*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5839
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,  Empty
MessageSujet: L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,    L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,  Icon_minipostedJeu 16 Juil 2020, 1:09 am

Sainte-Sophie : les icônes chrétiennes seront « dissimulées » pendant les prières musulmanes


 L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée, restera ouverte aux visiteurs en dehors des heures de prières musulmanes, pendant lesquelles les icônes chrétiennes devraient être dissimulées, a annoncé mardi 14 juillet l’Autorité des Affaires religieuses en Turquie.

Que vont devenir les icônes chrétiennes de l’ancienne basilique Sainte-Sophie, dont le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi 10 juillet la transformation en mosquée ? Comment aménager heures de prières musulmanes et visites touristiques, dans un des édifices les plus visités d’Istanbul ?



Dans un communiqué publié mardi 14 juillet, Diyanet, l’Autorité turque des affaires religieuse, à qui revient désormais la charge d’administrer Sainte-Sophie, a donné quelques éléments de réponse à ces épineux arbitrages.
Soulignant en préambule que les représentations chrétiennes dans l’ex-basilique byzantine « ne constituaient pas un obstacle à la tenue des prières », l’administration turque a toutefois annoncé son intention de « dissimuler » les icônes, pendant les temps dédiés à la prière musulmane. « Les icônes chrétiennes devront être occultées par des rideaux et d’autres moyens appropriés », a détaillé l’administration.



« Assombrir les icônes »


Des techniques d’éclairage pour assombrir les icônes pendant les cinq prières musulmanes quotidiennes pourraient être une des solutions utilisées. Alors que les réactions d’indignation, s’accumulent depuis l’annonce de la transformation de l’ancienne basilique en mosquée, les affaires religieuses turques ont semblé vouloir également rassurer l’opinion internationale et chrétienne par ce communiqué, notamment sur l’accessibilité du lieu à un public non-musulman : « Il n’existe aucun obstacle d’un point de vue religieux pour l’ouverture de Sainte-Sophie aux visiteurs en dehors des heures de prières », a certifié l’administration religieuse turque.



Des prières collectives musulmanes dès le 24 juillet


Œuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial par l’Unesco, et l’une des principales attractions touristiques d’Istanbul avec quelque 3,8 millions de visiteurs en 2019. À partir du 24 juillet, l’entrée sera gratuite pour les visiteurs.
Le Conseil d’État, plus haut tribunal administratif de Turquie, a accédé vendredi à la requête de plusieurs associations en révoquant une décision gouvernementale datant de 1934 conférant à Sainte-Sophie le statut de musée.

Aussitôt cette décision rendue publique, le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé la transformation de Sainte-Sophie en mosquée. Les premières prières collectives musulmanes y seront organisées le 24 juillet. Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle a été transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de « l’offrir à l’humanité ».


La décision de la restituer au culte musulman a suscité des critiques à l’étranger, notamment en Russie et en Grèce, qui suivent de près le sort du patrimoine byzantin en Turquie. Le pape François s’est dit « très affligé » par cette reconversion.







https://www.la-croix.com/Religion/Islam/Sainte-Sophie-icones-chretiennes-seront-dissimulees-prieres-musulmanes-2020-07-14-1201104873?
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5839
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,  Empty
MessageSujet: Re: L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,    L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,  Icon_minipostedJeu 16 Juil 2020, 1:20 am

Le pape François se dit « très affligé pour Sainte-Sophie »



Lors de l’Angélus, le pape François est sorti de son texte pour dire combien il était affligé par la décision turque de convertie l’ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée.




« Je pense à Sainte-Sophie et je suis très affligé. » Sortant de son texte prévu pour l’Angélus, le pape François a exprimé sa peine ce dimanche. De la fenêtre des appartements pontificaux, le pape François récitait l’Angélus avec les fidèles ce dimanche midi. Après avoir commenté l’Évangile du jour et la parabole du semeur (Mt 13, 1-23), le pape évoquait la journée internationale de la mer : « J’adresse un salut affectueux à tous ceux qui travaillent sur la mer, en particulier ceux qui sont loin de leurs proches et de leur pays. »

C’est à cette occasion qu’il est sorti de son texte pour évoquer la décision du président turc Recep Tayyip Erdogan de faire de la basilique Sainte-Sophie une mosquée : « La mer me porte un peu loin… Ma pensée va vers Istanbul. Je pense à Sainte-Sophie et je suis très affligé. »





De Rome à Jérusalem


Le 5 mars 2018, le président turc avait été reçu au Vatican par le pape François. Il était alors question, notamment, du statut de Jérusalem. Alors que le président américain Donald Trump venait de reconnaître la ville sainte capitale d’Israël, la Turquie et le Saint-Siège s’accordaient pour le maintien du statu quo et « la nécessité de promouvoir la paix et la stabilité dans la région à travers le dialogue et la négociation, dans le respect des droits humains et de la légalité internationale », précisait le communiqué à l’issue de la rencontre.





Un lieu d’ouverture


Dans une lettre, le Conseil œcuménique des Églises (COE), qui réunit 350 Églises chrétiennes, notamment protestantes et orthodoxes, a exprimé « chagrin et consternation » dans un communiqué publié samedi : depuis 1934, « Sainte-Sophie a été un lieu d’ouverture, de rencontres et d’inspiration pour les gens de toutes les nations et toutes les religions », écrit Ioan Sauca, secrétaire général du COE. C’était la preuve de « l’attachement de la Turquie à la laïcité et de son désir de laisser derrière elle les conflits du passé ».




https://www.la-croix.com/Religion/Le-pape-Francois-dit-afflige-Sainte-Sophie-2020-07-12-1201104644

Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5839
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,  Empty
MessageSujet: Re: L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,    L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,  Icon_minipostedVen 24 Juil 2020, 6:55 am

Turquie: première prière à Sainte-Sophie reconvertie en mosquée

Plusieurs milliers de musulmans ont participé vendredi à Istanbul à la première prière organisée à l'ex-basilique Sainte-Sophie depuis sa reconversion controversée en mosquée, en présence du président Recep Tayyip Erdogan qui cherche à galvaniser son électorat conservateur.

Agenouillé sous la majestueuse coupole de Sainte-Sophie et coiffé d'une calotte islamique, M. Erdogan a récité une sourate du Coran avant d'écouter le prêche du chef de l'Autorité religieuse, Ali Erbas, qui tenait un cimeterre, symbole de conquête pour les Ottomans.

Pandémie de nouveau coronavirus oblige, seulement quelques centaines de personnes ont été autorisées à prier à l'intérieur de cet édifice construit par les Byzantins au 6ème siècle et classé au patrimoine mondial de l'humanité. 

Mais après l'appel à la prière qui a résonné des quatre minarets de Sainte-Sophie, des milliers de fidèles se sont prosternés en rangs serrés sur le parvis et dans les rues adjacentes, masque sur le visage et sous un soleil de plomb.

"C'est un moment que nous pourrons raconter à nos petits-enfants. C'est un événement, un pas en avant très important pour nous", s'enthousiasme Gülsan Kaya, 34 ans, qui s'est "levée à 6 heures du matin pour venir". Plusieurs fidèles ont même passé la nuit sur place.

Il s'agit de la première prière collective organisée depuis 86 ans à Sainte-Sophie, oeuvre architecturale majeure qui est importante à la fois pour les chrétiens et les musulmans, ayant été successivement une basilique byzantine, une mosquée ottomane et un musée. 

Après une décision de justice révoquant son statut de musée datant de 1934, M. Erdogan a décidé le 10 juillet de rendre l'édifice au culte musulman, une mesure critiquée par plusieurs pays et par le pape François qui s'est dit "très affligé".

Pendant la prière, les mosaïques byzantines ont été dissimulées par des draps blancs, l'islam interdisant les représentations figuratives.

Sainte-Sophie "redevient une mosquée. Si Dieu le veut, elle continuera de servir tous les croyants comme mosquée pour l'éternité", a déclaré le président turc après la prière.

- Galvaniser -


Pour nombre d'observateurs, la reconversion de Sainte-Sophie en mosquée vise à galvaniser la base électorale conservatrice et nationaliste de M. Erdogan, dans un contexte de difficultés économiques aggravées par la pandémie.

En prenant cette décision, le chef de l'Etat, souvent accusé de dérive islamiste, s'attaque aussi à l'héritage du fondateur de la République, Mustafa Kemal, qui avait transformé Sainte-Sophie en musée pour en faire l'emblème d'une Turquie laïque.



Comme un symbole, M. Erdogan a choisi pour la première prière, le jour du 97ème anniversaire du traité de Lausanne qui fixe les frontières de la Turquie moderne et que le président, nostalgique de l'Empire ottoman, appelle souvent à réviser.


Sainte-Sophie reste en Turquie étroitement associée à la prise de Constantinople par le sultan Mehmet II, dit le Conquérant en 1453. 


Après la prière, M. Erdogan s'est d'ailleurs rendu au mausolée du sultan, en compagnie du dirigeant de la droite ultranationaliste turque Devlet Bahçeli, son allié. Aucun leader d'opposition n'était présent à la prière.


La prière de vendredi intervient par ailleurs dans un contexte de fortes tensions entre Ankara et Athènes, liées notamment aux explorations turques d'hydrocarbures en Méditerranée orientale.
La Grèce a vivement dénoncé la reconversion de Sainte-Sophie en mosquée, y voyant une "provocation envers le monde civilisé".


- "Show politique" -


En guise de protestation en Grèce, les églises orthodoxes devaient faire sonner leurs cloches vendredi. "C'est un jour de deuil pour (...) toute la chrétienté", a déclaré le chef de l'Église grecque, l'archevêque Iéronymos.


Israfil, un vendeur de kilims près de Sainte-Sophie, est lui aussi mécontent de la reconversion de Sainte-Sophie, redoutant un "impact négatif sur le tourisme" qui a déjà énormément souffert de l'épidémie.
"Tout ce show, c'est pour des raisons politiques", grommelle-t-il.


Mais Ankara a rejeté toutes les critiques au nom de la "souveraineté", soulignant que les touristes pourront continuer de visiter cet édifice classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.
La précipitation des autorités pour y organiser une première prière suscite en tout cas des inquiétudes.
"Les mesures prises à la hâte (...) peuvent avoir des conséquences désastreuses et causer des dégâts irréversibles" à l'édifice vieux de 15 siècles, souligne Tugba Tanyeri Erdemir, chercheuse à l'Université de Pittsburgh.


Le sort des mosaïques byzantines qui se trouvent à l'intérieur de Sainte-Sophie préoccupe particulièrement les historiens.


L'Autorité des affaires religieuse (Diyanet) a affirmé qu'elles seraient dissimulées par des rideaux pendant les prières et resteraient visibles le reste du temps.




https://actu.orange.fr/monde/turquie-premiere-priere-a-sainte-sophie-reconvertie-en-mosquee-CNT000001rSuyv.html
Revenir en haut Aller en bas
 

L’ex-basilique de Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-