*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 islam : crime dhonneur en jordanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
morpheus
.
.
morpheus

Date d'inscription : 29/07/2010
Masculin
Messages : 1669
Pays : ---
R E L I G I O N : ---

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedDim 01 Aoû 2010, 9:49 am

Jordanie: il tue sa nièce pour l'honneur

Citation :

AFP
24/07/2010 | Mise à jour : 12:56 Réactions (4)
Un Jordanien a tué sa nièce mineure parce qu'il voulait "laver l'honneur de la famille" après que l'adolescente de 16 ans ait été victime d'une "agression sexuelle", a indiqué aujourd'hui une source judiciaire. L'homme, âgé de 43 ans, a tué sa nièce en tirant 30 balles de mitraillette en sa direction, la tuant sur le coup, dans un nouveau crime dit d'honneur à Deir Alla, à l'ouest d'Amman.

L'oncle a avoué son crime l'imputant à son souhait de "laver l'honneur de la famille" en raison de soupçons de "mauvais comportement" de la victime qui avait "perdu sa virginité un mois plus tôt après une agression sexuelle d'un jeune homme de 17 ans", a ajouté la source qui n'a pas précisé s'il s'agissait d'un viol. La victime avait été ensuite mariée par sa famille à un de ses cousins "pour dissimuler les faits". La source a souligné que "l'agression sexuelle contre la victime était en cours de jugement par un tribunal".

Le procureur de la Cour pénale a inculpé de "meurtre avec préméditation" l'oncle de la victime, a par ailleurs précisé la source judiciaire. Les meurtriers encourent la peine de mort en Jordanie mais les tribunaux font souvent preuve de clémence pour les criminels quand "l'honneur" de la famille est en jeu.

Le Parlement a refusé par deux fois de réformer le code pénal pour aggraver les peines encourues par les auteurs de "crime d'honneur". En Jordanie, entre 15 et 20 femmes sont tuées chaque année par des meurtriers qui veulent "laver l'honneur de la famille".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/24/97001-20100724FILWWW00447-jordanie-il-tue-sa-niece-pour-l-honneur.php
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedSam 21 Aoû 2010, 1:47 am

C'est encore une des multiples plaies de l'islam

avril 2009 : En mémoire de Doa et de toutes les victimes de "l’honneur familial"

Le 7 avril 2007, Doa Khalil Aswad (parfois aussi retranscrit du Kurde Dua ou Doaa) était lapidée et assassinée par des centaines d’hommes à Bashiqa, au nord de l’Irak. Doa avait 17 ans, et le seul « crime » de cette jeune fille kurde yézidie était d’être amoureuse d’un jeune homme arabe sunnite. Les assassins ayant filmé l’horrible et barbare mise à mort de Doa, et les images terribles ayant circulé dans le monde entier, le meurtre de Doa est devenu un symbole de l’horreur des « crimes d’honneur ».

Si l’assassinat de Doa est devenu célèbre, ce sont, selon l’ONU, 5 000 femmes et jeunes filles qui sont assassinées chaque années « au nom de l’honneur familial ». Il est difficile de connaître le chiffre réel des crimes « d’honneur ». Bien souvent, ces assassinats ont lieu dans des régions où les femmes ne sont pas automatiquement déclarées à leur naissance, et si, parfois, la presse parle d’un de ces meurtres, une grande partie d’entre eux reste inconnus. Il y a aussi les meurtres d’honneur déguisés en suicides ou en accidents, et aussi ces nombreuses femmes poussées au suicide, comme en Turquie ou ailleurs. Enfin, bien au-delà de celles qui sont assassinées « au nom de l’honneur », il y a les millions, voire les dizaines de millions de femmes qui vivent cloîtrées, considérées comme de simples marchandises, et terrorisées par ce principe de « l’honneur familial ». Car comme l’écrit Nazik al-Malaïka en conclusion de son poème « Laver la honte » :

« Nous ne pourrons pétrir le pain qu’avec nos larmes. Nous couperons nos tresses, écorcherons nos mains, Afin que reste pure et blanche la tunique virile.
Ni sourire, ni fête, ni regard : le couteau nous guette dans la main de nos pères, de nos frères. Qui sait, quels déserts, demain, Pour laver la honte,
Nous enseveliraient ? »

Comme pour le 7 avril 2008, nous publions ici une liste de celles (et parfois de ceux) qui sont tombées, victimes du totalitarisme patriarcal de « l’honneur familial », entre le 7 avril 2008 et le 7 avril 2009.

Il ne s’agit que de quelques exemples, ceux dont la presse a parlé, donnant parfois juste un prénom ou juste un âge,… elles sont, si on se base sur les chiffres de l’ONU, treize à être ainsi assassinées chaque jour dans le monde. Tuées pour être amoureuses le plus souvent, ou parce qu’elles sont soupçonnées de l’être, parfois parce qu’elles ont déjà été victimes de viol, ou parce qu’elles voulaient mettre fin à un mariage forcé ou fuir des violences conjugales, parfois pour avoir voulu travailler ou simplement pour être apparues « non conformes » aux normes patriarcales les plus rétrogrades et les plus oppressives.

8 avril 2008, Lahore (Pakistan) : Nasim est étranglée par son mari pour soupçon d’adultère.

22 avril 2008, Chikkasavanur (Inde) : Rekha Gokavi, 18 ans, est brûlée vive par son père et son oncle pour être tombée amoureuse d’un garçon d’une autre caste.

Avril 2008, Dargz Haeri (Inde) : Ravinder Kaur, 18 ans, est assassinée et brûlée pour avoir voulu se marier avec l’homme de son choix.

Avril 2008, Garhia (Inde) : Mamta, 12 ans, est assassinée par son père et brûlée après qu’il ait découvert un camarade de classe dans sa chambre.

6 mai 2008, Amman (Jordanie) : Une femme de 20 ans est tuée par balles par son frère.

6 mai 2008, Téhéran (Iran) : Une jeune fille est enterrée vivante par son père parce qu’elle serait toxicomane.

7 mai 2008, Isfahan (Iran) : Farzaneh, 17 ans, est assassinée par son père, pour avoir été enlevée pendant 10 jours et probablement violée par son beau-frère.

9 mai 2008, Manchester (Royaume Uni) : Madame Ali, 17 ans et mariée depuis six mois, est assassinée à coups de couteau par son mari et sa belle-famille.

10 mai 2008, Mer morte (Jordanie) : Une femme de 22 ans est battue et noyée dans la Mer Morte par son frère et d’autres membres de sa famille.

Mai 2008, Balla (Inde) : Sunita, 21 ans, et son amant Jasbir Singh, 22 ans, sont tués par la famille de Sunita qui refuse leur liaison.

12 mai 2008, Vadodara (Inde) : Vandana, 19 ans, est assassinée par son père pour s’être mariée avec un homme d’une autre caste.

14 mai 2008, Laloda (Inde) : Reshma est étranglée par son père et ses frères qui la soupçonnent d’adultère.

15 mai 2008, Hambourg (Allemagne) : Morsal O., 16 ans, assassinée de 20 coups de couteau par son frère Ahmad.

15 juin 2008, Bandar Abbas (Iran) : Marjan, 21 ans, est pendue par son frère pour avoir essayé de se marier avec celui qu’elle aime.

16 mai 2008, Chund Nharwana (Pakistan) : Fateh Bibi et ses deux filles, Frasat Bibi et Rhukhsana, sont assassinées à coups de hache par le beau-frère de Fateh qui aurait vu un homme inconnu rôder près de la maison.

17 mai 2008, Kakrola (Inde) : Rajkumar et Geeta sont assassinés, probablement par la famille de Geeta qui refusait son mariage hors de sa caste.

17 mai 2008, Bassora (Irak) : Leila Hussein, 41 ans, est assassinée alors qu’elle tentait de fuir l’Irak. Elle avait quitté son mari après qu’il ait assassiné leur fille, Rand Abdel-Qader, étudiante de 17 ans, tuée pour avoir été amoureuse. En avril, Leila avait dit : « Aucun homme n’accepte d’être quitté par sa femme en Irak. Mais je préfère être tuée que de continuer à dormir dans le même lit que celui qui a été capable de faire ce qu’il a fait à sa propre fille ».

17 ou 18 mai 2008, Kolka Rosh (Kurdistan d’Irak) : Kurdistan Aziz, 16 ans, est lapidée à mort par son père et d’autres membres de sa famille parce qu’elle était tombée amoureuse.

25 mai 2008, Bani Soueif (Égypte) : Une jeune fille de 16 ans est pendue et décapitée par son père qui l’accuse d’avoir une liaison amoureuse.

29 mai 2008, Vallée du Jourdain (Jordanie) : Une jeune femme, soupçonnée par son mari d’avoir un amant, est assassinée par son frère un jour après qu’elle soit remis par la police à sa famille avec la promesse qu’elle ne sera pas violentée.

3 juin 2008, Banga (Inde) : Manpreet Kaur, 17 ans, est empoisonnée avec de l’insecticide par son père qui l’accuse d’avoir une liaison amoureuse.

3 juin 2008, Rafah (Palestine) : Khouloud Mohammed al-Najjar, 32 ans, est assassinée par son père et d’autres membres de la famille pour « comportement immoral ».

7 juin 2008, Johar Town (Pakistan) : Haleema est battue à mort par son frère qui l’a surprise en train de téléphoner à un voisin.

14 juin 2008, Gajjukhera (Inde) : Salwinder Kaur et Suresh Kumar sont assassinés par le frère de Salwinder qui refuse leur mariage inter-castes.

15 juin 2008, Sarpanch (Inde) : D Jyothi, 20 ans, est assassinée par son frère qui l’accuse d’avoir une liaison amoureuse.

16 juin 2008, Naushera Dhalla (Inde) : Une jeune femme de 22 ans est assassinée par sa famille qui la soupçonne d’avoir une liaison amoureuse.

17 juin 2008, Pajarian (Inde) : Paramjit, 22 ans, est battu à mort par le père et le frère de sa petite amie.

19 juin 2008, Jaura (Pakistan) : Tahira Bibi, 31 ans, est assassinée par son beau-père et trois beaux-frères après donné naissance à une troisième fille. Un des meurtriers justifie le crime en disant qu’il soupçonnait Tahira « d’avoir un mauvais caractère ».

19 juin 2008, Rajpara (Inde) : Hetal, 19 ans, est assassinée par son père et ses frères pour s’être mariée avec un garçon d’une autre caste.

21 juin 2008, Dibis (Kurdistan d’Irak) : Trois sœurs sont ébouillantées par leur père pendant leur sommeil puis il leur tire dessus. Deux des sœurs sont tuées, la troisième grièvement blessée.

2 juillet 2008, Protectorat de Mafraq (Jordanie) : Une femme de 23 ans (nom inconnu) est assassinée de dix coups de couteaux par son frère pour avoir quitté « la maison pendant un mois avec un petit ami »

2 juillet 2008, Norvège : Banaz Bakir Fatah, 36 ans, est assassinée par son ex-mari.

6 juillet 2008, Atlanta (USA) : Sandeela Kanwal, 25 ans, est assassinée par son père pour avoir voulu divorcer après un mariage forcé.

14 juillet 2008, Baba Kot (Pakistan) : Hameeda, Ruqqaya et Raheena, trois sœurs âgées de 16 à 18 ans, sont enterrées vivantes par des hommes de leur tribu pour avoir voulu choisir leurs maris. Leur mère et une tante sont également assassinées.

15 Juillet 2008, Istanbul (Turquie) : Assassinat par balles de Ahmet Yildiz, jeune homosexuel de 26 ans. L’absence de la famille lors de ses obsèques le 19 juillet laisse penser qu’il s’agit d’un meurtre d’honneur homophobe.

18 juillet 2008, Lahore (Pakistan) : "Peter" (nom changé), 19 ans, est battu à mort par des membres de la famille de sa petite amie qui refusent leur amour.

21 juillet 2008, Kajheri (Inde) : Parmila est assassinée par son père et son frère parce qu‘elle était enceinte sans être mariée.

25 juillet 2008, Indus Gas Colony (Pakistan) : Sarah, 40 ans, et sa fille Momal, 15 ans, sont assassinées par Javed Jakhrani (mari de Sarah et père de Momal).

Juillet 2008, Baloutchistan (Pakistan) : Trois femmes des villages Teendah et Mirwah à Naseerabad (pour des raisons de sécurité concernant leurs familles, leurs noms ne sont pas donnés), elles aussi enterrées vivantes, après qu’elles aient dénoncées le meurtre de cinq femmes commis le 14 juillet dans la province.

27 juillet 2008, Shera (Pakistan) : Sana, sa cousine Saima et son mari Nasir sont brûlés vifs par le père de Sana et celui à qui il avait vendu sa fille.

28 juillet 2008, Nilakottai (Inde) : Sangeetha, 19 ans, est assassinée après qu’elle ait tenté de fuir pour se marier avec celui qu’elle aime.

30 juillet 2008, Rabanpur (Pakistan) : Ruksana, 13 ans, Samina, 14 ans, et une troisième sœur sont assassinées par leurs frères qui les soupçonnent de « relations illicites ».

30 juillet 2008, Ibrahimallah (Pakistan) : Gulam Zohra, 32 ans, est brûlée vive par son mari.

31 juillet 2008, Jordanie : Une femme de 23 ans est assassiné par son frère.

31 juillet 2008, Gujranwala (Pakistan) : Lubna est assassinée par son oncle qui refuse son mariage. Son mari, Tanveer Ahmad, est blessé.

5 août 2008, Mughli (Pakistan) : Une jeune femme, mère de deux enfants, est assassinée à coups de hache par son cousin qui l’aurait vue avec un homme du village.

7 août 2008, Shahdara Town (Pakistan) : Riffat, 25 ans, et Fozia, 23 ans, sont étranglées par leur frère qui les soupçonne d’avoir une liaison avec un homme.

8 août 2008, Lochab (Inde) : Sheenu est kidnappée, assassinée et son corps brûlé par son père et son oncle peu après s’être mariée contre leur volonté.

13 août 2008, Jhang (Pakistan) : Shaazia Bibi est empoisonnée par son mari et des amis à lui. Elle refusait qu’il prenne une seconde épouse.

14 août 2008, Kani Dinar (Iran) : Fereshteh Nejati, 18 ans, est poignardée par son père parce qu’elle voulait divorcer d’avec l’homme avec qui elle fut mariée de force à 14 ans.

Août 2008, Sargodha (Pakistan) : Nazia Masih est assassinée à coups de couteau par ses frères pour avoir refusé de quitter son emploi de visiteuse de santé du district.

Août 2008, Jhang (Pakistan) : Saleem Bibi est assassinée par ses cousins pour s’être mariée un an auparavant contre la volonté de la famille.

20 août 2008, Kakshal (Pakistan) : Rukhsana est assassinée par son frère alors qu’elle allait se marier. Une autre sœur et Fouzia, leur belle-sœur, sont gravement blessée.

29 août 2008, Sukkur (Pakistan) : Hajani est assassinée par balles par son mari.

29 août 2008, Jahania (Pakistan) : Rabia est torturée par son mari qui la force à boire de l’acide pour la tuer. Elle avait voulu se rendre dans sa famille pour l’enterrement de sa grand-mère.

Fin août 2008, Palestine : Une femme divorcée de 24 ans est enterrée vivante par son père « au nom de l’honneur ».

1er septembre 2008, Quaikhani Colony (Pakistan) : Majid Iqbal, 35 ans, est assassiné par des membres de la famille de sa femme qui refusent leur mariage.

Début septembre 2008, Nawazu Mangreo (Pakistan) : Nazeeran, 45 ans, est assassinée par son mari après qu’il ait eu l’approbation des chefs tribaux du village pour ce meurtre.

5 septembre 2008, Jacobabad (Pakistan) : Dur Gul Khatoon, Nazeeran Khatoon et la femme de Gulam Rasool Bugti sont assassinées par Akbar Jakhrani (fils de Dur Gul et beau-frère de Nazeeran) qui accusent les deux femmes de sa famille d’avoir des « relations illicites » avec Gulam Rasool Bugti.

5 septembre 2008, Sher Ali Jakhrani (Pakistan) : Rabaily Khatoon est assassinée par son mari.

6 septembre 2008, Sahiwal (Pakistan) : Saira Nusrat Bibi, 17 ans, est assassinée par ses parents alors qu’elle allait obtenir l’annulation d’un mariage forcé quand elle avait 9 ans avec un homme de 45 ans.

6 septembre 2008, Ali Murad Zardari (Pakistan) : Asiya Brohi, 16 ans, et son supposé petit ami, Sarwar dit Bhoro Zardari, sont assassinés

8 septembre 2008, Jaffaradab Buledi (Pakistan) : Marvi est assassinée par son époux, qui tue aussi son prétendu amant, Sobo Katohar.

10 septembre 2008, Talan Khoorkhani (Pakistan) : Hajiran, 60 ans, est assassinée par ses deux fils qui la soupçonnent d’adultère.

10 septembre 2008, Mutjahidpur (Inde) : Pravin Kumar, 19 ans, est assassiné et sa fiancée Rakhi, 18 ans, grièvement blessé, alors que le couple allait se marier contre l’avis de leurs familles.

10 septembre 2008, Goth Kudai Dost (Pakistan) : Madame Bashiran et son amoureux Doran Khan sont assassinés par balles.

10 septembre 2008, Wazir Bozdar (Pakistan) : Madame Wazeeran est tué par son mari qui assassine aussi son prétendu amant (nom inconnu).

14 septembre 2008, Dhoke Farman Elahi (Pakistan) : Shabana Rishid, 21 ans, et son amant Abdul Khurshid, 40 ans, sont assassinés par le père de Shabana.

Septembre 2008, Dama (Syrie) : Dardaa, 17 ans, est assassinée par son père « au nom de l’honneur » après avoir été victime d’un viol.

14 septembre 2008, Shalimar (Pakistan) : Naseem Bibi, 25 ans, est brûlée vive par son mari.

14 septembre 2008, Soomro Mohalla (Pakistan) : Fatima est assassinée par son mari.

14 septembre 2008, Mohni Road Mohalla Qureshian (Pakistan) : Nazia, 17 ans, est assassinée par son père pour être partie une semaine avec son petit ami.

15 septembre 2008, Lasi Goth (Pakistan) : Saira, 22 ans, est assassinée par son mari pour avoir tenté de retourner vivre chez ses parents.

17 septembre 2008, Korangi (Pakistan) : Fahim Ahmed, 22 ans, est enlevé et assassiné par le père de la jeune femme qu’il voulait épouser.

18 septembre 2008, Landhi (Pakistan) : Rehana, 38 ans, est torturée et étranglée par son mari.

20 septembre 2008, Bair (Inde) : Rekha, 16 ans, et son petit ami Sonu, 20 ans, sont assassinés et brûlés par des membres de la famille de Rekha qui refusent leur relation puisqu’ils ne sont pas de la même caste.

20 septembre 2008, Toba Tek Singh (Pakistan) : Ameeran Bibi est torturée et assassinée par son neveu qui l’aurait vu avec un amant.

Fin septembre 2008, Sadar (Pakistan) : Sameena Masih, 26 ans, est aspergée d’acide puis brûlée vive par son mari, aidé de membres de sa famille.

2 octobre 2008, Shaumari (Jordanie) : Une jeune femme de 23 ans et son petit ami de 30 ans sont assassinés par le frère de la jeune femme et deux de ses cousins.

Début octobre 2008, Manawan (Pakistan) : Maimona Bibi est tuée par balles par son père pour s’être mariée avec l’homme de son choix. Son mari, Khalil, est gravement blessé.

3 octobre 2008, Roda (Pakistan) : Parveen Bibi est assassinée par son frère.

3 octobre 2008, Kalati Golo (Pakistan) : Zura et son supposé amant Tangni Golato sont assassinés par le mari de Zura.

4 octobre 2008, Riazat Golato (Pakistan) : Subhan Khatoon, 22 ans, est étranglée par son mari qui l’accuse de « relations illicites ».

7 octobre, Le Caire (Egypte) : Le mari de Mariam Atef Khilla est tué par balles lors d’une attaque nocturne menée par le frère et l’oncle de Mariam. Mariam et sa fille Nora sont gravement blessée. La famille chrétienne de Mariam refuse son mariage avec un musulman.

7 octobre 2008, Pakhtoonabad (Pakistan) : Riasat Bibi, 40 ans, et son beau-fils Farooq Rehman, 30 ans, sont assassinés, certainement par le mari de Riasat.

12 octobre 2008, Gosarji (Pakistan) : Waheeda, 19 ans, est assassinée par son père qui la soupçonne d’avoir une relation amoureuse.

13 octobre 2008, Murid Wal (Pakistan) : Mukhtaran Bibi, 40 ans, est assassinée par son fils qui la suspecte d’avoir une liaison amoureuse.

15 octobre 2008, Jordanie : Une jeune fille palestinienne de 17 ans est tuée par son père dans un camp de réfugiés. Selon l’autopsie, la jeune fille était toujours vierge.

18 octobre 2008, Aqaba (Jordanie) : Une femme est tuée par son frère pour être sortie sans lui demander la permission.

18 octobre 2008, Jaipur (Inde) : Une fille de 11 ans est brûlée à 90% par un oncle pour « avoir mis du rouge à lèvre ».

25 octobre 2008, Jordanie : Une jeune femme mariée de 19 ans est tuée de 30 coups de couteau par son frère qui aurait vu des images d’elle avec un amant sur son téléphone portable.

26 octobre 2008, Taxila (Pakistan) : Zainab Bibi, 18 ans, est assassinée par son frère qui la soupçonne de « relations illicites ».

28 octobre 2008, Kaluwas (Inde) : Deux adolescentes sont tuées à coups de hache et de pierres. Les pères des deux filles et cinq autres membres de leurs familles sont accusés.

29 octobre 2008, Asora (Inde) : Priyanka, 22 ans, est tuée par son frère et un autre homme qui la soupçonnent de vivre avec un homme sans être mariée.

30 octobre 2008, Chiniot (Pakistan) : Kausar Bibi est assassinée par son frère qui la soupçonne d’avoir une liaison avec un homme du village.

Octobre ou novembre 2008, Ramla (Israël) : Dalia Abu Ghanem, 16 ans, mariée de force à 14 ans, est assassinée par des hommes de sa famille. Il s’agit du neuvième meurtre « pour l’honneur » dans la famille Abu Ghanem depuis l’assassinat de Naifa, la mère de Dalia, en 2000.

1er novembre 2008, (Pakistan) : Nawab Bibi et son amant Afzal sont assassinés par le frère de Nawab.

1er novembre 2008, Chiraz (Iran) : Maryam, 14 ans, est étranglée par son père à cause de « son comportement suspect ».

1er novembre 2008, Wah (Pakistan) : Zainab Bibi, 18 ans, est assassinée de quatre balles par son frère. Il la soupçonnait de « relation illicite ».

Début novembre 2008, Greater Noida (Pakistan) : Deux cousines âgées de 15 et 16 ans sont assassinées par leur famille parce qu’elles auraient fuguées avec leurs petits copains.

5 novembre 2008, Khanni Tak (Pakistan) : Sabrina est assassinée par son frère pour s’être mariée contre l’avis de sa famille.

7 novembre 2008, Changa Manga (Pakistan) : Fauzia, 15 ans, est assassinée par son frère qui la soupçonne d’avoir des relations avec un homme.

14 novembre 2008, Ramora (Pakistan) : Uzra et son ami Wahib Shah sont tués par le frère d’Uzra après les avoir découvert ensemble.

14 novembre 2008, Sarai Rasulpur (Inde) : Farzana, 18 ans, est assassinée par son frère pour avoir tenté de partir vivre avec celui qu’elle aimait.

17 novembre 2008, Lahore (Pakistan) : Kausar Bibi est tuée par balles par son père et deux oncles. Son mari, Mohammad Gulzar est gravement blessé. La famille de Kausar refusait ce mariage d’amour.

Novembre 2008, Antalaya (Turquie) : Fatma D., enceinte de 7 mois, est poignardée par son mari devant les yeux de sa fille Karderen.

20 novembre 2008, Kaimur (Inde) : Manish Kumar, 15 ans, est kidnappé et jeté sous un train, pour avoir écrit une lettre d’amour à une jeune fille d’une autre caste.

25 novembre 2008, Sadr Gojra Okara (Pakistan) : Shagufta Bibi, 20 ans, est torturée et assassinée par son mari.

25 novembre 2008, Charthawal (Inde) : Shamshida, 17 ans, est assassinée par son frère pour avoir tenté de vivre avec un homme d’une autre communauté.

25 novembre 2008, Okara (Pakistan) : Najma Bibi, 35 ans, est assassinée à coups de hache par son beau-fils. Elle aurait eu une liaison avec un autre homme.

28 novembre 2008, Enginoi (Tchétchénie, Russie) : Le corps d’une femme de 25 ans tuée par balles et brûlée est retrouvé. C’est le septième corps de jeune femme trouvée assassinée dans la région dans la semaine. Des défenseurs des droits humains pensent qu’il s’agit de crimes « d’honneur », selon d’autres sources ce serait des crimes maffieux commis par une bande liée au président tchétchène Kadyrov. Début 2009, revenant sur ces meurtres, Kadyrov a déclaré que ces sept femmes avaient « perdu leur morale » et qu’elles avaient mérité de se faire assassiner par des hommes de leurs familles.

4 décembre 2008, Pannah (Pakistan) : Une jeune fille est battue à mort par son oncle qui la soupçonne d’avoir une relation amoureuse.

8 décembre 2008, Rawalpindi (Pakistan) : Rizwana Bibi, 21 ans, meurt des suites de ses blessures par balles causées par son ex-fiancé.

18 décembre 2008, Iran : Une jeune fille de 14 ans est lapidée par son père.

1er janvier 2009, Ghania (Pakistan) : Shahnaz Bibi et sa fille Saba (14 ans) sont assassinées à coups de hache par un des fils de la famille qui les accusait de « relations illicites ».

1er janvier 2009, Harsewinkel (Allemagne) : Une femme de 18 ans est poignardée par son mari.

5 janvier 2009, Souteh (Iran) : H. Laleh est assassinée par son mari après avoir été mariée de force.

12 janvier 2009, Qalansuwa (Israël) : Une femme de 21 ans est assassinée à coups de couteau par son frère incité par son père.

Janvier 2009, Nankana Sahib (Pakistan) : Irum, 9 ans, est violée par quatre frères d’une famille rivale et brûlée vive.

21 janvier 2009, Zarqa (Jordanie) : Une fille de 13 ans est assassinée d’une trentaine de coups de couteau par son frère. Il dit avoir appris par des amis qu’un homme lui aurait donné son numéro de portable.

25 janvier 2009, Thatha (Inde) : Ravinder Pal Kaur (19 ans) et Balkar Singh (30 ans), qui se sont mariés le 1er janvier contre l’avis de la famille de la jeune femme, sont assassinés par des membres de la famille de Ravinder.

26 janvier 2009, Shaheen Colony (Pakistan) : Zarqa Sana, 47 ans, est assassinée par son fils qui la soupçonne de « relations illicites ».

1er février 2009, Arifawala (Pakistan) : Nazia et Mustaq, couple qui s’était marié contre l’avis des familles, sont assassinés par le frère de Nazia.

2 ou 3 février 2009, Mehrana Kalan (Inde) : Inderjot Kaur, 17 ans, est assassinée par son père pour être amoureuse d’un garçon du village.

9 février 2009, Korangi (Pakistan) : Azra, 24 ans, est torturée et assassinée par son mari qui l’accuse de « relations illicites ».

9 février 2009, Baldia Town (Pakistan) : Tarannum, 28 ans, est étranglée par son mari.

9 février 2009, Mansorpor (Inde) : Reha, 20 ans, est étranglée par son père pour être tombée amoureuse d’un de ses collègues.

11 février 2009, Jordanie : Une femme de 24 ans est assassinée de dix coups de couteau par son frère qui la soupçonne d’avoir une relation amoureuse.

Février 2009, Mehran Town (Pakistan) : Shehla Bibi, 60 ans, est tuée à coups de hache par son frère qui la soupçonne d’avoir une histoire d’amour.

Février 2009, Baghalpur (Inde) : Huit membres d’une famille pauvre sont décapités suite au mariage d’un homme de cette famille avec une fille riche.

18 février 2009, Pétra (Jordanie) : Une femme divorcée de 21 ans est assassinée par son frère.

24 février 2009, Lahore ( Pakistan) : Asma Bibi, 18 ans, est assassinée par son frère.

27 février 2009, Ajlun (Jordanie) : Une femme divorcée est étranglée par son frère. Elle était soupçonnée d’avoir un amant.

1er mars 2009, Gulshan-e-Ghazi (Pakistan) : Quratul Ain, 26 ans, est tuée par balle pour s’être enfuie de sa famille pour se marier avec l’homme de son choix.

Début mars 2009, Dmas (Égypte) : Shehata Sabri, 25 ans, et son père sont assassinés par des hommes qui soupçonnaient Shehata d’avoir une liaison avec une fille de leur famille.

Début mars 2009, Rees (Allemagne) : Gülsüm Semin, 20 ans, est assassinée par son frère.

5 mars 2009, Gajnur Taluk (Inde) : Bhavya Somashekar, 21 ans, est poignardée par son père pour s’être mariée avec celui qu’elle aime.

13 mars 2009, Muzaffarnagar (Inde) : Rajwati, 38 ans, est assassinée par son fils et son neveu pour « relation sexuelle illicite ».

14 mars 2009, Muzaffarnagar (Inde) : Mukesh, 21 ans, est poignardée par son frère et sa mère pour être tombée amoureuse d’un garçon du village.

Mars 2009, Ghaziabad (Inde) : Une fille de 16 ans est brûlée vive par ses voisins parce qu’un jeune lui aurait rendue fréquemment visite.

22 mars 2009, Zarqa (Jordanie) : Une femme de 19 ans est battue à mort par son père et deux frères pour « avoir quitté la maison maquillée et avoir parlé à des étrangers ».

29 mars 2009, Khawja Do Koh (Afghanistan) : Une femme de 18 ans, mariée depuis 8 mois dans le cadre d’un « mariage par échange » est assassinée et décapitée par son mari.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Goldenlegend
Membre_Actif
Goldenlegend

Date d'inscription : 21/04/2010
Masculin
Messages : 2525
Pays : Algérie.
R E L I G I O N : Musulman.

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedSam 21 Aoû 2010, 2:10 am

:mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.miraclesducoran.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedSam 21 Aoû 2010, 2:37 am

islam : crime dhonneur en jordanie 503595
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Goldenlegend
Membre_Actif
Goldenlegend

Date d'inscription : 21/04/2010
Masculin
Messages : 2525
Pays : Algérie.
R E L I G I O N : Musulman.

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedSam 21 Aoû 2010, 2:56 am

Serieusment :mdr: :mdr:

Vous manquez d'arguments a ce point ?? :mdr: :mdr: ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.miraclesducoran.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedSam 21 Aoû 2010, 3:47 am

Tu sais bien que le Saint coran nous laisse sans voix
C'est encore un de ses miracles
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMar 24 Aoû 2010, 4:47 am

Arabie Saoudite - L'oppression sexiste pousse au suicide

Selon l’étude d’une chercheuse de l’université du Roi-Saoud, l’ensemble des restrictions qui pèsent sur le genre féminin amène de nombreuses femmes à vouloir mourir…
Elles sont séparées des hommes, elles n’ont pas le droit de conduire, elles sont soumises à des restrictions en matière de déplacements, de travail et d’études ; bref, les femmes saoudiennes vivent dans un des pays les plus austères au monde. Face à une vie régie par la loi coranique, et à laquelle elles ne peuvent échapper, pour certaines il ne reste qu’une seule issue : mourir.


Comportements violents

Une étude menée auprès de rescapés de suicide par la chercheuse Saloua al-Khatib a montré que sur 100 cas 96 concernaient des femmes. Elle affirme que l’hôpital où elle travaille comme conseillère enregistre en moyenne, chaque mois, 11 tentatives de suicide par celles-ci. « La différenciation faite entre les hommes et les femmes d’une même famille contribue à accroître la pression. Les hommes grandissent dans l’idée qu’ils sont supérieurs et méprisent pour la plupart le genre féminin. Ils développent des comportements violents pour exprimer leur pouvoir sur elles », explique la chercheuse.


Mariages forcés et dépression

Les adolescentes souffrent du manque de communication avec leurs parents. Personne n’écoute leurs problèmes émotionnels, sociaux ou encore liés à l’éducation. Alors, « en consommant, en journée, de petites doses de médicaments, elles lancent à leur manière des appels au secours », continue Saloua al-Khatib. A peine adultes, elle se voient imposer un mari par leur famille, surtout en dehors des grandes villes, et les mariages forcés sont un facteur fréquent de dépression chez les jeunes femmes. Mais les hôpitaux présentent souvent de manière officielle les suicides comme de simples « abus de médicaments ». Ce qui rend difficile l’évaluation exacte du phénomène

http://www.francesoir.fr/divers/arabie-saoudite-loppression-sexiste-pousse-au-suicide
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14804
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMar 24 Aoû 2010, 11:12 am

@Goldenlegend a écrit:
:mdr: :mdr: :mdr:

TU ES LAMENTABLEMENT IGNOBLE Goldenlegend.
TES :mdr: :mdr: :mdr: ME DEGOÛTENT


Revenir en haut Aller en bas
Goldenlegend
Membre_Actif
Goldenlegend

Date d'inscription : 21/04/2010
Masculin
Messages : 2525
Pays : Algérie.
R E L I G I O N : Musulman.

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMar 24 Aoû 2010, 11:42 am

63ans cheers

Revenir en haut Aller en bas
http://www.miraclesducoran.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SPIRITANGEL
Co-Admin
Co-Admin


Date d'inscription : 10/01/2010
Masculin
Messages : 10765
Pays : MONTREAL QUEBEC CANADA
R E L I G I O N : CROYANT DI

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMar 24 Aoû 2010, 2:10 pm

[ C'est encore une des multiples plaies de l'islam

avril 2009 : En mémoire de Doa et de toutes les victimes de "l’honneur familial"

Le 7 avril 2007, Doa Khalil Aswad (parfois aussi retranscrit du Kurde Dua ou Doaa) était lapidée et assassinée par des centaines d’hommes à Bashiqa, au nord de l’Irak. Doa avait 17 ans, et le seul « crime » de cette jeune fille kurde yézidie était d’être amoureuse d’un jeune homme arabe sunnite. Les assassins ayant filmé l’horrible et barbare mise à mort de Doa, et les images terribles ayant circulé dans le monde entier, le meurtre de Doa est devenu un symbole de l’horreur des « crimes d’honneur ».

Si l’assassinat de Doa est devenu célèbre, ce sont, selon l’ONU, 5 000 femmes et jeunes filles qui sont assassinées chaque années « au nom de l’honneur familial ». Il est difficile de connaître le chiffre réel des crimes « d’honneur ». Bien souvent, ces assassinats ont lieu dans des régions où les femmes ne sont pas automatiquement déclarées à leur naissance, et si, parfois, la presse parle d’un de ces meurtres, une grande partie d’entre eux reste inconnus. Il y a aussi les meurtres d’honneur déguisés en suicides ou en accidents, et aussi ces nombreuses femmes poussées au suicide, comme en Turquie ou ailleurs. Enfin, bien au-delà de celles qui sont assassinées « au nom de l’honneur », il y a les millions, voire les dizaines de millions de femmes qui vivent cloîtrées, considérées comme de simples marchandises, et terrorisées par ce principe de « l’honneur familial ». Car comme l’écrit Nazik al-Malaïka en conclusion de son poème « Laver la honte » :

« Nous ne pourrons pétrir le pain qu’avec nos larmes. Nous couperons nos tresses, écorcherons nos mains, Afin que reste pure et blanche la tunique virile.
Ni sourire, ni fête, ni regard : le couteau nous guette dans la main de nos pères, de nos frères. Qui sait, quels déserts, demain, Pour laver la honte,
Nous enseveliraient ? »

Comme pour le 7 avril 2008, nous publions ici une liste de celles (et parfois de ceux) qui sont tombées, victimes du totalitarisme patriarcal de « l’honneur familial », entre le 7 avril 2008 et le 7 avril 2009.

Il ne s’agit que de quelques exemples, ceux dont la presse a parlé, donnant parfois juste un prénom ou juste un âge,… elles sont, si on se base sur les chiffres de l’ONU, treize à être ainsi assassinées chaque jour dans le monde. Tuées pour être amoureuses le plus souvent, ou parce qu’elles sont soupçonnées de l’être, parfois parce qu’elles ont déjà été victimes de viol, ou parce qu’elles voulaient mettre fin à un mariage forcé ou fuir des violences conjugales, parfois pour avoir voulu travailler ou simplement pour être apparues « non conformes » aux normes patriarcales les plus rétrogrades et les plus oppressives. ]

---------------------------------


1 - OUI....j'ai lu un reportage sur le sujet en FEVRIER DERNIER

2 - OU on declarait que les femmes musulmanes sont les plus aptes a se suicider
3 - Et que c'est JUSTEMENT dans les pays islamiques ou se produisent le plus de suicides chez la femme.
4 - Meme les toutes jeunes filles se suicident
5 - C'est une vrai vie d'enfer pour les femmes
6 - Elles ont tellement de restrictions qu'il est normal que celles qui le peuvent s'exilent de leur pays chariatique.
7 - DIEU n'a pas dit de soumettre la femme....c'est ALLAH -LUNE QUI A DIT CA
8 - DIEU n'a pas dit de voiler la femme ....c'est MOHAMET qui a dit ca
9 - 90% des musulmans suivent la charia
10 - DONC le VRAI islam est chariatique
11 - DONC 90% des musulmans sont POUR la lapidation - les meurtres d'honneurs et la loi du talion et du coupage des mains et des pieds etc.
12 - En principe des lois BARBARES qui datent de l'age de pierre.
13 - C'est cela le vrai islam.........


LOGIQUEMENT : SPIRITANGEL islam : crime dhonneur en jordanie 22447

Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14804
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMar 24 Aoû 2010, 8:49 pm

@Goldenlegend a écrit:
63ans cheers


islam : crime dhonneur en jordanie 777312 islam : crime dhonneur en jordanie 777312
Revenir en haut Aller en bas
Goldenlegend
Membre_Actif
Goldenlegend

Date d'inscription : 21/04/2010
Masculin
Messages : 2525
Pays : Algérie.
R E L I G I O N : Musulman.

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMer 25 Aoû 2010, 2:59 am

J'ai juré de ne plus me rabaisser ,je ne le ferai pas . Continuez dans votre sagesse infini ,je ne vous rejoindrai pas .

Revenir en haut Aller en bas
http://www.miraclesducoran.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMer 25 Aoû 2010, 3:03 am

Un écrivain né musulman reconnait que l'islam c'est la culture du sang
-Circoncision des mâles et des femelles
-Sacrifice halal des animaux pour nourir les bons musulmans
-Draps sanglants des mariages montrés sous les you you
-djihad djihad djihad

islam : crime dhonneur en jordanie 41GKM14735L._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Goldenlegend
Membre_Actif
Goldenlegend

Date d'inscription : 21/04/2010
Masculin
Messages : 2525
Pays : Algérie.
R E L I G I O N : Musulman.

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMer 25 Aoû 2010, 3:08 am

J'atteste qu'il n'y a qu'un seul dieu (Allah) et que Mohammed pbsl est sont méssager .

Allah,je suis du nombre des croyants .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.miraclesducoran.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedMer 25 Aoû 2010, 3:41 am

@Goldenlegend a écrit:
J'atteste qu'il n'y a qu'un seul dieu (Allah) et que Mohammed pbsl est sont méssager .

Allah,je suis du nombre des croyants .
Laughing
Dis, je suis plutôt du nombre des crédules.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6989
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

islam : crime dhonneur en jordanie Empty
MessageSujet: Re: islam : crime dhonneur en jordanie   islam : crime dhonneur en jordanie Icon_minipostedDim 25 Sep 2016, 4:27 am

Jordanie : un écrivain assassiné après une caricature jugée offensante pour l'islam
>Faits divers|Victor Fortunato |25 septembre 2016, 10h51 | MAJ : 25 septembre 2016, 12h25|34
islam : crime dhonneur en jordanie 6148635_hattar_1000x625
Nahed Hattar a été assassiné dimanche devant un tribunal d'Amman où il était jugé pour avoir publié une caricature se moquant des djihadistes de Daech. Twitter
Victor Fortunato

Un écrivain jordanien controversé, Nahed Hattar, a été assassiné dimanche devant un tribunal d'Amman, la capitale, où il était jugé pour avoir publié une caricature considérée comme offensante à l'islam, rapporte l'agence officielle Petra. Selon une source des services de sécurité, l'assassin est un habitant d'Amman de 49 ans. Il a tiré trois balles sur Nahed Hattar au moment où ce dernier montait l'escalier du tribunal à Abdali dans le centre d'Amman. Touché à la tête, Nahed Hattar, 56 ans, est décédé à son arrivée à l'hôpital.

Selon des témoins, l'assassin présumé, un homme barbu, portait une thobe (tunique traditionnelle) de couleur grise. Il a tiré sur la victime avant de se rendre aux policiers présents devant le tribunal.


L'écrivain chrétien avait été arrêté le 13 août après avoir publié sur son compte Facebook une caricature se moquant des djihadistes de Daech. Il a été accusé par les autorités d'«incitation aux dissensions confessionnelles» et d'«insulte» à l'égard de l'islam, avant d'être libéré début septembre sous caution. L'islam interdit toute représentation de Dieu. Le procureur général jordanien avait imposé un black-out sur cette affaire.


La caricature illustre la vision du paradis par les djihadistes de Daech. Elle montre l'intérieur d'une tente avec un combattant de Daech couché dans son lit dans les bras de deux femmes. Dieu apparaît furtivement à travers l'ouverture de la tente et demande au djihadiste s'il a besoin de quelque chose. Ce dernier s'adressant à Dieu comme à un serviteur lui répond qu'il aimerait «un verre de vin... et des noix de cajou !». Il ordonne également à Dieu d'emmener quelqu'un pour nettoyer la chambre, avant de lui faire remarquer qu'il devait frapper à la porte avant d'entrer.

islam : crime dhonneur en jordanie 6148685_paradise

La caricature de Nahed Hattar avait été considérée comme offensante à l'islam. (Photo : Capture d'écran Facebook.)

La publication de cette caricature avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux dans différents pays musulmans, mais de très nombreux internautes avaient également pris la défense de l'écrivain jordanien. Il reste que cette violente campagne lancée par les adversaires de Nahed Hattar sur les réseaux sociaux réclamait que soit punie l'«offense» de l'écrivain. Face à cette colère, Nahed Hattar avait rapidement retiré la caricature, dont il n'est pas l'auteur, de son compte. Il expliquait au passage qu'il se moquait uniquement des djihadistes et de leur représentation du Seigneur et du paradis et qu'il n'avait jamais voulu s'en prendre à la personne divine.


Le Premier ministre, Hani al-Malki avait ordonné au ministre de l'Intérieur Salam Hammad, de convoquer l'écrivain et d'engager des procédures judiciaires à son encontre après la publication de cette caricature.

L'horreur en plein jour à Amman

islam : crime dhonneur en jordanie CtLtj2tWEAEQhbF

Sur Twitter, le site du quotidien jordanien Al-Ghad dévoile des photographies de l'assassinat de Nahed Hattar. L'écrivain a été tué en plein jour alors qu'il s'apprêtait à monter les marches du tribunal. Une vision d'horreur pour beaucoup de témoins présents à Amman.
islam : crime dhonneur en jordanie CtLn6BwXEAAi_lW
Un crime jugé «odieux» par le gouvernement

Selon un proche de la victime, la famille compte refuser la dépouille de Nahed Hattar, exigeant au préalable que la lumière soit faite sur son assassinat. Le gouvernement jordanien a dénoncé un «crime odieux» promettant de poursuivre et juger l'assassin. «La loi sera appliquée fermement sur celui qui a commis ce crime et le gouvernement frappera avec une main de fer toute personne qui osera profiter de ce crime pour répandre un discours de la haine», a déclaré le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Information Mohamad Momani.

Les Frères musulmans, la première force d'opposition en Jordanie, et Dar al-Ifta, la plus haute autorité religieuse du pays, ont condamné l'assassinat de Hattar. «La religion musulmane est innocente de ce crime odieux», a indiqué Dar al-Ifta dans un communiqué, appelant les Jordaniens à l'unité et à combattre «le terrorisme et la sédition.


L'assassinat de Nahed Hattar intervient quelques jours après la campagne des élections législatives qui ont confirmé un retour au Parlement des Frères musulmans, dont la coalition électorale a remporté 16 sièges sur 130. Le parti islamiste avait boudé les élections en 2010 et 2013 pour dénoncer des scrutins entachés d'irrégularités et une loi électorale avantageant les candidats des tribus.


La Jordanie est membre actif de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, qui combat Daech en Irak et en Syrie. Le royaume qui craint depuis plusieurs années une contagion de la menace djihadiste sur son territoire, a été le théâtre cet été de deux attentats, l'un contre les services de renseignement (5 morts) et l'autre, revendiqué par Daech, contre les gardes-frontières (7 morts).
 Leparisien.fr avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

islam : crime dhonneur en jordanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Crime écologique au lac de Beaumont-sur-Oise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-