*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
-41%
Le deal à ne pas rater :
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs d’enfance » à ...
15.99 € 27.10 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il ...
Voir le deal

 

 La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MrAvenzi
nouveau membre


Date d'inscription : 18/11/2009
Masculin
Messages : 28
Pays : France
R E L I G I O N : Musulman

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedMer 18 Nov 2009, 1:05 pm

Bonsoir, Salam ,
j'aimerai savoir le rôle de la femme quel place détient t'elle dans la religion Islamique et Chrétienne?
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15648
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 2:35 am

MrAvenzi a écrit:
Bonsoir, Salam ,
j'aimerai savoir le rôle de la femme quel place détient t'elle dans la religion Islamique et Chrétienne?
Bonjour
Je me demande pourquoi tu poses cette question, surtout concernant la femme dans la religion islamique, puisque tu es musulman?
Est-ce que je me trompe? Car sur un autre fil, tu dis: inchallah.
Un chrétien ne dirait jamais cela, sachant qu'Allah n'est pas YHWH
Revenir en haut Aller en bas
MrAvenzi
nouveau membre


Date d'inscription : 18/11/2009
Masculin
Messages : 28
Pays : France
R E L I G I O N : Musulman

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 2:55 am

Sa ne répond pas a ma question, que je soi Chrétien ou Musulman peut importe a mes question ... Je pose une question , je souhaite avoir une réponse , en tous cas tu dégage une haine envers la voie de la vérité vraisemblablement.Je pose une question a la communauté de ce forum ,je souhaite qu'un chrétien me réponde au sujet de la femme dans la religion du christianisme , et qu'un musulman me réponde au sujet de la femme dans la religion de l'islam , ai-je été assez claire ?!
que veut dire YHWH?!

très cordialement....
Revenir en haut Aller en bas
MrAvenzi
nouveau membre


Date d'inscription : 18/11/2009
Masculin
Messages : 28
Pays : France
R E L I G I O N : Musulman

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 3:00 am

j'oubliai , qu' INCHA'ALLAH des personnes me répondent , dans un sens moins agressif!
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 3:47 am

globalement les livres saints (CORAN, EVANGILE, THORA) propose la meme image de la femme , a savoir qu'elle est obeissante a l'homme, et que c'est l'homme qui est le chef.

cepandant , certains pratiques sont diférentes, et l'islam a clairement donné plus de droit qu'aux autre livres.

la femme en islam a parfaitement le droit d'avoir sa part en héritage, chose que la bible lui interdit si elle a des freres.

la femme en islam a parfaitement le droit de demandé le divorce si elle a une raison valable, chose que la bible lui interdit (sauf si son mari commet l'adultere).

la femme en islam a parfaitement le droit de refusé un homme qui demande sa main, ou plutot je dirai, que les hadiths ordonnent les parains de la femme d'entendre son avis, et le mariage forcé n'est pas légal, il est strictement interdit par le coran et les hadiths, alors que la bible n'en parle pas, et si elle n'en parle pas, sa veut dire que c'est légal,

la femme en islam a parfaitement le droit de fair des études dehors, alors que PAUL que nous rejetons lui interdit ceci, et ordonne qu'elle s'instruit chez elle par son mari, quand a la bible, elle n'en parle pas, et assurement elle est en accord avec le coran mais jamais avec PAUL.

la bible tel quel est altéré, donne une image de la femme péchéressé, et l'origine de ¨PECHE originel que tout le monde porte selon chrétiens est a cause d'une femme qu'est EVE.


voici 2 section traitant se sujet :

https://www.forum-religions.com/islam-chretien-100-respect-entre-les-membres-f9/la-femme-musulmanechretienne-juive-t1635.htm?sid=920c95bdb2556de9ee722b0d5db85c73

et

https://www.forum-religions.com/islam-chretien-100-respect-entre-les-membres-f9/la-femme-dans-les-3-religions-monotheistes-t1531.htm?sid=920c95bdb2556de9ee722b0d5db85c73

et voici une section dans la partie islam qui enseigne une chose jamais enseigné dans la bible :


https://www.forum-religions.com/islam-sections-enseignements-f15/l-obeissance-de-la-mere-en-islam-t1870.htm
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
MrAvenzi
nouveau membre


Date d'inscription : 18/11/2009
Masculin
Messages : 28
Pays : France
R E L I G I O N : Musulman

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 4:14 am

Barak Allah ou fik, merci pour m'avoir éclairé ces précisions
Revenir en haut Aller en bas
darkviking
Modérateur : islam/chrétien
Modérateur : islam/chrétien
darkviking

Date d'inscription : 06/07/2009
Masculin
Messages : 2529
Pays : france
R E L I G I O N : chrétien

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 6:01 am

contrairment a une idée recus ( inventé par les musulmans!!!) les femmes au proche orient avant l'islam était bien plus libre que maintenant en arabie saoudite!!!

Certaines sources musulmanes comme l' Imam El-Hafez Ed-din Ben Kathir ou l'Imam Abdullah Ben Ahmed El-Nasfy attesteraient que dans la société mecquoise elle-même le statut de la femme n'était pas aussi sombre que la plupart des musulmans le disent.

Le fait que la mère de Muawiya Ier ou même la première épouse de Mahomet, Khadija bint Khuwaylid, étaient des négociantes libres d'embaucher des hommes en serait l'une des illustrations et de manière générale l'islam aurait plutôt, en le systématisant, nivelé le statut féminin autrefois divers au sein des tribus arabes.

le statut des femmes se serait dégradé après l'islamisation en Arabie Ainsi la saoudienne Hatoon al-Fassi considére que les femmes jouissaient d'une bien plus grande liberté chez les Sabéens et que l'introduction de la charia a conduit à une régression !
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 6:20 am

Citation :
Certaines sources musulmanes comme l' Imam El-Hafez Ed-din Ben Kathir ou l'Imam Abdullah Ben Ahmed El-Nasfy attesteraient que dans la société mecquoise elle-même le statut de la femme n'était pas aussi sombre que la plupart des musulmans le disent.

étant donné que je posséde différent livres d'ibn kathir, il serait bien que tu me montre la référence , au moins je pourrais vérifié ceci, et réedité ce que tu prétend.


Citation :
Le fait que la mère de Muawiya Ier ou même la première épouse de Mahomet, Khadija bint Khuwaylid, étaient des négociantes libres d'embaucher des hommes en serait l'une des illustrations et de manière générale l'islam aurait plutôt, en le systématisant, nivelé le statut féminin autrefois divers au sein des tribus arabes.


parceque l'islam interdit ceci?????????

si tu prétend que c'est interdit, alors trouve moi le texte, car a ma connaissance KHADIJA la meilleurs femme (apres MARIE) a toujours gardé ceci meme apres avoir converti a l'islam, sans jamais que notre prophete lui interdit sa.



trouve moi tes references si tu est véridique.


en plus on parle des méssage qu'on trouve dans les livres, et ta seul METHODE n'est que nous ramené des exemples qui n'onr rien avoir avec l'islam .


compare nos texte avec les tiens, et imagine si réelement on appliquerais l'islam et que réelement vous appliquerais le christianniseme.


lorsque ce jours viendra, alors tu pourra discuté sur se sujet, car croi moi, vous devriez toujours appliquez les lois de MOISE n'ont abrogé par Jésus, et cette nouvelle alliance^que vous prétendez suivre n'a aucune source, car sa source ne vient que de se PAUL.

donc évite nous les versets comme :
CORINTHIEN
PHILIPIEN (érreur dans l'orthographe)
.
.
.
.
.
.ephesien.
.
.
.
.
..
pour nous PAUL n'est rien du tout, et Jésus ne l'a jamais prédit, au contraire, il a mis en garde contre certaines personne qui parle en son nom, et parmi eux : PAUL
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
chrisredfeild
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 24/05/2009
Masculin
Messages : 4301
Pays : algerie
R E L I G I O N : islam

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 6:28 am

et Jésus a predit clairement un prophete qui est MOHAMAD


(mais je trouve le forum bien calme aujourdhui, est-ce a cause des match de la qualification du mondial??? parceque chez moi..........)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Agnés_
nouveau membre
Agnés_

Date d'inscription : 16/11/2009
Féminin
Messages : 24
Pays : France
R E L I G I O N : Islam

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 9:52 am

Spoiler:

Salam à tous.
Quitte a prendre le risque de me faire Bannir du forum pour le point de vue de la femme en Islam et au christianisme , j'en suis totalement consciente
Avant tout je vais éclaircir tous ce qui est médiatisé ou les paroles tronqué de ce que les gens disent de la Femme dans l’Islam,
Nulle part le Coran ne mentionne que les “hommes sont supérieurs aux femme" ,Dans un premier temps , il faut savoir que la langue arabe est une langue savante; elle a 28 lettres, toutes consonnes, qui, deviennent voyelles à volonté au moyen de trois motions ou signes suscrits, souscrits ou postcrits. Les noms et les adjectifs sont presque toujours dérivés de la racine des verbes, par l'addition de quelques lettres ou le changement des voyelles. Ils se modifient par trois cas : le nominatif, le génitif et l'accusatif. Il y a trois nombres : singulier, duel et pluriel. Les verbes forment 17 conjugaisons, dont 13 pour les verbes sains ou parfaits, c. -à-d. réguliers; ils sont, suivant la conjugaison, actifs, passifs, neutres, ou réfléchis. Chaque conjugaison a sa nuance ou signification propre.il possède un vocabulaire fort étendu et une rare souplesse de formes. Il y aurait 80 termes différents pour exprimer le miel, 200 pour le serpent, 500 pour le lion, 1000 pour le chameau...
Sur la discrimination de la femme,c’est ce à quoi le Coran réfère par le terme “(fad’)darâdja” (Sourate 2 v.228), souvent mal traduit comme “parce que Dieu l’a fait supérieur à l’autre”. Cette différenciation se retrouve strictement dans les rôles, non dans le statut ou l’honneur.
Également pour la sourate 4 v34 Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à Allah puis à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah..." (4:34).
L'homme et la femme partagent des devoirs et des responsabilités et font face aux conséquences de leurs décisions, mais il incombe à l'homme seul le devoir de loger, nourrir et entretenir sa famille. C'est le sens du mot Qawwamounes évoqué dans le verset coranique suivant : "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes... " (4:34). Ce verset est souvent mal traduit par "Les hommes ont autorité sur les femmes...". En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne. Allah, l'Exalté, dit: "Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens." (2:233). Soulignons l'expression "Au père" qui marque bien l'obligation et le devoir.
Allah, l'Exalté, explique la raison pour laquelle Il attribue la Qiwamah aux hommes : " en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien " (4:34). Cette citation est parfois mal interprétée par " parce qu'Allah préfère les hommes aux femmes " qui exprime la supériorité des hommes sur les femmes; or ; le Coran indique clairement que la seule base de supériorité est la piété et non le genre, la race, la couleur ou la richesse : " Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux " (49:13).
Par conséquent, la Qiwamah ne donne pas la supériorité à l'homme et n'abolit pas l'égalité entre l'homme et la femme. Elle procure à l'homme une certaine autorité qui relève de la compétence plutôt que du pouvoir. Ainsi, quand l'homme ne peut plus assumer ses responsabilités envers sa famille, il perd le droit de la Qiwamah et dans ce cas, la femme a le droit de demander le divorce.
Cette abondance est la preuve qu'il n'y a pas de traduction parfaite, canonique ou « orthodoxe » du Coran, et elle est une éloquente illustration de l'adage latin : traduttore, traditore (« traducteur, traître »). Le Coran est le seul texte sacré qui nous soit parvenu dans son intégralité, dans sa langue originelle, par une transmission écrite et orale continue et simultanée. Lorsqu'on voit les divergences entre les traductions, on dit : heureusement ! Dès lors et en définitive seul le texte arabe fait foi.
L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.
Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc…. Le Très Haut , Allah (Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.
Dieu traite les hommes et les femmes, en tant qu’être spirituel, d’égal à égal, [le Coran 3/195] le confirme.
« Leur Seigneur leur répondit : « Je n’échoue jamais à récompenser un travailleur parmi vous quelle que soit l’œuvre que vous faîtes, que vous soyez MÂLE OU FEMELLE – VOUS ÊTES L’ÉGAL DE L’UN ET DE L’AUTRE […] »
Une fille musulmane a la possibilité d’accepter ou de rejeter des propositions de mariage. Le mariage forcé à l’encontre de la fille musulmane est interdit.La religion musulmane prescrit la gentillesse envers les parents et essentiellement envers les mères musulmanes. Ne dit on pas : “Le Paradis se trouve aux pieds des mères”.C'est comme pour la garde des enfants après le divorce est donnée à la femme musulmane jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de sept ans.
Les transactions financières sont les "SEULES" situations où deux femmes peuvent être substituer à un homme en tant que témoins. C’est pour se prémunir de la réelle possibilité qu’un des témoins puissent marier l’autre témoin, et ainsi faire qu’elle devienne partiale. Si la femme en tant que témoin valait la moitié de celui d’un homme, le verset l’aurait clairement déclaré. Mais ce n'est pas le cas.Voici le Texte du Coran [2 : 282] O vous qui croyez, quand vous contractez un prêt pour une période, vous devrez l’écrire. Un scribe impartial devra faire l’écrit. […] Deux hommes devront servir en tant que témoins ; s’il n’y a pas deux hommes, alors un homme et deux femmes dont le témoignage est acceptable pour tous. Ainsi, si une femme est partiale, l’autre peut lui rappeler. C’est une obligation pour les témoins de témoigner lorsqu’il leur est demandé de le faire. […] ,Je vais également te cité un seul des nombreux Hadith au sujet de la Femme en islam (parole du prophète Mohammad, Paix et Bénédiction Sur Lui) rapporté par El Tirmidhi : “Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“.
J’aimerai éclaircir un sujet , celui du port du voile :

Sourate XXXIII, verset 59 :Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes : sûr moyen d'être reconnues (pour des dames) et d'échapper à toute offense - Dieu est Toute indulgence, Miséricordieux.

Sourate XXIV, verset 31 Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu'à leur mari, à leurs enfants, à leurs pères, beaux-pères, fils, beaux-fils, frères, neveux de frères ou de sœurs, aux femmes (de leur communauté), à leurs captives, à leurs dépendants hommes incapables de l'acte, ou garçons encore ignorants de l'intimité des femmes. Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments.


En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car Dieu connait parfaitement les faiblesses de ses créatures et le danger qu'il peut y avoir à ne rien respecter.De plus cela valorise la femme.Le voile islamique n'est pas une innovation de l'Islam, toutes les religions d'Allah avaient incité la femme à se voiler avant l'avènement de l'Islam et c'est ce que nous démontre ce qui reste de ces religions qui ont été altérées et dénaturées.

Je vais maintenant vous cité quelque verset de la bible a ce Sujet et je ne me tarderai pas dessus
La femme dans la Bible :

"Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas parmis d'y parler, mais qu'elles soient soumises comme le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari a la maison; car il est malséant a la femme de parler dans l'église."
1 Corinthien 14:34
"comme le dit aussi la loi" c'est un peu gros çà ?! il y a de quoi raisonné ?!

"Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l'un avec l'autre, si la femme de l'un s'approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses, tu lui couperas la main, tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié."
[Deutéronome 25 SGD]

Je ne préfère même pas commenté ces versets.

"Si la fille d'un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père: elle sera brûlée au feu."
[Lévitique 21]

"Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises a leur mari, comme Sara, qui obéissait a Abraham. "
1 Pierre 3:5-6

"Femmes, que chacune soit soumise a son mari,
comme au Seigneur...
hors de même que l'église est soumise a Christ,
les femmes aussi doivent l'être a leur mari en toutes choses."
Éphésien 5: 22,24



"Femmes, que chacune soit de même soumise a son mari."
1 Pierre 3:1

"Si elles veulent s'instruire sur quelque chose qu'elles interrogent leur mari a la maison.."
1 Corinthien 14:34

Le voile apparaît plusieurs fois dans la Bible,

Bible, Genèse, chapitre 29, verset 25 (traduction Louis Segond) :

25. Le lendemain matin, voilà que c'était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu'est-ce que tu m'as fait ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?

Pour Odon Vallet, ce passage montre que Jacob n'a pu reconnaître la femme qui lui était donnée car son visage était voilé.

Bible, Nouveau Testament, Première épître de Paul aux Corinthiens, chapitre 11, verset 17 (traduction Louis Segond) :

7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ;
9. et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
11. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
12. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
13. Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?
14. La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
15. mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ?



« Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile. L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme (...). C’est pourquoi la femme doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. » (Corinthiens I,11).


D'autre part, d'après Odon Vallet, l'obligation de porter le voile pour les filles d'hommes libres et l'interdiction de le porter pour les prostituées est présente dans des lois assyriennes attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).


Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15648
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 10:32 am

Agnés_ a écrit:
Spoiler:

Bonsoir , Salam à tous.
Quitte a prendre le risque de me faire Bannir du forum pour le point de vue de la femme en Islam , j'en suis totalement consciente.
Avant tout je vais éclaircir tous ce qui est médiatisé ou les paroles tronqué de ce que les gens disent de la Femme dans l’Islam,
Nulle part le Coran ne mentionne que les “hommes sont supérieurs aux femme" ,Dans un premier temps , il faut savoir que la langue arabe est une langue savante; elle a 28 lettres, toutes consonnes, qui, deviennent voyelles à volonté au moyen de trois motions ou signes suscrits, souscrits ou postcrits. Les noms et les adjectifs sont presque toujours dérivés de la racine des verbes, par l'addition de quelques lettres ou le changement des voyelles. Ils se modifient par trois cas : le nominatif, le génitif et l'accusatif. Il y a trois nombres : singulier, duel et pluriel. Les verbes forment 17 conjugaisons, dont 13 pour les verbes sains ou parfaits, c. -à-d. réguliers; ils sont, suivant la conjugaison, actifs, passifs, neutres, ou réfléchis. Chaque conjugaison a sa nuance ou signification propre.il possède un vocabulaire fort étendu et une rare souplesse de formes. Il y aurait 80 termes différents pour exprimer le miel, 200 pour le serpent, 500 pour le lion, 1000 pour le chameau...
Sur la discrimination de la femme,c’est ce à quoi le Coran réfère par le terme “(fad’)darâdja” (Sourate 2 v.228), souvent mal traduit comme “parce que Dieu l’a fait supérieur à l’autre”. Cette différenciation se retrouve strictement dans les rôles, non dans le statut ou l’honneur.
Également pour la sourate 4 v34 Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à Allah puis à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah..." (4:34).
L'homme et la femme partagent des devoirs et des responsabilités et font face aux conséquences de leurs décisions, mais il incombe à l'homme seul le devoir de loger, nourrir et entretenir sa famille. C'est le sens du mot Qawwamounes évoqué dans le verset coranique suivant : "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes... " (4:34). Ce verset est souvent mal traduit par "Les hommes ont autorité sur les femmes...". En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne. Allah, l'Exalté, dit: "Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens." (2:233). Soulignons l'expression "Au père" qui marque bien l'obligation et le devoir.
Allah, l'Exalté, explique la raison pour laquelle Il attribue la Qiwamah aux hommes : " en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien " (4:34). Cette citation est parfois mal interprétée par " parce qu'Allah préfère les hommes aux femmes " qui exprime la supériorité des hommes sur les femmes; or ; le Coran indique clairement que la seule base de supériorité est la piété et non le genre, la race, la couleur ou la richesse : " Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux " (49:13).
Par conséquent, la Qiwamah ne donne pas la supériorité à l'homme et n'abolit pas l'égalité entre l'homme et la femme. Elle procure à l'homme une certaine autorité qui relève de la compétence plutôt que du pouvoir. Ainsi, quand l'homme ne peut plus assumer ses responsabilités envers sa famille, il perd le droit de la Qiwamah et dans ce cas, la femme a le droit de demander le divorce.
Cette abondance est la preuve qu'il n'y a pas de traduction parfaite, canonique ou « orthodoxe » du Coran, et elle est une éloquente illustration de l'adage latin : traduttore, traditore (« traducteur, traître »). Le Coran est le seul texte sacré qui nous soit parvenu dans son intégralité, dans sa langue originelle, par une transmission écrite et orale continue et simultanée. Lorsqu'on voit les divergences entre les traductions, on dit : heureusement ! Dès lors et en définitive seul le texte arabe fait foi.
L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.
Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc…. Le Très Haut , Allah (Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.
Dieu traite les hommes et les femmes, en tant qu’être spirituel, d’égal à égal, [le Coran 3/195] le confirme.
« Leur Seigneur leur répondit : « Je n’échoue jamais à récompenser un travailleur parmi vous quelle que soit l’œuvre que vous faîtes, que vous soyez MÂLE OU FEMELLE – VOUS ÊTES L’ÉGAL DE L’UN ET DE L’AUTRE […] »
Une fille musulmane a la possibilité d’accepter ou de rejeter des propositions de mariage. Le mariage forcé à l’encontre de la fille musulmane est interdit.La religion musulmane prescrit la gentillesse envers les parents et essentiellement envers les mères musulmanes. Ne dit on pas : “Le Paradis se trouve aux pieds des mères”.C'est comme pour la garde des enfants après le divorce est donnée à la femme musulmane jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de sept ans.
Les transactions financières sont les "SEULES" situations où deux femmes peuvent être substituer à un homme en tant que témoins. C’est pour se prémunir de la réelle possibilité qu’un des témoins puissent marier l’autre témoin, et ainsi faire qu’elle devienne partiale. Si la femme en tant que témoin valait la moitié de celui d’un homme, le verset l’aurait clairement déclaré. Mais ce n'est pas le cas.Voici le Texte du Coran [2 : 282] O vous qui croyez, quand vous contractez un prêt pour une période, vous devrez l’écrire. Un scribe impartial devra faire l’écrit. […] Deux hommes devront servir en tant que témoins ; s’il n’y a pas deux hommes, alors un homme et deux femmes dont le témoignage est acceptable pour tous. Ainsi, si une femme est partiale, l’autre peut lui rappeler. C’est une obligation pour les témoins de témoigner lorsqu’il leur est demandé de le faire. […] ,Je vais également te cité un seul des nombreux Hadith au sujet de la Femme en islam (parole du prophète Mohammad, Paix et Bénédiction Sur Lui) rapporté par El Tirmidhi : “Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“.
J’aimerai éclaircir un sujet , celui du port du voile :

Sourate XXXIII, verset 59 :Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes : sûr moyen d'être reconnues (pour des dames) et d'échapper à toute offense - Dieu est Toute indulgence, Miséricordieux.

Sourate XXIV, verset 31 Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu'à leur mari, à leurs enfants, à leurs pères, beaux-pères, fils, beaux-fils, frères, neveux de frères ou de sœurs, aux femmes (de leur communauté), à leurs captives, à leurs dépendants hommes incapables de l'acte, ou garçons encore ignorants de l'intimité des femmes. Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments.


En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car Dieu connait parfaitement les faiblesses de ses créatures et le danger qu'il peut y avoir à ne rien respecter.De plus cela valorise la femme.Le voile islamique n'est pas une innovation de l'Islam, toutes les religions d'Allah avaient incité la femme à se voiler avant l'avènement de l'Islam et c'est ce que nous démontre ce qui reste de ces religions qui ont été altérées et dénaturées.

Je vais maintenant vous cité quelque verset de la bible a ce Sujet et je ne me tarderai pas dessus
La femme dans la Bible :

"Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas parmis d'y parler, mais qu'elles soient soumises comme le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari a la maison; car il est malséant a la femme de parler dans l'église."
1 Corinthien 14:34
"comme le dit aussi la loi" c'est un peu gros çà ?! il y a de quoi raisonné ?!

"Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l'un avec l'autre, si la femme de l'un s'approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses, tu lui couperas la main, tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié."
[Deutéronome 25 SGD]

Je ne préfère même pas commenté ces versets.

"Si la fille d'un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père: elle sera brûlée au feu."
[Lévitique 21]

"Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises a leur mari, comme Sara, qui obéissait a Abraham. "
1 Pierre 3:5-6

"Femmes, que chacune soit soumise a son mari,
comme au Seigneur...
hors de même que l'église est soumise a Christ,
les femmes aussi doivent l'être a leur mari en toutes choses."
Éphésien 5: 22,24

"Femmes, que chacune soit de même soumise a son mari."
1 Pierre 3:1

"Si elles veulent s'instruire sur quelque chose qu'elles interrogent leur mari a la maison.."
1 Corinthien 14:34

Le voile apparaît plusieurs fois dans la Bible,

Bible, Genèse, chapitre 29, verset 25 (traduction Louis Segond) :

25. Le lendemain matin, voilà que c'était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu'est-ce que tu m'as fait ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?

Pour Odon Vallet, ce passage montre que Jacob n'a pu reconnaître la femme qui lui était donnée car son visage était voilé.

Bible, Nouveau Testament, Première épître de Paul aux Corinthiens, chapitre 11, verset 17 (traduction Louis Segond) :

7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ;
9. et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
11. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
12. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
13. Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?
14. La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
15. mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ?

« Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile. L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme (...). C’est pourquoi la femme doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. » (Corinthiens I,11).

D'autre part, d'après Odon Vallet, l'obligation de porter le voile pour les filles d'hommes libres et l'interdiction de le porter pour les prostituées est présente dans des lois assyriennes attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).

Cordialement.

Bonsoir agnes
pourquoi te ferais-tu bannir? il n'y a aucune raison
Concernant les femmes dans l'Eglise, il est précisé entre autre, qu'elle ne doivent pas parler, je pense que c'est plus dans le cadre du papotage ou des questions posées pendant les sermons; un peu plus loin, Paul dit que la femme qui prie ou qui prophétise... il faut bien qu'elle ouvre la bouche; donc ça n'a rien avoir avec l'interdiction de parler.
Il n'y a que l'enseignement de la Parole qui ne lui est pas autorisée.

A part cela, la femme n'est ni moins ni plus que l'homme. Quand tu cites:
Citation :
"Femmes, que chacune soit soumise a son mari,
comme au Seigneur...
hors de même que l'église est soumise a Christ,
les femmes aussi doivent l'être a leur mari en toutes choses."
Éphésien 5: 22,24

"Femmes, que chacune soit de même soumise a son mari."
1 Pierre 3:1
Il ne faut pas oublier qu'il est aussi écrit que le mari doit aimer sa femme comme le Christ a aimé l'Eglise!
C'est un texte qui est souvent omis. Eph.5:25,28
Maris, aimez vos femmes et ne vous aigrissez pas contre elles. Colossiens 3:19. Voir aussi 1 Pierre 3:7
La Bible parle aussi de femmes remarquables. Elles ont aussi leur place d'honneur dans l'Eglise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 10:43 am

Agnés_ a écrit:
Spoiler:

Salam à tous.
Quitte a prendre le risque de me faire Bannir du forum pour le point de vue de la femme en Islam et au christianisme , j'en suis totalement consciente
Avant tout je vais éclaircir tous ce qui est médiatisé ou les paroles tronqué de ce que les gens disent de la Femme dans l’Islam,
Nulle part le Coran ne mentionne que les “hommes sont supérieurs aux femme" ,Dans un premier temps , il faut savoir que la langue arabe est une langue savante; elle a 28 lettres, toutes consonnes, qui, deviennent voyelles à volonté au moyen de trois motions ou signes suscrits, souscrits ou postcrits. Les noms et les adjectifs sont presque toujours dérivés de la racine des verbes, par l'addition de quelques lettres ou le changement des voyelles. Ils se modifient par trois cas : le nominatif, le génitif et l'accusatif. Il y a trois nombres : singulier, duel et pluriel. Les verbes forment 17 conjugaisons, dont 13 pour les verbes sains ou parfaits, c. -à-d. réguliers; ils sont, suivant la conjugaison, actifs, passifs, neutres, ou réfléchis. Chaque conjugaison a sa nuance ou signification propre.il possède un vocabulaire fort étendu et une rare souplesse de formes. Il y aurait 80 termes différents pour exprimer le miel, 200 pour le serpent, 500 pour le lion, 1000 pour le chameau...
Sur la discrimination de la femme,c’est ce à quoi le Coran réfère par le terme “(fad’)darâdja” (Sourate 2 v.228), souvent mal traduit comme “parce que Dieu l’a fait supérieur à l’autre”. Cette différenciation se retrouve strictement dans les rôles, non dans le statut ou l’honneur.
Également pour la sourate 4 v34 Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à Allah puis à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah..." (4:34).
L'homme et la femme partagent des devoirs et des responsabilités et font face aux conséquences de leurs décisions, mais il incombe à l'homme seul le devoir de loger, nourrir et entretenir sa famille. C'est le sens du mot Qawwamounes évoqué dans le verset coranique suivant : "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes... " (4:34). Ce verset est souvent mal traduit par "Les hommes ont autorité sur les femmes...". En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne. Allah, l'Exalté, dit: "Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens." (2:233). Soulignons l'expression "Au père" qui marque bien l'obligation et le devoir.
Allah, l'Exalté, explique la raison pour laquelle Il attribue la Qiwamah aux hommes : " en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien " (4:34). Cette citation est parfois mal interprétée par " parce qu'Allah préfère les hommes aux femmes " qui exprime la supériorité des hommes sur les femmes; or ; le Coran indique clairement que la seule base de supériorité est la piété et non le genre, la race, la couleur ou la richesse : " Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux " (49:13).
Par conséquent, la Qiwamah ne donne pas la supériorité à l'homme et n'abolit pas l'égalité entre l'homme et la femme. Elle procure à l'homme une certaine autorité qui relève de la compétence plutôt que du pouvoir. Ainsi, quand l'homme ne peut plus assumer ses responsabilités envers sa famille, il perd le droit de la Qiwamah et dans ce cas, la femme a le droit de demander le divorce.
Cette abondance est la preuve qu'il n'y a pas de traduction parfaite, canonique ou « orthodoxe » du Coran, et elle est une éloquente illustration de l'adage latin : traduttore, traditore (« traducteur, traître »). Le Coran est le seul texte sacré qui nous soit parvenu dans son intégralité, dans sa langue originelle, par une transmission écrite et orale continue et simultanée. Lorsqu'on voit les divergences entre les traductions, on dit : heureusement ! Dès lors et en définitive seul le texte arabe fait foi.
L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.
Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc…. Le Très Haut , Allah (Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.
Dieu traite les hommes et les femmes, en tant qu’être spirituel, d’égal à égal, [le Coran 3/195] le confirme.
« Leur Seigneur leur répondit : « Je n’échoue jamais à récompenser un travailleur parmi vous quelle que soit l’œuvre que vous faîtes, que vous soyez MÂLE OU FEMELLE – VOUS ÊTES L’ÉGAL DE L’UN ET DE L’AUTRE […] »
Une fille musulmane a la possibilité d’accepter ou de rejeter des propositions de mariage. Le mariage forcé à l’encontre de la fille musulmane est interdit.La religion musulmane prescrit la gentillesse envers les parents et essentiellement envers les mères musulmanes. Ne dit on pas : “Le Paradis se trouve aux pieds des mères”.C'est comme pour la garde des enfants après le divorce est donnée à la femme musulmane jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de sept ans.
Les transactions financières sont les "SEULES" situations où deux femmes peuvent être substituer à un homme en tant que témoins. C’est pour se prémunir de la réelle possibilité qu’un des témoins puissent marier l’autre témoin, et ainsi faire qu’elle devienne partiale. Si la femme en tant que témoin valait la moitié de celui d’un homme, le verset l’aurait clairement déclaré. Mais ce n'est pas le cas.Voici le Texte du Coran [2 : 282] O vous qui croyez, quand vous contractez un prêt pour une période, vous devrez l’écrire. Un scribe impartial devra faire l’écrit. […] Deux hommes devront servir en tant que témoins ; s’il n’y a pas deux hommes, alors un homme et deux femmes dont le témoignage est acceptable pour tous. Ainsi, si une femme est partiale, l’autre peut lui rappeler. C’est une obligation pour les témoins de témoigner lorsqu’il leur est demandé de le faire. […] ,Je vais également te cité un seul des nombreux Hadith au sujet de la Femme en islam (parole du prophète Mohammad, Paix et Bénédiction Sur Lui) rapporté par El Tirmidhi : “Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“.
J’aimerai éclaircir un sujet , celui du port du voile :

Sourate XXXIII, verset 59 :Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes : sûr moyen d'être reconnues (pour des dames) et d'échapper à toute offense - Dieu est Toute indulgence, Miséricordieux.

Sourate XXIV, verset 31 Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu'à leur mari, à leurs enfants, à leurs pères, beaux-pères, fils, beaux-fils, frères, neveux de frères ou de sœurs, aux femmes (de leur communauté), à leurs captives, à leurs dépendants hommes incapables de l'acte, ou garçons encore ignorants de l'intimité des femmes. Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments.


En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car Dieu connait parfaitement les faiblesses de ses créatures et le danger qu'il peut y avoir à ne rien respecter.De plus cela valorise la femme.Le voile islamique n'est pas une innovation de l'Islam, toutes les religions d'Allah avaient incité la femme à se voiler avant l'avènement de l'Islam et c'est ce que nous démontre ce qui reste de ces religions qui ont été altérées et dénaturées.

Je vais maintenant vous cité quelque verset de la bible a ce Sujet et je ne me tarderai pas dessus
La femme dans la Bible :

"Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas parmis d'y parler, mais qu'elles soient soumises comme le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari a la maison; car il est malséant a la femme de parler dans l'église."
1 Corinthien 14:34
"comme le dit aussi la loi" c'est un peu gros çà ?! il y a de quoi raisonné ?!

"Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l'un avec l'autre, si la femme de l'un s'approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses, tu lui couperas la main, tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié."
[Deutéronome 25 SGD]

Je ne préfère même pas commenté ces versets.

"Si la fille d'un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père: elle sera brûlée au feu."
[Lévitique 21]

"Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises a leur mari, comme Sara, qui obéissait a Abraham. "
1 Pierre 3:5-6

"Femmes, que chacune soit soumise a son mari,
comme au Seigneur...
hors de même que l'église est soumise a Christ,
les femmes aussi doivent l'être a leur mari en toutes choses."
Éphésien 5: 22,24



"Femmes, que chacune soit de même soumise a son mari."
1 Pierre 3:1

"Si elles veulent s'instruire sur quelque chose qu'elles interrogent leur mari a la maison.."
1 Corinthien 14:34

Le voile apparaît plusieurs fois dans la Bible,

Bible, Genèse, chapitre 29, verset 25 (traduction Louis Segond) :

25. Le lendemain matin, voilà que c'était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu'est-ce que tu m'as fait ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?

Pour Odon Vallet, ce passage montre que Jacob n'a pu reconnaître la femme qui lui était donnée car son visage était voilé.

Bible, Nouveau Testament, Première épître de Paul aux Corinthiens, chapitre 11, verset 17 (traduction Louis Segond) :

7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ;
9. et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
11. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
12. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
13. Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?
14. La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
15. mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ?



« Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile. L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme (...). C’est pourquoi la femme doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. » (Corinthiens I,11).


D'autre part, d'après Odon Vallet, l'obligation de porter le voile pour les filles d'hommes libres et l'interdiction de le porter pour les prostituées est présente dans des lois assyriennes attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).


Cordialement.

Bonsoir Agnès,

Aucune raison de te faire bannir......

Nous sommes ici sur un forum de dialogue inter-religieux. Et chacun a le droit de s'exprimer..je t'en prie exprime toi ...


Je te souhaite une excellente soirée.

Je me permettrai de commenter demain je m'endors sur mon clavier ma journée ayant été chargée exceptionnellement aujourd'hui...

Bonne et douce nuit à tous et toutes mes chers frères et soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Agnés_
nouveau membre
Agnés_

Date d'inscription : 16/11/2009
Féminin
Messages : 24
Pays : France
R E L I G I O N : Islam

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 10:46 am

Citation :
"Je me mets sous la protection des paroles parfaites d'Allah contre le mal qu'Il a créé."



Bonsoir , Salam à tous.
Quitte a prendre le risque de me faire Bannir du forum pour le point de vue de la femme en Islam , j'en suis totalement consciente.
Avant tout je vais éclaircir tous ce qui est médiatisé ou les paroles tronqué de ce que les gens disent de la Femme dans l’Islam,
Nulle part le Coran ne mentionne que les “hommes sont supérieurs aux femme" ,Dans un premier temps , il faut savoir que la langue arabe est une langue savante; elle a 28 lettres, toutes consonnes, qui, deviennent voyelles à volonté au moyen de trois motions ou signes suscrits, souscrits ou postcrits. Les noms et les adjectifs sont presque toujours dérivés de la racine des verbes, par l'addition de quelques lettres ou le changement des voyelles. Ils se modifient par trois cas : le nominatif, le génitif et l'accusatif. Il y a trois nombres : singulier, duel et pluriel. Les verbes forment 17 conjugaisons, dont 13 pour les verbes sains ou parfaits, c. -à-d. réguliers; ils sont, suivant la conjugaison, actifs, passifs, neutres, ou réfléchis. Chaque conjugaison a sa nuance ou signification propre.il possède un vocabulaire fort étendu et une rare souplesse de formes. Il y aurait 80 termes différents pour exprimer le miel, 200 pour le serpent, 500 pour le lion, 1000 pour le chameau...
Sur la discrimination de la femme,c’est ce à quoi le Coran réfère par le terme “(fad’)darâdja” (Sourate 2 v.228), souvent mal traduit comme “parce que Dieu l’a fait supérieur à l’autre”. Cette différenciation se retrouve strictement dans les rôles, non dans le statut ou l’honneur.
Également pour la sourate 4 v34 Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à Allah puis à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah..." (4:34).
L'homme et la femme partagent des devoirs et des responsabilités et font face aux conséquences de leurs décisions, mais il incombe à l'homme seul le devoir de loger, nourrir et entretenir sa famille. C'est le sens du mot Qawwamounes évoqué dans le verset coranique suivant : "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes... " (4:34). Ce verset est souvent mal traduit par "Les hommes ont autorité sur les femmes...". En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne. Allah, l'Exalté, dit: "Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens." (2:233). Soulignons l'expression "Au père" qui marque bien l'obligation et le devoir.
Allah, l'Exalté, explique la raison pour laquelle Il attribue la Qiwamah aux hommes : " en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien " (4:34). Cette citation est parfois mal interprétée par " parce qu'Allah préfère les hommes aux femmes " qui exprime la supériorité des hommes sur les femmes; or ; le Coran indique clairement que la seule base de supériorité est la piété et non le genre, la race, la couleur ou la richesse : " Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux " (49:13).
Par conséquent, la Qiwamah ne donne pas la supériorité à l'homme et n'abolit pas l'égalité entre l'homme et la femme. Elle procure à l'homme une certaine autorité qui relève de la compétence plutôt que du pouvoir. Ainsi, quand l'homme ne peut plus assumer ses responsabilités envers sa famille, il perd le droit de la Qiwamah et dans ce cas, la femme a le droit de demander le divorce.
Cette abondance est la preuve qu'il n'y a pas de traduction parfaite, canonique ou « orthodoxe » du Coran, et elle est une éloquente illustration de l'adage latin : traduttore, traditore (« traducteur, traître »). Le Coran est le seul texte sacré qui nous soit parvenu dans son intégralité, dans sa langue originelle, par une transmission écrite et orale continue et simultanée. Lorsqu'on voit les divergences entre les traductions, on dit : heureusement ! Dès lors et en définitive seul le texte arabe fait foi.
L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.
Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc…. Le Très Haut , Allah (Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.
Dieu traite les hommes et les femmes, en tant qu’être spirituel, d’égal à égal, [le Coran 3/195] le confirme.
« Leur Seigneur leur répondit : « Je n’échoue jamais à récompenser un travailleur parmi vous quelle que soit l’œuvre que vous faîtes, que vous soyez MÂLE OU FEMELLE – VOUS ÊTES L’ÉGAL DE L’UN ET DE L’AUTRE […] »
Une fille musulmane a la possibilité d’accepter ou de rejeter des propositions de mariage. Le mariage forcé à l’encontre de la fille musulmane est interdit.La religion musulmane prescrit la gentillesse envers les parents et essentiellement envers les mères musulmanes. Ne dit on pas : “Le Paradis se trouve aux pieds des mères”.C'est comme pour la garde des enfants après le divorce est donnée à la femme musulmane jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de sept ans.
Les transactions financières sont les "SEULES" situations où deux femmes peuvent être substituer à un homme en tant que témoins. C’est pour se prémunir de la réelle possibilité qu’un des témoins puissent marier l’autre témoin, et ainsi faire qu’elle devienne partiale. Si la femme en tant que témoin valait la moitié de celui d’un homme, le verset l’aurait clairement déclaré. Mais ce n'est pas le cas.Voici le Texte du Coran [2 : 282] O vous qui croyez, quand vous contractez un prêt pour une période, vous devrez l’écrire. Un scribe impartial devra faire l’écrit. […] Deux hommes devront servir en tant que témoins ; s’il n’y a pas deux hommes, alors un homme et deux femmes dont le témoignage est acceptable pour tous. Ainsi, si une femme est partiale, l’autre peut lui rappeler. C’est une obligation pour les témoins de témoigner lorsqu’il leur est demandé de le faire. […] ,Je vais également te cité un seul des nombreux Hadith au sujet de la Femme en islam (parole du prophète Mohammad, Paix et Bénédiction Sur Lui) rapporté par El Tirmidhi : “Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“.
J’aimerai éclaircir un sujet , celui du port du voile :

Sourate XXXIII, verset 59 :Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes : sûr moyen d'être reconnues (pour des dames) et d'échapper à toute offense - Dieu est Toute indulgence, Miséricordieux.

Sourate XXIV, verset 31 Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu'à leur mari, à leurs enfants, à leurs pères, beaux-pères, fils, beaux-fils, frères, neveux de frères ou de sœurs, aux femmes (de leur communauté), à leurs captives, à leurs dépendants hommes incapables de l'acte, ou garçons encore ignorants de l'intimité des femmes. Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments.

En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car Dieu connait parfaitement les faiblesses de ses créatures et le danger qu'il peut y avoir à ne rien respecter.De plus cela valorise la femme.Le voile islamique n'est pas une innovation de l'Islam, toutes les religions d'Allah avaient incité la femme à se voiler avant l'avènement de l'Islam et c'est ce que nous démontre ce qui reste de ces religions qui ont été altérées et dénaturées.

Je vais maintenant vous cité quelque verset de la bible a ce Sujet et je ne me tarderai pas dessus
La femme dans la Bible :

"Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas parmis d'y parler, mais qu'elles soient soumises comme le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari a la maison; car il est malséant a la femme de parler dans l'église."
1 Corinthien 14:34
"comme le dit aussi la loi" c'est un peu gros çà ?! il y a de quoi raisonné ?!

"Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l'un avec l'autre, si la femme de l'un s'approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses, tu lui couperas la main, tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié."
[Deutéronome 25 SGD]

Je ne préfère même pas commenté ces versets.

"Si la fille d'un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père: elle sera brûlée au feu."
[Lévitique 21]

"Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises a leur mari, comme Sara, qui obéissait a Abraham. "
1 Pierre 3:5-6

"Femmes, que chacune soit soumise a son mari,
comme au Seigneur...
hors de même que l'église est soumise a Christ,
les femmes aussi doivent l'être a leur mari en toutes choses."
Éphésien 5: 22,24

"Femmes, que chacune soit de même soumise a son mari."
1 Pierre 3:1

"Si elles veulent s'instruire sur quelque chose qu'elles interrogent leur mari a la maison.."
1 Corinthien 14:34

Le voile apparaît plusieurs fois dans la Bible,

Bible, Genèse, chapitre 29, verset 25 (traduction Louis Segond) :

25. Le lendemain matin, voilà que c'était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu'est-ce que tu m'as fait ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?

Pour Odon Vallet, ce passage montre que Jacob n'a pu reconnaître la femme qui lui était donnée car son visage était voilé.

Bible, Nouveau Testament, Première épître de Paul aux Corinthiens, chapitre 11, verset 17 (traduction Louis Segond) :

7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ;
9. et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
11. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
12. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
13. Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?
14. La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
15. mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ?

« Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile. L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme (...). C’est pourquoi la femme doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. » (Corinthiens I,11).

D'autre part, d'après Odon Vallet, l'obligation de porter le voile pour les filles d'hommes libres et l'interdiction de le porter pour les prostituées est présente dans des lois assyriennes attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).

Cordialement.

Merci navré , parfois sa me révolte certain point,j'en pleure... , enfin bon , Bonne nuit Julienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_minipostedJeu 19 Nov 2009, 10:49 am

Agnés_ a écrit:
Citation :
"Je me mets sous la protection des paroles parfaites d'Allah contre le mal qu'Il a créé."



Bonsoir , Salam à tous.
Quitte a prendre le risque de me faire Bannir du forum pour le point de vue de la femme en Islam , j'en suis totalement consciente.
Avant tout je vais éclaircir tous ce qui est médiatisé ou les paroles tronqué de ce que les gens disent de la Femme dans l’Islam,
Nulle part le Coran ne mentionne que les “hommes sont supérieurs aux femme" ,Dans un premier temps , il faut savoir que la langue arabe est une langue savante; elle a 28 lettres, toutes consonnes, qui, deviennent voyelles à volonté au moyen de trois motions ou signes suscrits, souscrits ou postcrits. Les noms et les adjectifs sont presque toujours dérivés de la racine des verbes, par l'addition de quelques lettres ou le changement des voyelles. Ils se modifient par trois cas : le nominatif, le génitif et l'accusatif. Il y a trois nombres : singulier, duel et pluriel. Les verbes forment 17 conjugaisons, dont 13 pour les verbes sains ou parfaits, c. -à-d. réguliers; ils sont, suivant la conjugaison, actifs, passifs, neutres, ou réfléchis. Chaque conjugaison a sa nuance ou signification propre.il possède un vocabulaire fort étendu et une rare souplesse de formes. Il y aurait 80 termes différents pour exprimer le miel, 200 pour le serpent, 500 pour le lion, 1000 pour le chameau...
Sur la discrimination de la femme,c’est ce à quoi le Coran réfère par le terme “(fad’)darâdja” (Sourate 2 v.228), souvent mal traduit comme “parce que Dieu l’a fait supérieur à l’autre”. Cette différenciation se retrouve strictement dans les rôles, non dans le statut ou l’honneur.
Également pour la sourate 4 v34 Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à Allah puis à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah..." (4:34).
L'homme et la femme partagent des devoirs et des responsabilités et font face aux conséquences de leurs décisions, mais il incombe à l'homme seul le devoir de loger, nourrir et entretenir sa famille. C'est le sens du mot Qawwamounes évoqué dans le verset coranique suivant : "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes... " (4:34). Ce verset est souvent mal traduit par "Les hommes ont autorité sur les femmes...". En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne. Allah, l'Exalté, dit: "Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens." (2:233). Soulignons l'expression "Au père" qui marque bien l'obligation et le devoir.
Allah, l'Exalté, explique la raison pour laquelle Il attribue la Qiwamah aux hommes : " en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien " (4:34). Cette citation est parfois mal interprétée par " parce qu'Allah préfère les hommes aux femmes " qui exprime la supériorité des hommes sur les femmes; or ; le Coran indique clairement que la seule base de supériorité est la piété et non le genre, la race, la couleur ou la richesse : " Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux " (49:13).
Par conséquent, la Qiwamah ne donne pas la supériorité à l'homme et n'abolit pas l'égalité entre l'homme et la femme. Elle procure à l'homme une certaine autorité qui relève de la compétence plutôt que du pouvoir. Ainsi, quand l'homme ne peut plus assumer ses responsabilités envers sa famille, il perd le droit de la Qiwamah et dans ce cas, la femme a le droit de demander le divorce.
Cette abondance est la preuve qu'il n'y a pas de traduction parfaite, canonique ou « orthodoxe » du Coran, et elle est une éloquente illustration de l'adage latin : traduttore, traditore (« traducteur, traître »). Le Coran est le seul texte sacré qui nous soit parvenu dans son intégralité, dans sa langue originelle, par une transmission écrite et orale continue et simultanée. Lorsqu'on voit les divergences entre les traductions, on dit : heureusement ! Dès lors et en définitive seul le texte arabe fait foi.
L’Islam ne considère pas la femme comme un être méprisable ou inférieur comme elle l’était dans la Jahiliyya. Au contraire il a mis fin à ce dédain vis à vis de la femme en déclarant qu’elle est la moitié du genre humain. Elle a des droits comme l’homme a des droits et a des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature. Quant à l’homme, il a des caractéristiques spécifiques comme la virilité, la force physique, la raison, la patience, ce qui lui permet de la protéger, de la défendre et de la prendre en charge.
Tout comme l’homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d’acheter, d’être propriétaire, etc…. Le Très Haut , Allah (Exalté) a dit dans le Coran qu’il nous a créé d’un mâle et d’une femelle, et les seuls critères qui font prévaloir une personne sur une autre sont l’œuvre salutaire et la piété.
Dieu traite les hommes et les femmes, en tant qu’être spirituel, d’égal à égal, [le Coran 3/195] le confirme.
« Leur Seigneur leur répondit : « Je n’échoue jamais à récompenser un travailleur parmi vous quelle que soit l’œuvre que vous faîtes, que vous soyez MÂLE OU FEMELLE – VOUS ÊTES L’ÉGAL DE L’UN ET DE L’AUTRE […] »
Une fille musulmane a la possibilité d’accepter ou de rejeter des propositions de mariage. Le mariage forcé à l’encontre de la fille musulmane est interdit.La religion musulmane prescrit la gentillesse envers les parents et essentiellement envers les mères musulmanes. Ne dit on pas : “Le Paradis se trouve aux pieds des mères”.C'est comme pour la garde des enfants après le divorce est donnée à la femme musulmane jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de sept ans.
Les transactions financières sont les "SEULES" situations où deux femmes peuvent être substituer à un homme en tant que témoins. C’est pour se prémunir de la réelle possibilité qu’un des témoins puissent marier l’autre témoin, et ainsi faire qu’elle devienne partiale. Si la femme en tant que témoin valait la moitié de celui d’un homme, le verset l’aurait clairement déclaré. Mais ce n'est pas le cas.Voici le Texte du Coran [2 : 282] O vous qui croyez, quand vous contractez un prêt pour une période, vous devrez l’écrire. Un scribe impartial devra faire l’écrit. […] Deux hommes devront servir en tant que témoins ; s’il n’y a pas deux hommes, alors un homme et deux femmes dont le témoignage est acceptable pour tous. Ainsi, si une femme est partiale, l’autre peut lui rappeler. C’est une obligation pour les témoins de témoigner lorsqu’il leur est demandé de le faire. […] ,Je vais également te cité un seul des nombreux Hadith au sujet de la Femme en islam (parole du prophète Mohammad, Paix et Bénédiction Sur Lui) rapporté par El Tirmidhi : “Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“.
J’aimerai éclaircir un sujet , celui du port du voile :

Sourate XXXIII, verset 59 :Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes : sûr moyen d'être reconnues (pour des dames) et d'échapper à toute offense - Dieu est Toute indulgence, Miséricordieux.

Sourate XXIV, verset 31 Dis aux croyantes de baisser les yeux et de contenir leur sexe ; de ne pas faire montre de leurs agréments, sauf ce qui en émerge, de rabattre leur fichu sur les échancrures de leur vêtement. Elle ne laisseront voit leurs agréments qu'à leur mari, à leurs enfants, à leurs pères, beaux-pères, fils, beaux-fils, frères, neveux de frères ou de sœurs, aux femmes (de leur communauté), à leurs captives, à leurs dépendants hommes incapables de l'acte, ou garçons encore ignorants de l'intimité des femmes. Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments.

En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car Dieu connait parfaitement les faiblesses de ses créatures et le danger qu'il peut y avoir à ne rien respecter.De plus cela valorise la femme.Le voile islamique n'est pas une innovation de l'Islam, toutes les religions d'Allah avaient incité la femme à se voiler avant l'avènement de l'Islam et c'est ce que nous démontre ce qui reste de ces religions qui ont été altérées et dénaturées.

Je vais maintenant vous cité quelque verset de la bible a ce Sujet et je ne me tarderai pas dessus
La femme dans la Bible :

"Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas parmis d'y parler, mais qu'elles soient soumises comme le dit aussi la loi. Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari a la maison; car il est malséant a la femme de parler dans l'église."
1 Corinthien 14:34
"comme le dit aussi la loi" c'est un peu gros çà ?! il y a de quoi raisonné ?!

"Lorsque des hommes se querelleront ensemble, l'un avec l'autre, si la femme de l'un s'approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe, si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses, tu lui couperas la main, tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié."
[Deutéronome 25 SGD]

Je ne préfère même pas commenté ces versets.

"Si la fille d'un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père: elle sera brûlée au feu."
[Lévitique 21]

"Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises a leur mari, comme Sara, qui obéissait a Abraham. "
1 Pierre 3:5-6

"Femmes, que chacune soit soumise a son mari,
comme au Seigneur...
hors de même que l'église est soumise a Christ,
les femmes aussi doivent l'être a leur mari en toutes choses."
Éphésien 5: 22,24

"Femmes, que chacune soit de même soumise a son mari."
1 Pierre 3:1

"Si elles veulent s'instruire sur quelque chose qu'elles interrogent leur mari a la maison.."
1 Corinthien 14:34

Le voile apparaît plusieurs fois dans la Bible,

Bible, Genèse, chapitre 29, verset 25 (traduction Louis Segond) :

25. Le lendemain matin, voilà que c'était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu'est-ce que tu m'as fait ? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi ? Pourquoi m'as-tu trompé ?

Pour Odon Vallet, ce passage montre que Jacob n'a pu reconnaître la femme qui lui était donnée car son visage était voilé.

Bible, Nouveau Testament, Première épître de Paul aux Corinthiens, chapitre 11, verset 17 (traduction Louis Segond) :

7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ;
9. et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
11. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
12. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
13. Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?
14. La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
15. mais que c'est une gloire pour la femme d'en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ?

« Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre ! Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile. L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme (...). C’est pourquoi la femme doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. » (Corinthiens I,11).

D'autre part, d'après Odon Vallet, l'obligation de porter le voile pour les filles d'hommes libres et l'interdiction de le porter pour les prostituées est présente dans des lois assyriennes attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).

Cordialement.

Merci navré , parfois sa me révolte certain point,j'en pleure... , enfin bon , Bonne nuit Julienne.

Je constate que tu es très sensible et cela ne peut que me plaire ainsi que ta franche sincérité j'apprécie beaucoup.

Cordialement.

Bonne nuit et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Empty
MessageSujet: Re: La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens   La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 

La place de la femme dans la religion Islam/Chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bombe cachee dans un coran… mais surtout l'islam est une religion de PAIX.
» La femme dans l'islam
» LA FEMME DANS L'ISLAM
» Pourquoi la mère de Jésus occupe-t-elle une telle place dans l'Islam ?
» Islam, 1ere religion en France....(dans les prisons)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-