*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6234
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Empty
MessageSujet: Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François   Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Icon_minipostedLun 04 Fév 2019, 7:17 am

Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François

Contesté dans son propre pays et par une partie de la communauté internationale, Nicolas Maduro a demandé au Pape François son aide et sa médiation. Le président du Venezuela a envoyé une lettre comme il l’a confirmé dans un entretien à la chaine de télévision italienne Sky 24.

Xavier Sartre – Cité du Vatican


«Je lui ai dit que je suis au service de la cause du Christ (…) et dans cet esprit je lui demande son aide, dans un processus de facilitation et de renforcement du dialogue» : c’est ce qu’a affirmé le président vénézuélien ce lundi dans un entretien télévisé enregistré à Caracas par la chaine de télévision italienne Sky 24, évoquant la lettre qu’il a envoyée au Pape François alors qu’il fait face à la pire crise politique depuis son arrivée au pouvoir en 2013. Le directeur ad interim de la salle de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a confirmé depuis les Émirats arabes unis où il suit le voyage du Pape, l’envoi de cette lettre.

«Les gouvernements du Mexique et de l’Uruguay, tous les gouvernements des Caraïbes au sein du Caricom et celui de Bolivie ont demandé une conférence pour le dialogue pour le 7 février» a-t-il expliqué. «Je demande au Pape de faire ses plus grands efforts, d’y mettre sa volonté, pour nous aider sur la voie du dialogue. J’espère recevoir une réponse positive» a-t-il encore ajouté.

Appel des autorités catholiques du Venezuela


La Conférence épiscopale du Venezuela, la Conférence des religieux et religieuses du Venezuela et le Conseil national des laïcs, ont, eux, publié un communiqué commun ce lundi sur la situation que traverse le pays. Ces représentants de l’Église reviennent sur les derniers événements qui ont amené à «la recherche d’un changement politique au travers d’un processus de transition pacifique et transparent qui mène à des élections libres et légitimes».

Ils appellent de leurs vœux cette «transition» en insistant sur le fait qu’il faut la mener «de manière pacifique et avec les instruments présents dans la Constitution nationale».


Ce n’est pas première fois que les évêques s’expriment sur la crise actuelle. Une nouvelle fois, ils appellent au respect des droits des citoyens, jugeant «moralement inacceptable la répression croissante pour des raisons politiques, la violation des droits de l’Homme et les détentions arbitraires et sélectives».

Engagement renouvelé de l’Église


Évêques, religieux et laïcs demandent également que les autorisations, de la part du gouvernement et de l’administration, soient accordées pour que la Caritas Venezuela et toutes les institutions de l’Église engagées dans le champ humanitaire, puissent disposer de l’aide humanitaire internationale afin de soulager ceux qui ont le plus besoin d’assistance.


Dans un souci d’apaisement, et «dans ce moment crucial de l’histoire de la patrie», ils invitent tout le peuple à «donner le meilleur de lui-même» afin d’éviter un bain de sang. Ils reconnaissent également que lors des marches et manifestations des 23 janvier et 2 février, les Vénézuéliens ont donné un «témoignage de la force et de la persévérance d’un peuple qui, quand cela est exigé, répond positivement au désir d’un meilleur futur, où l’on ne risque pas sa vie en permanence mais où il y a des opportunités pour le développement humain intégral et la réactivation des valeurs de paix, de réconciliation et de rencontre».

Les évêques, supérieurs et laïcs appellent les Vénézuéliens à participer à la messe le 10 février prochain, journée mondiale des malades, pour prier Dieu de leur accorder «la paix, la réconciliation, la liberté et la santé spirituelle et corporelle» et pour trouver «les gestes de fraternité et de solidarité dans les différentes communautés».



https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2019-02/maduro-demande-aide-du-pape-francois.html
Revenir en haut Aller en bas
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 15292
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Empty
MessageSujet: Re: Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François   Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Icon_minipostedLun 04 Fév 2019, 9:15 pm

@Capucine a écrit:
Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François

Contesté dans son propre pays et par une partie de la communauté internationale, Nicolas Maduro a demandé au Pape François son aide et sa médiation. Le président du Venezuela a envoyé une lettre comme il l’a confirmé dans un entretien à la chaine de télévision italienne Sky 24.

Xavier Sartre – Cité du Vatican


«Je lui ai dit que je suis au service de la cause du Christ (…) et dans cet esprit je lui demande son aide, dans un processus de facilitation et de renforcement du dialogue» : c’est ce qu’a affirmé le président vénézuélien ce lundi dans un entretien télévisé enregistré à Caracas par la chaine de télévision italienne Sky 24, évoquant la lettre qu’il a envoyée au Pape François alors qu’il fait face à la pire crise politique depuis son arrivée au pouvoir en 2013. Le directeur ad interim de la salle de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a confirmé depuis les Émirats arabes unis où il suit le voyage du Pape, l’envoi de cette lettre.

«Les gouvernements du Mexique et de l’Uruguay, tous les gouvernements des Caraïbes au sein du Caricom et celui de Bolivie ont demandé une conférence pour le dialogue pour le 7 février» a-t-il expliqué. «Je demande au Pape de faire ses plus grands efforts, d’y mettre sa volonté, pour nous aider sur la voie du dialogue. J’espère recevoir une réponse positive» a-t-il encore ajouté.

Appel des autorités catholiques du Venezuela



La Conférence épiscopale du Venezuela, la Conférence des religieux et religieuses du Venezuela et le Conseil national des laïcs, ont, eux, publié un communiqué commun ce lundi sur la situation que traverse le pays. Ces représentants de l’Église reviennent sur les derniers événements qui ont amené à «la recherche d’un changement politique au travers d’un processus de transition pacifique et transparent qui mène à des élections libres et légitimes».

Ils appellent de leurs vœux cette «transition» en insistant sur le fait qu’il faut la mener «de manière pacifique et avec les instruments présents dans la Constitution nationale».


Ce n’est pas première fois que les évêques s’expriment sur la crise actuelle. Une nouvelle fois, ils appellent au respect des droits des citoyens, jugeant «moralement inacceptable la répression croissante pour des raisons politiques, la violation des droits de l’Homme et les détentions arbitraires et sélectives».

Engagement renouvelé de l’Église


Évêques, religieux et laïcs demandent également que les autorisations, de la part du gouvernement et de l’administration, soient accordées pour que la Caritas Venezuela et toutes les institutions de l’Église engagées dans le champ humanitaire, puissent disposer de l’aide humanitaire internationale afin de soulager ceux qui ont le plus besoin d’assistance.


Dans un souci d’apaisement, et «dans ce moment crucial de l’histoire de la patrie», ils invitent tout le peuple à «donner le meilleur de lui-même» afin d’éviter un bain de sang. Ils reconnaissent également que lors des marches et manifestations des 23 janvier et 2 février, les Vénézuéliens ont donné un «témoignage de la force et de la persévérance d’un peuple qui, quand cela est exigé, répond positivement au désir d’un meilleur futur, où l’on ne risque pas sa vie en permanence mais où il y a des opportunités pour le développement humain intégral et la réactivation des valeurs de paix, de réconciliation et de rencontre».

Les évêques, supérieurs et laïcs appellent les Vénézuéliens à participer à la messe le 10 février prochain, journée mondiale des malades, pour prier Dieu de leur accorder «la paix, la réconciliation, la liberté et la santé spirituelle et corporelle» et pour trouver «les gestes de fraternité et de solidarité dans les différentes communautés».



https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2019-02/maduro-demande-aide-du-pape-francois.html
Quel hypocrite ce Maduros !
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6234
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Empty
MessageSujet: Re: Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François   Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Icon_minipostedMer 06 Fév 2019, 2:23 am

Venezuela: des militaires bloquent un pont à la frontière, selon l'opposition 

AFP, publié le mercredi 06 février 2019 à 13h37

Des militaires vénézuéliens ont bloqué mardi un pont à la frontière avec la Colombie, alors qu'est attendue une aide humanitaire internationale pour faire face à la grave pénurie de vivres et de médicaments au Venezuela, a déclaré un député de l'opposition, Franklyn Duarte.


L'accès au pont de Tienditas, qui relie les localités de Cucuta (Colombie) et d'Urena (Venezuela), a été barré par un camion-citerne et un grand conteneur, a constaté une équipe de l'AFP sur place.


"Des effectifs de l'armée ont bloqué le passage" dans l'après-midi, a affirmé à l'AFP Franklin Duarte, qui est député de l'Etat frontalier de Tachira.


Selon lui, le passage sur le pont a été coupé après un incident confus survenu à Urena lors de l'arrivée de militaires venus à bord de véhicules blindés surveiller la frontière.


D'après le député, trois personnes auraient été blessées lorsqu'un blindé a renversé des motocyclistes.


Le pont de Tienditas n'est pas en service actuellement. Il aurait dû être inauguré en 2016, mais la fermeture de la frontière entre le Venezuela et la Colombie ordonnée fin 2015 par le président Nicolas Maduro et levée plusieurs mois plus tard a retardé son ouverture.


Selon des informations de presse, ce pont devait cependant être l'une des voies choisies pour l'entrée d'aide humanitaire internationale au Venezuela. Mais le député Duarte a déclaré que "cela n'avait pas été décidé" pour le moment.


Le président du Parlement Juan Guaido, reconnu par une quarantaine de pays comme le président par intérim du Venezuela, a sommé l'armée de ne pas empêcher l'entrée en territoire vénézuélien de l'aide humanitaire qu'il réclame.


La population subit depuis longtemps de graves pénuries d'aliments de première nécessité et de médicaments en raison de la crise économique que connaît le Venezuela.



Un député de l'opposition, Miguel Pizarro, a prévenu que l'armée vénézuélienne franchirait une "ligne rouge" si elle empêchait l'entrée d'aide humanitaire au Venezuela.


Le président Maduro s'oppose pour sa part à cette entreprise d'aide humanitaire, qu'il considère comme un "prétexte" pour justifier une éventuelle intervention armée étrangère.


"Le Venezuela n'a pas besoin de demander l'aumône", a-t-il dit. "S'ils veulent aider, qu'ils mettent fin au blocus et aux sanctions" qui frappent le Venezuela.


https://actu.orange.fr/monde/venezuela-des-militaires-bloquent-un-pont-a-la-frontiere-selon-l-opposition-CNT000001cE4GJ.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6234
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Empty
MessageSujet: Re: Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François   Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François Icon_minipostedLun 11 Fév 2019, 6:16 am

Venezuela: l'opposition prépare une nouvelle mobilisation pour exiger l'entrée de l'aide 
AFP, publié le lundi 11 février 2019 à 17h26

L'opposition au Venezuela se préparait lundi à une nouvelle manifestation organisée mardi à l'appel de son chef de file Juan Guaido, afin de maintenir la pression sur les militaires pour qu'ils laissent entrer l'aide humanitaire dans le pays.


Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays, a appelé à des manifestations dans tout le pays à l'occasion de la Journée de la jeunesse pour "envoyer un message" à l'armée. 


"Nous allons nous mobiliser dans tout le pays pour obtenir l'entrée de l'aide humanitaire qui permettra de répondre à la crise", a déclaré le jeune président du Parlement, où l'opposition est majoritaire. 


Plusieurs tonnes de médicaments, de nourriture et de produits de première nécessité sont stockées depuis jeudi dans des entrepôts de la ville colombienne de Cucuta, tout près du pont transfrontalier de Tienditas, que des militaires vénézuéliens ont bloqué avec deux conteneurs et une citerne. 


Le président Nicolas Maduro, qui dément l'existence d'une "crise humanitaire", refuse l'entrée de cette aide, considérant qu'il s'agit d'un premier pas vers une intervention militaire des États-Unis et d'un "show politique". 


Il rejette la responsabilité des pénuries de médicaments et de vivres sur les sanctions américaines. Selon l'ONU, 2,3 millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2015, fuyant la plus grave crise économique de l'histoire récente du pays pétrolier. 


Selon des médias locaux, le gouvernement a fait envoyer des unités des forces spéciales à Tachira, l'État frontalier avec la Colombie. 


L'opposition souhaite faire aussi de la mobilisation un hommage aux personnes tuées -- une quarantaine selon l'ONU -- depuis le début des mouvements de protestation contre le gouvernement, le 21 janvier. 


- "Nous resterons mobilisés" -


Juan Guaido, 35 ans, s'est déclaré président par intérim le 23 janvier en invoquant la Constitution, après que le Parlement a déclaré Nicolas Maduro "usurpateur" en raison de sa réélection, contestée à l'intérieur et à l'extérieur du pays.  


Depuis plusieurs jours, son bras de fer avec le chef de l'État pour obtenir la mise en place d'un "gouvernement de transition" et l'organisation "d'élections libres" se concentre sur la livraison de l'aide d'urgence.


"Nous allons continuer à nous mobiliser pour sauver des vies grâce à l'aide humanitaire", a déclaré l'opposant, qui peut compter sur l'appui des États-Unis et un soutien croissant en Europe et en Amérique latine. 


Lundi, le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, dont le gouvernement n'a pas reconnu M. Guaido, a plaidé pour des "élections libres" au Venezuela, avant de recevoir à Rome une délégation de représentants de l'opposant.


D'autres représentants ont prévu l'organisation jeudi d'une conférence internationale au siège de l'Organisation des États américains (OEA) à Washington pour "sensibiliser" les gouvernements, organismes internationaux, ONG et entreprises sur l'aide à apporter au Venezuela. 


Selon l'opposition, plus de 20.000 volontaires se sont inscrits ce week-end pour participer au processus d'entrée de l'aide. D'autres centres de stockage pourraient s'ouvrir au Brésil voisin et sur une île des Caraïbes encore à définir. 


- Intervention étrangère -


Dans une nouvelle tentative de briser le soutien apporté par l'armée au gouvernement, le chef de l'opposition a prévenu les militaires qu'empêcher l'entrée de l'aide constituerait un "crime contre l'humanité". 


L'armée a lancé dimanche cinq jours de manœuvres dans tout le pays pour faire face à une éventuelle intervention militaire américaine. 


"Aucun empire n'osera toucher le territoire du Venezuela", a lancé le chef de l'État socialiste, en assistant aux premiers exercices. 


Dans un entretien à l'AFP vendredi, Juan Guaido a affirmé qu'il ferait le "nécessaire" pour "sauver des vies" et pour que "cesse l'usurpation" du pouvoir par Nicolas Maduro, sans écarter la possibilité d'autoriser une éventuelle intervention étrangère. 


Les États-Unis, avec lesquels le Venezuela a rompu ses relations diplomatiques, ont fait savoir que "toutes les options étaient sur la table", y compris militaires. 


Washington a également proposé au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution appelant le Venezuela à faciliter une aide humanitaire internationale et à s'engager vers un scrutin présidentiel. Le texte a suscité une contre-proposition de la Russie. 


Outre Moscou, Nicolas Maduro peut compter sur le soutien de ses alliés turcs, iraniens et chinois, même si Pékin -- auquel Caracas est débiteur d'environ 20 milliards de dollars -- a indiqué maintenir des contacts avec les deux parties. 

https://actu.orange.fr/monde/venezuela-l-opposition-prepare-une-nouvelle-mobilisation-pour-exiger-l-entree-de-l-aide-CNT000001cPOIu/photos/juan-guaido-c-jefe-del-parlamento-venezolano-de-mayoria-opositora-realiza-declaraciones-a-la-prensa-en-caracas-el-10-de-febrero-de-2019-7aaf075900b5035dd63779c5dce63106.html
Revenir en haut Aller en bas
 

Venezuela: Nicolas Maduro demande l'aide du Pape François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-