*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 journées commémoratives du Débarquement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedDim 02 Juin 2024, 9:07 am


Pourquoi venir aux 80 ans du Débarquement en Normandie?


Assister aux 80 ans du Débarquement vaut-il la peine?


Assurément oui! Chaque année, l’anniversaire du Débarquement honore le courage des soldats alliés qui ont participé à la libération de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. 


Prendre part à cette célébration est une expérience poignante car elle rappelle le sacrifice de ces milliers de jeunes et à la fois, hautement symbolique en termes géopolitiques. Plus que jamais, dans le contexte actuel où la guerre est aux frontières de l’Europe, le devoir de mémoire et les moments de partage entre nations pour célébrer la paix, sont primordiaux.


Notez également que cette édition est d’autant plus exceptionnelle car elle sera sûrement l’une des dernières éditions en présence de vétérans.


journées commémoratives du Débarquement I-V55s6Xn-L
Aperçu du Cimetière Américain de Normandie


Quelles seront les manifestations du 6 juin 2024?


Le 6 juin est la date clé du Débarquement en Normandie en 1944 et constitue chaque année, le jour le plus emblématique de l’ensemble de la saison anniversaire.




Différents événements se tiendront au même moment, le 6 juin 2024:


  • La cérémonie internationale: organisée sur le secteur d’Omaha Beach à Saint-Laurent-sur-Mer, elle se déroulera sous la présidence d’Emmanuel Macron, en présence de plusieurs chefs d’Etat et les quelque 200 vétérans déplacés spécialement pour l’occasion. Vous ne pourrez y assister seulement si vous êtes muni d’une invitation.

  • Les cérémonies nationales et bi-nationales: ouvertes au public, vous aurez la possibilité de vous inscrire sur le site internet de la préfecture du Calvados ici.
    Les inscriptions seront ouvertes aux alentours du 1er mai.


  • Des manifestations festives se tiennent en parallèle des cérémonies solennelles et sont regroupées sous le nom du D-Day Festival qui se déroule du 1er au 16 juin. Retrouvez l’ensemble de la programmation sur le site dédié du festival ici.

Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedDim 02 Juin 2024, 9:17 am

qui sont les personnalités attendues aux commémorations ?



Les commémorations autour des 80 ans du Débarquement, avec en point d'orgue la cérémonie internationale prévue à Omaha Beach le 6 juin, vont faire venir de très nombreuses personnalités sur les terres normandes et bretonnes. France Bleu fait le point.

journées commémoratives du Débarquement 2Q==journées commémoratives du Débarquement 1200x680_sc_ma-photo-1200x675-1
Emmanuel Macron, Charles III, Joe Biden et Volodymyr Zelensky. :copyright: Maxppp - Frank Ossenbrink, Alpha Press, Bonnie Cash, Jose Sena Goulao


Les commémorations du D-Day sont réparties sur trois jours, du 5 au 7 juin en Bretagne et en Normandie, avec comme point d'orgue la cérémonie internationale à Omaha Beach le 6 juin. Emmanuel Macron, 24 chefs d'États et 200 vétérans sont attendus dans les tribunes. France Bleu fait le point sur les personnalités attendues.


Emmanuel Macron


Le président de la République Emmanuel Macron sera présent tout au long des trois jours de commémoration, du 5 juin au 7 juin. D'abord en Bretagne, le mercredi, pour l'hommage à l'action des parachutistes de la France Libre et de la résistance dans le Morbihan, puis à l'hommage aux victimes civiles de la ville de Saint-Lô, dans la Manche.


Le lendemain, le chef de l'État présidera la grande cérémonie internationale à Saint-Laurent-sur-Mer (Omaha Beach). Enfin, le 7 juin, le président commémorera "la permanence de la République et de ses valeurs" à Bayeux, où a été installé le premier commissaire de la République après le Débarquement, avant de se rendre à Cherbourg dans l'après-midi.


Joe Biden, Volodymyr Zelensky, Charles III et de nombreux chefs d'État


Le 6 juin, le président français accueillera quelque 24 chefs d’États, rois ou reines, représentants de pays alliés ou ennemis, pour cette cérémonie internationale, organisée sur la plage d'"Omaha la sanglante", l'une des cinq plages du Débarquement. Parmi ceux annoncés par l’Élysée ce jeudi, il y a Joe Biden le président américain, le prince Albert de Monaco, le Roi des Belges, celui des Pays-Bas, celui de Norvège, le roi du Danemark. Olaf Scholz, le chancelier allemand, a confirmé sa présence, tout comme le Premier ministre canadien Justin Trudeau, Charles Michel, le Président du Conseil Européen, ou Sergio Mattarella, le président de la République italienne, ainsi que le président ukrainien Volodymyr Zelensky.


Le roi Charles III, accompagné de la reine Camilla, sera en France le 6 juin prochain. S'il ne participe pas à la commémoration internationale à Omaha Beach, il sera présent à une cérémonie au mémorial britannique de Ver-sur-Mer (Calvados).

Donald Trump et Barack Obama invités


Donald Trump, en sa qualité d'ancien président, a été invité par l'Association américaine des vétérans, au même titre que ses prédécesseurs Barack Obama et Bill Clinton. L'information est confirmée par Scott Desjardins, le superintendant du cimetière américain de Colleville-sur-Mer. "L'invitation a été lancée, mais pour l'instant personne n'y a répondu", indiquait-il à France Bleu mi-mai.


Si Donald Trump répond favorablement à l'invitation, il ne sera, quoi qu'il arrive, pas assis à côté de son rival à l'élection présidentielle américaine. "Joe Biden sera sur la tribune principale avec Emmanuel Macron, et probablement des vétérans. Tandis que Donald Trump, s'il vient, sera sur une autre tribune, avec les autres anciens présidents et les officiels américains et français."

200 vétérans présents


Quelque 200 vétérans seront présents pour la cérémonie internationale d'Omaha Beach, moins que les précédents grands anniversaires. "Ils ont tous entre 99 et 107 ans", confiait à France Bleu Normandie Jean-René Vacher, administrateur chargé des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement.


La compagnie aérienne américaine Delta Airlines et la Best Defense Fondation vont d'ailleurs organiser un vol particulier pour 60 vétérans américains. Ils atterriront à Deauville le 2 juin pour assister aux cérémonies en Normandie. “Ils sont très motivés dans l'attente de ce vol. Ils se conditionnent. La majorité de ces vétérans, croyez-le ou non, font de la natation ou des haltères. Ils sont épatants dans leur forme physique et intellectuelle”, expliquait Virginie Durr, Normande expatriée aux États-Unis, chargée d'affaires pour la compagnie aérienne américaine.


Il y aura parmi eux Andy Negra, vétéran américain qui a fêté ses 100 ans le 28 mai. Il a débarqué à Utah Beach le 18 avril 1944 avec la 6e division blindée américaine. Il était déjà revenu en Normandie en 2023 pour les commémorations, et ce voyage l'avait beaucoup touché.




La Russie n'est pas invitée


On comptera parmi les absents marquants des commémorations le président russe Vladimir Poutine. La Mission Libération, groupement d’intérêt public chargé d’organiser les commémorations autour du Débarquement, avait annoncé le 16 avril que "la Russie sera invitée aux célébrations du 80e anniversaire, mais pas son président", "en raison de la guerre d'agression en Ukraine". Finalement, l'Élysée a annoncé ce jeudi 30 mai que "la Russie n’est pas invitée, car les conditions ne sont pas réunies compte tenu de la guerre d’agression qu’elle mène contre l’Ukraine".


Vladimir Poutine avait été convié aux célébrations du 70ᵉ anniversaire en juin 2014, malgré l'annexion de la Crimée trois mois plus tôt. En revanche, le président russe n'était pas invité au 75ᵉ anniversaire du D-Day en 2019, alors que la situation était sous-tension dans l'est de l'Ukraine.

L'un des visages du Débarquement ne participera plus


Il était l'une des incarnations des commémorations du D-Day, mais les cérémonies se feront sans lui. Léon Gautier, le dernier survivant français du Débarquement en Normandie, est mort l'année dernière, en juillet 2023, à l'âge de 100 ans. Il était le dernier membre du commando Kieffer, un bataillon de 177 fusiliers marins qui avait débarqué sur les côtes normandes.




https://www.francebleu.fr/infos/societe/80-ans-du-debarquement-qui-sont-les-personnalites-attendues-aux-commemorations-7993877
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedLun 03 Juin 2024, 9:05 am

Le 6 juin 2024 marque les 80 ans du débarquement des forces alliées sur les plages de Normandie. A cette occasion, KTO vous propose une programmation spéciale autour de cet événement. Emission, reportages, temps de prière, documentaires… Découvrez des programmes riches et variés tout au long de cette première semaine de juin.

Les Églises chrétiennes s’associent à la mémoire du Débarquement du 6 juin 1944 sur les côtes normandes. Car commémorer la libération de l’Europe du joug nazi rappelle aussi la nécessité de prier Dieu pour avoir le courage de lutter contre la haine et la violence, et tout autant pour poser des actes de paix et de réconciliation.


Pour le 80ème anniversaire du Débarquement, KTO vous propose une programmation spéciale riche et variée : films documentaires, émission spéciale, reportages. Le mercredi 5 juin à 19h, KTO retransmet en direct de la cathédrale de Bayeux la Cérémonie du Souvenir, une célébration œcuménique portée par les Églises catholique et anglicane, et organisée par la Commonwealth War Graves Commission (Commission des sépultures de guerre du Commonwealth).


  • Dimanche 2 juin à 22h35 : Documentaire « L’Eglise mosellane face à l’oppression nazie »
  • Mardi 4 juin : Focus « 80 ans du "D-Day" : 2 000 collégiens rassemblés pour la paix »
  • Mercredi 5 juin à 19h : Cérémonie du Souvenir, célébration œcuménique franco-britannique en direct de la cathédrale de Bayeux
  • Mercredi 5 juin à 20h35 : Emission spéciale « Débarquement : les Eglises chrétiennes font mémoire » (en partenariat avec RCF Basse-Normandie)
  • Jeudi 6 juin à 20h35 : Documentaire « 1944 : les colis sont bien arrivés »
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedLun 03 Juin 2024, 9:07 am

Cérémonie du Souvenir, célébration œcuménique franco-britannique à l'occasion du 80e anniversaire du Débarquement


Mercredi 5 juin à 19h





 
A l’occasion du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie, les Eglises catholique et anglicane s’unissent pour une prière œcuménique dédiée aux défunts et à la paix. Cette célébration franco-britannique est organisée par le diocèse de Bayeux-Lisieux et le Commonwealth War Graves, avec le soutien de la mairie de Bayeux, et le ministère de la Défense du Royaume-Uni. Elle sera présidée par Mgr Jacques Habert, évêque de Bayeux. Il sera assisté notamment du Reverend Canon Michael Parker (aumônier général de la British Army), du Venerable Andrew Hillier (archidiacre, aumônier de la Royal Navy), et du Venerable Dr Giles Legood (archidiacre, aumônier en chef de la Royal Air Force). A suivre en direct depuis la cathédrale de Bayeux le mercredi 5 juin à 19h sur KTO.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedLun 03 Juin 2024, 9:09 am

Emission spéciale « Débarquement : les Eglises chrétiennes font mémoire »


Mercredi 5 juin à 20h35


En partenariat avec RCF Basse-Normandie, KTO vous propose une émission spéciale depuis l'évêché de Bayeux (Calvados), à l'occasion du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie.
 
Le 6 juin 1944 avait lieu le "D-Day" sur les plages de Normandie. Si la France et ses alliés commémorent cette bataille pour la liberté, les Eglises chrétiennes font elles aussi mémoire à travers de nombreuses propositions : offices œcuméniques, messes, rassemblements, conférences, concerts...



Pourquoi les Eglises chrétiennes se mobilisent-elles ? Que signifie ce devoir de mémoire pour elles ? Pourquoi vivre ces commémorations dans une démarche oecuménique et intergénérationnelle ? Comment transmettre un témoignage de paix et d'espérance ?
 
Avec en plateau :


  • Mgr Jacques Habert (évêque de Bayeux-Lisieux)
  • Reverend Sarah Mounoury (Eglise anglicane - diocèse d'Exeter, Grande-Bretagne)
  • Père Pascal Marie (curé de Honfleur et auteur d'un travail de recherche historique sur les prêtres, religieux et religieuses victimes pendant la Seconde guerre mondiale)
  • Marie-Hélène Panontin (23 ans, professeur d'Histoire à Caen)


Une émission présentée par Honorine Grasset, rédactrice en chef Actualités à KTO, et Guillaume Desanges, directeur RCF Basse-Normandie.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedMar 04 Juin 2024, 9:43 pm

80e anniversaire du D-Day : pourquoi les cérémonies du Débarquement de 1944 commencent en Bretagne

Le département du Morbihan, terre importante de la résistance bretonne, sera mis à l’honneur au premier jour de commémoration du débarquement allié en Normandie.

Par Vincent Gibert


DÉBARQUEMENT - C’est un aspect historique moins connu du Débarquement, qui va être mis en lumière ce mercredi 5 juin en Bretagne. Pour le premier jour de commémoration du 80e anniversaire du débarquement allié en Normandie lors de la Seconde Guerre mondiale, Emmanuel Macron commencera sa « pérégrination mémorielle » à Plumelec, dans le Morbihan.

Dans ce village de 2 700 habitants, le chef de l’État rendra hommage dans la matinée, avec un discours, au maquis de Saint-Marcel et aux premiers parachutistes de la France Libre, qui ont fait la jonction pour préparer le D-Day.

Le Débarquement a en effet « commencé en Bretagne dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 » par le parachutage de ces Français et de forces d’élite britanniques - le Special Air Service (SAS) -, qui a permis à « la résistance intérieure » de « rencontrer la résistance extérieure », souligne l’Élysée.

Émile Bouetard, « premier mort de la Libération »


À l’époque, un maquis très important s’était constitué dans le nord du Morbihan, avec 2 500 résistants rassemblés dans une zone de forte présence allemande. L’action de la nuit du 5 au 6 juin a eu « un effet absolument majeur sur la suite des opérations, car une grande partie de la capacité des Allemands à acheminer leurs renforts vers la Normandie a été bloquée », éclaire l’entourage du président de la République.

La cérémonie de ce mercredi aura lieu à Plumelec près du lieu du parachutage, théâtre du « premier mort de la Libération » : un résistant breton parti en Angleterre, le caporal Émile Bouetard.

Depuis 1989, un mémorial est érigé dans la commune morbihannaise près du moulin de La Grée. Celui-ci est constitué d’une pierre dressée sur laquelle est sculptée une croix de Lorraine et d’un long mur de pierre où sont incrustées 39 autres croix de Lorraine, portant les noms de 77 parachutistes SAS. Une plaque commémorative y porte l’inscription : « Aux parachutistes SAS qui donnèrent leur vie en Bretagne pour la libération de la France ».

Le colonel Achille Muller, dernier des parachutistes de la France Libre ayant participé à l’opération, est lui attendu aux commémorations. À l’époque, il lui avait fallu attendre la nuit du 5 au 6 août 1944 pour être largué par planeur au-dessus de la lande bretonne, narre France 3. Il contribua alors à la libération de la Bretagne.

Le mémorial de Sérent, récemment vandalisé

Comme le rappelle encore l’Élysée, la Bretagne a occupé une place centrale dans les opérations militaires de la Seconde Guerre mondiale, en évitant que les renforts allemands affluent vers la Normandie pour faire échec au Débarquement. À l’été 1944,
 les ports de Brest et de Lorient servaient notamment de bases opérationnelles pour la Kriegsmarine, tandis que Rennes hébergeait le commandement régional de la Wehrmacht. Les principaux mouvements de résistance s’y sont développés, ainsi qu’un grand nombre de réseaux de renseignement, comportant une très forte proportion de femmes.

L’Élysée met aussi en avant la ferme de la Nouette, non loin de Vannes dans le Morbihan, qui avait été choisie comme terrain de parachutage d’hommes et de matériels pour la Résistance locale. Le Jour-J du D-Day, elle était devenue le point de ralliement des chefs locaux et départementaux de la Résistance ainsi que des parachutistes de la France Libre.

Enfin, un autre mémorial fait honneur à la Bretagne : celui de la résistance bretonne à Sérent, toujours dans le Morbihan. Situé à proximité immédiate du maquis de Saint-Marcel, il a été la semaine dernière la cible de « dégradations revendiquées par les Soulèvements de la Terre », a annoncé samedi 1er juin la préfecture, qui a déposé plainte. Selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, on peut notamment voir une banderole « le vivant en résistance » et des autocollants apposés sur la tour.

Après cette première journée de commémoration en Bretagne, Emmanuel Macron présidera le lendemain, 6 juin, une cérémonie britannique, américaine et canadienne autour de vétérans, dont 200 attendus de l’étranger et plusieurs survivants français. La Russie n’a finalement pas été invitée, en raison de sa « guerre d’agression » contre l’Ukraine, avait annoncé en amont l’Élysée.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedMer 05 Juin 2024, 1:55 am

Débarquement : « Les premiers morts sont en Bretagne, près du maquis de Saint-Marcel »


Par Jean Saint-Marc
Le 04 juin 2024 à 18h00

Erwan Chartier-Le Floch, spécialiste de l’histoire de la Bretagne, rappelle que la Résistance bretonne a joué un rôle important au moment du Débarquement, en juin 1944.



À quoi ressemble la Bretagne en juin 1944 ?

Avant le Débarquement, il y a, en Bretagne centrale, des endroits qui sont en quasi-insurrection depuis le printemps 1944 : le maquis de Saint-Marcel (56) ou le maquis de Duault (22), par exemple, après, notamment, une rafle des Allemands à Callac (22), en avril. La campagne bretonne n’est alors pas très sûre pour les troupes nazies !


Quel est le rôle de ces maquis dans les opérations du Débarquement ?

On considère que les premiers morts du Débarquement sont en Bretagne, près du maquis de Saint-Marcel. Un parachutiste (Emile Bouétard, né à Pleudihen-sur-Rance, dans les Côtes-d’Armor) est tué dans la nuit du 5 au 6 juin. Beaucoup de commandos sont parachutés pour encadrer les maquis bretons, dans lesquels il y a alors beaucoup de jeunes réfractaires au STO (service du travail obligatoire). Ils sont étonnés par le nombre de maquisards en Bretagne. Le but des Alliés est de perturber le dispositif allemand de renfort, d’empêcher les troupes de se diriger vers la Normandie.


Est-ce que cela fonctionne ?

Plutôt pas mal, oui ! Il y a des sabotages, des actes de guérilla. Des troupes allemandes sont fixées, beaucoup sur Saint-Marcel, notamment, c’est d’ailleurs pour ça qu’Emmanuel Macron a choisi de s’y rendre. C’est un maquis emblématique car c’est un point de fixation. Ces résistants - dans différents endroits - jouent un rôle important car la bataille de Normandie dure presque trois mois… Et les troupes qui sont fixées en Bretagne n’iront pas en Normandie.

Comment les civils vivent-ils cette période ?

Les Bretons apprennent très vite que les Alliés ont débarqué, notamment par Radio Londres. Ils ressentent la nervosité des Allemands, il y a beaucoup de combats, des bombardements sur les ports et les grandes villes… Donc il y a la promesse d’une libération, de la fin de la guerre, mais cela reste une période anxiogène.


Les Allemands se livrent-ils à des représailles ?

Il y a plusieurs rafles, des résistants fusillés à Rennes, d’autres qui sont déportés depuis Callac. L’armée allemande sait qu’elle est en train de perdre la guerre donc elle est brutale dans la répression. Et il y a parfois des groupes de résistants trop téméraires, ou mal encadrés, comme les martyrs de Lamprat, à Plounévézel (29) : le 8 juin, des Allemands tombent, par hasard, sur une dizaine de jeunes résistants, sans encadrement. Ils seront pendus les uns après les autres, sur une dizaine de kilomètres. À Plélo (22), un drame est évité de justesse : des Allemands allaient faire un massacre comme à Oradour-sur-Glane, mais un char de reconnaissance américain les fait fuir.


Des Bretons participent-ils directement au Débarquement de Normandie ?

On dit parfois des Commandos Kieffer qu’il s’agit de « Bretons commandés par un Alsacien », tant ils y sont nombreux. Le plus célèbre d’entre eux est Gwenn-Aël Bolloré. Il y a aussi beaucoup de Bretons à bord des bateaux des Forces françaises navales libres.
Le Débarquement « commence », d’une certaine manière en Bretagne, mais il faudra longtemps pour libérer complètement la région…
à sortir du Cotentin. Ensuite, le général Patton fonce vers la Bretagne, une région stratégique avec ses ports militaires. Rennes est libéré le 4 août : c’est la première capitale de région qui tombe, sans trop de combats. À Brest, ce sera compliqué, car les parachutistes allemands s’y sont repliés. Il y a des bombardements bien sûr, et des combats rue par rue. Brest est libéré le 19 septembre 1944. Pour Lorient et Saint-Nazaire, il faudra attendre la capitulation allemande.

Le Télégramme de Brest
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedMer 05 Juin 2024, 2:01 am

Ce mercredi matin, Emmanuel Macron va rendre hommage au maquis de Saint-Marcel (56) et aux premiers parachutistes de la France libre, qui ont fait la jonction pour préparer le D-Day



« En Bretagne, le Débarquement a commencé dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 » par le parachutage de ces Français et de forces d’élite britanniques, qui a « permis à la résistance intérieure de rencontrer la résistance extérieure », souligne un conseiller présidentiel. La cérémonie aura lieu à Plumelec, près du lieu du parachutage et du « premier mort de la Libération » : un résistant breton parti en Angleterre.
Le colonel Achille Muller, dernier des parachutistes de la France libre ayant participé à cette opération, est attendu aux commémorations.

- Saint-Lô, la « capitale des ruines »


Ce mercredi après-midi, le chef de l’État ira dans cette ville de la Manche ainsi surnommée par le dramaturge irlandais Samuel Beckett, bombardée par les Alliés cette même nuit pour « gêner les acheminements de renforts » allemands vers les plages normandes, rappelle la présidence. Il saluera la mémoire des plus de 600 morts, des centaines de blessés, mais aussi de « l’effort de la nation qui se rebâtit ensuite ».

- À la prison de Caen, 77 résistants abattus


Le soir, le président de la République rendra hommage aux 77 résistants incarcérés à Caen et « passés par les armes par les Allemands » après l’arrivée des Alliés, dont « les corps n’ont jamais été retrouvés ».




JEUDI 6 JUIN, LE D-DAY


- À Ver-sur-Mer, avec le roi Charles III


Ce jeudi matin, le souvenir du « jour le plus long » commencera par la traditionnelle cérémonie au mémorial britannique de Ver-sur-Mer. Le roi Charles III et la reine Camilla seront présents, au lendemain d’une célébration nationale à Portsmouth, sur la côte sud de l’Angleterre, de même qu’Emmanuel Macron.


- À Courseulles-sur-Mer, avec Justin Trudeau


Justin Trudeau, Premier ministre canadien, présidera ensuite sa cérémonie nationale à Juno Beach, avec son homologue français Gabriel Attal.


- À Colleville-sur-Mer, avec Joe Biden

À la mi-journée, ce sera la cérémonie au cimetière américain, avec le président des États-Unis et son homologue français. Pour l’occasion, des dizaines de vétérans américains seront présents.


- À Omaha Beach, le rendez-vous international

Vers 15 h 30, Emmanuel Macron présidera la cérémonie internationale à Omaha Beach, l’une des cinq plages du Débarquement, où il prononcera un discours devant Joe Biden, le prince William pour le Royaume-Uni, le chancelier allemand Olaf Scholz, le président ukrainien Volodymyr Zelensky et une quinzaine d’autres chefs d’État et de gouvernement.


VENDREDI 7 JUIN, LE JOUR D’APRÈS


- À Bayeux, le « retour de la France »

Vendredi matin, Emmanuel Macron prononcera un discours à Bayeux, en écho à ceux du général de Gaulle. C’est dans cette ville rapidement libérée que ce dernier s’est adressé pour la première fois aux Français après le Débarquement, le 14 juin 1944, et qu’il a installé le premier « commissaire du gouvernement ». Et c’est là qu’en 1946, il est revenu exposer sa vision d’un régime présidentiel pour la France. « C’est l’occasion d’honorer ceux qui ont contribué au retour de l’État, de son administration », estime l’Élysée.


- Cherbourg, la rade stratégique

Les cérémonies s’achèveront sur une prise d’armes en présence du chef de l’État à Cherbourg, objectif stratégique du Débarquement car permettant des arrivées massives de bateaux ou de pétrole.


Les rendez-vous diplomatiques

À l’occasion des commémorations, Emmanuel Macron a prévu un moment bilatéral avec Volodymyr Zelensky, probablement vendredi, en fin de journée, à Paris. Il doit préciser les nouveaux soutiens de la France à l’Ukraine et clarifier la question de l’envoi éventuel d’instructeurs militaires français. Le lendemain, il recevra Joe Biden en visite d’État, avec accueil à l’Arc de Triomphe, entretiens et banquet à l’Élysée.


Le Télégramme de Brest
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedJeu 06 Juin 2024, 2:56 am

journées commémoratives du Débarquement Row
Débarquement en Normandie : il serait "hypocrite" de ne pas condamner le "désastre" de la guerre, avertit le Pape
 
Par Anna Kurian et Cyprien Viet -

 Il serait "hypocrite" de faire mémoire du débarquement en Normandie sans condamner le "désastre" que fut la Seconde Guerre mondiale, écrit le pape François dans une lettre rendue publique mercredi dans le cadre d’une célébration à Bayeux. 80 ans après la plus grande opération militaire de l’histoire, qui enclencha la défaite des troupes allemandes, le Pape s’inquiète du spectre "inacceptable" d’un nouveau conflit mondial.

Le message de François a été lu par le nonce apostolique en France, Mgr Celestino Migliore, en la cathédrale de Bayeux, en amont d’une célébration œcuménique à laquelle participaient des membres de la famille royale britannique, ainsi que les ambassadeurs de Grande-Bretagne, d’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Canada.
Dans cette lettre de deux pages, le pape François fait mémoire de cet effort militaire "colossal et impressionnant" qui vit débarquer plus de 130.000 soldats alliés sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944. Il s’attriste de "ces cimetières immenses où s’alignent par milliers les tombes de soldats très jeunes pour la plupart […] qui ont héroïquement donné leur vie" afin de mettre fin à la Seconde Guerre mondiale.

Le Pape dénonce souvent les lourdes pertes humaines de cette opération aéronavale où 10.000 soldats alliés trouvèrent la mort. "C’est vrai, cela a été le début de la chute du nazisme, c’est vrai. Mais combien de jeunes sont là, restés sur les plages ?", s’écriait-il ainsi lors d’une conférence de presse dans l’avion qui le ramenait de Bahreïn à Rome, le 6 novembre 2022.

À nouveau dans sa lettre, François exprime son "effroi" pour les "innombrables victimes civiles innocentes", les villes de Normandie "complètement dévastées" et le "désastre qu’a représenté cet épouvantable conflit mondial". Et de tacler : "Il serait inutile et hypocrite d’en faire mémoire sans le condamner et le rejeter définitivement ; sans renouveler le cri de Paul VI à la tribune de l’ONU, le 4 octobre 1965 : plus jamais la guerre !".

"Vouloir la paix n’est pas une lâcheté"

"Les hommes ont la mémoire courte", s’attriste encore le Pape, qui déplore le manque de "ferme volonté de tout mettre en œuvre pour éviter qu’un nouveau conflit mondial ouvert se produise". Sans toutefois mentionner de front de bataille actuel, il s’inquiète "que l’hypothèse d’un conflit généralisé soit parfois de nouveau sérieusement prise en considération, que les peuples soient peu à peu familiarisés à cette éventualité inacceptable".

Le 266e pape invite à prier pour les victimes des guerres passées et présentes, mais aussi pour "les hommes qui veulent les guerres, ceux qui les déclenchent, les attisent de manière insensée, les entretiennent et les prolongent inutilement, ou en tirent cyniquement profit". Et d’avertir : "Ruiner [la paix des peuples] pour des ambitions idéologiques, nationalistes, économiques est une faute grave devant les hommes et devant l’histoire, un péché devant Dieu."

"Vouloir la paix n’est pas une lâcheté", affirme François, regrettant que le jugement des hommes soit "parfois sévère et injuste" envers les artisans de paix. La paix "demande au contraire le plus grand courage", assure-t-il.

Quand le futur Benoît XVI était envoyé en Normandie en 2004

En juin 2004, dix mois avant son élection sous le nom de Benoît XVI, le cardinal Joseph Ratzinger avait été envoyé par Jean Paul II en Normandie pour le représenter lors du 60e anniversaire du débarquement. La présence du cardinal, qui avait directement vécu la fin de la Seconde Guerre mondiale au sein de la défense anti-aérienne pour laquelle Hitler avait enrôlé les jeunes Allemands, avait été particulièrement remarquée. En visite au cimetière allemand de La Cambe, il avait expliqué que le débarquement en Normandie avait aussi ouvert la voie à la libération du peuple allemand du joug du régime nazi.

Dans une conférence donnée le 5 juin 2004 à l’abbatiale Saint-Étienne de Caen sous le titre “À la recherche de la paix”, le cardinal Ratzinger avait dressé un tableau précis des conflits continuant à agiter le monde, mentionnant notamment les affrontements récents en ex-Yougoslavie, en Somalie ou encore au Liberia. Le futur pontife avait expliqué que "si nous ne faisons pas mémoire du Dieu de la Bible, du Dieu qui s’est fait proche en JESUS-Christ, nous ne trouverons pas le chemin de la paix".

La Lettre du Vatican
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedJeu 06 Juin 2024, 5:31 am

l’émotion de Volodymyr Zelensky saluant les vétérans américains à Omaha Beach

La venue du président ukrainien à la cérémonie de commémoration du D-Day en Normandie était emplie d’émotion.

Des images très émouvantes. Emmanuel et Brigitte Macron ont chaleureusement accueilli sur la plage d’Omaha, à Saint-Laurent-sur-Mer, Volodymyr Zelensky et sa femme Olena Zelenska, à l’occasion de la cérémonie de commémoration du débarquement en Normandie, ce jeudi 6 juin. Le président ukrainien a ensuite partagé un moment poignant avec plusieurs vétérans américains.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, la rencontre entre les vétérans américains et le chef de l’État ukrainien, retransmise sur écrans géants, a été largement applaudie. Volodymyr Zelensky a chaleureusement serré les mains des anciens combattants, et a partagé un échange émouvant avec l’un d’entre eux.

À la vue du dirigeant ukrainien, un des anciens soldats américains, aujourd’hui en fauteuil roulant, s’est exclamé : « Vous êtes le sauveur des gens ! ». « Non, non, c’est vous qui avez sauvé l’Europe », lui a répondu Volodymyr Zelensky avec respect.

Très émus, les deux hommes se sont alors pris dans les bras. « Vous êtes un héros, je prierai pour vous », a ensuite déclaré le vétéran, qui a souhaité immortaliser ce moment en prenant une photo aux côtés du chef d’État. Une séquence qui résonne particulièrement avec l’actualité alors que l’Ukraine se défend, depuis plus de deux ans, d’une agression russe particulièrement meurtrière.

Sur la plage normande, la cérémonie a ensuite vu se succéder un chœur d’enfants et d’adolescent qui ont entonné Le Chant des partisans, ainsi que la lecture de lettres militaires américain, britannique et canadien ayant débarqué le 6 juin 1944 ou encore le Prélude de Bach interprété au piano.


Pas d’invitation pour la Russie

La Russie, qui revendique des avancées constantes ces dernières semaines dans l’est et le nord-est de l’Ukraine, est la grande absente de ces commémorations. Elle est traditionnellement invitée au titre du lourd tribut payé par l’URSS (27 millions de morts) lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Cette année, la France a fait le choix de ne pas inviter Vladimir Poutine, un signe fort à plus de deux ans de guerre en Ukraine. « Les conditions ne sont pas réunies compte tenu de la guerre d’agression que mène la Russie contre l’Ukraine et qui s’est encore intensifiée ces dernières semaines », avait ainsi indiqué à la fin du mois de mai la présidence.

La venue de Volodymyr Zelensky en Normandie marque le début d’une visite diplomatique très attendue en France. Un entretien entre le président ukrainien et Emmanuel Macron est ainsi prévu à l’Élysée vendredi, afin de discuter des « besoins de l’Ukraine » face à la Russie. Emmanuel Macron a promis de nouvelles annonces, alors que des discussions sont en cours sur l’envoi d’instructeurs militaires français en Ukraine.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Moricio
Membre Actif
Membre Actif


Date d'inscription : 20/10/2020
Masculin
Messages : 3874
Pays : France métropolitaine
R E L I G I O N : vrai chrétien

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedMar 11 Juin 2024, 5:36 am

Pour celles et ceux qui pouvaient se rendre en Normandie entre le premier et le 9 juin, de nombreuses manifestations commémoratives étaient organisées, comme l'embrasement des plages, divers défilés de véhicules militaires d'époque, la reconstitution du camp américain "Jéronimo" à Sainte Mère Eglise, les lachés de parachutistes en tenue d'époque largués d'authentiques C-47, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 7361
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_minipostedSam 15 Juin 2024, 1:55 am




80e anniversaire du D-Day : le diocèse de Bayeux fait mémoire
13/06/2024


Ce 6 juin marquait le 80e anniversaire du débarquement de Normandie. Il y a près d’un siècle, des milliers de soldats se jetaient à corps perdus dans la bataille pour libérer la France occupée par l’Allemagne nazie. 150 000 hommes alliés, pour la majorité britanniques et américains, ont permis d’apporter une victoire décisive pour l’issue de la guerre. Pour rendre hommage à ceux qui ont donné leur vie pour la liberté, le diocèse de Bayeux a organisé pendant plusieurs jours des événements, avec des messes célébrées sur les plages du débarquement, ou encore le dévoilement et la bénédiction d’une plaque en hommage aux 138 prêtres, séminaristes et religieuses du diocèse de Bayeux, victimes de la Seconde Guerre Mondiale. Au sein ou en dehors de ces célébrations, les Calvadosiens se souviennent de ces milliers de sacrifiés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




journées commémoratives du Débarquement Empty
MessageSujet: Re: journées commémoratives du Débarquement   journées commémoratives du Débarquement Icon_miniposted

Revenir en haut Aller en bas
 

journées commémoratives du Débarquement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anniversaire des 70 ans du Débarquement en Normandie
» Journées Mondiales de la Jeunesse au PANAMA avec le Pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-