*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Grands auteurs et L'Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FatimaZahra33
nouveau membre
FatimaZahra33

Date d'inscription : 15/03/2011
Féminin
Messages : 75
Pays : France
R E L I G I O N : Islam

Grands auteurs et L'Islam Empty
MessageSujet: Grands auteurs et L'Islam   Grands auteurs et L'Islam Icon_minipostedSam 19 Mar 2011, 2:40 am

Voici la signature :

"Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques, encourageant la paresse intellectuelle, l'intolérance, l' hypocrisie, la violence, prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes, l'islam n'est ni une sagesse , ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau."
Gérard Zwang


On va réfuter point par point. Déjà je vais commencer par citer des auteurs des lumières sur l'Islam:
Ensuite viendra la réfutation Islamique.


On va commencer par Goethe:

"l'auteur ( à la troisième personne) ne dément les suspicitons qu'il soit lui meme musulman"
"Si le coran est étérnel?aucun doute!ceci(Coran) et le livre des livres, et j'y crois encore plus que les musulmans eux meme"

Voyage en Italie (1816).

«Je ne peux pas t'en dire plus,il nous faut persister en Islam.»
Goethe, 29 juillet 1816, Lettre à J.H Meyer, dans Goethe et l'Islam, paru dans Studia Islamica, No. 33 (1971), p. 151, G.-H. Bousquet.

«C'est dans l'Islam que je trouve le mieux exprimées mes propres idées.»
Goethe, 20 septembre 1820, Lettre à Zelter, dans Goethe et l'Islam, paru dans Studia Islamica, No. 33 (1971), p. 151, G.-H. Bousquet.

«De quelque façon que nous voulions nous donner du courage, nous vivons tous en Islam.»
« L’homme est sans cesse inquiet parce qu’il pense qu’il ne peut pas faire face aux difficultés, mais avec plus de précision nous comprenons que tous les hommes peuvent vaincre la peur, à condition d’entrer dans l’idéologie salvatrice de l’Islam et de s’en remettre à Dieu. »

Goethe, 19 septembre 1831, Lettre à Schopenhauer, dans Goethe et l'Islam, paru dans Studia Islamica, No. 33 (1971), p. 151, G.-H. Bousquet.

Ensuite Voltaire:

«Sa religion est sage, sévère, chaste, et humaine : sage, puisqu’elle ne tombe pas dans la démence de donner à Dieu des associés, et qu’elle n’a point de mystères; sévère, puisqu’elle défend les jeux de hasard, le vin et les liqueurs fortes, et qu’elle ordonne la prière cinq fois par jour ; chaste, puisqu’elle réduit à quatre femmes ce nombre prodigieux d’épouses qui partageaient le lit de tous les princes de l’Orient; humaine, puisqu’elle nous ordonne l’aumône bien plus rigoureusement que le voyage de la Mecque. Ajoutez à tous ces caractères de vérité la tolérance »," Il faut prendre un parti " (1772), dans Œuvres complètes de Voltaire, Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 28, chap, p. 547

"Le plus grand changement que l’opinion ait produit sur notre globe fut l’établissement de la religion de Mahomet. Ses musulmans, en moins d’un siècle, conquirent un empire plus vaste que l’empire romain. Cette révolution, si grande pour nous, n’est, à la vérité, que comme un atome qui a changé de place dans l’immensité des choses, et dans le nombre innombrable de mondes qui remplissent l’espace; mais c’est au moins un événement qu’on doit regarder comme une des roues de la machine de l’univers, et comme un effet nécessaire des lois éternelles et immuables: car peut-il arriver quelque chose qui n’ait été déterminé par le Maître de toutes choses? Rien n’est que ce qui doit être.Comment peut-on imaginer qu’il y ait un ordre, et que tout ne soit pas la suite de cet ordre ? Comment l’éternel géomètre, ayant fabriqué le monde, peut-il y avoir, dans son ouvrage, un seul point hors de la place assignée par cet artisan supreme ? On peut dire des mots contraires à cette vérité ; mais une opinion contraire, c’est ce que personne ne peut avoir quand il réfléchit."
Il faut avouer qu’il retira presque toute l’Asie de l’idolâtrie. Il enseigna l’unité de Dieu; il déclamait avec force contre ceux qui lui donnent des associés. Chez lui l’usure avec les étrangers est défendue, l’aumône ordonnée. La prière est d’une nécessité absolue; la résignation aux décrets éternels est le grand mobile de tout. Il était bien difficile qu’une religion si simple et si sage, enseignée par un homme toujours victorieux, ne subjuguât pas une partie de la terre. En effet les musulmans ont fait autant de prosélytes par la parole que par l’épée. Ils ont converti à leur religion les Indiens et jusqu’aux nègres. Les Turcs même leurs vainqueurs se sont soumis à l’islamisme
., Voltaire, 1748, Essaie sur les nations


Allez un petit dernier pour la route, de la part d'Hegel:

”Mais l‘islam n‘est pas cette immersion contemplative des indiens ou des moines dans l‘absolu, la subjectivité est ici au contraire vivante et infinie, une activité qui, en sortant dans le monde profane nie celui-ci et ne devient effective et médiatrice que dans l‘affirmation qu‘il faut exclusivement vénérer l‘Unique. L‘objet de l‘islam est purement intellectuel, il ne tolère ni image ni représentation d‘Allah.
Les principes de l‘islam contiennent ceci, que dans la réalité rien ne peut devenir fixe, mais que tout part dans l‘espace infini de l‘univers de manière active et vivante, et c‘est ainsi que la vénération de l‘Unique reste le seul lien qui doit donner cohérence au tout. Dans cet espace, dans cette puissance disparaissent toutes les bornes, toute différence nationale et de caste; aucune tribu, aucun droit politique de la naissance ou de la propriété n‘ont une valeur sauf l‘homme en tant que croyant. Vénérer l‘Unique, croire en lui, jeûner, se défaire de la sensation corporelle de sa particularité, donner des aumônes, c‘est-à-dire se sevrer de la propriété particulière: voilà les commandements simples"

Leçons sur la philosophie de l'histoire, Georg Wilhelm Friedrich Hegel


Dernière édition par FatimaZahra33 le Sam 19 Mar 2011, 3:48 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
FatimaZahra33
nouveau membre
FatimaZahra33

Date d'inscription : 15/03/2011
Féminin
Messages : 75
Pays : France
R E L I G I O N : Islam

Grands auteurs et L'Islam Empty
MessageSujet: Re: Grands auteurs et L'Islam   Grands auteurs et L'Islam Icon_minipostedSam 19 Mar 2011, 2:43 am

Maintenant je vais passer à la réfutation Islamique point par point de votre phrase:

Citation :
"Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques,
encourageant la paresse intellectuelle,

La preuve, le Prophète a dit:

-Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Musulman.
-Le Savoir consiste en des coffres dont les clés sont la question. Posez donc des questions, qu'Allah vous entoure de Sa Miséricorde, car IL récompensera quatre catégories de personnes: le questionneur, le locuteur, l'auditeur et celui qui les aime (les trois catégories).
-Une science dont on ne se sert pas équivaut à un trésor dont on ne dépense pas.
-L'économie dans la dépense, c'est la moitié des moyens de subsistance, se montrer aimable avec les gens, c'est la moitié de la Raison, et poser une bonne question à bon escient, c'est la moitié du Savoir.
-Que je ne sois pas béni par le lever du soleil d'un jour qui se serait écoulé sans que je ne m'y enrichisse d'un savoir qui me rapprocherait d'Allah, le Très-Haut.
-Aspire à devenir demain un savant, un étudiant, un auditeur ou quelqu'un qui aime ces derniers, et ne sois pas le cinquième (aucun de ces quatre types d'homme), car cela équivaudra à ton anéantissement.
-Acquérez le savoir et enseignez-le aux gens.
-Quiconque garde pour lui un savoir qu'il a acquis, sera bridé avec un mors de feu le Jour du Jugement.


Citation :
l'intolérance,


La preuve:
Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables.
Dieu vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes.
Sourate 60 - Verset 8-9


Citation :
l' hypocrisie,

C'est exactement le contraire. Nous avons une sourate dédié exclusivement aux hypocrites:
Sourate 63 : Les hypocrites (Al-Munafiqun)

De plus, le Prophète a dit:
"Il est quatre défauts qui lorsqu'ils entachent quelqu'un, le rendent un parfait hypocrite. Celui qui en possède un, est atteint d'une des caractéristiques de l'hypocrisie, à moins qu'il ne s'en débarrasse, à savoir: Tenir des propos mensongers; trahir ses serments; manquer à ses promesses et être de mauvaise foi au cours des disputes".


Citation :
la violence,

Pour l'auto défense oui, ça c'est sur!

Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : "Dieu est notre Seigneur". - Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué. Dieu soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Dieu est assurément Fort et Puissant
Sourate 22 Verset 39-40


Citation :
prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes,

Au contraire, il n'y a pas plus valorisant que la femme en Islam.Je vous en donne un échantillon:
Coran:

« Et parmi Ses signes, Il a créé pour vous des épouses issues de vous-mêmes pour que vous viviez en tranquillité auprès d’elles. Et Il a mis entre vous de l’amour et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour les gens qui réfléchissent. »

Sourate 30- Verset 21


Il vous est permis, la nuit qui suit une journée de jeûne, d’avoir des rapports avec vos épouses, qui sont un vêtement pour vous autant que vous l’êtes pour elles. Dieu sait que vous vous êtes clandestinement livrés à de tels rapports , mais Il ne vous en tient pas rigueur et vous accorde Son pardon.
Sourate 2-Verset 187


Le Prophète a dit:

« La plupart du bien et des bienfaits se trouve chez les femmes. »
Al-Faqîh, tome 3, p. 24

« Le fait qu’un homme dise à sa femme : " Je t’aime", ne quittera jamais le coeur de celle-ci»
Al-Wasâ’il, tome 14, p. 10.

« Quiconque supporte le mauvais caractère de sa femme par amour pour Allah, Allah lui accordera la récompense spirituelle décernée aux Reconnaissants (châkirine = ceux qui ne cessent pas de remercier Allah de Ses bienfaits) »

Al-Wasâ’il, t. 14, p. 124.

« Quiconque accuse sa femme d’adultère, à mauvais escient, se dépouille de ses bonnes actions comme le serpent se dépouille de sa peau, et Allah inscrit à son discrédit mille péchés pour chacun des poils et cheveux de son corps. »
Al-Bihâr, tome 3, p. 248.

« Les meilleurs de vos enfants sont vos filles.»
Makârimal-Akhlâq, op. cit., 8e Partie, Chap. 6, p. 219.

« Soyez équitables dans la distribution de dons entre vos enfants. Si je devais avoir une préférence envers une partie d’entre eux, ce serait envers les filles. »

Cité dans la revue Risâlat al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 219

« Quiconque entre dans un marché, y achète un cadeau et l’apporte à sa famille aura la récompense de quelqu’un qui apporterait une aumône à des nécessiteux. Qu’il commence par les filles avant les garçons (dans l’achat et la distribution des cadeaux), car celui qui les réjouit aura agi comme s’il venait à affranchir l’un des fils d’Ismâ’îl. D’autre part celui qui réjouit son fils, aurait agi comme s’il avait pleuré par crainte d’Allah, or quiconque pleure par crainte d’Allah, Allah le fera entrer dans les Jardins du Délice ».
Makârim al-Akhlâq, op. cit., p. 221

«Lorsque l’un de vous s’accouple avec sa femme, qu’il ne le fasse pas comme le fait l’oiseau. Qu’il reste, qu’il s’attarde et qu’il attend (jusqu'à ce que sa femme termine).»
Wasâ’il al-Chî‘ah, 20/117, h. 1 ; Al-Kâfî, 5/497, h. 2; Al-Tah-thîb, 7/412, h. 1648.

« Trois attitudes sont désobligeantes : Lorsque quelqu’un accompagne un autre sans lui demander son prénom et son nom, lorsque quelqu’un ne répond pas à une invitation à un repas, ou qu’il y répond mais n’y mange pas, et lorsqu’un homme coїte avec sa femme sans l’avoir préalablement caressée. »
Wasâ’il al-Chî‘ah, 7/33.

« Un jour le Messager d’Allah entra chez son épouse Om Salamah et y ayant senti un bon parfum, dit : « Al-Hawlâ’ est venue chez vous ?! » Om Salama répondit : « Oui, effectivement ; pour se plaindre de son mari ». Sur ce, al-Hawlâ’ vint le voir et dit : « Que mon père et ma mère te soient sacrifiés ! Mon mari me délaisse! ». Le Messager d’Allah lui dit : «Fais davantage pour lui (plus de toilette pour l’attirer), o Hawlâ’ !». Elle répondit : «Je n’ai pas laissé un bon parfum sans l’avoir essayé, mais il me délaisse ! » Le Prophète dit : «Ah ! S’il savait ce qu’il aurait, s’il répondait à ton désir ! ». Elle demanda : «Et qu’obtiendrait-il répondait à mon désir ? ». Il dit : «Lorsqu’il s’approche de toi, deux anges l’entourent et il serait pareil à quelqu’un qui dégaine son épée pour défendre la Cause d’Allah. Et lorsqu’il accomplit l’acte sexuel avec toi, ses péchés tombent les uns après les autres comme tombent les feuilles de l’arbre. Et lorsqu’il aura fait le ghusl (l’ablution totale requise après le coїt), il se sera dépouillé de ses péchés. »
Wasâ’il al-Chî‘ah, 20/108, h. 2 ; Al-Kâfî, 5/496, h. 4




Citation :
l'islam n'est ni une sagesse ,

La preuve:
« Les musulmans et les musulmanes, les croyants et les croyantes, obéissants et obéissantes, ceux et celles qui sont véridiques, patients et patientes, ceux et celles qui sont humbles, ceux et celles qui pratiquent la charité, ceux et celles qui jeûnent, ceux et celles qui gardent leur chasteté, ceux et celles qui invoquent souvent Dieu, pour tous ceux-là et celles-là, Dieu a préparé un pardon et une récompense énorme. »
Sourate 33- Verset 35


Citation :
ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau."

C'est tellement ridicule comme réflexion...Inutile de répondre si? On va le faire quand même:

”Dans la lutte avec les sarrasins la bravoure européenne s‘est sublimée au degré d‘une chevalerie belle et noble; les sciences et les connaissances, en particulier celles de la philosophie, sont venues des Arabes à l‘occident; une poésie noble et une imagination libre ont été allumées auprès des peuples germaniques, et c‘est ainsi que Goethe pour sa part s‘est tourné vers l‘orient et a fourni dans son Divan un collier de perles, qui de par son intimité et son imagination bienheureuse dépasse tout. - “

Leçons sur la philosophie de l'histoire, Georg Wilhelm Friedrich Hegel



Grands auteurs et L'Islam 174411 Grands auteurs et L'Islam 174411 Grands auteurs et L'Islam 174411 Grands auteurs et L'Islam 174411 Grands auteurs et L'Islam 174411 Grands auteurs et L'Islam 174411


Dernière édition par FatimaZahra33 le Sam 19 Mar 2011, 3:39 am, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
gilmig
Membre Actif
Membre Actif
gilmig

Date d'inscription : 23/09/2008
Masculin
Messages : 5161
Pays : France
R E L I G I O N : VÉRITÉ* AUTHENTICITÉ

Grands auteurs et L'Islam Empty
MessageSujet: Re: Grands auteurs et L'Islam   Grands auteurs et L'Islam Icon_minipostedSam 19 Mar 2011, 3:22 am

Je ne vois pas ni ne comprend le sens de votre démarche !?

Tout ce que vous nous donnez à lire, dans les deux sens, je l'ai lu à propos de ...la Scientologie !!!

Est-ce qu'un "nom célèbre" suffit à cautionner positivement une cause !!!???

Pour ma part je pense qu'il faut vraiment manquer de foi, de cette vraie foi qui ne dépend de rien ni de personne, pour avoir recours à ce genre de développement .


.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
FatimaZahra33
nouveau membre
FatimaZahra33

Date d'inscription : 15/03/2011
Féminin
Messages : 75
Pays : France
R E L I G I O N : Islam

Grands auteurs et L'Islam Empty
MessageSujet: Re: Grands auteurs et L'Islam   Grands auteurs et L'Islam Icon_minipostedSam 19 Mar 2011, 3:26 am

Salam Aleykoum

au contraire mon frère. Moi aussi je m'en moque des auteurs occidentaux de ce qu'ils pensent de l'Islam.

j'utilise juste les mêmes armes que lui...Dans son univers de référence.

Tenez, cadeau:

Revenir en haut Aller en bas
 

Grands auteurs et L'Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les grands mythes de l'humanité - Jésus -
» Présentation
» Le mentalisme
» Afrique des grands lacs
» travailler le latin : connaissez-vous ces livres / auteurs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Islam-