*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

 

 Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khristodoulos
Catholique
Catholique
Khristodoulos

Date d'inscription : 08/02/2010
Masculin
Messages : 581
Pays : france
R E L I G I O N : catholique

Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran Empty
MessageSujet: Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran   Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran Icon_minipostedLun 22 Fév 2010, 1:57 am

Citation :
Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran


Auteur: Mumin Salih

Vendredi 4 avril 2008



Chez les musulmans la nouvelle
mode est de discourir sur les incroyables miracles numériques du Coran.
Prenez la peine de lire la vérité et vous serez stupéfait par plusieurs
nouveaux miracles!



Il existe un mythe largement accepté par les musulmans selon lequel
le coran contiendrait des douzaines de ce qu'ils appellent des «
miracles numériques ». Selon ce mythe, le nombre de fois où le coran
mentionne certains mots aurait une signification particulière. Les
musulmans croient que la fréquence de telles distributions remarquables
dans le Coran ne peut pas être le fait du hasard et doit être un
miracle. Ce mythe est assez récent ; en fait c’est un mythe lié à
l’informatique car il n’est apparu qu’après que les ordinateurs ont
commencé à se répandre parmi les musulmans. Il est remarquable que
toutes les fois que les musulmans sont confrontés à une nouvelle
technologie, leur priorité soit de l’adapter à des fins islamiques. Il
y a une longue liste d’exemples à l’appui de cette piquante
observation. En voici quelques uns:

Quand les musulmans eurent accès, il y a quelques siècle, aux imprimantes, leur première priorité fut d’imprimer le Coran.


Quand les musulmans eurent accès aux horloges, leur première
priorité fut de demander aux fabricants de les adapter à un usage
islamique en ajoutant l’azan (appel à la prière).


Quand les musulmans eurent accès aux haut-parleurs, leur première priorité fut de s’en servir jour et nuit pour hurler l’azan, les prières et les récitations du Coran.


Quand les musulmans eurent accès aux boussoles modernes, ils
demandèrent aux fabricants de les modifier pour qu’elles indiquent la qibla (direction de La Mecque).


Quand les musulmans eurent accès aux téléphones mobiles, leur
première priorité fut de demander aux fabricants de les adapter pour
qu’ils jouent l’azan (appel à la prière).


Quand les musulmans eurent accès aux équipements de radio et de
télévision, ils s’en servirent pour émettre le Coran et la propagande
islamique.


Quand les musulmans eurent accès à la recherche pour essayer de
démontrer l’efficacité de la soi-disant médecine prophétique qui
préconise la guérison par la lecture des versets du coran et de boire
un verre d’urine de chameau.


Quand les musulmans entendirent parler de la science de la
géologie, ils s’en servirent pour essayer de démontrer que La Mecque
est au centre du monde.


Quand les musulmans eurent accès à l’Internet, leur première
priorité fut de s’en servir en créant des milliers de websites pour
propager l’Islam et la culture islamique (décapitation et destruction
des sites des autres).


Il était donc bien naturel que quand les musulmans eurent accès aux
ordinateurs et aux traitements de texte, leur première priorité fut de
l’appliquer au Coran pour y dénicher quelques nouveaux miracles.


Le contexte



Il y a quelques décennies, Rashad Khalifa,
qui était un musulman américain et le fondateur de la secte de la
Soumission, allégua que le Coran est basé sur le nombre 19. Khalifa
employait des méthodes de calcul alambiquées pour affirmer que les
versets, les sourates et les lettres du Coran avaient de près ou de
loin un lien avec le nombre 19. Malgré les méthodes de calcul aussi
loufoques que fumeuses que Khalifa employait dans son fallacieux
travail, les chiffres ne tombaient pas juste. Dans ses tentatives
effrénées pour prouver sa théorie, il en vint même à décider de
supprimer certains versets du Coran. Sans considération pour la
sensibilité et la fureur de l’Oumma,
Rashad Khalifa supprima les versets 9:128 et 9:129 du Coran. Khalifa
était devenu si obsédé par sa théorie qu’il finit par se convaincre que
son propre nom était encodé dans le Coran et qu’il était un messager
d’Allah. Il fut naturellement assassiné peu après par d’autres
musulmans.

[25:56] . Or, Nous ne t'avons envoyé (Rashad) que comme annonciateur et avertisseur.

[36:3] Tu (Rashad ) est certes du nombre des messagers.

[42:24]
Ou bien ils disent : « il (Rashad) a inventé un mensonge contre Allah
». Or, si Allah voulait, Il scellerait ton coeur. Par Ses Paroles
cependant, Allah efface le faux et confirme le vrai. Il connaît
parfaitement le contenu des poitrines.

[81:22] Votre compagnon (Rashad) n'est nullement fou.



Au fur et à mesure que les ordinateurs devenaient largement
disponibles, de plus en plus de musulmans s’adonnaient à une frénésie
de passionnantes découvertes numériques dans le Coran. L’argent arabe
du pétrole encourageait toute recherche suggérant de près ou de loin un
miracle scientifique dans le Coran et ce genre de travail était
toujours très bien accueilli par les éditeurs islamiques, sans le
moindre examen critique par des spécialistes. En ce moment circulent
des douzaines d’allégations de ce genre et elles sont considérées par
les musulmans comme des signaux codés d’Allah pour les aider à croire
en la divinité du Coran.

Le mécanisme de la tromperie


La stratégie musulmane pour revendiquer un miracle dans le coran
est d'accabler et d’embrouiller le lecteur. Quand les savants musulmans
écrivent sur un miracle scientifique dans le Coran, ils commencent par
submerger le lecteur de détails scientifiques que ni les lecteurs ni
les auteurs d’ailleurs ne comprennent mais qui donnent l’impression que
de la science sérieuse est impliquée dans ce machin islamique. Une
longue introduction scientifique prépare le cerveau islamique à
accepter tout ce qu’ils prétendront ensuite. Dans le cas des miracles
numériques, les “savants” musulmans ne publient pas une allégation à la
fois mais par douzaines dans de longues listes :



Le mot yum (jour) est mentionné 365 fois


Le mot shahar (mois) est mentionné 12 fois


Le mot malayka (anges) est mentionné 88 fois alors que d’un autre côté le mot Shaytan (Satan) est mentionné 88 fois.


Le mot hayat (vie) est mentionné 145 fois alors que d’un autre côté le mot mawt (mort) est mentionné 145 fois


Le mot bihar (mer) est
mentionné 32 fois tandis que barr (terre) est mentionné 13 fois. Ce
ratio de 32/13 est le ratio de la surface des mers par rapport aux
terres.


Etc, etc…


La liste peut continuer sur des pages et des pages et est conçue
pour assommer le lecteur. La longueur de la liste décourage le lecteur
accablé de vérifier l’une ou l’autre de ces allégations parce qu’il se
dit que même si certaines d’entre elles sont incorrectes, il en reste
un trop grand nombre pour que cela s’explique par une simple
coïncidence. Il ne viendra jamais à l’esprit des lecteurs que la
plupart, si pas la totalité, de ces chiffres sont faux. Les erreurs ne
sont pas le résultat d’innocentes inadvertances lors du comptage mais
des faux délibérés de ces musulmans qui forgent ou propagent ces
allégations pour tromper leurs lecteurs. Chaque fois que l’on signale à
ces musulmans que leurs chiffres sont faux, ils ne présentent jamais
d’excuse mais essaient par tous les moyens de justifier leurs
décomptes.


La vérification de la moindre de ces allégations peut se
transformer en chausse-trappe. La langue arabe est probablement la plus
difficile quand il s’agit de rechercher un mot. En arabe, un même mot
peut prendre différentes formes qui dépendent de la grammaire arabe.
Par exemple, le mot yum (jour
en arabe), le premier dans la liste d’exemple ci-avant, peut apparaître
sous plusieurs autres formes sans que son sens change. Le mot yum peut figurer sous les formes alyum, yamun, yawman, yawmin, yawmikum, yawmihum, biyawmin, biyawmihim, et bien d’autres!


On le voit, effectuer une recherche sur un mot et en faire un
décompte nécessite une bonne maîtrise de la langue. Il existe quelques
logiciels capables de faciliter cette tâche mais ils ne donnent pas
toujours les mêmes résultats. La meilleure façon de compter est encore
de relire le coran en entier chaque fois que vous voulez compter un mot
; mais aucun musulman ne s’embête à le faire puisque les ordinateurs
sont là pour ça. Cependant, dans la langue arabe, la difficulté
principale, quand on veut compter le nombre de fois où un mot apparaît,
est de choisir les formes du mot que vous allez inclure dans votre
décompte. Dans le cas du mot yum de l’exemple précédent, omettre une ou deux de ses formes peut faire toute la différence sans qu’on le remarque.


En tout cas, toutes les allégations de la liste ci-avant sont fausses. Selon les formes du mot yum que vous incluez dans votre décompte, vous obtenez des résultats allant de 3 à 385, dans le cas du mot shahar (mois) vous obtenez des résultats allant de 8 à 18. quant aux décomptes du mot malayka (anges) et du mot shaytan (Satan), ils sont tous deux faux, le mot shaytan est mentionné 77 fois alors que le mot malayka n’apparaît que 44 fois. Les affirmations islamiques sur les mentions des mots bihar (mers) et barr
(terre) qui viendraient dans un ratio de 32/13, qui est le ratio de la
surface des mers par rapport à celle des terres, est, elle aussi,
archi-fausse. Le mot bihar est en réalité mentionné 41 fois dans le
Coran et non 32 fois.

J'ai bien peur que les allégations islamiques sur un message codé
dans le Coran pour prouver sa divinité ne soit rien d’autre que la
démonstration par l’absurde du tempérament tricheur des musulmans. Il
est également assez risible d’imaginer qu’au jour du jugement dernier
Allah s’adressera aux incroyants pour leur dire : “N’aviez-vous pas
remarqué que j’avais mentionné les mots mer et terre dans un ratio de
32/13?” .

La plupart des musulmans qui propagent ce genre d’allégation, ne
vérifient jamais les chiffres par eux-mêmes ; ils se contentent
simplement de faire un copier/coller du texte de quelqu'un d'autre. Ils
sont probablement éblouis quand ils lisent ces chiffres pour la
première fois et ils s'attendent à ce que les autres le soient
également. Ils pensent naïvement qu'ils ont déniché un trésor
scientifique et mathématique. Rien ne les déçoit plus que d’apprendre
que tout est truqué !

Les modèles numériques dans le Coran ne sont ni plus fréquents ni
plus significatifs que ceux que l’on trouvera dans n’importe quel autre
livre de taille similaire. Il est inutile d’argumenter sur un tel sujet
avec des musulmans et c’est perdre son temps que d’étudier leurs
allégations. Cependant, puisque j’étais occupé à effectuer les
précédents décomptes pour étayer cet article, je suis tombé sur
plusieurs découvertes numériques inédites que les musulmans peuvent
ajouter à leur collection de miracles.

La première découverte est que le nom Mohamed
est mentionné quatre fois dans le Coran. Ce n’est pas le résultat du
décompte d’un ordinateur mais un fait bien connu depuis des siècles par
les musulmans. Il y a également un autre nom qui n’est mentionné qu’à
quatre reprises dans le Coran et il se trouve qu’il s’agit du nom de
l’animal le plus haï dans l’Islam. Oui, vous l’aviez deviné, c’est khanzeer,
le mot arabe pour cochons ! Intéressant non ? Et comment ! Une autre
recherche a mis en évidence un mot qui est aussi mentionné quatre fois
dans le Coran et c’est le mot arabe kazzab (menteur). Mohammed, porc, menteur ? Est-ce le hasard ou cela veut-il dire que Mohammed est un cochon de menteur ? Subhan allah !


La seconde découverte intéressante apparaît à l’examen du nombre de
fois ou les titres de Mahomet (Mohammed), à savoir Rasul et Nabi, sont
mentionnés dans le Coran. Le mot rasul (messager) est mentionné deux fois et l’autre forme de ce mot, al rasul (le messager) est mentionnée 45 fois. Le mot nabi (prophète) est mentionné sept fois et l’autre forme de ce mot, al nabi,
(le prophète) est mentionnée trente fois. Au total, les titres de
Mahomet sont mentionnés 84 fois. D’un autre côté, les mots suivants
sont également mentionnés à 84 reprises dans le Coran: kazzaba (25 fois), iftarahu (7 fois), iftara (14 fois)( ces mots signifient : inventer), kazzab (4 fois), affak (2 fois) ( ces mots signifient : menteur), majnun (6 fois)( qui signifie fou), saher (7 fois), asharr (2 fois), atheem (5 fois), muatadi (3 fois), mureeb (7 fois), zalim (2 fois)(ces mots sont tous des termes péjoratifs insultants). Subhana allah !


Voici les détails du miracle numérique d’Allah :


Mohammed(4): 3:144, 3:40, 47:2, 48:29
Porcs(4): 2:173, 5:3, 16: 115, 5:60 pluriel
Kazzab(4): 38:4, 40:24, 40:28, 54:25

Kazzba
(25): 3:184, 6:21, 6:148, 6:157, 7:37, 10:17, 10:39, 12:18, 15:80,
17:59, 20: 48, 25:11, 26:176, 29:18, 29:68, 35:25, 38:14, 39:25, 39:32,
50: 14, 53:11, 67:18, 75:32, 92:16, 96:13.

Iftarahu (7): 10: 38, 11:13, 11:35, 21:5, 25:4, 32:3, 46:8

Iftara (14): 3:94, 4:48, 6:21, 6:93, 6:144, 7:37, 10:17, 11:18, 18:15, 20:61, 23:38, 29:68, 42:24, 61:7.

Affak (2): 26:222, 45:7

Majnun (6): 37:36, 44:14, 51:39, 51:52, 52:29, 54:9.

Saher (7): 7:112, 10:79, 20:69, 38:4, 40:24, 51:39, 51:52.

Asharr(2): 54:25, 72:10.

Atheem(5): 2:276, 26:222, 45:7, 68:12, 83:12.

Mutadi(3): 50:25, 68:12, 83:12.

Mureeb (7): 11:68, 11:110, 14:9, 34:54, 41:45, 42:14, 50:25.

Zalim(2): 18:35, 35:32.

Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran 631461

Priant pour la conversion des mahometans.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/sedevacantisme
florence_yvonne
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Date d'inscription : 08/06/2008
Féminin
Messages : 9561
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : Déiste,

Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran Empty
MessageSujet: Re: Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran   Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran Icon_minipostedLun 22 Fév 2010, 3:15 am

Continue comme ça et tu ne feras pas long feu sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
 

Stupéfiante nouvelle découverte numérique dans le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau miracle numerique dans le coran
» Stupéfiante découverte du sang de JESUS - Science et archéologie témoignent
» GRANDE PYRAMIDE - Nouvelle découverte .
» DIEU EST IL PLUS VIOLENT DANS LE CORAN QUE DANS LA Bible ?
» JESUS dit Ellah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-