*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 SAINT JEAN DAMASCENE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



SAINT JEAN DAMASCENE Empty
MessageSujet: SAINT JEAN DAMASCENE   SAINT JEAN DAMASCENE Icon_minipostedMer 19 Aoû 2009, 3:58 am

Saint Jean Damascène (environ 650-750)
Docteur de l'Eglise, Saint Jean Damascène est l'un des Pères qui restent aujourd'hui à redécouvrir et qui a réalisé, à son époque, une synthèse qui n'est pas sans annoncer celle de saint Thomas, même si elle a une composante plutôt poétique.



L'un des plus importants parmi les Pères d'Orient

Jean de Damas est l'un des derniers Pères de l'Église et a été proclamé vénérable, de manière quasi immédiate, au terme de sa longue vie, en 787, par le concile de Nicée II, concile qui marque la fin de la patristique orientale. Or, Jean Damascène est l'un des plus importants Pères de l'Église d'Orient ; il est, en quelque sorte, un relais entre saint Maxime le Confesseur et saint Grégoire Palamas. De plus, il a été l'un des premiers à dialoguer avec l'Islam, lui qui est né, vers 650, soit dix-huit ans après la mort de Mahomet et qui est issu d'une famille chrétienne, proche du calife : son père en était, dirait-on aujourd'hui, le ministre des finances et lui-même a été éduqué avec le futur calife Yazid. On le surnomme Mansour (en arabe : le vainqueur) et Chrysorroas (qui roule l'or dans ses flots), en raison du rayonnement qui fut le sien. Le nom de Damascène lui a été attribué plus tard pour préciser sa ville d'origine, comme ce fut le cas pour de nombreux Pères.



Membre du gouvernement du Calife à Damas, il quitte sa profession par fidélité à la foi chrétienne

Il reçut une éducation solide, lui donnant une bonne connaissance de la culture grecque et arabe. Rapidement, il entre dans l'administration du califat, avec un poste correspondant à celui de préfet, puis succède à son père. Mais, si les Omayyades avaient été tolérants à l'égard des chrétiens, cette tolérance disparaît soudain, vers 700, lorsque le calife décide que les chrétiens ne peuvent plus faire partie du gouvernement, à moins d'apostasier.



Il reste, alors, à Saint Jean Damascène de choisir entre sa foi et son poste. Il opte immédiatement pour sa foi, quitte sa charge à Damas, distribue ses biens aux pauvres et part pour le monastère de Mar-Sabas entre Jérusalem et la mer Morte. Devenu moine il est ordonné prêtre par Jean, patriarche de Jérusalem. Au cours de ces années de retraite, il enseigne, prêche et écrit. Son livre principal s'intitule "La Source de la connaissance". Dans cet exposé, Jean Damascène met en valeur la christologie. Il apparaît avant tout comme le théologien de l'incarnation et de la Transfiguration.



Grand théologien de l'Incarnation et de la Transfiguration

Il s'attache principalement à montrer qu'en s'incarnant, le Verbe ne perd rien de sa divinité, mais qu'il assume la nature humaine, avec ses souffrances. Comme il le dit dans une citation célèbre : " Tout entier, il m'assume tout entier ; tout entier, il s'unit à moi tout entier, afin de me donner le salut, à moi tout entier". Saint Jean Damascène fait ressortir qu'en prenant la condition humaine, le Christ lui apporte le salut et qu'il appelle l'être humain à partager la vie divine, à connaître la déification.

C'est ce qu'il met également en évidence, aussi bien dans sa réflexion sur les icônes qui représentent l'humanité transfigurée, que dans sa célèbre Homélie sur la Transfiguration : en l'espace d'un instant, le Christ a non seulement manifesté à ses disciples la gloire de sa divinité, mais il les a aussi invités à partager cette gloire. Mais Saint Jean Damascène est principalement connu pour ses hymnes qui sont restées célèbres et qu'il a composées pour les grandes fêtes : Noël, l'Épiphanie, Pâques, la Pentecôte, la Transfiguration, la Dormition de Marie.

Il défend le culte des images, contre les iconoclastes

Cette lutte ébranla le VIIIème siècle: elle mettait en question l'art chrétien. Jean de Damas défend, alors, par sa parole et ses écrits le culte des images. À la suite de saint Basile et avant le concile de Nicée II de 787, il explique que l'honneur rendu à l'icône n'est pas synonyme d'idolâtrie, mais qu'il va au prototype, au saint représenté sur l'icône. Il souligne également la légitimité des icônes à partir de l'Incarnation. Il explique qu'à partir du moment où Dieu s'est rendu visible dans le Christ, il est possible de le représenter et de dépasser l'interdit, d'ailleurs relatif, de l'Ancien Testament. Jean Damascène précise: " Je ne vénère pas la matière, je vénère le créateur de la matière [...], qui a daigné habiter la matière ".

Le concile de Nicée II a reconnu et repris l'œuvre de Jean Damascène car il a su allier la théologie de l'Incarnation et la théologie de la beauté, créant un espace liturgique où " le ciel est déjà descendu sur la terre ".



L'un des premiers grands chantres de Marie en son Assomption

L'Église d'Orient reconnaît Jean de Damas comme l'une de ses principales colonnes et le représente, sur les icônes, comme l'un des trois hiérarques, vénérés à Nicée II, aux côtés de saint Germain de Constantinople et de saint Georges de Chypre. De fait, Jean de Damas a eu une influence décisive sur toute la théologie ultérieure et il peut servir de référence aujourd'hui encore dans le dialogue. Saint Jean Damascène présente une œuvre complète, pluridisciplinaire, où théologie, art, liturgie, poésie s'harmonisent remarquablement pour exhorter à la divinisation de l'être humain, rendue possible par l'Incarnation.
Sur la Vierge Marie, on connait de lui deux homélies admirables sur la Dormition qui en font aussi l'un des premiers grands chantres de Marie en son Assomption.



SAINT JEAN DAMASCENE John_d10
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

SAINT JEAN DAMASCENE Empty
MessageSujet: Re: SAINT JEAN DAMASCENE   SAINT JEAN DAMASCENE Icon_minipostedLun 22 Aoû 2016, 11:10 pm

L’Islam exposé par Jean Damascène dans son Livre des hérésies
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

SAINT JEAN DAMASCENE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Sanctuaires - Communautés Religieuses - Dévotions - autres... :: La vie des saints-