*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Le purgatoire ( et Maria Simma )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19151
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Mer 25 Mai 2011, 7:29 pm




Le purgatoire

Le catholicisme enseigne qu'après la mort, certaines personnes sont envoyées dans un endroit appelé purgatoire, pour une purification complète avant l'entrée au paradis :


" Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel." Article #1030, p. 270

"L'Eglise appelle purgatoire cette purification finale des élus ..." Article #1031, p. 270

Cette doctrine importante vient-elle de Dieu, ou est-ce une autre tradition des hommes ? Voici une réponse, directement issue du catéchisme :

" L'Eglise a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence et de Trente." Article #1031, p. 270


Art. 1030 & 1031 :

Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel.

Spoiler:
 


La purification finale ou Purgatoire
Spoiler:
 


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-


Dernière édition par Nicodème le Sam 25 Juin 2011, 4:07 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Le Roi Arthur
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 24/05/2011
Masculin
Messages : 960
Pays : FRANCE, à la fin du monde
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Dim 29 Mai 2011, 6:11 pm

@Nicodème a écrit:
Le catholicisme enseigne qu'après la mort, certaines personnes sont envoyées dans un endroit appelé purgatoire, pour une purification complète avant l'entrée au paradis

" Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel." Article #1030, p. 270

"L'Eglise appelle purgatoire cette purification finale des élus ..." Article #1031, p. 270

Cette doctrine importante vient-elle de Dieu, ou est-ce une autre tradition des hommes ? Voici une réponse, directement issue du catéchisme :

" L'Eglise a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence et de Trente." Article #1031, p. 270

Cher Nicodème,

Attention, l'Eglise n'enseigne pas que le purgatoire "est un endroit" comme tu le dis dans ton introduction. Le purgatoire c'est "un processus de purification" opéré par l'Esprit Saint, en l'âme de celui qui a accepté de suivre Jésus.

Ce processus de "purification" ou "purgatoire" il commence sur terre quand on ouvre son âme à l'oeuvre de purification et de sanctification que l'Esprit Saint réalise pour que nous puissions voir Dieu face à face. Cette oeuvre de purification et sanctification, lorsqu'elle n'a pu être conduit sur terre, à son terme, elle s'achève au Ciel.

Si on prend l'exemple du bon larron qui s'est converti quelques minutes avant sa mort, il aura du passer par ce processus de purification pour voir Dieu face à face, pour entrer dans la Vision béatifique, pour contempler la gloire de Dieu.

Arthur

Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Jeu 23 Juin 2011, 5:33 am

Salutation en Christ,


Mes chers amis Nicodéme et "Roi-arthur", dans un cas comme dans l'autre la notion de "purgatoire" est tout simplement inconnue des écritures.

La notion d'une salle d'attente pour accéder au paradis est une invention religieuse qui remonte au III siècle et mise déclaré pilier de l'église par le pape Grégoire le grand à la fin du VI siècle.

Cette doctrine étrangére fut renforcée lors du concile de Trente lorsqu'un texte apocryphe, tiré du livre des Macchabées, fut soudain sont apparition permettant ainsi de justifier l'injustifiable.

Cette doctrine scandaleuse nie avec audace le sacrifice de Notre Seigneur Jésus accompli sur la croix !

Elle enseigne, de la manière la plus antichrist qui soit, que "le pêcheur" incomplètement purifié pourra encore s'y repentir une fois mort.

Une sorte de "deuxième chance" juste pour rassurer l'âme des rebelles incrédules.

Et pour faire court, je citerais quelques écritures qui enseignent bibliquement ce qu'est la purification qui vient de Christ pour les vivants qui l'ont reçu LUI et sa puissance de résurrection !

"Mais si nous marchons dans la lumière,
comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion,
et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché
." 1 Jn 1.7

" Mais Christ, étant venu comme souverain Sacrificateur des biens à venir ,
ayant passé par un tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’a point été fait de main d’homme,
c’est-à-dire, qui n’est point de cette création,
Est entré une seule fois dans le saint des saints, non avec le sang des boucs et des veaux,
mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.
Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre de la génisse,
qu’on répand sur ceux qui sont souillés, les sanctifie quant à la pureté de la chair,
Combien plus le sang de Christ, qui, par l’Esprit éternel,
s’est offert à Dieu, lui-même, sans tache,
purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes,
afin que vous serviez le Dieu vivant!

C’est pourquoi il est Médiateur d’une nouvelle alliance,
afin que, la mort intervenant pour l’expiation des péchés commis sous la première alliance,
ceux qui sont appelés, reçoivent la promesse de l’héritage éternel
." HB 9.11-15

" Maris, aimez vos femmes,
comme aussi Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle;
Afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole;

Pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache,
ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible
." Eph 5.25-27


Il est donc clair, sur base des écritures, que notre purification ne peut être accomplit que si elle a été faite par le sang de Christ, l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde !

Pour ceux qui aurait encore des doutes, la faute aux fausses doctrines qu'ils ont embrasé pendant des années, voici encore une écriture :

"Et comme il est réservé aux hommes de mourir une fois,
et après cela vient le jugement.
." Hb 9.27


Aucun "feu purificateur" présenté comme la 2ème chance par "un purgatoire" n'est présenté dans les écritures.
Le seul FEU qui soit annoncé est le feu du jugement dernier !

Jude

Revenir en haut Aller en bas
Le Roi Arthur
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 24/05/2011
Masculin
Messages : 960
Pays : FRANCE, à la fin du monde
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Jeu 23 Juin 2011, 5:31 pm

@Jude a écrit:
Et pour faire court, je citerais quelques écritures qui enseignent bibliquement [b]ce qu'est la purification qui vient de Christ pour les vivants qui l'ont reçu LUI et sa puissance de résurrection !

"Mais si nous marchons dans la lumière,
comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion,
et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché
." 1 Jn 1.7

Cher Jude,

Que faisait le grand prêtre dans l'AT ? Il versait le sang de l'Agneau qui avait été immolé et le répandait au pied du peuple pour signifier que Dieu les lavaient de leur péché, par ce sang qui lui avait été offert en signe de nos vies offertes pour la rémissions de nos péchés.

Vous, vous croyez qu'il a suffit à ce que Jésus soit vidé de son sang, pour qu'on soit purifié de tous nos péchés. Il a suffit que son sang retombe sur lui, pour que nous soyons purifiés de tous nos péchés. Eh bien vous avez tord de croire cela, car vous oubliez le geste que Jésus a posé avant de se vider de son sang.

Jésus, la veille de sa passion, prenant la coupe avec le vin de la Pâques dit à ses disciples en leur tendant cette coupe : "prenez, et buvez, ceci est mon sang, le sang de l'alliance nouvelle et éternelle, qui va être répandu pour vous et pour la multitude en rémission des péchés". (Matthieu 26, 28)

Prenez ET BUVEZ. Ce qui réalise la rémission des péchés, c'est à dire le recul du péché en nous, en nôtre âme, ce n'est pas la mort de Jésus sur la croix, son sacrifice ; ce qui réalise le recul du péché en notre âme, la rémission du Cancer du péché qui tue notre âme, c'est le sang que Jésus va répandre en notre âme toute au long de notre vie, quand nous faisons mémoire de ce don que Jésus nous a fait en son sang. Le sang que Jésus verse pour nous en nous le donnant à boire, il agit comme le produit que l'on met en notre corps pour qu'il atteigne les métastases et les détruisent. Les métastases, ce sont les péchés qui peuvent à tout moment se transformer en tumeur et que les eaux du baptême n'ont pas réussi à nous débarasser.

Qu'arrive-t-il à un TJ qui n'a jamais bu le sang de Jésus et qui donc n'a pas été purifié par ce sang de Jésus et sanctifié par l'Eau de la grâce qui est mêlée à ce sang. Il faut que l'Esprit achève en son âme ce qui n'a pu être fait sur terre, à cause de la congrégation des TJ qu'il a rencontré sur son chemin et qui ont réussis à le séduire et ont stoppé sa sanctification. D'où la nécessité pour lui, avant d'accéder à la vision béatifique, d'achever cette sanctification ; d'où la nécessité de l'existence de ce purgatoire.

@Jude a écrit:
Mais Christ, étant venu comme souverain Sacrificateur des biens à venir ,
ayant passé par un tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’a point été fait de main d’homme,
c’est-à-dire, qui n’est point de cette création,
Est entré une seule fois dans le saint des saints, non avec le sang des boucs et des veaux,
mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

Il est entré après avoir pris en son sang mêlé au nôtre, avec tous les péchés qu'on aura bien voulu lui confier ; quand tout au long de notre vie nous aurons en buvant son sang, accepté que son sang se mêle au nôtre, afin qu'il le purifie de tous ses péchés. Encore faut-il que nous ayons bu son sang ? Ce qui n'est pas le cas des TJ ou autres sectes protestantes.

@Jude a écrit:
Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre de la génisse,
qu’on répand sur ceux qui sont souillés, les sanctifie quant à la pureté de la chair,
Combien plus le sang de Christ, qui, par l’Esprit éternel,
s’est offert à Dieu, lui-même, sans tache,
purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes,
afin que vous serviez le Dieu vivant!

A la condition que vous preniez la coupe de sang qu'il vous tend et que vous la buviez. Comment voulez-vous que le Christ purifie votre conscence des oeuvres mortes, si vous ne buvez pas son sang versé pour nous ?

@Jude a écrit:
C’est pourquoi il est Médiateur d’une nouvelle alliance,
afin que, la mort intervenant pour l’expiation des péchés commis sous la première alliance,
ceux qui sont appelés, reçoivent la promesse de l’héritage éternel
." HB 9.11-15

Il est le médiateur d'une nouvelle alliance qu'il scelle avec nous, en son sang, dans son sang qu'il nous donne à boire ; sang que les TJ ne boivent pas. Ils ne font donc pas encore entrés dans cette Nouvelle Alliance.

@Jude a écrit:
" Maris, aimez vos femmes,
comme aussi Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle;
Afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole;

Pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache,
ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible
." Eph 5.25-27

Voyez la perversité des fondateurs des TJ. Voici ce que dit St Paul aux Ephésiens :

5 25 Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Eglise : il s'est livré pour elle,
5 26 afin de la sanctifier en la purifiant par le bain d'eau qu'une parole accompagne;
5 27 car il voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans tache ni ride ni rien de tel, mais sainte et immaculée. (Ephésiens)

"en la purifiant par le bain d'eau QU'UNE PAROLE ACCOMPAGNE" (la formule baptismale), a été transformé en "en la lavant par l'eau de la parole".

Ce n'est la parole de Dieu qui agirait comme de l'eau, qui purifie l'âme et la sanctifie, c'est l'eau du baptême qui par la Parole que prononce Jésus, qui devient l'Eau Vive, l'Eau de la grâce, avec laquelle il purifie l'âme.

@Jude a écrit:
Il est donc clair, sur base des écritures, que notre purification ne peut être accomplit que si elle a été faite par le sang de Christ, l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde !

NON, ce que vous dites c'est sur la base de l'interprétation que vous faites des Ecritures, sur la base même des manipulations que vous faites avec l'Ecriture pour l'adapter à votre croyance.

Si on s'appuie sur l'Ecriture non falsifiée, c'est le sang de Jésus que nous buvons sur l'invitation de Jésus, qui en se répandant en notre âme, la purifie de ses péchés, la sanctifie. Encore faut-il que vous buviez son sang.

Pour ceux qui aurait encore des doutes, la faute aux fausses doctrines qu'ils ont embrasé pendant des années, voici encore une écriture :

@Jude a écrit:
"Et comme il est réservé aux hommes de mourir une fois,
et après cela vient le jugement.
." Hb 9.27


Aucun "feu purificateur" présenté comme la 2ème chance par "un purgatoire" n'est présenté dans les écritures.
Le seul FEU qui soit annoncé est le feu du jugement dernier !

Celui qui s'est laissé purifié par le sang de Jésus qu'il a bu régulièrement, celui-là, au jour de sa mort, est jugé digne d'entrer dans la Vision béatifique, au Ciel, avec Dieu. Celui qui comme les TJ n'aura pas bu le sang de Jésus, sera jugé digne de passer au purgatoire, cette étape spirituelle, durant laquelle l'Esprit Saint va achever sa purification et sa sanctification.

Arthur
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Jeu 23 Juin 2011, 8:17 pm

Salutation en Christ,

Citation :
Arthur:
Celui qui s'est laissé purifié par le sang de Jésus qu'il a bu régulièrement, celui-là, au jour de sa mort, est jugé digne d'entrer dans la Vision béatifique, au Ciel, avec Dieu. Celui qui comme les TJ n'aura pas bu le sang de Jésus, sera jugé digne de passer au purgatoire, cette étape spirituelle, durant laquelle l'Esprit Saint va achever sa purification et sa sanctification.

Ma réponse toute simple et biblique était uniquement fondée sur le faite que "votre purgatoire" est une pure fiction antichrist et rien d'autre.

Et si maintenant tu en arrives à croire qu'il faut "boire du sang" pour prétendre être sauvé c'est encore plus grave et incompréhensible !

Le symbole du sang est tout simplement lié à la Vie qui était en LUI et cette Vie est la Vie éternelle du Dieu éternel !


De la à faire "une thèse" comme tu l'a fait sans avoir correctement "la mienne" ne m'apporte rien de concret si ce n'est que les TJ ne seront pas les seuls à être énormément déçu de ne pas avoir CRU au Nom de Fils de Dieu (Jn 1.12-13) et ainsi n'ont pas reçu Christ comme l'Agneau de Dieu qui a versé son sang aussi pour eux.

Alors ta magie du sang qu'il faut boire comme si le salut était dans une mixture à laquelle vos prêtres ont donné le nom de "transsubstantiation" n'a rien de scripturaire, carlors de l'enseignement de la sainte Cène Jésus était encore vivant, le sacrifice n'aviat as encore eut lieu et personne présent n'avit bu du sang ou mangé d ela chair.

Vous avez semble-t-il surtout "avalé les dogmes" de votre "mère l'église" et BU du vin de la fureur de sa débauche (Apo 18.3)


Jude
Revenir en haut Aller en bas
Le Roi Arthur
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 24/05/2011
Masculin
Messages : 960
Pays : FRANCE, à la fin du monde
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Ven 24 Juin 2011, 2:18 am

@Jude a écrit:
Et si maintenant tu en arrives à croire qu'il faut "boire du sang" pour prétendre être sauvé c'est encore plus grave et incompréhensible !

Je fais confiance au Christ Jésus qui me dit :

6 53 Alors Jésus leur dit "En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
6 54 Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.
6 55 Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson. (Jean)


6 56 Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
6 57 De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. (Jean)

@Jude a écrit:
Le symbole du sang est tout simplement lié à la Vie qui était en LUI et cette Vie est la Vie éternelle du Dieu éternel !

Tout à fait et c'est donc, en recevant ce sang qui est versé pour moi, en le buvant : "ceci est la coupe de mon sang, buvez ...." que je fais entrer en moi la Vie éternelle.

@Jude a écrit:
De la à faire "une thèse" comme tu l'a fait sans avoir correctement "la mienne" ne m'apporte rien de concret si ce n'est que les TJ ne seront pas les seuls à être énormément déçu de ne pas avoir CRU au Nom de Fils de Dieu (Jn 1.12-13) et ainsi n'ont pas reçu Christ comme l'Agneau de Dieu qui a versé son sang aussi pour eux.

Alors ta magie du sang qu'il faut boire comme si le salut était dans une mixture à laquelle vos prêtres ont donné le nom de "transsubstantiation" n'a rien de scripturaire, carlors de l'enseignement de la sainte Cène Jésus était encore vivant, le sacrifice n'aviat as encore eut lieu et personne présent n'avit bu du sang ou mangé d ela chair.

Eh bien si, détrompe toi, les Apôtres, le Jeudi saint on vraiment reçut la chair de Jésus et plus particulièrement son Coeur de chair. C'est son Coeur de chair, le nouveau coeur que Dieu leur avait promis de leur donner (par la bouche du prophète Ezéchiel] que Jésus a partager en partageant le pain de Vie. Jésus a donner son Coeur à manger à chacun de ses disciples. N'allez pas croire que chaque disciple ai reçu un morceau du Coeur de chair de Jésus ; ils ont reçu chacun, dans ce morceau, la totalité du Coeur ; le Sacré Coeur de Jésus sans quitter son corps, est devenu le Sacré Coeur de ce Nouveau Corps qu'était les disciples. Avant de mourir dans sa chair, Jésus a fait don à son Eglise, sa chair, de son Coeur qui le lendemain serait transpercé sur la Croix.

Jésus était capable de faire cela, car il était Dieu et vivait et dans le temps et hors du temps.

@Jude a écrit:
Vous avez semble-t-il surtout "avalé les dogmes" de votre "mère l'église" et BU du vin de la fureur de sa débauche (Apo 18.3)

Non, j'ai reçu le Coeur de Jésus ; le Coeur de chair que Jésus multiplie pour que nous recevions chacun ce Coeur, pour que nous ne fassions plus qu'Un seul coeur avec Lui et un seul Esprit, une seule Vie donnés par ce Coeur à tous les membres de son Corps.

Arthur
Revenir en haut Aller en bas
DanEl
.
.


Date d'inscription : 26/04/2010
Masculin
Messages : 1049
Pays : france
R E L I G I O N : ???

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Ven 24 Juin 2011, 8:16 am

Quel est ce langage étrange et plein de mysticisme Mr Arthur ?

Recevez l' Évangile du salut et l'Esprit de Christ viendra faire sa demeure dans votre coeur et non votre dogme du coeur de Jésus.
D'ailleurs où avez-vous rencontré une seule fois cette appellation dans les écritures ?
Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10764
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Ven 24 Juin 2011, 2:24 pm



---- SUJET SUR GOOGLE :

---- WILLIAN B RANHAM ET L'OCCULTISME :


CITATION :

[ Nous pouvons prouver sans l'ombre d'un doute que William Branham était en contact avec des puissances spirituelles qui ne sont pas du côté de Dieu


1 - VRAIMENT TRES INTERRESSANT


LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL
Revenir en haut Aller en bas
Gilles
Membre_Actif
avatar

Date d'inscription : 07/10/2010
Masculin
Messages : 11153
Pays : canada
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Ven 24 Juin 2011, 3:39 pm

La doctrine du Purgatoire est-elle scripturaire ?
par cathobiblique le 26 janvier 2008

La doctrine du Purgatoire est-elle scripturaire ?

Tout d’abord, il faut noter que le mot « purgatoire » ne se trouve pas dans les Ecritures. Les mots « Trinité » ou « Incarnation » n’y sont pas non plus, pourtant ces points de doctrine sont clairement enseignés dans la Bible. De la même façon, la Bible enseigne qu’il existe un stade de purification intermédiaire après la mort. Nous l’appelons « Purgatoire ». Cependant, ce qui est important, c’est la doctrine, pas le nom qu’on lui donne.

Nous allons dans cet article considérer les preuves scripturaires de la doctrine du purgatoire, laissant de côté l’explication de la raison de la purification, qui est traité dans « Pourquoi le Purgatoire? ».

Gn 50, 10 : « Étant parvenus jusqu’à Gorèn-ha-Atad, – c’est au-delà du Jourdain, – ils y firent une grande et solennelle lamentation, et Joseph célébra pour son père un deuil de sept jours. » (voir aussi Nb 20, 29 ; Dt 34, 8)

Voici quelques exemples de prière rituelle et de deuil pour les morts pendant une période spécifique. La pratique juive de ces prières était destinée à libérer les âmes de la douloureuse purification où elles se trouvent et accélérer leur accès à Dieu.

Mt 12, 32 : « Et quiconque aura dit une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera remis ; mais quiconque aura parlé contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l’autre. »

Jésus implique que certains péchés peuvent être pardonnés dans l’autre monde. L’expression « dans l’autre » (en grec « en to mellonti ») renvoie à la vie après la mort (voir par ex. Mc 10, 30 ; Lc 18, 30 ; 20, 34-35; Eph 1, 21). Les péchés ne peuvent pas être pardonnés en enfer. Il n’y a pas de péché à pardonner au paradis. Il y a donc un lieu où le pardon peut s’effectuer : le purgatoire.

Mt 5, 25-26 (Cf Mt 18, 34 ; Lc 12, 58-59) : « Hâte-toi de t’accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l’adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. En vérité, je te le dis : tu ne sortiras pas de là, que tu n’aies rendu jusqu’au dernier sou. »

L’adversaire c’est le démon (1 P 5, 8) qui est l’accusateur (Job 1, 6-12 ; Za 3, 1 ; Ap 12, 10) et Dieu est le juge. Si nous n’avons pas lutté correctement contre le démon et le péché, nous serons emprisonnés de façon temporaire, jusqu’à ce que notre dette avec Dieu soit effacée.

Lc 12, 47-48: « Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n’aura rien préparé ou fait selon sa volonté, recevra un grand nombre de coups. Quant à celui qui, sans la connaître, aura par sa conduite mérité des coups, il n’en recevra qu’un petit nombre. A qui on aura donné beaucoup il sera beaucoup demandé, et à qui on aura confié beaucoup on réclamera davantage. »

Lorsque le maître, Jésus, reviendra à la fin des temps, certains recevront des coups, un grand nombre ou un petit, mais cependant vivront. Cet état n’est pas celui du ciel, où il n’y a pas de souffrance, ni celui de l’enfer, où les âmes ne vivent plus avec Jésus.

Lc 16, 19-31. Parabole du pauvre Lazare et de l’homme riche.

Dans cette histoire, nous voyons cet homme riche, mort et qui souffre, mais qui cependant ressent de la compassion pour ses frères et veut les prévenir, afin qu’ils ne subissent pas le même sort. Mais il n’y a pas de souffrance au ciel, ni compassion en enfer, car cette dernière est une grâce de Dieu et les âmes en enfer sont privées des grâces de Dieu pour toujours. Où est l’homme riche ? Au purgatoire

1 Co 3, 15 : « Si l’œuvre d’un homme est consumée, il en subira la perte ; quant à lui, il sera sauvé, mais comme à travers le feu. »

Ce verset ne peut pas s’appliquer à la peine éternelle de l’enfer, car en ce lieu personne n’est sauvé. Il ne peut pas non plus s’appliquer au paradis, car personne n’y souffre. Il s’agit donc d’un stade intermédiaire où l’âme souffre temporairement afin d’accéder au ciel. C’est la définition même du purgatoire.

1 Co 15, 29 : « S’il en était autrement, que gagneraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi donc se fait-on baptiser pour eux ? »

Paul fait référence à des personnes qui se ‘font baptiser pour les morts’ dans le contexte de l’expiation de leurs péchés. Ces morts ne peuvent pas être au paradis, car ils doivent encore expier leurs péchés, mais ils ne peuvent pas être en enfer, car en ce lieu aucun péché ne peut être expié. Ils sont au purgatoire. Ce verset correspond directement à 2 M 12, 44-45 qui parle aussi spécifiquement de prières pour les morts, afin qu’ils soient délivrés de leurs péchés (voir plus bas).

Phil 2, 10: « pour que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et sous la terre, »

Sous la terre, c’est le lieu des justes morts, appelé aussi purgatoire.

2 Tim 1, 16-18 : « Que le Seigneur fasse miséricorde à la famille d’Onésiphore, car souvent il m’a réconforté, et il n’a pas rougi de mes chaînes ; au contraire, à son arrivée à Rome, il m’a recherché activement et m’a découvert. Que le Seigneur lui donne d’obtenir miséricorde auprès du Seigneur en ce Jour-là. Quant aux services qu’il m’a rendus, à Éphèse, tu les connais mieux que personne. »

Onésiphore est mort et pourtant Paul demande miséricorde pour lui pour « ce Jour là ». C’est une référence eschatologique, concernant le dernier jour (voir par ex Rm 2, 5.16 ; 1 Co 1, 8 ; 3, 13 ; 5, 5 ; 2 Co 1, 14 ; Phil 1, 6. 10 ; 2, 16 ; 1 Thess 5, 2.4-5.8 ; 2 Thess 2, 2-3 ; 2 Tim 4, 8). Bien sûr, il n’y a pas besoin de miséricorde au ciel et nulle miséricorde n’est donnée en enfer. Où est Onésiphore ? Au purgatoire.

Heb 12, 14 : « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur; »

Nous avons besoin d’être totalement sanctifié pour voir Dieu face à face. Ce processus se déroule durant notre vie et, s’il n’est pas achevé à notre mort, il est complété au purgatoire.

Heb 12, 22-23 : « Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion et de la cité du Dieu vivant, de la Jérusalem céleste, et de myriades d’anges, réunion de fête,et de l’assemblée des premiers-nés qui sont inscrits dans les cieux, d’un Dieu Juge universel, et des esprits des justes qui ont été rendus parfaits, »

Les âmes des hommes justes qui meurent sont « rendus parfaites ». Ces hommes ne sont pas nécessairement morts totalement purifiés et ont donc été purifiés, après leur mort. Ceux qui sont au ciel sont déjà parfaits et les âmes en enfer ne peuvent être purifiées, donc le stade de purification est le purgatoire.

1 P 3, 18-20 : « Le Christ lui-même est mort une fois pour les péchés, juste pour des injustes, afin de nous mener à Dieu. Mis à mort selon la chair, il a été vivifié selon l’esprit. C’est en lui qu’il s’en alla même prêcher aux esprits en prison, à ceux qui jadis avaient refusé de croire lorsque se prolongeait la patience de Dieu, aux jours où Noé construisait l’Arche, dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes, furent sauvées à travers l’eau. »

1 P 4, 6 : « C’est pour cela, en effet, que même aux morts a été annoncée la Bonne Nouvelle, afin que, jugés selon les hommes dans la chair, ils puissent vivre selon Dieu dans l’esprit. »

Pierre parle d’une prison pour ceux qui ont désobéi, et qui cependant sont sauvés lorsque Jésus vient leur prêcher. Ce n’est pas l’enfer, parce que personne n’est sauvé en enfer. Ce n’est pas le « limbe des pères (appelé aussi le « sein d’Abraham » où les âmes des justes de l’Ancien Testament ont attendu jusqu’à ce que Jésus vienne ouvrir les portes du paradis) parce que c’est un endroit pour ceux qui ont désobéi. On ne peut imaginer Pierre évoquer qu’en un tel lieu des justes tels que David ou Jean Baptiste.

Pierre décrit un état temporaire pour des esprits désobéissants qui seront finalement sauvés. Il y a donc entre le ciel et l’enfer, un troisième endroit, le purgatoire..

La plus claire affirmation de l’existence du purgatoire vient du Second livre des Maccabées, qui a toujours fait partie du canon de l’Ancien Testament de l’Eglise (Voir « Le canon de l’Ancien Testament » ).

2 M 12, 43-45 : « puis le valeureux Judas exhorta la troupe à se garder pure de tout péché, ayant sous les yeux ce qui était arrivé à cause de la faute de ceux qui étaient tombés. Puis, ayant fait une collecte d’environ 2.000 drachmes, il l’envoya à Jérusalem afin qu’on offrît un sacrifice pour le péché, agissant fort bien et noblement d’après le concept de la résurrection. Car, s’il n’avait pas espéré que les soldats tombés dussent ressusciter, il était superflu et sot de prier pour les morts, et s’il envisageait qu’une très belle récompense est réservée à ceux qui s’endorment dans la piété, c’était là une pensée sainte et pieuse. Voilà pourquoi il fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu’ils fussent délivrés de leur péché. »
Revenir en haut Aller en bas
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Ven 24 Juin 2011, 8:16 pm

Salutation en Christ,

@SPIRITANGEL a écrit:


---- SUJET SUR GOOGLE :

---- WILLIAN B RANHAM ET L'OCCULTISME :


CITATION :

[ Nous pouvons prouver sans l'ombre d'un doute que William Branham était en contact avec des puissances spirituelles qui ne sont pas du côté de Dieu


1 - VRAIMENT TRES INTERRESSANT


LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL

Qu'est-ce que cette réponse hors contexte vient faire ici si ce n'est marquer ton territoire comme un animal le fait avec ses moyens naturel?

Et moi aussi je peux te prouver que tu es sous l'influence de puissances spirituelles pas clair du tout !

https://www.forum-religions.com/t6039p25-car-il-a-etait-precipite-l-accusateur-de-nos-freres-et-tel-sera-ta-fin#160591

Si ton nouveau rôle de "co-admin" te monte à la tête et te permet ainsi d'attaquer les intervenants sur tout et n'importe quoi, va donc respirer un peu d'air frais.

Jude
Revenir en haut Aller en bas
mick
MODERATION
MODERATION


Date d'inscription : 10/11/2010
Féminin
Messages : 7748
Pays : canada
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Sam 25 Juin 2011, 1:04 am

Ca c'est pas gentil, Sad
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19151
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Sam 25 Juin 2011, 4:05 pm

Art. 1030 & 1031 :

Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel.

L'Eglise appelle Purgatoire cette purification finale des élus qui est tout à fait distincte du châtiment des damnés. L'Eglise a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence et de Trente. La tradition de l'Eglise, faisant référence à certains textes de l'Ecriture (1), parle d'un feu purificateur :



Pour ce qui est de certaines fautes légères, il faut croire qu'il existe avant le jugement un feu purificateur, selon ce qu'affirme Celui qui est la Vérité, en disant que si quelqu'un a prononcé un blasphème contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera pardonné ni dans ce siècle-ci, ni dans le siècle futur (Mt 12,31). Dans cette sentence nous pouvons comprendre que certaines fautes peuvent être remises dans ce siècle-ci, mais certaines autres dans le siècle futur (2).

Cet enseignement s'appuie aussi sur la pratique de la prière pour les défunts dont parle déjà la Sainte Ecriture : « Voilà pourquoi il (Judas Macchabée) fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu'ils fussent délivrés de leur péché » (2 M 12, 46). Dès les premiers temps, l'Eglise a honoré la mémoire des défunts et offert des suffrages en leur faveur, en particulier le sacrifice eucharistique, afin que, purifiés, ils puissent parvenir à la vision béatifique de Dieu. L'Eglise recommande aussi les aumônes, les indulgences et les œuvres de pénitence en faveur des défunts :



Portons-leur secours et faisons-leur commémoration. Si les fils de Job ont été purifiés par le sacrifice de leur père (3), pourquoi douterions-nous que nos offrandes pour les morts leur apportent quelque consolation ? N'hésitons pas à porter secours à ceux qui sont partis et à offrir nos prières pour eux (4).

1. Par exemple 1 Co 3, 15 ; 1 P 1, 7.
2. S. Grégoire le Grand, dial. 4, 39.
3. Cf. Jb 1, 5.
4. S. Jean Chrysostome, hom. in 1 Cor. 41, 5.

Catéchisme de l'Eglise Catholique, Paris, Mame/Plon, 1992.


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19151
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Sam 25 Juin 2011, 4:07 pm

La purification finale ou Purgatoire

1030 Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement
purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une
purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaires pour entrer dans la joie du ciel
.

1031 L’Église appelle Purgatoire cette purification finale des élus qui est tout à
fait distincte du châtiment des damnés. L’Église a formulé la doctrine de la foi
relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence (cf. DS 1304) et de
Trente (cf. DS 1820 ; 1580). La tradition de l’Église, faisant référence à certains
textes de l’Écriture (par exemple 1 Co 3, 15 ; 1 P 1, 7), parle d’un feu
purificateur :

Pour ce qui est de certaines fautes légères, il faut croire qu’il existe avant le jugement un feu purificateur, selon ce qu’affirme Celui qui est la Vérité, en disant que si quelqu’un a prononcé un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pardonné ni dans ce siècle-ci, ni dans le siècle futur (Mt 12, 31). Dans cette sentence nous pouvons comprendre que certaines fautes peuvent être remises dans ce siècle-ci, mais certaines autres dans le siècle futur (S. Grégoire le Grand, dial. 4, 39).

1032 Cet enseignement s’appuie aussi sur la pratique de la prière pour les
défunts dont parle déjà la Sainte Écriture : " Voilà pourquoi il (Judas Maccabée)
fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu’ils fussent délivrés de leur
péché " (2 M 12, 46). Dès les premiers temps, l’Église a honoré la mémoire des
défunts et offert des suffrages en leur faveur, en particulier le sacrifice
eucharistique (cf. DS 856 , afin que, purifiés, ils puissent parvenir à la vision
béatifique de Dieu. L’Église recommande aussi les aumônes, les indulgences et
les œuvres de pénitence en faveur des défunts :

Portons-leur secours et faisons leur commémoraison. Si les fils de Job ont été purifiés par le sacrifice de leur père (cf. Jb 1, 5), pourquoi douterions-nous que nos offrandes pour les morts leur apportent quelque consolation ? N’hésitons pas à porter secours à ceux qui sont
partis et à offrir nos prières pour eux (S. Jean Chrysostome, hom. in 1 Cor. 41, 5 : PG 61,361C).


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19151
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Sam 25 Juin 2011, 4:10 pm

@Jude a écrit:
Salutation en Christ,

@SPIRITANGEL a écrit:


---- SUJET SUR GOOGLE :

---- WILLIAN B RANHAM ET L'OCCULTISME :


CITATION :

[ Nous pouvons prouver sans l'ombre d'un doute que William Branham était en contact avec des puissances spirituelles qui ne sont pas du côté de Dieu


1 - VRAIMENT TRES INTERRESSANT


LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL

Qu'est-ce que cette réponse hors contexte vient faire ici si ce n'est marquer ton territoire comme un animal le fait avec ses moyens naturel?

Et moi aussi je peux te prouver que tu es sous l'influence de puissances spirituelles pas clair du tout !

https://www.forum-religions.com/t6039p25-car-il-a-etait-precipite-l-accusateur-de-nos-freres-et-tel-sera-ta-fin#160591

Si ton nouveau rôle de "co-admin" te monte à la tête et te permet ainsi d'attaquer les intervenants sur tout et n'importe quoi, va donc respirer un peu d'air frais.

Jude




- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Jude
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 01/02/2010
Masculin
Messages : 3416
Pays : France
R E L I G I O N : En Christ selon les écritures

MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    Sam 25 Juin 2011, 9:26 pm

Salutation en Christ,

Citation :
Nicodéme :

Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel.

Ce langage n'est pas représentatif du l'oeuvre de Golgotha accomplie une fois pour toute !

Ceux qui sont "imparfaitement purifiés" comme tu le crois, sont tout simplement des personnes qui n'ont pas acceptés la sanctification produit par le sang de L'Agneau et leur condition est d'être malheureusement séparé de Dieu.

Toutes les histoires des macchabées sont des fables sans aucune relation avec les enseignements du Seigneur et de ses apôtres lié au salut accomplit en Christ et par Christ

"Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne périsse point,
mais qu’il ait la vie éternelle
.
Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde,
mais pour que le monde soit sauvé par lui.
Celui qui croit en lui n’est point jugé ;
mais celui qui ne croit pas est déjà jugé,
parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu
.
Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde,
les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière,
parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière,
de peur que ses œuvres ne soient dévoilées ;
mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière,
afin que ses œuvres soient manifestées,
parce qu’elles sont faites en Dieu
." Jn 3.16-21


Jude
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le purgatoire ( et Maria Simma )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le purgatoire ( et Maria Simma )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dernières révélations des âmes du purgatoire à Maria Simma
» Dernières révélations des âmes du purgatoire à Maria Simma - un trésor spirituel
» MARIA SIMMA ET LES SAINTES AMES DU PURGATOIRE -
» LES DEFUNTS - LE PURGATOIRE - MARIA SIMMA VIDEOS
» Re: Dernières révélations à Maria Simma - âmes du purgatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-