*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 | 
 

 L'AUTEUR DU CORAN (ALLAH) À ENCORE FRAPPÉ FORT ... DANS LE MENSONGE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
morpheus
.
.
avatar

Date d'inscription : 29/07/2010
Masculin
Messages : 1603
Pays : Israel
R E L I G I O N : ---

MessageSujet: L'AUTEUR DU CORAN (ALLAH) À ENCORE FRAPPÉ FORT ... DANS LE MENSONGE.   Sam 04 Aoû 2018, 1:44 am

L'AUTEUR DU CORAN (ALLAH) À ENCORE FRAPPÉ FORT ... DANS LE MENSONGE.

Écrit par Appolinaire Noël Koulama

Dans le Coran, nous pouvons lire l'accusation portée à l'encontre des juifs et des chrétiens, à savoir : « Ils (juifs et chrétiens) veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants » [Coran 9 :32], autrement dit, le Coran serait donc un message vrai et la parole de Dieu parachevée. Nous allons dans ce qui suit, examiner le verset [Coran 12 :20] qui parlent du « DIRHAM », monnaie utilisée dans la vente de Joseph comme esclave, or ce mot est postérieur au Coran.

Démonstration :

Monnaie califale ; Le Dirham. Le verset du [Coran 12 :20] parle d'une période lointaine de l’époque biblique de Jacob et de ses fils où une transaction financière serait passée pour la vente de Joseph ben Jacob : « Et ils (les ismaélites) le (Jacob) vendirent à vil prix : Pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable » [coran 12 :20].

La monnaie dont il s'agit dans ce verset est le « DIRHAM », étudions les transactions financières des époques très anciennes, avant de porter le jugement sur le verset [coran 12 :20], soit : Aux temps anciens, La monnaie scripturaire (le chèque, compte) n'existait pas, par contre la monnaie fiduciaire est celle qui était utilisée. La monnaie fiduciaire n'est pas seulement les pièces et les billets qui nous servent actuellement d'échange, mais aussi, toute chose qui nous sert d'échange comme aux époques anciennes (objet, animal, aliments etc … selon le poids).

Aux temps bibliques anciens, les trocs dans les échanges commerciaux se faisaient selon 3 paramètres :

- LE POIDS DE L'OBJET (monnaie) : [2 Samuel 14 :26] ; [Genèse 24 :22] ; [Exode 38 :26] ; [1 Samuel 9 :8] ; [Exode 30 :13] ; ([Job 42 :11] ; [Genèse 33 :19] ;

- LA LONGUEUR DE L'OBJET (selon la main et le bras humain : Du petit doigt au pouce, les doigts étant écartés ; Coudée d’Ézéchiel) [Jérémie 52 : 21] ; [Exode 25:25] ; [1 Rois 7:26] ; [Exode 28:16] ; [1 Samuel 17: 4] ; [Genèse 6:15] ;

- LA CAPACITÉ DE L'OBJET (ou volume de l'objet) : [Lévitique 14:10] ; [2 Rois 6 :25] ; [Exode 16 :36] ; [Exode 29 :40] ; [Genèse 18 :6] ; [ Ézéchiel 45 :11] ; [Ézéchiel 45 :14].

En ce qui concerne le sujet de l'article, nous allons examiner uniquement la « MONNAIE » pour comprendre le verset : « Joseph a été venu par ses frères pour 20 pièces d’argent une caravane de madianites conduit par des ismaélites qui l'emmena en Égypte pour le revendre sur un marché d'esclaves » [Genèse 37 :29]. Gardons à l'esprit que la monnaie est constituée également par le « POIDS » des objets échangés, ou par le « POIDS » de la masse de l'Argent. En hébreu, le « POIDS » signifie « SHÉKEL ». Ce qui veut dire que le « SHÉKEL » est une unité de masse, les hébreux faisaient des échanges commerciaux avec le « SHÉKEL », comme unité de mesure et de
valeur, il était employé pour peser toutes sortes de choses.

Certaines Bibles parlent de « 20 sicles d'argent que les frères de Joseph l'ont vendu aux ismaélites » [Genèse 37 :29]. En effet, le « SICLE » est une traduction française du mot hébreux « SHÉKEL », cette unité de poids était en usage parmi plusieurs peuples du Levant, dont les anciens hébreux. Son unité fait référence à 180 grains d'orge, soit 11 grammes au total. Chez les hébreux, le « SICLE (ou le SHÉKEL) » d'Argent devrait peser 14,5 grammes.

Les études archéologiques témoignent que, la somme indiquée pour un esclave dans certains documents mésopotamiens varie entre 15 et 30 shekels ; dans le code d’Hammourabi, elle est de 20 shekels. Donc, les 20 shekels de la Bible apportent la fiabilité du verset [Genèse 37 :29] : ce qui veut dire que les ismaélites avaient acheté Joseph avec de l'Argent, dont le poids est équivalent à 20 shékels (20*14,5 grammes = 290 grammes
d'Argent).

Joseph a été bien vendu avec un échange commercial d'un « POIDS » de 290 grammes d'« ARGENT ». Le texte biblique parle d'une vingtaine de « SHÉKEL » en référence à la vingtaine de « POIDS ». Relisons ce que dit le coran : [coran 12 :20] : « Et ils (les ismaélites) le (Jacob) vendirent à vil prix : Pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable ».

Le contexte de ce récit, nous dit que Joseph n'avait pas été vendu par ses frères, mais abandonné dans un puits, puis ramassé par les ismaélites qui avaient crié : « Quelle bonne trouvaille » [coran 12 :16] et : « Qui l'ont vendu pour quelques dirhams aux Égyptiens à vil prix » [coran 12 :20]. Le Coran apporte donc une contradiction à la Bible qui dit que : « Ses frères l'ont vendu aux ismaélites » [Genèse 37 :29]. Passons cette différence n'est pas importante, dans la mesure où, elle n'influence pas les analyses que nous apportons.

Voilà la monnaie est [COMPTÉE] dans le [coran 12 :20], avec laquelle, à été vendu Joseph, le personnage biblique et avant dernier fils d'Israël. Or à cette époque la monnaie était pesée. La monnaie [comptée] fait son apparition en l'an l'an 650 avant J.C. avec la « DRACHME », comme nous allons plus bas dans ce texte. Il résulte donc que, la première monnaie est frappée au 7ème siècle avant J.C. alors que Joseph est du courant de 18ème siècle avant J.C. À cette n'existait que la monnaie pesée. De plus, à cette époque biblique de Jacob Israël, le « DIRHAM » n'existait pas, par conséquent, il n'était ni utilisé par les enfants d'Israël, ni utilisé par les égyptiens, ni utilisés par les ismaélites.

Puisque le « DIRHAM » n'existait pas à l'époque de Joseph, certains exégètes parlent de la « DRACHME » parce-que tout simplement, c'est la première monnaie [COMPTÉE], ainsi, vous trouverez cette falsification dans quelques traductions, où il est écrit : « Quelques drachmes ». Même en interprétant par « DRACHME », le mensonge du [coran 12 :20] ne disparaît pas, observons ci-dessous, l'histoire de la « DRACHME » : L'idée de frapper des pièces en métal précieux est née en Grèce en l'an 650 avant J.C. elle est attribuée aux lydiens selon Hérodote et l'unité monétaire de base était la « DRACHME », ce mot serait équivalent des mots comme « Dollar » ; « Franc », « Euro », « Yen » etc ... etc … C'est ainsi qu'on parlait de 1 drachme, 2 drachmes, 3 drachmes etc ...

Pour preuve : Bien que la « DRACHME GRECQUE » avait le même poids que la « DRACHME ROMAINE » en alliage de métal, mais dans les échanges commerciaux, la valeur en gramme n'était pas la même. La « DRACHME » grecque valait 1/100 de mine grecque, donc environ 4,36 grammes et la « DRACHME » romaine valait 1/96 de livre romaine donc environ 3,41 grammes.

Or, à l'époque de Joseph (1600 ans avant J.C.), les « DRACHMES » n'existaient pas, elle fut leur apparition en 650 avant J.C. Une « DRACHME » est une pièce Grecque du même poids que le denier Romain, notons que la valeur monétaire de « DRACHME » n'est pas basés sur le poids, mais sur la pièce elle-même qui représente 1 drachme. La Bible témoigne de l'existence de ces pièces en Judée et à Jérusalem, dans les versets suivants extraits de la « parabole de la drachme perdue » l'atteste :

- « Ou quelle femme, si elle a 10 drachmes (10 pièces), et qu'elle en perde une, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve ? » [Luc 15 :8] ;

- « Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit : Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme (la pièce) que j'avais perdue » [Luc 15 :9]. Malgré ce « contorsionnisme » des apologistes musulmans, ils ne peuvent pas relever le défi de la fiabilité ce verset coranique. La première monnaie [COMPTÉE] est la « DRACHME » et était encore inconnue à l'époque de Jacob.

Enfin Quand au « DIRHAM » qui est l'expression officielle du verset [coran 12 :20], cette monnaie est une création récente dans l'antiquité, et nous allons le montrer dans le chapitre suivant :

LES MONNAIES ARABES :

Les premier « DIRHAMS » (monnaie en argent) apparaissent à l'époque des sassanides en Iran (vers l'an 224) bien avant l'arrivée de l'Islam. C'est pendant l'invasion arabe de l'Iran vers l'an 650, qu’apparaissent plus tard les premiers « DIRHAMS ARABES ». Le « DIRHAM » de l’Islam primitif est l'Argent perse (monnaie en métal Argent). Bien avant chez les arabes apparaissent le « DINAR » (monnaie en métal or), après l'invasion arabe des territoires byzantin.

Après la mort de Mahomet (632), et entre 636 et 655, les arabes musulmans font leur première conquête à l'ouest, où il arrachèrent aux Byzantins la Syrie, la Palestine et l’Égypte. Et à l’est, les arabes musulmans anéantirent l’empire des Perses sassanides en Iran.

Pendant ces conquêtes islamiques, ils récupérèrent aux vaincus comme « BUTIN » de guerre, de l'or byzantin à l'Ouest et de l'Argent perse à l'Est.

Les nouveaux maîtres musulmans (les califes après la mort de Mahomet) s’accommodèrent fort bien des systèmes monétaires préexistants dans les régions conquises. Ils les reprirent à leur compte, en les modifiant à peine. C'est ainsi dans les premières monnaies arabes, on trouve l'image de la crucifixion de JESUS largement représentée sur les monnaies byzantines, et qui sera supprimée beaucoup plus tard, car considérée comme symboles chrétiens.

En 696, Abd-el-Malik frappa les premières monnaies arabes et instaura pour les transactions importantes et le grand commerce, un dinar d’or pesant 4,3 grammes pour un « DIRHAM » d’argent d’un poids de 2,8 grammes, monnaie utilisée pour le paiement des salaires, pour le paiement de la [jiziya] pour les juifs et les chrétiens et de la [Zakat] pour les musulmans. Le fer de bronze était la monnaie pour les achats quotidiens. Le nom « DINAR » (arabe ار  دين ), vient du denier d'argent romain (denarius). Le nom « DIRHAM » (arabe دررههمم ) vient de la drachme gréco-romaine. Le « FALS » (arabe فملس ) est une pièce de monnaie de cuivre. Les 2 premières expressions apparaissent dans le vocabulaire arabe avec la création de la monnaie arabe.

À l’époque de Mahomet (570 - 632), au début du 7ème siècle, les Arabes ne possédaient pas de monnaies propres, ils utilisaient les monnaies byzantines et perses et ne possédait pas encore le « DIRHAM » et le « DINAR ». Les tribus arabes faisaient du troc avec des chameaux qui était le principal étalon de richesse et le moyen d’échange le plus répandu. Le « DIRHAM » (comme le « DINAR ») sont une création récente chez les arabes faite depuis l'époque d'Abd-el-Malik (en 696). Les noms de ces 2 monnaies sont des traductions en arabes des mots byzantins.

Quel miracle se passe-t-il, pour que le Coran nous parle de « DIRHAM » à l'époque de Joseph ? Un preuve que certains versets du Coran sont l’oeuvre des califes arabes, car le « DIRHAM » a été crée à leur époque. On conclut, aisément, que le Coran a été écrit sur une période de plusieurs siècles et «n'est pas « un livre descendu du ciel pendant le mois du Ramadan » [Coran 2 :185], et n'est pas non plus « une nuit bénie » [Coran 44 :3] qui est aussi la « nuit de d’Al-Qadr » [Coran 97 :1]. Tous ces versets ne sont que des mythes des califes pour entretenir aux musulmans, le mythe d'un livre qui descend du ciel et ils sont renforcés par des hadiths, des « DITS » attribués à Mahomet, et écrit 2 siècles plus tard, c'est-à-dire, à l'époque des califes.

RÉCAPITULONS LE TRIPLE MENSONGE DU CORAN :

- Joseph vendu comme esclave en « DIRHAM » (selon la version officielle du Coran) ;
- Les enfant d'Israël, les ismaélites et les égyptiens utilisaient, finalement, le « DIRHAM » (selon le Coran) ;
- Le « DIRHAM » existait donc à l'époque très ancienne de Joseph et des pharaon, (selon la logique du Coran).
Ce mensonge reste inchangé, dans le cas où l’hypothèse de la monnaie utilisée dans la transaction de la vente de Joseph était la « DRACHME » comme veulent s'appuyer les apologistes et érudits musulmans.

CONCLUSION :

Le pire, c'est que Mahomet a nié que JESUS est Dieu, il a enseigné aux musulmans « que JESUS aux n'est pas Dieu », dont au premier rang ses compagnons qui vont devenir après sa mort, les califes de la « Oumma », il a rendu, les juifs et les chrétiens « impurs », pour avoir associé : « Uzayr est fils d’Allah » pour les juifs et : « Le Christ est fils d’Allah » pour les chrétiens [Coran 9 :30].

Monnaie chrétienne califale de l'époque du Calife Omar. Ce qui est étonnant c'est ceci : Plusieurs années après la mort de Mahomet, les califes qui sont les successeurs de Mahomet, donc des musulmans soumis à l'enseignement d'Allah et celui de Mahomet qui enseignent : « Que JESUS n'est pas Dieu et JESUS viendra détruire la croix et tuer les porcs ».

Comment alors comprendre que les premiers « DIRHAMS », monnaie arabe frappée par Abd-el-Malik, un proche de Mahomet, aient l'image de la crucifixion de JESUS ??? et même dans les futurs « DIRHAMS » frappés par le Calife Omar (gendre de Mahomet), encore un proche de Mahomet, on y retrouve encore l'image de la crucifixion de JESUS. C'est plus tard (des années plus tard) que l'image de la croix de JESUS va être enlevée dans les monnaies arabes et remplacée en des écritures arabes.

C'est important à savoir ce fait, car dans la foi musulmane, la croix est une abomination, que JESUS viendra détruire la croix, et c'est ceux-là même qui vont frapper leur première monnaie, plusieurs années après la mort de Mahomet, avec l'image de la crucifixion de JESUS en bas de la pièce … alors que le Coran nie la crucifixion de Mahomet. Incroyable, mais vrai !!!

Les premiers « DIRHAMS » sont des monnaies chrétiennes battues par les musulmans, ils ont survécu jusqu’à l'époque du calife Omar (gendre de Mahomet). Tous ces califes ont frappé des monnaies avec l'image de la crucifixion de JESUS, alors que les sources islamiques nient la crucifixion de Mahomet … Trouvez l'erreur !!!
À méditer sur ces monnaies chrétiennes des califes arabes !!!

Les réponses sont faciles à trouver, si l'on pose le postulat, que l'Islam est une supercherie ... Comment peut-ton nier la crucifixion de JESUS et mettre dans les premiers « DIRHAMS », l'image de la crucifixion de JESUS ? La main des califes arabes dans l'écriture du Coran serait sans aucun doute. http://www.estafa-constructora.com/
Revenir en haut Aller en bas
 

L'AUTEUR DU CORAN (ALLAH) À ENCORE FRAPPÉ FORT ... DANS LE MENSONGE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paris – Une jeune femme voilée frappée dans un bus, interpellée par la police
» Miracle du Coran: Qaf est une montagne et le ciel en tire sa couleur
» Allah propose aux hommes des paraboles
» Est-ce que Allah va brûler les gens gentils ?
» Mahomet et son âne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: INTER-RELIGIEUX :: *** Islam-Chrétien ***-