*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12408
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi   Jeu 01 Nov 2018, 9:52 pm






International|Aurélie Rossignol|01 novembre 2018, 8h37 |MAJ : 01 novembre 2018, 10h16


Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi


Les islamistes extrémistes sont descendus dans la rue mercredi soir contre le verdict de tolérance de la Cour suprême. L’avocat de la chrétienne craint désormais pour sa vie.
Sa cliente avait été condamnée à la peine capitale, à la suite d’une dispute avec une musulmane à cause... d’un verre d’eau. Ce jeudi au Pakistan, l’avocat Saif-ul-Mulook peut se féliciter d’avoir évité la pendaison pour « blasphème » à Asia Bibi mais il craint désormais pour sa propre vie.

Sa cliente avait été condamnée à la peine capitale, à la suite d’une dispute avec une musulmane à cause... d’un verre d’eau. Ce jeudi au Pakistan, l’avocat Saif-ul-Mulook peut se féliciter d’avoir évité la pendaison pour « blasphème » à Asia Bibi mais il craint désormais pour sa propre vie.

L’affaire, vieille de plus de huit ans, a en effet cristallisé la haine des islamistes radicaux contre la mère de cinq enfants, contre les chrétiens du pays - dont faisait partie l’acquittée - mais aussi contre cet avocat, qui n’en est pas à son premier dossier compliqué.



Le blasphème, un sujet très sensible

« Je suis très heureux. Ceci est le jour le plus important et le plus heureux de ma vie », a d’abord confié le conseil de 62 ans à l’issue du jugement mercredi. Et d’insister : « Justice a été rendue (...) Le verdict montre que les pauvres, les minorités et la fraction la plus modeste de la société peuvent obtenir justice dans ce pays en dépit de ses défauts. »

En 2010, dans son village du Penjab, après avoir eu le malheur de boire de l'eau dans un puits, Asia Bibi avait accusée par une habitante musulmane d'avoir sali cette eau parce qu'elle était chrétienne. Elle aurait alors répondu : « Ton prophète est Mahomet, le mien est JESUS ».

Cette petite phrase, répétée par son accusatrice sans qu’il y ait de témoin pour en attester, a suffit à la faire condamner dans ce pays conservateur dont l'islam la religion d'Etat et où le blasphème est un sujet extrêmement sensible.

L’avocat Saif-ul-Mulook est un habitué des affaires complexes tandis qu’il prône la tolérance dans ce pays conservateur. AFP / Farooq Naeem / Gohar Abbas

De simples allégations de ce type se terminent régulièrement par des lynchages aux mains de la foule ou d'extrémistes. Les chrétiens, minorité persécutée, sont fréquemment visés. Et l’histoire d’Asia Bibi avait à l’époque ému les foules, au delà des frontières pakistanaises, sans que cela ne permette de la sauver.

Son cas avait notamment attiré l’attention du pape Benoît XVI et du pape François, qui avait même rencontré l’une de ses filles en 2015. Depuis la France, Asia Bibi avait aussi reçu le soutien de la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui avait réclamé sa grâce et l'avait élevée en 2015 au rang de citoyenne d'honneur de sa ville.

Manifestations, blocages et menaces de morts

Cette semaine, au Pakistan, l'annonce de son acquittement a provoqué la fureur des islamistes radicaux. Ils sont descendus par milliers dans les rues mercredi soir, bloquant de nombreuses routes, criant des menaces de mort aux juges et à Asia Bibi et appelant à l'armée à la mutinerie.


AFP / Aamir Qureshi

Une tension qui a amené le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, à prendre la parole lors d’une intervention télévisée. Le chef du gouvernement a ainsi appelé au respect du verdict de la Cour suprême et à « ne pas céder » à ceux qui appellent à rejeter cette décision car ils le font « pour leur propre intérêt politique » et « ne rendent pas service à l'islam ». Selon lui, ce langage est celui « des ennemis du Pakistan » : « Ne nous forcez pas à agir », a-t-il ajouté à l'adresse de ceux qui « incitent à la violence » dans le pays.


AFP / Aamir Qureshi

En prévision d’une vague de violence, certaines écoles ont été fermées et des réseaux de bus suspendus. Certains hôpitaux sont en alerte.

Asile politique en France ?

Asia Bibi devra par ailleurs être exfiltrée pour éviter de devenir la cible-symbole de la contestation. Selon RFI, son mari et ses deux filles vivent déjà au Royaume-Uni. Mais sa venue ne serait pas sécurisée, selon sa propre famille, qui a elle-même ressenti des tensions en Angleterre, où la communauté pakistanaise est très importante. Selon la radio, ses proches préféreraient donc l’Espagne, l’Italie ou la France. Dans l’Hexagone, plusieurs voix se sont d’ailleurs élevées pour faire valoir l’intérêt d’un asile politique pour Asia Bibi. Une demande qui dépasse les clivages politiques puisqu’elle émane à la fois de la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa, d’élues communistes de Paris ou encore de Marine Le Pen, au nom des valeurs chrétiennes. Une pétition a également été lancée sur Change.org par un adjoint au maire de Lyon : « Nous demandons à ce que notre patrie, la France, recueillie en son sein républicain et en sa protection Asia Bibi et sa famille », écrit notamment Romain Blachier, qui se dit « protestant et laïc » sur son compte Twitter.

Quant à Saif-ul-Mulook, il dit se sentir dangereusement exposé. « Je n'ai absolument aucune protection. Et je suis une cible très facile (...) N'importe qui peut me tuer », a-t-il confié aux médias. Exposé depuis longtemps à ses pressions qui ne l’ont pas empêché de continuer à défendre Asia Bibi, il semble cette fois sentir le passage à une nouvelle étape.

Un avocat connu et détesté des radicaux

L’avocat est pourtant déjà passé par des moments très difficiles, qui l’ont peu à peu isolé : en 2011, il avait notamment endossé le rôle de procureur lors du procès de Mumtaz Qadri, garde du corps et assassin du gouverneur du Pendjab Salman Taseer. Le responsable politique avait pris le parti d’Asia Bibi et se montrait très critique à l'égard de la loi sur le blasphème. Il a été abattu par 29 balles en pleine rue par ce membre d’un commando d’élite de la police qui avait justifié son geste par l'appel du gouverneur à une réforme de la loi.

Les autres avocats avaient refusé le dossier, craignant des représailles de la part des extrémistes. Mulook avait réussi à faire condamner à mort le garde du corps assassin, devenu dès lors un héros pour une frange religieuse dure de l’Islam. Un sanctuaire lui a même été érigé dans les environs d'Islamabad.

Depuis, la vie de l’avocat a bien changé : inondé de menaces, il fréquente moins de gens et est constamment sur ses gardes. « Si vous vous occupez d'affaires de ce genre, vous devez être prêt à faire face aux résultats et aux conséquences », a-t-il déjà analysé, en disant toujours ne pas regretter ses choix. « Je pense qu'il vaut mieux mourir en homme fort et courageux que comme une souris peureuse. (...) J'apporte mon aide à tout le monde. »


http://www.leparisien.fr/international/pakistan-tensions-et-menaces-de-mort-apres-l-acquittement-de-la-chretienne-asia-bibi-01-11-2018-7932756.php




Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12408
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi   Ven 02 Nov 2018, 8:07 pm






Au-delà d'Asia Bibi, tous les chrétiens d'Orient se sentent menacés

Par Marc Fromager
Mis à jour le 01/11/2018 à 11:14 /
Publié le 31/10/2018 à 17:39

FIGAROVOX/TRIBUNE - Asia Bibi a été libérée. Cette chrétienne avait été condamnée à mort au Pakistan pour blasphème. Tout en se réjouissant de cette décision, Marc Fromager espère que l'épreuve endurée par la jeune femme améliorera le sort des chrétiens pakistanais.


Citation :
Marc Fromager est directeur de l'AED (Aide à l'Église en Détresse), qui soutient les chrétiens en danger partout dans le monde.


Comment ne pas se réjouir de la libération d'Asia Bibi, pour laquelle nous étions mobilisés depuis le départ, depuis neuf ans. L'AED (Aide à l'Eglise en Détresse) avait d'abord lancé une pétition en 2009 avec plus de 11 000 signatures, apportées au Quai d'Orsay. Une large mobilisation avait sans doute sauvé Asia Bibi dans un premier temps mais avait ensuite compliqué sa libération. Entre-temps, elle était devenue une icône, voire une victime expiatoire.

C'est la raison pour laquelle nous avons plus tard cessé de la médiatiser, sur les conseils de l'Église au Pakistan qui souhaitait la faire oublier. Nous n'avons pas cessé de la soutenir pour autant, notamment à travers la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale pakistanaise qui prenait en charge des frais d'avocat et de soutien financier de la famille.

Pour revenir à sa libération, nous ne pouvons que nous en réjouir. J'étais moi-même il y a deux semaines à Londres avec le mari et une des filles d'Asia Bibi. Ils avaient l'air assez confiants mais évidemment, il fallait attendre que la décision finale soit rendue publique.

A ce stade, il est important de saluer le courage des juges pakistanais. On sait que le gouvernement pakistanais souhaitait la libération d'Asia Bibi depuis assez longtemps, pour des raisons d'image internationale, mais la menace de désordre majeur a fait traîner ce cas toutes ces années.

Il faut dire que de nombreuses personnes ont été assassinées ces dernières années pour avoir publiquement pris position contre la loi anti-blasphème. Je pense notamment à Salman Taseer, gouverneur musulman du Punjab qui a été assassiné en 2011 par son garde du corps pour avoir défendu Asia Bibi. Nous ne les oublions pas en ce jour de sa libération.

On peut imaginer qu'au-delà de la Cour Suprême, le gouvernement pakistanais a donné son feu vert pour l'acquittement et nous l'en félicitons. Il va maintenant falloir faire face, alors que des émeutes ont déjà éclaté dans le pays. Les groupes islamistes mettent à exécution les menaces proférées en amont du jugement. Ils souhaitent, là comme ailleurs, imposer leur loi.

Il est important de saluer le courage des juges pakistanais.

Au cours des prochains jours, nous serons particulièrement attentifs au sort des communautés chrétiennes, des cibles faciles pour les représailles des groupes extrémistes musulmans.

Au-delà de la libération d'Asia Bibi, on ne peut que déplorer le sort des minorités religieuses au Pakistan, en particulier les chrétiens, qui représentent à peu près 3% de la population, souvent marginalisés, discriminés, au plus bas de l'échelle sociale, et qui font régulièrement l'objet d'attentats, surtout au moment des grandes fêtes chrétiennes.

Pour conclure, nous pouvons espérer que cet acquittement fera jurisprudence et que, dorénavant, la justice pakistanaise surveillera de plus près toute éventuelle accusation de blasphème. À terme, nous espérons que très rapidement, la loi anti-blasphème soit supprimée. Il n'est pas question d'encourager le blasphème mais de supprimer une loi inepte qui est le plus souvent instrumentalisée pour simplement régler des problèmes de voisinage.

Si les chrétiens au Pakistan pouvaient dorénavant être un peu plus respectés, la dramatique épreuve d'Asia Bibi n'aura pas été vaine.


http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/10/31/31002-20181031ARTFIG00236--asia-bibi-une-victime-expiatoire.php








Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12408
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi   Dim 04 Nov 2018, 9:12 pm






Au Pakistan, trois jours de blocage pour réclamer la mort de la chrétienne Asia Bibi

Par Aude Massiot, (avec agences)   — 4 novembre 2018 à 16:34





Un militant du parti islamiste ASWJ brandit une photo d'Asia Bibi pour dénoncer son acquittement, vendredi à Islamabad. Photo Aamir Qureshi
   
 
L'acquittement mercredi de cette femme, condamnée à mort pour blasphème, a provoqué de nombreuses manifestations d'islamistes. Son mari appelle des puissances occidentales à accueillir sa famille menacée.
  
Au Pakistan, trois jours de blocage pour réclamer la mort de la chrétienne Asia Bibi  

Le Pakistan a connu une semaine mouvementée. De mercredi à vendredi, le pays a vu de nombreuses routes bloquées, des commerces et écoles fermés par des milliers de manifestants. Le réseau mobile a même été coupé vendredi dans les grandes villes. Au centre de ces événements, le sort d’Asia Bibi, une femme de 47 ans.

Qui est Asia Bibi ?

Chrétienne, elle est originaire de la province du Pendjab, au centre du pays. En 2009, cette ouvrière agricole a été arrêtée pour «blasphème» à la religion islamique. Des femmes l’ont accusée d’avoir souillé un puits car elle, chrétienne, y avait bu. Asia Bibi leur a répondu. C’est cette réponse qui lui a coûté une condamnation à mort par pendaison en novembre 2010. Cette mère de cinq enfants clame toujours son innocence.

Après huit ans dans le couloir de la mort, Asia Bibi a eu gain de cause mercredi quand la Cour suprême a prononcé son acquittement.

Qu’est-ce qui a motivé les manifestations ?

La décision des juges a suscité la rage des islamistes du parti Tehreek-e-Labaik (TLP). Mobilisant la population, ils sont descendus dans la rue pour demander la mort d’Asia Bibi et des magistrats de la Cour suprême. Après trois jours de blocage, le gouvernement pakistanais a conclu un accord avec les manifestants. Il a accepté de lancer une procédure pour interdire à Asia Bibi de sortir du territoire et s’est engagé à ne pas bloquer une requête en révision de son acquittement, entreprise par un religieux islamiste du nom de Qari Salam.

Asia Bibi est-elle libre ?

La chrétienne reste enfermée dans un centre de détention de la ville de Multan. Elle attend l’issue de la procédure de révision de son jugement. Son mari, Ashiq Masih, espère réussir à lui faire quitter le pays avant que l’interdiction de sortie du territoire soit confirmée. Dimanche, il en a appelé à des puissances occidentales pour venir en aide à sa femme et à sa famille, menacées de mort. «Je demande au président des Etats-Unis Donald Trump de nous secourir et nous aider à quitter le Pakistan, réclame-t-il dans une vidéo enregistrée par la British Pakistani Christian Association. Je demande aussi à la Première ministre du Royaume-Uni et au Premier ministre du Canada de nous soutenir.» Avant cela, Khadim Hussain Rizvi, le leader du TLP, avait menacé : «Il y aura la guerre s’ils font sortir Asia Bibi du pays.»

Samedi, l’avocat d’Asia Bibi a annoncé à Reuters qu’il quittait le Pakistan «pour sauver [sa] vie en échappant aux foules en colère».


https://www.liberation.fr/planete/2018/11/04/au-pakistan-trois-jours-de-blocage-pour-reclamer-la-mort-de-la-chretienne-asia-bibi_1689820






Revenir en haut Aller en bas
RAMOSI
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Date d'inscription : 01/06/2011
Masculin
Messages : 12408
Pays : FRANCE
R E L I G I O N : CATHOLIQUE

MessageSujet: Re: Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi   Mer 07 Nov 2018, 6:58 pm







Pakistan : Asia Bibi a été libérée et emmenée dans un endroit « sûr »

Une semaine après avoir été acquittée, la chrétienne est sortie de la prison où elle était retenue depuis huit ans pour blasphème. Mais elle ne peut pas quitter le territoire.


Le Monde.fr avec AFP | 07.11.2018 à 21h09 • Mis à jour le 08.11.2018 à 06h47


La chrétienne Asia Bibi, acquittée il y a une semaine après huit ans passés dans les couloirs de la mort pour blasphème, mais qui était restée incarcérée depuis lors, a été libérée, a annoncé, mercredi 7 novembre, son avocat Saif Ul-Mulook à l’Agence France-presse (AFP).

« Elle a été libérée. On m’a dit qu’elle était dans un avion mais personne ne sait où elle va atterrir », a écrit Me Ul-Mulook dans un message à l’AFP. L’ordre de libération est parvenu mercredi à la prison de Multan (centre du pays), où elle était détenue, selon une cadre pénitentiaire.

« Elle est toujours au Pakistan », a précisé jeudi au petit matin un porte-parole du ministère des affaires étrangères, alors que certains médias avaient fait état d’un départ dans la nuit pour l’étranger.

« #AsiaBibi a quitté la prison et a été transférée dans un endroit sûr ! Je remercie les autorités pakistanaises », a tweeté le président du Parlement européen, Antonio Tajani, ajoutant l’attendre « dès que possible avec son mari et sa famille » à Bruxelles.

D’après un responsable de l’aviation civile à Multan, un petit avion y a atterri dans la soirée avec « quelques étrangers et quelques Pakistanais » à son bord, sans plus de précision.

Dénoncée par des voisines pour avoir bu l’eau d’un puits réservé en principe aux musulmans, cette chrétienne avait été condamnée à mort pour blasphème en 2010, avant d’être reconnue innocente de ce crime, mercredi 31 octobre.

Demande d’asile

Mais suite aux manifestations des islamistes, le gouvernement a signé, dans la nuit de vendredi à samedi, un accord controversé. Il s’est notamment engagé à lancer une procédure visant à interdire à Asia Bibi de quitter le territoire et à ne pas bloquer une requête en révision du jugement d’acquittement initiée par un religieux.

Dimanche, le mari d’Asia Bibi avait demandé l’asile pour sa femme, ses trois filles et lui-même aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou au Canada.

Mercredi, une autre vidéo de M. Masih a été mise en ligne par l’association italienne catholique Aiuto Alla Chiesa Che Soffre (Aide à l’Eglise qui souffre), dans laquelle il appelle Rome à l’aide pour les faire sortir du Pakistan, où les conditions de vie deviennent selon lui très difficiles.

« Nos vies sont en danger. Nous n’avons même plus de quoi manger parce que nous ne pouvons plus sortir faire des courses. » Après ce message, le ministre italien de l’intérieur Matteo Salvini a annoncé qu’il ferait « tout ce qu’il est humainement possible pour garantir un avenir à cette femme ».

Lire aussi :    Au Pakistan, les islamistes pèsent encore sur le sort d’Asia Bibi, acquittée pour blasphème  

La France « étudie » de son côté sous quelle forme elle pourrait aider ou accueillir la chrétienne « avec [ses] partenaires européens et internationaux », a déclaré sa secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, s’est dite, lundi, « prête à l’accueillir » avec sa famille dans la capitale.

L’avocat de la chrétienne, Saif Ul-Mulook, a quant à lui quitté le pays pour les Pays-Bas, « contre sa volonté » selon lui, les Nations unies et l’Union européenne craignant pour sa sécurité face aux menaces d’islamistes radicaux.


https://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2018/11/07/pakistan-la-chretienne-asia-bibi-a-ete-liberee_5380368_3216.html





Revenir en haut Aller en bas
yacoub
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 27/07/2010
Masculin
Messages : 6911
Pays : france
R E L I G I O N : agnostique

MessageSujet: Re: Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi   Mer 07 Nov 2018, 11:16 pm

Bonjour à tous. Il vaut mieux pour elle de quitter ce pays remplis de fanatiques de fous de PBSL. Si elle reste elle risque de subir le sort de Malala.
Revenir en haut Aller en bas
http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 4970
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Re: Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi   Jeu 08 Nov 2018, 7:34 am

Malgré l'acquittement prononcé par la Court suprême du Pakistan, la chrétienne Asia Bibi est encore aujourd'hui derrière les barreaux. Les évêques de France s'en inquiètent. Ils ont publié un communiqué où ils disent attendre sa libération, comme le souligne Mgr Olivier Ribadeau Dumas, secrétaire général de la Conférence des évêques de France. 

Revenir en haut Aller en bas
 

Pakistan : tensions et menaces de mort après l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès de Raymond Frantz
» Etre mort à la vie pour vivre après la Mort
» Lettre anonyme au Vatican avec des menaces de mort contre son numéro deux
» Et si après la mort il n'y avait rien ?
» Notre corps après la mort ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-