*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 REFLECTIONS SUR L'ENFER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

MessageSujet: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Sam 19 Fév 2011, 11:51 pm




------------------------ REFLECTIONS SUR LES ATTRIBUTS DE L'HOMME ---------------------



1 - J'ai lu un livre , dans lequel on parlait de reincarnation et des gens qui sont morts et sont revenus a la vie [ les presque-mort] , la vision de la mort et des sentiments humains .

2 - J'ai remarque que l'on mentionne a plusieurs reprises que une fois mort nous ne reagissons plus du tout en tant qu'humain , et qu'au contraire nous avons perdu toute reaction et sentiments , tels que nous les connaissons sur la terre.

3 - Un accidente de la route qui est mort et qui a ete reanime par les secouristes quelques minutes apres , a raconte qu'il a tout vu ce qui se deroulait sur le lieu de l'accident ,

4 - Il flottait dans les airs comme un esprit ,il n'avait plus son corps , parcontre il voyait son corps inanime dans sa voiture , il racontait que les secouristes et les policiers s'affairaient a s'occuper des gens , certains des accidentes pleuraient , d'autres etaient inconscients et qu'il y avait deux personnes de decedes .

5 - Dans l'accident , celui qui nous narre cette vision nous a revele que son unique enfant est decede dans cet accident et que sa femme etait tres mal en point.

6 - PARCONTRE : ce qui est le plus surprenant c'est qu'il disait qu'il n'eprouvait AUCUN SENTIMENT HUMAIN , comme la tristesse , le desespoir , et que le malheur ne touchait pas son coeur , il ne reagissait pas comme un humain ayant tout perdu des attributs donnes a l'homme

7 - Il ne ressentait plus le froid , il ne ressentait plus le mal , ni aucune souffrance : ni morale . ni physique .

8 - Donc , si nous n'avons plus les attrivuts humains une fois decedes , sela veut dire que nous ne souffrons plus puisque nous ne somme plus qu'esprit .

9 - Alors par le fait meme les souffrances du " FEU ETERNEL " ne PEUVENT EXISTER scratch ?

10 - D'ou ma reflection sur le sujet .



AMICALEMENT : SPIRITANGEL
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Dim 20 Fév 2011, 4:46 am

Bonjour SpiritAngel

@SPIRITANGEL a écrit:

9 - Alors par le fait meme les souffrances du " FEU ETERNEL " ne PEUVENT EXISTER scratch ?
10 - D'ou ma reflection sur le sujet .

Est-ce que vous avez beaucoup de témoignages de damnés pour confirmer vos supputations ?

Cordialement

votre soeur
Pauline
Revenir en haut Aller en bas
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Dim 20 Fév 2011, 2:33 pm

@pauline.px a écrit:
Bonjour SpiritAngel

@SPIRITANGEL a écrit:

9 - Alors par le fait meme les souffrances du " FEU ETERNEL " ne PEUVENT EXISTER scratch ?
10 - D'ou ma reflection sur le sujet .

Est-ce que vous avez beaucoup de témoignages de damnés pour confirmer vos supputations ?

Cordialement

votre soeur
Pauline


BONJOUR A VOUS PAULINE :


1 - CE N'EST PAS UNE CERTITUDE BIEN SURE

2 - Parcontre cette theorie est de beaucoup plus logique que la definition qu'en donne les gens qui ont ecrit la bible

3 - Il est tout a fait normal que dans une autre dimention qu'on n'y retrouve pas les memes attributs que les hommes ont sur la terre .

4 - Les damnes ne sont que des personnages imaginaires tant qu'a moi

5 - Car alors je te retourne la question soit : prouves-moi que l'enfer existe et je te croirai

6 - Tu vois PAULINE tout n'est que theorie meme la bible ne peut prouver l'existence de l'enfer

7 - Vous les " CROYANTS " devez utiliser le mot " FOI " pour s'y retrouver dans la bible , car sans ce vocable rien ne tient debout .

8 - On affirme tant de chose " ILLOGIQUE " qu'il faut avoir le foi pour croire , sans la foi rien n'est logique

9 - Tu n'as qu'a relire ce que j'ai ecrit sur le sujet de l'enfer , et tout ce que l'on peut affirmer comme certain ,

10 - C'est que votre DIEU est un DIEU " tres cruel " pour faire souffrir des etres humains pendant toute une eternite

11 - Donc j'essais de trouver une reponse logique au probleme ,

12 - OUI , ce n'est qu'une theorie , mais elle est quand meme plus logique que la definition qu'en donne les religions

13 - Car avec la theorie de l'enfer vous avez automatiquement un DIEU CRUEL , donc ce DIEU que vous adorez n'est PAS un DIEU plein d'amour et de misericorde et de compassion .

14 - Tu ne peux pas avoir un DIEU misericordieux et cruel en meme temps.

15 - C'est l'un ou l'autre , tu ne peux pas melanger de l'eau avec du feu ,

16 - DIEU vous a donne une cervelle c'est pour vous en servir

17 - UTILISEZ-LA.... pour l'amour du DIEU .... UTILISEZ-LA .....

18 - En passant la logique vient AVEC cette cervelle , DIEU vous a tout donne, et un DIEU ILLOGIQUE c'a n'existe pas :regret:

19 - En tout cas mon DIEU PARFAIT A MOI n'est pas cruel du tout


AMICALEMENT : SPIRITANGEL
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Dim 20 Fév 2011, 8:55 pm

Bonjour SpiritAngel

@SPIRITANGEL a écrit:

1 - CE N'EST PAS UNE CERTITUDE BIEN SURE
En effet.

@SPIRITANGEL a écrit:

2 - Parcontre cette theorie est de beaucoup plus logique que la definition qu'en donne les gens qui ont ecrit la bible
Ah bon ?

@SPIRITANGEL a écrit:

3 - Il est tout a fait normal que dans une autre dimention qu'on n'y retrouve pas les memes attributs que les hommes ont sur la terre .
Je ne sais pas.

@SPIRITANGEL a écrit:

4 - Les damnes ne sont que des personnages imaginaires tant qu'a moi
Comme les "autres dimensions" ou les "attributs différents".

@SPIRITANGEL a écrit:

5 - Car alors je te retourne la question soit : prouves-moi que l'enfer existe et je te croirai
Puis-je prouver l'existence de quoi que ce soit dans une autre dimension ? Si oui, alors ce n'est pas une autre dimension.

Il est possible que l'Enfer, comme l'Invisible, comme les Autres Dimensions, comme une sorte de vie après la mort, comme D-ieu, béni soit-Il, n'existent pas.

La question de la preuve ne peut pas être un préalable, ou bien il faut s'en donner les moyens en mourant.


@SPIRITANGEL a écrit:

6 - Tu vois PAULINE tout n'est que theorie meme la bible ne peut prouver l'existence de l'enfer
La Bible n'a jamais rien prouvé, elle énonce. Il n'y a que les fondamentalistes qui veulent y trouver des preuves.

C'est la phrase de sainte Bernadette de Lourdes : "je ne suis pas chargé de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire"


@SPIRITANGEL a écrit:

7 - Vous les " CROYANTS " devez utiliser le mot " FOI " pour s'y retrouver dans la bible , car sans ce vocable rien ne tient debout .
En effet, il y a peut-être des créatures qui ont vu D-ieu, béni soit-Il, et alors elles ne croient pas en Son existence, elle la savent.
Puis il y a tous les autres qui font confiance, soit à leur sens quand elles ont eu une révélation mystique, soit à tel ou tel discours qui a pu les séduire, soit à leur sentiment profond... etc.
Parmi ceux-ci il y a les athées et les croyants.
Enfin il y a ceux qui s'en moquent ou qui ne veulent pas s'engager...
Personne n'a aucune preuve qu'il adopte la bonne attitude.
S'imaginer que sous le prétexte que l'on n'utilise pas le mot "FOI" on tient mieux debout est une illusion verbale.

@SPIRITANGEL a écrit:

8 - On affirme tant de chose " ILLOGIQUE " qu'il faut avoir le foi pour croire , sans la foi rien n'est logique
Même chez les athées.
C'est l'avantage incontestable des agnostiques et des indifférents.

@SPIRITANGEL a écrit:

9 - Tu n'as qu'a relire ce que j'ai ecrit sur le sujet de l'enfer , et tout ce que l'on peut affirmer comme certain ,
Il n'y a absolument rien de certain, tout est du domaine de la confiance ou de la foi et parfois de la spéculation.

@SPIRITANGEL a écrit:

10 - C'est que votre DIEU est un DIEU " tres cruel " pour faire souffrir des etres humains pendant toute une eternite
Ici ce n'est plus la question de l'Enfer.
Nous nous trompons peut-être sur D-ieu, béni soit-Il...

Comme vous doutez de la consistance de notre foi en D-ieu, béni soit-Il, je ne vois pas bien comment vous pouvez "logiquement" faire interférer la question de l'Enfer avec la foi en un dieu bon.

Ou bien nous avons raison sur D-ieu, et reconnaissez-le, ou bien n'utilisez pas cette hypothèse pour étudier l'Enfer.

Ou bien encore : Prouvez que le dieu qui existe vraiment n'est pas d'une infinie cruauté.

@SPIRITANGEL a écrit:

11 - Donc j'essais de trouver une reponse logique au probleme ,
Tant que vous resterez figé dans une logique aristotélicienne vous n'avancerez pas.

@SPIRITANGEL a écrit:

12 - OUI , ce n'est qu'une theorie , mais elle est quand meme plus logique que la definition qu'en donne les religions
13 - Car avec la theorie de l'enfer vous avez automatiquement un DIEU CRUEL , donc ce DIEU que vous adorez n'est PAS un DIEU plein d'amour et de misericorde et de compassion .
14 - Tu ne peux pas avoir un DIEU misericordieux et cruel en meme temps.
15 - C'est l'un ou l'autre , tu ne peux pas melanger de l'eau avec du feu ,
Pourquoi ?
La logique du tiers exclu n'a aucune chance de s'appliquer à D-ieu, béni soit-IL.

@SPIRITANGEL a écrit:

18 - En passant la logique vient AVEC cette cervelle , DIEU vous a tout donne, et un DIEU ILLOGIQUE c'a n'existe pas :regret:
L'image habituel de l'Enfer comme lieu éternel de tourment est compatible avec la foi en dieu :
1 ) si on croit en un dieu méchant,
2 ) si on croit que le lieu est éternel mais pas le tourment,
3 ) si on croit que l'enfer est vide.
4 ) si on croit que le Christ sera auprès de damnés.
etc...



@SPIRITANGEL a écrit:

19 - En tout cas mon DIEU PARFAIT A MOI n'est pas cruel du tout
Prouvez qu'Il existe.


Cordialement

votre soeur
Pauline
Revenir en haut Aller en bas
zabulon18
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 04/02/2011
Masculin
Messages : 90
Pays : france
R E L I G I O N : phylosophie rastafari

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Lun 21 Fév 2011, 7:17 am

le jugement par le feu sera sur terre les hommes qui on fait le mal reviendron payer leur faute quand babylone la prostituer sera detruite et quand apres sont jugement dieu sera declarer juste et que sur terre il y aura justice liberter et bienveillance pour les hummains

one love mes frere et soeur
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bernard Amyr
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Lun 21 Fév 2011, 10:26 am

@SPIRITANGEL a écrit:



------------------------ REFLECTIONS SUR LES ATTRIBUTS DE L'HOMME ---------------------



1 - J'ai lu un livre , dans lequel on parlait de reincarnation et des gens qui sont morts et sont revenus a la vie [ les presque-mort] , la vision de la mort et des sentiments humains .

2 - J'ai remarque que l'on mentionne a plusieurs reprises que une fois mort nous ne reagissons plus du tout en tant qu'humain , et qu'au contraire nous avons perdu toute reaction et sentiments , tels que nous les connaissons sur la terre.

3 - Un accidente de la route qui est mort et qui a ete reanime par les secouristes quelques minutes apres , a raconte qu'il a tout vu ce qui se deroulait sur le lieu de l'accident ,

4 - Il flottait dans les airs comme un esprit ,il n'avait plus son corps , parcontre il voyait son corps inanime dans sa voiture , il racontait que les secouristes et les policiers s'affairaient a s'occuper des gens , certains des accidentes pleuraient , d'autres etaient inconscients et qu'il y avait deux personnes de decedes .

5 - Dans l'accident , celui qui nous narre cette vision nous a revele que son unique enfant est decede dans cet accident et que sa femme etait tres mal en point.

6 - PARCONTRE : ce qui est le plus surprenant c'est qu'il disait qu'il n'eprouvait AUCUN SENTIMENT HUMAIN , comme la tristesse , le desespoir , et que le malheur ne touchait pas son coeur , il ne reagissait pas comme un humain ayant tout perdu des attributs donnes a l'homme

7 - Il ne ressentait plus le froid , il ne ressentait plus le mal , ni aucune souffrance : ni morale . ni physique .

8 - Donc , si nous n'avons plus les attrivuts humains une fois decedes , sela veut dire que nous ne souffrons plus puisque nous ne somme plus qu'esprit .

9 - Alors par le fait meme les souffrances du " FEU ETERNEL " ne PEUVENT EXISTER scratch ?

10 - D'ou ma reflection sur le sujet .



AMICALEMENT : SPIRITANGEL
Ce sujet est celui des NDE, abordé il y a des années par le Dr Moody. D'autres auteurs en ont également traité. Parmi les témoignages recueillis, il y avait aussi des expériences négatives, peu, je vous l'accorde, mais qui remettent en question le tableau idéal des NDE; et notamment arrivées à ceux qui ont voulu se suicider. Sur un plan général, on assiste à une forme d'extension de la conscience, d'extase, même, où l'être est ramené à sa dimension essentielle d'être spirituel, dégagé des contingences matérielles et corporelles, ainsi que des émotions négatives (que je substituerai pour ma part à ce que vous dites au point n°6). C'est pour cela que j'ai surligné aussi le point n°2.
Ce qui est curieux, c'est que d'après les témoignages, la vie et les réactions des uns et des autres n'ont plus été les mêmes. Peut-on rapprocher cela de ceux qui ont vécu des expériences spirituelles sans pour autant passer par une NDE?
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Lun 21 Fév 2011, 10:31 am

Bonjour Zabulon18

@zabulon18 a écrit:
le jugement par le feu sera sur terre les hommes qui on fait le mal reviendron payer leur faute quand babylone la prostituer sera detruite et quand apres sont jugement dieu sera declarer juste et que sur terre il y aura justice liberter et bienveillance pour les hummains
one love mes frere et soeur

Il y a un étonnant contraste entre votre salutation pleine d'amour et le terrible tableau que vous brossez.

Je note d'abord que vous quittez le sujet du topique, qui est l'Enfer, pour en aborder un autre : l'irruption de D-ieu, béni soit-Il, dans notre Univers pour y semer l'épouvante.

Alors j'en profite pour témoigner de mon embarras sur ce sujet-là.

Si je peux très bien comprendre qu'un Créateur s'abandonne à la colère devant une création mal faite, je peine à y voir le talent de D-ieu, béni soit-Il.

Devant le terrifiant tableau du Jour de Colère, je m'interroge : pourquoi D-ieu, béni soit-Il, dans Son omniscience a-t-Il créé comme ça si c'est pour en arriver là ?

Je comprends bien qu'un humain méticuleux (mais ni économe ni écologiste) multiplierait les ébauches, les essais, les esquisses, les plans, les modèles, les prototypes... jusqu'à enfin aboutir à un résultat qui le satisfasse pleinement.

Mais D-ieu, béni soit-Il, est-Il astreint à une telle démarche d'essais et d'erreurs et/ou d'approximations successives ?

Doit-Il a ce point multiplier les flèches pour que Son arc atteigne enfin la cible ?

Certes, il est possible que ce soit un D-ieu, béni soit-Il, évolutionniste qui laisse faire après avoir imprimé le bon mouvement, la bonne dynamique... mais pourquoi ne laisse-t-Il pas faire jusqu'au bout puisqu'Il doit parfaitement savoir où ça va ?
Pourquoi interrompre l'expérience ?
Parce qu'elle ne marche pas ?
Parce que l'expérience l'ennuie ?

Ou plutôt, pourquoi ne corrige-t-Il pas au fur et à mesure ? par petites touches ? par adaptation permanente... toujours sur le qui-vive pour remédier tel défaut et promouvoir telle amélioration... que sais-je...
Pourquoi cet apparent laisser-aller immémorial pour tout d'un coup tout bouleverser... ce n'est ni très rigoureux ni très écologique.

Avec ce Jour de Colère, la Création devient une sorte de fantaisie pour Se distraire et je peine à y reconnaître la Grandeur de D-ieu, béni soit-Il.
On dirait un enfant avec un jeu de construction qui édifie sans envisager la pérennité de son oeuvre... mais simplement pour le plaisir de tout balayer... et recommencer un peu plus tard.

Cordialement

votre soeur
Pauline
Revenir en haut Aller en bas
MystikSheep
nouveau membre


Date d'inscription : 22/02/2011
Masculin
Messages : 13
Pays : oi
R E L I G I O N : io

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Mar 22 Fév 2011, 10:49 am

Bonjour à tous, vous allez peut-être trouver ça absurde mais je ne crois pas à l'enfer, et je dirais que soit la Bible (que je n'ai pas lue entièrement) n'en parle pas explicitement, soit il s'agit d'une métaphore, soit c'est une "technique" divine pour dissuader l'homme de faire le mal. Je ne suis pas chrétien depuis longtemps donc vous pouvez donner votre avis, et je suis encore dans le doute.

Comment un Dieu bon peut-ils créer des créatures sachant qu'elles souffriront eternellement ? Cela voudrait dire que Dieu est sadique, donc Dieu serait imparfait et ne serait plus Dieu...

Je pense plutôt que les personnes qui n'auront pas accepté Dieu s'eteindront tout simplement et retourneront poussière, mais Dieu a promis un cadeau à ceux qui l'ont aimé "la vie éternelle".

Je devie un peu du sujet mais une autre question se pose : ce qu'est l'éternité...A quoi servirait-t-elle si l'on est privé d'émotions, de libre arbitre ? Autant retourner au néant non ? L'éternité fais peur tout de même, mais elle existe belle et bien.

En effet soit l'univers est eternel et suit des cycles, soit il ne l'est pas donc il est crée, par un principe premier qui se veut éternel.
Et pour tout ce mal sur Terre, je dirais que Dieu ne peut pas priver l'homme et l'univers imparfaits de leur libre-arbitre.

L'idée d'un être supérieur est je trouve très logique, on peut considérer l'univers comme un programme avec des lois immatérielles et un programme possède un programmeur. Je suis passé du Déisme au Christianisme...

Voila Smile
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Mer 23 Fév 2011, 4:41 am

Bonjour MystikSheep

@MystikSheep a écrit:

Comment un Dieu bon peut-ils créer des créatures sachant qu'elles souffriront eternellement ? Cela voudrait dire que Dieu est sadique, donc Dieu serait imparfait et ne serait plus Dieu...

Il est vrai que nous préférons tous un D-ieu, béni soit-Il, bon et ami des hommes plutôt qu'un cruel Moloch dévoreur de chair humaine...

D-ieu, béni soit-Il, a créé le chaud et le froid, est-Il sadique quand on songe à tous ceux qui se brûlent et qui peuvent souffrir le martyre toute leur vie ?
D-ieu, béni soit-Il, a créé le haut et le bas, est-Il sadique quand on songe à tous ceux qui tombent et qui peuvent souffrir le martyre toute leur vie en raison d'une vilaine chute ?

D-ieu, béni soit-Il, a créé l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, est-Il sadique quand on songe à toutes ces existences bouleversées par le simple fait que nos ancêtres ont goûté à son fruit ?

À mes yeux, ce qui est intéressant c'est que Jésus se démarque assez facilement du rôle de Juge, comme si juger était une sorte de mauvaise manie humaine qui nous emprisonne dans une logique mortifère :

Jean 5:22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,
Jean 8:15 Vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne.

Matthieu 7:1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.
Luc 6:37 Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.

Jean 3:18 Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Tout se passe comme si le jugement divin était immanent, automatique, si parfaitement déterministe qu'il n'y a pas besoin d'un juge ni d'une délibération.
Tout se passe comme si nous étions seuls à définir notre propre jugement.
Comme si nous étions tout à la fois, accusé, victime, juge et chargé de l'exécution du jugement...

Il y a un garde-fou et des avertissements multiples, si vous enjambez la balustrade et sautez dans le lac de feu faut-il traiter D-ieu, béni soit-Il, de sadique ?



Vous suggérez que les méchants s'évanouiront dans le néant... mais est-ce possible ?
Ecclésiaste 12:7 (12-9) avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné.
Si mon corps est anéanti est-ce que je suis anéanti ?
Après l'anéantissement du corps, qu'est-ce qui subsisterait chez les bons et qui ne subsisterait pas chez les méchants ?

Mais l'autre question est de savoir comment D-ieu, béni soit-Il, mène Son projet qui est que tous soient sauvés
1 Timothée 2:4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

car manifestement il y a des tas de gens qui trépassent sans être parvenus à la connaissance de la vérité.
Est-ce que D-ieu, béni soit-Il, les abandonne ?
Voilà bien un curieux créateur qui renonce rapidement à parfaire Sa création.

Même si on fait disparaître les flammes de l'Enfer, l'anéantissement des méchants pose encore des questions.
C'est tout ce que D-ieu, béni soit-Il, est capable de faire contre le Mal ?
Voilà qui n'est pas très ambitieux.

On a peut-être un "dieu trop cool", un peu feignant qui ne veut pas trop Se casser la tête... Il crée n'importe comment et la sélection naturelle fait le reste.
C'est ça, nous avons un "dieu darwinien", sans passion, sans désir, sans volonté... une sorte de "grosse dame nature"...

@MystikSheep a écrit:

Je suis passé du Déisme au Christianisme...

Toutes mes félicitations.

Très cordialement
votre soeur
Pauline
Revenir en haut Aller en bas
MystikSheep
nouveau membre


Date d'inscription : 22/02/2011
Masculin
Messages : 13
Pays : oi
R E L I G I O N : io

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Mer 23 Fév 2011, 4:55 am

Merci pour la réponse, je ne vais pas dire que je connais a fond la bible car je n'ai du lire que la moitié (Hé c'est long )

Je me demandais vraiment le sens d'accepter Jésus. Je dirais que l'homme qui prend conscience du divin doit se détacher des penchants animaux qui lui restent (que Dieu trouve mauvais?) et dévelloper l'empathie, l'amour, l'entraide.

Ce que je veux dire c'est que je trouve injuste le fait de devoir nécessairement être chrétien pour avoir la vie éternelle. Est-ce qu'un musulman très juste et rempli de bonté mériterait d'aller en enfer pour ne pas avoir accepté Jésus, a-t-il commis une horreur qui le ferait aller en enfer. Si Dieu ferait cela je dirais qu'il est injuste. Est-ce qu'un moine bouddhiste devrait aller en enfer, n'a t'il pas déja compris le sens d'élevation spirituelle.

Je veux dire que si Dieu existe la religion est quelquechose d'universel.

Dieu dit qu'il ne juge pas, mais le fils, mais si le Fils est Dieu alors Dieu juge. Il y aura bien un jugement dernier du fils ? Je ne comprends pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Jeu 24 Fév 2011, 9:39 am

Bonjour MystikSheep

@MystikSheep a écrit:

Je me demandais vraiment le sens d'accepter Jésus.
À mes yeux, accepter Jésus, c'est se laisser inspirer par Lui, agir et penser en conformité avec ce que l'on sait de Lui.
C'est vivre en permanence sous Son regard bienveillant et non pas s'astreindre à quelques bonnes actions de temps en temps.
C'est aussi et, à mon avis, surtout rendre grâce et louer notre Seigneur pour toutes ses bontés etpour toutes les inspirations qu'Il nous prodigue.

@MystikSheep a écrit:
Ce que je veux dire c'est que je trouve injuste le fait de devoir nécessairement être chrétien pour avoir la vie éternelle. Est-ce qu'un musulman très juste et rempli de bonté mériterait d'aller en enfer pour ne pas avoir accepté Jésus, a-t-il commis une horreur qui le ferait aller en enfer.

Je ne vois rien de tel dans le Très Saint Évangile.

Notre Seigneur loue la foi de nombreux de ses interlocuteurs mais en vérité il ne s'agit jamais d'une foi religieuse. La Samaritaine, la Cananéenne, le Soldat Romain... croient en quelqu'un mais ils ne sont pas chrétiens...
Manifestement, le Christ se moque de tout ça.

Par ailleurs, saint Paul évoque aussi les gens qui agissent bien selon leur conscience...
Romains 2.14 Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; ils montrent que l’oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour.


Et puis la scène du Jugement Dernier de Matthieu 25.31+ nous montre des gens qui ne savent rien, ce sont des gens qui n'ont pas vécu dans la connaissance du Christ.
Les uns, sans le savoir, se sont bien conduits, les autres, autant dans l'ignorance, se sont mal conduits...
car en définitive, il faut prendre toute la dimension de :
Matthieu 22,37 Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

Je suis convaincue que D-ieu, béni soit-Il, est au-dessus des égards que l'on peut lui témoigner tant que l'on témoigne des égards qui Lui manquent à nos prochains.
Si je traite mon prochain comme j'aurais dû traiter D-ieu, béni soit-Il, que puis-je craindre du Jugement de D-ieu ? béni soit-Il ?
Mais je dois avouer qu'il est plus facile d'aimer D-ieu,béni soit-Il, qu'on ne voit pas et qui ne vient pas nous déranger, plutôt que nos prochain que l'on voit et qui nous importune.


Enfin, quelle est l'image que l'on se fait de D-ieu ? béni soit-Il.
Serait-Il à ce point accablé par les passions humaines pour se montrer pointilleux ?

Car si D-ieu, béni soit-Il, est pointilleux alors qui sauvera-t-Il ?
Aurait-Il créé juste pour lancer l'humanité dans un jeu de piste absurde ?

Je crois que nous ne rendons pas hommage à D-ieu, béni soit-Il, en Lui prêtant des sentiments aussi misérables.

Cordialement
votre soeur
Pauline
Revenir en haut Aller en bas
MystikSheep
nouveau membre


Date d'inscription : 22/02/2011
Masculin
Messages : 13
Pays : oi
R E L I G I O N : io

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Jeu 24 Fév 2011, 12:16 pm

Merci. Si je suis bien ce que vous dites, la foi en jésus n'est pas nécessaire, l'important, c'est de suivre la "loi" enfin d'agir pour le bien. Si l'on a accepté Jésus nécessairement on se dirige dans cette voie. Mais alors il ne serait pas l'unique façon d'acceder à Dieu ?

C'est plutôt la vision que je me fais de la religion, pour moi c'est un phénomène universel. Aujourd'hui 95% des croyants stipulent que le seul moyen d'être sauvé est sa religion, je dirais adopter une doctrine. Ce genre de choses me choque et c'est justement LE problème des religions.

Pour moi les actes sont plus important que les croyances, la spiritualité même plus importante que la religion. Je ne me sens pas différent d'un athée juste par le fait que je suis croyant, on est tout d'abord des êtres humains mais apparement cette différence est très grande pour Dieu.

En tout cas si l'on suit bien les versets que vous avez cité l'image de Dieu est très rassurante et juste, bonne nuit Smile
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Jeu 24 Fév 2011, 10:59 pm

Bonjour MystikSheep,

@MystikSheep a écrit:
Merci. Si je suis bien ce que vous dites, la foi en jésus n'est pas nécessaire, l'important, c'est de suivre la "loi" enfin d'agir pour le bien.
C'est un Loi d'amour qui pose comme parfaitement équivalent de vivre en amoureux de D-ieu, béni soit-Il, et vivre en amoureux de son prochain.

@MystikSheep a écrit:
Si l'on a accepté Jésus nécessairement on se dirige dans cette voie. Mais alors il ne serait pas l'unique façon d'acceder à Dieu ?
Ce n'est probablement pas la seule façon d'être sauvé, mais c'est une autre chose que d'accéder à une relation personnelle avec D-ieu, béni soit-Il.

À mon avis, pour s'ouvrir à une authentique relation personnelle avec D-ieu, béni soit-Il, il est nécessaire de se faire un idée assez fidèle de Son visage et de marcher dans la bonne direction.

@MystikSheep a écrit:
C'est plutôt la vision que je me fais de la religion, pour moi c'est un phénomène universel. Aujourd'hui 95% des croyants stipulent que le seul moyen d'être sauvé est sa religion, je dirais adopter une doctrine. Ce genre de choses me choque et c'est justement LE problème des religions.

Il me semble qu'il faut distinguer les fidèles qui vivent leur foi et les croyants qui vivent leur doctrine.
Les premiers on ne les voit guère, ils sont d'ailleurs un peu ridicules avec leur dévotions naïves et leur difficulté à dire pourquoi ils disent ceci ou qu'ils font cela.

On ne voit que les seconds, pourtant très minoritaires, mais eux ils s'affirment et bombent le torse car ils ne croient pas naïvement, ils voudraient être "experts" dans leur doctrine religieuse.
Ce n'est plus la foi (cette foi que Jésus admire chez le Centurion ou chez la Cananéenne...) qui les porte mais la conviction d'être dans la Vérité, dans la Bonne Voie. Avec la douce certitude que tous les autres sont dans l'illusion ou l'erreur... en train de se perdent dans des impasses. Ces autres d'ailleurs courent évidemment à la perdition puisque c'est la doctrine qui sauve et non la foi !


@MystikSheep a écrit:

Pour moi les actes sont plus important que les croyances, la spiritualité même plus importante que la religion. Je ne me sens pas différent d'un athée juste par le fait que je suis croyant, on est tout d'abord des êtres humains mais apparement cette différence est très grande pour Dieu.
Néanmoins, la religion a beaucoup à nous apprendre et les Traditions sont de bons points de départ pour une démarche spirituelle.

Les athées et les croyants ne s'opposent pas tant que cela, ils croient tous les deux en une doctrine et éventuellement ils projettent les autres dans les ténèbres de la crédulité ou de la rébellion.

Mais à y réfléchir, cette croyance est narcissique, les uns comme les autres ont surtout confiance en leur discernement, ils ont confiance en la justesse de leurs analyses, de leurs raisonnements, ils ont confiance en leur raison et les autres sont des injures à leur propre raison. Les autres ne sont pas des injures à la vérité mais des injures personnelles. Face à l'autre, l'athée ou son frère le croyant se sent personnellement mis en cause sur ses aptitudes intellectuelles... D'où le goût pour la polémique et l'anathème, car il faut toujours se rassurer et qu'est-ce qui convainc le mieux que l'on est dans la Vérité c'est de se colleter à ceux qui sont dans l'erreur. Et comme on ne risque absolument pas d'être mis en défaut...


Et je distinguerais donc les fidèles et les croyants.
Il me semble que la foi en D-ieu, béni soit-Il, n'est pas de croire qu'il existe mais de Lui faire confiance, confiance non pas dans les services qu'Il pourrait nous rendre car D-ieu, béni soit-Il, n'est pas un larbin, mais confiance en son amour. Dans les moments difficiles D-ieu, béni soit-Il, n'est pas un superman qu'il suffit d'appeler (mais Il peut l'être et vraiment aider) mais il est une mère qui nous enveloppe de Sa tendresse, tendresse inutile pour qui n'est pas fidèle.
Le fidèle est celui qui est heureux de vivre ça.

Il me semble que la foi doit en effet nous combler, non pas de félicité ni de prospérité ni de bonne santé..., mais de confiance au point qu'à un moment on ne se pose plus la question de la doctrine et l'on vit avec joie la rencontre avec des fidèles d'autre religion.

Tout ceci me suggère l'importance de la pratique religieuse (au sens large) pour contrebalancer la "théorie religieuse"

Cordialement

votre soeur
Pauline
Revenir en haut Aller en bas
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Dim 10 Juil 2011, 10:26 pm


Bonjour à tous,
Ceci est simple partage, une autre façon de voir.
Dieu crée le paradis sur terre. Ce paradis est connu sous le nom d'Éden, de Sat yug et plusieurs autres noms encore suivant l'appartenance religieuse. Après avoir vécu un certain temps au paradis, les hommes ont commencé à tomber dans le péché et ont fini par créer l'enfer par leurs pensées et leurs actions erronées. Le paradis et l'enfer se trouvent donc dans ce monde. Certains enseignements les appellent le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité.
Bien sûr, beaucoup de gens très riches pensent que le monde dans lequel nous vivons est un paradis, mais quand ils quitteront ce monde, ils se rendront compte que ce n'est pas le cas, pour la simple raison que ce qu'ils pourront emmener dans "l'au-delà" est la somme algébrique de leurs bonnes et mauvaises actions, de leurs bons et mauvais sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
gilmig
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 23/09/2008
Masculin
Messages : 5161
Pays : France
R E L I G I O N : VÉRITÉ* AUTHENTICITÉ

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Dim 10 Juil 2011, 10:48 pm

@Aimé a écrit:

Bonjour à tous,
Ceci est simple partage, une autre façon de voir.
Dieu crée le paradis sur terre. Ce paradis est connu sous le nom d'Éden, de Sat yug et plusieurs autres noms encore suivant l'appartenance religieuse. Après avoir vécu un certain temps au paradis, les hommes ont commencé à tomber dans le péché et ont fini par créer l'enfer par leurs pensées et leurs actions erronées. Le paradis et l'enfer se trouvent donc dans ce monde. Certains enseignements les appellent le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité.
Bien sûr, beaucoup de gens très riches pensent que le monde dans lequel nous vivons est un paradis, mais quand ils quitteront ce monde, ils se rendront compte que ce n'est pas le cas, pour la simple raison que ce qu'ils pourront emmener dans "l'au-delà" est la somme algébrique de leurs bonnes et mauvaises actions, de leurs bons et mauvais sentiments...

Désolé mais c'est pure spéculation bien éloignée de ce qui est !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
gilmig
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 23/09/2008
Masculin
Messages : 5161
Pays : France
R E L I G I O N : VÉRITÉ* AUTHENTICITÉ

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Dim 10 Juil 2011, 10:50 pm

@MystikSheep a écrit:
Merci. Si je suis bien ce que vous dites, la foi en jésus n'est pas nécessaire, l'important, c'est de suivre la "loi" enfin d'agir pour le bien. Si l'on a accepté Jésus nécessairement on se dirige dans cette voie. Mais alors il ne serait pas l'unique façon d'acceder à Dieu ?

C'est plutôt la vision que je me fais de la religion, pour moi c'est un phénomène universel. Aujourd'hui 95% des croyants stipulent que le seul moyen d'être sauvé est sa religion, je dirais adopter une doctrine. Ce genre de choses me choque et c'est justement LE problème des religions.

Pour moi les actes sont plus important que les croyances, la spiritualité même plus importante que la religion. Je ne me sens pas différent d'un athée juste par le fait que je suis croyant, on est tout d'abord des êtres humains mais apparement cette différence est très grande pour Dieu.

En tout cas si l'on suit bien les versets que vous avez cité l'image de Dieu est très rassurante et juste, bonne nuit Smile

Du bon sens indéniablement !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: REFLECTIONS SUR L'ENFER   Lun 11 Juil 2011, 9:32 pm

Spéculations! Ok à vous de voir. Des enfants sont nés princes, d'autres nés mendiants, quelques-uns aveugles, sans bras, ou siamois (collés l'un à l'autre). Pourquoi? Dieu est-il injuste? Ne connait-Il pas la sociologie comme dit l'autre, parce qu'un enfant élevé dans des situations précaires ont rarement la chance de vivre "convenablement (spirituel et matériel)"
D'autre part, dans la bible il est écrit: "Devenez parfaits comme votre Père est parfait", d'autres enseignements disent:" Devenez égaux au Père". Cela implique des efforts à tous les niveaux: pensées, comportement, attitude...Et Dieu dans tout cela, dans d'autres enseignements encore, il est écrit:"Faites un pas de courage et Dieu fera cent pas d'aide".
Un jour, un ami m'a dit: "tu peux faire tout ce tu veux mais aie seulement foi en Jésus, accepte-le comme ton sauveur". C'est ça qui est peut être proche de ce qui est. Des gens qui peuvent faire tout ce qu'ils veulent, et qui demandent pardon à la fin. Enfin, chacun est libre de ses croyances, moi je me contente de partager.
Revenir en haut Aller en bas
 

REFLECTIONS SUR L'ENFER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?
» L’enfer
» LE MANUSCRIT DE L'ENFER - MGR L. CRITIANI
» Elle a vu l'enfer......
» Hell'fest 2010 !!! Fête de l'enfer 2010 !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: AGNOSTIQUE :: Déistes, Théistes ...-