*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
morpheus
.
.
morpheus

Date d'inscription : 29/07/2010
Masculin
Messages : 1669
Pays : ---
R E L I G I O N : ---

Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui Empty
MessageSujet: Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui   Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui Icon_minipostedMer 27 Mar 2019, 8:06 am

Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui (attention vidéos horribles !)
Publié le 27 juin 2015 - par Maxime Lépante - 524 079 vues

FacebookTwitterLinkedInVKWhatsAppSMSFacebook MessengerEmailgoogle_plusonegoogle_plus_shareShare
Samedi 25 mai 2013, à peine trois jours après le crime effroyable commis à Londres par deux musulmans, qui avaient décapité un citoyen britannique en pleine rue, devant les passants, (1) un musulman a tenté d’égorger un citoyen français dans un quartier près de Paris. (2)

Cette actualité sanglante nous amène à étudier de plus près la tradition des égorgements et décapitations dans l’islam.

Les dirigeants occidentaux mentent au sujet de l’islam

Le lendemain de la décapitation commise à Londres par deux terroristes musulmans, aux cris de « Allah Akbar », le Premier ministre britannique, David Cameron a déclaré : « Ce n’était pas seulement une attaque contre la Grande-Bretagne et le mode de vie britannique. C’était aussi une trahison de l’islam et des communautés musulmanes qui apportent tant à notre pays. Rien dans l’islam ne justifie un tel acte épouvantable ». (3)

Comme nous allons le montrer, il s’agit là d’un contresens absolu, puisque tout dans l’islam (son histoire, ses textes, ses lois, ses pratiques) justifie la décapitation.

C’est pourquoi il est particulièrement inquiétant de constater que les dirigeants des démocraties occidentales se refusent obstinément à regarder l’islam en face, et s’enferment dans la dénégation et le mensonge. A cause de cette attitude lâche et méprisable, de nombreux citoyens européens mourront dans les années qui viennent, égorgés, décapités, assassinés dans les rues de nos villes par des musulmans, au nom de l’islam. (4)

Égorgements et décapitations sont des traditions musulmanes

Nous avons rappelé, dans notre article précédent, consacré à la décapitation commise à Londres, (1) que c’est le fondateur de l’islam en personne, Mahomet, qui a inauguré la tradition de la décapitation, en décapitant personnellement tous les hommes pubères de la tribu juive des Banû Qurayza (600 à 900 hommes, selon les sources), en un seul jour, en l’an 627. (5)

« L’Envoyé d’Allah les fit chercher et les décapita dans les fossés alors qu’ils lui étaient amenés par groupes. Ils étaient 600 à 900. », rapporte l’historien musulman Ibn Ishaq dans sa biographie de Mahomet (« Sîrat Rasûl Allah », c’est-à-dire « Biographie du Messager de Dieu »), écrite entre l’an 740 et l’an 770. (6)

Mahomet étant un exemple à suivre pour tous les musulmans, il ne faut pas s’étonner si des musulmans se mettent à décapiter, dans nos rues, des citoyens occidentaux.

Nous avons aussi rappelé, dans notre article précédent, que chaque année, lors de la « Fête du mouton » (Aïd al-Adha, aussi appelée Aïd el-Kebir), les musulmans pratiquants qui vivent dans nos pays égorgent des moutons et apprennent à leurs fils à égorger des moutons. (7)

Il ne faut pas s’étonner que cette pratique répétée de l’égorgement, couplée à la haine envers les non-musulmans que déverse le coran dans ses versets, débouche sur des agressions barbares, comme celles commises à Londres le 22 mai et à Paris le 25 mai.

Le coran prône la décapitation

Pour justifier leurs décapitations, les terroristes musulmans se basent principalement sur deux sourates (chapitres) du coran.

« Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants [les non-musulmans]. Donc frappez-les au-dessus des cous [décapitez-les] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations]. Cela, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager ». » (Sourate 8,12-13)

Il est donc légitime, pour le coran, de décapiter tout non-musulman.

« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru [les non-musulmans], frappez-en les cous [décapitez-les]. » (Sourate 47,4)

Étant donné que le coran appelle les musulmans à combattre tous les non-musulmans (Sourate 9,29 : « Combattez ceux qui ne croient pas en Allah »), ce sont tous les non-musulmans qui doivent être décapités.

Les lois de l’islam justifient la décapitation

Deux jours après le crime barbare de Londres, l’imam terroriste Omar Bakri Mohammed (8) a déclaré, au sujet de ce crime : « Pour les gens d’ici [au Moyen-Orient], Michael Adebolajo est un héros et son acte peut être justifié par certaines lois de l’islam ». (9)

Les décapitations musulmanes dans l’Histoire

L’histoire de l’islam est une longue succession de crimes, de massacres, de génocides. On estime à 270 millions le nombre de non-musulmans tués par le djihad, depuis l’invention de l’islam par Mahomet, au VIIe siècle. (10)

L’un des moyens d’assassinat les plus employés pour tuer les non-musulmans est la décapitation, que de nombreux chefs musulmans ont pratiquée à grande échelle, en suivant l’exemple de Mahomet.

Ainsi, le chef de guerre Tamerlan (Timur Lang en mongol) (1336-1405), fervent musulman, avait-il l’habitude de faire décapiter l’intégralité de la population des villes conquises. (11)

« Timur, lorsqu’il s’empara de Delhi [en 1398], fit mettre à mort de sang-froid 100.000 prisonniers – la population de Delhi fut massacrée pendant plusieurs jours et les têtes des victimes s’entassaient en énormes pyramides. » (12)

Lors du massacre de la population d’Ispahan, en 1387, un témoin oculaire rapporte avoir vu 28 pyramides d’environ 1500 têtes chacune. (13)

Chez les musulmans, Tamerlan est aujourd’hui toujours fort populaire, et son nom est donné à des nouveaux-nés. Ainsi, le frère ainé des Tsarnaev, ces terroristes musulmans auteurs des attentats du marathon de Boston, (14) qui ont tué 3 personnes et en ont mutilé une vingtaine, était-il prénommé Tamerlan. (15)

Chrétiens décapités dans les pays musulmans

Dans les pays musulmans, les décapitations de chrétiens par des musulmans ne sont pas rares.

L’un de ces crimes les plus connus est l’enlèvement, en mars 1996, des 7 moines du monastère de Tibéhérine (Algérie), retrouvés décapités deux mois plus tard. (16)

Plus récemment, un évêque catholique a été décapité en Turquie en juin 2010, (17) un chrétien a été torturé et décapité en Irak en mai 2011, (18) un chrétien a été égorgé et décapité en Afghanistan en juin 2011, (19) un chef chrétien a été décapité au Mali en avril 2012, (20) un converti chrétien a été égorgé rituellement et décapité en Tunisie en juin 2012, (21) un converti chrétien a été décapité en Somalie en novembre 2012, (22) un chrétien a été décapité et sa dépouille jetée aux chiens en Syrie en décembre 2012, (23) un pasteur protestant a été décapité dans le nord (à majorité musulmane) de la Tanzanie en février 2013, (24) et il ne s’agit là que de quelques exemples.

Des musulmans immigrés dans nos pays exigent des décapitations

Non seulement la majorité des millions de musulmans qui ont immigré depuis 40 ans dans nos pays occidentaux ne veulent pas s’intégrer, mais en plus ils ont apporté avec eux leurs pratiques barbares, telles les égorgements et les décapitations.

Cela a commencé, au début des années 2000, par des manifestations lors desquelles des hordes de musulmans brandissaient des pancartes réclamant des décapitations. cours a dinard

suite https://ripostelaique.com/decapitations-lhistoire-sanglante-de-lislam-de-mahomet-a-aujourdhui-attention-videos-horribles.html?fbclid=IwAR3gI3t7Zjkt42Kjm_QXHh3M04b_QHxEGCD-VcHw5ZGSCdhr3r5_bcA_UpE

Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14763
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui Empty
MessageSujet: Re: Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui   Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui Icon_minipostedMer 27 Mar 2019, 10:18 am

@morpheus a écrit:
Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui (attention vidéos horribles !)
Publié le 27 juin 2015 - par Maxime Lépante - 524 079 vues

FacebookTwitterLinkedInVKWhatsAppSMSFacebook MessengerEmailgoogle_plusonegoogle_plus_shareShare
Samedi 25 mai 2013, à peine trois jours après le crime effroyable commis à Londres par deux musulmans, qui avaient décapité un citoyen britannique en pleine rue, devant les passants, (1) un musulman a tenté d’égorger un citoyen français dans un quartier près de Paris. (2)

Cette actualité sanglante nous amène à étudier de plus près la tradition des égorgements et décapitations dans l’islam.

Les dirigeants occidentaux mentent au sujet de l’islam

Le lendemain de la décapitation commise à Londres par deux terroristes musulmans, aux cris de « Allah Akbar », le Premier ministre britannique, David Cameron a déclaré : « Ce n’était pas seulement une attaque contre la Grande-Bretagne et le mode de vie britannique. C’était aussi une trahison de l’islam et des communautés musulmanes qui apportent tant à notre pays. Rien dans l’islam ne justifie un tel acte épouvantable ». (3)

Comme nous allons le montrer, il s’agit là d’un contresens absolu, puisque tout dans l’islam (son histoire, ses textes, ses lois, ses pratiques) justifie la décapitation.

C’est pourquoi il est particulièrement inquiétant de constater que les dirigeants des démocraties occidentales se refusent obstinément à regarder l’islam en face, et s’enferment dans la dénégation et le mensonge. A cause de cette attitude lâche et méprisable, de nombreux citoyens européens mourront dans les années qui viennent, égorgés, décapités, assassinés dans les rues de nos villes par des musulmans, au nom de l’islam. (4)

Égorgements et décapitations sont des traditions musulmanes

Nous avons rappelé, dans notre article précédent, consacré à la décapitation commise à Londres, (1) que c’est le fondateur de l’islam en personne, Mahomet, qui a inauguré la tradition de la décapitation, en décapitant personnellement tous les hommes pubères de la tribu juive des Banû Qurayza (600 à 900 hommes, selon les sources), en un seul jour, en l’an 627. (5)

« L’Envoyé d’Allah les fit chercher et les décapita dans les fossés alors qu’ils lui étaient amenés par groupes. Ils étaient 600 à 900. », rapporte l’historien musulman Ibn Ishaq dans sa biographie de Mahomet (« Sîrat Rasûl Allah », c’est-à-dire « Biographie du Messager de Dieu »), écrite entre l’an 740 et l’an 770. (6)

Mahomet étant un exemple à suivre pour tous les musulmans, il ne faut pas s’étonner si des musulmans se mettent à décapiter, dans nos rues, des citoyens occidentaux.

Nous avons aussi rappelé, dans notre article précédent, que chaque année, lors de la « Fête du mouton » (Aïd al-Adha, aussi appelée Aïd el-Kebir), les musulmans pratiquants qui vivent dans nos pays égorgent des moutons et apprennent à leurs fils à égorger des moutons. (7)

Il ne faut pas s’étonner que cette pratique répétée de l’égorgement, couplée à la haine envers les non-musulmans que déverse le coran dans ses versets, débouche sur des agressions barbares, comme celles commises à Londres le 22 mai et à Paris le 25 mai.

Le coran prône la décapitation

Pour justifier leurs décapitations, les terroristes musulmans se basent principalement sur deux sourates (chapitres) du coran.

« Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants [les non-musulmans]. Donc frappez-les au-dessus des cous [décapitez-les] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations]. Cela, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager ». » (Sourate 8,12-13)

Il est donc légitime, pour le coran, de décapiter tout non-musulman.

« Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru [les non-musulmans], frappez-en les cous [décapitez-les]. » (Sourate 47,4)

Étant donné que le coran appelle les musulmans à combattre tous les non-musulmans (Sourate 9,29 : « Combattez ceux qui ne croient pas en Allah »), ce sont tous les non-musulmans qui doivent être décapités.

Les lois de l’islam justifient la décapitation

Deux jours après le crime barbare de Londres, l’imam terroriste Omar Bakri Mohammed (8) a déclaré, au sujet de ce crime : « Pour les gens d’ici [au Moyen-Orient], Michael Adebolajo est un héros et son acte peut être justifié par certaines lois de l’islam ». (9)

Les décapitations musulmanes dans l’Histoire

L’histoire de l’islam est une longue succession de crimes, de massacres, de génocides. On estime à 270 millions le nombre de non-musulmans tués par le djihad, depuis l’invention de l’islam par Mahomet, au VIIe siècle. (10)

L’un des moyens d’assassinat les plus employés pour tuer les non-musulmans est la décapitation, que de nombreux chefs musulmans ont pratiquée à grande échelle, en suivant l’exemple de Mahomet.

Ainsi, le chef de guerre Tamerlan (Timur Lang en mongol) (1336-1405), fervent musulman, avait-il l’habitude de faire décapiter l’intégralité de la population des villes conquises. (11)

« Timur, lorsqu’il s’empara de Delhi [en 1398], fit mettre à mort de sang-froid 100.000 prisonniers – la population de Delhi fut massacrée pendant plusieurs jours et les têtes des victimes s’entassaient en énormes pyramides. » (12)

Lors du massacre de la population d’Ispahan, en 1387, un témoin oculaire rapporte avoir vu 28 pyramides d’environ 1500 têtes chacune. (13)

Chez les musulmans, Tamerlan est aujourd’hui toujours fort populaire, et son nom est donné à des nouveaux-nés. Ainsi, le frère ainé des Tsarnaev, ces terroristes musulmans auteurs des attentats du marathon de Boston, (14) qui ont tué 3 personnes et en ont mutilé une vingtaine, était-il prénommé Tamerlan. (15)

Chrétiens décapités dans les pays musulmans

Dans les pays musulmans, les décapitations de chrétiens par des musulmans ne sont pas rares.

L’un de ces crimes les plus connus est l’enlèvement, en mars 1996, des 7 moines du monastère de Tibéhérine (Algérie), retrouvés décapités deux mois plus tard. (16)

Plus récemment, un évêque catholique a été décapité en Turquie en juin 2010, (17) un chrétien a été torturé et décapité en Irak en mai 2011, (18) un chrétien a été égorgé et décapité en Afghanistan en juin 2011, (19) un chef chrétien a été décapité au Mali en avril 2012, (20) un converti chrétien a été égorgé rituellement et décapité en Tunisie en juin 2012, (21) un converti chrétien a été décapité en Somalie en novembre 2012, (22) un chrétien a été décapité et sa dépouille jetée aux chiens en Syrie en décembre 2012, (23) un pasteur protestant a été décapité dans le nord (à majorité musulmane) de la Tanzanie en février 2013, (24) et il ne s’agit là que de quelques exemples.

Des musulmans immigrés dans nos pays exigent des décapitations

Non seulement la majorité des millions de musulmans qui ont immigré depuis 40 ans dans nos pays occidentaux ne veulent pas s’intégrer, mais en plus ils ont apporté avec eux leurs pratiques barbares, telles les égorgements et les décapitations.

Cela a commencé, au début des années 2000, par des manifestations lors desquelles des hordes de musulmans brandissaient des pancartes réclamant des décapitations. cours a dinard

suite https://ripostelaique.com/decapitations-lhistoire-sanglante-de-lislam-de-mahomet-a-aujourdhui-attention-videos-horribles.html?fbclid=IwAR3gI3t7Zjkt42Kjm_QXHh3M04b_QHxEGCD-VcHw5ZGSCdhr3r5_bcA_UpE


Ils vont nous dire que ce ne sont pas de bons musulmans ou alors dire que les chrétiens sont responsables de toutes les guerres avec leur lot de morts surtout lors des deux dernières guerre !
Revenir en haut Aller en bas
 

Décapitations : l’histoire sanglante de l’islam, de Mahomet à aujourd’hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dessins animés -Islam- : l'histoire du prophète Jonas-Yunes قصة نبي الله يونس عليه السلام
» L'islam est le Mal, un antéchrist
» Mieux connaître Mahomet et le premier islam grâce aux méthodes historiques modernes
» mémo sujets histoire geo
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Islam-