*** Forum Religions ***
Bonjour et bienvenue sur le forum.


Vous êtes invité à visiter et à vous inscrire sur ce site de dialogues.

L'inscription ne prend que quelques secondes afin que vous puissiez profiter pleinement des fonctions de ce forum religions.

*** Une fois votre inscription terminé, merci de cliquer sur le lien dans votre boite e-mail. ***


Pour le staff,

Nicodème.

Ps : si vous avez oublié votre mot de passe, cliquer sur " mot de passe oublié " puis aller dans votre boite e-mail Smile

*** Forum Religions ***

- - - Dialogues inter-religieux- - -www.forum-religions.com - - -
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Bible  Coran  D I C O  LIBRAIRIE  ConnexionConnexion  BLOG  Contribution  
...BIENVENUE SUR LE FORUM, les membres du staff sont à votre disposition pour rendre votre visite sur ce site plus agréable...
Règlement du forum à prendre en compte, vous le trouverez dans la section " vie du forum ".
"Pour participer au forum, merci d'aller vous présenter dans la section ci-dessous"
 

 Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6163
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Empty
MessageSujet: Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens    Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Icon_minipostedJeu 21 Juin 2018, 5:54 am

Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens 

AFP, publié le jeudi 21 juin 2018 à 18h13

Le pape François a appelé jeudi à Genève les chrétiens à "l'unité" et à être "proches" de ceux qui sont persécutés au Moyen-Orient, les invitant même à aller "évangéliser" ensemble, à l'occasion d'un voyage éclair passé aux côtés des protestants et des orthodoxes.


Le chef des 1,3 milliard de catholiques, plus célèbre porte-voix des chrétiens, avait accepté une invitation du Conseil œcuménique des Églises (COE), institution qui fête ses 70 ans et représente avec 350 églises membres quelque 500 millions de protestants et d'orthodoxes.


"Comme il est difficile de calmer les animosités" et de "sortir des refus réciproques alimentés par des siècles!", a-t-il admis à Genève, terre du théologien et réformateur français Jean Calvin (1509-1564). Il faut "marcher ensemble", a-t-il insisté, lors d'une prière œcuménique à son arrivée.


Pour Olav Fykse Tveit, pasteur luthérien norvégien et marié, qui préside le COE, "il n'est pas difficile de trouver des sujets qui divisent toujours les chrétiens", comme des questions sur la sexualité, a-t-il confié à l'AFP. Mais "beaucoup de chrétiens, qu'ils soient catholiques ou non, voient le pape comme une voix forte qui exprime ce que nous voulons dire".


Le rapprochement entre chrétiens est inscrit dans les préoccupations de l'Église catholique depuis seulement une soixantaine d'années et son concile Vatican II (1962-1965), qui avait appelé au respect mutuel entre religions et renoncé à proclamer l'Église catholique comme seule détentrice de la façon de vivre le christianisme. 


Une goutte d'eau dans une histoire bi-millénaire marquée par des schismes, de sanglantes guerres de religions en Europe et des haines tenaces.


- évangéliser -


Les rapports désormais plus apaisés avec les orthodoxes et les protestants s'inscrivent dans le contexte d'une déchristianisation galopante en Europe ainsi que des persécutions ou attaques terroristes à l'encontre des chrétiens.


Le pape François emploie régulièrement l'expression "œcuménisme du sang", en déplorant ces assassinats, sans faire de distinction entre catholiques, orthodoxes ou protestants.


"Regardons nos frères et sœurs qui dans différentes parties du monde, spécialement au Moyen-Orient, souffrent parce qu'ils sont chrétiens. Soyons proches d'eux", a-t-il encore rappelé à Genève, lors d'une rencontre avec des membres du COE.


L'Église catholique-romaine ne souhaite pas être adhérente du COE, qui représente des églises ne reconnaissant pas la primauté du pape et aux visions doctrinales très différentes. 


Elle a néanmoins entamé avec l'organisation une collaboration depuis une cinquantaine d'années, mélange de projets concrets sur la paix et de discussions théologiques. Le pape a ainsi salué jeudi des délégations chrétiennes des deux Corées, venues pour le 70e anniversaire du COE.


Jorge Bergoglio a néanmoins prévenu jeudi que les actions communes des chrétiens ne devaient pas se réduire à celles d'une simple "organisation non gouvernementale".


"Ce dont nous avons vraiment besoin, c'est un nouvel élan évangélisateur", a-t-il même préconisé, s'engageant sur un terrain délicat dans le contexte de l'histoire conquérante des religions, notamment du catholicisme.


Le pape s'est dit "préoccupé" par la réticence de la plupart des chrétiens à adopter un discours évangélique, à aller en "mission". L'idée n'est pas de faire directement du prosélytisme, mais de présenter un visage "attractif" des enseignements de l'Église, a-t-il formulé.


Pour susciter un tel engouement, les chrétiens doivent notamment rompre avec "l'indifférence" et répondre au cri des "faibles, toujours davantage mis à l'écart, sans pain, sans travail ni avenir, tandis que les riches sont toujours moins nombreux et toujours plus riches", a plaidé François.


Le souverain pontife a terminé sa journée par un bain de foule, joyeusement acclamé dans le gigantesque centre d'exposition de Genève par 41.000 catholiques majoritairement francophones, dont des frontaliers français. Sur environ huit millions d'habitants de la Suisse, 41% se disent catholiques et un quart protestants. 


"Nous prions en langue chrétienne!" leur a-t-il lancé durant une messe célébrée en français et latin. L'occasion pour le pape de mettre en garde les fidèles hyper-connectés. "On vit du matin au soir, parmi mille appels et messages, incapables de s'arrêter devant les visages", a-t-il regretté, vantant les relations "personnelles" et non "virtuelles".


Clin d'œil à la Suisse, le pape avait été accueilli à sa descente d'avion par deux anciens gardes suisses, les stoïques soldats du pape qui jurent de se sacrifier si besoin est pour leur souverain pontife. 

https://actu.orange.fr/monde/le-pape-francois-au-pays-de-calvin-pour-revigorer-l-unite-des-chretiens-CNT0000014gwsc.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6163
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Empty
MessageSujet: Re: Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens    Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Icon_minipostedVen 22 Juin 2018, 9:11 am

Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Cq5dam.thumbnail.cropped.1500.844 Le Pape François lors de sa visite au siège du COE  (ANSA)




A Genève, le Pape a prôné un oecuménisme actif

Premier bilan du pèlerinage oecuménique du Pape François à Genève, à l'occasion du 70e anniversaire du Conseil oecuménique des Eglises.  


Hélène Destombes, envoyée spéciale à Genève.



Le Pape François n’aura passé que quelques heures à Genève mais ce voyage agit déjà comme un souffle vivifiant. Depuis la tribune du Conseil œcuménique des Eglises, le Saint-Père est venu interpeller les Chrétiens les exhortant à marcher ensemble selon l’Esprit, sur les traces de l’Apôtre Paul.
 


Une invitation à se mettre en chemin, pour répondre à l’appel de Dieu, en faisant preuve d’humilité en ayant «le soin des compagnons de voyages», ce qui exige «une conversion de soi continue». «Progresser dans le pardon», dépasser «les barrières des soupçons et de la peur», rejeter «les logiques mondaines» à la racine de nombreuses divisions, c’est en quelque sorte la direction indiquée par le Pape pour que se vive un nouveau printemps œcuménique. Mais il ne pourra éclore sans un «nouvel élan évangélisateur» permettant à l’unité de «grandir».



Le Saint-Père invite ainsi à une «charité démesurée», à «ouvrir des horizons de beauté et de bonté inouïs». C’est bien la voie d’un œcuménisme actif, de terrain que propose François, convaincu que les chrétiens ont ensemble un rôle central à jouer, une grande responsabilité face aux tiraillements et aux divisions de ce monde, face aux cris des opprimés et des affamés.





https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2018-06/pape-francois-geneve-wcc-bilan.html
Revenir en haut Aller en bas
Capucine
MODERATION
MODERATION
Capucine

Date d'inscription : 12/12/2011
Féminin
Messages : 6163
Pays : France
R E L I G I O N : catholique

Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Empty
MessageSujet: Re: Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens    Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Icon_minipostedVen 22 Juin 2018, 9:13 am

[url=https://www.vaticannews.va/content/dam/vaticannews/images-multimedia/2018-viaggio-francesco-ginevra/Preghiera ecum. 03 discorso Papa.JPG/_jcr_content/renditions/cq5dam.thumbnail.cropped.1000.563.jpeg][/url]Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens  Cq5dam.thumbnail.cropped.1500.844 Le Pape lors de la prière œcuménique au siège du COE, le 21 juin 2018.


Le Pape à Genève: l'œcuménisme permet de marcher sous la conduite de l'Esprit Saint

Le Pape a participé ce matin à une prière œcuménique au siège du Conseil œcuménique des Églises.


Cyprien Viet - Cité du Vatican



Le Pape François a participé ce jeudi matin à un temps de prière dans la chapelle du COE, coeur spirituel du centre où les membres des différentes Églises se rassemblent pour la prière ou le culte. Un lieu qui n'est dominé par aucune confession. À l'entrée de la chapelle, une mosaïque du baptême du Christ et au sol des vagues gravées dans le marbre, symbole des eaux du baptême. Derrière l'autel, une grande croix en bois. Plusieurs icônes ornent les murs l'une illustrant la fuite de la Sainte Famille en Égypte.

Chaque objet en ce lieu est un symbole comme cette croix de la réconciliation constituée de fragments de bombes ayant touché durant la Seconde guerre mondiale les villes de Dresde en Allemagne et Coventry en Angleterre. On distingue également un patchwork qui représente le pélerinage vers la paix...comme un écho au voyage que le Pape vient d'entamer à Genève sous le signe de l'œcumenisme.





Pour cette première étape de sa visite à Genève, vécue dans une ambiance à la fois joyeuse et recueillie, mêlant les mélodies des différentes traditions ecclésiales, de l’Afrique à l’Orient, en passant par l’hymne du Jubilé de la Miséricorde, le Pape a délivré une homélie basée sur les paroles de saint Paul dans sa Lettre aux Galates, dans laquelle l’apôtre invite à «marcher sous la conduite de l’Esprit Saint».





«Marcher : L’homme est un être en chemin. Toute sa vie durant, il est appelé à se mettre en route, pour une sortie continue à partir de là où il se trouve : du moment où il sort du sein maternel jusqu’au moment où il passe d’un âge de la vie à un autre ; du moment où il laisse la maison de ses parents jusqu’au moment où il sort de cette existence terrestre.» Le Pape a développé cette métaphore pour montrer le sens de la vie humaine «qui ne se suffit pas à elle-même» mais qui est à la recherche de quelque chose de plus.


Rejeter la mondanité pour suivre JESUS



«Mais marcher est une discipline, un effort ; il faut de la patience quotidienne et un entraînement constant», en ayant le courage de renoncer aux «sécurités éphémères», a précisé François.  «Dieu nous appelle à cela, depuis les débuts. Déjà, à Abraham il a été demandé de quitter sa terre, de se mettre en chemin, armé seulement de la confiance en Dieu, C’est ainsi que Moïse, Pierre et Paul, et tous les amis du Seigneur, ont vécu en cheminant. Mais surtout JESUS nous en a donné l’exemple. Pour nous, il est sorti de sa condition divine et il est descendu parmi nous pour marcher, lui qui est le Chemin». Le Pape a rappelé que marcher «selon l’Esprit» permet d’éviter de tomber dans la tentation de l’égoïsme, de la possession, qui fait perdre de vue ses compagnons de voyage et rend esclave d’un consumérisme effréné.


Marcher selon l’Esprit, c’est donc «rejeter la mondanité», a expliqué François, en montrant que ce chemin passe par une conversion continue, par le renouvellement de notre mentalité afin qu’elle soit conforme à celle de l’Esprit Saint.


«Au cours de l’histoire, les divisions entre chrétiens sont souvent advenues parce qu’à la racine, dans la vie des communautés, s’est infiltrée une mentalité mondaine», a regretté le Pape, en remarquant qu’il était plus souvent question de la défense des intérêts propres que de l’annonce de JESUS-Christ. «Dans ces situations, l’ennemi de Dieu et de l’homme a eu la tâche facile en nous séparant, car la direction que nous suivions était celle de la chair, non celle de l’Esprit.»



Perdre ce qui nous est propre et suivre la voie de la Croix



Aujourd’hui, le temps est donc à la purification. «L’œcuménisme nous a mis en route selon la volonté de JESUS et pourra progresser à condition qu’en marchant sous la conduite de l’Esprit, il rejette tout repli autoréférentiel.» Chacun doit donc faire des sacrifices. «L’œcuménisme est ‘‘une grande entreprise en pure perte’’. Mais il s’agit d’une perte évangélique, selon la voie tracée par JESUS : “Celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera.”»


«Sauver ce qui nous est propre, c’est marcher selon la chair ; se perdre en suivant JESUS, c’est marcher selon l’Esprit», a expliqué François. Il faut donc renoncer à instrumentaliser le mouvement œcuménique pour défendre ses propres intérêts. Cette démarche serait comparable à celle «de Judas, qui marchait avec JESUS mais pour ses propres affaires». À l’inverse, «il est déjà possible de marcher dès maintenant selon l’Esprit : prier, évangéliser, servir ensemble, c’est possible et cela plaît à Dieu ! », a expliqué le Saint-Père.


«Que la Croix oriente notre chemin, parce que là, en JESUS, ont déjà été abattus les murs de séparation et toute inimitié a été vaincu: là, nous comprenons que, malgré toutes nos faiblesses, rien ne nous 


https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2018-06/pape-francois-geneve-wcc-priere-eocumenique.htmlséparera jamais de son amour», a conclu le Pape François.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le pape François au pays de Calvin pour revigorer l'unité des chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*** Forum Religions *** :: C H R I S T I A N I S M E :: Dialogue Oecuménique et autres religions ( SECTIONS ENSEIGNEMENTS )-