*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6807
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Empty
MessageSujet: Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île   Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Icon_minipostedDim 15 Aoû 2021, 10:59 pm

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île




Le bilan du puissant séisme en Haïti s’alourdit, avec près de 1 300 morts. La recherche de survivants s’organise tant bien que mal, alors qu’une tempête tropicale menace l’île.



Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Le-seisme-en-haiti-a-detruit-de-nombreux-batiments_5846449_676x412pLe séisme en Haïti a détruit de nombreux bâtiments. (EPA)




Le puissant séisme qui a durement éprouvé Haïti samedi a fait près de 1 300 morts et 5 700 blessés, laissant des milliers de personnes sans abri dans le sud-ouest du pays ou à la recherche de proches disparus ou bloqués sous les décombres.
Tout en subissant les répliques du tremblement de terre de magnitude 7,2, les habitants et les secours s’affairaient dimanche avec des moyens limités pour retrouver des survivants. Nombre d’engins lourds, camions et tractopelles s’activaient pour déplacer des dalles de béton des bâtiments effondrés dans la ville des Cayes près de l’épicentre du séisme, à quelque 160 km de la capitale haïtienne Port-au-Prince, a constaté l’AFP sur place.



Le bilan s’alourdit




Le séisme a frappé le sud-ouest d’Haïti samedi à 8 h 29 (14 h 29 en France). Dimanche soir, le bilan dressé par la protection civile haïtienne s’établissait précisément à 1 297 morts. Près de 30 000 maisons ont été détruites ou endommagées.


Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Seisme-en-haiti-pres-de-1-300-morts-une-tempete-tropicale-me_5846451_576x348p(EPA)


De la bâtisse de deux étages de Marcel François aux Cayes, il ne reste que des ruines. « C’est une grâce de Dieu et aussi grâce à mon téléphone que je suis vivant car j’ai pu dire aux gens dehors où j’étais localisé », raconte à l’AFP l’homme de 30 ans. Son petit frère Job, aidé de voisins, a passé plus de trois heures à le sortir des gravats, sans rien d’autre que la force de leur bras. « J’étais dans le bus pour aller au travail quand le séisme s’est produit. J’ai réussi à joindre Marcel au téléphone mais il m’a dit + viens me sauver, je suis sous le béton + », témoigne Job François.


Blessé à la tête, une fois tiré des parpaings et des meubles brisés, Marcel François a immédiatement été transporté à l’hôpital, en état de choc car sans nouvelles de sa fille de 10 mois, encore piégée dans les ruines. « J’ai pensé que mon enfant était morte. Je pleurais quand je suis arrivée à l’hôpital, j’étais résigné », confie le trentenaire avec émotion. Grâce à l’action conjointe des habitants et de son oncle, la petite Ruth Marlee Alliyah François a été sortie de la maison, quatre heures après le séisme.



Une tempête tropicale approche


Les efforts des secours pour aider les victimes pourraient cependant être entravés à l’approche de la dépression tropicale Grace, avec un risque de pluies torrentielles et d’inondations rapides, selon le service national météorologique des États-Unis. Elle est attendue dans la nuit de lundi à mardi, et le pays a été placé en vigilance renforcée. Du personnel et des médicaments ont déjà été acheminés par le ministère de la Santé vers la péninsule sud-ouest mais la logistique d’urgence est aussi mise en péril par l’insécurité qui mine Haïti depuis des mois.


Sur un peu plus de deux kilomètres, l’unique route reliant la capitale à la moitié sud du pays traverse le quartier pauvre de Martissant sous contrôle des gangs armés depuis début juin, empêchant la libre circulation. Les rares hôpitaux existant dans les régions affectées peinent à fournir les soins d’urgence. Installés sur des bancs, recroquevillés sur des chaises ou allongés à même le sol sur des draps, des blessés attendaient dimanche d’être pris en charge à l’hôpital de la ville côtière des Cayes, a constaté l’AFP.


Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Seisme-en-haiti-pres-de-1-300-morts-une-tempete-tropicale-me_5846450_576x348p(AFP)


De nombreux pays, notamment les États-Unis, la Républicaine dominicaine, le Mexique, ou encore l’Équateur ont d’ores et déjà offert leur assistance avec l’envoi de personnel, de rations d’urgence et d’équipements médicaux. Le Premier ministre Ariel Henry, qui a décrété l’état d’urgence pour un mois dans les quatre départements affectés par la catastrophe, a ainsi remercié dimanche la communauté internationale.



Séisme dévastateur en 2010


« Nous voulons donner une réponse plus adaptée qu’en 2010 après le tremblement de terre. Toutes les aides venant de l’extérieur doivent être coordonnées par la direction de la Protection civile », a exigé le chef du gouvernement, tout en appelant ses concitoyens à « l’unité nationale ». « Oublions nos querelles », a plaidé Ariel Henry qui dirige le pays le plus pauvre des Amériques, en pleine crise depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet.


Le séisme du 12 janvier 2010 qui avait ravagé la capitale et plusieurs villes de province est encore dans toutes les mémoires. Plus de 200 000 personnes avaient été tuées et plus de 300 000 autres avaient été blessées lors de la catastrophe tandis que plus d’un million et demi d’Haïtiens s’étaient retrouvés sans logis. Les efforts du pays pour se relever de cette catastrophe avaient été ralentis par la forte instabilité politique.


Onze ans plus tard, l’île est toujours en proie à une crise socio-politique aiguë, son président Jovenel Moïse ayant été assassiné le mois dernier.





Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île - Monde - Le Télégramme (letelegramme.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Michel Blanc
.
.
Michel Blanc

Date d'inscription : 17/06/2021
Masculin
Messages : 454
Pays : Belgique
R E L I G I O N : celle de Dieu

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Empty
MessageSujet: Re: Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île   Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Icon_minipostedMer 18 Aoû 2021, 4:03 am

Haïti... Tout le monde en a entendu parler, et peu de gens (proportionnellement) connaissent vraiment cette île d'une part et ce pays d'autre part. Car il y a 2 Haïti(s) !

Haïti, c'est un Etat "occupant l'ouest de l'île du même nom", et c'est une île faisant partie des Grandes Antilles d'autre part; cette île abrite l'Etat d'Haïti.

Le séisme du samedi 14 août qui a fait 1297 morts a concerné vraisemblablement toute l'île, où se trouve également la république dominicaine, dont l'article ci-dessus dit qu'elle a offert son assistance à Haïti. Quel est ce mystère ?

Il est vrai que la ville appelée Les Cayes se trouve dans l'Etat d'Haïti; mais un tremblement de terre de cette ampleur (0,02 % des habitants dudit Etat d'Haïti) peut-il être aussi localisé ?

Bref, de peur de dire des bêtises, j'en appelle à des éclaircissements à propos de cette tragédie - ou de ce drame, comme on voudra. Merci d'avance !

Revenir en haut Aller en bas
Michel Blanc
.
.
Michel Blanc

Date d'inscription : 17/06/2021
Masculin
Messages : 454
Pays : Belgique
R E L I G I O N : celle de Dieu

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Empty
MessageSujet: Re: Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île   Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Icon_minipostedMer 18 Aoû 2021, 4:11 am

PS : chère Capucine, tu n'es certainement pas responsable de cette confusion entre Haïti-pays et Haïti-île ! Du reste, mon post ne se voulait pas polémique; j'en appelle seulement à un éclaircissement concernant l'étendue du séisme mentionné. Je ne pense pas d'ailleurs que tu sois concernée perso par l'événement. Si c'était malgré tout le cas, reçois mes excuses sincères.
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6807
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Empty
MessageSujet: Re: Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île   Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Icon_minipostedVen 20 Aoû 2021, 10:15 pm

Je fais un copié/collé du journal d'aujourd'hui où s'exprime un Frère de St Jacques qui est là-bas (celui qui a été pris en otage et libéré) : je ne pense pas qu'on puisse mettre sa parole en doute.



En Haïti, l’ex-otage Michel Briand témoigne après le séisme

En avril dernier, Michel Briand, missionnaire breton en Haïti, était pris en otage par un gang. Jeudi, il s’est rendu dans les zones touchées par le séisme du 14 août, à la rencontre de la population, livrée à elle-même.



Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Michel-briand-missionnaire-a-port-au-prince-membre-de-la_5854402_676x447pMichel Briand, missionnaire à Port-au-Prince, membre de la Société des prêtres de Saint-Jacques, à Guiclan (29), s’est rendu dans le secteur touché par le séisme du 14 août pour y livrer le nécessaire à la fabrication d’abris temporaires. (Photo d’archives Didier Déniel)


Le lendemain du séisme de samedi 14 août, dans le sud-ouest d’Haïti, le père Michel Briand, membre de la Société des prêtres de Saint-Jacques de Guiclan (29), pris en otage en avril dernier par un gang, a lancé un appel aux paroissiens de Saint-Roch, au nord de Port-au-Prince, la capitale. Cinq jours après, il était sur place. « Jeudi, j’y ai apporté de quoi établir des abris provisoires, une soixantaine de feuilles de tôles et du bois. Les familles que j’ai rencontrées à Aquin et à L’Asile, au sud de l’épicentre, dorment à l’extérieur. Ils n’osent pas vivre ou dormir dans leurs maisons fissurées. »


Un besoin urgent d’abris


Sur place, alors que les répliques continuent, la crainte domine. « L’urgence est de livrer des tentes ou des bâches, pour protéger les gens de la pluie. » Par chance, la tempête tropicale annoncée deux jours après le séisme s’est affaiblie. « Certains ont pris l’eau, mais ici, avec les températures élevées, dès qu’il y a du soleil, tout sèche. Toutefois cela reste difficile, notamment pour les bébés », souligne le père Briand.
Un point positif, selon le religieux : « En milieu rural, et notamment en bord de mer, la nourriture ne manque pas. Là où je suis allé, à Aquin et à L’Asile, il y avait du poisson et des bananes. »


L’instabilité politique et une guerre des gangs compliquent encore la situation. Le père Briand évoque la situation à Port-au-Prince et son accès au sud-ouest du pays : « Un comité s’est constitué pour rencontrer les chefs de gangs et les faire dialoguer. Il semble qu’un corridor humanitaire ait été mis en place, nous n’avons été bloqués qu’une fois, la police est intervenue et nous avons pu poursuivre. J’ai aussi vu passer un convoi de Médecins sans frontières qui y allait. Mais c’est difficile de prévoir ce qui va se passer d’un jour à l’autre à Haïti. »



« On dirait qu’un bulldozer a retourné le terrain »


Même en restant à 15 ou 30 kilomètres à vol d’oiseau de l’épicentre, Michel Briand a pu constater la violence du choc. « À L’Asile, un peu à l’intérieur du pays, on dirait qu’un bulldozer a retourné le terrain. Toutes les structures d’État sont atteintes, dont les écoles. »


Le père Briand a pu rejoindre le secteur par la route, mais des zones sont plus difficiles d’accès : « On voit des hélicoptères passer, sans savoir s’ils sont là pour aider la population, livrée à elle-même. Des éboulements dans des zones montagneuses ont emporté les gens. Certaines maisons d’un étage n’ont plus du tout de rez-de-chaussée, qui a été écrasé par l’étage. »



D’une catastrophe à l’autre


Face à la gravité de la situation, la Société des prêtres de Saint-Jacques de Guiclan s’est jointe à l’appel aux dons de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Rentré à Roscoff mercredi, le père Cabioc’h, également missionnaire à Haïti, confirme avec émotion la sévérité des dégâts : « J’ai passé 23 ans dans la zone touchée. Il n’y a plus rien, plus d’église, plus de presbytère, plus d’école. Le dispensaire a été détruit ou endommagé. C’est très dur, on passe d’une catastrophe à une autre : le kidnapping, l’instabilité du pays et maintenant le séisme. Heureusement, la tempête tropicale n’a pas été trop dure. »







https://www.letelegramme.fr/monde/en-haiti-l-ex-otage-michel-briand-temoigne-apres-le-seisme-21-08-2021-12810720.php
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6807
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Empty
MessageSujet: Re: Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île   Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Icon_minipostedVen 20 Aoû 2021, 10:19 pm

Séisme, tempête et inondations : le calvaire sans fin des Haïtiens



Après le séisme qui a ravagé une partie du pays et causé la mort de près de 2000 personnes, les habitants d’Haïti sont confrontés à des inondations dues au passage d’une tempête tropicale.



Séisme, tempête, inondations : les catastrophes s’enchaînent en Haïti


Des habitants trempés, épuisés, sans autre choix que d’uriner et déféquer dans des rues menacées d’inondations : le sud-ouest d’Haïti plonge d’heure en heure dans le chaos, les sinistrés de son récent séisme étant mardi démunis face aux violentes intempéries d’une nouvelle tempête tropicale.

Dans la ville des Cayes, plus de 200 personnes commencent à bâtir, sous un vent et une pluie persistants, des abris précaires sur un terrain de football inondé. Tous sont sinistrés du tremblement de terre de magnitude 7,2 de samedi, qui en quelques secondes a réduit en poussière des dizaines de milliers d’habitations. Au moins 1 941 personnes ont été tuées, selon un bilan encore « très partiel » annoncé mardi par la protection civile haïtienne.



L’aide des gardes-côtes américains


Alors que le déblaiement des décombres se poursuit dans cette ville, toujours avec l’espoir de trouver des survivants, un hélicoptère des gardes-côtes des États-Unis a organisé des rotations pour acheminer les patients en état critique. Les États-Unis, qui ont évacué une quarantaine de personnes pour des soins urgents avec trois hélicoptères des gardes-côtes, ont affrété huit hélicoptères de l’armée depuis le Honduras, pour continuer les efforts d’évacuation médicale.


L’USS Arlington, un navire de transport de la marine américaine doit également arriver mercredi en Haïti avec à son bord, une équipe chirurgicale, a annoncé le Commandement sud du Pentagone. L’aide médicale aux milliers de blessés s’organise aussi avec la montée de blocs opératoires de campagne dans quelques centres hospitaliers de la zone affectée par le séisme.


Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Seisme-tempete-et-inondations-le-calvaire-sans-fin-des-haiti_5849472_576x348p(AFP)


Sur le terrain de l’hôpital de l’Ofatma aux Cayes, les soldats américains ont déchargé des caisses de matériel avant d’accueillir dans leur appareil, en direction de Port-au-Prince, un homme sévèrement blessé sur une civière et Jéremy, 7 ans, porté dans les bras d’un travailleur de l’organisation d’évacuation médicale Hero Ambulance. « Ce petit garçon a une hémorragie cérébrale et cela affecte son cerveau. Cela pourrait hypothéquer le reste de sa vie. Si on peut l’aider, il pourra avoir une enfance normale donc cela fait une différence », sourit Carolyn Davies, infirmière de l’ONG Canadian medical assistance, arrivée aux Cayes au lendemain de la catastrophe.

Après deux jours d’attente, ce soutien international est un soulagement pour l’équipe médicale de l’hôpital des Cayes qui n’en reste pas moins désabusée devant leur dénuement, et notamment l’absence de scanner, ou de personnes formées pour les faire fonctionner.



Risques d’inondations majeures


Avec seulement un bonnet de douche pour se protéger des gouttes, Magalie Cadet est épuisée par les trois jours d’épreuves qu’elle vient de subir. « Même pour faire nos besoins, on n’a aucun endroit, donc on doit chercher dans les rues pour se soulager », déplore cette femme de 41 ans, les nerfs usés par les incessantes répliques du tremblement de terre. « Hier soir, je m’étais mise à l’abri près de l’église mais quand on a senti la terre trembler à nouveau, j’ai couru pour retourner ici », soupire-t-elle.


Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Seisme-tempete-et-inondations-le-calvaire-sans-fin-des-haiti_5849471_576x348p(AFP)


Quelque 9 900 personnes ont été blessées par les secousses et leurs répliques. Dans les décombres, les secouristes ont extrait 34 personnes vivantes au cours des dernières 48 heures ont indiqué les autorités. Au calvaire des sinistrés qui dorment dehors s’ajoutent mardi les averses charriées par la tempête tropicale Grace. Les précipitations risquent par endroits de provoquer « des inondations majeures », selon le Centre américain des ouragans, basé à Miami. Dans ces conditions, les autorités haïtiennes ont appelé à une « extrême vigilance » à l’égard des maisons fissurées, qui pourraient s’effondrer sous le poids de la pluie.


Bricolant à la hâte des abris de fortune, les habitants sont dépités. « Hier soir, nous avons passé un mauvais moment. Beaucoup de vent et puis la pluie. Je suis restée assise : à chaque fois, les rafales nous envoyaient de l’eau », confie Natacha Lormira tout en tenant d’une main le maigre morceau de bois auquel est attachée une bâche déchirée. « Je ne veux pas aller sous une galerie ou un coin de mur car on a tous vu des gens mourir sous des pans de murs. Donc on se résigne : mieux vaut être mouillée que morte », déplore-t-elle.



État d’urgence et chaos politique


Trempé par la pluie qui perdure, Vladimir Gilles tente de planter suffisamment profond quelques morceaux de bambou dans la pelouse pour protéger sa femme et son enfant. « Ma maison est détruite, je n’ai nulle part où dormir. On a besoin d’une bâche plastique pour juste faire un petit somme au sec mais l’État ne règle rien », peste le jeune homme de 28 ans.


Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Seisme-tempete-et-inondations-le-calvaire-sans-fin-des-haiti_5849470_576x348p(EPA)


Le Premier ministre Ariel Henry a bien décrété l’état d’urgence pour un mois dans les quatre départements affectés par la catastrophe. Mais le pays le plus pauvre du continent américain est confronté à un chaos politique, un mois après l’assassinat de son président Jovenel Moïse, compliquant encore sa gouvernance. L’Unicef a estimé mardi que 1,2 million de personnes, dont 540 000 enfants, étaient affectées par la crise.

L’accès en eau reste aussi très restreint par endroits, comme dans la commune de Pestel, où plus de 1 800 citernes sont fissurées ou écrasées, faisant craindre une dégradation des conditions sanitaires. Quelques mois après le terrible séisme de 2010, qui avait coûté la vie à 200 000 personnes, une mauvaise gestion des eaux usées dans une base onusienne avait facilité la propagation du choléra dans le pays.





https://www.letelegramme.fr/monde/seisme-tempete-et-inondations-le-calvaire-sans-fin-des-haitiens-18-08-2021-12809202.php
Revenir en haut Aller en bas
Michel Blanc
.
.
Michel Blanc

Date d'inscription : 17/06/2021
Masculin
Messages : 454
Pays : Belgique
R E L I G I O N : celle de Dieu

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Empty
MessageSujet: Re: Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île   Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île Icon_minipostedMar 14 Sep 2021, 8:15 am

Au fait Capucine. Je ne t'ai pas encore demandé : quelle est ton obédiance ? Dans quel ordre es-tu, si tu es dans les ordres ? Et sinon : présente-toi un peu mieux !
Revenir en haut Aller en bas
 

Séisme en Haïti : près de 1 300 morts, une tempête tropicale menace l’île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-