*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Sam 21 Nov - 18:38



Source: http://catholicapedia.info/?p=329

Site de l’abbé Basilio Méramo: http://www.meramo.net

Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Sam 21 Nov - 18:56

bonsoir Tonino
pour une fois que j'arrive a voir un poste de toi non censuré
ben pas de bol je ne vois pas la vidéo Dommage .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Sam 21 Nov - 19:23

@arnica a écrit:
bonsoir Tonino

Bonsoir Smile

@arnica a écrit:

pour une fois que j'arrive a voir un poste de toi non censuré



:lol!:

@arnica a écrit:

ben pas de bol je ne vois pas la vidéo Dommage .

Ben pourtant elle y est la video.

Je te donne le lien original:

*LA MODERATION*
Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Sam 21 Nov - 19:34

Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 7:32

@arnica a écrit:
bonsoir Tonino
pour une fois que j'arrive a voir un poste de toi non censuré
ben pas de bol je ne vois pas la vidéo Dommage .


Arnica, puisque tu es modératrice "christianisme", je m'étonne de ce que tu avances là .... Combien de fois TONINO a-t-il été censuré ? Et par qui ? PAR TOI ???


Dernière édition par mario le Dim 22 Nov - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 7:39

Tonino a écrit:
@arnica a écrit:
bonsoir Tonino

Bonsoir Smile

@arnica a écrit:

pour une fois que j'arrive a voir un poste de toi non censuré



:lol!:

@arnica a écrit:

ben pas de bol je ne vois pas la vidéo Dommage .

Ben pourtant elle y est la video.


Oui, elle y est et n'a pas été censurée, bien qu'on puisse se demander ce que vient faire une vidéo d'un ultra des ultras sédévacantistes dans la section "Catéchisme et théologie catholique".

Ceci, pour information :

Communiqué de M. l’abbé Méramo
M. l’abbé Méramo tient à faire savoir qu’il ne se rattache à aucune association ou groupement particulier depuis son expulsion de la FSPPX pour son refus de la politique sournoise autant que subtile et son opposition aux deux « préalables » suggérés par la Rome moderniste et apostâte, qui veut annihiler et absorber toute la résistance à son apostasie. Il exerce son ministère comme un prêtre de l’Église catholique, apostolique et romaine, avec la juridiction que lui accorde la Sainte Église, selon le code du droit canon, comme c’est d’ailleurs le cas de tous les prêtres traditionalistes, qu’ils soient de la Fraternité ou en dehors, depuis le brigandage de Vatican II.



Tout Catholique l'aura compris : les apostats sont ceux qui dénoncent l'apostasie supposée des papes actuels !!!

Et donc TONINO, tu n'es pas catholique au sens habituel de ce mot. Ton profil risque donc de tromper le lecteur naïf. Ne pourrais-tu pas ajouter dans ton profil : "catholique sédévacantiste" ???

MERCI par avance .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 8:03

mario a écrit:
Tout Catholique l'aura compris : les apostats sont ceux qui dénoncent l'apostasie supposée des papes actuels !!!

Faux les apostats sont ceux qui jettent l'enseignement de notre Seigneur Jésus-Christ aux orties .

Qu'attendez-vous pour rejoindre les protestants ?
Non, après tout, votre secte Vatican II est elle-même empreigniée par les concepts de cette religion luthérienne.

Notre seigneur nous enseignait :

« N’aimez point le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui. Car tout ce qui est dans le monde, la concupiscence de la chair, la concupiscence des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père mais du monde : et le monde passe avec sa concupiscence…» (I Jn 2,15-17)

Tiens deux exemples parmis d'autres d'apostasie publique:

LA MODERATION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 8:23


Le pape Saint Pie X condamne solennellement le modernisme et excommunie ses partisans:

Les modernistes sont les pires ennemis de l'Eglise
(Pascendi dominici gregis)

Le modernisme est l'égoût collecteur de toutes les hérésies
(Motu proprio Praestantia)

L’Évolution des Dogmes est une erreur des Modernistes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 8:32

Tonino a écrit:

Le pape Saint Pie X condamne solennellement le modernisme et excommunie ses partisans:

Les modernistes sont les pires ennemis de l'Eglise
(Pascendi dominici gregis)

Le modernisme est l'égoût collecteur de toutes les hérésies
(Motu proprio Praestantia)

L’Évolution des Dogmes est une erreur des Modernistes


Tonino , je te demande d'indiquer dans ton profil catholique sédévacantiste que les forumeurs sachent à quoi s'en tenir !

Combien de fois comme Mario vais je devoir te censurer ?????

Tu es sédévacantiste, tu le dis assez sur un autre forum de notre connaissance alors dis le ici aussi !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 8:40

Tonino a écrit:
mario a écrit:
Tout Catholique l'aura compris : les apostats sont ceux qui dénoncent l'apostasie supposée des papes actuels !!!

Faux les apostats sont ceux qui jettent l'enseignement de notre Seigneur Jésus-Christ aux orties .

Qu'attendez-vous pour rejoindre les protestants ?
Non, après tout, votre secte Vatican II est elle-même empreigniée par les concepts de cette religion luthérienne.


Tu vois Tonino, tu parles de Luther !!!

Mais , de même que Luther a péché par orgueil, en quittant l'Eglise parce qu'elle avait tort sur certains point évidents, de même mgr Lefebvre -- et les sédévacantistes actuels -- péchez aussi par orgeuil en refusant la main tendue par Benoît XVI et en préférant vous draper dans votre orgueil de seuls possesseurs de la Vérité...


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 8:49

Tonino a écrit:

Le pape Saint Pie X condamne solennellement le modernisme et excommunie ses partisans:

Les modernistes sont les pires ennemis de l'Eglise
(Pascendi dominici gregis)

Le modernisme est l'égoût collecteur de toutes les hérésies
(Motu proprio Praestantia)

L’Évolution des Dogmes est une erreur des Modernistes




Pas forcément . Les positions statiques sont condamnées même par mgr FELLAY :

Lu dans "Famille chrétienne" :

Gérard Leclerc : Il y a un problème historique. L'Église a connu des situations très différentes. Situation de clandestinité sous l’Empire Romain, la liberté religieuse consentie sous Constantin, et ensuite avec Théodose l’Empire est devenu chrétien. Il y a la longue époque de Chrétienté Médiévale, puis la rupture de la modernité. L'Église, de par l’histoire, vit des situations différentes et réagit en fonction de ces situations. On ne réagit pas de la même façon dans un État officiellement chrétien que lorsqu’on est régime de laïcité. Il ne faut pas être anachronique. La notion de liberté religieuse est associée à la liberté radicale de l’acte de foi et à l’incompétence religieuse des pouvoirs publics. En Chine aujourd’hui, l’Église réclame la liberté de conscience !

Mgr Fellay : Nous sommes parfaitement d’accord ! Tout le monde comprend que, dans un État qui comporte plusieurs religions, cet État doit légiférer pour le bien commun. Le plus grand bien est la paix entre les citoyens. C’est ce que l’Église appelle la "tolérance chrétienne". Il s’agit d’un autre principe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 8:59

En février les négocations reprennent avec le Vatican et Monseigneur Fellay, je me suis laissé dire que les pronostics sont excellents pour rentrer dans la pleine Communion.
Monseigneur Fellay d'ailleurs n'a jamais nié la légitimé des papes depuis le Concile.
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 9:43

Julienne a écrit:
En février les négocations reprennent avec le Vatican et Monseigneur Fellay, je me suis laissé dire que les pronostics sont excellents pour rentrer dans la pleine Communion.
Monseigneur Fellay d'ailleurs n'a jamais nié la légitimé des papes depuis le Concile.


QUE DIEU T'ENTENDE, ma chère Julienne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 9:48

mario a écrit:
Julienne a écrit:
En février les négocations reprennent avec le Vatican et Monseigneur Fellay, je me suis laissé dire que les pronostics sont excellents pour rentrer dans la pleine Communion.
Monseigneur Fellay d'ailleurs n'a jamais nié la légitimé des papes depuis le Concile.


QUE DIEU T'ENTENDE, ma chère Julienne...

Mon Cher Mario, il restera peut-être un petit nombre d'irréductibles mais les espoirs du Vatican sont grands et une partie des anglicans revient aussi au Catholicisme, Dieu vient toujours au secours de son Eglise mais au moment opportun.... quand on s'y attend le moins ...

Notre Dieu aime les suprises ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 13:49

mario a écrit:

Pas forcément . Les positions statiques sont condamnées même par mgr FELLAY :


"L'Esprit-Saint n'a pas été promis aux successeurs de Pierre pour dévoiler par son inspiration une nouvelle doctrine, mis pour qu'avec son assistance ils gardent saintement et exposent fidèlement la Révélation transmise par les Apôtres, c'est-à-dire le Dépôt de la Foi." (Constitution Pastor Aeternus)

- "Le dogme chrétien n'admet aucune altération, aucune atteinte à ses caractères spécifiques, aucun variation dans ce qu'il a de défini." (Commonitorium V° Siècle)

- "La Foi catholique est d'une nature telle qu'on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher : ou on la possède toute entière, ou on ne la possède pas du tout. Telle est la Foi catholique : quiconque n'y adhère pas avec fermeté ne pourrait être sauvé." (Symbole de Saint Athanase)



Mais je suis sur que votre pensé moderne va bien au dela de l'austère enseignement du magistère Catholique.

C'est tres grave de passer outre ce que nous a enseigné Saint Pie X au sujet du modernisme,ca démontre une contradiction compléte avec votre discours "un bon Catholique suit toujours le pape et les évêques".

Continuez a vous inventez des histoires a l'eau de rose afin de vous voiler la face sur la déchéance de notre Église .

Continuez de suivre ceux qui on vidé nos Eglise et qui enseigne hérésies sur hérésies en contradiction complète avec l'enseignement de NSJC.

Dieu saura reconnaitre les siens le moment voulu.

Je prie pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 17:10

Tonino a écrit:
mario a écrit:

Pas forcément . Les positions statiques sont condamnées même par mgr FELLAY :
[b]

"L'Esprit-Saint n'a pas été promis aux successeurs de Pierre pour dévoiler par son inspiration une nouvelle doctrine, mis pour qu'avec son assistance ils gardent saintement et exposent fidèlement la Révélation transmise par les Apôtres, c'est-à-dire le Dépôt de la Foi." (Constitution Pastor Aeternus)

- "Le dogme chrétien n'admet aucune altération, aucune atteinte à ses caractères spécifiques, aucun variation dans ce qu'il a de défini." (Commonitorium V° Siècle)
.

EXACT.

Et c'est la raison pur laquelle, depuis 2000 ans le dogme catholique n'a pas varié :

OUI à la Divinité de Jésus ;

OUI à le Sainte Trinité ;

OUI à Jésus seul Rédempteur ;

OUI à la vénération de la Vierge Marie ;

OUI à l'infaillibilité papale au niveau des dogmes ;

OUI à la Tradition.


Tu vois, tout va bien . Nous pensons la même chose !!!
Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 17:26

Citation :
- "La Foi catholique est d'une nature telle qu'on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher : ou on la possède toute entière, ou on ne la possède pas du tout. Telle est la Foi catholique : quiconque n'y adhère pas avec fermeté ne pourrait être sauvé." (Symbole de Saint Athanase)
Ah je croyais que c'etait Jésus qui sauvait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 17:34

@arnica a écrit:
Citation :
- "La Foi catholique est d'une nature telle qu'on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher : ou on la possède toute entière, ou on ne la possède pas du tout. Telle est la Foi catholique : quiconque n'y adhère pas avec fermeté ne pourrait être sauvé." (Symbole de Saint Athanase)
Ah je croyais que c'etait Jésus qui sauvait ?

Après recherches voici ce que j'ai trouvé au sujet du symbole d'Athanase :

Le symbole d'Athanase, est aussi appelé Quicumque, de son premier mot, pour éviter la mention d'Athanase qui n'en est pas l'auteur mais à qui il fut attribué en domaine latin dès le VIe siècle et tout au long du Moyen Âge. Un grand nombre de raisons empêchent nettement une telle attribution, d'autant que saint Athanase était résolument opposé à tout symbole autre que celui de Nicée, si bien qu'il semble impossible qu'il se soit contredit au point d'en écrire lui-même un autre. Le nom d'Athanase ne signifiait d'ailleurs pas qu'il en fut l'auteur, mais que le symbole exprime la foi d'Athanase, champion de l'orthodoxie.

Le texte fut probablement composé en latin au VIe siècle en Gaule méridoniale. Il est inconnu des Eglises orthodoxes d'Orient. Il fut utilisé par les latins lors de la querelle entre les catholiques et orthodoxes autour du filioque au IXe siècle. L'Église romaine l'a connu dès le IXe siècle, mais il ne pénétra que plus tard dans l'office romain. La première mention qui en est connue se trouve dans une lettre d'Augustin d'Hippone. De la Gaule, il rayonne dans les pays voisins, en Espagne, en Afrique ; au VIIIe siècle, Boniface l'introduit en Allemagne comme chant d'église ; il est connu en Angleterre. Hayton, d'abord abbé de Reichenau, puis évêque de Bâle, en impose la récitation chaque dimanche à prime, et Anskar, évêque de Brême, recommande en mourant de le chanter. Au Xe et au XIe siècles, il n'est pas récité seulement le dimanche, mais tous les jours dans les églises de Gaules.

La conception trinitaire qui y est exposée est fortement augustinienne.


Dieu que c'est compliqué, je préfère dire aussi que c'est Jésus qui me sauve Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 17:46

Effectivement cela a l'air bien compliquer !
c'est surtout plus juste de Dire que c'est Jésus qui sauve Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 18:15

C'est par l' Église du Christ qu'on est sauvé et non par sa propre philosophie.

La Sainte immaculé ne peut ni ce tromper ni nous tromper car c'est Jésus lui même qui a dit que les portes de l'enfer ne prévaudrons pas sur elle.

Il faut donc lui faire confiance même si on ne comprend pas toujours tout tout de suite.

Moi depuis que j'ai appris a me fier a son enseignement je vous assure que ma vie a radicalement changé et mon rapport avec Dieu aussi.

Il n'y a rien de compliqué la dedans.





Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 18:17

Tonino a écrit:
C'est par l' Église du Christ qu'on est sauvé et non par sa propre philosophie.

La Sainte immaculé ne peut ni ce tromper ni nous tromper car c'est Jésus lui même qui a dit que les portes de l'enfer ne prévaudrons pas sur elle.

Il faut donc lui faire confiance même si on ne comprend pas toujours tout tout de suite.

Moi depuis que j'ai appris a me fier a son enseignement je vous assure que ma vie a radicalement changé et mon rapport avec Dieu aussi.

Il n'y a rien de compliqué la dedans.





Smile

Je suis d'accord avec toi Tonino mais je reconnais les valeurs du Concile Vatican II Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 18:21

Julienne a écrit:
Je suis d'accord avec toi Tonino mais je reconnais les valeurs du Concile Vatican Very Happy

Quel sont les valeurs de Vatican II ma chère Julienne?
Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 18:37

Tonino a écrit:
C'est par l' Église du Christ qu'on est sauvé et non par sa propre philosophie.
NON PAR Jésus IL EST LE CHEMIN ET LA VIE !

La Sainte immaculé ne peut ni ce tromper ni nous tromper car c'est Jésus lui même qui a dit que les portes de l'enfer ne prévaudrons pas sur elle.
C'EST QUI LA SAINTE IMMACULÉ ?

Il faut donc lui faire confiance même si on ne comprend pas toujours tout tout de suite.


Moi depuis que j'ai appris a me fier a son enseignement je vous assure que ma vie a radicalement changé et mon rapport avec Dieu aussi.
Moi cest en Dieu que j'ai confiance Et c'est le St - Esprit qui m'enseigne c'est plus sur :lol!:

Il n'y a rien de compliqué la dedans.
Ben si pour les personnes qui ne connaisse pas l'église catholique .





Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 18:43

Tonino a écrit:
Julienne a écrit:
Je suis d'accord avec toi Tonino mais je reconnais les valeurs du Concile Vatican Very Happy

Quel sont les valeurs de Vatican II ma chère Julienne?

Mon Cher Tonino,

Je me souviens des messes de mon enfance. Un prêtre murmurait des prières le dos tourné, dans une langue que je ne connaissais pas, des initiatives ont été prises pour que les célébrations soient plus vivantes.

L'Evangile et l'Epitre ont été proclamé dans la langue du pays !

La messe est dite dans la langue du pays.

La collégialité des évêques fut votée et proclamée, les évêques avec le Pape disposent ensemble d'un pouvoir sur toute l'Eglise. Ils sont collectivement responsables de millions de baptisés et de tous les autres hommes. Les évêques ont une place dans les commissions chargées de l'exécution des diverses décisions du Concile.

Le Concile a encouragé le dialogue avec les autres chrétiens : ce n'est plus seulement à l'intérieur de l'Eglise il est aussi proposé avec les protestants, les orthodoxes qui trouvent un accueil chaleureux dans le sein de l'Eglise qui souhaite l' Unité des Chrétiens.

Le grand changement provoqué par le Concile c'est que l'Eglise et les chrétiens ne regardent plus l'Eglise et le monde comme avant. L'Eglise est d'abord le "Peuple de Dieu" c-à-d le rassemblement des baptisés unis par l'amour de Jésus-Christ. Jean XXIII s'est rendu à Assise, Paul VI ira plus loin : la terre sainte, l'inde...

L' Eglise n'a plus peur du monde et n'est plus renfermée sur elle même : elle se présente au contraire, attentive à toutes les détresses et à tous les besoins des hommes. Elle entend la clameur du monde et se met à son service.

C'est cela la révolution du Concile : un retournement des coeurs, un regard neuf, un mouvement qui n'est pas prêt de s'arrêter.

En convoquant en 1959, nouveau concile, le pape Jean XXIII que l'on disait traditionnel ouvre "largement les fenêtres de l'Eglise". Rassemblés pour la première fois, tous les évêques et cardinaux de la planète vont édifier une Eglise tournée vers le monde et vers les AUTRES RELIGIONS !!!

Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 18:54

Ma chere arnica suivre Jésus c'est également suivre son Eglise.

C'est le Saint esprit qui guide le pape dans son magistere

> Les Papes, les Pères et les docteurs de l'Eglise affirment qu'un Pape ne peut pas enseigner des hérésies. Il est la règle de la foi sur terre.


- Saint Léon I : "Aucune hérésie ne peut souiller celui qui est assis sur la chaire de Pierre, car c’est le Saint-Esprit qui l'enseigne" (Sermon 98)


- Saint Cyprien : "La chaire de Pierre est cette Église principale d’où est sortie l’unité sacerdotale auprès de laquelle l’erreur ne peut avoir d’accès" (Lettre 40 et 55)

- Saint Thomas d'Aquin : " L’Eglise universelle ne peut errer, car Celui qui est exaucé en tout au titre de sa dignité a dit à Pierre, sur la profession de foi duquel est fondée l’Église: J’ai prié pour toi pour que ta foi ne défaille point" (Somme théologique, supplément de la IIIe partie, q. 25, a. 1)


Voila pourquoi je ne reconnais pas les "papes" depuis le concil V2 car ils mènent l'Eglise a sa perte en "s'adaptant" au valeurs de ce monde contre lesquels NSJC nous a mis tant de fois en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Samira
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Date d'inscription : 06/09/2008
Féminin
Messages : 3701
Pays : France
R E L I G I O N : Chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 19:02

Julienne a écrit:
Tonino a écrit:
Julienne a écrit:
Je suis d'accord avec toi Tonino mais je reconnais les valeurs du Concile Vatican Very Happy

Quel sont les valeurs de Vatican II ma chère Julienne?

Mon Cher Tonino,

Je me souviens des messes de mon enfance. Un prêtre murmurait des prières le dos tourné, dans une langue que je ne connaissais pas, des initiatives ont été prises pour que les célébrations soient plus vivantes.

L'Evangile et l'Epitre ont été proclamé dans la langue du pays !

La messe est dite dans la langue du pays.

La collégialité des évêques fut votée et proclamée, les évêques avec le Pape disposent ensemble d'un pouvoir sur toute l'Eglise. Ils sont collectivement responsables de millions de baptisés et de tous les autres hommes. Les évêques ont une place dans les commissions chargées de l'exécution des diverses décisions du Concile.

Le Concile a encouragé le dialogue avec les autres chrétiens : ce n'est plus seulement à l'intérieur de l'Eglise il est aussi proposé avec les protestants, les orthodoxes qui trouvent un accueil chaleureux dans le sein de l'Eglise qui souhaite l' Unité des Chrétiens.

Le grand changement provoqué par le Concile c'est que l'Eglise et les chrétiens ne regardent plus l'Eglise et le monde comme avant. L'Eglise est d'abord le "Peuple de Dieu" c-à-d le rassemblement des baptisés unis par l'amour de Jésus-Christ. Jean XXIII s'est rendu à Assise, Paul VI ira plus loin : la terre sainte, l'inde...

L' Eglise n'a plus peur du monde et n'est plus renfermée sur elle même : elle se présente au contraire, attentive à toutes les détresses et à tous les besoins des hommes. Elle entend la clameur du monde et se met à son service.

C'est cela la révolution du Concile : un retournement des coeurs, un regard neuf, un mouvement qui n'est pas prêt de s'arrêter.

En convoquant en 1959, nouveau concile, le pape Jean XXIII que l'on disait traditionnel ouvre "largement les fenêtres de l'Eglise". Rassemblés pour la première fois, tous les évêques et cardinaux de la planète vont édifier une Eglise tournée vers le monde et vers les AUTRES RELIGIONS !!!

Bien cordialement.


BIEN ... BRAVO ... Je n'aurais pas su le dire avec tant de fougue et de délicatesse à la fois !!!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 19:06

mario a écrit:
Julienne a écrit:
Tonino a écrit:
Julienne a écrit:
Je suis d'accord avec toi Tonino mais je reconnais les valeurs du Concile Vatican Very Happy

Quel sont les valeurs de Vatican II ma chère Julienne?

Mon Cher Tonino,

Je me souviens des messes de mon enfance. Un prêtre murmurait des prières le dos tourné, dans une langue que je ne connaissais pas, des initiatives ont été prises pour que les célébrations soient plus vivantes.

L'Evangile et l'Epitre ont été proclamé dans la langue du pays !

La messe est dite dans la langue du pays.

La collégialité des évêques fut votée et proclamée, les évêques avec le Pape disposent ensemble d'un pouvoir sur toute l'Eglise. Ils sont collectivement responsables de millions de baptisés et de tous les autres hommes. Les évêques ont une place dans les commissions chargées de l'exécution des diverses décisions du Concile.

Le Concile a encouragé le dialogue avec les autres chrétiens : ce n'est plus seulement à l'intérieur de l'Eglise il est aussi proposé avec les protestants, les orthodoxes qui trouvent un accueil chaleureux dans le sein de l'Eglise qui souhaite l' Unité des Chrétiens.

Le grand changement provoqué par le Concile c'est que l'Eglise et les chrétiens ne regardent plus l'Eglise et le monde comme avant. L'Eglise est d'abord le "Peuple de Dieu" c-à-d le rassemblement des baptisés unis par l'amour de Jésus-Christ. Jean XXIII s'est rendu à Assise, Paul VI ira plus loin : la terre sainte, l'inde...

L' Eglise n'a plus peur du monde et n'est plus renfermée sur elle même : elle se présente au contraire, attentive à toutes les détresses et à tous les besoins des hommes. Elle entend la clameur du monde et se met à son service.

C'est cela la révolution du Concile : un retournement des coeurs, un regard neuf, un mouvement qui n'est pas prêt de s'arrêter.

En convoquant en 1959, nouveau concile, le pape Jean XXIII que l'on disait traditionnel ouvre "largement les fenêtres de l'Eglise". Rassemblés pour la première fois, tous les évêques et cardinaux de la planète vont édifier une Eglise tournée vers le monde et vers les AUTRES RELIGIONS !!!

Bien cordialement.


BIEN ... BRAVO ... Je n'aurais pas su le dire avec tant de fougue et de délicatesse à la fois !!!



Mario , j'aime l'Eglise....
Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 19:19

Tonino a écrit:
Ma chere arnica suivre Jésus c'est également suivre son Eglise.

C'est le Saint esprit qui guide le pape dans son magistere

> Les Papes, les Pères et les docteurs de l'Eglise affirment qu'un Pape ne peut pas enseigner des hérésies. Il est la règle de la foi sur terre.


- Saint Léon I : "Aucune hérésie ne peut souiller celui qui est assis sur la chaire de Pierre, car c’est le Saint-Esprit qui l'enseigne" (Sermon 98)


- Saint Cyprien : "La chaire de Pierre est cette Église principale d’où est sortie l’unité sacerdotale auprès de laquelle l’erreur ne peut avoir d’accès" (Lettre 40 et 55)

- Saint Thomas d'Aquin : " L’Eglise universelle ne peut errer, car Celui qui est exaucé en tout au titre de sa dignité a dit à Pierre, sur la profession de foi duquel est fondée l’Église: J’ai prié pour toi pour que ta foi ne défaille point" (Somme théologique, supplément de la IIIe partie, q. 25, a. 1)


Voila pourquoi je ne reconnais pas les "papes" depuis le concil V2 car ils mènent l'Eglise a sa perte en "s'adaptant" au valeurs de ce monde contre lesquels NSJC nous a mis tant de fois en garde.

Eh ben moi je m'y perd avec toutes ses branche ,les catholiques romain apparemment ils ne sont pas tous romain les catholiques .
Et si j'ai bien lu toi tu est sedevacantiste et ses personnes ne croient pas a vatican 2

Citation :
Voila pourquoi je ne reconnais pas les "papes" depuis le concil V2 car ils mènent l'Eglise a sa perte en "s'adaptant" au valeurs de ce monde contre lesquels NSJC nous a mis tant de fois en garde.
Oui je suis d'accord avec toi je suppose que tu parle de l'ecumenisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 19:27

L'oecuménisme est un mouvement qui entend répondre à la prière que l'Évangile selon Jean (Jn 17. 21) attribue au Christ :

« Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé »

« L’unité visible de l’Église constitue l’objectif central du mouvement œcuménique » d'après le Conseil œcuménique des Églises, ce qui implique des relations et dialogues entre les diverses Églises. Le mouvement œcuménique préconise le travail en commun des Églises qui le souhaitent, dans le respect mutuel des diverses institutions.

L’œcuménisme, dans son sens actuel, ne préconise pas l'union de tous les chrétiens en une seule institution ecclésiale ; il ne vise donc pas nécessairement la réunion de toutes les Églises chrétiennes. L'unité visible à rechercher fait l'objet de débats, notamment quant aux perspectives de l'Église catholique romaine sur le sujet.
Le terme est issu du grec οἰκουμένη γῆ, qui signifie « terre habitée », d'un point de vue didactique, il veut dire : « universel ». Ce terme a donc été utilisé pour désigner un mouvement qui concerne uniquement les chrétiens dans un premier temps, mouvement qu'il ne faut pas confondre avec le dialogue inter-religieux.

Par ailleurs, l'adjectif œcuménique est utilisé par l'Église catholique romaine et l'Église orthodoxe pour désigner un concile auquel tous les évêques et tous les patriarches sont convoqués.

Le fondateur de l'œcuménisme moderne est le luthérien Lars Olof Jonathan Söderblom, archevêque d'Uppsala (Suède); il reçut le prix Nobel de la paix en 1929 pour cette activité.
Revenir en haut Aller en bas
arnica
Membre Actif II
Membre Actif II
avatar

Date d'inscription : 06/10/2008
Féminin
Messages : 9573
Pays : region Rhône - Alpes
R E L I G I O N : chrétienne

MessageSujet: Re: Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris   Dim 22 Nov - 19:41

tonino est-ce que tu connais Léon 14 ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Sermon de l’abbé Basilio Méramo a Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Abbé Basilio Méramo , "Au sujet de l'Antéchrist" !
» Sermon de l'abbé Guillaume Loddé sur l'avortement...
» Magnifique sermon de l'abbé Sauvonnet sur la fin des temps
» Derrière la liberté de penser, le satanisme - Sermon de l'abbé Régis de Cacqueray
» EXPLICATION DU SERMON SUR LA MONTAGNE. (Par Saint Augustin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: Cathéchisme et Théologie-