*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"

 | 
 

 Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19051
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Mar 25 Nov 2008, 9:35 pm

" Défrichez-vous un champ nouveau !!! " Jér 3:3

Mes parents, mon frère et ma sœur et moi fréquentions une église protestante. J’ai donc grandi avec une certaine connaissance de Dieu.

Mais il s'est passé une chose étrange alors que j'avais 3 ans. J'avais l'habitude de rester dans une famille amie, en attendant le retour de ma mère qui faisait le ménage pour subvenir à la maigre bourse de mon père. A cette époque, mon père demeurait en France pour poursuivre des études supérieures. Je suivais avec des enfants de mon âge des émissions télévisées ; deux émissions attirèrent mon attention, je ne savais pas que c'était deux portes, soit deux semences que Satan plantaient en moi.

D'abord, une série télévisée dans laquelle une petite fille, avec des pouvoirs surhumains, déplaçait à volonté des objets dans la maison où elle vivait avec son petit frère mais aussi l'endormait avec ses pouvoirs.
Puis, une émission télévisée qui terminait par le strip-tease d’un homme.
Je signale que ces programmes passaient entre 16 et 18h , soit entre l'heure du goûter et le soir avant le retour de mes parents. Ainsi j'enregistrais dans mon inconscient des désirs (passions) pour la magie et le physique masculin qui m'ont conduit à mon insue vers l’homosexualité.
A la même époque, mon état de santé se dégradait au fur et à mesure que je grandissais, à cause de problèmes respiratoires. Je me rendais souvent à l’hôpital.
Un jour, je me rappelle que je me masturbais, (car les strip-tease que je regardais avaient éveillé en moi ma libido e(t surtout que c’était l’âge que l'on appelle stade phallique dans le développement psychosexuel en psychologie), ma satisfaction étant accomplie, mon père me réveilla pour m'emmener ensuite à l’hôpital.
Je devais être hospitalisé à cause d'une aggravation de ma bronchite qui tendait vers une tuberculose. Une semaine après je sortais de l’hôpital, mais j'avais acquis l'habitude de me satisfaire, je continuais donc ainsi. Peu avant cela déjà je tombais amoureux d'un garçon de ma classe. J’étais en maternelle.

Nous avons quitté Nancy, ma ville de naissance, pour Kinshasa, car mon père avait obtenu son doctorat, raison pour laquelle il était en France. J'entrais dans une école primaire où, curieusement, je ne sais si c’était un jeu, les jeunes garçons se dénudaient les fesses ou même montraient une partie de leurs sous-vêtements. Mes sentiments tournés vers les garçons grandissaient de jour en jour. De manière automatique, je devenais efféminé car depuis la France, je restais la plupart de mes après-midis avec des filles.

Personne ne m'avait corrigé pour cela dans mon entourage familial. A l’école, j’ai été réprimandé mais comme à la maison je ne l’étais pas, je continuais de grandir ainsi jusqu’à 11 ans où, après avoir lu la brochure chrétienne "Connaissez-vous les 4 lois spirituelles ? ", je me suis rendu compte de mon état de péché et j'ai invité le Seigneur Jésus comme Sauveur et Seigneur de ma vie.
La même année ma mère tombait enceinte et dans la même époque, mon père prenait une deuxième femme, chose très douloureuse car il ne restait plus souvent à la maison et ma mère souffrait beaucoup et me faisait part de ses soucis ; chose que je considère qu'elle n'aurait pas dû faire.
Dès lors, je considérais mon père comme méchant et j'allais même jusqu’à me dire en moi-même que j’étais un orphelin ; désormais mon papa était mort.
Moi qui venait de recevoir Christ, ma blessure dans l’âme, je reprenais petit a petit mes habitudes de masturbation pour me soulager et mes désirs homosexuels aussi.
Je menais donc une vie chrétienne en dents de scie, car à chaque fois que tout allait bien je suivais Christ mais lorsque ça n’allait plus, je tombais dans le péché .
Ma classe de 6ème terminée, j'entrais au secondaire dans un collège de garçons. Cela a encore animé en moi cette envie charnelle des autres adolescents que je voyais.
En 94, nous avons déménagé pour un coin reculé de Bandal où nous étions alors, dans un chantier que nous habitons toujours. Ainsi mon biotope changeait. Je voulais changer de vie, je fréquentais l’église de plus en plus ainsi qu’une cellule de prière de ma paroisse.
Je me suis fait baptiser car je voulais vraiment témoigner de mon amour pour Jésus et par surcroît, ma conscience m’aidant, arrêter de faire le mal qui était attaché à moi.
Ainsi je croyais que j’arrêterais de me masturber mais ça continuait et donc destabilisait sans cesse ma vie chrétienne. J'entrai dans une commission d'intercession dans ma paroisse ; j'y ai appris que des péchés s'attachaient à nous et devenaient des liens démoniaques qu’il fallait couper ; mais n'ayant pas avoué ma faiblesse, par honte, je ne disais rien et voulais de moi-même me libérer des chaînes. Mais la situation empirait. Je quittais alors la commission car je ne me sentais pas digne d’entrer dans la présence de Dieu et d’intercéder en faveur des autres.

En parallèle, la vie familiale ne s'arrangeait guère, la misère frappait à nos portes, tout était insoutenable. Déjà depuis quelques années, précisément en 1997, je me faisais l’idée de partir étudier en France, où ma sœur était retournée pour continuer ses études parce que je me disais que je ne vivrais plus les souffrances dans la famille.

En 2000 alors que je me retrouvais encore à Kinshasa, j'entrais à l’Université malgré moi. Je quittais cet endroit trois mois plus tard, l'assurance que le Dieu que je priais, surtout seulement parce qu’Il pouvait me faire voyager, ferait un miracle. Mes tentatives échouèrent et donc ma Foi en ce Dieu n’avait plus beaucoup d’importance car Il venait de me décevoir.
Ayant aussi découvert Internet à la même année, je souhaitais trouver par Internet des amis, mais aussi une personne qui m'aiderait, un bon samaritain qui accepterait de me prendre en charge.
Un jour, en réponse à une annonce sur un site de rencontres, j'ai fait la connaissance d'un homme qui portait le prénom du garçon dont j’étais amoureux lorsque j'avais 3 ans (à ce moment là, j'en avais 20), il me paraissait gentil mais très vite, je me suis rendu compte qu'il voulait une relation plus intime. J’arrêtai illico cette relation, mais avec le sentiment de laisser tomber cette occasion de partir en France avec l'aide de cet homme car il avait les moyens nécessaires pour le faire.
D'une part, je savais que si je n’arrêtais pas de désirer des hommes, Dieu ne pouvait pas intervenir dans ma vie ; c’était une montagne énorme qui empêchait Dieu de me bénir dans tout ce que j’entreprenais.
En Août 2001, je trouvais alors un job dans le centre ville. Parallèlement, cet homme à qui j’avais envoyé un mail pour qu’il me laisse tranquille, m’écrivait encore pour me dire combien je lui manquais. Satan a travaillé ma conscience, m’oppressant chaque jour, me faisant voir que quelqu'un m'aimait mais aussi que cette personne avait les moyens de me faire arriver dans le pays dans lequel je rêvais d’aller. Mais moi qui avait besoin de tant d'amour et d'affection je lui refusais mon amour ; je décidais alors de le garder comme ami seulement, rien de plus . Et il a continué à me montrer combien il serait bénéfique pour moi de vivre avec lui, parce que même si ma famille, après avoir appris que j’étais homosexuel , refusait de subvenir à mes besoins, lui, il le ferait. Et surtout, je serais libre de vivre ma vie comme je le voulais.

Le 22 décembre 2001, alors que petit à petit ma Foi tombait en lambeaux, je rencontrais un garçon que j'avais croisé auparavant sur le campus. J'éprouvais des sentiments pas très corrects pour lui. Je m’étais résigner à lui avouer. Il me livra au cours d'une conversation qu'il connaissait des homosexuels. J'avais le désir de les connaître moi aussi mais ma foi chrétienne me l'interdisait. Toutefois, j'étouffais la voix du Saint-Esprit qui me demandait de ne pas entrer en contact avec eux, je préférais écouter la voix qui me disait : « Vas-y, d’ailleurs ta foi t’a fait manquer beaucoup de bonnes choses dans ta jeunesse, et d’ailleurs malgré toutes tes prières, tu n’arriveras pas à te défaire de ton homosexualité, vis ta vie ».
Alors, j'entrais en contact avec l’un d’eux qui me fit entrer dans la communauté. Tous travaillaient et la plupart se prostituaient ; ils fréquentaient des boîtes, des terrasses le week-end ; moi aussi, je m'y suis accoutumé en allant d'un garçon à un autre. Je me félicitais de changer de partenaires avec qui je ne me protégeais même pas, parce qu'ayant perdu une cousine à cause du Sida et comme nous avions habitude d'enlever des chiques avec des objets tranchants non stérilisés, Satan m’avait fait croire que j’étais déjà atteint et que je n’avais pas à me protéger, et tant pis pour ceux avec qui je sortais car, pour moi, je le savais bien, nous étions pécheurs, et avions choisi de vivre rebelles à Dieu et quoi qu’il nous arrive, nous étions responsables.

Petit à petit, la déception de mes relations qui se brisaient m’a poussé à rechercher un réconfort, je savais que si je revenais à Dieu, je devrais arrêter de vivre en tant qu’homosexuel. Cette solution ne me convenait pas alors j'ai commencé à pratiquer le yoga. Je me suis vite rendu compte que c'était vain. Je me suis alors intéressé au Satanisme, car je savais que même si je devais m’en détourner un jour, Dieu était capable de m’en tirer comme il l'avait fait pour Elaine dans l’histoire racontée par Rebecca Brown dans «Il est venu libérer les captifs» (livre que j’avais déjà lu et qui m’avait poussé à devenir intercesseur).
J'ai d'abord fréquenté la "Church of Satan" et ensuite celle du "Temple of Seth" car j'avais bien lu une phrase qui caractérisait leur pensée, que «ma volonté soit faite» et non «que ta volonté soit faite» comme disaient les chrétiens (celle de faire ce que je veux faire en comptant sur mes pouvoirs psychiques et sur la magie noire qui était utilisée dans ces églises).
Mais frustré par le fait que je devais verser de l'argent que je n'avais pas pour adhérer à la Church of Satan, je trouvai une branche du New Age à laquelle je voulais adhérer mais il m'avait été dit par le Maître que je devrais arrêter ma vie d’homosexuel qui me dégradait spirituellement ; comme je voulais être fort spirituellement, cela mettrait beaucoup d’embûches sur ma route.
Je réfutais d’un bloc ses conseils mais j'ai quand même essayé de suivre ses principes pour pratiquer des voyages astraux : une fois, en dehors de mon corps, j'ai rencontré une sorcière qui m'a fait tellement peur que je suis revenu dans mon corps.
Je tombais malade la même semaine d'une grippe. Alité, rempli de frustration et de peur, je me suis rendu compte à quel point je m’étais détourné des voies de Dieu et que Satan détruisait ma vie...
J'ai alors décidé, le 30 décembre 2002, 12 mois plus tard, de retourner auprès de Dieu qui m’a accueilli dans ses bras avec amour et qui m’a remis sur le droit Chemin : le Chemin de la Vie, en Jésus-Christ et, tout ce que j’avais perdu, ce que je croyais avoir reçu en bénéfice de ma vie sans lui : amour, affection, bonheur, argent, Dieu me l’a donné et beaucoup plus encore.
C’est alors que j’ai compris ceci : Dieu a créé l’homme pour que celui-ci L’adore, c’est-à-dire vivre pour Lui et Lui tout seul !

Est-ce que c'est ton cas ??

Que Dieu vous bénisse !

E.

Inconnu
Après avoir connu la masturbation, l'homosexualité, l'occultisme, il trouve en Dieu tout ce qu'il recherchait et qu'il n'avait pas trouvé. - ( sexe - occultisme et divination ) modifié le 23-01-2006


http://temoignages.online.fr


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Lip Red
Invité



MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 09 Fév 2009, 9:37 pm

Je viens de lire votre témoignage... et vraiment ça fait plaisir de voir que Dieu ne vous a pas laissé tomber, et vous a aidé à retrouver le droit chemin...

Votre témoignage donne espoir pour certaines personnes.

Bonne continuation à vous, et merci d'avoir partagé un morceau de votre vie.
Lip Red
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19051
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 09 Fév 2009, 10:12 pm

Lip Red a écrit:
Je viens de lire votre témoignage... et vraiment ça fait plaisir de voir que Dieu ne vous a pas laissé tomber, et vous a aidé à retrouver le droit chemin...

Votre témoignage donne espoir pour certaines personnes.

Bonne continuation à vous, et merci d'avoir partagé un morceau de votre vie.
Lip Red

Bonjour Lip Red,


oui vous avez raison, l'essentiel dans ce témoignage est de dire que ceux et celles qui sont dans cette situation, il y a toujours une porte de sortie de ce péché afin de venir vers la Lumière de Jésus.

Être gay et chrétien est très compliqué d'après les témoignages, nous pouvons comparer cette situation à être entre l'enclume et le marteau être écartelé entre son désir humain " sa tendance " et le désir de suivre Jésus.

Paul disait dans 2 Corinthiens 12.7 :

Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir.


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  .
-
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
faust
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 18/05/2009
Féminin
Messages : 2
Pays : france
R E L I G I O N : aucune

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:10 am

Pourquoi la masturbation et l'homosexualité sont-elles des pêchés? J'avoue ne pas comprendre, puisque je n'ai aucune connaissance religieuse (je suis déiste), donc je ne comprends pas que l'on ne puisse pas faire ce que l'on veut de son propre corps, à partir du moment où l'on ne fait de mal à personne... Je ne me masturbe et ne suis pas homo, donc je ne suis pas vraiment concernée mais je me pose tout de même la question en lisant le témoignage posté ci-dessus. Je comprends que le meutre, le suicide, le viol, la pédophilie soient des pêchés, car ils portent atteinte à la vie et à la dignité d'autrui...mais pourquoi la masturbation et l'homosexualité qui ne font souffrir personne?
Encore une autre question: Si Dieu a créé l'homme pour être adoré par lui, qu'en est-il de ceux qui n'adorent pas Dieu, comme moi, mais qui font tout leur possible pour vivre sainement, en respectant certaines valeurs? Sont-ils plus coupables que les croyants, même s'ils commettent moins de "pêchés"?
Je m'excuse d'avance pour ceux que mon discours a pu choquer et remercie ceux qui voudront bien répondre à mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:18 am

Faust Bonsoir et Bienvenue sur ce Forum.

Vous commencez Fort avec votre Commentaire !

Choquer Non Il existe Pire que le Votre.

Vous n'avez qu'a fouiner dans les Anciens Post et vous trouverez les réponses a vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 20/04/2009
Masculin
Messages : 679
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : .

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:26 am

Chère "faust"

La masturbation n'est pas un péché. Elle est au contraire une pratique saine pour l'équilibre mental. Cela est scientifiquement démontré.
En revanche, ce qui est un péché, c'est de la partiquer constamment, en tout égoïsme. Dans ce cas, elle a des effets néfastes pour l'individu. Rassurez-vous, ça ne rend pas sourd.
Un autre facteur intervient également. Le tempéramment. Il y a des gens qui ont un appétit sexuel très prononcé d'autres plus mesuré. L'âge entre également en ligne de compte.

Ça me rappelle d'ailleurs une blague sur "MMS"

A 20 ans, c'est Matin, Midi, Soir.
A 40 ans, c'est Mardi, Mercredi, Samedi.
A 60 ans, c'est Mars, Mai, Septembre.
Et a 80 ans, C'est Mes Meilleurs Souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:34 am

Loup Ecossais.

pour compléter cette blaque je dirais ceci:

ça ne donne pas non plus des ampoules aux mains. ( Sourire)

Ah Loup cela nous rapelle notre jeunesse.

Pauvre de Nous!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19051
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:39 am

Bonsoir Faust et bienvenu sur le forum :



Attribuer la dignité d'union conjugale à des paires d'homosexuels est une abérration pour plusieurs raisons.
La première tient à l'impossibilité de faire fructifier le mariage par le don de la vie alors que tel apparaît bien être le projet du Créateur inscrit dans la structure même de notre être.
La deuxième tient à l'absence des présupposés psychologiques et physiques complémentaires, absence qui rend impossible une réelle union.
L'homosexualité est à la base une révolte contre Dieu, ainsi que le dit S.Paul en Rm 1.24-27, et sa conséquence est l'impossibilité d'hériter du Royaume des Cieux (1 Co 6.9-10).

Dès l'Ancienne Alliance, la Parole de Dieu est très clair : " Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : c’est un acte abominable ! " (Lv 18, 22).

" Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne. " (Catéchisme de l'Eglise catholique, n°2359).
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Loup Ecossais
Catholique
Catholique
avatar

Date d'inscription : 20/04/2009
Masculin
Messages : 679
Pays : Austrasie
R E L I G I O N : .

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:55 am

@Gilbert a écrit:
Loup Ecossais.

pour compléter cette blaque je dirais ceci:

ça ne donne pas non plus des ampoules aux mains. ( Sourire)

Ah Loup cela nous rapelle notre jeunesse.

Pauvre de Nous!!!!

Eh oui ! Mon frère Gilbert. Mais n'aillons pas de regrets. Je pense que Dieu nous a donné selon notre mérite. Et au vu de ce que je possède, je me dis que je ne dois pas en avoir beaucoup.

Remarquez, il nous reste, du moins je l'espère, une marge relativement confortable avant d'accoster sur les rives de la puberté académique, dont l'âge canonique est précisément fixé à 80 ans...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 7:00 am

Comme vous le dite Bien Frère Loup, tant que la marge et bonne.

tout va et Vient.

Ah Là là que jeunesse se passe, comme elle a passer pour Nous

Sourire partager j'espère Loup.
Revenir en haut Aller en bas
faust
nouveau membre
avatar

Date d'inscription : 18/05/2009
Féminin
Messages : 2
Pays : france
R E L I G I O N : aucune

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 1:41 pm

Merci à tous pour vos messages qui ne manquaient pas d'humour pour certains. Very Happy
Je voudrais répondre à Nicomède en particulier.
Vous dites que l'une des raisons "tient à l'impossibilité de faire fructifier le mariage par le don de la vie alors que tel apparaît bien être le projet du Créateur inscrit dans la structure même de notre être". Mais alors, qu'en est-il des hommes ou des femmes qui ne peuvent enfanter, pour des raisons génétiques par exemple? Est-ce une "erreur de fabrication" du Créateur ou sont-ils également "contre nature" comme le seraient les homosexuels?
En ce qui concernent les présupposés psychologiques (je me garderai bien de parler des présupposés physiques), beaucoup de gens s'accordent pour dire que l'homme et la femme sont extrèmement différents et ne parlent pas le même langage. Chacun a des codes que l'autre sexe a bien souvent du mal à déchiffrer. Par conséquent, dans le cadre d'un couple homosexuel,cette différence doit être très fortement réduite (mais n'est pas nulle, bien entendu) et le dialogue s'en trouve peut être facilité. La fusion en deux personnes homosexuelles et l'amour qu'il peut y avoir entre eux (car il ne faut pas oublier les sentiments qui sont un don pour l'Humanité) est parfois bien supérieure à celle d'un couple hétérosexuel. Cette raison ne peut donc être valable à 100%, me semble-t-il.
Enfin, concernant la "perfection chrétienne", je remarque qu'aucun d'entre vous n'a souhaité répondre à ma deuxième question: qu'advient-il des non-croyants, puisqu'ils sont loin de cette perfection? Ont-ils moins de chance de recevoir le pardon de Dieu (s'Il existe) que le plus grand des pêcheurs chrétiens?
J'espère que mes questions ne vous importunent pas. Si c'est le cas, si je commets des imprudences et que je vous dérange, j'en suis navrée. Je m'intéresse beaucoup aux différentes religions, même si je n'en patique aucune, et suis donc ravie de pouvoir partager des opinions avec d'autres qui n'ont pas la même conception de la vie que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
avatar

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19051
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   Lun 18 Mai 2009, 6:23 pm

Le Seigneur qui ne condamne pas la femme adultère, mais qui lui dit aussi : « Va, désormais, ne pèche plus » Jn 8, 1-1.

à l’image des scribes et pharisiens qui s’apprêtent à lapider la femme adultère. Personne ne nie qu’elle soit coupable, pas même Jésus ; mais en quoi la mort de cette femme viendrait-elle satisfaire à l’exigence de justice ? Ne confirmerait-elle pas tout au contraire la victoire du mal en rajoutant un meurtre à un adultère ou tout simplement à un péché ? Que peut-on espérer de bon de l’accumulation du mal ? Bien plus : comment le Dieu vivant pourrait-il inciter à tuer ? Sa Parole ne nous parle-t-elle pas tout au contraire de son amour pour le pécheur ? Sa colère ne se porte-t-elle pas plutôt sur le péché qui détruit celui qui le commet ? Dans la Bible, l’accusateur est toujours le Satan ; ils appartiennent donc à son camp ceux qui se font son porte-parole. Aussi Jésus refuse-t-il de cautionner l’engrenage absurde de la violence aveugle.

D’ailleurs, en stricte justice, seul un juge parfaitement intègre est accrédité à prononcer une sentence de condamnation ; dès lors, que « celui d’entre vous qui est sans péché soit le premier à lui jeter la pierre ». Les interlocuteurs de Jésus reconnaissent la sagesse de cette sentence : s’ils prétendent appliquer la Loi dans toute sa rigueur, ils doivent logiquement commencer par s’y soumettre eux-mêmes. Et comme ils sont assez lucides et vrais pour ne pas prétendre être sans péché, « ils se retirent l’un après l’autre, en commençant par les plus âgés ».

Mais si tout le monde s’en va, qu’en est-il alors de la justice légale ?

Certes, la Loi doit être observée et la condamnation doit être prononcée comme la justice le réclame, mais tout en laissant ouvert l’espace du pardon. C’est bien pourquoi l’Église récuse le recours à la peine capitale, qui se limite à une stricte application de la sanction, excluant a priori tout espoir d’un amendement ou de conversion de la part du coupable, qui auraient pu ouvrir la voie à la miséricorde. Comme le soulignait Jean-Paul II dans sa Lettre du 1er janvier 2002 : « Pas de paix sans justice ; pas de justice sans pardon ».

insister ainsi sur la miséricorde déployée en faveur du coupable, n’est-ce pas oublier un peu vite le tort causé à la victime ? A moins de soupçonner Notre-Seigneur d’injustice, tout porte à penser que s’il traite ainsi le coupable, il se préoccupe avec bien plus d’attention encore de la victime ? La justice consiste à rendre à chacun ce qui lui est dû : au pécheur la miséricorde ; à la victime : la guérison, la force, la consolation. C’est parce que sur la Croix le Seigneur s’est rendu solidaire de toutes les victimes, et a pardonné en leur nom à tous les bourreaux, qu’il peut proposer désormais à tous - coupables et victimes - le remède proportionné à leur mal : aux uns le pardon, aux autres la guérison et la réconciliation, fruits de son amour victorieux.

Quelqu'un qui est gay est à la fois coupable et victime, ne va pas malgré tout me cacher derrière sa "conscience" pour justifier une pratique de communion à l'Eucharistie sans confession. Lorsque nous sommes conscients que nous avons péchés, pas besoin d'aller voir ce que nous dit notre "pseudo - conscience ", ne pas oublié que Notre Seigneur nous aimes toujours, mais je ne vais pas m'auto - mutilé, en allant à la table du Seigneur, sans mettre "lavé" les mains.

Le Seigneur qui ne condamne pas la femme adultère, mais qui lui dit aussi : « Va, désormais, ne pèche plus » Jn 8, 1-1.


Mais que dire de plus, que chacun et responsable de ceux qu'il fait, c'est le choix personnel, mais bon ......, JÉSUS reconnaitra les siens.


A SUIVRE. study
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Témoignage : Délivrez de la masturbation et de l'homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» Mon petit témoignage
» besoin de témoignage: qu'est-il advenu des tzr?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Dialogue : Gay & croyant-