*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Les baptistes assiégés de Birmanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BenJoseph
Co-Admin
Co-Admin
BenJoseph

Date d'inscription : 08/01/2009
Masculin
Messages : 14819
Pays : Ile de France
R E L I G I O N : Chrétienne

Les baptistes assiégés de Birmanie Empty
MessageSujet: Les baptistes assiégés de Birmanie   Les baptistes assiégés de Birmanie Icon_minipostedJeu 25 Oct 2018, 4:00 am

"Les musulmans Rohingya ne sont pas la seule minorité religieuse sous le feu au Myanmar

Ils ont chassé des centaines de milliers de musulmans Rohingyas de leur pays natal de 2016 à 2017. Aujourd'hui, bon nombre des mêmes troupes birmanes qui ont purgé le sud-ouest du Myanmar sont passées au nord pour rejoindre une autre minorité religieuse et ethnique assiégée: le chrétien Kachin.

Des milliers de Kachin ont été chassés de plus de 50 villages en juin 2018, ajoutant à plus de 400 villages, 300 églises et 100 écoles détruites ou endommagées par des soldats depuis 2011, selon l'organisation Kachin Independence Organization (KIO) .

Fuyant leurs maisons et leurs villages n'a pas toujours offert la sécurité Kachin. Les forces armées du Myanmar, la Tatmadaw, ont coupé l'aide humanitaire à de nombreux camps de personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays dans les zones contrôlées par la branche armée du KIO, la KIA. Pendant ce temps, les églises baptistes et catholiques se sont mobilisées pour accueillir de nombreux camps.

Environ 130 000 Kachin sont déplacés dans l'État de Kachin et dans l'État de Shan, fuyant vers des camps de personnes déplacées depuis que la guerre civile de la nation de l'Asie du Sud-Est s'est ranimée après un cessez-le-feu de 17 ans.

Cependant, alors que la presse sur la terre brûlée de la Tatmadaw contre les Rohingya a régulièrement fait l'objet de reportages dans les médias internationaux, la prise de conscience de violations similaires des droits de l'homme - viol, torture et meurtre - contre le Kachin n'a pas encore été généralisée. Une enquête des Nations Unies menée en mars a révélé l'existence de «similitudes marquées» entre les violences contre les Rohingya et les Kachin.

Les yeux du monde se sont brièvement tournés vers le groupe ethnique lors de la visite du pape François au Myanmar l’automne dernier, où il a été accueilli par plus de 7 000 Kachin. Mais depuis lors, beaucoup estiment que le corps global du Christ les a ignorés.

«La Tatmadaw a contraint les villageois à quitter leur domicile et a déshonoré nos églises», a déclaré Layang Seng Ja, professeur du Nouveau Testament au Collège théologique et séminaire Kachin. «Je comprends si le monde séculier n'a aucun intérêt pour nous, mais où est le corps de Christ?

«Nous sommes le fruit et le travail des missionnaires américains», a-t-elle déclaré. "Alors, où sont les chrétiens?"

Les atrocités commises contre le Kachin ont atteint leur apogée ce printemps. L’armée du Myanmar a justifié ses actes en affirmant que la KIA était un groupe terroriste et que la plupart des actes de violence perpétrés dans les villages étaient des dommages collatéraux. Mais les dirigeants locaux et les observateurs extérieurs à la liberté religieuse ont déclaré que les attaques contre les villages de Kachin étaient également des attaques contre le christianisme.

Le peuple Kachin embrasse depuis longtemps son héritage chrétien, qui remonte au début des années 1800, lorsque le missionnaire Adoniram Judson est venu en Birmanie à l'époque et a traduit la Bible en birman. Il a implanté un certain nombre d'églises baptistes, et ses descendants spirituels constituent la majeure partie des 1,2 million d'habitants du Kachin.

«Nous n'aimons pas utiliser le terme« persécution religieuse »à la légère», a déclaré Nsang Gum San, président de Kachin Alliance, un groupe de défense basé aux États-Unis. «Mais le saccage systématique d'églises est certes admissible.» Lui et les autorités de la Convention baptiste Kachin (KBC) affirment que dans les villages où les églises ont été détruites, les Birmans ont érigé des pagodes en tant que sanctuaires bouddhistes. .......



Christianity Today


Lire la suite ci-dessous avec translate Googel:
https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.christianitytoday.com/&prev=search
Revenir en haut Aller en bas
 

Les baptistes assiégés de Birmanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: Les persécutions politico-religieuses-