*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Sur la Réincarnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMar 04 Nov 2008, 7:23 am

Bonsoir

Je tient a vous dire que la réincarnation n'est que comte pour enfant.
J'affirme que l'on ne se réincarnent pas soit en Humain ou en Animal, cela est totalement faux je combattrais ce principe, je ne suis pas normand pour Rien, il est dit dans le livre et d'ailleurs dans les Eglise et autres que << TU EST NEE POUSSIERE TU REDEVIENDRA POUSSIERE, J'n ait pour preuve que mon oncle a été incinérée ce matin j'était présent a la cérémonie a l'Eglise, car j'aimais cette oncle, mon Père aussi est décède et lui est enterré, sachez une chose je ne vais jamais dans une église pour rien , je n'y vais que pour un mariage, naissance, décès, baptême. pour rendre hommage a ceux que j'aime. Et priz Dieu pour qui les gardent en lui.
Mais cela de la réincarnation ne m'en parlez pas, c'est une des pire choses que j'ai lue et entendue par ci - par - là.
Excusez si je suis direct je suis comme cela j'aime parlez ouvertement direct pas la peine de tergiverser sur ceci ou cela.j'ai la réponse je dit ma pensée, je n'est pas la réponse je m'abstint ou je demande plus d'arguments.
voilà cela dit. ceux qui mon connue sur l'autre Forum connaissent ma façon de parlez VRAI.
Merci
a+
G
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19546
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedSam 08 Nov 2008, 7:53 pm


Réincarnation, résurrection...


La différence essentielle, finalement, ce n'est pas la RÉSURRECTION, mais plutôt le PURGATOIRE qui remplace, dans le catholicisme, la réincarnation.

En effet, puisque cette religion issue du Christ croit en LA PERMANENCE ETERNELLE DE NOTRE ÊTRE (ce qui signifie que, créé une fois, nous reverrons tous ceux que nous aimons après la mort), les catholiques pensent que s'ils leur restent quelque chose à purifier dans le sens de l'HUMILITE (donc de l'amour) après la mort, ils ont un temps pour cela.

Puis ils entrent dans la Vision, face à face, de la personne infinie d'un Dieu aimant...


- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Sur la Réincarnation Report11.
- Sur la Réincarnation Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 09 Nov 2008, 5:05 am

Le Purgatoire de Dante (comme dans la divine comédie)

je réitère ma réponse je ne cois pas a la réincarnation.

a+
G
Revenir en haut Aller en bas
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedSam 29 Nov 2008, 9:44 am

Citation :
je réitère ma réponse je ne crois pas a la réincarnation.
Moi non plus, je crois pas à la réincarnation, mais avec les voeux que j'ai pris avec mes préceptes bouddhistes, il y a de très grandes chances que je me réincarne . . .
Mais un petit séjours dans un paradis chrétien ou autre pendant quelques "kalpas" , je ne suis pas contre non plus . . .
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedSam 29 Nov 2008, 10:45 pm

wonchongII bonjour.

Comment peut - on croire a la réincarnation?
Vous me dite par le bouddhisme. Je ne vais pas discuter plus que ça.
en, quoi voulez être réincarner?

le paradis chrétien pourquoi pas? mais ou est ce paradis selon vous?
et dans la religion bouddhiste qu'enseigne - t - elle dans ce domaine de réincarnation et Paradis Céleste?
a+
G
Revenir en haut Aller en bas
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 30 Nov 2008, 12:36 am

Gilbert76600 a écrit:
wonchongII bonjour.

Comment peut - on croire a la réincarnation?
Vous me dite par le bouddhisme. Je ne vais pas discuter plus que ça.
en, quoi voulez être réincarner?

le paradis chrétien pourquoi pas? mais ou est ce paradis selon vous?
et dans la religion bouddhiste qu'enseigne - t - elle dans ce domaine de réincarnation et Paradis Céleste?
a+
G
J'ai déja donné la compréhension possible de ce qu'est la "réincarnation" ou "renaissance" ici sur un autre post . . .
Tout comme j'ai fait aussi remarquer qu'ultimement il n'y a pas de réincarnation, le Bouddha historique n'a jamais enseigné la croyance en la réincarnation, c'est exactement l'inverse, de par ce qu'il a atteint et réalisé, il donne la possibilité par le cheminement d'une voie, d'une pratique "la voie du milieu" de se libérer , s'émanciper de toutes croyances ( dont celle de la réincarnation) et vues fausses ou erronées . . .
Cela est atteint et réalisé sous le terme de "nirvana" dans le bouddhisme qui signifie fin du "samsara" , fin de l'enchainement des naissances et des morts . . .Et donc fin des renaissances et réincarnations , tout autant que lorsqu'on atteint a ce "nirvana" la "croyance" en cela disparait de même . . .
Mais l'Ultime comme l'absolue n'est pas le "relatif", le "conventionnel", nous ne vivons pas en tant qu'être humain incarné imparfait dans l'absolue, la "renaissance" tout autant que la "réincarnation" , qu'on l'appelle ainsi ou autrement comme dit nicodème en parlant de "purgatoire" dans les vues conceptuelles chrétiennes ou encore moins "heureux" en parlant "d'enfers" ne change rien à cela . . .
Dans le bouddhisme "mahayana" les voeux de "boddhisattva" consiste sur ce chemin de la "voie du milieu" à revenir pour aider ses semblables , il ne s'agit pas ici d'ultime , ce n'est pas la fin du "samsara" , de libération complète au "paradis éternel" ou au "pari nirvana" pour prendre une terminologie bouddhiste, mais assez semblable en fait je pense à faire sa "B.A" ( bonne action) dans le christianisme, c'est penser aux autres avant de penser à son propre salut, faire passer les autres avant soi, ce qui englobe les vertues, les oeuvres vertueuses, les actes méritoires ect . . .
Pour moi, le paradis chrétien, la vie éternelle n'est pas différente de "pari nirvana" et "vie éternelle" ou "pari nirvana" ne sont que des mots, chacun y met à tord ou a raison quelquechose dessus de plus ou moins vrai, de plus ou moins faux . . .
Tout comme dans l'Absolu, il n'y a ni vrai ni faux, ni absence de vrai, ni absence de faux, de même pour le bien et le mal . . .
La Vérité qui est "perfection" n'est plus piégé, est libre, émancipé de toutes opinions, discriminations, vues fausses ou erronées, elle est simplement lumière et clarté, ce qui est tel que cela est , ni plus, ni moins . . .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 30 Nov 2008, 1:05 am

wonchongII.
.
Bien cette question mérite une réel pensée entre - nous, donc votre réponse et correct a ma (conviction), au moins nous sommes d'accord, sur ce point de vue. Du moins sur le contenu de votre réponse bien entendu.

Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère le bouddhisme pour moi ce n'est qu'une cause au naturel.

je n'est rien contre mais le fond de moi me dit de m'écarter de ce genre de manifestation, sagesse oui d'accord, quant au reste je suis sceptique sur beaucoup de points, mais je ne vous blâme pas au contraire libre a vous de pensée Bouddhisme.
a chacun sa façon de pensé en un Dieu seul.
Bien a vous
GILBERT
Revenir en haut Aller en bas
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 30 Nov 2008, 3:37 am

Citation :
a chacun sa façon de pensé en un Dieu seul.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dieu
Dieu n'est pas Dieu, il n'y a que Dieu qui connait Dieu
Bouddha n'est pas Bouddha, il n'y a que Bouddha qui connait Bouddha
Bouddha n'est pas Dieu
Dieu n'est pas Bouddha
Citation :
Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère le bouddhisme pour moi ce n'est qu'une cause au naturel.
Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère le christianisme pour moi ce n'est qu'une cause au naturel . . .

Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère le l'Islam pour moi ce n'est qu'une cause au naturel . . .

Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère le judaïsme pour moi ce n'est qu'une cause au naturel . . .

Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère l'hindouisme pour moi ce n'est qu'une cause au naturel . . .

De même;
Il faut que je vous dise que je n'apprécie guère le bouddhisme pour moi ce n'est qu'une cause au naturel . . .

Mais en fait, j'apprécie toutes ces choses pour ce qu'elles sont, et bien sûr, si je les connais mal, je les apprécie mal . . . Laughing
Je pense apprécier actuellement assez bien le christianisme ( je suis de culture chrétienne , baptisé ect . . .)
Je pense apprécier actuellement assez bien le bouddhisme ( j'ai reçu les éléments me permettant de bien apprécier le bouddhisme ). . .
L'essentiel dans la vie n'est-il pas de savoir bien apprécier les choses et surtout la vie?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 07 Déc 2008, 7:03 am

Bonsoir wonchongII

Sur le Bouddhisme. (Voici ce j’en pense après maintes réflexions) d'après les lectures des posts sur ce sujet.


Je pense qu’au début, le bouddhisme est plutôt une philosophie qui recherche une solution au problème de l'existence au sein de l'univers et une sagesse, une éthique passant par la renonciation et la recherche du salut. ceci dit!


Donc voici mon raisonnement Le But du Bouddhisme est- il de sortir du cycle des réincarnations subies par l'homme du fait de son ignorance de l'homme et du poids de ses actes (suis – je dans le vraie) ? Donc si je suis mon raisonnement il en ressort que avec la suppression du désir tentateur et en recevant l'illumination parfaite si je puis dire ainsi, on peut atteindre le Nirvana (délivrance totale et vérité absolue) et finir par devenir Bouddha (l'éveil, état de sainteté) ?

De ce faite pour le bouddhisme:(il n’existe ni âme éternelle, ni Dieu, ni dieux créateurs). L'absence de divinité n’est - il pas un postulat, mais la conséquence du principe de la production conditionnée : << rien n'est sans cause et rien n'est sa propre cause >>. Le bouddhisme peut donc être considéré, de ce point de vue-là, comme une philosophie athée ?
les questions que je pose sont - elle dans le bon environnement, de la croyance.
Notez que je ne fait que de poser des questions, rien n'est agressifs dans ses questions du moins je l'espère.

est - ce que mon raisonnement est dans le bon sens du terme ou faut -il que j'approfondisse le sujet ?

a+
G
Revenir en haut Aller en bas
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 07 Déc 2008, 8:44 pm

Je n'ai pas de réponses toutes faites la dessus . . .
Question de concepts, de clarté d'esprit . . .
Lorsque quelqu'un posait une question au Bouddha historique ou lui demandait un conseil, il répondait avec la clarté d'esprit, l'omniscience, et la justesse de l'Etre Eveillé, cela du fait qu'il était en parfaite adéquation avec la situation du moment, de la situation présent, du "ce qui est tel que cela est" en percevant globalement et très clairement la question posée, pourquoi cette question était posée, ce qui avait amené le questionneur à poser cette question en même temps qu'il perçevait très clairement la pensée du questionneur ainsi que son "karma" . . .
Au nirvana, la vérité est au dela de la forme, des mots et des apparences, le Bouddha dans ce sens ne répondait pas en fonction des mots prononcés par le questionneur mais en fonction de la problématique du questionneur , de ses blocages , de son ignorance et répondait en fonction de cela pour éclairer le questionneur sur son chemin, vers sa libération, le nirvana . . .
Mais celui-ci ne peut pas faire le chemin à la place du questionneur . . .
C'est pourquoi il est dit dans le bouddhisme que chacun est son propre refuge, chacun est déjà potentiellement un bouddha , personne ne peut réaliser à sa place . . .
Bouddha disait ainsi de ne pas croire en ce qu'il dit . . .
Mais cela n'empèche pas de savoir l'écouter . . .
Sur le bouddhisme et le christianisme . . .
http://www.buddhaline.net/spip.php?article103
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Charles-Edouard
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 12/12/2008
Messages : 26
Pays : Paris, Lille, Bretagne
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMer 28 Jan 2009, 3:13 am

la reincarnation n'est qu'un tour de plus du Malin!
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMer 28 Jan 2009, 9:58 am

Charles-Edouard Bonsoir.


Tout a fait d'accord avec vous, la réincarnation n'est qu'une duperie.
a+
G
Revenir en haut Aller en bas
Nicodème
FONDATEUR
FONDATEUR
Nicodème

Date d'inscription : 28/05/2008
Masculin
Messages : 19546
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMer 28 Jan 2009, 4:03 pm

En tant que chrétien je ne crois pas non plus en la réincarnation voici une vidéo très intéressante :



- Pour me contacter, clic sur CONTACT au bas du forum, indiquer votre pseudo,
- Vos messages doivent être en taille minuscule et de couleur noir en majorité,
- La couleur rouge est destiné uniquement à la modération,
- Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables,

- Si un message ne respecte pas la "charte" du forum, merci de cliquer sur  Sur la Réincarnation Report11.
- Sur la Réincarnation Faire_11
Revenir en haut Aller en bas
http://jesusvraidieu.skyrock.com
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedSam 31 Jan 2009, 1:17 pm

@Charles-Edouard a écrit:
la reincarnation n'est qu'un tour de plus du Malin!
Lorsque quelquechose dérange ou ne rentre pas dans sa forme de croyance correspondant à sa chapelle , on diabolise . . . Laughing
Heureusement que le bouddhisme commence à bien s'implanter en occident pour éviter un retour obscurantiste et moyennageux digne des périodes les plus sombre de notre histoire avec l'inquisition et ses procès branquiniolesques, honteux et diaboliques d'un autre âge dont l'humanité d'aujoud'hui se passerait très bien pour son avenir aussi bien terrestre que céleste . . .
Le "Malin", tu te le met où je pense" , si tu n'y arrive pas je connais un excellent maître bouddhiste réincarné qui peut t'exorciser de ton "Malin" en douceur et sans brutalité . . . Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedSam 31 Jan 2009, 1:59 pm

@Gilbert a écrit:
Bonsoir wonchongII

Sur le Bouddhisme. (Voici ce j’en pense après maintes réflexions) d'après les lectures des posts sur ce sujet.


Je pense qu’au début, le bouddhisme est plutôt une philosophie qui recherche une solution au problème de l'existence au sein de l'univers et une sagesse, une éthique passant par la renonciation et la recherche du salut. ceci dit!


Donc voici mon raisonnement Le But du Bouddhisme est- il de sortir du cycle des réincarnations subies par l'homme du fait de son ignorance de l'homme et du poids de ses actes (suis – je dans le vraie) ? Donc si je suis mon raisonnement il en ressort que avec la suppression du désir tentateur et en recevant l'illumination parfaite si je puis dire ainsi, on peut atteindre le Nirvana (délivrance totale et vérité absolue) et finir par devenir Bouddha (l'éveil, état de sainteté) ?

De ce faite pour le bouddhisme:(il n’existe ni âme éternelle, ni Dieu, ni dieux créateurs). L'absence de divinité n’est - il pas un postulat, mais la conséquence du principe de la production conditionnée : << rien n'est sans cause et rien n'est sa propre cause >>. Le bouddhisme peut donc être considéré, de ce point de vue-là, comme une philosophie athée ?
les questions que je pose sont - elle dans le bon environnement, de la croyance.
Notez que je ne fait que de poser des questions, rien n'est agressifs dans ses questions du moins je l'espère.

est - ce que mon raisonnement est dans le bon sens du terme ou faut -il que j'approfondisse le sujet ?

a+
G
Le bouddhisme peut-être vu effectivement comme une philosophie athée ou encore une science de l'esprit , mais c'est à mon avis des définitions très restrictives, si un bouddha peut être vu comme un être humain ayant atteint ou réalisé la bouddhéité, il peut être considéré comme un "saint" . . .
Ce qui est déja ambigue avec l'idée que l'on se fait de l'athéisme pour ce qui concerne la philosophie athée bouddhiste. . .
Mais un saint ou l'état de sainteté n'est pas l'absolu, et l'absolu dans le bouddhisme n'est pas nommé "Dieu" mais "Bouddha" ( avec une majuscule).
Mais c'est juste conventionnel, relatif , l'Absolu est avant toute chose, objet, sujet, matière, énergie, esprit . . .
Aussi bien sûr l'Absolu n'est pas plus bouddhiste que chrétien , juif, hindouiste ou autre . . .L'Absolu c'est l'Absolu . . .
Wink
L'Ultime dans le bouddhisme n'est pas un Dieu en tant que Cause créatrice première, ( Dieu créateur) , mais Dieu ou mêmes les Dieux sont abordés dans un sûtra très important du bouddhisme mahayana ( Sûtra du lotus) mais d'une manière allégorique . . .
Un point qui me semble important entre bouddhisme et christianisme est que l'Amour ( Amour inconditionnel avec une majuscule) n'est pas étrangé à ce qu'on entends par éveil ou illumination dans le bouddhisme, aussi si l'on exclu ce coté "cosmologique" de Dieu en tant que cause créatrice de l'univers et que ce Dieu est exclusivement "Amour" comme il se dit dans le christianisme ( il se dit bien "Dieu est Amour" . . ) , alors on peut considérer que les bouddhas en sont des émanations . . . Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedDim 15 Fév 2009, 8:46 pm

@Gilbert a écrit:
Bonsoir wonchongII

Sur le Bouddhisme. (Voici ce j’en pense après maintes réflexions) d'après les lectures des posts sur ce sujet.


Je pense qu’au début, le bouddhisme est plutôt une philosophie qui recherche une solution au problème de l'existence au sein de l'univers et une sagesse, une éthique passant par la renonciation et la recherche du salut. ceci dit!


Donc voici mon raisonnement Le But du Bouddhisme est- il de sortir du cycle des réincarnations subies par l'homme du fait de son ignorance de l'homme et du poids de ses actes (suis – je dans le vraie) ? Donc si je suis mon raisonnement il en ressort que avec la suppression du désir tentateur et en recevant l'illumination parfaite si je puis dire ainsi, on peut atteindre le Nirvana (délivrance totale et vérité absolue) et finir par devenir Bouddha (l'éveil, état de sainteté) ?

De ce faite pour le bouddhisme:(il n’existe ni âme éternelle, ni Dieu, ni dieux créateurs). L'absence de divinité n’est - il pas un postulat, mais la conséquence du principe de la production conditionnée : << rien n'est sans cause et rien n'est sa propre cause >>. Le bouddhisme peut donc être considéré, de ce point de vue-là, comme une philosophie athée ?
les questions que je pose sont - elle dans le bon environnement, de la croyance.
Notez que je ne fait que de poser des questions, rien n'est agressifs dans ses questions du moins je l'espère.

est - ce que mon raisonnement est dans le bon sens du terme ou faut -il que j'approfondisse le sujet ?

a+
G
Effectivement, pour que ton raisonnement soit dans le bon sens du terme, cela demanderait à être approfondis , sinon cela dérive assez rapidement à la caricature . . . Wink
Un point qui me vient à l'esprit sur la difficulté d'approche compréhensible de l'absolu entre la philosophie orientale et la philosophie occidentale est que les philosophies orientales avec l'hindouisme, le bouddhisme ect . . .Se base plus sur une conception du temps cyclique alors que l'occident a plus une conception du temps linéaire , aussi les concepts pour aborder l'absolu en occident ( culture judéo-chrétienne) s'adapte mieux avec le principe d'un "début absolu" , donc d'un commencement , d'une création originelle ( Dieu créateur) , alors que la philosophie orientale avec les concepts cycliques du temps s'aborde plus facilement avec la loi de causalité ( enchainement des causes et des effets sans début ni fin) ce qui est appelé "samsara" dans le bouddhisme et la fin de cet enchainement est nommé "nirvana", fin du cycle "naissance-renaissance" . . ., l'approche et la compréhension de cela en détail et de manière très profonde s'aborde avec les textes bouddhistes qui sont au moins aussi volumineux que la Bible, la Torah et le Coran réunis . . .
Surtout pour ce qui concerne ce qu'on entend par "vacuité " dans le bouddhisme . . .
Une approche très brève et schématique sur ce que veut dire ce mot "vacuité" qui est souvent encore très étrange et incompréhensible pour un occidental .
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9A%C5%ABnyat%C4%81

Ou une approche plus compréhensible à l'occidental ( philosophie spiritualiste). . .
http://sergecar.club.fr/cours/exist2.htm#Eveil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 1:23 am

Bonjour wonchongII.

Oui exact je vais approfondir le sujet, tes commentaires sont très bien explicite cela mérite réponse a tes questions je le ferais après le travail que je fait sur les Apocryphes et autres comme tu voie je ne chôme pas.
N'inquiète pas je te répondrez aussitôt que j'aurais un petit moment, je ne vais pas t'oublier.
a+
G
Revenir en haut Aller en bas
Teyla
Catholique
Catholique
Teyla

Date d'inscription : 14/02/2009
Féminin
Messages : 143
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 3:18 am

Bonjour wonchongII. J'espère que Gilbert ne m'en voudra pas de m'immiscer dans votre conversation pirat ! Je ne crois pas non plus à la réincarnation. Et j'espère aussi que vous me permettrez ces quelques remarques.
Citation :
Tout comme j'ai fait aussi remarquer qu'ultimement il n'y a pas de réincarnation, le Bouddha historique n'a jamais enseigné la croyance en la réincarnation, c'est exactement l'inverse, de par ce qu'il a atteint et réalisé, il donne la possibilité par le cheminement d'une voie, d'une pratique "la voie du milieu" de se libérer , s'émanciper de toutes croyances ( dont celle de la réincarnation) et vues fausses ou erronées . . .
Je pensais justement que l'enseignement de Bouddha visait à se libérer, comme vous le dites, des vues fausses ou erronées, mais il me semble qu'il enseigne justement qu'en faisant cela on peut se libérer du cycle des réincarnations. Or vous dites que le bouddha historique ne croyait pas à la réincarnation, et cela m'étonne un peu.
Citation :
Mais l'Ultime comme l'absolue n'est pas le "relatif", le "conventionnel", nous ne vivons pas en tant qu'être humain incarné imparfait dans l'absolue, la "renaissance" tout autant que la "réincarnation" , qu'on l'appelle ainsi ou autrement comme dit nicodème en parlant de "purgatoire" dans les vues conceptuelles chrétiennes ou encore moins "heureux" en parlant "d'enfers" ne change rien à cela . . .
Je ne comprend absolument pas ce passage, pourriez-vous me l'expliquer ? Si vous avez le temps bien sûr.
Citation :
Pour moi, le paradis chrétien, la vie éternelle n'est pas différente de "pari nirvana" et "vie éternelle" ou "pari nirvana" ne sont que des mots, chacun y met à tord ou a raison quelquechose dessus de plus ou moins vrai, de plus ou moins faux . . .
Je n'ai pas tout à fait le même avis que vous Razz , et ils me semblent au contraire assez différents. Mais je ne suis pas une experte, et j'espère ne pas dire trop de bêtises, mes seules références étant mes anciens cours de philo, internet et un petit livre sur le bouddhisme. Mon professeur de philo nous avait dit que le nirvana (qui signifie "non-souffle" ou "non-être" selon lui), c'est en quelque sorte une "suppression" de la personne, dans le sens où "tout se fond dans tout". Alors que le paradis chrétien, c'est plus un face à face de la personne avec Dieu, une rencontre entre la créature et le créateur, sans fusion entre Dieu et la personne. D'ailleurs, c'est aussi une différence fondamentale entre la vie éternelle bouddhique et le paradis chrétien : dans le bouddhisme, il n'y a pas de Dieu créateur, alors que dans le christianisme...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org/index.php
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 7:13 am

@Teyla a écrit:
Bonjour wonchongII. J'espère que Gilbert ne m'en voudra pas de m'immiscer dans votre conversation pirat ! Je ne crois pas non plus à la réincarnation. Et j'espère aussi que vous me permettrez ces quelques remarques.
Citation :
Tout comme j'ai fait aussi remarquer qu'ultimement il n'y a pas de réincarnation, le Bouddha historique n'a jamais enseigné la croyance en la réincarnation, c'est exactement l'inverse, de par ce qu'il a atteint et réalisé, il donne la possibilité par le cheminement d'une voie, d'une pratique "la voie du milieu" de se libérer , s'émanciper de toutes croyances ( dont celle de la réincarnation) et vues fausses ou erronées . . .
Je pensais justement que l'enseignement de Bouddha visait à se libérer, comme vous le dites, des vues fausses ou erronées, mais il me semble qu'il enseigne justement qu'en faisant cela on peut se libérer du cycle des réincarnations. Or vous dites que le bouddha historique ne croyait pas à la réincarnation, et cela m'étonne un peu.
Citation :
Mais l'Ultime comme l'absolue n'est pas le "relatif", le "conventionnel", nous ne vivons pas en tant qu'être humain incarné imparfait dans l'absolue, la "renaissance" tout autant que la "réincarnation" , qu'on l'appelle ainsi ou autrement comme dit nicodème en parlant de "purgatoire" dans les vues conceptuelles chrétiennes ou encore moins "heureux" en parlant "d'enfers" ne change rien à cela . . .
Je ne comprend absolument pas ce passage, pourriez-vous me l'expliquer ? Si vous avez le temps bien sûr.
Citation :
Pour moi, le paradis chrétien, la vie éternelle n'est pas différente de "pari nirvana" et "vie éternelle" ou "pari nirvana" ne sont que des mots, chacun y met à tord ou a raison quelquechose dessus de plus ou moins vrai, de plus ou moins faux . . .
Je n'ai pas tout à fait le même avis que vous Razz , et ils me semblent au contraire assez différents. Mais je ne suis pas une experte, et j'espère ne pas dire trop de bêtises, mes seules références étant mes anciens cours de philo, internet et un petit livre sur le bouddhisme. Mon professeur de philo nous avait dit que le nirvana (qui signifie "non-souffle" ou "non-être" selon lui), c'est en quelque sorte une "suppression" de la personne, dans le sens où "tout se fond dans tout". Alors que le paradis chrétien, c'est plus un face à face de la personne avec Dieu, une rencontre entre la créature et le créateur, sans fusion entre Dieu et la personne. D'ailleurs, c'est aussi une différence fondamentale entre la vie éternelle bouddhique et le paradis chrétien : dans le bouddhisme, il n'y a pas de Dieu créateur, alors que dans le christianisme...
Lorsque je dis que "le bouddha historique ne croyait pas à la réincarnation", c'est dans le sens où la "bouddhéité parfaite" libère de toute croyance, en tant qu'être "omniscient" , un bouddha parfait ne croit à rien, il sait . . .
Dans ce sens un bouddha ne croit pas plus à la réincarnation qu'autre chose . . .
C'est aussi une manière de voir ou d'approche différente avec l'approche de l'absolu dans notre culture judéo-chrétienne où la "foi" est indissociable apparemment de l'approche de l'absolu chez nous ( foi en Dieu. . .Acte de foi ect . . .).
Cela ne veut pas dire non plus que la foi soit absente ou rejeté dans le bouddhisme, mais c'est abordé différemment . . .
C'est ce qu'on entend je pense par "réalité ultime", ou "cognition valide du réel" . . .Décrit en tant "qu'éveil complet insurpassable de Bouddha" suite à son expérience d'illumination sous l'arbre de "boddhie" . . .
Mais là je parle d'ultime, d'absolu du point de vue bouddhiste ( vacuité bouddhiste). . .
Il y a l'absolu et le relatif . . .
Du point de vue relatif, la renaissance ( plus que réincarnation qui est plus une vue hindouiste que bouddhiste) a une certaine réalité relative . . .Qui s'explique par la loi de causalité . . .Et ce n'est pas si "fictif" que cela même si ce n'est que relatif . . .
Que l'on croit ou non à la renaissance ou réincarnation, ne change rien au fait que nombre de personnes ont des expériences de réminicences de vie antérieure, et pas seulement chez les bouddhistes, le Dalaï Lama ou le tulku tibétain . . .

Citation :
Mon professeur de philo nous avait dit que le nirvana (qui signifie "non-souffle" ou "non-être" selon lui), c'est en quelque sorte une "suppression" de la personne, dans le sens où "tout se fond dans tout". Alors que le paradis chrétien, c'est plus un face à face de la personne avec Dieu, une rencontre entre la créature et le créateur, sans fusion entre Dieu et la personne. D'ailleurs, c'est aussi une différence fondamentale entre la vie éternelle bouddhique et le paradis chrétien : dans le bouddhisme, il n'y a pas de Dieu créateur, alors que dans le christianisme..

La définition de nirvana d'après mon maître bouddhiste est;
"Extinction du cycle de la naissance et de la mort, parfaite quiétude, royaume suprême . . .".
Mon maître bouddhiste qui à priorie a atteint et réalisé nirvana , respire toujours Laughing ( a toujours du soufle Laughing ) et lorsque ce maître donne des enseignements où partage des activités ou se relationne avec d'autres , il est toujours une personne ( il y a confusion ici entre personne au sens "égotique "du terme . . .Personnalité égotique humaine, et individualité ( chacun est unique) qui en tant qu'être dit "éveillé" dans le bouddhisme n'a plus d'égo . . .

Ultimement, il n'y a pas effectivement de "Dieu créateur" dans le bouddhisme mais "Dieu" voir les "Dieux" sont abordés d'une manière allégorique dans un "sûtra" important du bouddhisme mahayana le "sûtra du lotus" et ont aussi une existence relative comme la renaissance ou la réincarnation . . .Tout comme les paradis et les enfers, qu'ils soient chrétiens ou pas . . .Rolling Eyes


Dernière édition par wonchongII le Lun 16 Fév 2009, 7:43 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 7:29 am

wonchongII Bonsoir.

j'ai fait des recherches au sujet du Nirvana et j'ai trouver ceci:

<< Le terme de Nirvana et le concept qui s’y rapporte apparaissent dans les premiers textes canoniques, c'est-à-dire presque dès les origines du bouddhisme.

Le Nirvana dans la conception bouddhiste représente une sorte de but ultime. Ce n’est absolument pas la mort (même au contraire) mais il pourrait correspondre plutôt à un aboutissement survenant à la suite de l’anéantissement du désir, l’anéantissement de la haine, l’anéantissement de l’égarement >>

Qu'en pense - tu?
a+
G
Revenir en haut Aller en bas
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 8:05 am

@Gilbert a écrit:
wonchongII Bonsoir.

j'ai fait des recherches au sujet du Nirvana et j'ai trouver ceci:

<< Le terme de Nirvana et le concept qui s’y rapporte apparaissent dans les premiers textes canoniques, c'est-à-dire presque dès les origines du bouddhisme.

Le Nirvana dans la conception bouddhiste représente une sorte de but ultime. Ce n’est absolument pas la mort (même au contraire) mais il pourrait correspondre plutôt à un aboutissement survenant à la suite de l’anéantissement du désir, l’anéantissement de la haine, l’anéantissement de l’égarement >>

Qu'en pense - tu?
a+
G
ça me parait assez juste . . .
Bien que "l’anéantissement du désir" peut prêter aussi à confusion d'un point de vue psychologique . . .Supprimer le désir peut être vu à bon escient comme négatif, nihiliste, voir mortifère ( le refoulement du désir est bien vu en psychanalyse comme source de beaucoup de dégats et de souffrances) . . .
Et le bouddhisme à l'origine concerne la souffrance ( Dukkha). . .( 4 nobles vérités).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_nobles_v%C3%A9rit%C3%A9s
Fondamentalement je pense que la suppression du désir concernant nirvana dans le bouddhisme est aussi bien d'être libre du désir d'exister que du désir de non-existence . . .Au dela de l'être et du non être . . .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 8:29 am

Wonchong II

Bien on peut être d'accord sur cette question je pense.

Quant a la fin de ton texte ci - dessous, mérite une bonne notion a être étudier je vais voir ce que je peut faire


<<Fondamentalement je pense que la suppression du désir concernant nirvana dans le bouddhisme est aussi bien d'être libre du désir d'exister que du désir de non-existence . . .Au dela de l'être et du non être . . . >>

a+
G
Revenir en haut Aller en bas
Teyla
Catholique
Catholique
Teyla

Date d'inscription : 14/02/2009
Féminin
Messages : 143
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 10:37 am

Bonsoir !
Citation :
en tant qu'être "omniscient" , un bouddha parfait ne croit à rien, il sait . . .Dans ce sens un bouddha ne croit pas plus à la réincarnation qu'autre chose . . .
Il ne doit pas y avoir des masses de bouddha parfaits en ce monde ! Mais je comprend désormais ce que vous avez voulu dire.
Citation :
Du point de vue relatif, la renaissance ( plus que réincarnation qui est plus une vue hindouiste que bouddhiste)
Je ne saisis pas bien la différence entre les deux termes. Au niveau pratique, qu'est-ce que ça change ? Et comme le bouddhisme plonge ses racines dans l'hindouisme...
Citation :
Que l'on croit ou non à la renaissance ou réincarnation, ne change rien au fait que nombre de personnes ont des expériences de réminicences de vie antérieure
Par exemple ?

Merci pour vos autres explications.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org/index.php
Gilbert
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 03/11/2008
Masculin
Messages : 2657
Pays : Le Havre

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 10:55 am

Bonsoir Teyla.

Je voudrais ajouter un mot a la réincarnation si tu permet.

Je ne croit pas du tout a ce genre de manigance pour moi la réincarnation et de Pur invention, je ne sait si tu lis ou tu t'intéresse a la Philosophie, mais un Philosophe comme Spinoza, Lui <<dit que quand on est mort, on redevient Nature >< Car pour Spinoza nous Sommes Nature, et bien d'autres aussi Pascal en autres Descartes mon Grand Ami.

Oui pour en revenir a cette supercherie qui est souvent citée dans divers ouvrages le mensonge et Roi..

Il est dit << Tu est Né poussière tu redeviendras Poussière >>...

Pour Moi cette phrase et dite et suffit simplement a comprendre que la réincarnation n'est pas a l'ordre du Jour si je puis dire ainsi.

Spinoza Dit Nature en entendent Nature on Pense Evidement Poussière pour celui qui sait lire entrent les lignes.
Voilà mon point de vue.
a+
G
Revenir en haut Aller en bas
Teyla
Catholique
Catholique
Teyla

Date d'inscription : 14/02/2009
Féminin
Messages : 143
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedLun 16 Fév 2009, 7:58 pm

Bonjour Gilbert.

Je ne crois certes pas à la réincarnation, mais pas tellement parce que je trouve cette idée absurde (après tout, Platon avec sa métempsychose c'est un peu ça !). C'est plus qu'en catholique convaincue, je ne peux pas croire à la fois en la "renaissance" et en la résurrection parce que les deux sont contradictoires.
Par contre, qu'ont donc dit Descartes et Pascal sur le sujet ?

Sinon, vous citez Spinoza, mais je dois dire que je ne suis pas tellement d'accord avec lui. Si je ne me trompe pas, il est plutôt panthéiste («Deus sive Natura» : «Dieu, c'est-à-dire la Nature») ?

Citation :
Il est dit << Tu est Né poussière tu redeviendras Poussière >>...Pour Moi cette phrase et dite et suffit simplement a comprendre que la réincarnation n'est pas a l'ordre du Jour si je puis dire ainsi.
C'est dans la Genèse non ? En tout cas, voilà une formule qui évite de prendre la grosse tête
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org/index.php
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMar 17 Fév 2009, 1:17 am

@Teyla a écrit:
Bonjour Gilbert.

Je ne crois certes pas à la réincarnation, mais pas tellement parce que je trouve cette idée absurde (après tout, Platon avec sa métempsychose c'est un peu ça !). C'est plus qu'en catholique convaincue, je ne peux pas croire à la fois en la "renaissance" et en la résurrection parce que les deux sont contradictoires. Par contre, qu'ont donc dit Descartes et Pascal sur le sujet ?

Sinon, vous citez Spinoza, mais je dois dire que je ne suis pas tellement d'accord avec lui. Si je ne me trompe pas, il est plutôt panthéiste («Deus sive Natura» : «Dieu, c'est-à-dire la Nature») ?

Citation :
Il est dit << Tu est Né poussière tu redeviendras Poussière >>...Pour Moi cette phrase et dite et suffit simplement a comprendre que la réincarnation n'est pas a l'ordre du Jour si je puis dire ainsi.
C'est dans la Genèse non ? En tout cas, voilà une formule qui évite de prendre la grosse tête
"Karma" dans le bouddhisme signifie l'ensemble des causes et des effets qui se perpétuent d'une renaissance ( ou réincarnation) à l'autre et dont tout phénomène est issu.
"résurection" est à priorie absent du bouddhisme mais à mon avis, je pense qu'il y a une certaine "similarité" avec ce qu'on entend par "illumination" dans le bouddhisme . . .C'est a approfondir , ce n'est qu'une vue personnelle . . .
Cela suppose que d'un point de vue mystique ou ésotérique , la mort n'est qu'une apparence , une illusion . . .
Mais d'un autre point de vue comme dit précédemment , la mort est bien aussi une réalité avec le << Tu est Né poussière tu redeviendras Poussière >>...C'est évident . . .
http://christianisme.homily-service.net/bouddha_christ.html
La "transfiguration" dans le christianisme est aussi à mettre en parrallèle avec cette "illumination bouddhiste" , mais il est évident aussi qu'à vouloir trop comparer, on s'égare . . .L'incomparable ne peut être comparé . . . Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Teyla
Catholique
Catholique
Teyla

Date d'inscription : 14/02/2009
Féminin
Messages : 143
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMar 17 Fév 2009, 1:57 am

Bonjour wonchongII :-)
Citation :
"Karma" dans le bouddhisme signifie l'ensemble des causes et des effets qui se perpétuent d'une renaissance ( ou réincarnation) à l'autre et dont tout phénomène est issu.
Voilà ce que j'ai pu trouver au sujet du karma dans le petit livre dont je parlais auparavant (si tu veux la référence, ça s'appelle "Boudhhisme - Religion, cultures, identités" de Jean-Noël Robert. Je l'ai eu en achetant le Nouvel Obs') :
Citation :
"Pour assouvir leurs désir et fuir leurs répulsions, [les hommes] œuvrent inlassablement. nous sommes menés par nos passions [...] qui nous poussent à agir, mais nos actes ont des conséquences [...] : ils constituent peu à peu un fardeau qui pèse sur l'individu et, en fonction de son poids, oriente ses renaissances. Ce bagage d'actes qui nous suivent s'appelle le Karma, qui ne signifie rien d'autre que "l'acte" : nous sommes responsables de nos actes, et l'Acte à son tour nous conditionne dans notre devenir."
Tu es d'accord avec cette définition ?
Citation :
"résurection" est à priorie absent du bouddhisme mais à mon avis, je pense qu'il y a une certaine "similarité" avec ce qu'on entend par "illumination" dans le bouddhisme . . .C'est a approfondir , ce n'est qu'une vue personnelle
Pour ma part, je trouve ces deux notions très différentes. Et comme je ne suis pas ésotérique pour un sou, la mort est pour moi bien réelle et non une illusion Razz
Citation :
L'incomparable ne peut être comparé . . . Rolling Eyes
Effectivement !
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org/index.php
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMar 17 Fév 2009, 8:18 am

@Teyla a écrit:
Bonjour wonchongII :-)
Citation :
"Karma" dans le bouddhisme signifie l'ensemble des causes et des effets qui se perpétuent d'une renaissance ( ou réincarnation) à l'autre et dont tout phénomène est issu.
Voilà ce que j'ai pu trouver au sujet du karma dans le petit livre dont je parlais auparavant (si tu veux la référence, ça s'appelle "Boudhhisme - Religion, cultures, identités" de Jean-Noël Robert. Je l'ai eu en achetant le Nouvel Obs') :
Citation :
"Pour assouvir leurs désir et fuir leurs répulsions, [les hommes] œuvrent inlassablement. nous sommes menés par nos passions [...] qui nous poussent à agir, mais nos actes ont des conséquences [...] : ils constituent peu à peu un fardeau qui pèse sur l'individu et, en fonction de son poids, oriente ses renaissances. Ce bagage d'actes qui nous suivent s'appelle le Karma, qui ne signifie rien d'autre que "l'acte" : nous sommes responsables de nos actes, et l'Acte à son tour nous conditionne dans notre devenir."
Tu es d'accord avec cette définition ?
Citation :
"résurrection" est à priorie absent du bouddhisme mais à mon avis, je pense qu'il y a une certaine "similarité" avec ce qu'on entend par "illumination" dans le bouddhisme . . .C'est a approfondir , ce n'est qu'une vue personnelle
Pour ma part, je trouve ces deux notions très différentes. Et comme je ne suis pas ésotérique pour un sou, la mort est pour moi bien réelle et non une illusion Razz
Citation :
L'incomparable ne peut être comparé . . . Rolling Eyes
Effectivement !
Cordialement.
Je suis d'accord avec cette définition du karma de "Jean-Noël Robert" . . .
"Karma" vient du sanscrit "kárman" qui signifie « acte, action » . . .

Pour ce qui est de la "résurrection" et d'une similarité possible avec "l'illumination" bouddhiste , c'est évidemment très "osé" de ma part Rolling Eyes
La résurection est la croyance ou dogme selon lequel le corps humain ressuscitera à la fin des temps.

En théologie l'illumination est le fait d'être touché par la lumière divine.
Du point de vue bouddhiste , on ne peut parler de théologie puisque Dieu est hors propos ( la théologie étant la science de Dieu, de ses attributs, de ses rapports avec le monde et avec l'homme).

Du point de vue bouddhiste l'illumination est l'Etat d'Eveil, de connaissance parfaite, de réalisation en tant que plénitude, de perfection de la conscience humaine.

La résurection peut être défini aussi comme le retour de la mort à la vie ( en mythologie religieuse) ou en théologie du passage de la mort à l'immortalité.

"Retour de la mort à la vie" s'accorde très bien avec la notion de renaissance dans le bouddhisme . . . Wink
Et pour que cette "renaissance" est la pleine clarté du sens "résurrection", elle ne peut être qu'en accord avec l'idée de l'homme vainqueur de la mort et de l'ignorance . . .( dans le christianisme on remplace le terme "ignorance" par "péché", mais cela revient au même . . .).
Du point de vue chrétien "Jésus ressuscité", c'est l'homme vainqueur de la mort et du péché . . .
Du point de vue bouddhiste, l'homme vainqueur de la mort et de l'ignorance ( ou du péché pour le chrétien) se réalise comme dit précédemment avec la définition de l'illumination "Etat d'Eveil, de connaissance parfaite, de réalisation en tant que plénitude, de perfection de la conscience humaine." . . .
La résurrection faisant référence à la fin des temps dans l'optique chrétienne, dans le bouddhisme il s'agit de la libération du samsara ( errance sans début ni fin dans les cycles de la vie et ses tourments) cette libération du samsara correspondant à la fin de ce cycle "mort-renaissance" dit "nirvana" alors que dans la conception chrétienne "fin des cycles" est dites "fin des temps" . . .
Question de concepts différents . . . D'approche conceptuelle différente de l'absolu . . .
Evidemment, nous évoluons ici sur le terrain de la mystique et de l'ésotérisme . . .Le rationaliste ne voit ici je pense aucune réalité sinon du rêve , du mythe ou du phantasme . . .
Mais à mon avis si le rationaliste peut être d'un heureux secours face aux "délires irrationnels" , je pense qu'il est aussi aveugle et ses lunettes de la science ne sont pas assez performante pour y voir plus clair . . .
Mais ce n'est qu'une opinion évidemment . . . Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
Teyla
Catholique
Catholique
Teyla

Date d'inscription : 14/02/2009
Féminin
Messages : 143
Pays : France
R E L I G I O N : Catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMar 17 Fév 2009, 9:43 am

Bonsoir wonchongII
La différence essentielle entre ces deux notions, selon moi, est celle-ci : un bouddhiste croit qu'il peut réussir à se libérer seul. Il lui suffit pour cela - même si ce n'est pas forcément évident - de vaincre l'ignorance (comprendre que le "je" est une illusion etc), d'essayer de se débarrasser du désir... Mais j'insiste : il peut se libérer tout seul.
Au contraire, pour un chrétien, sans Dieu (et le sacrifice du Christ) il n'y a pas de rédemption (et pas de résurrection) possible. C'est pour ça que dans mon optique ces deux notions sont inconciliables.

De plus, il me semble que pour les bouddhistes l'âme en tant que telle n'existe pas, c'est plus un "assemblage" : on en revient à l'idée que le "moi" n'existe pas. C'est en opposition avec la notion d'âme dans le christianisme et le fait que chacune d'entre elles est considérée comme unique.
Le corps est aussi, si je ne me trompe pas, considéré comme plus ou moins négligeable, dans le sens où un bouddhiste croit qu'il va renaitre (si le cycle des renaissances n'est pas brisé) dans un autre corps. Alors qu'un chrétien ne pense pas, lors de la résurrection, se voir attribuer un autre corps.
Citation :
dans le christianisme on remplace le terme "ignorance" par "péché", mais cela revient au même . . .
Je ne pense pas que cela revienne tout à fait au même. Si je ne me trompe pas (n'hésite pas à me reprendre), l'ignorance, dans le bouddhisme, c'est le fait de ne pas voir correctement la réalité. Le péché, au sens chrétien, c'est "une parole, un acte ou un désir contraires à la loi éternelle", une offense envers Dieu http://viechretienne.catholique.org/cec/6355-ii-la-definition-du-peche
Citation :
dans la conception chrétienne "fin des cycles" est dites "fin des temps" . . .
Sauf que la conception chrétienne n'admet pas cette idée de cycles. Les deux termes ne peuvent donc pas, à mon avis, être synonymes.

Cordialement Wink
Une-pas-si-rationaliste-que-ça-mais-un-peu-quand-même
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org/index.php
wonchongII
..
..


Date d'inscription : 16/09/2008
Masculin
Messages : 102
Pays : France
R E L I G I O N : 70% bouddhisme, 30% catholique

Sur la Réincarnation Empty
MessageSujet: Re: Sur la Réincarnation   Sur la Réincarnation Icon_minipostedMar 17 Fév 2009, 11:03 am

@Teyla a écrit:
Bonsoir wonchongII
La différence essentielle entre ces deux notions, selon moi, est celle-ci : un bouddhiste croit qu'il peut réussir à se libérer seul. Il lui suffit pour cela - même si ce n'est pas forcément évident - de vaincre l'ignorance (comprendre que le "je" est une illusion etc), d'essayer de se débarrasser du désir... Mais j'insiste : il peut se libérer tout seul.
Au contraire, pour un chrétien, sans Dieu (et le sacrifice du Christ) il n'y a pas de rédemption (et pas de résurrection) possible. C'est pour ça que dans mon optique ces deux notions sont inconciliables.

De plus, il me semble que pour les bouddhistes l'âme en tant que telle n'existe pas, c'est plus un "assemblage" : on en revient à l'idée que le "moi" n'existe pas. C'est en opposition avec la notion d'âme dans le christianisme et le fait que chacune d'entre elles est considérée comme unique.
Le corps est aussi, si je ne me trompe pas, considéré comme plus ou moins négligeable, dans le sens où un bouddhiste croit qu'il va renaitre (si le cycle des renaissances n'est pas brisé) dans un autre corps. Alors qu'un chrétien ne pense pas, lors de la résurrection, se voir attribuer un autre corps.
Citation :
dans le christianisme on remplace le terme "ignorance" par "péché", mais cela revient au même . . .
Je ne pense pas que cela revienne tout à fait au même. Si je ne me trompe pas (n'hésite pas à me reprendre), l'ignorance, dans le bouddhisme, c'est le fait de ne pas voir correctement la réalité. Le péché, au sens chrétien, c'est "une parole, un acte ou un désir contraires à la loi éternelle", une offense envers Dieu http://viechretienne.catholique.org/cec/6355-ii-la-definition-du-peche
Citation :
dans la conception chrétienne "fin des cycles" est dites "fin des temps" . . .
Sauf que la conception chrétienne n'admet pas cette idée de cycles. Les deux termes ne peuvent donc pas, à mon avis, être synonymes.

Cordialement Wink
Une-pas-si-rationaliste-que-ça-mais-un-peu-quand-même
Croire pouvoir se libérer seul, même pour un bouddhiste est à mon avis très erroné , le bouddhiste suit "la voie du milieu" pour cela et il a vite fait de voir par expérience que sans l'aide du dharma ( enseignement de Bouddha) , voir aussi d'un maître éclairé et aussi d'autrui ( les autres sont aussi un peu les miroirs de nous mêmes) , il y a peu de chance d'arriver à un quelconque résultat . . .Les boddhisatvas sont aussi pas du tout négligeable sur ce sujet, et "Jésus" peut être vu comme un prodigieux boddhisatva illumé pour un bouddhiste . . . Bouddhiste ou pas, nous sommes des êtres sociaux comme tout le monde , nous ne sommes pas "séparé" . . . Wink
Qu'il n'y a pas d'âme en tant que réalité intrinsèque ( le soi) dans le bouddhisme ne signifie pas qu'il n'y ai pas cette réalité d'être vrai en chacun, ce qui connait déja la vérité , l'absolu que l'on peut nommer si l'on veut "grand moi" et cet absolu a justement ce caractère d'immortalité . . .Ce qu'on appelle "âme" qui n'a pas d'existence intrinsèque dans le bouddhisme fait référence au "petit moi" , l'égo, et c'est justement cet attachement au petit moi , à un soi distinct des autres, d'orgeuil et d'amour propre qui est vu comme illusion et vue erronée dans le bouddhisme . . .C'est ce petit moi que l'on identifie à une âme immortelle qui est dévoillée et détruit par l'éveil dans le bouddhisme, c'est vrai aussi que c'est très spécifique au bouddhisme, c'est ce qu'à perçu le bouddha historique suite à son illumination. . .
Cet attachement est justement ce qui fait obstacle à l'éveil , c'est notre ignorance, notre inconscience , le voile karmique qui fait que nous vivons dans l'obscurité . . .
Ce "voile karmique" est peu différent à mon avis de ce que le chrétien nomme "péché" , ce qui résulte de nos actes inconscients en désaccord , en séparation de la loi de l'univers , mon maître bouddhiste utilise cette expression "énergie absolue" . . .Et on ne peut tricher avec l'énergie absolue ,on ne peut tromper l'énergie absolue sans conséquences . . .
Le chrétien , lui dira "Dieu" et non "énergie absolue" , mais c'est à mon avis aussi semblable . . . Wink

Cela pour reprendre ta phrase;
Citation :
l'ignorance, dans le bouddhisme, c'est le fait de ne pas voir correctement la réalité. Le péché, au sens chrétien, c'est "une parole, un acte ou un désir contraires à la loi éternelle", une offense envers Dieu
Ou je vois une différence entre bouddhisme et christianisme à ce sujet est sur la notion d'ignorance dans le bouddhisme par rapport à celle de péché dans le christanisme . . .
Il y a un aspect "culpabilisation" dans le christianisme qui ne me parait pas clair . . .
La culpabilité est vu sans aucune ambiguité dans le bouddhisme comme un poison , voir un poison mortel . . .Mais cela ne veut pas dire que l'éthique et la doctrine bouddhiste ignore le mal et par ignorance le mal que nous faisons aux autres par cette ignorance , bien au contraire . . .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.buddhaline.net/annuairedubouddhisme/forum/index.php
 

Sur la Réincarnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Science / Philosophie / Psychologie-