*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6234
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Empty
MessageSujet: Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit    Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Icon_minipostedJeu 20 Déc 2018, 6:43 am

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit 

AFP, publié le jeudi 20 décembre 2018 à 18h35

Martelant que les Etats-Unis n'avaient pas vocation à être le "gendarme du Moyen-Orient", Donald Trump a défendu jeudi avec force le retrait des troupes américaines stationnées en Syrie, laissant le champ libre à la Russie qui ne cache pas sa satisfaction.


Si de très nombreuses questions restent en suspens sur le devenir des frappes aériennes américaines contre le groupe Etat islamique comme sur la politique de Washington vis-à-vis de l'Iran dans la région, le locataire de la Maison Blanche peut se targuer d'avoir tenu une promesse sur laquelle il fait campagne "depuis des années".


"Il est temps que d'autres se battent enfin", a lancé sur Twitter le président des Etats-Unis, estimant que l'Amérique n'avait "RIEN" obtenu d'autre que la perte de vies précieuses et de milliers de milliards de dollars, et invitant "la Russie, l'Iran, la Syrie et beaucoup d'autres" à prendre le relais.


Son homologue russe Vladimir Poutine, dont le pays est à la manoeuvre en Syrie au côté du régime de Bachar al-Assad, a qualifié de "juste" la décision de retrait des quelque 2.000 soldats américains actuellement stationnés dans le nord de la Syrie.


"Nous avons porté des coups sérieux à l'EI en Syrie", a-t-il ajouté, revendiquant une partie des succès remportés contre l'organisation jihadiste sur le terrain. "Donald a raison. Je suis d'accord avec lui", a-t-il lancé.


L'EI a vu son "califat" auto-proclamé se réduire comme peau de chagrin face à de multiples offensives, après une montée en puissance fulgurante en 2014. Mais l'organisation conserve quelques réduits et reste redoutable en raison de sa capacité à frapper fort avec des attentats particulièrement meurtriers à travers le monde.


- "La menace n'est pas terminée" -


France, Royaume-Uni et Allemagne, alliés des Etats-Unis dans la lutte contre l'EI et cibles régulières d'actions terroristes revendiquées par le groupe, n'ont pas caché leur inquiétude après l'annonce du retrait américain, qui a provoqué levée de boucliers dans la propre famille politique de Donald Trump.


"L'EI a reculé mais la menace n'est pas terminée", a résumé le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas, craignant que le retrait américain ne "nuise" au combat contre les jihadistes.


Priorité absolue, "la campagne militaire contre Daech continue", ont insisté Paris et Londres, principaux partenaires des Américains dans la campagne de frappes aériennes contre l'EI depuis fin 2014.


Interrogé par l'AFP sur le devenir de la campagne aérienne, le Pentagone est resté évasif sur le calendrier, indiqué simplement qu'elle se poursuivrait "tant qu'il y aura des troupes au sol". "Sur ce qui se passera après le départ des troupes au sol, nous ne spéculons pas sur nos futures opérations", a précisé Rebecca Rebarich, une porte-parole.


"Les Etats-Unis ont l'intention de poursuivre leur campagne de lutte contre le terrorisme et de continuer à combattre l'EI, qu'il soit en Syrie ou ailleurs", a souligné Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine.


La Turquie et l'Iran, autres acteurs clés en Syrie, se sont aussi concertés jeudi sur l'impact potentiel de ce retrait lors d'une rencontre de leurs présidents Recep Tayyip Erdogan et Hassan Rohani à Ankara.


"L'intégrité territoriale de la Syrie doit être respectée par toutes les parties", a souligné M. Rohani alors que l'autonomie croissante des Kurdes syriens inquiète la Turquie, qui accuse certaines de leurs organisations de relayer le combat du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ennemi numéro un d'Ankara.


- "Les Kurdes ont toujours été trahis" -


Conséquence directe de la décision du 45e président des Etats-Unis: la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), en première ligne dans le combat anti-EI, pourrait s'en détourner si la Turquie lance, comme elle menace de le faire, une nouvelle offensive contre elle.


"En temps et lieu voulus, ils seront enterrés dans les fosses qu'ils creusent", a lancé jeudi le ministre turc de la Défense Hulusi Akar.


A Ras al-Aïn, ville frontalière entre la Turquie et la Syrie, une manifestation a été organisée pour dénoncer le retrait américain.


Khalid Osoo, kurde de Syrie, ne décolère pas contre la décision de Donald Trump "de trahir le peuple kurde". "Nous ne l'accepterons pas et nous ne quitterons pas nos terres". "Les Kurdes ont toujours été trahis (...) Nous ne ferons plus jamais confiance à personne", surenchérit Hamreen Salah.


Pour l'heure, les forces démocratiques syriennes (FDS), à dominante kurde, continuent le combat. "La bataille (dans la poche de) Hajine se poursuit jusque-là", a dit leur porte-parole, Moustapha Bali, à l'AFP.


Mais, selon les FDS, le retrait américain va offrir une chance à l'EI, qui était largement passé à la clandestinité, de se reconstruire sur le terrain. "Cela aura un impact négatif sur la campagne antiterroriste", ont-elles mis en garde.


Les deux principaux responsables politiques des zones sous contrôle kurde en Syrie, Riad Darar et Ilham Ahmed, seront reçus vendredi à Paris a annoncé leur représentant en France.


https://actu.orange.fr/monde/retrait-americain-de-syrie-les-europeens-inquiets-moscou-jubile-CNT000001bfxIb.html
Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Empty
MessageSujet: Re: Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit    Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Icon_minipostedVen 21 Déc 2018, 2:13 am

Salut à tous joyeux Noël et bonne année.

Je trouve qu'il fait une erreur de se désengager les chrétiens vont souffrir et les yazidis vont souffrir. Les fanatiques d'Al Qaïda vont croire qu'ils ont les mains libres.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 15093
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Empty
MessageSujet: Re: Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit    Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Icon_minipostedVen 21 Déc 2018, 3:43 am






@yacoub a écrit:
Salut à tous joyeux Noël et bonne année.

Je trouve qu'il fait une erreur de se désengager les chrétiens vont souffrir et les yazidis vont souffrir. Les fanatiques d'Al Qaïda vont croire qu'ils ont les mains libres.


Bonjour yacoub,


En l'occurrence, je pense que ce sont surtout les Kurdes qui vont souffrir face à Erdogan.... Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  631461






Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Empty
MessageSujet: Re: Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit    Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Icon_minipostedMer 26 Déc 2018, 2:07 am

Bonjour Ramossi les kurdes mais pas seulement les chrétiens aussi. Erdogan est loin d'être Kémal Atatürk
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
RAMOSI

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 15093
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Empty
MessageSujet: Re: Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit    Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Icon_minipostedMer 26 Déc 2018, 8:00 pm





@yacoub a écrit:
Bonjour Ramossi les kurdes mais pas seulement les chrétiens aussi. Erdogan est loin d'être Kémal Atatürk



Sous la botte turque, de toute les façons,

Tout ce qui n'est pas turc souffre...
Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  631461



Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
yacoub

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6997
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Empty
MessageSujet: Re: Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit    Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit  Icon_minipostedDim 30 Déc 2018, 5:39 am

La Turquie doit se débarasser de l'islam si elle veut entrer dans la civilisation mais avec Erdogan on est loin de ça et c'est vraiment dommage. Il lui faut un Ataturk.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
 

Trump se désengage du Moyen-Orient, Poutine se réjouit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: Accueil du forum :: . :: Actualité-