé par la profanation (c'est le terme), qu'ont subi les enseignements authentiques transmis pas Spencer Lewis puisque les "membres" ne sont plus des chercheurs.
Certes HS Lewis a eu un rôle majeur dans la résurgence de la Rose-Croix mais nul n'est détenteur de sa pensée et on oublie aussi les apports des autres. On ne peut pas le placer sur un piédestal ni en faire un gourou, ce serait contraire à la notion d"impersonalité" que partagent beaucoup de membres. Il est normal que les enseignements aient évolué dans leur forme, sinon ils manqueraient leur but et ne seraient plus adaptés. En ce qui concerne l'alchimie intérieure, c'est tout les jours que le travail d'éveil doit se faire, dans le monde de tous les jours, et pas que dans un temple. Pour ce qui est de l'égo, comme je le disais, il doit être maîtrisé et non annihilé, sinon ce serait se couper gravement d'une part importante de soi-même, au nom d'un ascétisme de mauvais aloi. La voie ascétique peut convenir à certains, pourquoi pas, mais elle ne peut se généraliser. Les outils sont toujours donnés au néophyte, dès le début; charge à chaque membre de les utiliser pour son bien comme pour celui des autres. Le but reste toujours le même, à savoir recevoir l'illumination qui fera de chacun un être réalisé et pour cela, c'est tous les jours que nous devons "mourir au vieil homme" (la notion de transition), c'est à dire transmuter tous les éléments négatifs en nous. C'est un travail de longue haleine, mais qui en vaut la peine. C'est pour cela aussi qu'il faut faire preuve de patience, une des vertus majeures que nous sommes amenés à développer dans notre cheminement.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 24 Mai 2011, 8:22 pm

@Vidbow a écrit:
extrait d'une ancienne monographie (1970), du deuxième degré néophyte, pour info:

ÉLIMINATION DE L'EGO

L'une des premières et des plus importantes leçons à apprendre dans ce second degré, est l'élimination de l'ego. Cette phrase peut, cependant, vous donner une impression erronée car un certain nombre d'interprétations différentes peuvent lui être apportées. Elle ne signifie pas l'élimination du moi 'intérieur ni la suppression totale de l'expression de la personnalité humaine. Elle signifie : L'OUBLI DES THEORIES TROMPEUSES ET EXAGEREES CONCERNANT L'INDIVIDUALITE ELLE-MEME.
Ca me dit bien quelque chose, je crois qu'il s'agit d'un entretien de loge. La notion d'égo est toujours abordée, plus loin, mais avec d'autres termes, et en insistant sur le travail intérieur afin d'en maîtriser les aspects négatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 24 Mai 2011, 8:53 pm

Je comprends qu'il soit difficile d'imaginer à quel point les enseignements traditionnels ont été déformés. Certes on peut se rassurer en affirmant qu'il s'agit de détails mineurs mais que l'enseignement lui même est resté parfaitement authentique.

Le problème c'est qu'il ne l'est pas: la modification d'un simple mot de passe n'est pas anodine et conduit l'étudiant à "aller ailleurs"...

Pour mémoire le deuxième degré néophyte était le déclenchement d'un processus d'intégrité sans concession, et son mot de passe était "Maat".
Changez le processus, changez le mot de passe... et toute la génération suivante d'étudiants est bridée.

Qui peut s'en plaindre? En tout cas pas ceux qui ont été tenu à l'écart du processus et qui ne le soupçonnent même pas...

C'est un peu comme après le Concile de Nicée en 325... Rien n'est plus tout à fait comme avant, surtout si on met les réformateurs au même niveau que la révélation initiale...
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 25 Mai 2011, 4:19 am

C'est toujours ça: on vient de m'affirmer que le mot de passe était conservé! J'en prend acte!
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 25 Mai 2011, 7:38 am

@Vidbow a écrit:
Je comprends qu'il soit difficile d'imaginer à quel point les enseignements traditionnels ont été déformés. Certes on peut se rassurer en affirmant qu'il s'agit de détails mineurs mais que l'enseignement lui même est resté parfaitement authentique.

Le problème c'est qu'il ne l'est pas: la modification d'un simple mot de passe n'est pas anodine et conduit l'étudiant à "aller ailleurs"...

Pour mémoire le deuxième degré néophyte était le déclenchement d'un processus d'intégrité sans concession, et son mot de passe était "Maat".
Changez le processus, changez le mot de passe... et toute la génération suivante d'étudiants est bridée.

Qui peut s'en plaindre? En tout cas pas ceux qui ont été tenu à l'écart du processus et qui ne le soupçonnent même pas...

C'est un peu comme après le Concile de Nicée en 325... Rien n'est plus tout à fait comme avant, surtout si on met les réformateurs au même niveau que la révélation initiale...
Un mot de passe n'a pas de caractère "magique" en soi, il ne transforme pas le néophyte en "super mystique". Il témoigne simplement que le membre a bien reçu l'initiation au degré concerné et peut postuler pour passer le degré suivant. Le mot de passe fait partie d'un ensemble, fait de symboles, de gestes particuliers, entre autre, et en rapport avec le degré qu'on va étudier. Ce sont des outils donnés à l'initiable, qui en fera ce qu'il en veut ensuite. Cet ensemble ne va pas tout de suite projeter l'initiable ici ou ailleurs, et sa progression est fonction de son application, de son sérieux et surtout de son désir. Le processus est lent, mais graduel. A ce sujet, le fait d'être arrivé à un degré élevé ne témoigne pas forcément de l'avancement intérieur du membre, c'est pour cela qu'on ne peut en préjuger.
Sinon, pour continuer, les monographies sont l'objet de changements quand la nécessité s'en fait sentir. Par un exemple, un sujet concernant la matière abordé précédemment dans tel ou tel degré est, par exemple, inclus dans le 1er degré réactualisé qui traite de ce sujet.
J'oubliais de préciser: les initiations au temple commencent au 1er degré, les degrés des néophytes, les atrias, sont des degrés de probation et d'apprentissage. Cela dit, un néophyte impatient peut toujours fréquenter un pronaos (la plus petite structure) avant de fréquenter un chapitre ou une loge (numériquement plus importants), s'il en a la possibilité ou s'il le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 25 Mai 2011, 12:32 pm

Oui le mot de passe n'a rien de magique. C'est bien un outil et un témoin de notre maîtrise du degré. C'est notre travail avec lui qui devrait être magique et qui l'est rarement!

J'ai beaucoup de réserves sur "quand la nécessité s'en fait sentir"... Ceux qui prennent sur eux le "karma" de modifier la tradition ne comprennent jamais les sujets qu'ils modifient et n'imaginent pas les dégats qu'ils font. Les exemples sont très nombreux et expliquent simplement la baisse de fréquentation du rosicrucianisme neo-amorc alors que l'intérêt du public pour ces sujets n'a jamais été aussi grand.

Le sujet des "vibrations de l'esprit" est un bel exemple de ratage classique: la majorité pense qu'il s'agit d'une étude fastidieuse et ringarde de la matière. Elle trouve donc cela sans intérêt. Seul le "zélator" (l'étudiant zélé) comprend qu'il y a un sujet induit. Une induction dont le but qui est de comprendre le fonctionnement de la force vitale (ce qui est en haut fonctionnant comme ce qui est en bas).

Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 25 Mai 2011, 8:31 pm

@Vidbow a écrit:
Oui le mot de passe n'a rien de magique. C'est bien un outil et un témoin de notre maîtrise du degré. C'est notre travail avec lui qui devrait être magique et qui l'est rarement!

J'ai beaucoup de réserves sur "quand la nécessité s'en fait sentir"... Ceux qui prennent sur eux le "karma" de modifier la tradition ne comprennent jamais les sujets qu'ils modifient et n'imaginent pas les dégats qu'ils font. Les exemples sont très nombreux et expliquent simplement la baisse de fréquentation du rosicrucianisme neo-amorc alors que l'intérêt du public pour ces sujets n'a jamais été aussi grand.

Le sujet des "vibrations de l'esprit" est un bel exemple de ratage classique: la majorité pense qu'il s'agit d'une étude fastidieuse et ringarde de la matière. Elle trouve donc cela sans intérêt. Seul le "zélator" (l'étudiant zélé) comprend qu'il y a un sujet induit. Une induction dont le but qui est de comprendre le fonctionnement de la force vitale (ce qui est en haut fonctionnant comme ce qui est en bas).

La tradition ne doit pas être une idole figée dans le temps, du moins dans son expression, mais elle doit tenir compte des changements qui ont lieu dans le monde et l'évolution des mentalités, et lier la baisse de fréquentation des membres au dépoussiérage des monographies est quelque peu aventureux. Lier la notion de "karma" à une sorte de crime lèse-majesté, quandmême... N'oublions pas que le New-Age, entre autre, a amené vers lui des chercheurs peut-être sincères mais qui croyaient faire l'économie d'un travail intérieur en croyant que l'évolution dela conscience allait se passer "comme ça" (ex: "Toto fait de la spiritualité"). Et puis le monde est devenu plus individualiste aussi, et plus consumériste. Il y a eu l'affaire des sectes, qui a fait reculer beaucoup de monde, aussi. De plus, l'AMORC n'a jamais voulu être une organisation de masse. Bien sûr, beaucoup de membres ont franchi les portails, mais beaucoup sont aussi ressortis. D'un point de vue traditionnel, sur 1000 membres au départ, 100 restent jusqu'aux hauts degrés, soit parce que le reste continue sa recherche aillleurs, soit parce que ça ne les intéresse plus ou qu'ils n'étaient pas réellement motivés. C'est un processus naturel qu'on doit accepter, sans plus. En ce qui concerne le sujet des vibrations de l'esprit, les forums de loge, de chapitre ou de pronaos qui traitent de ce sujet sont toujours aussi animés et montrent bien que les membres y trouvent de l'intérêt. C'est pour cela qu'il est recommandé à ceux qui ont atteint un haut degré, non seulement de réviser de temps en temps leurs monographies du néophyte, et les degrés antérieurs, mais aussi de participer aux forums de degré. Un échange de points de vue fait toujours le plus grand bien car on n'est jamais sûr d'avoir tout compris du 1er coup. Par la suite, charge à chacun de réfléchir, de méditer et de faire le lien avec d'autres sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 25 Mai 2011, 9:17 pm

Evidemment nous ne sommes pas d'accord sur la Tradition! Est-ce encore la peine de développer ma pensée?

Je lis malheureusement la description d'une tradition (avec un t minuscule) édulcorée par ce qui est devenu au fil des temps une petite secte prosélyte marquée par le new-âge entre les mains de dirigeants dont la vidéo promotionnelle tente de camoufler un aspect mercantile, arriviste et incompétent. Est-ce que cela ne saute pas pourtant aux yeux? "Toto fait de la spiritualité", d'autres parlent de "spiritualité coca-cola". Malheureusement c'est exactement ça!

Mais tout cela peut-être instructif au 21ème siècle. Dans ce discours racoleur (inconsciemment?) voué naturellement à l'échec, je me demande (suis-je le seul?) ce qu'est devenue la sincérité du chercheur. J'ai une pensée émue pour le chercheur de Lumière a qui on parvient à faire croire après peut être 10 ans de conditionnement que la Rose+Croix c'est ça!
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedJeu 26 Mai 2011, 6:49 am

@Vidbow a écrit:
Evidemment nous ne sommes pas d'accord sur la Tradition! Est-ce encore la peine de développer ma pensée?

Je lis malheureusement la description d'une tradition (avec un t minuscule) édulcorée par ce qui est devenu au fil des temps une petite secte prosélyte marquée par le new-âge entre les mains de dirigeants dont la vidéo promotionnelle tente de camoufler un aspect mercantile, arriviste et incompétent. Est-ce que cela ne saute pas pourtant aux yeux? "Toto fait de la spiritualité", d'autres parlent de "spiritualité coca-cola". Malheureusement c'est exactement ça!

Mais tout cela peut-être instructif au 21ème siècle. Dans ce discours racoleur (inconsciemment?) voué naturellement à l'échec, je me demande (suis-je le seul?) ce qu'est devenue la sincérité du chercheur. J'ai une pensée émue pour le chercheur de Lumière a qui on parvient à faire croire après peut être 10 ans de conditionnement que la Rose+Croix c'est ça!
Il y a évidemment une différence entre la Tradition et les traditions, qui en sont les expressions diverses sur le plan humain. En tant que telles, les traditions évoluent avec les hommes et doivent être adaptées et réadaptées à chaque époque. Certes, on peut regretter qu'elles doivent évoluer quand on y a baigné pendant quelques temps et reçu quelques bienfaits, on peut regretter ces époque bénies pour nous, "comme on peut regretter la douceur des lampes à huile, la splendeur de la marine à voile, le charme du temps des équipages", mais à vouloir rester fixé à tout prix dans une forme déterminée, on risque fort de se transformer en "grand-mère à moustache". Des nouveaux moyens de communication nous sont donnés, alors pourquoi ne pas les employer? La ronéo avait sans doute son utilité à son époque, mais avec la multiplicité des moyens d'échange, elle est un peu dépassée. Tout le monde peut se faire connaître, dialoguer, discuter, échanger comme il l'entend. Chacun prend ensuite l'information qu'il reçoit comme il l'entend.
En ce qui concerne la compétence des uns et des autres, je n'ai pas à en juger, je ne peux parler qu'à mon petit niveau. J'ai vu, c'est vrai, certains se gonfler, se croire déjà arrivés, déjà maîtres, et exiger non seulement qu'on reconnaisse leur grandeur, mais qu'on leur octroie de plus des privilèges. Inutile de dire qu'ils n'ont pas été du tout exaucés et sont partis en râlant, furieux qu'on ne soit pas à leur dévotion. Et puis j'ai vu aussi des petits, qui doutaient parfois d'eux, qui se jugeaient indignes d'assumer une maîtrise ou une fonction au sein d'une loge, d'un chapitre ou d'un pronaos, et qui ont pourtant fait merveille et rempli leur mission de façon excellente. Et puis d'autres, et encore d'autres...
J'ai eu la dent dure pour le new-age. Son mérite est de présenter des oeuvres toutes d'harmonie, comme certaines peintures, certaines musiques, (mais des goûts et des couleurs...) et d'essayer d'ouvrir les esprits à autre chose que le consumérisme et le matérialisme, malheureusement, les démarches sont souvent maladroites, voire pour certaines dangereuses, car elles se basent souvent sur la recherche des pouvoirs, délaissant le spirituel. Face à toutes ces voies qui s'ouvrent devant lui, le chercheur sincère (en fait, tout chercheur n'est-il pas sincère?) a bien du mal à se retrouver, et c'est pourquoi il doit disposer de toutes les informations. Ensuite, il devra réfléchir, et faire son choix et cela, on ne peut le faire à sa place. Chacun se dirigera alors vers ce qui lui sera le plus utile dans sa recherche. Ce sera sa première épreuve d'écouter son intuition et oser franchir le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 4:38 am

"en fait, tout chercheur n'est-il pas sincère?"

Non justement c'est précisément "l'enseignement de Maat", ou si l'on préfère une démarche de libération, d'affranchissement, de vérité (dans le sens absolu), de pureté (dans le sens intègre du terme), de justesse, d'intégrité (dans le sens responsable du terme), d'honneur (dans le sens non egotique du terme).

Celui qui aborde la recherche avec des "tabous" ou une croyance préliminaire ne cherche en fait qu'à les conforter ou à la conforter.

Ce n'est pas alors de la recherche au sens mystique du terme. Cette personne appartient à un égrégore (c'est le nom technique de cette force astrale) qu'il ne cherche, consciemment ou inconsciemment, qu'à vitaliser ou à renforcer au lieu de s'en affranchir.

Le propre du rosicrucianisme est de s'affranchir des égrégores. Spencer Lewis par exemple, cherchait à éviter la formation d'un égrégore contrairement à ceux qui ont récupéré son travail et encouragent la déviance consistant à alimenter psychiquement un égrégore.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 6:11 am

@Vidbow a écrit:
"en fait, tout chercheur n'est-il pas sincère?"

Non justement c'est précisément "l'enseignement de Maat", ou si l'on préfère une démarche de libération, d'affranchissement, de vérité (dans le sens absolu), de pureté (dans le sens intègre du terme), de justesse, d'intégrité (dans le sens responsable du terme), d'honneur (dans le sens non egotique du terme).

Celui qui aborde la recherche avec des "tabous" ou une croyance préliminaire ne cherche en fait qu'à les conforter ou à la conforter.

Ce n'est pas alors de la recherche au sens mystique du terme. Cette personne appartient à un égrégore (c'est le nom technique de cette force astrale) qu'il ne cherche, consciemment ou inconsciemment, qu'à vitaliser ou à renforcer au lieu de s'en affranchir.

Le propre du rosicrucianisme est de s'affranchir des égrégores. Spencer Lewis par exemple, cherchait à éviter la formation d'un égrégore contrairement à ceux qui ont récupéré son travail et encouragent la déviance consistant à alimenter psychiquement un égrégore.
A propos de la notion d'égrégore, une ancienne définition le définissait comme le rassemblement de plusieurs personnes autour d'une idée-force et l'union de chacun à un idéal particulier. On y trouve donc la notion de groupe structuré. On peut en trouver un exemple lors des matchs de foot ou lorsqu'un groupe travaille sur un projet commun. Lorsque la mission est accomplie, l'effet de groupe se dissout. A plus forte raison, chaque groupe spiritualiste génère donc et se relie à une idée force, un idéal commun, qu'il nourrit par sa pratique régulière et qui est d'autant plus efficace qu'il se relie lui-même au plan spirituel. Un chercheur peut très bien appartenir à tel ou tel groupe, en ce cas, il est effectivement relié à un égrégore, et s'il s'intègre dans un autre groupe, il s'intègre de ce fait dans un autre égrégore et s'harmonise avec lui; encore faut-il qu'il y ait une certaine harmonie entre eux. Néanmoins, il est quand même fastidieux de courir plusieurs lièvres à la foi et un chercheur devrait se consacrer à fond à sa quête au lieu de papillonner ici et là, sinon, à mon avis, il ne s'intègre pas vraiment dans un égrégore et reste "à l'extérieur". De plus, s'il cherche à vérifier la validité de ses acquis antérieurs, il ne peut aller bien loin, et dans ce cas, il aurait mieux valu qu'il continue sur son chemin. Et même dans notre propre cheminement, nos idées et nos conceptions peuvent évoluer, c'est pour cela qu'il faut les prendre comme elles sont, c'est à dire des base momentanées, qui ont leur utilité à un moment donné, mais auxquelles il ne faut pas s'accrocher outre mesure. Un adage dit que les choses doivent s"accomplir non dans la révolution, mais dans l'évolution. L'idéal est d'arriver à se débarasser de toutes ses idées préconçues et d'atteindre l'état de conscience le plus évolué, celui qui fera de chacun un véritable réalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 6:35 am

La définition en question était de Raymond Bernard vers la fin des années 50, mais il ne s'agissait pas de "personnes" mais "d'entités physiques et supra-physiques".
Il y a dans "egregore", l'idée latine de troupeau qui a donné "grégaire" et l'idée greque "egregoroï" qui signifie mystérieusement: "ceux qui veillent".

Il y a une nuance d'importance entre un égrégore et ce que créent les supporters d'une équipe de foot: il n'ont pas le fanatisme et l'engagement personnel dans une foi qui lie leur corps psychique comme les rituels magiques du baptême chrétien, ou de la prise de refuge bouddhiste ou encore certaines initiations sectaires. C'est ce qui fait que l'énergie psychique investie se dissipe relativement bien après un match de foot. Dans les autres cas le lien avec l'égrégore ne se coupe pas si facilement et celui qui veut rompre cet investissement sans vraiment s'élever conserve des "cicatrices" ou des "failles"...
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 6:47 am

@Vidbow a écrit:
La définition en question était de Raymond Bernard vers la fin des années 50, mais il ne s'agissait pas de "personnes" mais "d'entités physiques et supra-physiques".
Il y a dans "egregore", l'idée latine de troupeau qui a donné "grégaire" et l'idée greque "egregoroï" qui signifie mystérieusement: "ceux qui veillent".

Il y a une nuance d'importance entre un égrégore et ce que créent les supporters d'une équipe de foot: il n'ont pas le fanatisme et l'engagement personnel dans une foi qui lie leur corps psychique comme les rituels magiques du baptême chrétien, ou de la prise de refuge bouddhiste ou encore certaines initiations sectaires. C'est ce qui fait que l'énergie psychique investie se dissipe relativement bien après un match de foot. Dans les autres cas le lien avec l'égrégore ne se coupe pas si facilement et celui qui veut rompre cet investissement sans vraiment s'élever conserve des "cicatrices" ou des "failles"...
Je pense effectivement que c'était ça. Maintenant, au niveau de la rupture, je ne sais pas s'il reste vraiment des traces. Il faudrait peut-être interroger un membre qui vient d'une autre tradition pour lui demander son ressenti, s'il désire s'exprimer. Peut-être que la force des habitudes, les références inconscientes aux acquis du passé expliquent cette difficulté de rupture définitive, mais si le nouveau membre persiste dans sa nouvelle voie, finalement la dissolution finit par se produire? Reste à mon avis l'état de conscience qu'il a atteint dans son parcours.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 7:25 am

Oui c'est généralement pas très grave. Chacun de nous a le droit de ne pas comprendre. Et la connerie n'est pas un délit! C'est évidemment plus grave de persévérer dans une mauvaise utilisation de notre libre arbitre quand on ressent le côté sombre de ce dans quoi on s'est engagé! Si le manque de sincérité conduit à la recherche de satisfactions egotiques, de pouvoirs, de détournements d'énergie ("le blasphème contre l'esprit" des évangiles) il faudra naturellement en baver et parfois de l'aide pour changer les mauvaises habitudes et libérer notre être profond des charges sombres...
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 9:03 pm

@Vidbow a écrit:
Oui c'est généralement pas très grave. Chacun de nous a le droit de ne pas comprendre. Et la connerie n'est pas un délit! C'est évidemment plus grave de persévérer dans une mauvaise utilisation de notre libre arbitre quand on ressent le côté sombre de ce dans quoi on s'est engagé! Si le manque de sincérité conduit à la recherche de satisfactions egotiques, de pouvoirs, de détournements d'énergie ("le blasphème contre l'esprit" des évangiles) il faudra naturellement en baver et parfois de l'aide pour changer les mauvaises habitudes et libérer notre être profond des charges sombres...
Le manque de sincérité, la recherche égoïste et égotique des pouvoirs produit en effet un choc en retour qu'il faudra bien assumer et c'est là le danger d'un manque de préparation. L'acquisition des "pouvoirs" est secondaire dans une recherche spirituelle et en fait, il ne faut même pas les rechercher. On en revient à cette notion de dépouillement progressif de ses sombres penchants, comme vous le soulignez, en fait de la transmutation de tous les éléments négatifs de la personnalité, et ça, cela ne se fait pas du jour au lendemain et le chercheur peut chuter à tout moment. Il nous appartient donc de faire preuve de persévérance et de vigilance.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 27 Mai 2011, 9:50 pm

Tout à fait, mais projeté comme ça, cela peut conduire à se représenter le rosicrucianisme comme une voie austère réservée à des ascètes frustrés qui vivent dans l'espérance d'un futur meilleur, ou pire à de pauvres types enfermés dans leur nuit obscure, et qui, manipulés par des dirigeants sombres, ont perdu leurs idéaux et leur joie de vivre. Alors qu'à l'inverse, débusquer nos erreurs est au contraire un jeu enthousiasmant, une joie positive d'êtres libres, vivant pleinement le présent et encouragés par des résultats gratifiés en temps réel!
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
Bernard Amyr

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedDim 29 Mai 2011, 5:52 am

@Vidbow a écrit:
Tout à fait, mais projeté comme ça, cela peut conduire à se représenter le rosicrucianisme comme une voie austère réservée à des ascètes frustrés qui vivent dans l'espérance d'un futur meilleur, ou pire à de pauvres types enfermés dans leur nuit obscure, et qui, manipulés par des dirigeants sombres, ont perdu leurs idéaux et leur joie de vivre. Alors qu'à l'inverse, débusquer nos erreurs est au contraire un jeu enthousiasmant, une joie positive d'êtres libres, vivant pleinement le présent et encouragés par des résultats gratifiés en temps réel!
Je ne diraiq pas que c'est austère mais ce n'est pas une voie facile, ni de tout repos. L'éveil à "autre chose" est tout à fait gratifiant. C'est pour cette raison qu'il ne faut pas s'arc-bouter à tout prix à nos conceptions du moment et en faire un dogme et un absolu. Il faut au contraire rester relativement prudent en ce domaine et se souvenir que nos conceptions peuvent évoluer, se confimer, s'affiner ou inversement être complètement abandonnées. C'est aussi à chacun de nous de veiller sur sa flamme intérieure, si on ne veut pas justement perdre cette joie dans notre quête intérieure. Les périodes de "nuit obscure", elles sont pratiquement inévitables, même si on a entrevu cette lueur au bout du chemin. C'est pour cela qu'il ne faut pas se décourager, et au contraire persévérer. Facile àdire, peut-être, mais lorsqu'on a connu des moments intenses, des moments de communion, peut-on vraiement s'arrêter, voire même revenir en arrière? La volonté et le désir ont donc toute leur importance et on ne peut aller bien loin si on n'y apporte pas tout le sérieux nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 28 Juin 2011, 3:09 am

Avez vous lu l’excellente ouvrage de Sédir sur la Rose Croix?

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/sedir/Lesrc1/intro.html
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMar 28 Juin 2011, 3:48 am

Oui, pour ma part.
Il en existe d'ailleurs deux versions. L'une assez "soft" fait environ 170 pages et l'autre le double.
Sédir est un homme bon et il était initié à tout les mouvements occultes. Il avait même hérité d'un indien la capacité de jouer du violon en agissant sur le flux de l'eau qui coulait d'un robinet.
Mais on reconnait chez lui un mystique à l'ancienne, hyper prudent dans ses déclarations, et qui ne dit jamais qu'une partie des choses. Assez marqué d'avoir perdu beaucoup de ses amis du martiniste pendant la guerre il s'est coupé de tous les mouvements pour se réfugier dans l'idéal des "amitiés spirituelles" qu'il a lancé avec discrétion.
Pour ma part, je trouve dommage qu'il ait manqué d'ouverture d'esprit et peut être de la sincérité qu'il faut parfois pour franchir le pas, car il avait des potentialités. Dommage aussi qu'il soit resté tourné vers le passé pour ne pas ressentir l'impact de la résurgence américaine de la Rose+Croix qu'il avait pourtant les moyens de voir venir.
Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 06 Juil 2011, 11:21 pm

@Vidbow a écrit:

Pour ma part, je trouve dommage qu'il ait manqué d'ouverture d'esprit et peut être de la sincérité qu'il faut parfois pour franchir le pas,

Sédir, n'est pas un amateur dans le domaine des sciences occultes, tu sais, il a un docteur en Kabbale dans l'OKRC de Stanislass de Gaita.

Il fut membre de plus de 25sociétés secrètes, et à rencontré des véritable représentant autorisé de la tradition (ce mot a un sens tout à fait différent)

Sédir dans la lettre à l'Echo des meirveilleux a écrit:

Les commodités matérielles, le temps, les livres m'ont fait défaut; tandis qu'une chance imméritée mettait sur ma route les représentants autorisés de toutes les traditions. Les convenances m'ont toujours interdit de raconter à tout le monde des choses que ces hommes obscurs, mais extraordinaires, considéraient comme devant rester secrètes.

Des rabbins m'ont communiqué des manuscrits inconnus; des alchimistes m'ont admis dans leurs laboratoires; des soufis, des bouddhistes, des taoïstes m'ont emmené, pendant de longues veilles, dans les séjours de leurs dieux; un brahmane m'a laissé copier ses tables de mantrams, un yoghi m'a donné les secrets de contemplation. Mais, un soir, après une certaine rencontre, tout ce que ces hommes admirables m'avaient appris est devenu, pour moi, comme la vapeur légère qui monte, au crépuscule, de la terre surchauffée.

Selon certain, Sédir est un des rares "Vrais Rose Croix". Dans ce livre, Sédir dit que les vrai Rose Croix ont changer de nom, et ce nom reste inconnu, il n'est pas ici question de l'appelation de "rosicurcien"!

Quand à l'ouverture d'esprit, il a réellement fait le tour de tout l'occultisme,

Sédir dans la lettre à l'Echo des meirveilleux a écrit:

Pour mon compte, avec quelques compagnons, j'ai fait le tour de tous les ésotérismes et exploré toutes les cryptes avec la plus fervente sincérité, avec le plus vif espoir de réussir. Mais aucune des certitudes enfin saisies ne m'a paru la Certitude.



@Vidbow a écrit:

car il avait des potentialités. Dommage aussi qu'il soit resté tourné vers le passé pour ne pas ressentir l'impact de la résurgence américaine de la Rose+Croix qu'il avait pourtant les moyens de voir venir.

Sédir a écrit:

Vouloir conquérir le titre de Rose-Croix est une illusion. On peut seulement se mettre dans les conditions nécessaires pour que, lorsque la splendeur d'Hélias Artista passera sur notre esprit, il soit fécondé par cette force, et qu'il se développe ensuite selon cette forme.
Ces conditions se trouvent remplies quand on est devenu un élève docile de Thomas a Kempis.
Mais, comme personne ne se connaît, ni dans son état actuel ni dans ses possibilités futures, comme personne ne sait le moment où passe l'Artista mystérieux ni même ne peut discerner son passage,

(...) Aucun homme, aucun dieu n'a encore embrassé du regard l'horizon spirituel que décrivent les Évangiles. Aucun autre livre ne renferme une égale somme de connaissances ni sur la terre, ni sur aucun astre visible, ni dans aucun lieu invisible. l'initiation rosicrucienne n'est qu'une seule des quelque soixante-dix initiations dont l'Evangile énonce les règles. Il les énonce d'une façon incompréhensible, sur un plan inconnaissable pour nous; mais je vous certifie qu'il les énonce.


Je me suis intéressé à Sédir depuis des années, je sais de quoi il parle.

Pour ajouter un plus de son biographie, et essayer de donné un autre apparence de Sédir à vous, je vous met en quote, un biographie bien détaillé.

Aux environs de 1888, Lucien Chamuel, qui devait éditer les premiers ouvrages de notre ami, avait fondé avec Papus (le docteur Gérard Encausse) la « Librairie du Merveilleux ». Cette maison d'édition (salle de conférences et librairie), située 29, rue de Trévise, était alors le rendez-vous de ceux qui s'intéressaient à l'hermétisme.

C'est là qu'à la fin de 1889 Yvon Le Loup se présenta. Et voici comment un assistant raconte cette première entrevue :
« Je me trouvais un soir dans la fameuse boutique de la rue de Trévise où régnait le bon Chamuel, quand se présenta un jeune homme mince et lent qui déclara à brûle-pourpoint :
« — Voilà ! Je veux faire de l'occultisme.
« A l'aspect gauche et non dégrossi de l'arrivant, je ne pus m'empêcher de rire. La suite me montra combien j'avais tort. Papus, qui savait utiliser les hommes, ne rit pas. Il dit :
« — C'est très bien, mon garçon. Venez chez moi dimanche matin.
« Et, ce dimanche-là, Papus confia au néophyte le soin de tenir en ordre la précieuse bibliothèque qu'il se constituait.
« Ainsi débuta dans les hautes études le gars breton qui se nommait Yvon Le Loup. »

Il avait également constitué un groupement d'étudiants occultistes qui se réunira plus tard 4, rue de Savoie, d'abord sous le nom de « Groupe indépendant d'Etudes ésotériques », puis qui s'intitula « Université libre des hautes Etudes », avec ce sous-titre : « Faculté des Sciences hermétiques ».
Possédant une mémoire prodigieuse, un sens critique très aigu, une rare intuition, Sédir lut et assimila un nombre considérable d'ouvrages, la plus grande part traitant de philosophie, de symbolisme, d'ésotérisme, tout en se créant une culture générale des plus complètes.
Non seulement Papus ouvrit à Sédir les trésors de sa bibliothèque, mais il le mit en rapport avec les chefs du mouvement occultiste d'alors, notamment avec Stanislas de Guaita.

Papus introduisit également Sédir dans les cercles d'occultistes auxquels appartenaient alors, entre autres, Paul Adam, F.-Ch. Barlet, F.-R. Gaboriau, Emile Gary de Lacroze, Julien Lejay, Jules Lermina, Victor-Emile Michelet, René Philipon. Sédir pouvait aussi apercevoir Verlaine dans certaines tavernes du Quartier Latin.

C'était le temps où Guaita avait entrepris la rénovation de l'Ordre rosicrucien et où Papus avait fondé l'Ordre martiniste. Yvon Le Loup s'affilia à ces deux associations et y acquit les différents grades. Dans l'Ordre kabbalistique de la Rose-Croix, il devint docteur en Kabbale et, dans L'ordre martiniste, il fut membre du suprême Conseil.

Par l'entremise de Barlet, il devînt membre de l'H. B. of L. (Hermetic Brotherhood of Luxor) dont Barlet était le représentant officiel pour la France. Cette association prétendait se rattacher à une tradition spécifiquement occidentale.

Plus tard Le Loup s'inféoda au gnosticisme et fut consacré, sous le nom de T Paul, évêque de Concorezzo dans l'Église gnostique de Doinel. Par la suite, Marc Haven le fit entrer dans la « F. T. L. » dont il était un des fondateurs.

Avec Philipon il rénova la Maçonnerie de Mizraïm. Et il fut membre du Conseil de la Société alchimique de France, de Jollivet-Castelot.






Villiers de l'Isle-Adam, Barbey d'Aurevilly, Flaubert, Balzac, Péladan devinrent d'autres initiateurs.

Sédir devint très rapidement un maître dans le cénacle dont Papus était l'animateur. Titulaire de grades élevés dans les diverses organisations occultes d'alors, son influence était très grande. D'un dévouement sans limites, d'un zèle infatigable, il recevait ceux qui, attirés par les ouvrages de Papus ou par sa revue, demandaient conseils ou directions. Il les voyait, leur écrivait, et sa correspondance se répandit dans le nouveau comme dans l'ancien continent.


Voici les matières que tenait Sédir dans la faculté d'hérmétisme:


1- Chaque soir ce sont leçons d'hébreu ou de sanscrit (langues qu'il connaissait parfaitement), dont il développe le génie ethnique et surtout le double sens du symbole et de la cabbale

2- cours sur l'entraînement psychique des fakirs hindous, suivi des
divers systèmes du yoga

3- études sur les anciennes civilisations dans leurs aspects planétaires et sociaux

4- l'alchimie expérimentale

5- l'astrologie

6- sociologie et de toutes les branches du symbolisme

7- il organise des cercles de recherches où chaque étudiant développe, selon ses aptitudes ou ses goûts, des possibilités d'hypnotisme, de magnétisme, même de spiritisme.

Jusqu'ici, on peut en déduire que l'ami était un érudit dans ce qui était science occulte.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ces détails sur la vie secrète de notre Ami soulignent d'abord ce souci de vérité qui lui a toujours fait expérimenter toute chose avant que d'en parler ; de plus, ils montrent que Sédir, ayant atteint les plus hauts sommets de la connaissance et des pouvoirs, été assez sage pour s'en détacher dès qu'il en comprit le peu de valeur et le danger.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

c'est par un certain dimanche de juillet 1897 que fut le début, que fut sa rencontre avec celui qu'il nome Andreas dans son roman "Initiation" ou inconnue dans un de ses ouvrages.

"Je vis un petit homme assez gros, le teint cuit, la moustache forte, vêtu proprement mais simplement. Sa femme et sa fille étaient habillées sans recherche. Il fumait une Scoufflaire, portait un sac noir pendu à l'épaule et une grosse canne commune. Il allait et venait sans hâte, causant comme un bon père de famille. Mme Encausse me présenta, disant que les dispositions que je montrais éveilleraient son intérêt. Il me tendit la main avec une grande cordialité, bien que son coup d'oeil m'eût signifié clairement : « Il n'est pas aussi extraordinaire qu'on veut bien le dire » ; et il répliqua tout haut à Mme Encausse : « Alors, vous voulez que l'on s'occupe de ce jeune homme."

Pour reprendre contact avec celui qu'il avait vu comme « un bon père de famille », Sédir passa à Lyon les vacances d'août 1898; et, quoique nous ne sachions rien de ce jardin secret, il semble possible de le relier à certaines conversations que Sédir écrira plus tard dans Initiations . Le « docteur », incarnant l'homme de science dans le domaine occulte, l'initié qui se lance de bonne foi à l'assaut de la Vérité, pour ne rencontrer, de toutes parts, que l'inexorable barrière qui le rejette vers le « tumulte ordinaire », entend Andréas lui dire : « Oui, il y a un mur. » – «Mais ce mur est-il provisoire ? demande l'âme inquiète. Dois-je le franchir ou le démolir ? Est-ce moi qui l'ai bâti antérieurement ? Est-ce un adversaire ? Est-ce un ami ? » – « je ne puis vous dire, docteur ; il faut que vous voyiez vous-même; vous pouvez démolir ce mur, le tourner, ou sauter par-dessus, ou creuser dessous ; mais n'essayez rien encore ; attendez. »


Après plusieurs rencontres avec ce personnages, un important serviteur du Ciel, malgré qu'il ait atteint les plus hauts sommets de la connaissance et des pouvoirs, qu'il abandonna ses titres, lança par-dessus bord ses « trésors de sagesse » et, rejetant toute initiation et toute logosophie, qu'il se sépara de la plupart de ses compagnons de route pour se consacrer uniquement à l'Evangile: l’amour peut tout, et bien plus vite et mieux que la connaissance, toujours soumise aux fluctuations de la cérébralité.

Cette évolution surprit ses plus anciens amis. Plusieurs d'entre eux ne la comprirent jamais. Assurément ce changement correspondait à ce qu'il y avait en Sédir de plus profond ; on pourrait en donner une preuve par ce «Cours de mystique » — professé en 1896 et publié en 1898 dans L'Initiation — et qui contient en germe ses travaux ultérieurs. Mais il y eut dans sa vie une circonstance extérieure, un événement solennel et décisif qui lui fit toucher du doigt le néant des sciences et des sociétés secrètes et qui le plaça pour toujours dans la seule voie de l'Evangile. Il n'eut plus qu'une doctrine : l'amour du prochain, qui donne la clef du monde, qu'un seul but : chercher le Royaume de Dieu, sachant que « le reste » lui serait donné par surcroît.

Sur cet événement capital de sa vie, Sédir a fait des déclarations de la plus haute importance :

Une lettre adressée le 15 octobre 1910 à L'Echo du Merveilleux

1- Avait collaborer dans 14revue sur l'occultisme
2- traduit plus de 8 oeuvres
3- Plus de 40 livres à son actif

Je pense, monsieur, que Sédir avait un ouverture d'esprit, et un talent, je dirai Inhumain! Des amis, qui sont réellement, de vrai initiés.
Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 06 Juil 2011, 11:24 pm

@Vidbow a écrit:
Assez marqué d'avoir perdu beaucoup de ses amis du martiniste pendant la guerre il s'est coupé de tous les mouvements pour se réfugier dans l'idéal des "amitiés spirituelles" qu'il a lancé avec discrétion.


Il à fonder "Les Amitiés Spirituelles" non pas pour cette raison.
Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedMer 06 Juil 2011, 11:29 pm

winbow a écrit:

Pour ma part, je trouve dommage qu'il ait manqué d'ouverture d'esprit et peut être de la sincérité qu'il faut parfois pour franchir le pas, car il avait des potentialités. Dommage aussi qu'il soit resté tourné vers le passé pour ne pas ressentir l'impact de la résurgence américaine de la Rose+Croix qu'il avait pourtant les moyens de voir venir.


Votre commentaire m'a beaucoup marqué, je souhaiterai que vous m'expliquer d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedJeu 07 Juil 2011, 2:06 am

Bonjour à toutes et tous,
Merci Toky pour votre argumentation respectable et intéressante qui est une assez belle synthèse de tout ce que l'on trouve sur Sédir. Je ne vous cache pas que j'ai eu l'occasion de consulter ces différents éléments que j'ai approfondis lorsque Sedir s'est présenté dans ma quête.

C'est un beau sujet, je vous propose de le dégrossir en vous situant quelques points de ma démarche.

-Lorsque j'ai étudié Stanislas de Gaïta, j'ai été profondément choqué par son écrit sur les deux voies de la "réintégration" et je n'adhère pas du tout à sa "voie active par le viol de l'élément céleste" et je considère au contraire que la seule voie valide est "passive" et que toute la démarche de son "ordre kabalistique" part sur une mauvaise piste qui n'a rien à voir avec la Rose+Croix authentique.

Même si je n'apprécie pas les excés égotiques de Péladan, j'ai beaucoup apprécié la démarche saine de Péladan consistant à s'éloigner de Gaïta et par suite de Papus, Sedir etc. Donc pour moi les liens avec OKRC constituent plutôt une tare ou une erreur qu'un avantage. (Je ne démontre rien, mais c'est mon opinion.)

-De même, pour moi, le titre de Rose+Croix (ou évidemment celui de "réau-croix") qui est apparu au 18ème siècle est une anomalie car du fait qu'il amène des personnes qui ne peuvent pas comprendre à se faire trop rapoidement une idée erronée, c'est le signal d'alarme d'une déviance... et ce titre fallacieux couvre généralement ce qui n'a pas lieu d'être et s'autocondamne. Le seul titre admissible à mes yeux est celui de "rosicrucien", je pense que c'est précisément une clef du sentier!

-Lorsque Sédir affirme "l'initiation rosicrucienne n'est qu'une seule des quelque soixante-dix initiations dont l'Evangile énonce les règles", il dit une bétise. Dans son esprit "l'initiation rosicrucienne" n'est que le 18ème degré de la F:.M:. qui porte ne nom pompeux de "Chevalier Rose-Croix". D'une part les maçons savent bien qu'il ne s'agit que d'un degré "commémoratif" de la R+C, mais en aucun cas de "l'initiation rosicrucienne". Mais ceci étant, cette "initiation rosicrucienne" commémore effectivement une des 72 initiations (Sédir qui ne dit jamais les choses complètement, dit pudiquement "quelque soixante dix"...) que l'on peut retrouver dans l'évangile dans la mesure où l'évangile source met en relation avec les 72 "ouatous" égyptiens ou si vous préférez les 72 anges du Livre. (Vous trouverez facilement sur le net mon article "Gadlu est il un Ouatou".)

-Le livre "Initiation" de Sédir, met en scène sous le nom d'Andréas, "Monsieur Philippe de Lyon" qui soignait avec l'égrégore chrétien, ce qui a beaucoup impressionné le petit monde des occultistes parisiens. Je pense que nous nous rejoignons avec Sédir dans l'idée qu'il a compris que l'occultisme est une culture mais pas une voie, sinon pour certains une voie de perdition... cela explique qu'il s'en soit détaché. Au passage il faut lire la lettre de Blitz à Sedir (que j'ai traduite en français) dans laquelle il se heurte au manque de sérieux des occultistes parisiens au début du siècle.

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedJeu 07 Juil 2011, 4:39 am

@Vidbow a écrit:
-Lorsque Sédir affirme "l'initiation rosicrucienne n'est qu'une seule des quelque soixante-dix initiations dont l'Evangile énonce les règles", il dit une bétise. Dans son esprit "l'initiation rosicrucienne" n'est que le 18ème degré de la F:.M:. qui porte ne nom pompeux de "Chevalier Rose-Croix".

Sédir ne dit pas ici que l'initiation rosicrucienne n'est que le 18ème de la FM (18ème à titre de rang)....mais un des 70 à titre de nombre...Il y a initiation par exemple, et non pas que l'initiation rosicrucienne est le 5ème....

@Vidbow a écrit:
Mais ceci étant, cette "initiation rosicrucienne" commémore effectivement une des 72 initiations (Sédir qui ne dit jamais les choses complètement, dit pudiquement "quelque soixante dix"...)

Dans son commentaire, Sédir ne dit n'emploi pas le mot ""quelque soixante dix" voulon prétendre qu'il y en a plus ou moins....il dit exactement qu'il y a 70! ni plus ni moins

@Vidbow a écrit:

que l'on peut retrouver dans l'évangile dans la mesure où l'évangile source met en relation avec les 72 "ouatous" égyptiens ou si vous préférez les 72 anges du Livre. (Vous trouverez facilement sur le net mon article "Gadlu est il un Ouatou".)

J'ai fait quelques études en angéologies....et vous avez lu les livres de Sédir...connaissez vous la babel spiritualise...la ressemblance de forme.....n'empêche que 3 dame dépose la même somme dans la casquette du mendiant...ceci ne signifie pas qu'elles ont les même mobiles, ni méthode, ni but!

Il ne faut pas tout mélanger!



@Vidbow a écrit:
Le livre "Initiation" de Sédir, met en scène sous le nom d'Andréas, "Monsieur Philippe de Lyon" qui soignait avec l'égrégore chrétien, ce qui a beaucoup impressionné le petit monde des occultistes parisiens. Je pense que nous nous rejoignons avec Sédir dans l'idée qu'il a compris que l'occultisme est une culture mais pas une voie

Par votre commentaire, j'oserai dire que c'est vous qui manqué d'ouverture d'esprit...Savez vou sla différence?

Si oui, avez vous lu, méditez, vécu, le livre "Force mystique et conduite de la vie"

Malgré les soit disant guérison...ni un miracle, ni une guérison ne semble être la certitude, que l'étudiant ou le pratiquant fasse parti de l'authentique ou du faux!

Le diable peut faire des miracles, le diable peut guérir.....La magie peut guérir...mais comment on le dit "Le Vrai berge sort de la porte" le Vrai....Berger...de la porte....et non pas d'un braiche, ni d'un petit trou....

@Vidbow a écrit:

sinon pour certains une voie de perdition... cela explique qu'il s'en soit détaché. Au passage il faut lire la lettre de Blitz à Sedir (que j'ai traduite en français) dans laquelle il se heurte au manque de sérieux des occultistes parisiens au début du siècle.

Su ce point, je vous conseil fortement de lire Force Mystique et conduite de la vie...ainsi que les commentaires de l'évangile "Guérison mystique"

Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedJeu 07 Juil 2011, 4:43 am

@Vidbow a écrit:

Le livre "Initiation" de Sédir, met en scène sous le nom d'Andréas, "Monsieur Philippe de Lyon" qui soignait avec l'égrégore chrétien, ce qui a beaucoup impressionné le petit monde des occultistes parisiens. Je pense que nous nous rejoignons avec Sédir dans l'idée qu'il a compris que l'occultisme est une culture mais pas une voie

J'ai oublier une chose....votre commentaire est un commentaire de celui qui n'a pas réellement lu le livre.

Andréas prent à la fois la place de Mr Philipe et à la fois de Sédir Lui même.

A lire (dans un premier temps):

1- Les Fores mystiques et la conduite de la vie Afin de remédier à vos commentaires, du genre que Mr Philippe à guérit du monde qu'en France, avec l'égrégore chrétien, ce qui impressionnait beaucoup de petit monde à Paris bien que Philippe vivait à Lyon. Ce petit livre vous aidera à faire la différence entre "le larmes" et "les faux larmes"...entre "Le vrai Maitre" du "Faux maitre"

2- Les guérisons du Christ, qui vous apportera, certes, beaucoup d'autre point de vue...




Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedJeu 07 Juil 2011, 6:23 am

Rebonjour,

Apparemment notre vécu et nos exégèses de Sédir sont différentes et je suis confus que vous ne me répondiez pas sur le fond et me donniez d'autorité de sympathiques conseils de lecture! Permettez moi de rappeler, tout le monde ne le sait pas forcément, que le cheminement rosicrucien est basé sur l'expérimentation qui a le mérite de faire avancer, ce qui n'est pas toujours le cas de la lecture.

Je n'ai jamais nié que Monsieur Philippe se soit déplacé hors de Lyon. (Il est allé notoirement en Russie). Je trouve bizarre votre "afin de remédier à vos commentaires" à ce sujet. Comment m'avez vous lu?

Si ça peut vous rassurer je suis d'accord avec vous sur le point suivant: une apparence de guérison ne prouve pas grand chose. Sans aller chercher des guérisons miraculeuses, la simple médecine nous montre souvent des cancers qui semblent totalement guéris et qui resurgissent quelques années après sous une autre forme. Comme quoi la disparition des symptômes d'une maladie n'est pas la panacée. Une autre dimension de compréhension semble indispensable.

Vous parlez de lecture en matière d'angéologie... Permettez moi ce commentaire: s'il est un sujet sur lequel les lectures ne peuvent rien apporter, n'est-ce pas l'angéologie? C'est comme pour conduire il ne suffit pas de connaître quelques auto-écoles. Seule l'implication donne de la pratique et de la crédibilité.

Pour en revenir à une approche concrète du sujet, Sédir considérait la Rose+Croix comme une manifestation de "la providence de Dieu". C'est ainsi qu'il débute son livre. Vivez vous cette base de départ avec lui? Comment comprenez vous cela?

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
toky
Membre d'honneur
Membre d'honneur
toky

Date d'inscription : 09/09/2008
Messages : 834
R E L I G I O N : Catholique

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedJeu 07 Juil 2011, 11:38 pm

@Vidbow a écrit:


Permettez moi de rappeler, tout le monde ne le sait pas forcément, que le cheminement rosicrucien est basé sur l'expérimentation qui a le mérite de faire avancer, ce qui n'est pas toujours le cas de la lecture.

Vous avez raison. Ici, nous parlons bien de Sédir. Je connais une amie, qui fut présente sur le forum. Elle fut, autre fois "Rose croix", mais que de grade inférieur.

Sédir lui, contrairement à l'amie, est un réel connaisseur, qui n'a pas appris surles Rose croix en lisant des livres, mais ayant lui même été ami proche, disciple, collaborateur des principaux fondateurs des Rose croix Français modèrne (fondateur des roses croix dans un autre sens).


Et c'est aussi le cas si l'on parle du Christ et de l'évangile. Il ne suffit pas de lire les livres y afférant, de lire la bible....il ne suffit pas de lire....Il faut concevoir.

Je me permet de mettre en quote un petit texte de Sédir, pour complémenté mon commentaire, et à la fois répondre à votre ancienne commentaire qui est "Pour ma part, je trouve dommage qu'il ait manqué d'ouverture d'esprit et peut être de la sincérité qu'il faut parfois pour franchir le pas, car il avait des potentialités. Dommage aussi qu'il soit resté tourné vers le passé pour ne pas ressentir l'impact de la résurgence américaine de la Rose+Croix qu'il avait pourtant les moyens de voir venir. "


Sédir Lettre Echo des Merveilleux a écrit:


Nous ne courons qu'après ce que nous croyons être caché; nous ne connaissons rien de notre propre religion, elle ne nous intéresse pas; et, cependant, son dogme et sa liturgie sont l'exposé le plus complet du savoir intégral qu'il y ait actuellement sur la terre



@Vidbow a écrit:

Vous parlez de lecture en matière d'angéologie... Permettez moi ce commentaire: s'il est un sujet sur lequel les lectures ne peuvent rien apporter, n'est-ce pas l'angéologie? C'est comme pour conduire il ne suffit pas de connaître quelques auto-écoles. Seule l'implication donne de la pratique et de la crédibilité.

Sur ce point, vous avez toujours raison, je n'oserai pas nié, mais j'ajoute un commentaire

Sédir a écrit:

Je ne veux pas dire qu'il ne faille pas aller de l'avant, mais l'explorateur ne court pas à l'aveuglette dans une forêt vierge; il se renseigne, il essaie d'éviter marécages et fondrières et tribus hostiles, le chercheur de mystères psychiques doit donc prendre certaines précautions. Il met le pied dans un domaine que toute la tradition dépeint comme foisonnant d'erreurs et de mirages; et il n'est pas bien sûr que la recherche absolument désintéressée du vrai, soit son seul mobile; chez presque tout le monde, il y a la curiosité et la satisfaction d'être expert en des choses qui ne sont pas à la portée de tout le monde.

Il m'est donné d'expérimenté ces choses à plusieurs reprise, mais d'abord pourquoi je dois expérimenté ces choses? Pour quel but? Pour quel mobile?

La réponse la plus haute, dans la sphère occulte autre fois est de "connait toi et tu connaitra dieu et l'univers"...ce fut comme une quête intime de dieu...Avant d ele connaitre, j'ai d'abord opté par Lui Obéir...Mais plus encore...

@Vidbow a écrit:

Pour en revenir à une approche concrète du sujet, Sédir considérait la Rose+Croix comme une manifestation de "la providence de Dieu". C'est ainsi qu'il débute son livre. Vivez vous cette base de départ avec lui? Comment comprenez vous cela?

Je mettrai toujours en quote une réponse de Sédir.

Sédir a écrit:

Ne cherchons pas à devenir des adeptes, des Rose-Croix, des Mahatmas, ni même des saints. Cherchons simplement à faire plaisir à Notre Ami très fidèle. Il sait bien quels offices nous sommes capables de remplir. De quoi nous inquiétons-nous ?
La possession de quels secrets, la maîtrise de quelles forces, la victoire sur quels dieux vaudront-elles jamais devant l'ineffable promesse : « Voici, mes Amis, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin ?»


(...) Mais, comme personne ne se connaît, ni dans son état actuel ni dans ses possibilités futures, comme personne ne sait le moment où passe l'Artista mystérieux ni même ne peut discerner son passage, n'est-il pas plus prudent de remonter à la source de l'Imitation qui est l'Évangile, de rechercher le maître d'Hélias, notre Seigneur Jésus ?



@Vidbow a écrit:
Je n'ai jamais nié que Monsieur Philippe se soit déplacé hors de Lyon. (Il est allé notoirement en Russie). Je trouve bizarre votre "afin de remédier à vos commentaires" à ce sujet. Comment m'avez vous lu?

Mon commentaire est de vous dire, qu'en tant que Maitre, Philippe n'a pas que soigner des parisiens, ni les Tsar en Russie! Bien plus encore.

Revenir en haut Aller en bas
Vidbow
nouveau membre


Date d'inscription : 29/01/2011
Masculin
Messages : 46
Pays : France
R E L I G I O N : néant

La rose-croix Amorc - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La rose-croix Amorc   La rose-croix Amorc - Page 4 Icon_minipostedVen 08 Juil 2011, 5:02 am

Bonjour à toutes et tous, bonjour Toky

Notre point de divergence concerne le rosicrucianisme de Sédir que vous considérez comme très élevé parce que vous retrouvez dans sa démarche une récupération chrétienne du rosicrucianisme qui vous est chère alors que de mon côté, je vois plutôt un rosicrucianisme filtré par un christianisme qui empêche d'en capter l'essence. En l'état, nous pouvons difficilement nous accorder sur ce point!

Autre point de divergence qui découle peut-être du premier: vous considérez Sedir et certains de ses contemporains comme des autorités du rosicrucianisme, "des fondateurs des Rose croix Français moderne" alors que je les vois comme des occultistes érudits du début du 20ème siècle, parfois brillants, mais fondamentalement étrangers et ignorants du fonctionnement du rosicrucianisme authentique.

Je l'explique ainsi: à cette époque le rosicrucianisme connaissait en Europe ce que les rosicruciens nomment une "phase cyclique de sommeil". Une résurgence n'était pas au programme et tous les occultistes de l'époque n'étaient pas vraiment conscients de ce "sommeil", d'autant que les siècles précédents d'obscurantisme n'avaient pu permettre de diffuser librement la connaissance, sinon sous des formes allégoriques très teintées de christianisme pour passer inaperçues.

Enfin la formulation du temple delphien d'Apollon est différente et il convient à mon avis de ne pas la détourner: "connais toi et tu connaitras l'univers et LES dieux". J'y vois en tout cas une démarche d'éveil et d'épanouissement de l'Etre qui est totalement adogmatique et profondément rosicrucienne.

Vient votre question: "pourquoi dois-je expérimenter ces choses? Pour quel but? Pour quel mobile?"
Je pense qu'il y a une profonde sollicitation intérieure qui ne se satisfait pas de l'existant et je vous souhaite de tout cœur de la satisfaire.

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
 

La rose-croix Amorc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: * * * Le Danger des sectes * * *-