*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile
*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
AuteurMessage
Invité
Invité



LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedLun 06 Juil 2009, 1:52 am

Rappel du premier message :

Paragraphe 6. MARIE – MERE DU CHRIST, MERE DE L’ÉGLISE

963 Après avoir parlé du rôle de la Vierge Marie dans le mystère du Christ et de l’Esprit, il convient de considérer maintenant sa place dans le mystère de l’Église. " En effet, la Vierge Marie (...) est reconnue et honorée comme la véritable Mère de Dieu et du Rédempteur (...). Elle est aussi vraiment ‘Mère des membres [du Christ] (...) ayant coopéré par sa charité à la naissance dans l’Église des fidèles qui sont les membres de ce Chef’ (S. Augustin, virg. 6 : PL 40, 399) " (LG 53). " ... Marie Mère du Christ, Mère de l’Église " (Paul VI, discours 21 novembre 1964).

I. La maternité de Marie envers l’Église

Toute unie à son Fils...

964 Le rôle de Marie envers l’Église est inséparable de son union au Christ, elle en découle directement. " Cette union de Marie avec son Fils dans l’œuvre du salut est manifeste dès l’heure de la conception virginale du Christ, jusqu’à sa mort " (LG 57). Elle est particulièrement manifeste à l’heure de sa passion :

La bienheureuse Vierge avança dans son pèlerinage de foi, gardant fidèlement l’union avec son Fils jusqu’à la Croix où, non sans un dessein divin, elle était debout, souffrant cruellement avec son Fils unique, associée d’un cœur maternel à son sacrifice, donnant à l’immolation de la victime, née de sa chair, le consentement de son amour, pour être enfin, par le même Christ Jésus mourant sur la Croix, donnée comme sa Mère au disciple par ces mots : " Femme, voici ton fils " (Jn 19, 26-27) (LG 58).

965 Après l’Ascension de son Fils, Marie a " assisté de ses prières l’Église naissante " (LG 69). Réunie avec les apôtres et quelques femmes, " on voit Marie appelant elle aussi de ses prières le don de l’Esprit qui, à l’Annonciation, l’avait déjà elle-même prise sous son ombre " (LG 59).

... aussi dans son Assomption...

966 " Enfin la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort " (LG 59 ; cf. la proclamation du dogme de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie par le Pape Pie XII en 1950 : DS 3903). L’Assomption de la Sainte Vierge est une participation singulière à la Résurrection de son Fils et une anticipation de la résurrection des autres chrétiens :

Dans ton enfantement tu as gardé la virginité, dans ta dormition tu n’as pas quitté le monde, ô Mère de Dieu : tu as rejoint la source de la Vie, toi qui conçus le Dieu vivant et qui, par tes prières, délivreras nos âmes de la mort (Liturgie byzantine, Tropaire de la fête de la Dormition [15 août]).

... elle est notre Mère dans l’ordre de la grâce

967 Par son adhésion entière à la volonté du Père, à l’œuvre rédemptrice de son Fils, à toute motion de l’Esprit Saint, la Vierge Marie est pour l’Église le modèle de la foi et de la charité. Par là elle est " membre suréminent et absolument unique de l’Église " (LG 53), elle constitue même " la réalisation exemplaire ", typus, de l’Église (LG 63).

968 Mais son rôle par rapport à l’Église et à toute l’humanité va encore plus loin. " Elle a apporté à l’œuvre du Sauveur une coopération absolument sans pareil par son obéissance, sa foi, son espérance, son ardente charité, pour que soit rendue aux âmes la vie surnaturelle. C’est pourquoi elle est devenue pour nous, dans l’ordre de la grâce, notre Mère " (LG 61).

969 " A partir du consentement qu’elle apporta par sa foi au jour de l’Annonciation et qu’elle maintint dans sa fermeté sous la Croix, cette maternité de Marie dans l’économie de la grâce se continue sans interruption jusqu’à la consommation définitive de tous les élus. En effet, après son Assomption au ciel, son rôle dans le salut ne s’interrompt pas : par son intercession répétée elle continue à nous obtenir les dons qui assurent notre salut éternel. (...) C’est pourquoi la bienheureuse Vierge est invoquée dans l’Église sous les titres d’avocate, d’auxiliatrice, de secourable, de médiatrice " (LG 62).

970 " Le rôle maternel de Marie à l’égard des hommes n’offusque cependant et ne diminue en rien l’unique médiation du Christ : il en manifeste au contraire la vertu. Car toute influence salutaire de la part de la bienheureuse Vierge (...) découle de la surabondance des mérites du Christ ; elle s’appuie sur sa médiation, dont elle dépend en tout et d’où elle tire toute sa vertu " (LG 60). " Aucune créature en effet ne peut jamais être mise sur le même plan que le Verbe incarné et rédempteur. Mais tout comme le sacerdoce du Christ est participé sous formes diverses, tant par les ministres que par le peuple fidèle, et tout comme l’unique bonté de Dieu se répand réellement sous des formes diverses dans les créatures, ainsi l’unique médiation du Rédempteur n’exclut pas, mais suscite au contraire une coopération variée de la part des créatures, en dépendance de l’unique source " (LG 62).

II. Le culte de la Sainte Vierge

971 " Toutes les générations me diront bienheureuse " (Lc 1, 48) : " La piété de l’Église envers la Saint Vierge est intrinsèque au culte chrétien " (MC 56). La sainte Vierge " est légitimement honorée par l’Église d’un culte spécial. Et de fait, depuis les temps les plus reculés, la bienheureuse Vierge est honorée sous le titre de ‘Mère de Dieu’ ; les fidèles se réfugient sous sa protection, l’implorant dans tous leurs dangers et leurs besoins (...). Ce culte (...) bien que présentant un caractère absolument unique (...) n’en est pas moins essentiellement différent du culte d’adoration qui est rendu au Verbe incarné ainsi qu’au Père et à l’Esprit Saint ; il est éminemment apte à le servir " (LG 66) ; il trouve son expression dans les fêtes liturgiques dédiées à la Mère de Dieu (cf. SC 103) et dans la prière mariale, telle le Saint Rosaire, " abrégé de tout l’Évangile " (cf. MC 42).

III. Marie – Icône eschatologique de l’Église

972 Après avoir parlé de l’Église, de son origine, de sa mission et de sa destinée, nous ne saurions mieux conclure qu’en tournant le regard vers Marie pour contempler en elle ce qu’est l’Église dans son mystère, dans son " pèlerinage de la foi ", et ce qu’elle sera dans la patrie au terme de sa marche, où l’attend, " dans la gloire de la Très Sainte et indivisible Trinité ", " dans la communion de tous les saints " (LG 69), celle que l’Église vénère comme la Mère de son Seigneur et comme sa propre Mère :

Tout comme dans le ciel où elle est déjà glorifiée corps et âme, la Mère de Jésus représente et inaugure l’Église en son achèvement dans le siècle futur, de même sur terre, en attendant la venue du jour du Seigneur, elle brille déjà comme un signe d’espérance assurée et de consolation devant le Peuple de Dieu en pèlerinage (LG 68).

EN BREF

973 En prononçant le " fiat " de l’Annonciation et en donnant son consentement au mystère de l’Incarnation, Marie collabore déjà à toute l’œuvre que doit accomplir son Fils. Elle est mère partout où Il est Sauveur et Tête du Corps mystique.

974 La Très Sainte Vierge Marie, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut enlevée corps et âme à la gloire du ciel, où elle participe déjà à la gloire de la résurrection de son Fils, anticipant la résurrection de tous les membres de son Corps.

975 " Nous croyons que la Très Sainte Mère de Dieu, nouvelle Eve, Mère de l’Église, continue au ciel son rôle maternel à l’égard des membres du Christ " (SPF 15).

Source : CEC (Catéchisme de l'Eglise Catholique)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
pauline.px
.
.


Date d'inscription : 10/01/2010
Messages : 2084

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedMer 05 Jan 2011, 12:07 am

Bonjour

@paul et pièrre a écrit:

pense tu qu'il y a plusieurs enseignement sur la parole de DIEU , plusieurs doctrines , pusieurs dogmes différents les uns des autres , plusieurs églises différentes les unes des autres , se combatants les enseignements .
ou pense tu que Jésus n'as qu'une seul église avec un enseignement universel qui de tous temps a répendu le mème enseignement .


Je ne crois pas à l'idée d'un enseignement unique puisque déjà les Très Saintes Écritures sont multiples.

Je ne crois pas à l'idée d'un enseignement universel qui serait un corpus d'enseignements élémentaires, de doctrines, de dogmes, de certitudes, car une telle réalité rendrait inutile l'Esprit Saint.

Je suis convaincue qu'un tel enseignement universel ne peut être qu'humain, dès lors il est limité et je dirais même probablement faux.

Je crois en l'Esprit Saint qui avec Sa Toute Puissance et selon Sa volonté peut nous enseigner individuellement ce dont nous avons besoin aujourd'hui, ce qui est à notre portée aujourd'hui et ce qui contribue à augmente en nous non pas la connaissance qui enfle mais au contraire la foi, l'espérance et la charité.

Je crois que les controverses viennent du satan et que le jeu de satan est, en multipliant les débats et les querelles, d'obliger les églises locales à ériger leurs petites convictions en vérités absolues alors que ce ne sont que ce ne sont que des nourritures terrestres pour nous alimenter pendant notre Chemin et que comme toute nourriture elles ont vocation à être éliminée dans les fosses d'aisance.

Si encore il n'était que de gastronomie éclairée où les recettes des autres nous enrichissent et nous ouvrent à l'univers des saveurs mais c'est le plus souvent une gastronomie repliée sur elle même qui éprouve nausée et dégoût à la vue des mets proposés ailleurs.

Je crois en l'Esprit Saint.
Si l'Esprit Saint avait voulu un enseignement universel Il l'aurait enseigné à tous et non pas quelques uns.
Si un enseignement est universel alors il reçoit l'agrément de tous, sinon il n'est pas universel.

Si j'essaie de me convaincre que mon enseignement est précisément l'enseignement universel alors je blasphème contre l'Esprit Saint en Le traitant d'incapable.

Il faut recevoir les enseignements du Saint Esprit comme des dons de D-ieu, béni soit-Il, qui nous sont destinés personnellement et qui ne sont pas nécessairement utiles à nos voisins.

Et il faut recevoir les enseignements des Églises comme des enseignement terrestres juste bons à nous accompagner dans notre pèlerinage. Si les enseignements d'une Église m'ouvrent aux autres ils sont de bons aliments, s'ils nous ferment à autrui, ils sont toxiques.
Si je leur accorde un statut d'infaillibilité (il n'y a pas que les Papes qui sont infaillibles, d'innombrables Pasteurs, Pères spirituels et autres gourous le sont aussi...) je les transforme en entrave.
Si je rejette ceux qui ne croient pas ce que je crois alors je transforme ces enseignements en prison et je rejette le Christ.



Cordialement

Pauline
Revenir en haut Aller en bas
paul et pièrre
.
.


Date d'inscription : 22/08/2009
Messages : 439

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedMer 05 Jan 2011, 6:54 am

l'enseignement de dépat est dans le temps apostolique , qui pris fin avec la mort du dernier apotre , Paul nous avertis que déjà a l'époque des loups éssyaient d'ibnfiltré le troupeau mais étaient elmpéché de s'étendre dans l'église parceque les apotre avaient le pouvoir de maintenir l'église mais dés leurs mort , les loups ont proliférer et nombre de dogme et de doctrines étrangère a l'enseignement originel virent le jour .
l'apotre Jean dans une vision fut étonner .
6 Je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. A sa vue, je fus frappé d’un grand étonnement.
son étonnement pourait etre la vue de l'église qui se prétend comme tel mais qui en réalité n'est qu'une apostasie .
pour moi il est impossible qu'il y ait plusieurs églises et plusieurs vérités .
déja je pense que le Saint Esprit ne peut rester dans un milieux souillé soit par l'idolatiie soit par l'usurpasion .
en ce qui concerne les dons notament le parler en langue qui n'est pas une preuve de la nouvelle naissance , il fut transmis par les pencotiste aux catholiques dans l'espoir de les voir se convertir et que c'est il passé ?
les catholique a qui l'on as imposer les mains se sont davantage tourné vers Marie , les Saint et reformuler leur attachement au Pape , alors la question que leurs ont ils transmis ?
une glossolalie , un charabia incompréhensible ?
une chose est sur c'est que le Seigneur n'as qu'une église agréer comme tel .

Revenir en haut Aller en bas
pauline.px
.
.


Date d'inscription : 10/01/2010
Messages : 2084

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedMer 05 Jan 2011, 9:14 am

Bonjour

@paul et pièrre a écrit:

pour moi il est impossible qu'il y ait plusieurs églises et plusieurs vérités .

Pour moi il est impossible qu'il y ait une vérité détenue par une communauté car la seule vérité est le Christ.

A-t-on vu le Christ reprocher tel ou tel dogme à quelqu'un ?
N'a-t-Il pas au contraire fustigé tous ceux qui croient détenir la vérité et l'imposer aux autres ?
A-t-on vu le Christ imposer une doctrine plutôt qu'une autre ?

Le Christ a reconnu la foi de la Cananéenne et celle du Centenier au delà de leurs croyances païennes, Il n'a pas fait grief à la Samaritaine de son culte...

Il faut choisir entre la vérité que l'on croit avoir trouvé et le Christ.

Quels sont les commandements du Christ qui s'adressent à chacun de nous ?
Nous dit-Il qu'il nous faudra choisir les bons dogmes et les bon pasteurs ?
Non, au contraire, Il nous avertit contre ceux qui veulent se faire passer pour de bons pasteurs...

@paul et pièrre a écrit:

déja je pense que le Saint Esprit ne peut rester dans un milieux souillé soit par l'idolatiie soit par l'usurpasion .

Le Christ est venu non pour les bien portants mais pour les malades, non pour les justes mais pour les pécheurs.

La place du Saint Esprit est chez les pécheurs, les païens, les idolâtres à condition qu'ils aient la foi, l'espérance et la charité.
Mais pas la foi en l'enseignement d'une Église, la foi en l'amour de D-ieu, béni soit-Il.
pas l'espérance pour soi-même, l'espérance du salut pour tous,
pas la charité de façade...


Car rien n'est plus facile de se faire passer pour charitable...
1 Corinthiens 13:3 Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé,
si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien.
La charité est patiente, elle est pleine de bonté;
la charité n’est point envieuse;
la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point,
elle ne soupçonne point le mal,
elle ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité;
elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.
La charité ne périt jamais.
Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.



@paul et pièrre a écrit:

en ce qui concerne les dons notament le parler en langue qui n'est pas une preuve de la nouvelle naissance , il fut transmis par les pencotiste aux catholiques dans l'espoir de les voir se convertir et que c'est il passé ?

Il me semble que, malgré les avertissements de saint Paul, les Pentecôtistes ont surtout voulu la preuves qu'ils détenaient la vérité.
Par conséquent ils se sont exposés à entendre « Qu’a cette génération à demander un signe ? En vérité, je vous le dis, il ne sera pas donné de signe à cette génération. »

@paul et pièrre a écrit:

les catholique a qui l'on as imposer les mains se sont davantage tourné vers Marie , les Saint et reformuler leur attachement au Pape , alors la question que leurs ont ils transmis ?
une glossolalie , un charabia incompréhensible ?

Avez-vous lu quelque part le Christ parler ainsi des membres d'une communauté ?


Avant d'imaginer qu'il puisse exister une communauté qui soit dans la vérité.
Bouchons nos oreilles, oublions les enseignements de nos enseignants et essayons de savoir à notre petit niveau si nous suivons scrupuleusement ce que le Christ nous a Lui-même enseigné.
Quels sont les commandements du Christ qui s'adressent à chacun de nous ?



Cordialement


Pauline
Revenir en haut Aller en bas
Véronix
nouveau membre
Véronix

Date d'inscription : 13/10/2012
Féminin
Messages : 93
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedDim 04 Nov 2012, 8:42 am

Je me tiens sur ce globe parce que je veux qu’on m’appelle la Dame de tous les Peuples

24e Message de Notre Dame de tous les Peuples (*), donné le 16 novembre 1950

La Dame sur le globe. La Dame de tous les Peuples

Je vois la Dame debout sur le globe. Elle me montre le globe et me dit : « Mon enfant, je me tiens sur ce globe parce que je veux qu’on m’appelle la Dame de tous les Peuples. »
Les mots « de tous les Peuples » s’inscrivent en demi-cercle au-dessus de sa tête.

Les pieds posés sur l’Angleterre et l’Allemagne

La Dame continue : « Je t’ai dit : être missionnaire en son propre pays. Et à présent, je veux te montrer quelque chose. »

De nouveau, la Dame me montre le globe et, les pieds bien serrés, elle se tient debout sur l’Allemagne. La Dame fait alors un mouvement comme si elle posait le pied sur l’Angleterre et elle dit : « Voilà, j’ai au moins un pied dessus. »

Puis elle repose le même pied sur l’Allemagne et serre les pieds comme avant. Les mains une nouvelle fois tendues, elle pose un regard affligé sur l’Allemagne. La Dame dit alors : « Mon enfant, j’ai posé les deux pieds sur elle. Il faut que l’Allemagne soit sauvée. Le Fils t’a conduite justement ici (**) pour que tu le comprennes mieux. J’ai fait guérir beaucoup de malades. »


Elle me fait voir une carte et y montre un endroit ; je reconnais clairement Lourdes. Elle me montre ensuite d’autres endroits ; mais je ne sais lesquels. La Dame dit : « Comprends-tu enfin ce que je veux ici ? Il y a tant d’âmes malades ici ; il faut les sauver. Pourquoi tant de membres du clergé partent d’ici, l’Allemagne, pour les missions ? Qu’ils restent donc ici ! Il y a tant de travail à faire. »

Appel à l’action en Allemagne

Ensuite la Dame me montre quelque chose ; je vois le Vatican tandis qu’elle dit :
« Que le pape envoie donc des moyens et exhorte le clergé, sinon l’Allemagne va se perdre. On assiste à une apostasie de grande, très grande ampleur. Les gens ne veulent faire aucune offrande pour de nouvelles églises et de nouveaux bâtiments. Il faut pousser le clergé à changer ça. C’est un travail difficile. Je ne fais que prévenir. Les autres s’activent à détacher le peuple allemand de Rome. »

Je vois brusquement, devant moi, une tête de mort et, devant elle, deux os entrecroisés. La Dame prend la tête de mort et les deux os et elle les dépose à ses pieds, sur l’Allemagne. Elle dit ensuite : « Le Fils veut accorder sa protection particulière et Il m’a envoyée pour aider l’Allemagne. Mais il faut les pousser à faire ce que je dis. »

Partir de la base

Je vois ensuite de nombreux petits enfants se regrouper autour d’elle. Ils la regardent d’un air émerveillé. La Dame désigne les enfants ; à ma gauche, à une grande distance de la Dame et des enfants, je vois alors des hommes et des femmes. La Dame rapproche les mains et dit : « L’Allemagne doit commencer à ramener l’unité, chacun chez soi dans sa propre maison. Les enfants doivent de nouveau ne faire qu’un avec leur père et leur mère. Qu’ils s’agenouillent ensemble et prient le chapelet ! »

La Dame semble alors disperser les enfants et dit : « Il faut que cela parte de la base et s’étende ensuite au monde. Puis il faut se remettre à beaucoup pratiquer la charité. Il faut qu’on en vienne à une grande action parmi les catholiques. On peut le faire en diffusant cela, en prêchant davantage là-dessus dans les églises. Dans l’ensemble, plus d’action ! »

Entre-temps, j’ai l’impression que la Dame pousse les gens.

« Il est de la plus haute importance que cela se fasse. Il y en a d’autres qui s’emploient à détruire l’Allemagne. Le peuple est prêt à présent. Dis-le leur, dis-le leur ! »

La Dame fait alors du doigt un mouvement en signe d’avertissement : « Qu’ils travaillent dur ! »

La grande chance de Rome

Puis, je vois une nouvelle fois le pape. La Dame dit : « Le pape y satisfera si on le lui demande. »

La Dame étend alors les mains sur l’Allemagne en les croisant l’une sur l’autre. Elle quitte ensuite l’Allemagne et je vois tourner le globe sous ses pieds. La voici une nouvelle fois debout sur le globe. Elle me montre Rome. Elle fait aller et venir le doigt en signe d’avertissement et dit : « Que le pape continue toujours dans ce sens ! Rome a une grande chance à saisir. »

Je vois différentes églises. D’un geste de la main, la Dame fait tomber, pour ainsi dire, les églises par terre. À l’arrière-plan, je vois alors la grande coupole du Vatican. La Dame dit : « C’est maintenant la grande chance, à condition que le pape fasse ce qu’il a l’intention de faire. »

D’un geste protecteur, la Dame étend alors la main au-dessus du pape.

Troubles sur le monde

Puis, elle dit : « De grands troubles viennent sur le monde. Les Russes n’en restent pas là. C’est pourquoi je dis : je suis la Dame de tous les Peuples. »

En disant cela, elle met très fortement l’accent sur « tous ».


(*) Le 1er novembre 1950, le pape Pie XII proclame le dogme de l’Assomption de la Sainte Vierge. C’est un moment marquant dans le corpus des messages et ça en constitue un des tournants. C’est en effet juste après cette proclamation dogmatique que la Vierge Marie se nomme pour la première fois « la Dame de tous les Peuples ». Dans les messages suivants, elle va donner sa prière et porter notre attention sur l’image. Pour la première fois aussi, elle parle du dernier et du plus grand dogme marial de Marie Co-rédemptrice, Médiatrice et Avocate.

(**) La voyante reçoit ce message alors qu’elle se trouve en Allemagne.]

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/amsterdam.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Véronix
nouveau membre
Véronix

Date d'inscription : 13/10/2012
Féminin
Messages : 93
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedDim 04 Nov 2012, 10:20 am

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l'Allemagne

http://www.enseignemoi.com/Bible/strong-biblique-hebreu-tumah-2932.html
http://www.enseignemoi.com/Bible/strong-biblique-hebreu-tame-2930.html
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Véronix
nouveau membre
Véronix

Date d'inscription : 13/10/2012
Féminin
Messages : 93
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedDim 04 Nov 2012, 10:32 am

Ma chère fille bien-aimée, vous devez maintenant

vous lever et vous rassembler unis dans l’amour

pour préparer les temps difficiles qui viennent.

Vous, Ma forte armée, vous êtes bénis et protégés par le Sceau de Mon Père, le Sceau du Dieu Vivant.

Rappelez-vous que pour tout ce qui vous sera lancé, de tous côtés, Je suis avec vous.

De nombreux événements, comprenant des bouleversements écologiques, des guerres, le schisme dans Mon Église sur terre, les dictatures dans chacune de vos nations – le tout étant lié, dans ses bases mêmes – se produiront tous en même temps.

Toutes ces perturbations provoqueront beaucoup de pleurs et de grincements de dents, mais une chose demeurera intacte. C’est la Puissance de Dieu et Son Amour pour tous Ses enfants.

Cette bataille se déroulera devant les yeux du monde et vous, Mon armée, ne devez pas trembler de peur. Tout est bien dans Mon Royaume et votre place y est garantie. C’est pour les autres que vous devez vous inquiéter maintenant.

L’armure vous a été donnée. Utilisez-la. Ma Croisade de prières aidera à mitiger la plupart des horreurs causées par les péchés de l’humanité. Veuillez réciter cette prière pour l’allègement des châtiments.


****************************

Croisade de Prière (83)

- pour l’allègement des châtiments


"Ô Cher Père, Dieu le Très Haut, nous qui sommes Vos pauvres enfants, nous nous prosternons devant Votre Trône Glorieux dans le Ciel.

Nous Vous supplions de libérer le monde du mal.

Nous implorons Votre Miséricorde pour les âmes de ceux qui causent des épreuves terribles à Vos enfants sur terre.

Pardonnez-leur.

Je Vous en prie, enlevez l’antichrist dès qu’il se fera connaître.

Nous Vous demandons, cher Seigneur, d’adoucir Votre Main de Châtiment.

Nous Vous supplions plutôt d’accepter nos prières et nos souffrances pour atténuer les souffrances de Vos enfants en cette période.

Nous avons confiance en Vous.

Nous Vous honorons.

Nous Vous remercions pour le grand sacrifice que Vous avez fait en envoyant Votre Fils unique, JESUS-Christ, pour nous sauver du péché.

Nous accueillons Votre Fils, une fois encore, comme Sauveur de l’humanité.

Veuillez nous protéger. Gardez-nous du mal. Aidez nos familles. Prenez pitié de nous.

Amen."


Vous, Mon armée, êtes préparés en tous points. Tout ce que vous devez faire est d’avoir confiance en Moi.

Lorsque vous aurez complètement confiance en Moi, vous pourrez alors M’abandonner tout votre amour, votre souffrance, vos soucis et vos peines, à Moi, votre JESUS.

Lorsque ceci arrivera, vous devrez alors tout laisser dans Mes Mains Saintes et Compatissantes.

Merci d’avoir répondu à Mon appel.


Votre JESUS

http://myriamir.wordpress.com/2012/11/04/message-de-JESUS-croisade-de-priere-83-recu-le-1-novembre-2012-par-maria-de-la-divine-misericorde-larmure-vous-a-ete-donnee-utilisez-la/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Véronix
nouveau membre
Véronix

Date d'inscription : 13/10/2012
Féminin
Messages : 93
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedDim 04 Nov 2012, 10:52 am

http://saintebible.com/psalms/83-16.htm

"Couvre leur face d'ignominie, Afin qu'ils cherchent ton nom, ô Eternel!"
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Véronix
nouveau membre
Véronix

Date d'inscription : 13/10/2012
Féminin
Messages : 93
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedDim 04 Nov 2012, 7:26 pm

Message de Notre-Dame Reine de la Paix, reçu par Pedro Régis

le 13 février 2010

Chers enfants, ayez confiance dans le Seigneur. Il essuiera vos larmes et vous verrez la transformation de la terre.

Réjouissez-vous, car vos noms sont déjà inscrits dans les cieux.

Le calvaire de l’humanité commencera un vendredi, mais la victoire de Dieu arrivera en suivant, et vous serez conduits au grand jour de la victoire. Ce que le Seigneur réserve à Ses élus, des yeux humains ne l’ont jamais vu.

Courage. Ne vous lassez pas de prier.

Il est nécessaire que tout cela arrive (les évènements actuels), mais à la fin viendra la victoire définitive de Mon Cœur Immaculé.

Je vous encourage à témoigner de tous mes appels. J’ai vraiment besoin de vous. Restez fermes sur le chemin que Je vous ai indiqué.

Confiez-vous entièrement à Ma maternelle protection.

Je ne vous laisserai pas seuls.

Allez de l’avant sans crainte.

Voilà le message que vous transmettrez aujourd’hui au nom de la Trinité. Je vous remercie de m’avoir permis de vous rencontrer ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Demeurez en paix. Amen

http://myriamir.wordpress.com/2011/03/12/seisme-japon-message-de-notre-dame-le-calvaire-de-lhumanite-commencera-un-vendredi/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Véronix
nouveau membre
Véronix

Date d'inscription : 13/10/2012
Féminin
Messages : 93
Pays : Belgique
R E L I G I O N : Catholique

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE   LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE - Page 22 Icon_minipostedDim 04 Nov 2012, 7:34 pm

1er Mystère Glorieux : LA RÉSURRECTION DE NOTRE SEIGNEUR

"Je ressentis profondément dans Mon Âme que Mon Fils allait ressusciter des morts. Toujours en ce premier Dimanche de Pâques, Je baignais encore dans le supplice du Vendredi Saint et Mon Cœur avait très envie de Sa Présence. Nous sortîmes tôt pour aller au tombeau, le soleil se levait. Certains apportèrent des huiles espérant préserver au mieux Son Corps car Son inhumation avait été préparée en grande hâte le Vendredi précédant. Mes compagnons Me passèrent devant alors que nous passions devant le Golgotha. Je fis une pause à l'endroit marqué par la Croix de laquelle Il avait été enlevé. Un trou vide marquait l'emplacement de la croix, rien de plus."

"Mon Cœur brûlait à l'intérieur de Moi ; Je désirais tellement Le voir. J'étais dans un profond reccueillement quand une Main Me toucha. C'était Sa Main, blessée par Ses ennemis. Sa Face resplendissait d'une brillance toute Céleste. Il sourit alors que Mes larmes remplissaient Ses Plaies. Il dit : « La Victoire est la Nôtre ». Il resta quelques instants encore. Je compris qu'Il avait encore une mission à accomplir. Il disparut aussi rapidement qu'Il était arrivé. Mon Cœur se réjouit alors que Je poursuivis Mon chemin vers la tombe, remplie de la joie de la Résurrection. Toute louange au Dieu Vrai et Vivant. Toute Louange à JESUS-Christ. Alléluia !"

http://www.saintamour.org/rosaire_meditations.htm
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 

LA VIERGE MARIE - MERE DE L'EGLISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS )-