*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 des nouvelles d'Haitie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedSam 23 Oct 2010, 9:45 am

Haïti: l'épidémie de choléra progresse vers la capitale Port-au-Prince
De The Associated Press (CP) – Il y a 2 heures

SAINT-MARC, Haiti — L'épidémie de choléra dans le centre d'Haïti avait fait samedi plus de 200 morts et commençait à s'étendre au-delà de la province d'Artibonite, menaçant les camps de fortune de la capitale Port-au-Prince qui abritent des centaines de milliers de rescapés du séisme du 12 janvier dernier.L'épidémie a éclaté dans une vallée rurale du centre du pays. Le ministère haïtien de la Santé a confirmé 208 décès et un total de 2394 cas de choléra, selon Imogen Wall, une porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies. "C'est concentré à Artibonite pour le moment et nous faisons tout pour que cela reste ainsi", a-t-elle dit.

Les deux premiers cas de choléra en dehors de la région d'Artibonite ont été confirmés vendredi à Arcahaie, une ville plus proche de la capitale Port-au-Prince, dévastée par le séisme du 12 janvier dernier.

Les experts enquêtaient également sur de possibles cas à Croix-des-Bouquet, un faubourg de la capitale et la radio signalait une vingtaine de cas de diarrhée sur l'île de Gonave. Dix cas supplémentaires étaient signalés à Gonaives, la plus grande ville d'Artibonite, selon Partners in Health, une organisation humanitaire américaine.

Parmi les malades, figurent 50 détenus d'une prison de Mirebalais, au nord de Port-au-Prince, selon un responsable du ministère de la Santé Gabriel Thimothe.

Les autorités sanitaires redoutent une propagation de l'épidémie dans la capitale où des milliers et des milliers de personnes vivent entassées dans des camps insalubres.

"Ce sera très, très dangereux", expliquait Claude Surena, président de l'Association médicale haïtienne. "Port-au-Prince compte déjà plus de 2,4 millions de personnes et les conditions dans lesquelles ils vivent sont déjà suffisamment dangereuses".

Les organisations humanitaires et les autorités acheminaient du matériel médical et de secours dont 10 000 boîtes de purification de l'eau, selon l'Organisation mondiale de la Santé.

http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5iUwIXmr_OrZyFdh6Qyuu_JacipVg?docId=4920018
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedLun 25 Oct 2010, 3:33 am

Selon l'UNICEF, pas moins de 38 713 personnes ont contracté la maladie depuis le mois de janvier dans le pays le plus populeux d'Afrique. Environ 80 % des victimes seraient des femmes et des enfants.
La propagation de la maladie aurait été alimentée par des pluies torrentielles et des inondations survenues dans des régions rurales du pays, où l'accès à l'eau potable et à des installations sanitaires est difficile.

Selon l'OMS, l'actuelle épidémie est la pire depuis que 7654 personnes ont perdu la vie en 1991.

Haïti, qui vit sa première épidémie depuis un siècle, recense actuellement 253 morts et 3115 personnes infectées.
Le choléra, en bref
Le choléra est une infection intestinale aiguë due à une bactérie, Vibrio cholerae, qui se transmet par voie directe fécale-orale ou par l'ingestion d'eau et d'aliments contaminés.

La forme la plus grave de la maladie se caractérise par l'apparition soudaine d'une diarrhée aqueuse aiguë qui peut entraîner une déshydratation sévère et une insuffisance rénale mortelles.

La période d'incubation très courte - de 2 heures à 5 jours - accroît le risque de flambées explosives, car le nombre de cas peut augmenter très rapidement. Environ 75 % des sujets contaminés ne présentent pas de symptômes, mais le vibrion reste présent dans les selles pendant 7 à 14 jours; il est évacué dans l'environnement, où il peut contaminer d'autres personnes.

Contrairement à d'autres maladies diarrhéiques, elle peut emporter un adulte bien portant en quelques heures. Le risque de décès est plus important chez les sujets immunodéprimés comme les enfants mal nourris ou les porteurs du VIH.
Source: Organisation mondiale de la santé.


http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/10/25/003-nigeria_cholera.shtml
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
arnica

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedLun 25 Oct 2010, 5:59 am

Je prie pour tous ses gens qui n'ont rien demander et qu'on laisse tranquillement grever de faim, de soif , de maladie etc .
Il y a eu pas mal de don (financier) surtout pour faire les beaux j'ai l'impression que tout le monde sans fou après tout ce ne sont que des noirs !
Revenir en haut Aller en bas
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedLun 25 Oct 2010, 1:12 pm

je sais arnica nous sommes rendu a l,époque ou les gens ce fiche d'autrui. voici une nouvelle d'haitie et le choléra qui fait ravage..

L'épidémie de choléra va durer "des années", avertit l'OMS
L'épidémie de choléra en Haïti durera des années avant d'être éradiquée. C'est ce qu'a indiqué lundi à Washington un responsable de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), émanation régionale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"A partir du moment où le choléra s'est solidement établi en Haïti, il est clair pour nous qu'il ne disparaîtra pas avant plusieurs années", a déclaré à la presse le directeur adjoint de l'OPS, Jon Andrus.
"La progression rapide du nombre de cas se réduira mais il y aura probablement de nouveaux cas à l'avenir, maintenant que la bactérie s'est installée dans l'environnement", a-t-il ajouté.

Les autorités sanitaires et les associations d'aide doivent "s'organiser en conséquence, mobiliser des moyens et développer leurs capacités de réaction en ces sens afin d'aider les Haïtiens sur la durée", a observé M. Andrus.

L'épidémie de choléra en Haïti semblait marquer le pas lundi avec une baisse du nombre de nouveaux décès, mais les Nations unies ont dit redouter une crise sanitaire d'ampleur nationale qui ferait des dizaines de milliers de malades.

L'épidémie a fait 259 morts et conduit à 3342 hospitalisations, a indiqué lors d'une conférence de presse le directeur général du ministère de la Santé publique, Gabriel Thimoté. Cela représente six morts de plus que le bilan communiqué dimanche (253 morts et 3115 hospitalisations), lui même en hausse de 30 morts par rapport à la veille.
(ats / 26 octobre 2010 00:52)

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20101026005242220172019048118_brf003.xml

le choléra les syptôme la période d'incubation et son évolution!

Elle passe par l'installation d'un circuit de l'eau cohérent, avec des latrines, et l'obligation d'une bonne l'hygiène de l'eau, et du lavage des mains.
Les aliments doivent être très cuits. Il faut les consommer encore chauds et ne pas prendre de crudités.
Proscrire l'eau non encapsulée et les glaçons.
Les légumes crus doivent être pelés ou épluchés et ne pas être rincés avec de l'eau du robinet.
La bactérie peut survivre pendant 5 jours à température ambiante, et 1 à 5 jours à - 5°. Elle résiste par ailleurs à la congélation. Toutefois les basses températures limitent sa prolifération.
Il faut se laver les mains après être allé aux toilettes.
Le traitement prophylactique par les antibiotiques n'est d'aucune utilité.
La vaccination : très moyenne jusqu'à présent, elle assure maintenant une bonne protection. Ces vaccins sont encore peu disponibles. Elle n'est pas recommandée chez les voyageurs. Cependant elle est conseillée pour les personnels de santé travaillant dans les camps de réfugiés en période épidémiques.

L’incubation
Les virus
Le tension artérielle
L’état de choc
les antibiotiques
L’hygiène
La vaccination

vous trouverez des renseignements utiles sur ce site.

http://www.docteurclic.com/maladie/cholera-p3.aspx
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedMer 10 Nov 2010, 3:36 am

(Léon, Haïti) Toute la nuit, une pluie fine est tombée sur Léon. À 6h30, juste après l'aube, le vent s'est levé d'un seul coup et l'ouragan Tomas a frappé.
«On entendait le bruit du vent qui passait au-dessus des montagnes, raconte le père Alphonse, curé de Léon. L'ouragan a duré 45 minutes. C'était très violent. On pensait tous qu'on allait mourir.»

Tomas n'a pas foncé directement sur Haïti. Même si l'oeil de l'ouragan est passé dans la mer des Caraïbes, il a soufflé avec force sur la côte ouest d'Haïti. Des vents violents ont secoué de petites localités isolées comme Jérémie, Dame-Marie, L'Anse d'Hainault et Léon.

C'est Léon qui a le plus souffert: toits envolés, arbres arrachés, récoltes ruinées. Deux maisons ont plongé dans les eaux tumultueuses de la rivière Voldrogue gonflées par la pluie.

Près de 20 000 personnes vivent à Léon, 6000 dans le village qui longe la Voldrogue et 14 000 perchées dans les montagnes. Un endroit perdu au bout d'Haïti, un coin oublié par le gouvernement et la plupart des ONG.

«Environ 75% des récoltes sont perdues, dit le père Alphonse. Il y aura de la faim dans les prochains mois.

- Qui va vous aider?

- Je ne sais pas. Est-ce que le gouvernement a les moyens? Je l'ignore. Et même s'il a les moyens, Léon n'est pas une priorité. Nous sommes isolés. Quand une catastrophe s'abat sur nous, on nous oublie: "Arrangez-vous!" C'est l'Église catholique qui tient l'école et le dispensaire à bout de bras. On nous a abandonnés.»

Pas facile de se rendre à Jérémie, à l'extrémité ouest d'Haïti. Encore moins à Léon. Environ 300 km séparent Port-au-Prince de Jérémie. La moitié du chemin est en terre battue. Il faut entre 8 et 10 heures pour aller de la capitale à Jérémie en auto. Si tout va bien.

Vendredi, les vents ont soufflé fort et la mer a grondé, mais Jérémie n'a pas été inondé. Même si la ville est au bord de la mer, elle est construite en hauteur.

À Jérémie, la plage est couverte de débris charriés par les eaux tumultueuses de la rivière Voldrogue. Des jeunes examinent les fragments à la recherche de matériaux réutilisables.

Une route de terre mène à Léon. Une piste caillouteuse de 15 km qui s'enfonce à l'intérieur du pays. Franchir ces quelques kilomètres prend plus d'une heure. La piste grimpe dans les montagnes, puis redescend dans une vallée où se cache Léon. Le paysage est magnifique, la végétation luxuriante. Ici, les arbres n'ont pas été arrachés et les montagnes ne sont pas pelées, contrairement au reste du pays.

Le coeur du village s'étire le long de la Voldrogue. La rue principale est bordée de maisons en bois. La rivière coule à quelques mètres.

Vendredi matin, Tomas a déferlé dans la rue principale, arrachant des toits et précipitant deux maisons dans la rivière.

Juliane Auguste n'en revient toujours pas. Plantée au milieu de sa maison, les mains sur les hanches, elle lève la tête. Ce n'est pas le plafond qu'elle voit, mais le ciel nuageux. Le vent a emporté le toit à 7h vendredi matin.

Elle était réveillée lorsque Tomas s'est déchaîné. Elle s'est précipitée dans la rue même si le vent balayait tout sur son passage.

À l'arrière de sa maison, il n'y a plus de porte, plus de palier, plus de bananier. Qu'un ravin de 20 pieds qui plonge dans la rivière.

Qui va payer pour réparer sa maison? Elle tape dans ses mains. «Mais je ne sais pas!»

Un peu plus loin, juste avant le marché, Louis Casimir regarde ce qu'il reste de sa maison: les fondations, des débris de ciment et quelques casseroles éparpillées entre des chiens maigres.

Sa femme s'active au-dessus d'un feu de bois. Elle prend une casserole noircie et attrape une patte de brebis, qu'elle jette dans son ragoût.

La rivière a emporté leur maison. La Voldrogue coule follement à quelques mètres des débris. «La maison a commencé à s'affaisser jeudi soir», raconte M. Casimir. Sa femme et lui ont sorti en vitesse les lits, des ustensiles et des vêtements.

Le lendemain, il n'y avait plus rien. Ou presque.

De l'autre côté de la rue, une quinzaine d'hommes entourent une table installée sur le perron d'une buvette. Deux hommes jouent aux dominos. Les autres les observent.

Un des joueurs lève la tête. L'ouragan? «Le vent a secoué fort. C'était terrible. On est finis! On est finis!» dit-il avec un large geste de la main. Tout le monde se met à parler en même temps.

«Ma maison s'est écrasée!»

«Moi aussi!»

Ils s'énervent, discutent, puis replongent le nez dans leur partie de dominos.

On retourne au presbytère. Les gens saluent respectueusement le curé.

«Les gens viennent me voir et ils me disent: "S'il vous plaît, aidez-moi!" soupire le curé.

- Et qu'est-ce que vous leur répondez?

Il hésite avant de répondre, puis il me regarde droit dans les yeux: «Souvent, on n'a rien.»


http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/ouragan-tomas-en-haiti/201011/08/01-4340667-les-oublies-dhaiti.php
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedJeu 06 Jan 2011, 1:45 am

Québec) Près d'un an après le séisme qui a dévasté Haïti, la reconstruction n'a toujours pas véritablement commencé. Seulement 5 % des débris ont été enlevés, et près d'un million d'Haïtiens vivent toujours dans des camps. L'organisation humanitaire Oxfam lance un cri d'alarme.
«Nous sommes encore dans une situation d'urgence. On doit encore fournir de l'eau et des latrines. Mais la situation était énormément difficile avant le séisme, alors il ne fallait pas penser que tout allait se régler en appuyant sur une touche magique», lance Jean-Pierre Chicoine, coordonnateur du programme humanitaire d'Oxfam-Québec en Haïti, en entrevue au Soleil hier, tout juste avant son départ pour Port-au-Prince.

Le tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 a fait plus de 200 000 morts et plus d'un million de déplacés. À ce portrait déjà désastreux, il faut ajouter l'épidémie de choléra qui avait déjà fait au moins 2600 morts à la mi-décembre.


http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/dossiers/seisme-en-haiti/201101/05/01-4357510-la-reconstruction-au-point-mort.php
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedSam 26 Mar 2011, 7:16 am

samedi 26 mars 2011

Recrudescence d'agressions sexuelles
Les femmes des camps de réfugiés du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, sont victimes d'une recrudescence d'agressions sexuelles, ont témoigné aujourd'hui plusieurs responsables d'ONG devant la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) à Washington. Il existe une " épidémie incessante de violences sexuelles et (un climat) d'impunité ", a affirmé Lisa Davis, responsable de l'organisation de défense des femmes Madre, lors de cette audience. Plus de 800 000 Haïtiens vivent toujours dans des conditions d'insalubrité totale dans les camps de réfugiés du séisme.

En décembre 2010, la CIDH avait exhorté le gouvernement haïtien à prendre des mesures pour mettre fin aux violences sexuelles dont sont victimes les femmes et filles dans ces camps. Mais depuis, " les progrès ont été minimes ", a déploré Mme Davis vendredi. L'organisation Kofaviv a relevé 465 viols dans ces camps 2010. Au cours des deux premiers mois de cette année, 90 cas ont été répertoriés. Dans de nombreux camps, les femmes n'ont pas accès aux salles de bain et toilettes qui leur sont réservés et doivent bien souvent se laver en plein air. Après un viol ou une agression, les femmes n'ont pas accès à des soins médicaux. En outre, lorsqu'elles souhaitent porter plainte, elles sont tenues de présenter un certificat médical très souvent difficile à obtenir, a précisé Eramithe Delva, co-fondatrice de Kofaviv et victime elle-même d'une agression sexuelle. Mais, selon Natacha Clerge, qui représentait le ministère haïtien à la Condition féminine et aux droits des femmes, " il n'y a pas eu d'augmentation considérable des viols " après le tremblement de terre. Mme Clerge a assuré que le gouvernement haïtien avait pris des mesures afin d'améliorer les conditions de vie dans les camps. Les organisations de défense des droits des femmes ont invité une délégation de la CIDH à se rendre en Haïti pour constater la véracité des faits exposés.

http://timoundhaiti.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedJeu 31 Mar 2011, 11:24 am

(Sherbrooke) Les élections présidentielles en Haïti ont beaucoup attiré l'attention médiatique depuis la fin de l'automne. Si la violence et la fraude qui ont marqué le premier tour du scrutin semblent beaucoup moins présentes pour l'instant, beaucoup d'observateurs attendent nerveusement l'annonce des résultats officiels et craignent de nouvelles manifestations.

Hugo Loiseau

Collaboration spéciale



C'est le 31 mars, soit ce jeudi, que le Conseil électoral provisoire (CEP) haïtien doit déclarer le vainqueur entre Mirlande Manigat, ex-première dame du pays, et Michel Martelly, un chanteur populaire. Si les résultats sont serrés, ils pourraient être contestés, menant à un retour de la violence.

Selon Hugo Loiseau, professeur de sciences politiques à l'Université de Sherbrooke et spécialiste de l'Amérique latine et des relations internationales, les partisans de Martelly sont particulièrement à surveiller.

Le deuxième tour devait initialement opposer Mme Manigat à Jude Célestin, le candidat du parti au pouvoir, mais les allégations de fraude massive et les manifestations violentes organisées par les partisans de Martelly avaient forcé la CEP à reconnaître que le chanteur avait reçu plus de votes que M. Célestin.


"Si Martelly ne gagne pas, ses partisans vont descendre dans la rue", prédit le professeur Loiseau.

Séisme et pauvreté

Selon M. Loiseau, la violence qui entache le processus électoral en Haïti serait causée en grande partie par la détresse et la pauvreté des habitants. Une situation qui s'est encore empirée lors du séisme du 12 janvier 2010.

"Les gens sont encore plus démunis qu'avant, ils vivent dans des camps où il y a des conditions malsaines et des cas de choléra."

Ces élections sont donc marquées par la colère envers le président sortant René Préval et son parti, Inite, d'où est issu Jude Célestin. Sa réaction au séisme a été jugée très lente et ses programmes, inadéquats. Entre autres, il a préféré payer des citoyens pour dégager les débris à la main plutôt que d'acheter des grues.

"Mille personnes ne peuvent pas faire en une semaine ce qu'une grue peut faire en une journée, explique le professeur. Il y a des blocs qui pèsent des tonnes." Résultat: plus d'un an plus tard, les camps de réfugiés "temporaires" abritent encore des milliers de personnes.

Beaucoup d'ordre, peu de confiance

Le 20 mars, jour de vote pour le second tour, tout s'est déroulé dans un calme relatif: on a recensé "seulement" deux morts, ce qui est très faible pour une élection en Haïti. Le taux de participation était également plus élevé que lors du premier tour.

Selon Hugo Loiseau, ce calme est surtout dû aux forces de l'ordre: "La police nationale s'est beaucoup mieux déployée cette fois-ci et la MINUSTAH [NDLR: la mission des Nations unies envoyée dans la région] était aussi plus présente."

Par contre, la situation demeure volatile, surtout si les résultats sont serrés. En plus des procédures judiciaires entre les deux candidats, la fougue de leurs partisans pourrait dépasser les capacités des policiers: "Il y a une limite à utiliser la force pour garder le calme", explique M. Loiseau.

http://www.cyberpresse.ca/la-tribune/la-nouvelle/actualites/201103/31/01-4385091-elections-en-haiti-violence-fraude-et-colere.php


c'est la dérobé des crosseurs........... il y a plus de fierté il y a plus d'honneur et c'est la guerre des beaux parleurs et des balivernes .pesons donc la pop machine,les hypocrites,les pros du fric $$$$$ des pésos emmenez en des pésos????? Arrow dans mon livre a moi c'est 100 zilliards a puissance mille! des nouvelles d'Haitie? 307887 comment sa vaut du jus de tonnere de la pâte a vent???? c'est écrit dans mon dépliant ha sisi vous allez avoir votre or en horreur.jcré ben!de la maind'oeuvre a 2$/jours et je suis généreuse. gang de crosseur. Twisted Evil BP a fait pareil avec le cheep labour du mexique.ils ont été malade aussi.sa va prendre des pros sur place pas des apprentis looser svp faire des puits d'eau Twisted Evil et non de diamant Evil or Very Mad hein!!!!!! faire puit d'eau Twisted Evil et non pétrole Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedJeu 31 Mar 2011, 1:51 pm

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedLun 11 Avr 2011, 3:17 am

Marie-Christine Hervy, qui a séjourné à Port-au-Prince en Haïti, fin décembre 2010 et début janvier 2011.
Quelle a été votre impression sur cette capitale dévastée ?
Lors de mes autres séjours, je traversais Port-au-Prince. Cette fois-ci, j'ai suivi Michel Briand, prêtre, qui est notre correspondant sur place. Il se trouve dans un quartier périphérique qui a subi le séisme totalement. C'est indescriptible. Des décombres avec sans doute encore des corps ensevelis. Des installations de bric et de broc partout. Des tas de gravats s'accumulent. Il n'y a aucun bulldozer conséquent. Tout se fait à la main ou avec des outils précaires.Comment vivent les Haïtiens ?
Les gens sont très dignes mais les conditions sont inhumaines. Je revois des familles installées sur un terre-plein d'une quatre voies, dans la poussière et la puanteur des gaz d'échappement. Le choléra a fait de nombreuses victimes. Les écoles ont repris dans des locaux de fortune, les commerces avec le peu à vendre, une très grande solidarité existe entre les voisins.
Quelles actions sont mises en place par l'équipe de Michel Briand ?
Michel Briand vit sous la toile, lui aussi, car le presbytère s'est effondré sur une partie de l'église. Après les secours d'urgence (eau, aliments, vêtements), les sommes recueillies en Ille-et-Vilaine sont utilisées en microcrédits pour permettre à certains de refaire du commerce, de l'artisanat. Quatre maisons ont été construites, avec une structure en bois et des murs en terre et cailloux. Après le tremblement de terre, les Haïtiens ont peur de retourner dans du dur.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_--En-Haiti-la-situation-est-indescriptible-_35328-avd-20110409-60251162_actuLocale.Htm
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedMer 13 Avr 2011, 7:55 am

Mercredi 13 Avril 2011

Le 12 janvier 2010, plus de deux millions d'Haïtiens ont vu leurs vies basculer suite à un tremblement de terre de magnitude 7.0 qui a ravagé le pays, fait plus de 300 000 morts et déplacé plus de 1,5 millions de personnes. La communauté internationale a réagi immédiatement à travers, l’envoi d’équipes de secours sur place, des promesses d'aides financières et de soutien au processus de reconstruction dans un pays qui souffrait déjà d'un niveau élevé de pauvreté et d’inégalité. Le processus de reconstruction d'Haïti est un grand défi à relever et requiert plusieurs années de travail.
Le rôle du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) est d'aider Haïti à se reconstruire plus solidement.

lire la suite

http://www.ht.undp.org/


pour voir les photos

http://www.flickr.com/photos/55807599@N08/show/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedMer 13 Avr 2011, 8:38 am

Haïti - Climat : Les USA inquiet des conséquences d’un ouragan majeur sur Haïti

Les États-Unis sont préoccupés par les conséquences de l’éventuel passage d'un ouragan majeur en Haïti, en raison de la lenteur de la reconstruction après le séisme de janvier 2010. Plus d’un million de personnes vivent toujours dans des abris de fortune, dont 650,000 sous des tentes dans des camps, a souligné Mardi, Garry Reid, Sous-Secrétaire à la Défense pour les opérations spéciales lors d'une audience du sous-comité pour les nouvelles menaces, de la commission des forces armées du Sénat.

Le Sous-Secrétaire a fait savoir qu’Haïti n’était pas en mesure de faire face à l'arrivée d'un ouragan majeur.[/b] rappelant qu’Haïti avait eu beaucoup de chance, lors de la saisons cyclonique de 2010, alors qu’aucun ouragan majeur n’a frappé le pays.

Garry Reid a partagé ses inquiétudes, devant le contenu du dernier rapport des météorologues de l'Université du Colorado, [b]qui estiment qu’en 2011
« il y aura environ 9 ouragans (moyenne 5,9), dont 5 ouragans majeurs de catégorie 3-4-5 (moyenne 2,3) et 10 jours d'ouragans majeurs (moyenne 5,0) avec une la probabilité de 61%, (comparativement à une moyenne de 42% le siècle dernier) qu'au moins un ouragan majeur (catégorie 3-4-5) suive la route des Caraïbes (10-20°N, 60-88°W)...»

http://www.haitilibre.com/article-2732- ... haiti.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedDim 08 Mai 2011, 8:17 am

Haiti et les réfugiés de l’environnement
Le séisme qui a sévi en Haiti soulève de multiples questions quant aux secours et à la reconstruction du pays. Il pose aussi la question des personnes qui fuient les catastrophes naturelles et les changements climatiques.
Comment vous approvisionnez-vous en eau et en nourriture ? Un marché noir s’est-il mis en place ? Les prix ont-ils augmenté ? Des comités de quartier ont-ils vu le jour ? La solidarité a-t-elle fait place à l’abattement ?
Le changement climatique a provoqué déjà de multiples désastres et privé d’innombrables populations de leurs moyens de subsistance au point qu’ils ont été obligés de chercher ailleurs une vie meilleure. Il a été question depuis longtemps de créer un statut international pour les victimes de catastrophes naturelles, séismes compris. Sans succès.
Le statut de réfugié est réservé aux victimes de conflits et de persécutions, même si le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) reconnaît la nécessité de faire évoluer le dispositif.
L’ONU a estimé en 2008 que 20 millions de personnes sont chassées de chez elles par les inondations, les tempêtes, les sécheresses et les séismes, soit quatre fois plus que les personnes déplacées en raison de conflits. Les raisons à faire valoir selon la Convention de Genève de 1951 font l’impasse sur ces phénomènes naturels ou de dégradation de l’environnement.
Si en 2004 les violences provoquées par le départ en exil du président Jean-Bertrand Aristide, le HCR avait appelé la communauté internationale à accorder l’asile aux Haïtiens en fuite, il n’évoque pas cette hypothèse cette fois-ci.
Les choses pourraient changer en cas d’insuffisance de l’aide internationale débouchant sur un exode massif. Les Etats-Unis ont décidé d’accorder un statut de protection temporaire aux Haïtiens présents sur leur sol avant le 12 janvier, mais ont prévenu qu’ils n’accueilleraient aucun boat people.
En Europe, l’attribution d’un statut de protection temporaire permettant d’accueillir des réfugiés est du ressort du Conseil de l’Union européenne. Son application aux victimes du séisme n’est pas à l’ordre du jour.


http://www.asti.lu/asti/prises-de-position/actions/haiti-et-les-refugies-de-lenvironnement/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedDim 19 Juin 2011, 6:04 am

Haïti - Social : Impact du 12 janvier sur la vie et les opinions des citoyens - Partie II
29/05/2011 09:55:01


« Haïti en détresse : impact du séisme de 2010 sur la vie et les opinions des citoyens » présente les résultats d'un sondage face-à-face d'opinion publique. Cette enquête a été spécialement conçue dans le but d'évaluer l'impact humain sur les survivants du séisme dévastateur qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010. L'enquête a été menée par le Projet d’Opinion Publique en Amérique Latine (LAPOP) de l'Université Vanderbilt dans le cadre du projet régional Baromètre des Amériques avec le soutien financier de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID).

Dans cette deuxième partie, prestation des services de base, la satisfaction face à la vie et accès à l'électricité et à l'eau courante, comment améliorer le niveau de vie en Haïti et les conclusions de l'étude.

Prestation des services de base

L'accès aux services de base comme l'eau, l'électricité, la nourriture, les soins de santé et l'éducation
est considérablement limité
au pays et certaines populations ont clairement un accès plus limité aux
services de base que d'autres.

Une inégalité déconcertante dans l'accès aux services de base est une des caractéristiques principales du
sous-développement d'Haïti.

Par exemple, l'étude permet de constater que plus de la moitié de la population (53,2 %) n'avait pas d'accès direct à l'électricité après le séisme. L’inégalité est d’autant plus évidente lorsque l'échantillon est séparé entre les zones rurales et urbaines selon le niveau de richesse. En zone rurale, 79,1 % des personnes du troisième tercile de richesse ont l'électricité à la maison, tandis que seulement 7,9 % des personnes dans le premier tercile y ont accèsDe même, en ce qui a trait au service d'eau, seulement 40,1 % de la population a accès à l'eau courante. En revanche, seulement 12,6 % des personnes du premier tercile de richesse qui vivent en zones rurales ont l'eau courante comparativement à 48,2 % à ceux du troisième tercile.

Électricité
- Seulement 48,8 % des ménages ont un accès direct à l'électricité en Haïti.
- Environ 68 % des ménages en zone métropolitaine et 26,7 % en zones rurales ont accès à l'électricité.
- L'inégalité d'accès est plus marquée en zones rurales : seulement 7,9 % des ménages du premier tercile de richesse ont l'électricité comparativement à 79,1 % des ménages du troisième tercile.
- Plus de la moitié des ménages qui ont l'électricité ont le service moins de sept heures par jour.
- Dans les zones rurales, le taux de satisfaction à l'égard du service d'électricité est de loin le plus bas avec 27,5 points sur une échelle de 0 à 100.

Eau
- Seulement 40,1 % des familles ont accès à l'eau courante en Haïti.
- Environ 68 % des ménages en zone métropolitaine et 22,9% en zones rurales ont accès à l'eau courante.
- L'inégalité d'accès est plus marquée en zones rurales : seulement 12,6 % des ménages du premier tercile de richesse ont l'eau courante comparativement à 48.2 % des ménages du troisième tercile.
- Seulement 47 % des gens qui ont l'eau courante ont déclaré qu'ils avaient ce service quotidiennement.
- Les personnes en zones rurales présentent le taux moyen de satisfaction le plus bas à l'égard des installations d'eau courante avec 32,1 points sur une échelle de 0 à 100.

Soins de santé
- Environ 37 % des personnes ont affirmé avoir eu personnellement besoin (ou quelqu'un d’autre vivant sous le même toit) de soins médicaux au cours de la dernière année.
- Environ 30 % des personnes qui ont eu des soins médicaux ont consulté un généraliste, suivi par un spécialiste (28,3 %) ou une infirmière (25,7 %).
- Les personnes qui résident en zone métropolitaine présentent le plus haut taux de satisfaction des installations de soins de santé avec 70,2 points sur une échelle de 0 à 100.
- Les personnes qui résident en zones rurales présentent le taux moyen de satisfaction le plus bas à l'égard des installations de soins de santé (58 points).
- Environ la moitié de la population a évalué le système de soins de santé primaires dans leur pays comme étant « ni bon ni mauvais ».

Alimentation
- Environ le tiers des sondés ont déclaré qu'au moins un adulte de leur ménage a été privé de nourriture pendant toute une journée au moins une fois au cours des trois mois précédents l'enquête.
- L'insécurité alimentaire est un problème important dans toutes les zones du pays.

Éducation
- Environ 65 % des ménages en Haïti ont des enfants d'âge scolaire (entre 6 et 17 ans).
- Un enfant d’âge scolaire dans une famille moyenne de deux enfants d'âge scolaire a 73 % de chance de fréquenter l'école.
- Un enfant d’âge scolaire dans une famille de quatre enfants d'âge scolaire a 44 % de chance de fréquenter l'école.
- Les sondés qui habitent avec des enfants qui étudient dans des écoles privées sont considérablement plus satisfaits de la qualité de l'éducation que ceux qui ont des enfants qui fréquentent les écoles publiques, indépendamment du lieu de résidence.
- Environ 44 % de la population a évalué la qualité du système d'éducation comme étant « ni bon ni mauvais ». Par contre, 36,2 % de la population a une perception négative de l’éducation, jugeant les services comme « mauvais » ou « très mauvais ».

la suite

http://www.haitilibre.com/article-3052-haiti-social-impact-du-12-janvier-sur-la-vie-et-les-opinions-des-citoyens-partie-ii.html

partie 1

http://www.haitilibre.com/article-3051-haiti-social-impact-du-12-janvier-sur-la-vie-et-les-opinions-des-citoyens-partie-i.html

partie 2

http://www.haitilibre.com/article-3052-haiti-social-impact-du-12-janvier-sur-la-vie-et-les-opinions-des-citoyens-partie-ii.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petite fleur
*** B A N N I du Forum ***
*** B A N N I du Forum ***


Date d'inscription : 26/12/2008
Féminin
Messages : 5446
Pays : Canada
R E L I G I O N : MESSIANIQUE!PRO-SION!

des nouvelles d'Haitie? Empty
MessageSujet: Re: des nouvelles d'Haitie?   des nouvelles d'Haitie? Icon_minipostedLun 20 Juin 2011, 1:25 am

eaks Haiti: The Earthquake Cables

http://www.thenation.com/article/161459/wikileaks-haiti-earthquake-cables

La teneur des cables montre en gros que la préoccupation première des USA en envoyant 20 000 soldats
était d'être parés pour faire face à des violencesdont ils étaient persuadés qu’elles éclateraient.



Et également était de protéger les biens des hommes d’affaires à leur demande.

Je vous traduis 3 passages qui, pour moi, résument la situation socio /économique d’Haïti
et qui laissent prévoir le type de politique qui devrait être menée dans les années qui viennent sous la houlette des USA.

Dans le premier, on découvre une population abandonnée sans aide et qui se conduit avec dignité.
Dans le second, on découvre des hommes d’affaires dont l’unique préoccupation est de sécuriser leurs biens.


Dans le troisième on découvre l'aide financière des USA à ces hommes d'affaires.




Et ce n'est pas caricatural.

Juste la réalité telle qu'elle est.



1er passage

One January 19 cable said that the “security situation in Haiti remains calm overall with no indications of mass migration towards North America.” Another cable that day said, “Residents were residing in made-shift [sic] camps in available open areas, and they had not yet received any humanitarian supplies from relief organization. Nonetheless, the residents were civil, calm, polite, solemn and seemed to be well-organized while they were searching for belongings in the ruins of their homes.”

« Un cable du 19 janvier mentionne que « la situation sécuritaire demeure calme, sans aucune indication d’émigration de masse vers l’Amérique du Nord »
Un autre cable dit « Les habitants vivent dans des camps bricolés situés
dans des espaces ouverts accessibles, et ils n’ont toujours pas reçu d’aide humanitaire des organisations de secours. Néanmoins les habitants
sont civils, calmes, polis, solennels et semblaient bien organisés alors qu’ils fouillaient dans les ruines pour retrouver leurs affaires ».

Voici ce que dit un cable secret de l’ambassade US.
« les habitants sont civils, calmes, polis, solennels et semblaient bien
"organisés alors qu’ils fouillaient dans les ruines pour retrouver leurs affaires. »

Or, vous aurez noté que dès le départ les media dominants
avaient voulu diriger l'attention des spectateurs du monde entier


sur les pillages .

Lesquels pillages ont été qualifiés
de « sporadiques » par l’ambassade US.
Mais si ce n’était que ça. Le pire c’est qu’on a vu oui, oui , oui de nos propres yeux

des Haïtiens de France à la télévision française venir roucouler et
renchérir sur cette histoire de pillage.

Allant même jusqu’à prétendre que leur famille, bien évidemment de Pétion Ville, avait fui en province pour éviter les pillages.


Sur le Granlakouzen, la Madone des Zen qui témoignait d’un voyageen Haïti pour « aider » les rescapés avait au contraire de M . Merten
mis l’accent sur les aspects négatifs des Haïtiens :leur indiscipline, leur absence de…leur manque de… et blah, blah, blah.

En réalité, l’ensemble des voix du Granlakouzen vouaient l’intervention

armée des USA aux nues et tenaient pour négligeables, la solidarité, l’entraide,
la civilité d’un peuple très pauvre et qui, à l’inverse des Japonais,
ne pouvait compter ni sur l’aide de l’Etat, ni sur celle des hommes d’affaires


lesquels au Japon ont tout de suite, au contraire, distribué
leur stocks aux rescapés (ils l’ont fait également au Chili)




2ème passage

Haitian business owners were the most worried about security, especially for their factories, according to the cables. Five days after the quake, Ambassador Merten met with representatives of Haiti’s business sector, who said “their major concern is security at all levels, to include security of goods, at marketplaces, and for ports of entry.” Later, they asked the UN occupation troops “to provide security for reopened factories, and pledged to re-open in weeks.” Embassy officers met again with Haitian business leaders one week later.

D’après, les cables, les hommes d’affaires haïtiens étaient ceux qui étaient le plus concernés
par la sécurité, particulièrement de leurs usines.

Cinq jours après le tremblement de terre l’ambassadeur Merten a rencontré les représentants du secteur d’affaires haïtien qui ont dit que :« leur préoccupation principale est la sécurité à tous les niveaux, ce qui inclut la sécurité des biens, des supermarchés, et des ports d’entrée. »
Plus tard , ils ont demandé aux troupes d’occupation de l’ONU «de leur fournir la sécuirité pour rouvrir leurs usines, et ont insisté pour-rouvrir dans l’espace de quelques semaines. Des officiels de l’ambassade ont à nouveau rencontré , une semaine plus tard les patrons du secteur des affaires.


3éme passage

In a January 26 cable, Merten commented that “apparel manufacturers in Haiti operate on a high volume, thin margin, low capitalization basis where cash flow is extremely important for the business to survive.” He relayed a factory owner’s suggestion for a $20 million loan to the sector. Days later, he applauded the introduction of legislation in the US Senate “intended to provide short-term relief to Haiti's apparel sector” by extending trade preferences.

Dans un cable daté du 26 juin, Merten dit que « les ateliers d’assemblage fonctionnent à un volume important, avec des marges étroites, un capitalisation faible qui implique un mouvement d’argent cash pour survivre. » Il relaie la suggestion d’un patron de manufacture de 20 millions de dollars de prêts pour le secteur.
Quelques jours plus tard, il applaudit l’introduction de la loi passée par le Sénat UD « permettant d’apporter une aide à court terme au secteur
Des ateliers d’assemblage" en étendant les accords préférentiels commerciaux.

On peut concevoir que les hommes d’affaires haïtiens soient concernés par leur business.D’un autre côté, pour les employés
ça ne pouvait qu’être une bonne option de pouvoir retravailler le plus rapidement possible.

Ce qui choque ici, c’est qu’à aucun moment dans ces cables –en tous les cas pour ce qui
a été reporté par l’ambassadeur-ces hommes d'affaires ne se soucient de la population,


de sa sécurité, de ses abris de son approvisionnement en eau et en nourriture.
Aucun sens civique à l'extrême opposé de ce qu’a été l’attitude humaniste


des rescapés.

Et le pire, c’est que ces "élites" dites économiques, malgré cemanque de dignité flagrantarrivent à inverser les rôles,faisant passer la poplulation haïtienne pour des mendiants, des bandits, des moins que rien

tandis que se présentant eux-mêmes presque comme des héros,grâce au travail de propagande des zentellectuels

mercenaires serial menteurs. -j'aime bien l'invention du terme serial menteurs-



pesont la pop machine les hypocrites et les pro du $$$$


http://elsie-news.over-blog.com/article-les-cables-de-wikileaks-sur-le-tremblement-de-terre-76939944.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 

des nouvelles d'Haitie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-