*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: DIEU   Dim 05 Déc 2010, 10:32 pm

DIEU est l’Océan de Pureté:
Dieu n’est pas seulement un Océan de pureté, mais Il n’a jamais été aussi impur, Il est Celui qui doit nous purifier. Il est vraiment le Purificateur - le Seul qui puisse purifier les âmes et la matière. Personne d’autre et rien d’autre ne peuvent purifier. Nous ne pouvons pas espérer que l’eau de rivière ou tout autre objet physique puisse purifier ce qui est spirituel. Il est dit dans les religions, que Dieu doit être craint, qu'Il a l’habitude d’infliger de très graves punitions après une crise de colère, comme si de tel comportement humain pouvait le prendre au dépourvu.
On dit que Dieu connaît le passé, le présent et le futur et qu’Il sait tout. S’Il sait tout, alors comment pourrait-il y avoir de la colère en Dieu? Il saurait tout à l’avance et Il en comprendrait la cause. En fait, la colère est un vice et attribuer cette tendance à l’Etre suprême qui est doux, aimable et non violent revient à détruire toute son identité. Est-Il impur qu’Il aurait eu de la colère en Lui?
Certains disent qu’il existe une sorte de colère vertueuse et que même les gurus et les saints sont autorisés à l’exprimer. Quand presque chaque maison et presque chaque nation de ce monde sont si divisées par la colère, quel bénéfice y a-t-il à l’augmenter en permettant à l’être humain d’avoir de la colère? La colère est mauvaise. Il n’y a pas de chose telle la colère vertueuse.
On a pensé qu’il est nécessaire de craindre Dieu afin de restreindre notre tendance au péché. Mais l’amour est une motivation beaucoup plus grande pour suivre le sage conseil de Dieu. Si nous développons un amour inconditionnel pour Dieu, il ne sera plus nécessaire d’avoir peur. En effet, sans parler de la crainte de Dieu, aucun autre type de peur n’existera! Eh bien, s’il y a du bon à avoir peur de Dieu, ce serait sans doute comme une pincée de sel dans votre dîner. Plus que cela abîmerait tout le repas.
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: DIEU   Mar 07 Déc 2010, 12:12 am

Bonjour Aimé,


@Aimé a écrit:
Si nous développons un amour inconditionnel pour Dieu, il ne sera plus nécessaire d’avoir peur.

Dans l'amour le plus intense et le plus profond, peut-on ne pas avoir peur de perdre l'amour de l'Autre ?
Ne serait-ce pas l'expression d'un orgueil immense que d'être absolument certain de l'empire qu'on exerce sur autrui ?

Même dans l'amour filial, les enfants peuvent craindre de perdre l'amour de leurs parents, notamment en les décevant.

Cordialement

Pauline
Revenir en haut Aller en bas
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: DIEU   Mar 07 Déc 2010, 1:02 am

L’amour fait partie des qualités éternelles de l’âme. C’est comme le parfum d’une fleur, que vous aimez ou non une rose, cela ne l’empêcherait de propager son parfum vers vous. Il en est de même pour l’amour. C’est un état que vous exprimez seulement. Que la personne vous aime ou non, cela ne doit rien changer. Faire dépendre l’amour des choses extérieurs nous emmènerait tôt ou tard vers la déception.

L’attachement est une autre chose, c’est en fait un vice, une dépendance. S’attacher aux gens, aux choses de ce monde dont les caractéristiques sont l’instabilité et l’inconstance ne nous amènerait que de la peine. La clé est d'aimer sans être attaché. Cela nous rend libre des autres vices tels que la jalousie, la déception.

On dit que Dieu est Océan d’amour : son amour est inconditionnel. Il n’a rien à gagner dans son amour pour nous. Que nous l’aimions ou non, Lui, Il nous aime toujours.

Merci Pauline!

Cordialement

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

MessageSujet: Re: DIEU   Mar 07 Déc 2010, 10:18 am

La définition de la nature de Dieu... Tant qu'on nous ne demande pas ce qu'il est, ça va, mais si on nous le demande, on ne sait plus.
Plutôt que de lui prêter des caractéristiques humaines, pourquoi ne pas le considérer dans un premier temps comme l'intelligence universelle qui a pensé, manifesté et animé la création selon des lois immuables et parfaites? Ce serait une première approche raisonnable et qui permettrait de dépassionner un peu les choses. Si on le considère comme omniprésent, omnipotent et omniscient, comme l'absolu et comme la perfection même, il ne peut être affecté par les faiblesses humaines, et c'est avec confiance que le chercheur peut continuer d'avancer dans sa quête vers l'absolu qu'il représente, en unissant à la fois son mental et ses émotions les plus élevées (autrement dit, la tête et le coeur), car on ne peut avancer sur une seule jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: DIEU   Mar 07 Déc 2010, 10:07 pm

Bonjour Bernard,

Je suis d’accord avec vous sur certains points. Mais pour ne pas s’engager dans des discussions stériles, je vous propose des citations et des textes « tout azimut » suivants concernant Dieu :

- Dieu est notre Père, se rapprocher de Lui devient une nécessité et il est logique que les enfants se rapprochent de son Père pour bien Le connaître.

Chez les Brahmas kumaris, on dit que:
- Dieu est notre Professeur. A qui enseigne-t-Il et qu’enseigne-t-Il ? Il enseigne aux enfants pour que ces derniers Le reconnaissent et connaissent l’univers dans lequel ils vivent.

Donc, peut-on connaître Dieu à travers les textes et les citations suivants? Méditez là-dessus et à vous de conclure suivant votre convenance:
- « Connais-toi toi-même et tu connaîtras les dieux et l’univers »
- « Dieu a crée l’homme à son image et à sa ressemblance »
- « Le fils montre le Père »
- « Soyez parfait comme votre Père est parfait »
- « Babsaman : Faites des efforts pour acquérir les vertus du Père et devenir égal à Lui »


- « Dieu, l'Ame suprême, n’entre jamais dans le cycle de la naissance et de la mort. Il n’a pas de corps propre à Lui, et ne prend jamais naissance à partir d’un ventre maternel. Il n’a jamais eu ni mère, ni père, ni professeur, ni guru (guide). Personne ne peut être au-dessus de Lui, ne prend soin de Lui ni Le protège. Il est au-dessus de tout cela.
Il ne ressent l’effet d’aucune action, ne fait l’expérience de perte ni de gain. Il est au delà de la naissance et de la mort, de la peine et du plaisir, de la réussite et de l’échec. Comme Il est en dehors du cycle temporel inhérent à ce monde physique, Il ne perd jamais son pouvoir et ne devient jamais impure ou faible. Il est à jamais tout puissant et saint. Il ne devient jamais ignorant comme nous, de sorte qu’Il devrait apprendre pour devenir de nouveau la Vérité. »



Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: DIEU   Mer 08 Déc 2010, 10:46 am

Bonjour Aimé

@Aimé a écrit:

- « Dieu, l'Ame suprême, n’entre jamais dans le cycle de la naissance et de la mort. Il n’a pas de corps propre à Lui, et ne prend jamais naissance à partir d’un ventre maternel. Il n’a jamais eu ni mère, ni père, ni professeur, ni guru (guide). Personne ne peut être au-dessus de Lui, ne prend soin de Lui ni Le protège. Il est au-dessus de tout cela.
Il ne ressent l’effet d’aucune action, ne fait l’expérience de perte ni de gain. Il est au delà de la naissance et de la mort, de la peine et du plaisir, de la réussite et de l’échec. Comme Il est en dehors du cycle temporel inhérent à ce monde physique, Il ne perd jamais son pouvoir et ne devient jamais impure ou faible. Il est à jamais tout puissant et saint. Il ne devient jamais ignorant comme nous, de sorte qu’Il devrait apprendre pour devenir de nouveau la Vérité. »

Pardonnez-moi mais je peine à croire en un tel D-ieu, béni soit-Il, aussi "théorique" et abstrait.

Si un tel D-ieu, béni soit-Il nous avait créé à Son image nous serions sans plaisir sans désir sans goût sans besoin, nous aurions à Son image une sorte de transparence spirituelle sans émotion ni sentiment ni amour ni volonté. Au fond tout ce qui fait la richesse de l'humanité serait incongrue et appelée à disparaître comme un désordre transitoire.

Je peine à voir en un tel D-ieu, béni soit-Il, notre archétype et surtout l'idée qu'un tel D-ieu, béni soit-Il, s'encombrât d'une Création m'est totalement incompréhensible.
Pourquoi créer quand on est un tel D-ieu ? béni soit-Il
Et pourquoi créer ça ?

Pour moi, D-ieu,béni soit-Il, n'est pas dans cette sorte de vacuité de tous les attributs mais dans leur assomption infinie.

Bien sûr, ce n'est qu'une façon de voir et sans doute on peut convenir que cela revient au même...

Mais ce n'est pas le même éclairage...

Par exemple D-ieu, béni soit-Il, n'est pas immortel Il est LA Vie, c'est à dire plus que toute vie.
D-ieu, béni soit-Il, n'est pas impassible Il est LA Passion, c'est à dire plus que toute passion.
Il n'est pas insensible, Il est LA Sensibilité, c'est à dire plus que toute sensibilité.
Dieu, béni soit-Il, n'est pas au dessus de toute contingence, Il est L'Amour, c'est à dire plus que tout amour...
Il n'est pas infini, Il est LE Débordement et LE Dépassement.

Cordialement

Pauline
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

MessageSujet: Re: DIEU   Jeu 09 Déc 2010, 11:11 am

@pauline.px a écrit:
Bonjour Aimé

@Aimé a écrit:

- « Dieu, l'Ame suprême, n’entre jamais dans le cycle de la naissance et de la mort. Il n’a pas de corps propre à Lui, et ne prend jamais naissance à partir d’un ventre maternel. Il n’a jamais eu ni mère, ni père, ni professeur, ni guru (guide). Personne ne peut être au-dessus de Lui, ne prend soin de Lui ni Le protège. Il est au-dessus de tout cela.
Il ne ressent l’effet d’aucune action, ne fait l’expérience de perte ni de gain. Il est au delà de la naissance et de la mort, de la peine et du plaisir, de la réussite et de l’échec. Comme Il est en dehors du cycle temporel inhérent à ce monde physique, Il ne perd jamais son pouvoir et ne devient jamais impure ou faible. Il est à jamais tout puissant et saint. Il ne devient jamais ignorant comme nous, de sorte qu’Il devrait apprendre pour devenir de nouveau la Vérité. »

Pardonnez-moi mais je peine à croire en un tel D-ieu, béni soit-Il, aussi "théorique" et abstrait.

Si un tel D-ieu, béni soit-Il nous avait créé à Son image nous serions sans plaisir sans désir sans goût sans besoin, nous aurions à Son image une sorte de transparence spirituelle sans émotion ni sentiment ni amour ni volonté. Au fond tout ce qui fait la richesse de l'humanité serait incongrue et appelée à disparaître comme un désordre transitoire.

Je peine à voir en un tel D-ieu, béni soit-Il, notre archétype et surtout l'idée qu'un tel D-ieu, béni soit-Il, s'encombrât d'une Création m'est totalement incompréhensible.
Pourquoi créer quand on est un tel D-ieu ? béni soit-Il
Et pourquoi créer ça ?

Pour moi, D-ieu,béni soit-Il, n'est pas dans cette sorte de vacuité de tous les attributs mais dans leur assomption infinie.

Bien sûr, ce n'est qu'une façon de voir et sans doute on peut convenir que cela revient au même...

Mais ce n'est pas le même éclairage...

Par exemple D-ieu, béni soit-Il, n'est pas immortel Il est LA Vie, c'est à dire plus que toute vie.
D-ieu, béni soit-Il, n'est pas impassible Il est LA Passion, c'est à dire plus que toute passion.
Il n'est pas insensible, Il est LA Sensibilité, c'est à dire plus que toute sensibilité.
Dieu, béni soit-Il, n'est pas au dessus de toute contingence, Il est L'Amour, c'est à dire plus que tout amour...
Il n'est pas infini, Il est LE Débordement et LE Dépassement.

Cordialement

Pauline
Définir la nature de Dieu est toujours un exercice de haute voltige et il est plus aisé d'essayer de dire ce qu'il n'est pas, en essence, que ce qu'il est, car sa "nature intrinsèque" nous échappera toujours. Nous essayons en fait de le caractériser par ce que nous ressentons, par nos émotions, mais il y aura toujours quelque chose qui nous sera inconnu. En tout cas, on ne peut lui prêter de caractéristiques humaines et à partir du moment où on y renonce, nous en arrivons à en être troublé, déstabilisé même.
Cependant, nous pouvons le concevoir, non comme une vacuité, mais comme une plénitude et cela change pas mal de choses et c'est tout à fait compatible avec le fait qu'il échappe au temps et à l'espace qui nous affectent et c'est dans ce sens qu'on peut lui prêter des caractéristiques comme l'éternité, l'infini... choses qui nous échappent.
Quant à la création elle-même, si on sait à peu près comment elle fonctionne (et encore!) on ne sait toujours pas pourquoi elle est là.
Revenir en haut Aller en bas
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: DIEU   Jeu 09 Déc 2010, 9:44 pm

Merci à vous tous, c'est vrai que parler de Dieu est difficile parce que l'humanité entière, dans sa diversité, est comparable à un arbre.
Il y a les innombrables branches, feuilles. donc logiquement, des opinions innombrables aussi. Mais quand on pense à la graine qui a donné naissance à l'arbre, ça pourrait devenir un peu plus abordable.

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: DIEU   Jeu 09 Déc 2010, 10:10 pm

Au début, quand nous les âmes, des êtres spirituels, avons rencontré la matière, les corps, nous étions pures ; nous étions les maîtres. Dans nos interactions, nous ne faisions qu’exprimer nos beautés intérieures (vertus). Après un certains nombres de naissances, nous avons commencé à acquérir les habitudes vicieuses ou négatives, comme la colère, l'avidité, la luxure, l'attachement, l'arrogance, la jalousie, la peur, le stress, etc., en faisant de faux jugements avec notre intellect (la faculté de l’âme qui juge, apprend, prend des décisions…) qui a été endommagé par des connaissances erronées. La tendance négative s’étant installée, elle crée des pensées spontanées dans notre mental, ces pensées sont exécutées par l'intellect puisque l'intellect est toujours pollué par ces connaissances. Les tendances négatives s’enracinent plus profondément à cause de ces actions. Cela devient un cycle vicieux.
Une seule Âme est restée pure, parce qu’Elle ne s’était pas « unie » à la matière. Dans beaucoup de traditions, cet Âme est appelée l’Ame suprême, Dieu.

Cette façon de voir est celle des brahmas kumaris dont j’ai fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.
avatar

Date d'inscription : 10/01/2010
Féminin
Messages : 2012
Pays : france
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: DIEU   Ven 10 Déc 2010, 4:38 am

Bonjour Aimé

@Aimé a écrit:
Merci à vous tous, c'est vrai que parler de Dieu est difficile parce que l'humanité entière, dans sa diversité, est comparable à un arbre.
Il y a les innombrables branches, feuilles. donc logiquement, des opinions innombrables aussi. Mais quand on pense à la graine qui a donné naissance à l'arbre, ça pourrait devenir un peu plus abordable.

Il me semble que notre seul point d'appui pour parler de D-ieu, béni soit-Il, est de l'envisager comme Créateur intelligent déterminé à mener à bien Son projet de création.

À défaut de ce parti pris, et notamment si l'on envisage D-ieu, béni soit-Il, uniquement sous l'aspect de Cause Première alors on ne peut plus rien dire puisque nous ne pouvons pas utiliser la logique humaine.

En effet, si notre intelligence n'a pas été créée intentionnellement par D-ieu, béni soit-Il, dans le dessein de nous Le révéler, si notre intelligence n'a pas été élaborée pour que nous puissions (fût-ce très partiellement) connaître D-ieu, béni soit-Il alors Il ne peut qu'échapper définitivement à notre intelligence.

Dès lors, si c'est bien là la suprême condescendance de D-ieu, béni soit-Il
Si les propriétés et les qualités de la Création ont bien pour tâche de nous révéler D-ieu, si notre intelligence a bien été forgée pour la Rencontre...
Alors, il ne faut pas craindre d'employer les catégories mentales que D-ieu, béni soit-Il, a édifiées en nous pour tenter de parler de D-ieu, béni soit-Il.
Si D-ieu a ainsi construit notre cerveau ce n'est probablement pas pour que notre cerveau nous trompe sur son divin Créateur, c'est au contraire pour que la Créature puisse regarder vers Son Créateur.



Une fois relue, j'ai l'impression que personne ne peut comprendre ce que je voulais dire...
J'essaierai de faire mieux la prochaine fois...



Cordialement,

Pauline
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

MessageSujet: Re: DIEU   Ven 10 Déc 2010, 11:17 am

Ne craignez rien, on vous comprend. C'est le propre de l'homme de se poser des questions, d'échaffauder des théories et des hypothèses, d'employer tous les moyens dont il dispose dans sa quête du divin. Cependant, l'homme ne se résume pas qu'à ses facultés intellectuelles, il possède aussi des émotions et des intuitions. Pour le côté intellectuel, René Descartes s'est penché sur le problème dans ses Méditations Métaphysiques (à lire lentement et prudemment). Pour les intuitions, il n'y a que notre propre conscience qui peut y répondre. Et c'est en alliant harmonieusement les deux qu'on peut faire un petit bout de chemin jusqu'à la "rencontre". On peut parvenir à démonter "objectivement" l'existence de Dieu, mais quel est l'effet sur le resenti profond? Peut-on dire que Dieu se ressent et s"éprouve plus qu'il ne s'explique? Ou l'inverse? Que valent nos idées et nos formations mentales face à la réalité ultime? Mais sans hypothèse de base, peut-on vraiment avancer? Acceptons donc l'idée de Créateur et d'Intelligence, pour le moment, ne serait-ce que pour commencer notre cheminement.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Amyr
.
.
avatar

Date d'inscription : 03/10/2010
Masculin
Messages : 921
Pays : France
R E L I G I O N : Sans, mais rosicrucien, laïc et républicain

MessageSujet: Re: DIEU   Dim 12 Déc 2010, 1:37 am

Pour continuer, je voudrais vous proposer cet extrait d'un poème de Lamartine, intitulé "L'homme", et dédié à Lord Byron. Cet extrait me parle beaucoup car il est le reflet de nos aspirations communes:

"Ici bas, la douleur à la douleur s'enchaîne.
Le jour succède au jour, et la peine à la peine.
Borné dans sa nature, infini dans ses voeux,
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux;
Soit que déshérité de son antique gloire,
De ses destins perdus il garde la mémoire;
Soit que de ses désirs l'immense profondeur
Lui présage de loin sa future grandeur:
Imparfait ou déchu, l'homme est le grand mystère.
Dans sa prison des sens, enchaîné à la terre,
Esclave, il sent un coeur né pour la liberté;
Malheureux, il aspire à la félicité;
Il veut sonder le monde, et son oeil est débile;
Il veut aimer toujours, ce qu'il aime est fragile!
Tout mortel est semblable à l'exilé d'Eden:
Lorque Dieu l'eut banni du céleste jardin,
Mesurant d'un regard les fatales limites,
Il s'assit en pleurant aux portes interdites.
Il entendit de loin dans le divin séjour
L'harmonieux soupir de l'éternel amour,
Les accents du bonheur, les saints concerts des anges
Qui, dans le sein de Dieu, célébraient ses louanges;
Et, s'arrachant du ciel dans un pénible effort,
Son oeil avec effroi retomba sur son sort.

Malheur à qui du fond de l'exil de la vie
Entendit ces concerts d'un monde qu'il envie!
Du nectar idéal sitôt qu'elle a goûté,
La nature répugne à la réalité:
Dans le sein du possible en songe elle s'élance;
Le réel est étroit, le possible est immense;
L'âme avec ses désirs s'y bâtit un séjour,
Où l'on puise à jamais la science et l'amour;
Où, dans des océans de beauté, de lumière,
L'homme altéré toujours se désaltère;
Et, de songe si beaux enivrant son sommeil,
Ne se reconnaît plus au moment du réveil."

Chercher à connaître Dieu, est-ce qu'en fait, ce n'est pas chercher à connaître l'Homme?
Revenir en haut Aller en bas
Aimé
.
.
avatar

Date d'inscription : 12/11/2010
Masculin
Messages : 382
Pays : Madagascar
R E L I G I O N : brahmine spirituel (BKWSU)

MessageSujet: Re: DIEU   Lun 13 Déc 2010, 2:29 am


Réellement, un très beau poème, merci Bernard. Suite à votre réflexion en dernière ligne, Je réécris cette citation qui fait vraiment réfléchir.
" Connais-toi toi-même, et tu connaitras les dieux et l'univers".
Revenir en haut Aller en bas
 

DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Le nom de Dieu
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: Cathéchisme et Théologie-