*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 Paul VI et Mgr Romero, canonisés le dimanche 14 octobre, à Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
avatar

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 5043
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

MessageSujet: Paul VI et Mgr Romero, canonisés le dimanche 14 octobre, à Rome   Ven 12 Oct 2018, 4:08 am

Paul VI et Mgr Romero, canonisés le dimanche 14 octobre, à Rome





Les bienheureux Paul VI (1963-1978) et Mgr Oscar Romero (1917-1980) seront canonisés le 14 octobre 2018 à la basilique Saint-Pierre au Vatican, a annoncé officiellement le pape François lors du consistoire du 19 mai. Qui étaient-ils ?



Paul VI, Pape (262 ème) de 1963 à 1978 (✝ 1978)



Homme intellectuellement brillant, d’une grande profondeur spirituelle, humble, réservé et doux, d’une grande courtoisie, il est l’un des papes qui ont le plus voyagé et le premier à être allé sur les cinq continents.
Il a mené à bien le Concile Vatican II, commencé par Jean XXIII; sa conclusion du Concile Vatican II a laissé sa marque dans l’histoire de l’Eglise.
Le Pape Paul VI est canonisé dimanche 14 octobre. Entretien avec le P. Grégoire Catta, directeur du Service national famille et société qui revient sur trois éléments marquants de son pontificat.



Le Pape Paul VI.


C’est d’abord le pape qui a mené à bien le Concile Vatican II qu’avait convoqué son prédécesseur Saint Jean XXIII. Ce dernier est décédé en 1963 après la première session et c’est Paul VI qui prend la relève et soutient pendant trois autres sessions le profond travail d’aggiornamento (mise à jour) opéré par le Concile. Symboles forts, parmi d’autres, de ce renouveau, l’image de sa rencontre avec le patriarche Athénagoras qui marque une solide avancée dans la réconciliation avec l’Église orthodoxe de Constantinople, et celle de sa visite à l’assemblée générale des Nations Unies où il s’exclame « plus la guerre, jamais plus la guerre ». Paul VI personnifie l’Église de Vatican II qui se renouvelle intérieurement en revenant à la source de l’Evangile et s’ouvre résolument au monde de son temps.
Paul VI c’est aussi un pape qui nous a laissé des écrits marquants. L’encyclique Populorum progressio, en 1967 offre une véritable feuille de route pour un développement, juste, solidaire, intégral. Elle a inspiré – et continue d’inspirer ! – beaucoup de personnes et de d’organismes comme le CCFD-Terre Solidaire, la Délégation Catholique pour le Coopération, ou les commissions Justice et Paix dans tous les pays du monde. L’année suivante, Humanae vitae, invite les époux à vivre pleinement l’amour conjugal mais provoque de nombreux remous par son refus de la contraception artificielle. En 1975 Evangelii nuntiandi porte sur l’évangélisation dans toutes ses dimensions. Le Pape François l’a qualifié de « document pastoral le plus grand qui ait été écrit à ce jour ».
Paul VI continue à marquer l’Église de son empreinte au travers du pape François qui le cite énormément. Relire Paul VI sur la question du dialogue (Ecclesiam suam), de l’évangélisation (Evangelii nuntiandi), du développement intégral (Populorum progressio), est souvent une bonne clé pour comprendre François !


Bienheureux Oscar Romero

Publié le 09 octobre 2018



Le Pape François a annoncé en mai la canonisation prochaine de l’évêque Óscar Romero, Patron des JMJ de Panama 2019. Un grand homme du Salvador que l’Église d’Amérique Centrale a choisi de donner comme exemple aux jeunes du monde entier.

Sa vie


Oscar Arnulfo Romero est né à Ciudad Barrios (au Salvador), le 15 août 1917. Ses parents, Santos et Guadalupe ont eu une fille et six fils. A l’âge de douze ans, il est entré au Petit Séminaire de San Miguel, grâce au soutien spirituel et économique de l’évêque Monseigneur Juan Antonio Duenas. Par la suite, il a été envoyé pour étudier à Rome, où il a été ordonné prêtre le 4 avril 1942.

De retour au Salvador, il a été chancelier et secrétaire du diocèse de San Miguel, vicaire général, curé de paroisse, directeur d’associations et mouvements apostoliques et recteur de séminaire. Il a été secrétaire exécutif du SEDAC (Secrétariat épiscopal d’Amérique centrale). Il a été évêque auxiliaire de San Salvador et il a été finalement nommé archevêque le 22 février 1977.
Toute sa mission a porté sur les soins du clergé et du peuple, la célébration de la liturgie, l’attention portée aux malades et aux pauvres, en accord avec les orientations du Concile Medellin y Puebla. Il a annoncé la Bonne Nouvelle, il a dénoncé le péché et éclairé à la lueur de l’Évangile les dures réalités d’un pays soumis à la violence et aux divisions. Il a appelé au dialogue et à la paix, et il a accompagné les victimes, en réclamant continuellement la conversion de ceux qui agissent avec violence, injustice, impunité et corruption, en particulier les hommes riches et puissants les guerilleros et l’armée.
Son attitude prophétique lui a fait vivre un authentique calvaire : tentatives de manipulation, insultes et menaces. Le 24 mars 1980, il a été assassiné d’un coup de feu, alors qu’il célébrait l’Eucharistie dans la chapelle de l’Hôpital de la Divine Providence. Il a été béatifié le 23 mars 2015.

Spiritualité


En tant que bon pasteur, il a consacré sa vie à ses brebis, toujours préoccupé par le peuple du Salvador, en particulier par les plus pauvres et les victimes de la violence. Il s’est occupé comme un père des prêtres et des responsables de pastorale, affrontant courageusement de nombreux cas de persécution, d’emprisonnement et d’assassinat de membres du clergé et de catéchistes.
Il a défendu inlassablement la paix, appelant tout le monde à la conversion. Il s’est particulièrement appuyé sur la Doctrine sociale de l’Église et a dénoncé toutes les violations des Droits de l’Homme.
Ses homélies et déclarations ont éclairés la situation conflictuelle du Salvador et ont orienté non sans difficultés l’accomplissement de la mission de l’Église : « La mission de l’Église est de s’identifier aux pauvres, c’est ainsi que l’Église trouve son salut » (11 novembre 1977). «  L’Église, qui défend les droits de Dieu, de la Loi de Dieu, de la dignité humaine de la personne, ne peut pas rester en silence devant tant d’abominations. Nous voulons que le gouvernement prenne au sérieux le fait que les réformes ne servent à rien si elles sont mise en œuvre au prix de tant de sang. Au nom de Dieu et au nom de ce peuple souffrant, dont les lamentations montent jusqu’au ciel, chaque jour plus fort, je vous supplie, je vous demande, je vous ordonne au nom de Dieu ; Arrêtez la répression » (23 mars 1980).
Sa mort en martyre a couronné une vie à suivre le Christ, à défendre sa justice, à écouter sa parole avec fidélité et courage malgré les épreuves.

Un modèle pour la jeunesse
–          suivre le Christ
–          « option préférentielle » pour les pauvres
–          fidélité et courage
–          engagement pour la justice sociale
–          appel au dialogue, la paix et la conversion

https://eglise.catholique.fr/actualites/paul-vi-mgr-romero-canonises-dimanche-14-octobre-a-rome/
Revenir en haut Aller en bas
 

Paul VI et Mgr Romero, canonisés le dimanche 14 octobre, à Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sainte Katéri Tékakwitha (canonisée le 21 octobre 2012)
» Trente-cinq bienheureux canonisés le 15 octobre
» La vie de Jean-Paul II que l'on fête ce 22 octobre.
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Portrait du Canadien André Bessette qui sera canonisé le 17 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS ) :: Catholique-