*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 15018
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » Empty
MessageSujet: Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »   Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » Icon_minipostedLun 16 Déc 2019, 11:13 pm





Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »

ARTICLE | 16/12/2019 | Par Théophane Leroux



Alors que se déroulait la représentation d’une crèche vivante en plein cœur de Toulouse, une cinquantaine de personnes l’ont chahutée et finalement interrompue, ce samedi 14 décembre 2019. « Nous voulons comprendre pourquoi nous n’avons pas eu de l’aide des forces de l’ordre », nous confie une des organisatrices.


« Affligeant », notent nos confrères de La Dépêche qui ont rapporté l’affaire. Samedi 14 décembre 2019, une cinquantaine de personnes s’en sont pris à la crèche vivante organisée par l’association Vivre Noël autrement, alors que l’événement se déroulait normalement, au doux son des chants de Noël. Les cris – « Stop aux fachos », « Nous on est anticapitalistes » – et les provocations ont finalement eut raison de l’ensemble de l’événement.

Alice de Guillebon, une des organisatrices, confirme qu’une cinquantaine d’enfants ont dû être mis à l’abri dans un immeuble voisin, pour les « protéger » des « violences verbales » de certains manifestants. Les manifestants participaient semble-il à une autre manifestation mais en avaient été repoussés par les forces de l’ordre. « Ils ont voulu brûler un sapin place Wilson. Ils en ont été empêchés et se sont retrouvés coincés place Saint Georges, où se tenait la crèche vivante. Parmi eux, une minorité d’excités. »

« Nous avons décidé d’arrêter lorsque les affrontements sont devenus physiques », explique-t-elle, avant de s’interroger : « nous voulons comprendre pourquoi nous n’avons pas eu de l’aide des forces de l’ordre. Elles semblaient débordées. Nous comptons refaire la crèche l’an prochain et nous voulons savoir comment la sécurité peut être assurée pour un événement autorisé », insiste-t-elle.

Mgr Robert Le Gall, évêque de Toulouse, a réagi vivement dans un communiqué : « je déplore que le simple rappel de la naissance de JESUS et des valeurs qu’elle véhicule (accueil de l’étranger, annonce de la Paix et signe d’une tendresse dont nous avons tous besoin) ne soit plus respectée dans notre pays et suscite même des actes de violences verbales et physiques de ceux qui s’érigent comme défenseurs de la liberté. »

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est lui ému de la situation dans un tweet : « je déplore et condamne fermement le comportement irresponsable de manifestants hier, qui a provoqué l'interruption de la crèche vivante, au détriment des Toulousains. Un évènement organisé par l'association Vivre noël autrement, que j'avais autorisé comme chaque année. »


Je déplore et condamne fermement le comportement irresponsable de manifestants hier, qui a provoqué l'interruption de la crèche vivante, au détriment des Tlsains. 1 évènement organisé par l'asso Vivre noël autrement, que j'avais autorisé comme chaque année

https://t.co/VrnOeDVQfQ

— Jean-Luc Moudenc - Page institutionnelle (@jlmoudencmaire) 15 décembre 2019

L’association Vivre Noël Autrement organise depuis plusieurs année cette crèche vivante de Noël, sans qu’aucun incident n’ait été signalé jusqu’alors. Les animaux de la crèche sont prêtés par une ferme solidaire œuvrant à la réinsertion de personnes sans travail.


https://www.famillechretienne.fr/vie-chretienne/noel-avent/une-creche-vivante-interrompue-a-toulouse-aux-cris-de-stop-aux-fachos-266510




Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » 631461










Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15255
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » Empty
MessageSujet: Re: Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »   Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » Icon_minipostedMar 17 Déc 2019, 8:11 am

@RAMOSI a écrit:




Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »

ARTICLE | 16/12/2019 | Par Théophane Leroux



Alors que se déroulait la représentation d’une crèche vivante en plein cœur de Toulouse, une cinquantaine de personnes l’ont chahutée et finalement interrompue, ce samedi 14 décembre 2019. « Nous voulons comprendre pourquoi nous n’avons pas eu de l’aide des forces de l’ordre », nous confie une des organisatrices.


« Affligeant », notent nos confrères de La Dépêche qui ont rapporté l’affaire. Samedi 14 décembre 2019, une cinquantaine de personnes s’en sont pris à la crèche vivante organisée par l’association Vivre Noël autrement, alors que l’événement se déroulait normalement, au doux son des chants de Noël. Les cris – « Stop aux fachos », « Nous on est anticapitalistes » – et les provocations ont finalement eut raison de l’ensemble de l’événement.

Alice de Guillebon, une des organisatrices, confirme qu’une cinquantaine d’enfants ont dû être mis à l’abri dans un immeuble voisin, pour les « protéger » des « violences verbales » de certains manifestants. Les manifestants participaient semble-il à une autre manifestation mais en avaient été repoussés par les forces de l’ordre. « Ils ont voulu brûler un sapin place Wilson. Ils en ont été empêchés et se sont retrouvés coincés place Saint Georges, où se tenait la crèche vivante. Parmi eux, une minorité d’excités. »

« Nous avons décidé d’arrêter lorsque les affrontements sont devenus physiques », explique-t-elle, avant de s’interroger : « nous voulons comprendre pourquoi nous n’avons pas eu de l’aide des forces de l’ordre. Elles semblaient débordées. Nous comptons refaire la crèche l’an prochain et nous voulons savoir comment la sécurité peut être assurée pour un événement autorisé », insiste-t-elle.

Mgr Robert Le Gall, évêque de Toulouse, a réagi vivement dans un communiqué : « je déplore que le simple rappel de la naissance de JESUS et des valeurs qu’elle véhicule (accueil de l’étranger, annonce de la Paix et signe d’une tendresse dont nous avons tous besoin) ne soit plus respectée dans notre pays et suscite même des actes de violences verbales et physiques de ceux qui s’érigent comme défenseurs de la liberté. »

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est lui ému de la situation dans un tweet : « je déplore et condamne fermement le comportement irresponsable de manifestants hier, qui a provoqué l'interruption de la crèche vivante, au détriment des Toulousains. Un évènement organisé par l'association Vivre noël autrement, que j'avais autorisé comme chaque année. »


Je déplore et condamne fermement le comportement irresponsable de manifestants hier, qui a provoqué l'interruption de la crèche vivante, au détriment des Tlsains. 1 évènement organisé par l'asso Vivre noël autrement, que j'avais autorisé comme chaque année

https://t.co/VrnOeDVQfQ

— Jean-Luc Moudenc - Page institutionnelle (@jlmoudencmaire) 15 décembre 2019

L’association Vivre Noël Autrement organise depuis plusieurs année cette crèche vivante de Noël, sans qu’aucun incident n’ait été signalé jusqu’alors. Les animaux de la crèche sont prêtés par une ferme solidaire œuvrant à la réinsertion de personnes sans travail.


https://www.famillechretienne.fr/vie-chretienne/noel-avent/une-creche-vivante-interrompue-a-toulouse-aux-cris-de-stop-aux-fachos-266510




Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » 631461



C'est lamentable de la part de ces gens sans respect envers autrui
Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 15018
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » Empty
MessageSujet: Re: Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »   Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » Icon_minipostedMer 18 Déc 2019, 11:05 pm





@BenJoseph a écrit:
@RAMOSI a écrit:




Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »

ARTICLE | 16/12/2019 | Par Théophane Leroux



Alors que se déroulait la représentation d’une crèche vivante en plein cœur de Toulouse, une cinquantaine de personnes l’ont chahutée et finalement interrompue, ce samedi 14 décembre 2019. « Nous voulons comprendre pourquoi nous n’avons pas eu de l’aide des forces de l’ordre », nous confie une des organisatrices.


« Affligeant », notent nos confrères de La Dépêche qui ont rapporté l’affaire. Samedi 14 décembre 2019, une cinquantaine de personnes s’en sont pris à la crèche vivante organisée par l’association Vivre Noël autrement, alors que l’événement se déroulait normalement, au doux son des chants de Noël. Les cris – « Stop aux fachos », « Nous on est anticapitalistes » – et les provocations ont finalement eut raison de l’ensemble de l’événement.

Alice de Guillebon, une des organisatrices, confirme qu’une cinquantaine d’enfants ont dû être mis à l’abri dans un immeuble voisin, pour les « protéger » des « violences verbales » de certains manifestants. Les manifestants participaient semble-il à une autre manifestation mais en avaient été repoussés par les forces de l’ordre. « Ils ont voulu brûler un sapin place Wilson. Ils en ont été empêchés et se sont retrouvés coincés place Saint Georges, où se tenait la crèche vivante. Parmi eux, une minorité d’excités. »

« Nous avons décidé d’arrêter lorsque les affrontements sont devenus physiques », explique-t-elle, avant de s’interroger : « nous voulons comprendre pourquoi nous n’avons pas eu de l’aide des forces de l’ordre. Elles semblaient débordées. Nous comptons refaire la crèche l’an prochain et nous voulons savoir comment la sécurité peut être assurée pour un événement autorisé », insiste-t-elle.

Mgr Robert Le Gall, évêque de Toulouse, a réagi vivement dans un communiqué : « je déplore que le simple rappel de la naissance de JESUS et des valeurs qu’elle véhicule (accueil de l’étranger, annonce de la Paix et signe d’une tendresse dont nous avons tous besoin) ne soit plus respectée dans notre pays et suscite même des actes de violences verbales et physiques de ceux qui s’érigent comme défenseurs de la liberté. »

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est lui ému de la situation dans un tweet : « je déplore et condamne fermement le comportement irresponsable de manifestants hier, qui a provoqué l'interruption de la crèche vivante, au détriment des Toulousains. Un évènement organisé par l'association Vivre noël autrement, que j'avais autorisé comme chaque année. »


Je déplore et condamne fermement le comportement irresponsable de manifestants hier, qui a provoqué l'interruption de la crèche vivante, au détriment des Tlsains. 1 évènement organisé par l'asso Vivre noël autrement, que j'avais autorisé comme chaque année

https://t.co/VrnOeDVQfQ

— Jean-Luc Moudenc - Page institutionnelle (@jlmoudencmaire) 15 décembre 2019

L’association Vivre Noël Autrement organise depuis plusieurs année cette crèche vivante de Noël, sans qu’aucun incident n’ait été signalé jusqu’alors. Les animaux de la crèche sont prêtés par une ferme solidaire œuvrant à la réinsertion de personnes sans travail.


https://www.famillechretienne.fr/vie-chretienne/noel-avent/une-creche-vivante-interrompue-a-toulouse-aux-cris-de-stop-aux-fachos-266510




Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » 631461



C'est lamentable de la part de ces gens sans respect envers autrui



Ca dénote aussi une invraisemblable inculture,

Car aller confondre la Crèche et l'enfant JESUS, animée par des femmes et des enfants,

Avec des "fachos",

Ca laisse coi devant une telle bêtise... scratch

Et on a du mal à croire que ça puisse exister
Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos » 631461





Revenir en haut Aller en bas
 

Une crèche vivante interrompue à Toulouse, aux cris de « stop aux fachos »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Politiques-